avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 327
▹ INVESTISSEMENT : 10

▹ AGE : cinquante-deux piges le salopard et c'est vrai qu'il est bien conservé même si ça le fait râler d'entendre ça.
▹ APPART : #onverra
▹ TAF : figure emblématique du clan Ó Súilleabháin. boss intransigeant, boucher comme ils disent, vendeur de viande fraîche.
▹ AVATAR : Frank Grillo.
MessageSujet: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 16:02

AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN
Yes, my soul is blessed, the king is born
Mama I confess, I’m a bad, bad man



(NOM) Ó Súilleabháin, lâche l'affaire, tu t'en souviendras jamais. (PRÉNOM) Ambrose, la douceur d'un prénom pour dissimuler l'horreur d'un monstre. (ÂGE)  les gens lui disent souvent qu'il fait jeune, preuve pour lui que l'âge est un ennemie, qu'il est ce que l'on appelle un senior, rien que ce mot le rend dingue ; il a cinquante-deux piges le salopard et c'est vrai qu'il est bien conservé même si ça le fait râler d'entendre ça.  (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 10 novembre 1966 dans l'hôpital du Bronx, il était bondé d'Irlandais ce jour là. Tout le monde attendait dans les couloirs, tournait en rond en se rongeant les ongles. Ambrose, arrivé un mois et demi trop tôt leur a fait croire qu'il ne pourrait pas survivre à cette réalité impitoyable. Resté en couveuse, pendant plus de deux mois, l'hôpital est devenu un abris à Irlandais à qui on ose pas annoncer les horaires de visites par peur de se voir finir égorgé dans un coin.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Monté au pouvoir du clan Irlandais dans des conditions trop obscures pour être éclairées. Paranoïaque à la tête d'une exploitation d'êtres humains bien implantée dans New-York. Business crasseux, véritable vache à lait dont il n'éprouve pas le moindre remord d'en abuser. Ambrose pratique depuis son adolescence la boxe. Aujourd'hui, même s'il se rend encore régulièrement à la salle son activité favorite reste les combats illégaux dans lesquels il se bat pour évacuer le surplus d'énergie et d'ondes négatives qui lui bouffent parfois la vie. Nuada est un combattant qui commence petit à petit à se faire un nom dans le milieu. (NATIONALITÉ) américain sur les papiers, irlandais dans les veines. Ce pays là n'est qu'un champs de bataille, un grand jeu impitoyable où il jouera toutes ses cartes. (ORIGINES) Irlandais fier de ses origines par habitude, gavé d'une culture qu'il n'a jamais rencontré de son propre corps. Tout en lui transpire une Irlande lointaine. (STATUT CIVIL) Marié depuis quelques années alors que personne n'y croyait. Il fallait une vipère à sa hauteur pour parvenir à lui mettre la bague au doigt. Elle est la fierté d'un mari si souvent reprochable. (ORIENTATION SEXUELLE) Il aime les femmes autant qu'il les méprise : elles sont son business, son obsession, sa folie, celles qui lui ont fait de lui un mari mais aussi un père. Elles sont ses muses mais aussi sa domination, sans elles, Ambrose ne serait pas si haut perché dans son égo. Elles sont sa définition, l'essence même de son existence. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il les voit venir et repartir, parfois rester, grandir, mûrir, tomber dans la drogue ou se ressaisir ; il est ici depuis si longtemps qu'il connaît par cœur les rouages de cet immeuble.  (GROUPE) de ceux qui vivent.

« The strong do what they can, and the weak suffer what they must.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Il y est né et ne l'a finalement jamais quitté. Le Parking n'est pas seulement un empire, il est son cocon, celui où se niche sa famille et ses quatre enfants qu'il chérit du plus profond de son être. La famille Irlandaise est le poison de ces murs, tranquillement installée dans les différents étages qui le composent. Son frère camé ne manque pas de foutre le bordel autour de lui, d'irriter les nerfs déjà à vif de certains et les faire se remarquer. Le Parking, c'est sa gamine de sept ans qui traverse les couloirs en tenant fièrement la main de son père. C'est sa femme qui débarque au milieu de la nuit parce qu'il ne répond pas aux messages, c'est aussi ses crises de colère contre Mess, ses nuits passées à faire le tour du quartier à la recherche de ses jumeaux fugueurs. L'immeuble concentre ses fiertés mais aussi ses angoisses de père. Il ne pourrait se résoudre à le quitter.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Il est son havre de paix. Ici, entre les murs et les couloirs interminables, Ambrose enfile son masque de père et ne laisse rien paraître de ce qu'il se passe réellement sous ses traits. Il aime y revenir après une dure journée de travail ou en rentrant de ces nuits où il n'est pas toujours certain de rentrer. Il salue rarement la concierge, encore moins ses voisins mais répond lorsqu'on lui dit bonjour. L'immeuble est un autre monde, plus calme, où il parvient à se recentrer et avoir un semblant de vie normale. Il est l'endroit qui l'a vu grandir et qui verra ses enfants quitter le nid jusqu'au dernier. Ce n'est peut-être pas le grand luxe finalement mais ça lui suffit.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Ambrose, c'est écrit sur son visage depuis le temps : on ne l'emmerde pas, un point c'est tout. Il n'a jamais manqué de respect à personne dans le coin mais il dégage naturellement un charisme qui pousse à l'estimer. Il n'a pas besoin de taper du poing sur la table, d'afficher son palmarès de crimes pour prouver qu'il en a dans les tripes et que ce n'est pas seulement une image. On le voit parfois rentrer la gueule en sang, le visage tellement déformé par les coups qu'on pourrait ne pas le reconnaître. Il traverse les couloirs, insensible, alors que son nez cassé lui fait un mal de chien. Il est l'enragé que l'on ne tente pas d'énerver parce qu'on ne sait justement pas de quoi Ambrose pourrait être capable. Seuls ses enfants parlent parfois de lui, brisent un peu le mystère sans trop en dévoiler de cette ombre silencieuse.

PSEUDO/PRENOM : FLOKI ÂGE : vingt + trois, la looooose PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : je n'ai pas de vie, je suis un robot. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : comme pour Chad (je ne m'en souviens plus ça veut dire) REMISE EN JEU En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? non je pense pas. (TYPE DE PERSO) ancien pré-lien retravaillé par mes petits neurones, Ambrose version deux. FAN (CRÉDITS) sikanapenele, kingdom, aloe blacc. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : rien vous êtes au top. AVATAR : Frank Grillo mon grand-père de l'amour.  CUTE

©️️ Nous sommes de ceux






a woman is more dangerous than a loaded pistol.


she makes
me a killer




Dernière édition par Ambrose Ó Súilleabháin le Sam 28 Avr - 3:22, édité 4 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 327
▹ INVESTISSEMENT : 10

▹ AGE : cinquante-deux piges le salopard et c'est vrai qu'il est bien conservé même si ça le fait râler d'entendre ça.
▹ APPART : #onverra
▹ TAF : figure emblématique du clan Ó Súilleabháin. boss intransigeant, boucher comme ils disent, vendeur de viande fraîche.
▹ AVATAR : Frank Grillo.
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 16:02

Raconte moi une histoire...
And my crown ain’t gone, it’s destined.



caractère
Ambrose est de ces hommes à la fierté démesurée. Elle déborde de tous ses pores et vous écrase d'une supériorité silencieuse. Il est d'un caractère imprévisible, calme en apparence et pourtant parfois un véritable brasier de colère. On pourrait le comparer à un loup, à une bête sauvage qui vous foutrait la paix tant que vous n'empiétez pas sur son territoire, tant que vous n'effleurez ce qui lui appartient. Oui, c'est ça, il est territorial, autant avec sa tête qu'avec son cœur, ses sentiments sont les siens et ça, personne d'autre que lui n'aura jamais le droit de les contrôler.
Il faut creuser, prendre le temps de le connaître pour comprendre réellement ce qu'il est.
Et il est quoi, alors ? Puisque ça semble si simple.
Ses enfants diront qu'il est un bon père, peut-être un peu trop dur parfois, pas assez affectueux et l'âme bousillée par une vie d'excès et de violence jusqu'à ce que la sagesse de l'âge l'aide à se canaliser. Il manque de filtres lorsqu'il parle et blesse de ses mots empoisonnés de franchise.
Ses danseuses, quant à elles, aveuglées par la bonté d'un homme qui ne fait qu'abuser d'elles chuchoteront qu'il impose naturellement le respect. Il est le pilier sur lequel se reposer lorsque la peur leur prend aux tripes. Un homme de parole, adulé par des femmes trop paumées pour se rendre compte qu'il finira par les user jusqu'à la moelle à contrôler leur vie sans interruption. Tout ce que ces filles là gardent de lui, c'est la sécurité qu'il inspire et qu'il leur apporte.
Ambrose est un roc. Si les gens se reposent si facilement sur lui c'est certainement parce qu'il a les épaules pour tout supporter. Même ce qu'il n'a pas fait. Même l'idée de ne pouvoir en supporter d'avantage.

famille

Ó Súilleabháin
Ambrose a passé une vie entière sous les ordres de Daire, son père. Il n'était pas un enfant mais un soldat, une véritable machine de guerre taillée par l'esprit fou et excessif d'un homme qui désirait plus que tout faire de sa descendance celui qui prendrait le relais sur le clan Irlandais. Son paternel l'a conditionné à être un homme de terrain et mettre en veille ses sentiments. Après une enfance à être considéré comme un roi, Ambrose s'est retrouvé avec le syndrome de la couronne ; il se pense supérieur aux autres, dans toutes les situations et ne parvient pas à douter de lui. Né le premier, l'homme a toujours été un cran au dessus de son frère. Ce cran de frustration qui a fait de Mess un véritable champs de bataille en proie à tous les vices. Tandis que l'un tombait dans la drogue, l'autre cherchait à s'élever toujours un peu plus pour se faire une place dans le clan. La relation entre les deux frères a toujours été explosive, principalement basée sur le besoin perpétuel d'être meilleur que l'autre. Leur écart d'âge les a pourtant pendant longtemps soudé mais une fois la fierté de Mess arrivée à maturité, celle d'Ambrose n'a pas supporté l'idée de lui faire une place.

Au milieu d'eux s'est toujours trouvé Bax, le cousin. Prometteur, le gamin s'est naturellement rapproché d'Ambrose qui a eux deux ont formé un duo fusionnel et hors norme. Leur amitié aurait pu durer si leurs pères n'avaient pas rencontré des difficultés. Daire, excessif et violent a pris des mesures radicales il y a quelques années de ça seulement basées sur des suppositions. Pris de soupçons de trahison, c'est de sang-froid que le boss a fait abattre le père de Bax afin d'éliminer toutes traces de paranoïa. Saoul comme un porc, l'instinct de survie mis en veille, c'est au détour d'une cuite que Daire avoue à son neveux qu'il est le responsable de la mort de son père. C'est à cet instant là que l'on met le doigt dans un engrenage sans fin. La mort attire la vengeance et la vengeance la vengeance. C'est un cercle vicieux qui ne cesse jamais, un monde sombre et insupportable dans lequel on tombe et qui ne vous quitte jamais, qui vous fait suer sang et eau jusqu'à ce que vous ne sachiez respirer rien d'autre que le besoin de revanche.

Avide de vengeance, suffisamment proche d'Ambrose pour lui avouer son besoin de décharger sa rage sur Daire, Bax lui dégueule la vérité un soir de colère noire. Faussement empathique, le brun n'y voit là qu'une faille dans le système, une plaie dans laquelle s'insinuer pour atteindre ce qu'il avait toujours désiré : prendre la tête du clan Irlandais. C'est alors sans une once de remords, sans même consulter Mess que l'homme engage de la main d’œuvre afin d'assassiner son propre père pour s'élever au rang de nouveau roi. Prenant au passage Bax comme bouc émissaire, le faisant passer pour traître, c'est naturellement que le clan Irlandais le répudie et lui autorise le droit de quitter la ville ou d'être abattu sur place. Incapable de faire le poids face à Ambrose, le cousin prend alors la fuite, préférant sa vie à son honneur.
Le règne d'Ambrose n'est rien de plus qu'une mensonge de plus, une crasse au milieu des crasses dont les Irlandais sont capables.

Alabama, nolan, sinead, conor, maybelle.

Alabama, la conne qu'il a trouvé à moitié morte dans le caniveau.
Ambrose l'a ramassé parce qu'il était dans un bon jour. Elle s'est réveillée et l'a traité de tous les noms, de pervers surtout. Sauvez la vie des gens, c'est comme ça qu'ils vous remercieront. L'Humain est à l'image de la vie finalement ; ingrat.
Il l'a chopé par le cou à cette Alabama et lui a dit ce qu'il pensait mais elle s'est barrée quand même. Il se souvient de la porte de l'appartement qui claquait derrière elle. Il se souvient de tout mais surtout du jour où il l'a retrouvé, plus tard.
Serveuse dans une boîte de nuit. Le genre de boulot de fille paumée mais orgueilleuse. Elle lui a montré, Alabama, qu'elle avait besoin de personne pour vivre, que le monde c'était son terrain de jeu et que ses genoux usés elle en avait rien à foutre. Même pas besoin de pansements.
Ils ont couché ensemble le soir-même, c'est là qu'Ambrose a eu la sensation d'être autre chose qu'une simple machine de guerre. Pas besoin de distance pour effacer ses peines, pas besoin de se fuir pour aller mieux.
Suffit de trouver son Alabama.

Ils ont commencé à fonder une famille. Dans la foulée, ils se sont mariés. Il était pas bien vieux, tout juste vingt-cinq ans. Puis avoir une famille, un truc que tous les hommes doivent faire. Il a toujours vu ça comme une corvée mais avec Alabama, elle rendait tout plus facile.
Il lui a fait un premier enfant. Fin, deux, des jumeaux. Une fille et un garçon : Sinead et Nolan.
Il l'a fait quitter son boulot et lui a acheté un appartement plus grand au Parking. Pas trop grand pour pas qu'elle se sente trop seule là-dedans, pas trop petit pour pouvoir dormir dans des pièces séparées après leurs engueulades.
La deuxième grossesse d'Alabama s'est terminée dans les toilettes après six semaines. Ils ont essayé deux autres fois sans jamais dépasser les huit semaines. C'est à ce moment que le couple s'est cassé la gueule parce que l'ambiance générale les étouffait, les prenait à la gorge pour essayer de les foutre à terre. Ensemble, ils ont toujours trouvé un bon prétexte pour ne jamais divorcer.

Ils ont donc passé de nombreuses années dans une entente cordiale, partageant la garde de leurs enfants. Elle la semaine, lui le week-end. Entre temps, Ambrose est tombé dans les draps d'une autre, a engendré un troisième enfant : Conor. Là aussi, le couple a explosé, la présence d'Alabama encore trop imposante dans sa vie. Il a malgré tout su trouver le recul de bien s'entendre avec cette compagne éphémère. Toutes les femmes de sa vie gardent un lien étroit avec lui, que ce soit pour les enfants ou bien  une complicité plus profonde. Ambrose les estime beaucoup et sera toujours là pour elles. Au passage, il s'est aussi arrangé pour engrosser une de ses plus amies les plus chères qui a bien tenté de s'imposer dans sa vie. Refusant de l'aimer autrement, la jeune femme a privé l'homme de tout contact avec l'enfant qu'elle détenait de lui au creux de son ventre. Ambrose garde de cette grossesse un unique faire part avec le nom du môme inscrit en italique sur du papier blanc.

Il y a huit ans, pris de nostalgie, Alabama et Ambrose se sont retrouvés à plusieurs reprises dans les bras l'un de l'autre, à l'abris des regards et des incompréhensions de leurs enfants.
Un jour ils ont commencé à trembler en voyant que le test de grossesse affichait positif.
Ils ont pris un abonnement à l'hôpital, Alabama s'est retrouvée enfermé dans un cocon de coton et alors que personne n'y croyait, neuf mois plus tard, une adorable petite fille quittait ses entrailles. Maybelle est le joyau de la famille, du haut de ses sept ans, des tas de gros bras se sont mis d'accord pour la protéger et l'aimer sans retenue.
Un miracle cette môme, rien de plus.

Il y a trois ans, Alabama l'a une nouvelle fois quitté suite à une altercation plus violente que les autres avec Ambrose. Il en est venu aux mains, lui laissant alors un œil au beurre noire. Lui lever la main dessus, c'est tout ce qu'Alabama lui avait fait promettre de ne jamais faire.
Trop fière pour prendre le risque cela recommence, celle-ci a enfilé son plus beau manteau, pris Maybelle dans les bras avant de quitter l'appartement pour ne plus y revenir.
Depuis, toujours unis par les liens sacrés du mariage et leurs trois enfants, le couple déchiré se contente de vivre sans essayer de communiquer, chacun de leur côté, plein de rancœurs et de non-dits qui leur pèsent sur la gueule.
Peut-être oseront-ils un jour briser la glace qu'a érigé ce coup de poing perdu.

clan irlandais

Avant l'arrivée d'Ambrose au pouvoir, le clan Irlandais concentrait ses activités dans le trafic de drogues, les cambriolages et assassinat. La situation économique du clan était catastrophique, le nouveau roi a fait du clan un nouvel empire, cherchant dans un premier temps à remonter au plus vite l'économie du groupe ; ajoutant ainsi la traite des êtres humains s'avérant être le marché rapportant le plus mais se révélant aussi, et de loin, être le plus cruel. Si les Irlandais écoulent encore de leur came, à terme, Ambrose a dans l'idée de se concentrer uniquement sur le marché de l'esclavage qui, à ses yeux, est le plus viable et le plus lucratif.
LE QG des Irlandais n'est autre que le Mercure, une boîte de nuit du Bronx brassant beaucoup d'argent et leur permettant de blanchir l'argent.
AMBROSE contrairement à son père, Ambrose est un boss discret qu'il est très difficile d'atteindre directement. Sa vie personnelle et professionnelle sont scindées en deux mondes bien distincts. Il vous faudra généralement une dizaine d'appels, des preuves de bonnes volontés pour tenter d'avoir un entretien téléphonique avec lui. Le clan Irlandais étant une organisation importante et s'élargissant au delà du Bronx, celui-ci ne peut pas se permettre de conclure des marchés avec n'importe qui, encore moins depuis le début de la traite des humains. Caché derrière plusieurs pseudonymes, peu de personnes savent réellement qui il est et ce qu'il fait. On dit de lui qu'il n'apporte aucune valeur à la vie humaine et c'est certainement la chose la plus juste que l'on puisse dire à son sujet. Légèrement parano, Ambrose a tendance à y aller un peu fort lorsqu'il soupçonne une personne de traîtrise.

→ PROSTITUTION

Les filles du clan Ó Súilleabháin proviennent en grande partie d'Europe de l'Est (Ukraine, plus particulièrement). Elles sont piégées dans leur propre pays par des petites annonces mises en place dans les journaux. Une pseudo association prenant en charge les plus démunies leur fait la promesse d'un petit travail qui leur permettra d'atteindre le rêve américain. Les plus belles et fragiles mentalement d'entre elles sont alors prises en charge par une pseudo-bénévole, s'occupant de l'administration du voyage. Une fois arrivée sur le territoire, la transaction entre le clan et l'association se fait. Elles sont à ce moment là vendues une misère au clan. C'est à partir de là que le cauchemar commence pour elle.
Chacune d'entre elles termine entre les mains de proxénètes différents, vendues sans la moindre trace d'humanité par les irlandais. Elles sont aussi mal traitées que les animaux élevés en batterie et terminent entassées à vingt dans de minuscules appartements où elles seront droguées, battues, abusées et revendues à plusieurs reprises au cours des prochains mois.
Pour les empêcher de fuir, les filles travaillent pour rembourser les dettes qu'elles ont causé à leur proxénète. Elles ont dans l'interdiction de refuser les moindres désirs des clients. Une fois celles-ci remboursées, elles n'auront pas le temps de respirer qu'elles seront déjà vendues à un autre proxénète à qui elles devront rembourser à nouveau leurs dettes. Peu de filles restent plus de six mois dans le même pays pour les empêcher de nouer avec la population locale et pousser des personnes à les aider à se sortir de là.
Afin d'éviter quelques fuites et l'écroulement du marché de l'esclavagisme sexuel, le clan paye grassement certains flics corrompus qui ramènent à leurs proxénètes les filles échappées, cherchant désespérément de l'aide.
Pour les plus chanceuses qui parviendront jusqu'au tribunal, celles-ci seront renvoyées dans leur pays sans la moindre aide et retomberont entre les bras de ses femmes qui n'avaient pas hésité à les vendre quelques mois plus tôt.
Beaucoup d'entre elles sont tuées, sacrifiées, et finissent avec des maladies pour empêcher les autres de se rebeller.
Le prix d'une fille varie généralement de 1 000 à presque 8 000$ suivant sa beauté, sa docilité mais aussi au nombre d'enfants qu'elle a eu et à la beauté de son corps (les cicatrices sont généralement rédhibitoires).
Si l'une d'entre elle tombe enceinte, le proxénète fait généralement en sorte de l'avorter.
Les filles du clan se trouvent dans des appartements du Bronx ressemblant à tous les autres où elles passeront quelques jours voir quelques mois. Certaines travailleront pour le clan Irlandais et d'autres partiront auprès de proxénètes divers et variés, elles seront vendues, parfois échangées suivant les besoin de chaque bordel.
De gros bras armés jusqu'aux dents protègent jalousement ces filles, non par pas soucis d'éthique mais par pur business. Ambrose ne les considère que comme de la marchandise.

Les plus jeunes d'entre elles, souvent mineures sont envoyées dans un un réseau beaucoup plus étroit et difficilement accessible où elles finiront esclaves sexuelles dans de grandes maisons sous l'emprise de riches politiques, qui, protégés par leur rang élevé dans la société ont aussi juré protection au clan Irlandais en échange de quoi, celui-ci s'engage à fournir régulièrement de nouvelles filles à des prix exorbitants.

→ TRAFIC D'ORGANES

Le trafic d'organes n'en est qu'à ses débuts et rapportent pour le moment moins d'argent que l'esclavage sexuel ; celui-ci rapporte au clan à intervalles moins régulières mais des sommes d'argent bien plus conséquentes.
Le trafic est formé d'entrepreneurs de pompes funèbres et opère à travers des canaux médicaux légaux. Associé à plusieurs chirurgiens, le clan a donc crée une petite entreprise afin de vendre des organes humains pour des implants médicaux.
Des valves de cœur, des tissus et tendons sont prélevés sur des personnes récemment décédées. Les documents sont falsifiés afin de garantir la parfaite bonne santé des personnes alors que les plupart sont morts de maladie. Afin de simplifier les choses, lorsque cela est possible, de faux certificats sont crées par lesquels les personnes acceptent de faire don de leur corps après leur mort.
Le clan empoche un pourcentage non négligeable des sommes gagnées sur le chiffre d'affaire que ce trafic génère.

→ TRAFIC DE DROGUES

Le clan est associé au cartel mexicain afin de ramener une came de qualité. Les marchandises sont transportées dans des camions qui traversent la frontière et terminent entreposées dans des hangars. Suite à l'évolution politique, le trafic s'est retrouvé ralenti sans pour autant être arrêté.
Une fois la marchandise achetée en gros, celle-ci est revendue aux proxénètes et maisons closes n'appartenant pas aux Irlandais. Une autre partie est directement revendue dans les rues par de jeunes recrues qui passent donc le plus clair de leur temps à traîner dans les veines de la ville pour le clan et récupérer un pourcentage faible des reventes. Une autre partie est aussi directement envoyée aux politiques associés au clan.

LE RESTE
- Il est à noter que le clan possède une forte protection venant des politiques et de certains flics corrompus ce qui rend leur ascension plus facile.
- Le Mercure possède ses propres danseuses qui ne sont pas de celles du trafic humain, ce sont des employées consentantes et protégées par le clan, particulièrement par Ambrose qui se trouve être protecteur envers elles. Ces filles là sont son business et se doivent de rester en bonne santé physique et psychique.

(à noter que les différentes activités du clan n'ont pas été mise en place par hasard et proviennent de plusieurs heures de recherches.)


©️️ Nous sommes de ceux





a woman is more dangerous than a loaded pistol.


she makes
me a killer




Dernière édition par Ambrose Ó Súilleabháin le Sam 28 Avr - 3:19, édité 5 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13196-luna-sometimes-violenc
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1216
▹ INVESTISSEMENT : 77

▹ AGE : 24 ans (21/06)
▹ APPART : Décide de garder l'appartement de Jam #304
▹ TAF : Plus rien maintenant
▹ AVATAR : Emily Rudd
▹ DC : Yu



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 16:23
Bon courage pour le remaniement de ta fiche. Ambrose4ever ! :l:


avatar
« bio gosse »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 307
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : vingt-et-un ans
▹ APPART : #009 (rez-de-chaussée)
▹ TAF : employé au Colyseum Gym
▹ AVATAR : nick jonas
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 16:46
Computer Hope

wow, grillo et sa beauté qui me crame la rétine, tu frappes fort dans mes feels là  BAVE2
et comme toujours, je suis prête à parier que tu vas nous pondre un bijou de fiche ( je gagnerais peut-être un de nos paris une fois dans ma vie, qui sait Evil or Very Mad  )
rebienvenue au roi des enfers donc Emo




NATURAL BLUES
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4265
▹ INVESTISSEMENT : 451

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 17:02
FAN encore une fiche que je vais dévorer !
Re-bienvenue, cet avatar me fait penser à Sean Penn dans Gangster Squad, quel charisme !




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 498
▹ INVESTISSEMENT : 40

▹ AGE : Officiellement 33 ans - Officieusement 30 ans
▹ TAF : Officiellement Stripteaseuse Officieusement Objet de ses clients
▹ AVATAR : Evan Rachel Wood
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 17:52
Rebienvenue parmi nous et bonne chose pour ton remaniement et l'écriture de ta fiche. :l: je suis pressée de lire le reste HAN


 
you started a fire
'Cause I could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home, and no matter how far and wide I roam.

(c) proserpina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13517-cal-bauer-reece-king
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 355
▹ INVESTISSEMENT : 114

▹ AGE : 17
▹ APPART : #1504
▹ TAF : SALOPIOT QUI FAIT DES CHOSES SALES AU PIEU
▹ AVATAR : ELIAS BENDER R.
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 18:46
Citation :
(NOM) Ó Súilleabháin, lâche l'affaire, tu t'en souviendras jamais.

Je ne peux qu'approuver MDR
re chez toi, bon courage, j'ai hâte de lire la v2
:l:


J'veux un gramme de finesse dans c'monde où je chute. Je vis, je trame la tristesse dans c'monde de brutes.
avatar
« Pétales brûlés »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11288-art-laisse-moi-respire
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1178
▹ INVESTISSEMENT : 84

▹ AGE : vingt ans, la cervelle pétée, le cœur accroché au quartier. A l'autre révolé.
▹ APPART : Le 106, premier étage. Voisin un peu trop sage.
▹ TAF : Secrétaire au garage, poitrine masculine. Capitaine de son naufrage, vendeur de farine.
▹ AVATAR : Anton Lisin
▹ DC : Kendall Eden, la dévergondée.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 18:51
Ouuh le changement, Ambrose est marié donc HEHE va falloir que je fasse la maj dans mon esprit Laughing
Le début est prometteur, de toute j'aimais déjà Ambrose version 1 donc version 2 sera top aussi SISI
Rebienvenue !


embrasse-moi comme tes cigarettes
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 19:16
Waou Grillo ! Je l'avais jamais vu sur les fofos avant CANDICHOU
(re)bienvenue :)


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1448
▹ INVESTISSEMENT : 8

▹ AGE : vingt sept ans de béton et d'abus, jamais comptés, jamais célébrés. que des cases sur le calendrier (seize avril)
▹ APPART : homeless, partie le coeur au ventre, des monstres à ses chevilles, revenue avec des morceaux de vérité qu'il faudra recoller.
▹ TAF : rien d'autre que la médiocrité sous les ongles, des doigts maintenant saignés d'avoir trop gratté les cordes de fer d'un instrument-béquille.
▹ AVATAR : freja beha erichsen


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 21:59
je connais pas ta nouvelle gueule, mais OMG
bon courage pour ta fiche.
(pas bienvenue, t'es à la maison) CANDICHOU
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 327
▹ INVESTISSEMENT : 10

▹ AGE : cinquante-deux piges le salopard et c'est vrai qu'il est bien conservé même si ça le fait râler d'entendre ça.
▹ APPART : #onverra
▹ TAF : figure emblématique du clan Ó Súilleabháin. boss intransigeant, boucher comme ils disent, vendeur de viande fraîche.
▹ AVATAR : Frank Grillo.
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 22:10
Luna ; merci poulette :l:
Piero ; mon fils bien aimé de mon coeur JAIME arrête de me mettre la pression un peu, je ne suis qu'un simple mortel Laughing (rêve pour que je te laisse gagner le moindre pari, prépare ton porte monnaie pour cet été tu vas payer ta vie)
Isaak ; mon tchoin d'amouuuur, j'espère ne pas te décevoir ! et je ne peux que valider cette comparaison bc Sean Penn CUTE :l:
Phoenix ; merci beauté OMG compte sur moi pour ENFIN venir te quémander un lien. :l:
Cal ; MDR il était temps de se l'avouer, ce nom vient de l'enfer irlandais Surprised merci CUTE
Art ; j'avais des envies de famille j'avoue tout /sent l'instinct paternel s'éveiller, c'est la crise. merci à toi JAIME
Rebel ; je crois que les seuls Grillo que tu croiseras sur le rpg seront de moi Laughing donc en effet, ça en fait peu ! merci CUTE
Sway ; :l: je ramène un peu des vieux os dans le coin, ça manque de papa dans cette grand maison CANDICHOU





a woman is more dangerous than a loaded pistol.


she makes
me a killer


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 498
▹ INVESTISSEMENT : 40

▹ AGE : Officiellement 33 ans - Officieusement 30 ans
▹ TAF : Officiellement Stripteaseuse Officieusement Objet de ses clients
▹ AVATAR : Evan Rachel Wood
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 22:32
@Ambrose Ó Súilleabháin a écrit:

Phoenix ; merci beauté OMG compte sur moi pour ENFIN venir te quémander un lien. :l:
Avec plaisir CANDICHOU
Ouai, parce que bon, je t'attends, il nous faut un lien en plus avec Chad même si je crois que Phoenix aimera pas Chad SIFFLE
En tout cas, je lirais celui ci pour voir si on peut avoir une idée BRILLE


 
you started a fire
'Cause I could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home, and no matter how far and wide I roam.

(c) proserpina
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 327
▹ INVESTISSEMENT : 10

▹ AGE : cinquante-deux piges le salopard et c'est vrai qu'il est bien conservé même si ça le fait râler d'entendre ça.
▹ APPART : #onverra
▹ TAF : figure emblématique du clan Ó Súilleabháin. boss intransigeant, boucher comme ils disent, vendeur de viande fraîche.
▹ AVATAR : Frank Grillo.
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 22:41
arrêtez un peu de jalouser Chad, c'est un nounours plein d'amour Surprised
on se capte en mp FAN





a woman is more dangerous than a loaded pistol.


she makes
me a killer


avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Ven 27 Avr - 23:27
re bienvenue et bon courage pour la fichette ! :l:



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13944-dalya-el-kaim-gigi-had
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 146
▹ INVESTISSEMENT : 52

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : #308, un F4 que Georges a bien voulu partager avec elle.
▹ TAF : Strip-teaseuse au Paradis
▹ AVATAR : Gigi Hadid


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   Sam 28 Avr - 0:01
La force du fruit elle est effrayante en vrai...

Bon courage pour ta nouvelle fiche CUTE


What waits for you?
Believe that time is always forever. And I'll always be here. Believe it till the end. ▬ I won't go away and won't say never. It doesn't have to be friend.You can keep it till the end.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: AMBROSE Ó SÚILLEABHÁIN ► FRANK GRILLO   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.