avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 16:44

Rebel Wilder
and death climbs up the steps one by one. live before you die



(NOM) Wilder, à prononcer avec le même accent à couper au couteau que tu possèdes. ce truc qui trahit totalement que t'es né de l'autre côté de l'atlantique. (PRÉNOM) tu t'es toujours demandé si tes parents avaient fumé quand ils ont décidé de t'appeler Rebel. ou peut-être que c'était juste un moyen pour eux de se montrer ironique. du coup, tu te fais surnommer bel parce que ça porte moins à confusion. (ÂGE) t'as 24 ans. de loin, tu fais plus vieux avec tes tatouages, de près, tu fais plus jeune d'après ce qu'on dit. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) t'as vu le jour le 08 mai 1993 à Londres. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) t'es tatoueur. enfin, t'aimerais bien le devenir, du moins. t'as acheté ta première machine ya quelques mois et t'espère pouvoir vivre de ça un jour. en attendant, tu te contente d'être apprenti dans un tatoo shop. (NATIONALITÉ) ton accent le prouve, ainsi que tes nombreux jurons - t'es anglais. pis bon, c'est pas comme si les vulgarités, tu les utilisais pas comme des mots de liaison. t'as pas quitté l’Angleterre ya longtemps et ça s'entend. (ORIGINES) t'aurais aimé avoir un truc intéressant, un truc différent, un truc qui justifie le prénom que tu portes. mais même tes origines sont dénuées d'originalité. t'es anglais, point. (STATUT CIVIL) t'es célibataire, le contraire serait franchement étonnant. tu te trouves pas franchement intéressant, de toute manière. d'ailleurs, t'as jamais été en couple. t'as même jamais connu l'intimité avec une personne. être puceau à 24 ans, c'est quand même sacrément pourri. (ORIENTATION SEXUELLE) t'as jamais aimé les filles. tu comprends pas franchement pourquoi, mais c'est comme ça que tu es fait. tu es gay. enfin, tu penses. c'est pas comme si t'avais déjà eu la relation pour te le prouver entièrement. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) tu as débarqué ya un mois : le 5 mars. tu t'habites doucement à la vie américaine. elle est pas si différente qu'en Angleterre, mais t'en restes pas moins un peu perdu. (GROUPE) Nous sommes de ceux qui survivent.

« for fucks sakes... really ?!?  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) t'as l'impression d'en avoir fait le tour de Londres - de l'Angleterre en général. tu regardais ton père se tuer à petit feu et tu pensais à ce que t'avais dis ta mère avant de vous laisser tous les deux. « vis tes rêves, Rebel. » qu'elle t'avait fait promettre sur son lit de mort. alors t'as pris ton courage à deux mains et t'es parti vivre là-bas. tu t'es installé au parking du jour au lendemain avec tes maigres bagages. et tout ça, c'était il y a un mois. t'as toujours pas trouvé ta place, mais t'as l'habitude de airer sans but sans qu'on pose de regards sur toi.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) t'as pas franchement eu l'occasion de discuter avec tes voisins. en fait, c'est pas toujours simple de se faire une impression de l'immeuble quand les gens remarquent même pas ta présence. ici, tu te fonds dans la masse. parce qu'il y a pas mal de gens comme toi, avec des tatouages, avec un air un peu perdu. du coup, tu te sens chez toi - comme si t'étais au bon endroit, enfin, alors que t'avais cherché ta place toute ta vie. et puis, c'est plutôt pratique de descendre les escaliers et de trouver facilement un dealer dans les alentours. ça témoigne pas de la bonne fréquentation de l'immeuble mais ça, t'en a rien à foutre.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) ta réputation ? c'est simple, t'en as pas. les gens ne te regardent pas, ne te remarquent pas. t'es un peu comme un fantôme au milieu des vivants mais ça te va parfaitement. si tu devrais en avoir une, t'aurais sûrement celle du mec aux tatouages qui a toujours le nez fourré dans un cahier de dessins et qui a les mains recouvertes de résidus de ses crayons.

PSEUDO/PRENOM : EXORDIUM. sur internet - Carolynn dans la vie. ÂGE : 22 ans - le début des cheveux blancs. PAYS : la france et ses habitants jamais contents. FRÉQUENCE DE CONNEXION : tous les jours, parce que j'suis une accro à mes personnages d'amur. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : en me baladant, la clope au bec - de partenariat en partenariat. REMISE EN JEU Nope, please. (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) les gifs viennent de tumblr - j'ignore le véritable auteur vu que tout circule partout là bas. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : chaussettes. AVATAR : Andy Biersack

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Rebel Wilder le Sam 7 Avr - 17:32, édité 5 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 16:45

Raconte moi une histoire...
life is a shithole and then you die


I am the heartache, you built by your deception. A blind leap of faith, despair for passing seasons. Sink in Anger, fountains forming. Spills like thunder to what we're holding. Sleep forever now my darling. I won't dwell on Heaven's Calling.

I’m just a kid.
T’as toujours été le mec que personne remarquait - même en maternelle, même en primaire. Les profs t'oubliaient dans la cours ou lors des sorties scolaires. T’as appris bien assez tôt que t’avais rien de spécial et ça t’es rentré dans le crâne plutôt facilement. T’étais pas spécialement bon en maths, encore moins en histoire - t’avais pas ton petit truc à toi contrairement à tes camarades. Mais c’est pas grave, c’est rien, t’es toi. Ta mère était la seule à te remarquer, à te dire combien tu comptais et même si tu la croyais pas, tu l’écoutais. Parce qu’elle était gentille, ta mère. Tu voyais qu’elle voulait ton bonheur et qu’elle t’aimait. T’avais pas franchement besoin de plus que de la voir sourire. Ta mère, c’était un cadeau pour le monde, une petite boule de fraîcheur, de douceur qui donnait de la joie à tous ceux qu’elle croisait. Ta mère - ta meilleure amie - ta boussole. Ton père était plus froid, plus distant. Il a jamais su te dire qu’il t’aimait et il n’arrivait pas non plus à le montrer. En fait, t’es même pas sûr qu’il remarquait ta présence non plus. Mais face à sa femme, son regard s’illuminait, son sourire grandissait. T’étais plutôt fier de voir tes parents aussi amoureux, bien loin de penser au divorce comme ceux de tes camarades de classe. Alors t’oubliais que ton père était distant et tu te contentais de ce que tu avais - parce que c’était toujours mieux que rien.

Teenagers scare the living shit out of me
Un jour, t’as attrapé un crayon et t’as gribouillé un truc sur une feuille - depuis, tu l’as jamais lâché. T’as continué de remplir ta feuille jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place… puis t’en a prit une autre, puis une autre. T’avais trouvé ton truc à toi, ta passion, le truc dans lequel tu étais bon. Et puis t’a commencé à t’inventer des mondes, à créer des créatures dans ton esprit - tu t’es lancé dans une création qui ne s’est plus jamais arrêtée. Ton adolescence est passée comme un flash, défilant devant tes yeux à toute vitesse sans que tu n’aies le temps de tout prendre en compte. C’est pas grave, t’as rien loupé. T’étais encore et toujours invisible aux yeux des autres et leurs histoires ne t’intéressaient pas. Dans la cours, t’étais dans ton coin, les mains couvertes de résidus de crayon, ce dernier courant sur ton bloc à dessin posé sur tes genoux. T’as jamais levé les yeux, t’en ressentais pas l’envie. Tu les entendais se plaindre, parler sur le dos des uns et des autres, mais tu ne les écoutais pas. Tu percevais des bribes de conversations sans intérêt qui te donnait encore plus envie de t’enfermer dans ton imagination - dans ce monde parfait que tu t’étais créé. Ils auraient pu s’en prendre à toi, ceux qui aimaient taper les plus faibles, ceux qui voulaient prouver une supériorité idiote. Ils ne l’ont pourtant jamais fait. Parce que non seulement tu es invisible, mais tu n’as toujours pas d’intérêt - comme d’habitude.

Don’t wanna grow up
T’as petite bulle éclate quand t’apprend que ta mère est malade. Que la vie se joue de toi était une chose, mais qu’elle touche à ta meilleure amie, ça te pourri le moral. Tu pleures, mais tu tentes de le cacher. Tu voulais rester fort - pour elle. T’as passé des jours à son chevet, à lui raconter tes histoires, à lui créer des dessins rien que pour elle. Et puis elle est partie, du jour au lendemain. T’avais jamais eu le cœur brisé et tu l’as vécu pour la première fois quand ton père t’a annoncé la nouvelle. Tu savais plus ce que t’allais faire de ta vie. Et puis ton père sombra, se laissant crever à petit feu. Il ne mangeait plus, ne buvait plus, ne dormait plus. Tu voyais bien qu’il était tout aussi perdu que toi sans elle. Pis t’avais remarqué la coke. Il ne cherchait même pas à la cacher. La drogue te tendait les bras, t’appelait, alors t’as testé. Ta kiffé. La mort de ta mère ne vous rapprocha pas, toi et ton père, bien au contraire. Lui qui parlait parfois - pour lui dire qu’elle était belle, pour la remercier pour ses bons petits plats - ne parlait plus du tout. Tu devenais un étranger dans ta propre maison - un élément indésirable. Tu avais fini par te rappeler les paroles de ta mère, celles qui te priaient de suivre tes rêves et t’as pas hésité. T’as chopé quelques affaires au vol et tu t’es barré. T’as quitté l'Angleterre pour l’Amérique et tu t’es installé au Parking. T’as trouvé un post d’apprenti tatoueur, un autre de tes rêves - poussé par la voix de ta mère dans ta tête. Ça fait maintenant un mois que tu vis là bas, avec tes cahiers, tes crayons et ta machine, à côté des dealers qui peuvent te procurer la coke dont tu as maintenant tellement besoin. La drogue te fait te sentir mieux, pour quelques heures, elle enlève la douleur, la tristesse et l’absence d’espoir tout en affolant ton imagination. T’as le sentiment d’avoir trouvé ta place ici, même si tu restes invisible. Au milieu des autres personnes tatoués, avec un look bien à eux, t’as l’impression d’avoir trouvé un endroit ou tu pourrais t’épanouir.


En bref.
# t’es un artiste, un gros fana d’art en tout genre. T’aime le dessin par dessus tout, mais aussi la musique et la photographie. # t’es puceau, sans doute parce que t’es pas intéressant. C’est pas grave, on s’habitue à nos défauts. # t’es accro à la coke. Ça te fait te sentir vivant, te sentir enfin intéressant. Pis quand t’es complètement déchiré, ton imagination grandit et tu dessines des trucs que tu ne ferais jamais si t’avais pas pris ta dose. # t’es sûrement dépressif, en fait. Tu te dis que c’est une large possibilité. Mais t’as pas envie d’en avoir la confirmation, et t’as encore moins envie que ça devienne une étiquette qui te colle à la peau. Pis bon, quand t’es sous coke, t’as plus envie de te pendre alors, t’as trouvé un remède. # t’es gay. T’as jamais couché avec un mec mais tu le sais. Parce que les filles ont jamais retenu ton attention et que tu souviens encore - vivement - de la forme des magnifiques fesses de ton prof de sport de lycée. # ta mère est morte ya cinq ans. C’est là que t’as compris que la vie, c’était juste une succession de merdes en tout genre que tu te prenais dans la gueule. T’as fait la paix avec ça, mais pas avec la perte de ta meilleure amie. # ton père se laisse crever depuis. Il mange plus, il dort plus. C’est devenu un putain de zombie. D’ailleurs, t’as vu traîner sa coke et c’est là que t’as essayé. # t’es anglais, pure souche, mais t’as préféré changer d’air ya un mois et t’as débarqué au parking. # t’attire les emmerdes, comme un putain d’aimant. Même si les gens ne te remarquent jamais, la vie trouve toujours un moyen pour te mêler à leurs conneries. # tu passes ta vie à dessiner. Un jour, t’aimerais sortir un roman graphique. Ce petit monde que t’as créé dans ta tête, c’est ton échappatoire.


©️️ Nous sommes de ceux


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?


Dernière édition par Rebel Wilder le Sam 7 Avr - 18:22, édité 3 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13612-wilf-inh-sen-mitsuji
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 911
▹ INVESTISSEMENT : 54

▹ AGE : √642
▹ APPART : officieusement au #1301 (#504 payé de peine et misère)
▹ TAF : Nettoyeur de lieu de tournage de snuff movies, réalisateur de films indépendants (gore baby)
▹ AVATAR : sen mitsuji
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 16:55
Andy le plus beau JAIME
Bienvenue NIARK


I've always liked to play with fire.
Fucked and drank all night. Acted all alright. Had no need to fight. Tonight, tonight.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 16:57
Merci, merci SLIP
T'sais, ton vava est pas mal non plus NIARK


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
En ligne
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4265
▹ INVESTISSEMENT : 451

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 16:59
Salut jeune rebelle !
Bienvenue chez nous ... MIAOU MIAOU coeur




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 17:04
Merci monsieur le businessman ! CANDICHOU HEHE


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 18:21
ce personnage déchire tellement JAIME
et ce choix d'ava CUTE
(et puis-je te déclarer mon love quant à tes magnifiques avatars HOT FAN #unegroupiequis'assume)
en tous les cas, ravie de te voir ici et bienvenue CUTE :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 18:24
Awww merci, t'es un ange I love you I love you
(mes vavas à moi où celui que j'ai choisi pour Rebel ? CANDICHOU )

Encore merciiiii I love you


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 18:43
Les tiens JAIME
même si celui que tu as mis pour Rebel est très très cool aussi Emo :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 18:56
Awwwwww merci, c'est trop gentil I love you I love you I love you JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME JAIME


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
avatar
« Pétales brûlés »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11288-art-laisse-moi-respire
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1178
▹ INVESTISSEMENT : 84

▹ AGE : vingt ans, la cervelle pétée, le cœur accroché au quartier. A l'autre révolé.
▹ APPART : Le 106, premier étage. Voisin un peu trop sage.
▹ TAF : Secrétaire au garage, poitrine masculine. Capitaine de son naufrage, vendeur de farine.
▹ AVATAR : Anton Lisin
▹ DC : Kendall Eden, la dévergondée.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 21:01
Citation :
être puceau à 24 ans, c'est quand même sacrément pourri.
Au moins lui il en a une de virginité putain Surprised DRAMAQUEEN
Très bon choix d'avatar JAIME le personnage est interessant, pauvre bb chou on le voit jamais Laughing
APPEL D'URGENCE : que quelqu'un vienne vite mettre un peu de lumière dans sa vie à ce pauvre chou, il déprime trop j'ai mal au cœur GNOE

Bienvenue ici CUTE :l:


embrasse-moi comme tes cigarettes
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 21:08
Merci, t'es adorable I love you
Ouais, j'ai cru voir que la virginité était rare, ici :hihi: - ben voilà que Bel est enfin différent et intéressant tiens, tout ce qu'il voulait :hihi:
Et je plussoie l'appel d'urgence, il en a bien besoin SISI

Purée, pis t'as mis une de mes signas. Du coup, je t'aime encore plus de la mort qui tue JAIME


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13196-luna-sometimes-violenc
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1216
▹ INVESTISSEMENT : 77

▹ AGE : 24 ans (21/06)
▹ APPART : Décide de garder l'appartement de Jam #304
▹ TAF : Plus rien maintenant
▹ AVATAR : Emily Rudd
▹ DC : Yu



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 23:09
Bienvenue parmi nous :l:


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14113-rebel-wilder-andy-bier
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 191
▹ INVESTISSEMENT : 35

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : 103
▹ TAF : t'es apprenti tatoueur au Inkredible et à côté, tu t'enfermes dans ton imagination pour créer ton premier roman graphique. tatoueur et dessinateur, ça sonne pas trop mal.
▹ AVATAR : Andy Biersack
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Sam 7 Avr - 23:32
Merci beaucoup I love you I love you


† You don't remember my name. I don't really care. Can we play the game your way ? Can I really lose control ?
avatar
« Pétales brûlés »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11288-art-laisse-moi-respire
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1178
▹ INVESTISSEMENT : 84

▹ AGE : vingt ans, la cervelle pétée, le cœur accroché au quartier. A l'autre révolé.
▹ APPART : Le 106, premier étage. Voisin un peu trop sage.
▹ TAF : Secrétaire au garage, poitrine masculine. Capitaine de son naufrage, vendeur de farine.
▹ AVATAR : Anton Lisin
▹ DC : Kendall Eden, la dévergondée.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   Dim 8 Avr - 0:54
Ouii j'ai craqué pour ta signature elle est trop belle JAIME


embrasse-moi comme tes cigarettes
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: REBEL WILDER ► ANDY BIERSACK   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.