AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 3
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : Dix-huit enfer, prêt à t’exploser à la tronche
▹ AVATAR : Sarah Snyder
MessageSujet: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   Ven 6 Avr - 21:26

Babylon Aka. Baby Amara Corléonesi
B L U E C O M E T



(NOM) Sirupeux et luciférienne. Un démon dans les ténèbres, dont la lumière se fait discrète. Sans état d’âme, C'est une étincelle de flamme, un ouragan qui fait tout cramer à des kilomètres. Corléonesi, nom qui fait mal. Extrêmement mal. Un nom qu’elle arrache à tout va. Avec ses dents. Nom de dieu que cela fait mal. Princesse à la peau dorée, non ou peut-être ensanglantée par ses démons.  (PRÉNOM) Sale môme. Dans les recoins sombres de la baraque branlante. Gamine désabusée. Rancœur qui a lentement éclos dans son cœur rachitique de gosse désenchantée. Cette putain volonté de vouloir devenir un mythe parmi les siens. De rester vibrante. Vivante aussi. De devenir un jour une jeune femme. Babylone comme tout le reste ça pue. Babylone Aka devient Baby. Chaque syllabes jouissant de ce plaisir simple de les sentir glisser sur sa langue. Entre ses lèvres. Sourire versatile. Baby. Peau de requin, toile émeri, abrasif touché, tant d’agressivité. Baby. Intensité démesurées, le grésillement. Son létal. Morsure, brûlante. Acide, le goût hostile…L’ange déchu. L’oiseau détruit. L’oiseau fragile. L'oiseau blessé. L'oiseau détruit. Elle est la fragilité à l'état brut. La sensibilité sous ses airs purs. Elle est divine. On la devine. Elle surprend. Elle comprend plus. Elle est aveugle. Elle est effacée. Sainte Amara. Les cinq lettres de l’imposture. Petite comète échouée sur la terre. Une terre bien dur a comprendre.  (ÂGE) Putain d’ado. Majeure a peine. Les conneries qui s’amoncellent un peu plus sur son canevas. Elle n’est qu’un cauchemar pour les siens. Produit toxique - exotique de cette famille. Dix-huit ans et l’envie de s’éclater. De goûter l’interdit. Encore et encore. Goûté. Déliré. L’envie d’étendre ses déviances. D’en ressentir les prémices. De grandir. S’émanciper. Toujours plus vite. Toujours plus loin. Le cœur qui se pavane et la tête qui s’alourdit d’illusions. Dix-huit désastres et déjà la tête pleine d’envie d’évasion, de voyages, de désirs. Elle n’est pas encore assez mature dans sa tête pour être considérée comme une adulte. Et pourtant, ses mots sanglants font d’elle une adulte, même si elle se refuse à grandir. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Dix-huit années rythmées par les bassesses de la vie et tout cela depuis le premier janvier deux milles à minuit. Princesse à la peau blanche. Princesse de son enfer. Une naissance non désirée. Non voulue hormis son grand frère, le chérubin de la famille. Malgré ce que son père lui répète sans cesse «  une fille se doit être à la hauteur » et, elle se demande subitement mais à la hauteur de qui ? Bonne question ! Seule et unique certitude. Le lieu exacte qui se perd mais qui, dans ses tripes, sous son derme, court cette certitude d’appartenir à New-York. Gosse du Bronx. Princesse de son macadam. Son territoire. Son joyeux bordel. Un purgatoire sans nom.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Enfant, ne se destinait pas à grand chose. Juste à s’émanciper. Loin des règles informelle. Dans ses délires chimériques. Petite peste. Marque du diable. Ni plus ni moins. Folie phagocytant peu à peu la jeunesse érodée de la gamine, aujourd’hui, certainement pas totalement saine, vilain petit monstre baignant dans l’ondine purpurine. Fidèle affidé de son plaisir. Enfant aux sombres vœux. Comme un étau furieux. Entendre râler. Râler jusqu’à n’en plus pouvoir. Dans leur beauté qui murmure au revoir. A regarder. Regard froid. Regard crevé. Lentement, la vie qui, comme une plume sur leur cou, que le vent balaiera pour les mettre à genou. Elle kiffe le fric. Étudiante non consciencieuse. Suceuse de plaisir en tout genre. Elle le reluque parfois, le touche le bout des doigts, le bout de son corps brûlant avidement, le glisser partout. Elle joue les poupées naïves. Celle qui fait semblant de rien comprendre. Celle qui rêve de liberté. Celle qui veut goûter à tout.  (NATIONALITÉ) Américaine-girl. Avec la dégaine qui va avec. Non patriote. Elle fait partie de ces personnes qui se foutent de l’hymne national, qui s’en moque même. Un doux rêve américain qui se lis en elle. Meuf de contrefaçon. Sucré comme pas possible. Produit exotique - toxique - à s’en couper les ailes. Fantasme vivant des uns et des autres. Typique d’une vrai bitch, piquante à souhait qui fait l’effet d’une bombe atomique.  (ORIGINES) La sauce bolonaise, le vin de surcroît, le regard assuré. L’Italie, douce et enivrante. Dieu sainte mère de Dieu comme c’est jouissive de faire claquer cette langue. Une langue qu’elle s’esquisse à utiliser avec dédain- goûteux. Interdit à mourir. Quelque chose glisse en elle. Comme une certitude. Comme une exactitude. Enchanteresse italienne, si divine et sacrée, remplie d’espoir pour une meilleure humanité.  (STATUT CIVIL) Pire qu’un mec. Elle n’aime que les hommes vieux, surtout avec le portefeuille qui va avec. Sors le petit chéquier pour la faire tomber. Séductrice avertie, elle aime se faire désirer et obtenir ce qu’elle veut. Un petit oiseau de nuit qui batifole ici et là; où le vent l’emmène. Elle n’est pas de celle qui croit en l’amour. Celle qui ne veut pas s'attacher. Le cœur marqué qui ne bat pas ou presque pas. On peut dire, bien qu’elle soit aussi libérée et qu’elle en joue librement. Virant chaque hommes, passant au suivant avec envie bien plus forte. Toujours dans l’excès du sexe. Elle trouve fascinant d'avoir une relation intime avec n’importe qui. Obsession lacérante. Kostas. Ce mauvais garçon. Elle ne voit que lui, ne veut que lui, sa chair contre la sienne. Juste au son de sa voix. Dans ses palabres. Juste aux caresses. Aux lèvres. Douces et austères. Dans ses veines. Dans sa chair. Dans ses tripes. Comme ça fait mal. A baiser, sucer, dévorer. Belle pute accroché à cet homme. (ORIENTATION SEXUELLE) Gamine dont le regard n’a de cesse de chercher, rechercher l’attention. Les hommes. Kostasexuelle. Malade sexuelle. Trop folle. Trop virulente. Dans sa chaire. Dans son sang. Dans ses tripes. A baiser, léser, désavouer, adorer. Ces pulpeuses lèvres. De gamine effarouchée. Ces lèvres. Ce corps. Belles salopes mordantes et affligeantes. Le désir biaisé, l’attachement maladroit. A la recherche du plaisir. Chimérique et acide. S’enivrer de leur essence, d’ardeurs fusionnelles oubliant l’incertitude gagnée devant tant d’errances, partant en décadence, égarée dans cette solitude. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Depuis toujours. Elle ère comme une déesse avide de sens et qui ne veut que sa liberté.   (GROUPE) De ceux qui rêvent.

« Si Satan m’entend...encule moi d’une profondeur lactée   »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) répondre ici en un minimum de 5 lignes. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) répondre ici en un minimum de 5 lignes. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) répondre ici en un minimum de 5 lignes. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue.

PSEUDO/PRENOM : écrire ici ÂGE : écrire ici (Forum à partir de 16 ans pour rappel) PAYS : écrire ici FRÉQUENCE DE CONNEXION : écrire ici COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : écrire ici REMISE EN JEU En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? (TYPE DE PERSO) inventé ou scénario de @"Pseudo du membre" (CRÉDITS) écrire ici COMMENTAIRE OU SUGGESTION : écrire ici AVATAR : écrire ici

©️️ Nous sommes de ceux

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 3
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : Dix-huit enfer, prêt à t’exploser à la tronche
▹ AVATAR : Sarah Snyder
MessageSujet: Re: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   Ven 6 Avr - 22:08
+ 1 ( tu veux un lien avec la miss et ben squatte mes MP) Evil or Very Mad
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13196-luna-sometimes-violenc
avatar


▹ MESSAGES : 813
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23
▹ APPART : #203
▹ TAF : Officiellement factrice et étudiante en audiovisuel de temps en temps. Officieusement, danseuse pour le business de Slavo & Legence
▹ AVATAR : Emily Rudd
▹ DC : Yu



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   Sam 7 Avr - 9:46
Bienvenue à toi Bella :l: JAIME



Le rêve est une seconde vie. Je n’ai pu percer sans frémir ces portes d’ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible. Les premiers instants du sommeil sont l’image de la mort; un engourdissement nébuleux saisit notre pensée, et nous ne pouvons déterminer l’instant précis où le moi, sous une autre forme, continue l’oeuvre de l’existence. C’est un souterrain vague qui s’éclaire peu à peu et où se dégagent de l’ombre et de la nuit les pâles figures gravement immobiles qui habitent le séjour des limbes. Puis le tableau se forme, une clarté nouvelle illumine et fait jouer ces apparitions bizarres; - Le monde des Esprits s’ouvre pour nous. Aurélia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 5198
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Joe.
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   Mar 10 Avr - 10:34
Bienvenue parmi nous ma jolie BAVE
Par contre fais gaffe, les initiales ne sont pas autorisées :/


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess
avatar


▹ MESSAGES : 536
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //

MessageSujet: Re: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   Mar 10 Avr - 16:25
bienvenue ici :)


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6315-niilo-kuolema-tekee-tai
avatar
« Soldat de la Tsarine »
« Soldat de la Tsarine »

▹ MESSAGES : 5622
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 36 ans
▹ APPART : #902
▹ TAF : Agent de sécurité de la maison close le Red Light | Garde du corps à ses heures.
▹ AVATAR : Lasse Matberg
▹ DC : Mimi, Ness, Dei.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   Ven 13 Avr - 8:52

Membre en danger !
Allo la lune ? Tu nous reçois ?!

Malheureusement le délai pour rédiger ta fiche est terminé, je te place donc dans les dossiers litigieux. Pas de panique cependant, tu disposes jusqu'à vendredi prochain pour la terminer. Mais attention, si d'ici cette date je n'ai pas de nouvelles, ton dossier sera classé.

©️️ Nous sommes de ceux


Couvre toi du bruit des rires

Ce putain de monde on va le troquer trouver ce qui nous planque. Ce qu'ils ont pas fait on va le faire, quitte à inventer ce qu'il nous manque.
Bigflo&Oli


:l: Niisha Ship Officiel du Forum :l:
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Baby A. Corléonesi ► Sarah Snyder   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.