avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Good girl gone bad {ft Jess}   Jeu 26 Avr - 19:28

Good Girl.

Jessica & Vice


Je ne sais pas vraiment ce qui m'a pris d'inviter Jessica à sortir et se joindre à moi le temps d'une soirée. Alors que je pourrais juste être tranquille à profiter sans me poser de question. Sans avoir une personne sur laquelle je dois veiller. Et surtout, sans avoir une nana avec laquelle je suis quand même supposé repartir. Une fille bien précise, pas n'importe laquelle qui me plaira bien dans la boîte. Parce que c'est ça le truc en fait. Si je la fais venir, c'est bien parce que j'ai l'intention de rester plusieurs heures en sa compagnie et de repartir avec elle ensuite. Que ce soit pour la ramener chez elle ou pour qu'elle termine chez moi. Dans mon lit. Dans un cas comme dans l'autre, je ne vais pas la laisser seule là bas, cela va de soi.

Quoi qu'il en soit, pour une fois, je vais tâcher de me concentrer sur elle et elle seule. Histoire de ne pas lui faire regretter d'avoir accepté ma proposition de sortie. Je vais même jusqu'à filer du côté de son immeuble pour aller la récupérer. Prenant quand même grand soin de me garer un peu plus loin dans la rue, histoire que ses parents ne puissent voir quoi que ce soit s'il leur prend l'envie de vérifier où s'en va leur fille. J'ai bien compris et accepté l'idée qu'ils ne doivent pas connaître mon existence. Pour un tas de raisons parfaitement logiques. Et dans le fond, je m'en fous pas mal. Ce n'est pas comme si nous avions un truc très officiel tous les deux !

J'arrive finalement avec une bonne demie heure de retard. C'est qu'il en faut du temps pour choisir des fringues noires parmi mes fringues noires et mes fringues noires. De prendre ma douche, d'enfiler mes vêtements, de coiffer correctement mes cheveux et rafraîchir un peu mon semblant de barbe. Je suis à peu près persuadé qu'elle ne se plaindra pas du tout de toute façon. Et si elle le fait, je lui offre un magnifique sourire Colgate et tout passera crème, j'en suis absolument persuadé. Au pire, je trouverai une autre façon de me faire pardonner au moment venu, voilà tout.



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Lun 30 Avr - 0:46


good girl gone bad

Tout à fait fatiguée par le dernier dossier que j'ai dû préparer pour les cours, je commence à me préparer pour la soirée à laquelle Vice m'a invitée. Ca devait être déjà il y a un bout de temps, mais j'ai finalement eu pas mal de choses à faire, et je l'ai éconduit des tas de fois... Ca m'étonne encore qu'il m'ait quand même prévenue à chaque annonce de soirée. Je lui ai promis de l'accompagner, après tout, je ne pouvais plus lui refuser, étant venue à bout de tout ce que j'avais à faire pour ce second semestre.

Je n'ai aucune idée de la tenue à enfiler. Une robe ? Non. Je ne veux pas qu'on se focalise sur mes jambes et qu'on risque de me mettre une main aux fesses plus facilement. Je sais que ça plairait à Vice, qui lui, en aurait le droit,  mais ça me met mal à l'aise. Il ne fait pas non plus très chaud, donc je ne vais pas me mettre en short... Je finis par opter pour un jean noir et une chemise que je noue sur mon ventre. Je laisse mes cheveux libres, et me maquille assez pour qu'on le remarque, tout en faisant attention de ne pas trop en faire, afin que Papa et Maman ne me posent pas de question. J'ai prétendu que je sortais avec Nimue, et ils ont été étonnés que cela ne soit pas Sasha, pour une fois. On est brouillées, je ne vais pas la prendre comme excuse...

L'heure que Vice m'a annoncée approche, et je suis déjà prête. J'ai le vague sentiment qu'il va arriver en retard, mais je garde confiance. Dix minutes passent. Il ne devrait pas tarder. Vingt minutes se passent ensuite, puis dix de plus. Je commence à croire qu'il m'a oubliée et lui envoie un texto pour savoir où il se trouve. Il me répond du tac-au-tac qu'il se trouve en bas de mon immeuble. Je fronce les sourcils, persuadée que Papa et Maman vont tenter d'apercevoir ma silhouette par la fenêtre de la cuisine qui donne sur l'avant de l'immeuble, pour vérifier que je pars bien en compagnie de Nimue. Je leur dis au revoir et descends, la peur au ventre. Arrivée en bas, je ne vois pas la voiture de Vice. Je regarde à gauche, puis à droite. Et je l'aperçois. Il a pris le soin de se garer un peu plus loin, à l'abri des regards. Je note le geste, en entamant de façon énergique les quelques pas qui me séparent de son bolide. Je suis un peu moins fatiguée, étant donné que j'ai bougé, mais je sens que ça ne va pas tarder à me reprendre.

J'arrive à la voiture de Vice et entre sans hésitation. Je ne lui notifie même pas qu'il est en retard -pour le remercier d'avoir pensé à ne pas m'attendre juste devant la maison- et me penche sur sa joue par-dessus le levier de vitesses, pour lui déposer un baiser rapide.

- Salut. Merci de t'être garé un peu plus loin, je fais, avant de sourire. "Alors, où tu m'emmènes ce soir ?
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Mar 1 Mai - 15:23

Good Girl.

Jessica & Vice


Je l'aurais finalement eus à l'usure. Ce n'est pas vraiment ce que je voulais, mais je vais bien devoir faire avec. Elle a craqué, c'est un peu la seule chose qui compte vraiment à l'heure actuelle. Même si ce n'est qu'une fois que j'ai eus sa réponse positive, que j'ai commencé à réaliser tout ce que ça signifiait. Ce n'est pas tout à fait la première fois que j'invite une gonzesse à l'une des soirées où je me rends. Mais c'est la première fois que je le fais avec la promesse plus ou moins évidente de passer la plupart des heures de ladite soirée, en sa compagnie. Et en sachant que je partirai ensuite avec elle et non pas la première poulette sexy qui aura croisé ma route. Je sais malgré tout que je ne vais pas le regretter. Jessica est et a toujours été de très agréable compagnie. Tout se passera donc à merveille, je ne m'en fais pour ça. Comme je sais que je ne vais pas regretter de terminer ma soirée avec elle et pas une autre.

J'en suis suffisamment conscient pour être soulagé de la voir arriver enfin et entrer dans ma caisse. Je darde un regard sombre sur elle alors qu'elle prend place à côté de moi et m'attarde sur le maquillage léger mais présent malgré tout. Je ne sais pas si je l'ai déjà vu maquillée. Pas dans mes souvenirs en tout cas. Et le fait est que ça me plait. Sacrément. La façon dont ça fait ressortir le vert de ses yeux et les tâches de rousseur qui accentuent l'innocence de son visage. Je ne réagis pas de suite à son baiser innocent déposé rapidement sur ma joue. Et ne bronche finalement qu'après sa question. Je me redresse et me penche vers elle pour l'embrasser beaucoup plus sérieusement. L'une de mes mains se loge sur sa joue pour la faire captive tandis que ma langue vient tout de suite taquiner et provoquer la sienne. Un baiser intense mais de courte durée. Parce que je sais qu'avec elle, je m'enflamme vite et pourrais avoir très vite envie et besoin de plus que ça.

J'ai donc vite fait de reprendre tranquillement place derrière le volant pour démarrer et prendre la direction du club dans lequel on va passer la soirée.

Un club. Plus calme qu'une boîte de nuit. Plus animé qu'un bar ou un pub. Et je conduis relativement vite pour m'y rendre. Question d'habitude. Y'a une heure à laquelle Cendrillon doit rentrer chez elle ? Ou je te ramène avec moi ?



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Mar 1 Mai - 17:59


good girl gone bad

Vice ne se contente pas de mon léger baiser sur sa joue, et après que j'ai posé la question du lieu dans lequel il souhaite m'emmener ce soir, il vient capturer ma joue dans sa grande main et mes lèvres entre les siennes pour que nos langues se caressent mutuellement. C'est bien plus intense que ce que j'ai fait quelques secondes auparavant, c'est vrai. Et ça me fait sourire, quand il me lâche pour me répondre. Un club, qu'il me dit. Je ne sais pas à quoi ça peut ressembler. Les bars, je sais. Boîte de nuit, jamais fréquenté mais je peux aisément imaginer avec tout ce que j'en ai déjà entendu.

- D'accord.

Je réponds simplement. Je n'ai rien de plus à en dire, c'est lui qui choisit, j'ai simplement hâte de voir. Et j'espère ne pas avoir fait de faux-pas avec ma tenue, du coup. Il me demande dans la foulée si j'ai une heure pour rentrer ou s'il me ramène avec lui. Je prends quelques secondes pour demander si je dois le railler sur le fait que si je rentre avec lui il ne pourra pas ramener d'autre fille chez lui, mais je fais le choix de rester positive et de ne pas lui mettre sous le nez la demi-promesse qu'il m'a faite.

- J'ai dit à Papa et Maman que je dormais chez Nimue. Ils n'ont pas son numéro, ils n'ont pas non plus son nom de famille. Impossible qu'ils trouvent son appart' dans l'immeuble. Je suis tranquille jusqu'à au moins onze heures demain ! je lance joyeusement.

Nous parvenons bien vite au lieu annoncé par Vice. Il se gare sur un petit parking à côté d'une porte noire devant laquelle se trouve pas mal de monde. Des gens qui sont à l'opposé de ce que je suis. Des gens qui ressemblent à Vice, du monde de la nuit, du monde qui n'a rien à perdre.

- Je vais faire tache, ce soir... Je crois pas que je me suis vêtue de façon discrète, je me lamente, un petit rire nerveux sortant d'entre mes lèvres alors que Vice arrête le moteur de la voiture.

Par façon discrète, j'entends tout en noir. Ma chemise est rose et bleue, pas vraiment passe-partout... Et le fait que je l'aie nouée sur mon ventre... Sans commentaire.
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Mer 2 Mai - 22:35

Good Girl.

Jessica & Vice


Je suis étonnamment très heureux de voir Jessica. Tout à fait le genre de chose que je n'avais jamais ressenti ni expérimenté avec aucune autre femme avant elle. Mais plus le temps passe, plus il y a de choses nouvelles qui s'installent. Et je commence très sérieusement à m'y habituer. Encore un peu de temps et je finirai même par apprécier ! Idée assez effrayante, il est vrai. Mais à laquelle je tâche de ne pas penser trop souvent pour m'éviter l'envie soudaine de prendre la fuite. Parce qu'une part importante de moi a juste beaucoup trop envie de la garder à mes côtés, tant que ça se passe aussi bien.

Jusqu'à onze heures demain matin ? Quel luxe ! Je la taquine, le sourire dans la voix et sur le visage qui trahit surtout une joie sincère de savoir que je vais l'avoir dans mes draps pour la nuit. Et que l'on peut se permettre de rentrer tard pour se lever tard ensuite.

Nous arrivons rapidement sur le lieu de la soirée et je m'apprête à quitter la voiture quand Jess m'interpelle. Je m'arrête net et pose un regard très sérieux sur elle. Sur sa tenue vestimentaire, plus précisément. Bien sûr, elle porte des fringues trop sages pour une soirée de ce genre. Et sa chemise lui donne un petit côté femme enfant qu'elle ne pourrait renier de toute façon.

Je regrette seulement que tes jambes ne soient pas à l'air libre ... Je commente avant de tendre une main vers son ventre, dont je caresse la partie dévoilée par la chemise dont elle a noué les pans. Mais ça j'aime bien. Je crois que j'aime bien cette façon qu'elle a d'en montrer l'air de rien. Sans trop en faire. Juste ce qu'il faut. Parce qu'elle n'a pas besoin de faire quoi que ce soit à l'excès de toute façon. Allez viens !

Et sans attendre de réponse de sa part, je descends enfin de voiture pour filer directement en direction de l'entrée principale. A un pas suffisamment lent pour laisser le temps à Jessica de me rattraper. Une fois qu'elle est à ma hauteur, je loge tout naturellement une main sur le bas de son dos, pour l'entraîner avec moi. Le videur ne pose qu'un bref regard sur nous, pour se décider à se décaler pour nous laisser entrer après m'avoir reconnu. Je n'hésite pas plus longtemps et embarque Jess avec moi, en direction de la table déjà occupée par les autres membres de Fakir à qui je ne la présente plus vraiment et inversement.



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Sam 5 Mai - 18:14


good girl gone bad

Je ne réponds rien quand Vice me taquine, et me contente de sourire. C'est vrai, j'ai l'habitude de ses remarques,souvent sans conséquences ni arrières-pensées malsaines. Heureusement, d'ailleurs. J'aurais déjà, je pense, coupé les ponts avec un tel individu. Ou alors...

Quand nous arrivons sur le lieu promis par Vice il y a quelques instants, j'émets un doute quant à ma tenue. Surtout après avoir furtivement observé les gens se tenant devant l'entrée... Je suis déjà un peu passée pour une gourde la dernière fois que Sasha m'a traîné à une soirée liée au groupe de Vice, je ne veux pas que cet enfer recommence. Même si ça m'a permis de me rapprocher de Vice. Hors de question. Et... Sasha ? Est-ce qu'elle sera là ?

- Si j'ai mis un jean c'est surtout pour qu'on ne fasse pas que de regarder mes jambes ! je l'avertis en cherchant à chasser sa main sur mon ventre, plus par amusement que par interdiction de me toucher.

Vice sort presque en trombe de la voiture, apparemment pressé de débuter sa soirée. Je peux le comprendre, même si de mon côté il m'arrive bien trop rarement de prévoir de tels rassemblements avec ceux que je peux nommer mes amis. En marchant d'un pas rapide pour rejoindre mon rockeur, je repense à la possible présence de Sasha, et à ce que je pourrai lui dire. Si elle veut bien me parler... Enfin, même si elle est là, je ne suis pas sûre que Vice apprécie que je cherche à lui reparler, à m'aplatir pour m'excuser ou quoique ce soit de ce genre. La dernière fois, ça l'a tellement agacé...

Quand je le rejoins, il laisse glisser l'une de ses mains dans mon dos, geste que je prends avec étonnement. Les signes d'affection du genre se font plus fréquents entre nous depuis quelques temps. Mais là, on est en public. Que se passe-t-il donc dans la tête de Vice ? On entre dans le club après avoir croisé un gorille lui aussi tout en noir, et Vice m'entraîne vers une table où je reconnais les membres de son groupe. Je les salue, un peu gênée, et me demande si Vice va me présenter à nouveau. Ils m'ont déjà vue, c'est certain, mais se souviennent-ils de moi pour autant ?

Je m'installe à côté de Vice, sur la banquette. Sans trop le coller. J'adresse des sourires à droite à gauche, le temps que la conversation en cours se termine. Je n'ai aucune idée de la façon dont je vais pouvoir m'insérer dans ce groupe et son ambiance. Ils se connaissent tous tellement, je ne suis qu'une étrangère. Sans trop laisser paraître ma gêne, je m'empare d'une des cartes des consommations, qui se trouvent au centre de la table. Histoire d'avoir au moins quelque chose à faire... en attendant.
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Dim 6 Mai - 18:08

Good Girl.

Jessica & Vice


Je prends une moue boudeuse tout à fait enfantine, quand elle m'explique la raison pour laquelle elle a décidé de porter un pantalon plutôt qu'un short ou une jupe. Je comprends ça sans trop de mal. C'est tellement son genre de se planquer dans des fringues, que je ne suis pas surpris. Un peu déçu, bien sûr. Mais pas au point de lui en vouloir et de souhaiter lui en faire un drame.

Et moi ? Si j'ai envie de te mater et de te tripoter ? Que je fais mine de lui demander, toujours une moue boudeuse accrochée au visage. Je devine d'avance le genre de réponse qu'elle va me faire. Que, de base, je n'ai pas à la tripoter en publique et j'en passe. Je le sais. Mais ce n'est pas pour autant que je vais bien me tenir, s'il me prend l'envie de glisser une main sur son postérieur ou directement sous sa chemise.

C'est donc bien ensemble que nous rejoignons la petite fête et nous installons à la table où je retrouve mes partenaires de musique et amis de soirées. Jessica est à peine installée à côté de moi, que je me rapproche plus encore d'elle. Je ne sais pas si elle garde cette distance entre nous par crainte que je ne la tripote de trop ou si c'est parce qu'elle est gênée. Toujours est-il que je m'assure que nos cuisses soient en contact et je passe un bras sur le dossier de la banquette, dans son dos. Pas le moins du monde gêné par l'image que nous renvoyons probablement. Elle n'est pas comme toutes les autres filles pour moi. Mais il est vrai qu'il n'est pas rare que j'ai un contact physique avec une nana en soirée. C'est sans doute pour ça qu'une superbe brune ne tarde pas à venir nous rejoindre à la table et s'installe à côté de moi. Sa main sur ma cuisse que je ne repousse pas. Ce qui ne m'empêche pas de m'adresser à Jessica à qui je propose un verre, tout naturellement, lorsque je m'en remplis un.

Tu préfères un verre sans alcool ? Je viens lui demander au creux de l'oreille. Toujours pas le moins perturbé par la brune qui continue de vouloir attirer mon attention. Et on ne peut pas dire que je l'ignore vraiment. Je lui réponds, lui offre de mes fameux sourire de prédateur et vient également lui parler à l'oreille quand elle me parle tout bas.



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Mar 8 Mai - 15:23


good girl gone bad

- Tu pourras toujours le faire dans un coin sombre, allons donc... j'élude, quand Vice proteste quant au fait de ne pas pouvoir me tripoter à loisir puisque je ne porte ni jupe ni robe.

J'ajoute en pensée "ou dans les toilettes", repensant à notre dernière rencontre presque par hasard en public. Une soirée dont je regrette le début, mais dont j'ai grandement apprécié la fin heureuse.

Même si nous ne sommes pas du tout mal à l'aise l'un avec l'autre, seuls dans la voiture du rockeur, il est temps de rejoindre les amis de ce dernier. Après tout, si on est ici, c'est en grande partie pour ça. Les salutations se font rapidement, sans trop de fioritures. C'est moi, l'étrangère, ici. Les autres ont l'habitude d'être les uns avec les autres. Je ne pensais pas que ça allait me déranger outre mesure, mais finalement... si, en fait. Je me sens vraiment comme un cheveu sur la soupe. Une soupe froide, en prime. La barbe. J'attrape l'une des cartes pour me donner un genre. Et je me mets à calculer ce que je vais probablement payer ce soir, en consommations. Vice se rapproche de moi sans honte. Je fais mine de ne pas le remarquer, mais en réalité je cache mes joues rouges en gardant la tête bien baissée sur la carte. Histoire de ne pas lui faire honte. Et de ne pas avoir honte, moi non plus, d'ailleurs...

Au bout de quelques minutes, un mouvement attire mon oeil, sur ma gauche. Je tourne légèrement la tête et vois qu'une brune vient de s'asseoir à côté de Vice. Elle fait peut-être partie de la bande... Un air horrifié s'installe tout naturellement sur mon visage quand je remarque qu'elle a sa main posée sur la cuisse de Vice. La même cuisse que j'ai déjà embrassé en venant faire plaisir à Vice, à l'extrême Sud de son buste. Lèvres pincées, je me détourne de ce spectacle, dont Vice n'a pas l'air de se soucier. Du moins... pas par rapport à moi. Je le sens se pencher sur moi, et me demander à l'oreille si je préfère un verre sans alcool. Je tourne la tête presque aussitôt et me retrouve nez-à-nez avec lui quelques secondes, avant de siffler, à voix basse :

- Je suis en âge de boire de l'alcool, pour qui me prends-tu ?

Puis je reprends ma position initiale. J'hésite à m'éloigner de lui, pour le laisser tranquille avec cette brune vulgaire. Elle s'installe à côté, le touche, comme si c'était sa propriété. Non mais... pour qui elle se prend celle-là ? Et Vice qui ne réagit pas... Je n'ai pas le droit de faire une scène, mais je ne sais absolument pas combien de temps je vais réussir à tenir dans cette situation. Les taxis passent vingt-quatre heures sur vingt-quatre, quand on les appelle... non ?
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Jeu 10 Mai - 15:31

Good Girl.

Jessica & Vice


Sa réponse a au moins le mérite de me prendre de cours. Je n'irais pas non plus jusqu'à dire qu'elle me choque ... Mais de sa part, quand même un peu. Parce qu'elle ne m'a vraiment pas habitué à ce genre d'invitation. Et à aucun moment je ne me dis qu'il ne s'agit là que d'une plaisanterie. Une provocation gratuite de sa part simplement pour me faire une réponse qui aura pour résultat une sincère surprise de mon côté.

Finalement, je prends beaucoup de plaisir à l'avoir contre moi sur cette stupide banquette. Malgré sa gêne évidente. J'ose espérer que le fait que je sois tout contre elle sans aller jusqu'à la tripoter comme je rêve pourtant de le faire, l'aidera à se détendre un tant soit peu. J'espère mais je vois bien que non. Elle est tendue. Droite comme un i. Du Jessica tout craché. Dans le fond, ça m'amuse. J'irais même jusqu'à dire que ça m'attendris. C'est ça. Plus le temps passe et plus elle a le don de provoquer chez moi des émotions que je ne connaissais pas. Que j'ai toujours trouvé dégoûtantes d'ailleurs. Et c'est bien pour cette raison que je n'assume pas tout haut. J'ai une réputation à tenir !

La brune qui vient me prêter un peu de l'attention que Jessica me refuse -parce que nous sommes en publique, j'imagine-  me ramène un peu sur terre et me permet de me détendre un peu. Ce qui n'est malgré tout pas une excuse pour que j'oublie la jolie blonde à mes côtés. C'est sa réponse pour le moins violente, qui a le don de calmer mes ardeurs pour de bon. Je recule le visage, perds le semblant de sourire que j'affichais encore jusque là et mon regard s'assombrit.

Je pensais simplement que tu ne voulais pas boire. Je lui réponds tout aussi froidement.

J'imagine que ça m'apprendra à vouloir respecter ma part du contrat. Elle ne voulait pas d'une soirée comme la dernière. Elle veut rester maîtresse d'elle même me semble-t-il. Elle ne veut pas se donner en spectacle non plus, j'imagine. Ne pas être malade non plus. Beaucoup d'autres choses également. Bref, j'ai cru bien faire. Sa réponse me refroidit pour de bon. Je retire mon bras jusqu'alors logé dans son dos et le ramène plus sagement sur ma cuisse. Les mâchoires crispées, j'ai même toutes les peines du monde à écouter encore ce que la brune a à me raconter au creux de l'oreille. Finalement, Jess a le chic pour gâcher mes soirées. Je ne saisis pas bien pourquoi j'essaie pourtant encore et encore.



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Lun 14 Mai - 2:21


good girl gone bad

J'ai l'impression de gâcher tout ce que je touche, avec Vice. On n'a passé qu'une petite demi-heure tous les deux, depuis qu'il est passé me prendre à la maison, mais l'arrivée de cette fille sur la banquette que nous occupions d'abord tous les deux m'a complètement faite sortir de mes gonds. Et je sais que je ne peux ni faire de scène, ni évoquer ce que je ressens. Ca rend les choses beaucoup moins évidentes. Un simple regard autour de la table m'indique que ce qui se déroule entre Vice et cette gonzesse relève de la normale. Personne n'y fait attention. Et personne ne fait attention à moi non plus. Que faire ? J'ai juste envie de me planquer sous la table. Quand Vice retire son bras de derrière mon dos, je sens les larmes me monter aux yeux. Je prends quelques minutes pour me calmer, je n'ai pas le choix. Peut-être que je peux trouver un prétexte pour faire fuir la fille ? Ou un autre pour que Vice se rende compte que je fais déjà l'effort de venir à ce genre de soirée avec lequel j'ai du mal et qu'il pourrait au moins me le rendre proprement ? Sans se laisser toucher de la sorte, en premier lieu...

Sauf que Vice ne m'appartient pas. Nous ne sommes pas ensemble. Il ne ressent pas pour moi ce que je peux ressentir pour lui. Et ça n'arrivera jamais. Pourquoi je m'échine, franchement...?

- Je prendrai ce que tu prends, je lance en me penchant sur le rockeur, après m'être assurée d'un geste du doigt que les diamants au creux de mes yeux sont retournés dans le canal d'où ils sont sortis.

Voyant que cette phrase ne suscite chez lui aucune réaction, je fulmine. Intérieurement. Il m'ignore. Je l'ai vexé. Je réfléchis rapidement à une alternative. M'en aller ? Non. Si c'est pour laisser le champ libre à cette pétasse, hors de question. M'éloigner un peu me paraît un meilleur moyen de créer un manque chez Vice. Je ne peux présentement pas quitter la table puisque Vice et cette fille me bloquent la sortie. Je suis encore assez digne pour ne pas vouloir leur adresser la parole. Je regarde la table, puis en examine le dessous. Oui, je peux passer.

J'attrape mon sac au passage et me faufile sous la table. Les potes de Vice me regardent quand je me relève, et je souris, le plus naturellement du monde. Sans un seul regard dans la direction de Vice et sa pétasse, je tourne le dos à la tablée, pour me diriger vers le bar. Des rires francs accompagnent ma démarche, rebondissent sur mon dos. Je ne sais pas s'ils se moquent ou s'ils m'admirent, mais qu'importe. Je m'installe à un tabouret libre au bar et m'empare à nouveau d'une carte qui traîne là. Je n'ai toujours pas décidé ce dont j'avais envie.

"Bonsoir mademoiselle. Je peux vous offrir un verre ?" j'entends, sur ma gauche. Je ne réagis pas tout de suite, jusqu'à ce qu'on me tapote l'épaule. Un mec du genre de Vice. C'est bien à moi qu'il parlait. Je souris, par pure politesse. Me tourne vers mon rockeur, qui ne prête pas attention à ma personne. Mes yeux se plissent. La jalousie me dévore, c'est infernal. Je finis par répondre à la positive à ce mec, en lui disant que je veux bien une bière. Si ça se trouve, il est plus intéressant que le bellâtre dont je suis désespérément et inutilement amoureuse. Autant essayer.
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Jeu 17 Mai - 22:02

Good Girl.

Jessica & Vice


Depuis toujours, je n'aspire pas à grand chose d'autre qu'à m'amuser. De toutes les façons possibles. Depuis quelques temps, fréquenter Jessica m'oblige à un peu plus de sérieux. Ou plutôt, me pousse tout naturellement vers plus de sérieux. Et d'une certaine façon, je crois vraiment que ça me convient. Que ça ne me dérange pas tant que ça en tout cas. Je n'irai pas jusqu'à dire que je trouve ça chouette ou quoi que ce soit du genre. Mais ça ne me rend pas malade non plus, clairement. J'aimerais juste que les soirs comme ce soir, ce soit elle qui se change un peu. Qui daigne s'amuser comme il se doit. Parce que ce n'est clairement pas le cas. Or, je ne sais pas comment faire pour qu'elle se lâche un tant soit peu. Qu'elle se détende, au moins. Elle est crispée et renfermée sur elle même. A ne parler à personne et à m'envoyer chier quand j'ai le culot de vouloir être sympa.

Je prends sur moi pour l'ignorer. C'est difficile. Tout mon esprit est accaparé par la chaleur de sa cuisse contre la mienne et mon air emplit de son odeur. Quand bien même je fais mine de ne pas la remarquer. Trop occupé que je suis, soit disant, par la brune installée à côté de moi également. Avec qui je parle de tout et de rien. Conversation creuse et sans intérêt pourtant. A tel point, que je ne suis pas sans remarquer la fuite soudaine de Jessica. Je fronce les sourcils en la suivant du regard. Bien incapable de faire semblant d'écouter l'autre nénette collée à moi. Pourtant, quand Jessica pivote un peu dans notre direction, je fais mine de ne plus la regarder. Et de boire les paroles de la jeune femme que je commence déjà à trouver fade à souhait. Sa voix est trop rauque, ses yeux vides, son visage trop fardé, ses cheveux teints. Je suis bizarrement plus attiré par les yeux verdâtres, les cheveux blond naturel, les tâches de rousseur apparentes sur une peau claire ...

Quand je cherche à nouveau Jessica du regard, elle n'est plus seule. Le type à côté d'elle n'est pas du tout son genre. C'est clairement un type beaucoup trop 'comme moi'. Pourtant, elle lui sourit. Pourtant, il semble lui avoir offert un verre. Pourtant, ils discutent. Mon sang ne fait qu'un tour et je suis déjà à me lever. Je bouscule la brune dont je ne connais même pas le prénom, alors que je prends résolument la direction du bar. Regard rivé sur les cheveux clairs et ce chemisier ridicule qui se trouve en dessous. Arrivé à leur hauteur, si c'est sur l'épaule de Jessica que je pose ma main, c'est vers le type qu'est tourné mon regard.

Elle est avec moi. Que je gronde déjà. Et le type tourne un regard insolent vers moi. T'avais pourtant l'air bien occupé avec une autre. Et lui semble avoir repéré Jessica depuis un moment. Ma Jessica. Et le coup part tout seul. Je lui flanque mon poing dans la gueule en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Dégage ! Je suis inconscient de tout ce qui n'est pas ce que je ressens à cet instant très précis. A savoir, cette jalousie qui est en train de me dévorer le coeur et les entrailles.



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Mar 22 Mai - 3:03


good girl gone bad

Le type qui vient de me proposer de m'offrir un verre a l'air ravi que j'accepte. Il claque des doigts, et le serveur vient instantanément à sa rencontre. "Une bière pour cette demoiselle," lance-t-il en sortant sa carte bleue. Je mire l'objet quelques instants. Je me demande si c'est le genre à la sortir toutes les deux minutes dans un bar ou des lieux du genre pour inviter les demoiselles. Puis je reporte mon regard sur lui, durant les quelques secondes où il est affairé avec le serveur. Vraiment le même genre que Vice. Il a l'air propre sur lui. De là où je me trouve, j'arrive à sentir son parfum. Quelque chose de masculin, un peu fort et aigre à la fois. Mon nez me démange, je détourne les yeux et fait mine de m'intéresser quelques instants à mes ongles, jusqu'à ce qu'il pose une pinte de bière devant moi. Je le remercie, nous trinquons. J'abuse de sourires, malgré ma timidité. Je sais ce qu'il veut, je vois comme il me regarde. Mais je continue. Peut-être que derrière la carapace...

Je bois doucement. Je ne veux pas me rendre malade, comme la dernière fois. J'essaie de m'intéresser à ce que me raconte ce type. Il n'a pas l'air bête. Il a l'air un peu rustre, mais vraiment pas bête. Les gens bêtes, je les repère directement, de toute façon. Bien qu'il me parle de son métier passionnant, mes pensées sont toutes dirigées vers Vice. Je me demande sans cesse pourquoi il m'a invitée à cette soirée si c'est pour me délaisser complètement. Ca n'a aucun sens.

Un quart de ma bière est déjà partie. Je suis à peine plus détendue qu'il y a dix minutes. Je ne me suis d'ailleurs plus retournée vers Vice depuis tout à l'heure. Sans que je m'y attende, une main se pose sur mon épaule. Je sursaute légèrement, prête à réprimander ce mec ou cette fille qui m'a touchée sans ma permission, mais en me retournant je constate qu'il s'agit seulement de Vice. "Seulement" ? Son regard est noir. Glacial. Mais pas dirigé sur moi. C'est le type en face de moi qu'il regarde. Il affirme que je suis avec lui, et malgré moi je prends un air offusqué que Vice ne voit pas puisqu'il est derrière moi. L'autre répond du tac-au-tac qu'il avait pourtant l'air déjà bien occupé avec une autre. Cette remarque me touche. Ce type n'est vraiment pas bête. Et il a remarqué d'où je venais. Fait exprès ou non, je suis contente qu'il fasse remarquer ça à Vice. Mais d'un autre côté... Voilà. Ce que je redoutais s'est produit. Le type qui m'a payé un verre s'est pris une droite de la part de Vice. Quand on lui fait remarquer des choses négatives à son sujet, il n'apprécie pas du tout... Mais l'autre ne pouvait pas le savoir !

Horrifiée, je me précipite sur lui. Il est au sol, un peu sonné, sa lèvre semble un peu ouverte.

- Mais qu'est-ce qui te prend ? je lance à Vice, d'une voix forte.

Quelques personnes ont déjà formé un attroupement au niveau du bar. Ca va vite, dans ce genre de situation... Finalement, c'est comme à la télé. J'aide l'autre type à se relever, les yeux toujours rivés sur Vice. Je ne comprends absolument pas pourquoi il vient jouer les chevaliers défenseurs alors qu'il était en très bonne compagnie et que je ne l'intéressais pas du tout. Un flot de pensées tournoie dans mon esprit. Il ne faisait pas attention à moi tout à l'heure. Et là...

Le mec que je viens d'aider à se relever s'en va simplement sans demander son reste. Il s'est dégagé de mes deux mains un peu brutalement, mais je ne lui en tiens pas rigueur. S'il est du même genre que Vice, un tel coup a dû blesser sa virilité, je peux comprendre qu'il souhaite aller se calmer ailleurs. Par contre, j'ai un peu peur sur le moment que Vice se fasse mettre dehors...
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t

▹ MESSAGES : 1293
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Mar 22 Mai - 19:20

Good Girl.

Jessica & Vice


Je suis un homme d'excès. Je l'ai toujours été et je le serai certainement toujours. Parce qu'il n'y a pas grand monde qui a le pouvoir de m'apaiser d'une quelconque façon que ce soit. Il n'y a peut-être même que Jessica pour bien résumer la chose. Sauf que ce soir, c'est entièrement de sa faute si je perds ainsi le contrôle. Si je vrille aussi rapidement. Tout ça parce que je viens de la voir accepter ouvertement les avances d'un type. Si au moins il s'était agit d'un gentil petit minet comme elle doit les aimer. Mais non. C'est un mec tout à fait dans mon genre à moi. Et évidemment que ça me rend complètement fou. Bon sang ! Si elle doit me laisser tomber, ce sera pour un type bien sous tous rapports susceptibles de lui offrir tout ce que je ne peux pas lui offrir. Je rage d'autant plus fort, que ce mec là sait très bien ce qu'il fait. Son petit plaisir c'est de se taper une minette qui plait déjà à un autre. Qui est déjà chasse gardée. Pas étonnant que je lui flanque mon poing dans la gueule pour le calmer et le faire redescendre sur terre.

Ce crétin ne vaut rien. Plutôt que de me retourner ma droite histoire que je puisse pleinement me défouler sur lui, il échoue lamentablement sur le sol. Accepte la pitié de Jessica, avant de se faire la malle. Je grommelle un "putain d'mauviette" en secouant distraitement ma main. J'ai les phalanges qui me lancent un peu. Je n'ai pas fait semblant. Et pourtant, ça ne calme pas la colère qui continue de bouillonner en moi.

Tu sais très bien ce qui me prend. C'est sur elle que retombe le reste de ma colère. Après tout, c'est de sa faute si je suis dans cet état. Elle, avant l'autre qui n'est qu'un enfoiré parmi tant d'autres. Qui n'est qu'une pâle copie de moi. Dans le fond, il n'a rien fait que je n'ai pas moi même déjà fait à maintes reprises au cours de soirées. Attraper une nénette déjà plus ou moins en couple. Juste pour le plaisir de foutre le bordel. Et de me prouver que je peux avoir celle que je veux. Qu'elle soit déjà prise ou non. Je ne t'ai pas faite venir avec moi pour que t'ailles faire les yeux doux au premier crétin venu. Que je peste à son intention. Evitant quand même un peu son regard. Maintenant que je réalise que ma possessivité n'a pas la forme qui me convient. Jessica n'est plus un objet duquel j'ai envie de disposer à ma guise. Jessica est une personne à laquelle je tiens. Une fille que je veux. La fille que je veux. Vraiment. Et maintenant, je n'assume plus franchement. Je gronde mon mécontentement en portant une main à mes cheveux en un geste nerveux. Si je ne craignais pas qu'il lui arrive un truc, je la planterais là.



avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 617
▹ INVESTISSEMENT : 20

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //


MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   Aujourd'hui à 5:13


good girl gone bad

Dès que l'autre mec tourne les talons - sous mon regard quand même finalement un poil hébété par ce tel manque de reconnaissance envers moi - , Vice me balance que je sais très bien ce qui lui prend. Je ressens une colère sourde, à ces paroles. Mes yeux se posent sur à peu près tout ce qui nous entoure, sauf sur lui. Je remarque que quelques personnes nous observent encore, Vice et moi. Sans doute s'attendent-ils à voir une dispute de couple bien trempée. Mais Vice n'élève pas la voix, même quand il ajoute qu'il ne m'a pas faite venir pour que j'aille faire les yeux doux au premier venu. Les gens se lassent du spectacle, tournent les talons. Je bouillonne, et en même temps je suis touchée qu'il semble ressentir de la jalousie. Enfin... Cette jalousie est uniquement due au fait qu'il me prend pour son jouet. Finalement, c'est pas une fierté.

Malgré moi, un petit air narquois prend forme sur mon visage, et sur mes lèvres. A force de traîner avec Vice, je commence à ne plus autant me plier qu'au début. Avant, j'encaissais ses crises de colère le dos rond, quand je faisais quelque chose qui lui déplaisait. Je cherchais tout de suite à me faire pardonner, parce que je savais qu'il avait le pouvoir, totalement. Mais j'ai appris de mes erreurs. Et j'en ai, pour ainsi dire, assez de courber l'échine. Si Vice veut continuer à me voir, il faut qu'il comprenne qu'il doit me respecter. Je suis un être humain, je ne suis pas un jouet. Son jouet. J'aime l'être, d'un côté. Seulement, ces sentiments que j'éprouve font qu'il m'est de plus en plus difficile de me contenir.

Je pointe du doigt la fille qu'il a laissée à table, et crache :

- Parce que tu crois que je suis venue pour te voir chercher à te taper d'autres meufs ?

Puis je me rassois simplement au bar, devant la bière que j'ai laissée quand Vice est arrivé pour jouer les boxeurs fous.

- Si c'est l'autre à table qui t'intéresse, hésite pas, rejoins-la. Et si jamais c'est avec moi que t'as envie de discuter, je bouge pas d'ici. A toi de voir, je déclare d'une voix plus douce en tournant un peu mon buste vers lui.

Je n'ai aucune envie de lui faire la guerre ce soir. Ca avait si bien commencé, ça serait dommage qu'à cause d'une pétasse de première et d'un dragueur hasardeux tout parte en vrille entre Vice et moi. Je mets tellement de beurre dans mes épinards sur ce coup que c'en est presque risible. Il prétend que je ne doit avoir d'yeux que pour lui, et à côté, lui, il profite d'autres gonzesses... A quel moment de ma vie j'ai décidé que je valais si peu que ça ?
(c) AMIANTE


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Good girl gone bad {ft Jess}   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.