avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Mer 21 Mar - 22:01

Adelaide "Addie" Thibodeaux
Côte à côte à contre-courant
j’ai envie d’aller vers ton unique univers.
Effaré par ta lumière, l’air de rien tu m’éclaires.
Alors je rame pour te plaire



(NOM) Thibodeaux, le secret. Le passé qu’elle tient à distance, qu’elle a enfermé pour ne plus y penser. Le vestige de la lignée matriarcale. Elle était destinée à faire de grandes choses avec ce nom si tout avait suivi son chemin.  (PRÉNOM) Addie c’est l’identité prise, la nouvelle personne crée en arrivant au second centre de conversion. Addie c’est la gamine le sourire aux lèvres. Le charme dans sa forme la plus pure. L’innocence fausse cachant la manipulatrice avertie. Addie c’est le soleil contre lequel on vient se brûler. C’est le phénix renaissant des cendres d’Adelaide. C’est l’identité du survivant. C’est ce qui lui va comme un gant. Ici, personne ne connait l’ancienne elle. Personne ne la connaîtra jamais. Elle reste enfermée Adelaide avec d’autres vestiges d’un passé laisser de côté. C’est tout oublier. Ça set plus à rien d’y penser. C’est le feu qui maintiendra éternellement le brasier d’Addie. (ÂGE) Dix-sept soleils en flammes sont déjà passés. Si peu et tant déjà. Addie, elle ne fait pas son âge, elle a toujours fait plus âgée. Une force autant qu’une faiblesse. On la prend pas pour une gamine, on oublie en même temps trop souvent qu’elle reste encore une enfant. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Un 21 janvier dans la ville de New Orléans. Les origines vers lesquelles elle ne veut plus jamais retourner. Il n’y a plus rien pour elle là-bas. Rien qu’un regard inquisiteur et déçu. Les miettes d’une vie passée. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Elle s’invente, se réinvente sans jamais se livrer. Demoiselle aux mille facettes. L’identité qui se transforme au gré des besoins. Le mensonge habille. Elle peut être tout ce dont la bande a besoin. Elle devrait aller à l’école Addie mais elle y va plus depuis longtemps, depuis que les centres de conversion sont devenus sa prison. Les petits boulots, c’est devenu sa donne, un moyen de ramener de quoi faire vivre la bande. Sans doute qu’elle ferait une bonne comédienne Addie. Surement quand elle arpente les rues en prétextant des collectes de fond pour sauver les baleines ou d’autres conneries de la sorte. Le mensonge, c’est ça son gagne-pain à Addie. (NATIONALITÉ) Américaine sans que cela ne soit vraiment une fierté, c’est simplement ce qu’elle est. Pas certaine que sa nationalité aurait changé quoi que ce soit à ce qui lui est arrivé. (ORIGINES) Origines américaines de par sa mère. Elle ne sait pas totalement ce qu’elle est Addie. Elle est incomplète, depuis toujours sans père, parti avant même sa naissance. Elle sait pas grand-chose Addie. Elle sait pas s’il n’était qu’un coup d’un soir ou simplement un fuyard. Elle a jamais pu trop demander à la génitrice, la pas assez là, la droguée notoire, l’erreur dans l’arbre familial comme l’appelait sa grand-mère. Mama Thibodeaux, la matriarche de l’extrême ayant joué le rôle de mère, père, grand-mère, un tout qui finalement n’a pas supporté la vérité. (STATUT CIVIL) Elle se joue des autres la tentatrice. Elle attire la jolie, apprécie les regards qu’on laisse sur son être. Elle s’en nourrit, sans doute un peu trop Addie. Elle ne veut appartenir à personne, c’est trop dur d’être à quelqu’un. C’est trop de choses qui rentrent en ligne de compte. C’est plus facile de séduire et de laisser, d’abandonner comme on l’a laissé si souvent. Elle se venge Addie, d’une drôle de manière, sans même en avoir conscience. Mais dans ce brasier trop superficiel, il y a pourtant l’Océan calme, toujours là. Le point d’attache auquel elle tient sans vouloir mettre de mot. Parce que tout serait détruit si tout devenait trop réel. Mais pourtant  dans le regard de Addie, ça brille bien trop pour ne pas être vrai. (ORIENTATION SEXUELLE) Elle voulait pas se donner de préférence Addie, la séduction avant tout, les regards sur elle bien plus que le choix du partenaire. Elle voulait pas encore se décider, pas encore chercher vers quel sexe chavirait sa préférence. Elle aurait pu continuer à se chercher, déterminer son orientation. Sauf qu’il y a eu lui, le sauveur. Celui qui a cru qu’Il pourrait la sauver. Celui qui ne voyait en Addie que la belle poupée qui méritait pas d’être dans ce genre de centre. Celui qui voulait la soigner. Celui qui a été trop loin. Celui qui l’a, à jamais, dégoutté des plaisirs aux masculins. Elle se plaint pas Addie, elle s’épanouit au contact des formes gracieuses.  Mais elle prend toujours plus qu’elle ne donne. Parfois sans même rien donner. Elle se joue de tous, des femmes comme des hommes sauf qu’eux c’est toujours de loin. Elle se venge à sa manière Addie. Elle renverse la marque du sauveur, attisant par la même son feu brûlant de destruction. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Tu connaissais pas le parking, pas avant que Coma n’en parle. Ça fait un mois qu’elle est arrivée avant les autres enfants perdus. (GROUPE) de ceux qui survivent

« j'aimerais vous raconter une histoire  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) La proposition faite pour les sortir de l’enfer. Tous ces enfants perdus. Une issue, un eldorado bienvenu pour les prisonniers du centre de conversion. Tout plutôt que de rester là-bas. Un mois plus ou moins qu’elle est arrivée ici, en même temps que les autres. Ils ont tous débarqués en même temps. Une ribambelle d’hors la loi en culotte courte dans un même lieu. Ce n’est pas grand-chose et pourtant ça sonne comme la plus grande des libertés pour les enfermés. Elle ne parlera jamais Addie de ce qui s’est passé là-bas. Elle veut plus penser aux atrocités, aux marques laissées à jamais. elle les enferme derrière son sourire le plus lumineux. Elle les laisse attiser son brasier. La colère grande, la révolution continue. Se battre plutôt que d’abandonner.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) C’est différent presque totalement opposé à l’environnement dans laquelle a grandi Adelaide. Ce n’était pas le grand luxe mais l’ambiance était autre. Elle le dira jamais Addie mais sa région lui manque, dans le fond. Elle préférera se couper la langue que de se l’avouer. Ça ferait trop de dégâts en elle. Ça compliquerait le contrôle du brasier. Ça la rapprocherait bien trop de l’effondrement intérieur qu’elle éloigne à coup de sourire. Addie se dit que c’est mieux ici que là-bas, que dans les centres, dans ces endroits où elle a écoulé ses plus belles années d’adolescente. Ce n’est pas tous les jours faciles de vivre à onze dans un petit appartement. C’est vrai que parfois, elle aimerait avoir davantage d’espace à elle. Elle et puis Océan, c’est inclus, c’est tellement évident dans son esprit. L’environnement ne fait pas vraiment rêver mais elle arrive à tout réinventer Addie. Elle refait le monde à coup d’histoires, elle fait voyager les autres enfants perdus pour pas les perdre, pour pas qu’ils se laissent manger par le nouveau chez eux. L’habitation c’est le précaire, forcément le provisoire, ils ne resteront pas comme ça des années mais elle a envie d’y croire, de s’y accrocher. De toute manière, ils ne sont pas des anges, ils n’ont pas fait que de belles choses. En tant que hors-la-loi en fuite, ici c’est toujours mieux que rien. C’est déjà assez pour elle en tout cas.  Elle s’habitue à tout Addie et si un voisin la dérange, elle fait de son charme Addie. On ne refuse rien à la beauté. Elle manipule la fleur, elle dévoile ses pétales pour mieux enfermer sa cible. Addie on lui donne le bon dieu sans confession, on a pas envie de lui dire non et c’est certain que ça aide. Que ça facilite la transition.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Addie, c’est l’inconnue arrivée y pas longtemps. Tout le monde ne connait pas son prénom mais personne n’oublie Addie. Elle n’a pas besoin de mettre des mini jupes et de se casser la gueuler avec des hauts talons pour qu’on l’oublie pas. La tulipe, elle attire, si facilement. C’est du miel pour toutes les abeilles. On vient toujours voir Addie c’est comme ça. Elle a le truc qui fait qu’on a pas envie de la laisser dans un coin, qu’on va avoir envie d’en prendre soin, de s’en approcher. Ce n’est pas une fleur comme les autres Addie, elle est plus carnivore qu’inoffensive. Elle se fait déesse Addie se nourrissant de ses adorateurs. Elle a déjà brisé des cœurs depuis qu’elle est arrivée. Y en a qui la traite d’allumeuse mais jamais devant elle. Y en a un qui assez de lui mettre la main aux fesses une fois, elle a manqué de le l’émasculer depuis on ne tente pas le diable, pas en face. Elle n’a pas que des qualités Addie, elle en est même loin mais elle a le truc qui fait qu’en un regard on lui pardonne tout. Elle s’en sert. Elle se joue des apparences, de cette aura de gentille fille toute douce. Ils n’ont pas encore remarquer ici qu’elle est bien davantage mante religieuse qu’agneau.

PSEUDO/PRENOM : magda ÂGE : 26 ans PAYS : le plat pays FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7 COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : bazzart REMISE EN JEU c'est déjà un prélien (TYPE DE PERSO) prélien de @Coma Keating (CRÉDITS) tumblr COMMENTAIRE OU SUGGESTION : vivement que fa règle le beug sous chrome OMG  OMG  OMG  OMG  OMG sinon vous êtes perf  I love you AVATAR : amandla stenberg

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Addie Thibodeaux le Ven 23 Mar - 17:57, édité 8 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Mer 21 Mar - 22:02

Raconte moi une histoire...
ma vie est tordue mais je vais droit au coeur

« Ne devient jamais comme ta mère Adelaide » qu’elle répétait Mama Thibodeaux. Sa fille, elle l’avait rayée de l’équation depuis longtemps déjà. Tout avait commencé quand le ventre était devenu rond. Quand l’adolescente n’avait pas trouvé mieux que de se faire engrosser par le premier venu. Ça avait continué quand les conneries se sont enchainées. Quand sa fille sortait le soir au lieu de s’occuper du fruit de ses propres entrailles. Ça a pris fin quand la drogue est entrée en ligne de compte. Au revoir la fille, elle se rattrapera avec sa petite fille Mama Thibodeaux. Elle est de ces femmes à la détermination trop grande. Celles qui assument deux boulots pour joindre les deux bouts. De celles qui croient encore en dieu. La messe tous les dimanches, le besoin de sauver, de respecter les commandements du seigneur. La matriarche par excellence, les bons petits plats sur la table et l’éducation à la dure. L’incapacité d’accepter les erreurs, de pas les punir. « Faut chasser le mal. » Qu’elle dit toujours Mama Thibodeaux quand elle punit Adelaide. Quand elle l’enferme dans le placard pour chasser les démons. Pour faire de cette mauvaise graine une fille bien. La sauver comme elle n’a pu sauver sa mère. Ne pas laisser se commettre les mêmes erreurs, le même laxisme qui a conduit au péché.

Y a comme le vice qui est rentrée par le trou de la serrure. Le besoin nécessaire  ne pas faire de conneries, de paraitre parfaite aux yeux de sa grand-mère, du seul modèle stable dans sa vie. C’est surement comme ça que tout a commencé chez Adelaide. Comme cela qu’elle a appris l’art du mensonge et des non-dits. Pas se faire choper pour continuer à se faire passer pour la parfaite petite fille. Parfaite petite adolescente. Elle était appréciée. On voulait l’avoir comme amie, les garçons, ils n’étaient pas en reste de la vouloir aussi. Parfaite petite Adelaide, rien qu’un regard pour détourner le monde. Elle aurait pu durer. Elle aurait fini reine de son bal de promo, elle serait sans doute sortie au bras du sportif le plus accalmée. Le couple parfait. Elle aurait été à la fac. Elle serait devenue quelqu’un. Elle avait le chemin tout tracé Adelaide mais pas Addie. La voix intérieure. Tout n’a été qu’un jeu, au départ, le t’es pas cap d’embrasser une fille. Le rire des copines et le gout sucré qui reste sur les lèvres. Sans la voix, elle en serait restée là. Elle n’aurait pas osé la regarder la fille du cinéma. Elle n’aurait pas commencé cet échange étrange. Elle aimait les hommes Adelaide mais aussi les femmes, elle s’est rendue à l’évidence qu’elle ne pouvait pas encore se décider, qu’elle devait explorer, s’amuser. L’océan de secrets, la créature aux mille visages. La gentille petite Adelaide qui ne l’était pas tant, pas toujours. L’idiote erreur qui  a tout fait dérailler, l’ordinateur non fermé, l’oubli qui a tout condamné. Les messages de la fille du cinéma, l’envie de goûter à nouveau ses lèvres et bien davantage noté noir sur blanc. Il y a eu les cris, les larmes, le regard de Mama Thidobeaux. La réalité qui a rattrapé. L’exil forcé. Pour la sauver. Parce que le pasteur de Mama Thibodeaux il lui a glissé cette idée : centre de conversion. Un pas vers l’enfer pour sauver son âme.  

Il y a le premier, elle en parle pas Adelaide, jamais. Elle n’évoque pas les traitements barbares et les idées stupides. Elle ne parlera surtout pas de lui. Le sauveur comme il aimait se faire appeler. Elle l’a attiré comme elle fait toujours, sans même le chercher. Il a voulu la sauver, lui prouver que seul un homme pouvait la contenter. Il y a eu l’horreur. Et puis le réveil. Les mains qui s’emparent du premier objet qu’ils trouvent et le sauveur qu’elle retrouve. Elle frappe de toutes ses forces, elle s’acharne, déchainée, animale, un feu inratable. Elle n’était pas loin de le tuer quand ils l’ont entrainé à l’écart. Elle criait comme une folle quand ils l’ont attachée pour pas qu’elle se fasse mal. Elle n’a jamais parlé à personne de ce jour. Eux n’ont plus n’ont rien dit mais ils savaient. Ils ne pouvaient nier l’évidence de ses vêtements déchirés, de l’absence de petite culotte. Un incident malheureux. Le problème déplacé. L’adolescente envoyée vers un autre centre. La faute mise sur ses épaules. Elle est dangereuse qu’ils ont dit sur elle. Adelaide n’a jamais quitté le centre. Adelaide est morte là-bas en même temps que les derniers morceaux de son innocence.

Addie est arrivée en laissant tout de côté. En se promettant de jamais plus laisser un homme la toucher. Le brasier brulant, le regard perçant. Ils n’ont pas voulu croire qu’elle pouvait être dangereuse. Ils se sont laissé avoir et elle a commencé à jouer Addie. Elle s’est réinventée, encore et toujours ne se donnant jamais vraiment, préférant devenir le plus beaux des mensonges.  Elle ne parle pas des blessures antérieures. A la place, elle fait mal, elle détruit les autres. S’ils se laissent avoir, elle prend tout, s’en empare pour ne laisser qu’une coquille vide. Tout le monde sauf Océan. Elle ne peut pas. Elle ne veut pas. Peut-être parce qu’elle a vu dans les prunelles de l’Océan des tempêtes intérieures auxquelles elle pouvait se raccrocher. La bande des gamins perdus, des cœurs prêts à se révolter, à déchirer le monde. Elle a vu une échappatoire, avec eux. Partout sauf rester là.  

Nouveau chapitre à construire dans ces méandres du passé. L’interdit qui pourtant revient à la charge quand le caractère se fait brulant. Elle explose parfois Addie, sans vraiment de raisons. Elle se met à gueuler, à aller de travers. D’autres fois, elle dévore les autres se jouent d’eux pour tenter de pas se perdre. La vengeance par procuration qu’elle ne voit même pas Addie. Elle est perdue Addie, bien davantage que ce qu’elle laisse apercevoir sous ses airs de poupée angélique.
 


©️️ Nous sommes de ceux


Dernière édition par Addie Thibodeaux le Ven 23 Mar - 19:01, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 820
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : Trente ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ AVATAR : Ben Dahlhaus
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Mer 21 Mar - 22:45
Bienvenue parmi nous :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13612-wilf-inh-sen-mitsuji
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 911
▹ INVESTISSEMENT : 54

▹ AGE : √642
▹ APPART : officieusement au #1301 (#504 payé de peine et misère)
▹ TAF : Nettoyeur de lieu de tournage de snuff movies, réalisateur de films indépendants (gore baby)
▹ AVATAR : sen mitsuji
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Mer 21 Mar - 22:55
Elle est trop trop belle JAIME
Bienvenue et bon courage pour ta fiche NIARK


I've always liked to play with fire.
Fucked and drank all night. Acted all alright. Had no need to fight. Tonight, tonight.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 0:28
Bienvenue sur le forum, t'es belle comme un coeur ! coeur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 1:44
Woh lala elle est tellement belle JAIME
J’ai hâte de découvrir le perso :l:
Bienvenue ici CUTE
En ligne
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4265
▹ INVESTISSEMENT : 451

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 1:57
CUTE grave belle, en effet !
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche !




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 739
▹ INVESTISSEMENT : 27

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //

MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 4:51
bienvenue parmi nous :)


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5433
▹ INVESTISSEMENT : 78

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 8:00
Bienvenue parmi nous HAWW
Je trouve Amanda tellement parfaite BAVE


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9243-alessia-o-si-chacun-doi
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 402
▹ INVESTISSEMENT : 9

▹ AGE : Vingt-sept années que je foule la Terre et je ne l'ai toujours pas faite exploser.
▹ APPART : #1006/ dixième étage
▹ TAF : Pickpocket. Je vous fais les poches pour vivre. Parfois, je passe aussi dans votre appartement, si je flaire un bon coup. Je suis polyvalente, comme fille.
▹ AVATAR : Alexandra Park


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 19:25
Bienvenue au Parking, jolie ! HELLO


❝ living like we're renegades❞
long live the pioneers, rebels and mutineers. go forth and have no fear; come close the end is near. it's our time to make a move, it's our time to make amends, it's our time to break the rules.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Jeu 22 Mar - 20:11
drill : merci beaucoup JEREM LE HERISSON JEREM LE HERISSON

wilf : merci j'avoue j’adore aussi amandla quand j'ai vu qu'elle était pas prise je me suis dis c'est l’occasion de la jouer I love you

diana : merci beaucoup wow c'est rare de voir lana sur un rpg PITIE PITIE

bax : ohlalala et que dire du tien ça fait tellement longtemps que je l'ai pas vu joué OMG OMG OMG (ça me rappelle que j'ai hâte de la prochaine saison de westworld aussi OMG )
e,n tout cas merci et j'espère qu e le perso plaira HIDE

isaak : merci beaucoup :labise:

jssica : merci Crying or Very sad Crying or Very sad

al : merci, je ne peux qu’être d'accord I love you

alessia : merci beaucoup FAN
avatar
« Pétales brûlés »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11288-art-laisse-moi-respire
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1178
▹ INVESTISSEMENT : 84

▹ AGE : vingt ans, la cervelle pétée, le cœur accroché au quartier. A l'autre révolé.
▹ APPART : Le 106, premier étage. Voisin un peu trop sage.
▹ TAF : Secrétaire au garage, poitrine masculine. Capitaine de son naufrage, vendeur de farine.
▹ AVATAR : Anton Lisin
▹ DC : Kendall Eden, la dévergondée.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Ven 23 Mar - 18:36
Yeaaah un autre enfant perdu FAN
Elle est toute jolie et puis c'est super bien écrit CUTE
Bienvenue ici :l:


embrasse-moi comme tes cigarettes
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Ven 23 Mar - 19:17
Art : ouiiiii I love you I love you I love you merci beaucoup Crying or Very sad
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Ven 23 Mar - 19:47
J'ai un coup de coeur pour le second paragraphe de ta bio ♥️

Bienvenue ♥️
En ligne
avatar
« Chouchou d'Al »« Chouchou d'Al »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1899
▹ INVESTISSEMENT : 36

▹ AGE : Dix-huit désillusions.
▹ APPART : #1411, les Boloss.
▹ TAF : Survivre et c'est à plein temps.
▹ AVATAR : Bjorn Winiger
▹ DC : Maddox l'intox & Georges la douceur.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   Ven 23 Mar - 23:13
@Coma Keating C'est bon pour toi ?


.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Addie Thibodeaux ► Amandla Stenberg   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.