avatar
« Babydoll »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2131
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #104 avec Yulian
▹ TAF : Danseuse de rue / Serveuse chez Pépé (pizzeria) / Serveuse au Rabbit Hole (salon de thé)
▹ AVATAR : Bridgett Satterlee
▹ DC : Nina



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: What goes around comes around - Mads   Jeu 3 Mai - 15:14

   
What goes around comes around
Mads & Eden


    3 mai ; 22h15

Mes écouteurs vissés sur les oreilles, le regard rivé sur l'écran de mon téléphone pour choisir la prochaine playlist, je fais comme toujours très peu attention au monde qui m'entoure. Les journées sont longues et similaires, depuis quelques temps. Dès mon service au salon de thé terminé, j'enchaîne avec la pizzeria où je reste toute la soirée. Parfois, la journée est entrecoupée des cours de danse que je donne bénévolement au centre social, quoiqu'il en soit je n'ai jamais le temps de m'ennuyer. Les appartements au Parking ont beau être abordables, la vie new-yorkaise n'en reste pas moins chère et avec les récents événements, je suis cruellement en manque d'argent. Si Aslane et moi n'avions pas ce projet d'ouvrir notre propre café artistique, je crois que je me serais déjà mise en quête d'un troisième travail pour combler les trous de mon emploi du temps. Peut-être que je pourrais faire du baby-sitting à mes heures perdues ? Ou bien le ménage ou les courses pour les quelques personnes âgées qui vivent dans l'immeuble ? C'est une idée à laquelle je réfléchis de plus en plus sérieusement mais la fatigue commence à prendre le dessus, m'empêchant pour l'heure de la mettre à exécution. Étouffant un bâillement du plat de la main, je sors de la rame de métro sans trop regarder devant moi.

Pourtant lorsque je heurte une silhouette masculine, je me trouve obligée de relever le nez, incrédule que quelque chose -ou plutôt quelqu'un- se soit trouvé sur mon chemin. Oh, pardon, excusez-moi, je ne regardais pas où je mettais les pieds. Je m'excuse dans un léger sourire, un peu gêné, avant de contourner l'homme dans lequel je viens de me cogner, avisant les escaliers dans son dos qui mènent à la surface. Je n'ai pas le temps de m'en éloigner, cela dit. Une main ferme s'enroule autour de mon poignet, et je lâche mon téléphone sous l'impulsion et la surprise, ce dernier empêché de s'écraser au sol seulement parce qu'il est retenu par le fil de mes écouteurs. Je me tourne vers le type qui me retient, écarquille les yeux. Qu'est-ce que vous faites ? Je demande, alors qu'évidemment ça coule de source, tout en tentant de me dégager de son emprise pour pouvoir me pencher et rattraper mon téléphone.


   
©️ Nous sommes de ceux
   




▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 125
▹ INVESTISSEMENT : 13

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 803
▹ TAF : Coursier/passeur de drogues et accessoiriste au Sapphire 39
▹ AVATAR : Herman Tommeraas
▹ DC : Jacek Tonnesen, Casey Adersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Dim 13 Mai - 22:34
Il tentait encore de se battre Mads, de se battre contre ce merdier dans lequel il était tombé. Sa vie n'était pas la joie ces derniers temps, il était de plus en plus étourdit et en plus... il passait des deals avec des personnes qu'il aurait mieux valu qu'il évite. Genre Al... il paraissait pourtant gentil Al. Enfin... il savait ce qui se disait sur lui mais du reste... il ne l'avait jamais fait chier et vice versa. Mais à présent il se retrouvait enchaîné à ce dernier, ceci pour le simple fait d'avoir une voiture... mais c'était quoi une voiture ? Juste un confort de trop... un confort dont il préférait se passer car non, il ne voulait aucunement devenir le passeur d'un ado à peine majeur... alors il avait essayé Mads, essayé de garder son train de vie normal tout en restant à pieds. Après tout ne pas avoir de voiture... c'était des dépenses en moins, non ? Seulement voilà... il avait en effet prit le metro, prit le bus... puis le bus et enfin le metro pour revenir de son premier job et... non, ce n'était vraiment pas vivable ! Mads qui avait pourtant toujours vécu avec le minimum en terme de confort ne pouvait assumer une telle charge, c'était trop... trop pour que son corps ne lâche pas au bout de quelques semaines seulement. Cela le tuait de l'admettre... mais il allait devoir s'en servir de cette bagnole ! Mais l'autre soucis... c'était que pour tenir ses engagement avec le plus jeune pour garder cette bagnole... il allait devoir quitter son job, donc lui emprunter plus et donc devoir travailler encore plus pour lui... il était dans la merde...

Mais pour le moment il préférait ne pas y penser... à dire vrai il n'avait surtout plus la force d'y penser ! Il était juste... il était juste lessivé par cette journée bien trop longue et tout juste heureux d'avoir fait cette expérience un jour où il ne bossait pas la nuit au sexshop. Là ce qu'il voulait... c'était son lit... juste son lit... retrouver son étreinte et dormir durant des heures ! Lui qui pourtant ne dormait quasiment pas. Mais voila... il sortait de la ram Mads, il était prêt à rentrer en mode zombie, se coupant totalement du reste du monde, quand son attention se porta sur une scène qui se passait à côté. C'était triste... c'était minable... mais c'était tellement récurent par ici. Mads soupira... il n'avait rien d'un héros... mais il n'allait pas laisser une jeune femme se faire emmerder non plus. Enfin jeune femme ou jeune homme... même combat ! Il avait beau être en mode automatique à donner l'impression de raser les murs, il ne pouvait tout de même pas laisser qui que ce soit dans la merde. Il se rapprocha donc, posant une main sur le bras du type avant de dire « Excusez moi ? Je crois qu'on vous attend là bas... c'est à dire loin... »» c'était dit sur un ton neutre, monocorde, mais justement, sans la moindre crainte ou quoi que ce soit. Mads n'était peut être pas hyper impressionnant... mais il n'était pas chétif non plus, hormis son visage un peu jeune qui lui empêchait de toujours être prit au sérieux. Cependant il espérait que cela suffirait à faire partir l'individu. Et en effet, il n'en fallut pas plus pour que le mec préfère s'éloigner. Il commençait à avoir l'habitude Mads, dans ce quartier, ils faisaient genre mais au final il suffisait de leur tenir un peu tête et tout ça s'envolait... dans tous les cas il se tourna vers la jeune femme avant de dire « Vous allez bien ? Pas trop de casse ? » Il fronça alors les sourcils avant de se dire « Hey ! Mais vous êtes la jeune femme du café ? Qu'est-ce que vous faites dans un quartier aussi paumé ? »

Dé :
Positif - Le mec se casse gentiment sans causer plus de problèmes.
Neutre - Le mec relâche mais se montre menaçant.
Négatif - Il fout une droite à Mads et le frappe au sol avant de se barrer.


Dernière édition par Mads Norgaard le Dim 13 Mai - 22:40, édité 3 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 2521
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : On ne demande pas son âge à une dame !
▹ APPART : Local de la Concierge, rez-de-chaussée.
▹ TAF : Concierge au Parking.
▹ AVATAR : Kathy Bates.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Dim 13 Mai - 22:34
Le membre 'Mads Norgaard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le Destin' :
avatar
« Babydoll »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2131
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #104 avec Yulian
▹ TAF : Danseuse de rue / Serveuse chez Pépé (pizzeria) / Serveuse au Rabbit Hole (salon de thé)
▹ AVATAR : Bridgett Satterlee
▹ DC : Nina



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Mer 16 Mai - 10:02
​​
​​​J'ai beau ne pas être une personne de nature très méfiante, je ne suis pas non plus totalement inconsciente et la peur commence à m'envahir au regard que le type pose sur moi. Surtout à la façon dont il tient mon bras en réalité, comme s'il n'était pas prêt à me laisser partir. Je me contorsionne à moitié, dans une grimace désagréable, pour récupérer le téléphone qui pend au bout du fil de mes écouteurs et le garder dans ma main, évitant ainsi qu'il ne se fracasse malencontreusement au sol. L'homme fait un pas de plus vers moi, réduisant encore un peu la distance déjà trop mince entre nous et envahissant définitivement mon espace personnel, me poussant à retenir mon souffle pour ne pas me prendre en pleine figure les effluves alcoolisées qu'il dégage. Du regard, j'inspecte les alentours rapidement. Je ne m'attends pas vraiment à ce qu'on me vienne en aide, j'ai déjà été agressée plusieurs fois et je sais malheureusement qu'au milieu de la foule, on est le plus souvent seuls. Mais je cherche une issue, quelque chose à utiliser contre lui peut-être ou bien une personne à interpeller.

Mais je n'en ai pas le temps, parce qu'un homme au visage étrangement familier s'approche de nous, écartant l'importun d'une phrase calme et pourtant légèrement menaçante. L'importun pousse un grognement de mécontentement, nous regarde tour à tour avant de me relâcher dans un sourire égrillard, et de s'éloigner. Je crois qu'il était juste complètement ivre et j'avise mon interlocuteur, esquissant un sourire reconnaissant. Oh, je ne vous avais pas reconnu. Je m'exclame, surprise. Non, ça va, merci. Vraiment. Je ne sais pas si les choses auraient réellement mal tourné, peut-être qu'il m'aurait juste demandé de lui filer mon portefeuille et mon téléphone et qu'il se serait barré... En tout cas je suis soulagée de ne pas en être arrivée là ! Et bien en fait j'habite ici. J'avoue dans un sourire gêné. Serveuse dans un salon de thé ça ne paie pas vraiment un appartement à Manhattan... Même cumulé avec un autre boulot, malheureusement. Et vous, qu'est-ce que vous faites ici ?





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 125
▹ INVESTISSEMENT : 13

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 803
▹ TAF : Coursier/passeur de drogues et accessoiriste au Sapphire 39
▹ AVATAR : Herman Tommeraas
▹ DC : Jacek Tonnesen, Casey Adersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Sam 26 Mai - 1:18
Mads il commençait à avoir l'habitude de ce genre de scène. Après tout il était né ici, il avait vu ça toute sa vie et affronté ça toute sa vie. Au pas pour lui bien sûr mais pour ses amies et des inconnues. Il commençait à avoir l'habitude, ne se laissait pas tant impressionné par ce genre d’énergumène et ne fut absolument pas surpris de le voir se casser sans même chercher plus la merde. Classique... au moins ça rendait les sauvetages faciles mais en plus ça lui évitait des soucis. Car Mads voulait bien raser les murs mais pas au dépend des autres, ça jamais ! Il avait donc aidé cette jeune femme, se tournant vers elle pour voir si tout allait bien et là... disons que la surprise fut complète !

Car non, il ne s'y attendait pas vraiment Mads, il ne s'attendait clairement pas à voir cette jeune fille ici. Qui était-elle ? Nulle autre que la petite serveuse adorable de ce café un peu trop chic pour lui et qui l'avait tiré d'une situation bien embarrassante. Ce qu'il ne comprenait pas par contre... c'était comme une fille aussi adorable et douce avait pu finir dans un coin aussi paumé que son petit Bronx ? Sa réponse fut alors d'autant plus surprenante... mais les boulots qui ne payaient pas cela dit, ça Mads il ne connaissait que trop bien « Je vous avoue que je n'aurais jamais cru... mais en même temps ça me surprend pas trop. J'ai personnellement deux boulots et j'ai déjà du mal à joindre les deux bouts. » enfin deux... en vrai ça n'allait plus vraiment être le cas. Ou disons qu'un de ses boulots allait drastiquement changer. « Du coup j'habite aussi ici. Un immeuble un peu miteux que les gens ici aiment bien appeler le Parking. Vous connaissez peut être ? Vous comprenez à présent pourquoi je disais que ça m'aurait fait loin pour rentrer ? » avait-il dit avec un sourire aux lèvres pour tenter de détendre l'atmosphère « Vous voulez que je vous raccompagne avant de rentrer chez moi ? Histoire d'être certain que personne d'autre vous emmerdera ? »
avatar
« Babydoll »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2131
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #104 avec Yulian
▹ TAF : Danseuse de rue / Serveuse chez Pépé (pizzeria) / Serveuse au Rabbit Hole (salon de thé)
▹ AVATAR : Bridgett Satterlee
▹ DC : Nina



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Mar 29 Mai - 16:28
​​​​​​​​​​​​​​J'esquisse un sourire amusé, plissant les yeux, je ne sais pas trop mais j'imagine que je dois prendre son étonnement comme un compliment. J'aime beaucoup le Bronx, aussi étrange que ça puisse paraître, mais il a l'air de penser que je suis visiblement trop bien pour un tel quartier. C'est assez flatteur, quand on y pense. Deux ? Moi aussi. Enfin trois, en réalité, mais le dernier est bénévole alors... Les cours de danse que je donne gracieusement aux enfants au centre social ne me prennent que deux heures le mercredi après-midi, ce n'est pas la mer à boire, et je ne suis de toute façon pas rémunérée pour ça. Mais entre mes journées passées dans le salon de thé, et mes soirées à la pizzeria... Disons que ça me fait du bien, une fois par semaine, de sortir de ces environnements qui ne me correspondent pas pour faire quelque chose qui au moins me plaît vraiment.

Mon regard s'illumine, de surprise mais d'enchantement aussi. Le Parking ? Je connais même très bien, c'est là-bas que je vis aussi. Avec le temps, j'ai appris cependant à être moins étonnée de croiser des habitants de l'immeuble en-dehors des murs de celui-ci. Parce que quinze étages et une dizaine d'appartements par étages, ça fait un sacré paquet de monde. Sans compter que certains logements sont des colocations. Le monde est petit, finalement. Je comprends mieux, oui. Et on peut rentrer ensemble, du coup, ça ne vous fera même pas faire de détour. Je ne crains pas d'être embêtée à nouveau, mais puisque nous allons de toute façon dans la même direction...





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 125
▹ INVESTISSEMENT : 13

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 803
▹ TAF : Coursier/passeur de drogues et accessoiriste au Sapphire 39
▹ AVATAR : Herman Tommeraas
▹ DC : Jacek Tonnesen, Casey Adersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Mar 5 Juin - 23:25
Quelles étaient les chances ? Minimes, quasi inexistantes même et pourtant... c'était à croire qu'une force inconnu poussait tout ce petit monde du Parking à se croiser et se recroiser en permanence, qu'importe où, qu'importe dans quelles circonstances. Et peut être bien que Mads aurait pu être en admiration devant cette force du destin et pourtant... non... il trouvait cette coïncidence simplement amusante. Improbable oui ! Mais pas plus étrange que cela. Il lui avait alors affiché un grand sourire, un sourire à la Mads du moins donc un peu éteint malgré la volonté qu'il pouvait y mettre. « Trois sérieusement ? Et un en bénévole ? Whoa... je sais pas comment vous faites, personnellement rien qu'avec deux j'arrive à peine à m'y retrouver ! Alors franchement j'admire. » oh que oui il admirait ! Car la jeune femme avait cette petite étincelle de vie que lui avait perdu, ce joli visage qui donnait un sourire de fou. Comment faisait-elle ? Où trouvait-elle la force de tenir avec autant de poids ? Enfin... peut être que ses horaires n'étaient pas aussi lourdes bien qu'il n'y croyait pas vraiment mais surtout peut être qu'elle trouvait du contentement dans ce qu'elle faisait et ça pour le coup ça valait tout.

Dans tous les cas, pour la news du Parking, il l'avait observé avec un regard légèrement suspicieux « C'est pas pour une caméra cachée, hein ? » avant de reprendre un sourire plus léger. Encore une fois il ne s'offusquait même plus de croiser tant de voisin au cours de ses aventures à l'extérieur « Mais sacré coïnccidence ! Je sais pas si c'en est une heureuse vu notre bon vieux Parking hahaha ! » avait-il tenté avec une légère touche d'humour. Bah ouai... au fond il avait pas grand chose à lui reprocher à son petit Parking ! Ce n'était peut être pas la joie mais c'était chez lui. Même si c'était certain qu'un endroit plus beau aurait pas été de refus mais hey... c'était déjà ça ! « Et dans ce cas oui, rentrons ensembles, haha ! Cela n'arrive pas tous les jours de découvrir un de ses voisins comme ça et ça me rassurera en plus, comme ça je serais certain que vous n'aurez pas d'autres ennuies en chemin. » Pas vraiment chevaleresque, pas vraiment doué tout court surtout, Mads ne lui avait pas offert son bras ni rien. Non ses mains étaient plongées dans ses poches et il avait juste ouvert la marche avant de s'arrêter pour l'observer avec un sourire, histoire de l'inviter à le suivre. « Mais du coup trois boulots, vraiment ? Mais comment vous faites ? Et vous travaillez bénévolement pour quoi ? Oh d'ailleurs ! Je pourrais en profiter pour vous rembourser, comme promis ! Ce sera pratique. » Bah oui, il n'avait pas oublier de quel mauvais pas elle l'avait sortit et il n'avait pas encore eut le temps de passer au café.
avatar
« Babydoll »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2131
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #104 avec Yulian
▹ TAF : Danseuse de rue / Serveuse chez Pépé (pizzeria) / Serveuse au Rabbit Hole (salon de thé)
▹ AVATAR : Bridgett Satterlee
▹ DC : Nina



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Lun 11 Juin - 13:51
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​D'un haussement d'épaules, je signifie que ça ne me paraît pas si incroyable. J'ai toujours été très active, je ne supporte pas de rester chez moi à ne rien faire et je suis un peu insomniaque, alors... Bon, le besoin d'argent joue, bien évidemment, autrement je ne m'amuserais pas à cumuler les emplois ainsi. En fait les deux premiers boulots sont purement alimentaires, et pas vraiment fascinants si vous voyez ce que je veux dire... Alors que les cours de danse que je donne bénévolement me permettent de pratiquer ma passion. Je ne les vis pas du tout comme un travail. Déjà, ce n'est qu'une fois par semaine, ce qui n'est pas énorme, mais surtout ça me permet de faire la seule chose que j'aime réellement faire, à savoir danser. J'ai besoin de ça pour ne pas devenir complètement folle.

J'éclate de rire en secouant la tête, surprise par sa méfiance. Une caméra cachée pour récupérer l'argent du salon de thé ? Ce serait gros comme coup monté, vous ne croyez pas ? Je secoue la tête à nouveau. J'aime bien le Parking. C'est vieux, oui mais... Je sais pas, l'endroit est attachant, vous ne trouvez pas ? Le lieu autant que ses habitants, en fait. Comme il se met en route, je le suis en souriant, heureuse de cet étrange concours de circonstances. Trois boulots, oui. Comme je vous disais le bénévolat ce sont des cours de danse au centre social, ça ne me prend que quelques heures par semaine. Pour le reste sinon et bien le salon de thé, mais ça vous le savez déjà... Et le soir je travaille dans une pizzeria. Et vous, qu'est-ce que vous faites ?





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 125
▹ INVESTISSEMENT : 13

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 803
▹ TAF : Coursier/passeur de drogues et accessoiriste au Sapphire 39
▹ AVATAR : Herman Tommeraas
▹ DC : Jacek Tonnesen, Casey Adersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   Sam 23 Juin - 7:49
Insomniaque, ça c'était un point sur lequel il pouvait bien la comprendre pour le coup Mads, lui aussi était un insomniaque bien qu'au final il avait occupé la quasi totalité de son temps libre non pas pour se maintenir occupé mais par pur nécessité. Enfin... sans doute qu'elle aussi ! Mais elle trouvait quand même moyen d'y trouver son compte, ce dont avait été incapable Mads jusqu'à maintenant « Les insomnies je connais bien. » avait-il d'abord réagit tout en écoutant la suite de son discours. Du reste, il comprenait parfaitement pour le côté boulot alimentaire et pas fascinant. Il fut cependant assez surpris en entendant en quoi consistait son travail de bénévole, son regard s'accrochant alors à la jeune femme. De la danse ? Voila une autre chose qu'ils avaient en commun. « De la danse ? Woaw... j'aimerais tellement avoir votre courage, vous imaginez pas. » Il ne s'était pas encore des masse attardé sur le fait que ce point les rapprochait énormément... mais ça finirait par venir.

Mais d'abord le sujet avait quelque peu dérivé, notamment en apprenant qu'elle était du Parking. Là pour le coup... on pouvait dire que les points communs s'accumulaient ! De manière presque suspecte, ce que Mads releva sous la forme d'une blague car très sérieusement il commençait a ne plus tant être surpris par les petites bizarreries du coin. Dans tous les cas il lui souriait avant de répondre « Je crois que dans le coin ça me surprendrait même pas. » car oui, rien ne paraissait gros finalement par ici « C'est vrai... après personnellement j'y suis né, donc j'imagine que le côté nostalgique y joue beaucoup ! Vous ça fait longtemps ? » car elle n'avait pas tort, le Parking avait quelque chose d'attachant mais bon... ce n'était quand même pas le plus bel endroit du monde. Il l'aimait... mais il voulait envoyer Rellian le plus loin possible d'ici. Mais du coup, maintenant en chemin pour rentrer au Parking, le sujet du bénévolat repris, ce qui serait la parfaite occasion pour Mads de parler de sa passion commune pour la danse « N'empêche je trouve ça amusant... tous les deux nous avons ces boulots qui, au final, ne nous apporte pas tant de satisfaction, l'idée étant surtout de vivre. Et à côté de cela... il y a la danse. Car oui, ça m'a fait beaucoup rire quand vous en avez parlé... enfin intérieurement quoi ! Car j'aime aussi beaucoup la danse... à dire vrai j'étais un putain de passionné, je ne faisais que ça avec un groupe de pote fut un temps. Mais personnellement je me suis laissé coulé sous les responsabilités et j'ai perdu ça. Je me dis que finalement j'aurais dû me trouver un créneau pour ça, faire un peu comme vous, vous avez l'air tellement plein de vie quand... c'est pas trop mon cas ! » Fallait pas se leurrer « Après personnellement je travaille dans un... je travaillais dans un entrepôt, j'ai récemment changé pour un job de coursier par la force des choses. Et je travaille aussi comme accessoiriste dans une boite de nuit un peu huppé je crois... je sais pas trop, je passe pendant les horaires de fermeture généralement. » Peut être pas besoin de préciser qu'il nettoyait les godes qui servaient à abuser des danseurs qui se laissaient happer par l'argent, non ?
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What goes around comes around - Mads   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.