avatar
« Pinkie Pie »« Pinkie Pie »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6880-ness-ness-presso-what-e
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1656
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 35 ans
▹ APPART : Navigue entre le #902 et Greenwich.
▹ TAF : L3 de Droit / Propriétaire d'une entreprise pharmaceutique / Chimiste de pacotille
▹ AVATAR : Merve Bolugur
▹ DC : Mimi / Niilo / Dei

MessageSujet: Travail, famille, pastis ! || Addison   Ven 27 Avr - 11:42

     
Travail
famille
pastis


Addison & Neslihan


25/04 ; 11:48

« Très bien je vous remercie. » je conclue un ajout que venait de faire un scientifique de haut renom que nous avons invité à notre réunion de ce matin.

Les différents partenaires de Yilan présents autour de la table attendent que je me lève pour faire de même. Alors ils se redressent calmement, regroupent leurs affaires et commencent à discuter de choses et d’autres. D’ordinaire j’aurais prêté attention à chaque discussion pour en inventer la suite et faire des commérages comme moi seule sait le faire, mais là...là je suis complètement ailleurs. Avant-hier matin juste après que je suis arrivée au boulot, Nadeshda s’est animée dans mon ventre pour la première fois et j’ai flippé ma race ; j’ai appelé mon médecin en panique qui m’a indiqué que c’était normal, repos, surmenage blabla machin.
Oui ben tu m’excuses j’ai des partiels dans deux semaines et la boîte tournera pas sans moi. Au delà de ça, le mouvement, qui s’est répété plusieurs fois dans la matinée par la suite, m’a provoqué une foule d’impression bizarres et impossibles à identifier.
Cette expérience devient vraiment chelou.

Je chasse un voile blanc qui me passe une fois deplus devant les yeux, des fourmis dans les jambes, et je cligne des yeux pour revenir à la réalité, au moment d’attraper le regard d’Addison.

« Ah, madame Richards ! » je contourne la table, juchée sur mes hauts talons. Mon cœur bondit dans ma poitrine et le contour de mon regard commence à se brouiller. « Est-ce que vous pourriez m’accorder cinq minutes ? »

J’entendrai jamais sa réponse car une seconde plus tard le monde vacille et je bascule dans le noir.




©️ Nous sommes de ceux
     


Donnez-moi la force
Et moi qui suis là qui regarde et qui voit
Je donnerai tout de même ma vie
Pour cette enfant qui grandit
R&J
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10128-addison-richards-all-w
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 110
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 34 ans (17 novembre)
▹ APPART : #1306 pour le Parking, là où la ville est intéressante à regarder, prendre un peu de hauteur juste pour avoir le loisir d'admirer les néons lumineux / L'autre adresse qui elle, est bien au centre de ces lumières sans fin
▹ TAF : A la tête d'une entreprise pharmaceutique, bien loin de manipuler les molécules, non, moi y'a que les chiffres tracés d'encre que je vois défiler, que j'ai le droit de manipuler
▹ AVATAR : Evelyne Brochu
▹ DC : Sloane

MessageSujet: Re: Travail, famille, pastis ! || Addison   Mar 15 Mai - 22:05
Table de bois verni, les crayons qui grattent sur le papier, les chiffres qui défilent sur le tableau, les voix toutes plus monotone que l'autre qui viennent décrire les opérations du mois passé. Je cache un bâillement du dos de ma main, continuant la liste des courses que je dois faire pour préparer l'anniversaire de mon aîné. Oui, bien sûr que mon attention était aussi portée sur le contenu de la réunion de Yilan, celle où les partenaires de l'entreprise, je suppose, venaient pour défendre leur place à la table.

J'avais été parmi le premier lot de partenaire, des présentations interminables sur la nécessité de garder son entreprise, parce qu'elle rapportait gros, parce qu'elle aidait ceci et cela. Concours de monotonie parmi les cravates qui défilaient devant nous, et des speechs qui se ressemblait tous. Et ceci juste pour venir impressionner la demoiselle en charge, Neslihan Özel.

Elle remercie rapidement un scientifique présent à la table avant de se lever, mettant fin à la réunion en silence. Lentement, je détache la feuille de papier avant de la plier pour la glisser dans la veste que j'enfile sur mes épaules. Les conversations se déclarent autour de moi, mais je n'ai personne avec qui sympathiser, non, à la place je fais quelque pas vers Neslihan, qui m'offre un sourire. Quelque chose me semble pourtant bizarre, léger voile de sueur sur son front, les tremblements invisibles de ses genoux lorsqu'elle se dirige vers moi. Elle s'adresse à moi, et je remue le visage, la bouche qui s'ouvre prête à répondre que j'avais tout mon temps de libre, que ce n'est pas un problème d'attendre, que je préfère discuter affaires (ou autre) en sa compagnie que de retourner dans ma propre tour d'ivoire où les employés me semblent être bien incompétent aujourd'hui.

Mais la réponse de franchira jamais la barrière de mes lèvres. Non, à la place, je n'entends que le choc sourd d'une tête brune sur le sol. Voilà que la princesse Özel s'écroule. Sang qui ne fait qu'un tour, les murmures horrifiés des partenaires autour de nous, je m'approche d'elle, réflexe du médecin revenant rapidement, je vérifie son pouls, sa respiration, l'état de son crâne. Bon, elle est en vie et sa tête est intacte. Ma propre respiration se relâche un peu plus, l'adrénaline qui pulse au travers de mes veines, je sens mes muscles se détendre.

« Écartez-vous, elle a besoin d'air, sortez sortez, y'a rien à voir. » D'un geste de la main je chasse les curieux puis d'un signe de tête j'interpelle l'assistante qui se trouve généralement derrière un bureau, à l'entrée de l'entreprise. « J'aurais besoin d'un verre d'eau et d'un truc à grignoter, une barre de céréales, quelque chose de sucré, n'importe.. » La demoiselle hoche la tête avant de sortir de la salle de conférence. Une perte de connaissance durant une grossesse n'a rien d'inhabituel, il suffit d'avoir oublié de manger correctement, un coup de fatigue plus intense qu'à l'accoutumé, un déséquilibre hormonal, les raisons sont nombreuses et je ne suis pas tellement inquiète. Surtout que la brune recommence déjà à bouger légèrement, signe qu'elle reprend connaissance. « Doucement, Neslihan, vous avez fait un malaise, reprenez vos esprits tranquillement avant d'essayer de vous relevez. »



Time ticks by and we're still a little broken, but together we can lighten this load.— Storm Greenwood.
avatar
« Pinkie Pie »« Pinkie Pie »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6880-ness-ness-presso-what-e
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1656
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 35 ans
▹ APPART : Navigue entre le #902 et Greenwich.
▹ TAF : L3 de Droit / Propriétaire d'une entreprise pharmaceutique / Chimiste de pacotille
▹ AVATAR : Merve Bolugur
▹ DC : Mimi / Niilo / Dei

MessageSujet: Re: Travail, famille, pastis ! || Addison   Dim 17 Juin - 10:27

Lorsque j’ouvre de nouveau les yeux, je me demande ce que je peux bien foutre par terre. Quelle idée de s’endormir par terre ? Mon cours de yoga n’est pas aujourd’hui et j’en fais quand même rarement en dehors de la salle de sport. C’est bizarre. Qu’est-ce que je fais là ? Mon cerveau a de la peine à trier toutes ces informations – tu me diras depuis que je suis en cloque il a de la peine à faire pas mal de trucs. C’est le manque successif de sucre, d’alcool, de clope et de café ça. Je regarde autour de moi, quelqu’un s’est penché au dessus, une femme.
Mais qu’est-ce qu’Addison fait dans ma chambre, je suis en train de rêver ou quoi ?

Je sors la tête de la bulle de coton dans laquelle il me semblait être plongée jusqu’à présent et ma vue floue devient plus nette. Alors je ne suis pas du tout dans ma chambre, je suis au bureau. Mon coeur s’emballe. Mais qu’est-ce qu’il se passe ?!
On a tenté de m’assassiner ?
Instinctivement, je porte ma main à mon ventre ; ah, les belles angoisses d’une future mère, j’avais pas besoin de ça… !
Les paroles d’Addison atteignent enfin mon cerveau. Pas bouger et reprendre tranquillement ses esprits, bah t’inquiète je bouge pas, on est bien là. Je cligne bêtement des yeux.

« Il s’est passé quoi exactement ? » je demande, la bouche pâteuse, alors qu’elle vient précisément de m’en informer.


Donnez-moi la force
Et moi qui suis là qui regarde et qui voit
Je donnerai tout de même ma vie
Pour cette enfant qui grandit
R&J
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Travail, famille, pastis ! || Addison   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.