Partagez|


Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Mer 13 Mai - 21:26

topic secondaire #3
t'as un soucis avec mon insigne, toi ?

Lieu : Le toit.
Situation : Pas mal de locataires se sont réunis sur le toit afin d'observer la situation dans la rue ou tout simplement de flâner au soleil, peu intéressés par le fait que la police débarque. Cependant, lorsqu'elle monte sur le toit, un jeune (pnj), nerveux, commence à chercher un policier. Et soudain, le ton monte, et la bagarre entre eux commence. Les gens présents autour s'enfuient, participent, les séparent ou bien restent là à regarder, au choix.

__________

Personne, dans tout le corps de police de la ville, n'est heureux de participer à cette descente dans le Bronx, à l'exception de l'officier Mayer. Connu pour être un sang chaud, il est cependant un atout dans des quartiers comme celui ci car il impressionne de par sa carrure, et il adore ce genre de missions. Le groupe dont il fait parti est envoyé sur le toit pour rapatrier les locataires chez eux. C'est l'inspecteur Cameron, chargé de gérer les opérations, qui prend la parole en premier. S'il vous plaît, veuillez retourner dans vos appartements dans le calme durant la durée de la fouille. Merci. Bref et direct, un ton qui ne plaît pas à tout le monde. Soudain, un jeune homme d'origine africaine (pnj), capuche sur la tête, fait face à Cameron et lui sourit. J'ai pas envie, moi. ll n'en faut pas plus à Mayer pour partir au quart de tour et prendre la défense de son supérieur en se plaçant entre lui et le garçon. C'est un ordre. L'oblige pas à répéter ou je t'en colle une. Ni une, ni deux, le jeune le frappe le premier. Et voilà une bagarre qui débute, pour... rien. Bienvenue dans le Bronx.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Jeu 14 Mai - 19:10

Franchement, je sais même pas ce que je faisais sur le toit au moment où c'est arrivé. Un flic a débarqué et nous a vaguement expliqué la situation avant de nous demander de retourner chez nous. J'ai rien à cacher, rien d'illégal en tout cas. Mais je dois avouer que ça me fait un peu peur, cette histoire. J'ai peur qu'avec mes histoires passées, je sois impliqué dans cette affaire complètement contre mon gré. J'y suis pour rien si ce gamin a disparu, et j'ai vraiment pas envie de replonger dans des affaires policières. J'aimais bien quand c'était moi, le flic. J'ai assez donné de l'autre côté. Le seul moyen d'être tranquille, c'est d'obéir. Alors j'essaye de pas montrer ma nervosité et je commence à prendre le chemin de mon appartement quand les choses tournent au vinaigre. Un petit malin essaye de jouer au plus fort et a laissé son poing s'aventurer en terrain dangereux. Evidemment. Fallait s'y attendre. Le Bronx c'est pas le pays des Bisounours.

Au départ, je veux pas intervenir. Et puis mon esprit de policier finit par reprendre le dessus sur le reste. L'âme de justicier, tout ça... Il avait rien fait de mal ce flic. Tout ce qu'il voulait, c'était retrouver ce gosse. Ça éviterait à une autre mère de perdre son enfant. Comme si ça arrivait pas assez souvent ici. Je fais un pas en avant, et met une main sur l'épaule du jeune homme. Si j'étais pas plus grand que lui, je pense pas que je me risquerais à le toucher, trop risqué. Rien que par son épaule, je sens que tout son corps est tendu. Il est vraiment prêt à se battre, et ça n'annonce rien de bon. Je crois que j'ai fait une connerie.

« Hey, ça va. Ils cherchent juste un gosse. Plus tu les retardes, moins vite ils seront partis. Alors laisse les faire leur boulot, ok ? »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Jeu 14 Mai - 21:52

C’était du délire. Un putain de délire. Et au lieu d’être choquée, outragée, triste pour les parents du gosse … J’étais sur un petit nuage. Non pas que je sois perchée, non, même pas (ce qui était le plus affolant dans cette histoire, d’ailleurs, c’est qu’elle était … vraie.) … J’avais juste l’impression d’être au beau milieu d’un film. Sauf que y’avait pas de caméras (en dehors de celles des télévisions). Que des requins affamés de nouvelles, qui se massaient en bas de l’immeuble. J’étais montée en haut, tout en haut, sur le toit. Et les policiers avaient même du mal à contenir la foule. Les médias, les habitants … Cette vie Américaine était de plus en plus excitante !
J’étais là-haut, téléphone en main. Une photo pour tous ces badauds en bas, un coucou d’ailleurs. J’avais appelé mon demi-frère, coincé en Allemagne, au diable le décalage horaire. Et même, vu l’heure tardive, je le savais encore éveillé. Il avait répondu aussitôt d’ailleurs, et le laissant à peine parler, je lui versais une litanie allemande pour résumer la situation horrible en train de se passer … avec mon ton de pie excité. Je lui intimais d’aller voir les news, voir si l’immeuble passait à la télé. C’était du grand n’importe quoi. Ce que je tentais de lui expliquer. Mais il ne devait sûrement pas comprendre grand-chose.
Puis, les flics débarquèrent. Je lui raccrochais au nez pour comprendre ce qu’ils nous voulaient – c’est-à-dire, dans nos appartements - quand la situation dégénéra. Je le connaissais de vu, le mec encapuchonné, j’avais du le croiser une ou deux fois dans les escaliers. Et puis, il tint tête au flic. Ouh. Mauvaise idée. J’avais été élevée par un militaire, ils aimaient assez être respectés, alors un flic … j’imaginais qu’ils avaient le même genre d’égo. Surtout lui. Gros biceps, grosse tête.
Pas toujours bien remplie cela dit.
Et j’ai presque éclaté de rire quand il lui a foutu son poing dans la tronche. Yeah ! Rock’n roll babe ! Et suicidaire …
Et quand le flic lui a répondu par la même manière, mes yeux se sont ouverts en grand. Ah non. C’était pas cool ça. Je voulus protester, de loin, insulter le flic (encore une bonne idée) mais un type tenta de calmer le jeu entre les deux. Pas sûr que ça les contienne … j’appuyais sur le bouton de mon téléphone pour le faire basculer en mode caméra.
Un flic qui tabasse un noir ?
Oh oui. Les requins sur le trottoir allaient adorer. Façon de parler. Le Bronx était sans doute trop souvent sujet à des affaires de ce genre, toujours passées sous silence. Parce que c’est le Bronx, pas vrai ? La révolte de Ferguson n’était rien comparée à ce qui pourrait se produire si personne ne s’imposait. Oh. Je pourrais le faire bien sûr … Mais j’étais noire aussi. Africaine, Allemande, Cubaine, fille d’un taulard. Jackpot. Mais j’étais encore trop inconsciente de ce qu’il se passait, cette situation trop irréelle avait court-circuité mon bon sens de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Jeu 14 Mai - 23:02


Le toit était un peu ma pause clope quand j’en avais envie, Déjà parce que le toit était plus proche que le rez-de-chaussée, mais surtout parce que je ne pouvais fumer dans mon appartement, ce serait intoxiqué Athos et je suis plutôt décidée pour qu’il ait une vie plutôt correcte et longue également. Je ne veux pas qu’il me quitte maintenant, même s’il n’a que deux ans, j’aimerais ne pas pouvoir penser à sa mort, même actuellement. Il m’était trop précieux, c’était pour ça. Moi qui m’étais dit que je ne voudrais aucun lien humainement parlant, je n’avais pas pensé sur le coup qu’un chien pourrait me faire souffrir comme dans mon passé. Quoiqu’il en soit, je fume ma cigarette sans encombre, sans que quelqu’un ne m’interrompe ou ne m’aborde. Plutôt tranquille finalement avant que je n’entende des sirènes, du grabuge de l’autre côté. Je n’y fis pas plus attention que cela, j’avais pour habitude de les entendre fréquemment, alors je me dis que c’est pour quelqu’un d’autre. Je n’ai absolument rien à me reprocher, et mon appartement est clean. Je ne panique donc pas, mais c’est lorsque j’entends des gens parler, plusieurs, sur le toit que je m’interroge. J’étais de l’autre côté, j’avais trouvé un petit coin sympa pour être seule, je retournais donc vers les gens, vers l’entrée, avant d’apercevoir tout un attroupement le long du rebord. Je me dirigeais vers celui-ci également, curieuse de savoir ce qu’il se passe, puis je vis les petites voitures de police, et des groupes également en bas.

Je ne sais pas combien de temps j’observe, mais au moment où je souhaite rentrer pour rassurer Athos qui doit se demander ce qu’il se passe, je vois des policiers sur le toit. Là, j’avoue, je doute et j’ai un peu peur. Apparemment, un enfant a disparu, si ce n’est que ça, ils peuvent commencer par mon appartement pour que je sois tranquille par la suite. Je m’avance donc, totalement discipliné avant que je ne m’arrête en voyant un homme s’arrêter devant le policier et le provoquer, purement et simplement. J’arque légèrement un sourcil, le mec est juste complètement con, ça c’est certain. J’étais à quatre mètres seulement, car je me dirigeais vers la porte du toit pour rentrer simplement dans mon appartement, comme ils ne nous l’avaient gentiment dit. Et puis ça part, franchement, je m’y attendais un peu. Je ne souhaite pas réagir, du moins, par physiquement. J’ouvre la bouche, mais un homme s’approche de l’énervé. Je suis assez proche pour entendre ses mots et je ne sais pas pourquoi j’entreprends également de parler. « Tu devrais te calmer, oui, parce que tout ce que tu gagneras c’est des menottes et un séjour derrière les barreaux. » Je connaissais un peu la routine oui, pour avoir été arrêté deux ou trois fois. Ils peuvent te garder plusieurs heures, et je n’imaginais pas combien de temps ils pouvaient garder un homme qui frappe un policier. Sûrement très longtemps. « Si ce n’est pas déjà le cas… » soufflais-je à moi-même, d’une voix presque inaudible. Ya des gens qui veulent rentrer sans emmerdes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Lun 18 Mai - 0:40

alerte enlèvement
sur le toit


Toi tu demandes rien, tu demandes jamais rien. Tu lisais ton bouquin tranquille sur le toit, après ta longue journée de travail. Blue est là bien sur, il ne te lâche pas dès que tu rentres du boulot le bestiau. La soirée aurait pu être comme toutes les autres, tranquille, enfin avec la tranquillité habituelle du Parking. Mais comme rien ne restait trop souvent calme au parking, il fallait que quelque chose arrive ce soir. Un essaim de flic en bas de l'immeuble, des cris, des bavardages. Oi tu fais jamais attention à tout ça, tu t'occupes de ta petite vie tranquille sans te soucier des problèmes des autres. Tu ne serais pas fichu de gérer les tiens... M'enfin, voilà que tout ce bazar vient interrompre le moment de calme que partageaient les quelques habitants présents sur le toit.

Un policier, un énervé... Tout s’enchaîne un peu vite sous ton regard perdu. Tu ne sais que faire, à part tenir Blue tranquille assis à tes côtés. S'interposer . Très peu pour toi, tu risquerais de te faire mal plus qu'autre chose. Les paroles du plus jeune policier te semblent déplacées, remarque celles du fauteur de troubles aussi. Tes doigts s'entortillent, les stress sont là, la gêne, ce sentiment d'être inutile. Et alors que tu fais un pas avant, c'est le drame. Si certains filment, d'autres tentent de les arrêter et toi tu fais pas gaffe à tout ça, non tu'a eu l'idée de simplement faire un pas en avant, tendre le bras. Tu te retrouves sur les fesses, un mouvement brusque que tu n'avais pas vues venir. « Aie... Hey calmez-vous un peu ! » Les paroles t'échappent et Blue vient se dresser entre le petit groupe et toi. Il ressent la violence et ne supporte pas que l'on s'attaque à sa maîtresse, même si ce n'est pas tout à faire le cas. De nouveau sur tes pieds tu rappelles ton chien à l'ordre, mais ce dernier montre les crocs. « S'il vous plaît... Blue est tendu à cause de l'ambiance là... » C'est pour eux que tu dis ça, pour le chien aussi. N'y a-t-il pas un gamin à trouver ? Plutôt que de se chamailler ici... Tu perds la tête... Et puis cette fille-là qui filme ! Elle n'a pas autre chose à faire . Tes mains se crispent sur le collier de Blue qui aboie bruyamment, bave dégoulinant à ses babines. Un chien d'un mètre au garrot, ce n'est pas si facile que ça à retenir, heureusement qu'il sait se calmer à tes paroles, sinon il aurait déjà sauté sur la première venue....

Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Mar 19 Mai - 9:01

En l’espace de quelques secondes, ce fut comme une allumette jetée dans un bidon d’essence ! Si Mayer avait toujours eu une grande bouche et nécessitait souvent d’être recadré, jamais Cameron n’aurait imaginé qu’il oserait rendre les coups et voilà déjà que les rumeurs s’élevaient du groupe. Ce n’était vraiment pas le moment de commettre une bavure ! « MAYER ! » L’ordre claqua dans la nuit et malgré la colère du jeune policier, ce dernier restait suffisamment discipliné pour obéïr à son supérieur, le voilà déjà qu’il lâcha le fauteur de troubles. Ce dernier en profita aussitôt pour détourner la situation. « VOUS AVEZ VU ? Vous avez vu ce qu’il a fait ! Il m’a frappé ! Vous êtes tous témoins ! » criait-il en prenant le groupe a parti, secrètement ravi d’être parvenu à se rendre intéressant.


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Mar 26 Mai - 22:25

Là, sur le toit. Si je n’avais pas mon téléphone en main, je n’aurais sans doute jamais pensé à filmer. Mais l’œil mécanique ne loupa rien du combat, si ce n’est le début. A part ça, j’évitais de le crier. Mieux valait être discrète, car filmer pouvait aussi me mettre en ligne de mire. Il suffisait de voir les autres habitants, dérangés, eux aussi, de la tranquillité du toit. Et si le comportement de l’adolescent que je filmais était déplorable, d’autres ne réussissaient pas mieux. Le flic, en premier lieu. Il ne retenait pas ses coups. Je n’étais pas certaine que ce soit la mesure à adopter lorsqu’un adolescent frappe un flic. Je supposais plutôt que ce dernier pouvait être en droit d’immobiliser et d’interpeller le jeune en question – pas de le ruer de coups.
Une fille avec un énorme chien demandait d’arrêter ; une autre avait la même réaction. Ce mec, un peu trop près de la baston, j’avais presque peur pour lui.
Heureusement, sans doute, le collègue du flic lui demanda d’arrêter, et comme un coup de sifflet, les deux se lâchèrent. Répulsion. Le jeune s’échappe des griffes armées, fanfaronne quelques instants. J’espérais pour lui qu’il n’ait rien à se reprocher dans son appartement, non plus. Normalement, le mien devrait être clean. L’alcool devrait être notre seul tord … Donc autant dire que je ne me faisais pas de soucis là-dessus.
Deuxième appel. Qui disait clairement : rentrez chez vous, la fête est finie. Je n’aimais pas ça. Ils avaient un mandat ou quelque chose ? Je voulais bien le voir. Appeler un juge, pour confirmer. Faire perdre leur précieux temps, alors qu’ils recherchaient un gosse qui avait fugué. Comme tant d’autres. Pourquoi lui ? Pourquoi aujourd’hui ? Le hasard avait fait sa part.
Et puis, y’a encore un brin d’excitation, qui règne en moi. Celui, invincible, qui me fait filmer ce genre de truc, quand je devrais obéir. L’autorité, je l’avais eu tout au long de ma vie, avec un père militaire. Je connaissais mes droits. Et c’est pas un flic qui tape sur un gosse qui me fera changer d’avis. Vous êtes contents d’avoir tabassé un ado sans défense ? Et si on coopère pas, vous allez faire quoi ? Tirer dans l’tas ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Dim 31 Mai - 13:39


Intervenir dans ce genre de situation n’aboutissait à rien, j’aurais dû m’en douter et dégager du toit pour les laisser se battre comme des imbéciles. J’avouais que de la part d’un policier, ne pas se contrôler était fort peu professionnel. Il avait l’air d’être une tête brûlée, que faisait donc son supérieur à ses côtés ? Je me le demandais. Je tourne la tête pour apercevoir une femme avec un chien qui a l’air de s’énerver. J’ai un léger sourire, oui, parce que je pense à Athos qui aurait fait la même chose. Elle est par terre, je ne bouge pas pour l’aider, je n’ai pas peur des chiens, mais il ne serait pas raisonnable de s’approcher d’un chien lorsqu’il veut protéger sa maîtresse. Je connais la chose, par expérience. Puis j’entends un nom lancé haut et fort, celui du policier qui avait l’air de ne pas gérer ses émotions. J’avouais avoir eu un doute concernant sa discipline sur un ordre direct, mais finalement, tout s’arrêta. L’autre débile continua sur sa lancée, même s’il n’avait pas tout à fait tort, et même s’il l’avait cherché. Un policier restait un policier.

Puis je sens le vibreur de mon téléphone, n’entendant pas la sonnerie dans tout ce boucan. Je le tire de ma poche, et il ne m’a fallu que quelques secondes pour comprendre la gravité de la chose. Je reste pourtant assez calme, je ne vais pas non plus m’affoler en public. Pour le moment, je ne sais pas ce qu’il en retourne, ce qu’il se passe. Tout ce que je sais, c’est que nous nous faisons mutuellement confiance Charles et moi, ce n’était pas pour l’abandonner maintenant. J’avais quand même une part de loyauté en moi, une des seules qualités qu’il me restait. Je range mon téléphone, ne me préoccupe même pas de la fille qui s’avance avec son téléphone. Libre à eux d’intervenir, j’avais une situation beaucoup plus urgente à m’occuper. Parce que Charles n’est pas du genre à appeler à l’aide si ce n’est pas un tant soit peu sérieux.


~> Personnage sorti
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ? Jeu 11 Juin - 0:30

La situation commençait à tourner franchement au vinaigre entre les quelques habitants sur le toit et le jeune policier au sang chaud si bien que Cameron commençait à douter quand à sa capacité à maîtriser la situation si bien qu’il accueillit avec soulagement le grésillement dans sa poche. tous les agents, mission terminée. Je répète : mission terminée. Le gamin a été retrouvé au 8ème avec son père. Affaire de famille apparemment. S’il avait été seul, il aurait sans doute poussé un véritable ouf de soulagement mais il avait plus important à gérer pour le moment. Usant de sa grosse voix, il tenta le tout pour le tout. « Que tout le monde se calme ! Personne ne va tirer dans le tas ! Nous sommes ici pour un enfant disparu bon sang ! » Tenta Cameron en levant les bras avant de les abaisser en signe d’apaisement. Puis comme pour détendre l’atmosphère, il ajouta. « Il vient d’être retrouvé. Vivant ! » Détail qu’il jugeait nécessaire pour rappeler à tous que la situation aurait pu être réellement pire.


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ?

Revenir en haut Aller en bas

Topic Secondaire #3 : t'as un soucis avec mon insigne, toi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Topic annonçant les films en rapport avec l'Histoire
» Petit soucis avec quelques vegans
» Soucis avec un enfant de 3ans
» Gros soucis avec le sommeil (bébé de 9mois)
» Souci avec un élève. Que faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Events Terminés-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)