avatar
« Toy Boy »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 44
▹ INVESTISSEMENT : 5

▹ AGE : 23 ans
▹ TAF : L'aura sexuelle, prêt à se soumettre pour la satisfaction des esprits directifs.
▹ AVATAR : Daniel Bederov
MessageSujet: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 16:05

Aleksandar Borodin
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



(NOM) Borodin, un nom typiquement balkan.
(PRÉNOM)
Aleksandar, un hommage à un héros grec. Le plus souvent c'est Alex, juste Alex, c'est plus simple, plus court pour tout le monde. Aleksandar, personne ne l'a appelé ainsi depuis qu'il s'est fait happer par la rue. Au travail, certaines le nomment Le Grand, pour des raisons  bien différentes du personnage historique...
(ÂGE)
23 ans.
(DATE ET LIEU DE NAISSANCE)
Skopje, capitale de la Macédoine, une sombre nuit d'hiver, un 26 décembre.
(OCCUPATION OU ACTIVITÉ)
Prostitué dans un jardin de luxure et de débauche, il se plaît dans le cercle de ceux qui ont renoncés à être maître de leurs corps. Il a trouvé sa place, malgré les contraintes qui s'imposent, le règlement qui lui prive de sa liberté. Il se sent chanceux, d'être là, d'obtenir le confort nécessaire pour survivre. (NATIONALITÉ) Macédonien. (ORIGINES) Macédonien.
(STATUT CIVIL)
S'il n'est pas libre de tous ses mouvements, il se sent libre du cœur. Alors il s'attache parfois, aux gens qui passent et s'en vont. La banalité de la vie se déroule devant ses yeux, et il n'a jamais le temps de comprendre ce que c'est, l'amour. Il n'est pas censé avoir de préférence, d'affection. Pourtant, un visage, une silhouette hante son esprit et ses songes.
(ORIENTATION SEXUELLE) Il a sa préférence pour les courbes féminines. Pourtant, les formes viriles dégagent de la puissance, devant laquelle il aime se plier.
(DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Quelques semaines, quelques mois, plus, il n'en sait plus rien...Il y a longtemps qu'il a perdu la notion du temps. (GROUPE) De ceux qui survivent.

« Une petite phrase dite par votre personnage  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Entre la rue et un toit, il n'a pas hésité une seconde, sans savoir où ça le mènerait, sans que ça ne l'intéresse d'ailleurs. Il était prêt à tout simplement pour le confort d'un lit, pour ne pas sentir les gouttes de pluie sur son front et pour pouvoir manger, ne plus sentir cette douleur quand il a le ventre vide. Alors il est là, chaque nuit il bosse, offre son corps à des femmes et des hommes et leurs mains directives. Il n'est rien, mais ici c'est toujours mieux. Parfois les clients font juste leurs affaires et s'en vont, d'autre fois il ressent un peu de plaisir, et parfois il se retrouve attaché, dominé par des mains fermes et intransigeantes...

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Ce qu'il pense, tout le monde s'en fiche. Il a appris à ne pas avoir d'avis. Quand il était dans la rue il ne s'est jamais demandé de ce qu'il pensait des passants alors penser aux gens, aux voisins, il n'a rien à dire. Il est un fantôme, celui qu'on ne remarque pas, qui ne se distingue pas dans la masse informe. Il n'est rien. Il ne les plaint pas, ne les envie pas. Il n'aime juste pas les gens qui se plaignent, si la vie semble difficile, alors dans la rue elle est encore pire. Froid, faim. Il a connût ces choses, il ne s'et pas combien de temps il y est resté, bien assez, à son goût, pour être prêt à tout abandonner pour un peu de confort...

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Objet sexuel ? Jouet ? Sac à foutres ? Esclave ? Voilà tout ce qu'il est. Mais au moins ça lui change de paria, clochard, clodo ou bien d'autres adjectifs...De toute façon sa réputation se limite à son travail, en dehors il n'est rien d'autre qu'un jeune homme comme un autre. Dans la Maison, il est remarqué, attirant. Les gens se plaisent à le soumettre à leurs désirs, à soumettre son corps finement taillé. Il a une certaine réputation, est reconnût. Reconnût sur une échelle infime, mais ça lui suffit. Certains diront qu'il pourrait aspirer à une vie meilleure...Mais comment le pourrait t'il sans rien, sans formation, sans suffisamment d'argent, sans diplômes...Il parlait tout juste l'anglais alors même si il rêvait de mieux, la réalité le ramenait violemment sur terre ferme.

PSEUDO/PRENOM : ChickenWing ÂGE : 20 ans. PAYS : Bretagne  :hihi: Ok, France. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7.COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Par hasard. REMISE EN JEU Tout dépendra, je veux pas pénaliser d'éventuels joueurs. (TYPE DE PERSO) inventé.(CRÉDITS) AEROPLANE. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : R.A.S. AVATAR : Daniel Bederov  SALIVE  

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Aleksandar Borodin le Mer 14 Mar - 21:43, édité 2 fois
avatar
« Toy Boy »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 44
▹ INVESTISSEMENT : 5

▹ AGE : 23 ans
▹ TAF : L'aura sexuelle, prêt à se soumettre pour la satisfaction des esprits directifs.
▹ AVATAR : Daniel Bederov
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 16:05

Raconte moi une histoire...
La vie n'est rien sans souffrance...


Qui n'a jamais rêver de s'envoler, loin, haut tel Icare, se brûler les ailes, s'envoler pour fuir loin de tout, s'envoler pour se sentir libre...

Aleksandar est né à Skopje, capitale de la Macédoine, au nord de la république macédonienne. Sa famille n'était pas riche, plutôt modeste. Ses parents enchaînaient différent travaux, souvent durs et fatiguant pour subvenir aux besoins de leurs deux enfants. Il se souvient qu'ils rentraient tard, s'absentaient parfois le week-end. Son père était un ancien soldat, qui après une blessure, avait dû retourner à la vie civile. Ce retour avait été difficile et travaillait comme ouvrier dans une usine de métallurgie.
Sa mère, elle, enchaînait les petits boulots, tantôt serveuse dans un bar miteux, tantôt femme de ménage. La stabilité ne faisait pas partie de leurs vies et la mère traversait des grandes périodes de chômages.  
Aleksandar était leur premier enfant, l'aîné, le premier bonheur de sa mère. Son père ne partageait pas le même enthousiasme, pas la même vision de l'enfant. Il destinait déjà l'enfant à une carrière militaire et ne supportait pas toute l'attention que lui donnait la mère, considérant qu'il devait être élevé à la dure. Si la mère était bienveillante, douce et maternelle, Viktor, son père était l'exact opposé, dur, strict et autoritaire. Ancien militaire, il était endurci, avait vécu des choses, lui-même élevé de façon spartiate. Il souhaite qu'Alex, l'aîné, devienne comme lui, un homme, un soldat. C'était une sorte de tradition familiale, d'honorer le pays en offrant un jeune homme à la Nation. Quelques annés plus tard, la famille s'agrandit avec la venue d'un frère, Yuri. Si tout était fait pour que les deux enfants vivent heureux, la vérité était plus sombre, et la famille s’appauvrissait et les parents travaillaient davantage pour assurer un certain confort aux deux enfants. Son père l'entraînait, de plus en plus avec le temps qui passait. Les années défilaient, les choses se ressemblant, l'école, les dîners le soir, ses parents régulièrement absents pour le travail, ou pour en chercher.

Ce jour-là aurait dût être comme tous les autres. Ce jour était devenu le plus sombre de sa vie, celui à partie duquel il était tombé dans un gouffre sans fond, un engrenage que rien ne pouvait arrêter. Son père était au travail, sa mère devait laisser les garçons pendant qu'elle serait à son énième rendez-vous pour trouver un travail. Les garçons commençaient à être habitués et Alex devait à nouveau jouer le surveillant avec son petit frère, seulement il avait prévu autre chose aujourd'hui, il allait sortir en ville, rejoindre ses amis et défier l'autorité de ses parents... Sa mère avait préparée à manger avant de partir, répétant pour la énième fois à Alex comment éteindre la gazinière et lui répétant aussi de faire attention à ne pas se brûler. Il soupira, se contentant d'hocher la tête, sa mère se répétait et il pouvait parfois anticiper ses paroles. Et enfin elle partie, la porte se fermant derrière elle, laissant les garçons seuls, alors à peine quelques minutes plus tard, Alex donna des consignes à son frère et des choses simples à faire avant de partir à son tour, laissant le cadet seul et fermant la porte à clef afin d'éviter que Yuri ne sorte et se perde ou pire encore. Le sourire aux lèvres, il n'avait pas de remords, partait léger. Tout irait bien, il serait rentré avant ses parents et ferait croire qu'il s'était occupé de son frère et que tout s'était bien passer, il pouvait maintenant profiter de sa journée. Sauf qu'il avait totalement oublié la soupe bouillante sur la gazinière...

Quelques heures plus tard, il s'apprêtait à rentrer chez lui, insouciant, encore inconscient. Il pensait être de retour avant ses parents. Sauf qu'en levant les yeux au ciel, il discerna un gigantesque nuage de fumée dans son quartier alors il s'y précipita et en arrivant dans la rue, une masse informe apparaissait dans son champ de vision, une foule concentrée, devant une maison. Sa maison...engloutie par les flammes.
Des pompiers étaient déjà présent, luttant contre le feu destructeur, des policiers éloignaient les badauds et tentaient de sécuriser la zone. Et à l'écart, ses parents...Le regard vide, tourné vers la bâtisse consumée par les flammes ardentes. Il se précipita vers l'entrée quand il fut repoussé par un soldat du feu, écarté, emmené vers une ambulance, là où ses parents l'attendaient...Et à ce moment il sentait une culpabilité l'envahir, compresser sa cage thoracique et ses poumons. Il se sentait impuissant, tremblant. Une larme coula le long de sa joue en croisant le regard de ses parents. Il se serra contre sa mère, enfouissant sa tête dans son épaule, ravagé. Il avait tout perdu, ils avait une maison, des enfants et voilà que tout était partie en fumée. De sa faute. L'espoir s'était envolée, l'espoir s'était envolée quand les pompiers réussirent à maîtriser le feu, ils furent les premiers à entrer. Et tout s'était briser quand deux pompiers sortirent des ruines de la maison, portant un brancard sur lequel gisait une forme dissimulé par un drap. Il vit sa mère s'écrouler au sol, il se souvenait de ses larmes, de ce déchirement de tristesse. Aleksandar se sentait effondré, effondré par le poids de la culpabilité. Sous le choc, il fut long à ce remettre de ce drame. Il s'était renfermé sur lui-même, s'isolant et restant seul dans un coin, restant à l'écart du monde et des autres. Il refusait d'aller voir un psychologue. Il ne dormait plus beaucoup, faisant des cauchemars, voyant son frère brûler vif et l'entendant crier sous la douleur, son corps en feu se tordant avant d'être aspiré par un mur de feu qui se refermait sur le petit corps telle une gueule monstrueuse. Il était seul, terriblement seul. Et puis son père avait tourné sa colère contre lui, le méprisant, le reniant presque. Il avait raison de le haïr, c'était sa faute après tout. Il s'est davantage renfermé dans sa solitude, dans ses pensées sombres, des pensées qui ne le quittaient pas. Il ne parlait que peu. Il était rongé par ce fardeau qu'il traînait en lui, sa culpabilité, un poids qu'il portait sans pouvoir l'ôter. Il se sentait mal quand sa mère le serrait contre elle, caressant ses cheveux, ne méritant pas cette affection, ne méritant nullement ce réconfort. Il savait que tout était différent, son père le détestait, il le lisait dans ce regard sombre et froid, comme s'il ne restait plus rien de cet amour paternel. Il n'avait plus la force d'affronter leurs regards Alors un an plus tard, il est définitivement parti, quittant le foyer familial. Il se voyait comme un fardeau, un fardeau qui incombait à leurs vies. Il ne voulait plus voir le regard de sa mère, plein de compassion, avec une pointe de déception dans les prunelles. C'était le moins qu'il puisse faire après avoir causé tant de malheur. Il avait tout anéanti, leurs vies, leurs bonheur...C'était lui qui avait tuer son frère, Yuri. Il l'avait condamner, sans aucun échappatoire de la maison. Il avait fermé la porte à clef et les fenêtres étaient trop hautes alors...

Il a errer, seul, quelques temps, dans les rues avant de finalement se tourner vers un refuge, pensant qu'après tout un toit serait mieux que le froid de l'hiver, tapis sous une pauvre couette pour se protéger du froid glacial. Il y a trouver du réconfort, du moins quelques temps mais la vie en communauté n'était pas pour lui. Il y avait des tensions, vivant les uns sur les autres et se querellant sans fin. Il restait en retrait, sans trop s'ouvrir mais on pris son silence pour du mépris, et il gênait tout le monde, se réveillant la nuit à cause de ses cauchemars, au moins dans la rue personne n'était sur lui, hormis le regard des passants, plein de pitié, une pitié dont il ne voulait pas. La situation commençait à devenir insupportable pour lui, ayant des prises de tête tout au long de la journée et ne pouvait se défendre, trop faible pour s'opposer, réagir. Il gardait la tête baissée avant de s'enfuir, se retrouvant à nouveau dans la rue, en paria, errant dans les rues, les doigts glacés par le froid.

C'est à ce moment qu'il fit une rencontre qui le marqua. On lui tendit la main, c'était un couple, des gens généreux, assez pour accueillir un garçon comme lui dans leur vie. Il était gêné, se sentant en trop dans cette maison, pour la première fois depuis longtemps, il avait un toit au-dessus de sa tête. La femme avait toujours un sourire qui le réchauffait, un sourire qui lui rappelait celui de sa mère, l'homme, lui, était plus en retrait, et réservé mais tout autant accueillant avec lui. Ils l'ont recueillis, hébergés, sans rien demander en retour et ça lui pesait alors il essayait de se rendre utile, de s'occuper du linge, de faire la vaisselle, de mettre la table et d'essayer de faire à manger, parfois il s'occupait du ménage. Il avait commencé à suivre des cours par correspondance. Cela faisait des années qu'il n'avait pas étudier et reprendre n'était pas simple. Il essayait d'obtenir un diplôme, c'était son objectif, rêvant d'un meilleur avenir. Et il a échoué, sa vie n'était qu'échecs et déceptions. Au moins, il aurait essayer, alors il ne savait pas trop quoi faire...Essayer encore sans doute. Il était reconnaissant envers ce couple qui l'avait sortit de la misère, alors il faisait de son mieux pour eux bien qu'il était maladroit. Et puis la relation changea avec le mari, l'interdit et la passion s'en était mêlé. La première fois, l'homme l'a plaqué contre l'évier alors que le jeune homme tenait encore l'éponge mouillée entre ses doigts, il la serrait fort, la crispant entre ses doigts. Et leur relation a duré un an, sans que la lassitude ne s'interfère dans leurs instants partagés. Alex se donnait, s'offrait à l'homme, redevable et découvrant un nouvel aspect de sa sexualité. Alors pendant un an il savoura cette relation, s'attachant à l'homme. Il était sa proie et Alex n'avait jamais eu le temps d'explorer sa sexualité, ignorant qu'il était attiré par les hommes autant qu'il l'était avec des femmes. Il aimait cette relation, prenait goût à cette virilité qui le plaquait contre un mur, contre la porte de la chambre, la poignée se plongeant au creux de son dos. Et puis les bonnes choses avaient une fin, la femme tomba enceinte alors il comprenais qu'il n'avait plus sa place parmi eux. Il partit du jour au lendemain, les remerciant, leur souhaitant du bonheur avec quelques mots griffonnés sur une feuille de papier, collée sur le frigo. Il s'est effondré dans une ruelle, perdu, retrouvant son existence d’avant cette rencontre qui avait changer sa vie. Il n'attendait plus rien de la vie, le bonheur n'était pas pour un gars comme lui. Il n'y avait que la déception et la souffrance. Il a essayer de trouver du travail mais c'était toujours la même rengaine, pas assez qualifié, sans diplôme. Il parvenait à s'offrir des sandwichs, nourris par les quelques pièces des passants, baissant la tête à ces regards plein de pitié.

A nouveau une main s'offrit à lui, il releva la tête et la saisit sans la moindre question. On lui offrait un boulot, un toit même. Sa vie serait moins minable qu'elle ne l'était, assis là dans la rue, les mains gelés par le froid de l'hiver. Pour un peu de confort, il aurait été prêt à tout, il n'avait plus rien à perdre de toute façon. Il n'a pas chercher à en savoir plus avec des questions inutiles. Il aurait dit "oui" de toute façon, parce que c'était toujours mieux que rien.

Alors il a quitté son pays, débarqué dans un pays qu'il ne connaissait peu, ne parlant même pas correctement l'anglais et est arrivé au sein de cette maison close, un lieu particulier qui marquait une nouvelle vie, c'était sa nouvelle maison, sa nouvelle famille en sorte. Il s'est senti perdu les premiers temps, prenant lentement ses repères, ses marques pendant la première année, avant de finir par se prendre à ce jeu malsain. Il s'est spécialisé, se révélant à lui-même et à tous ces gens qui voulaient le contrôler, se pliant à leurs désirs et à leurs directives. Il s'applique dans son travail à la perfection, personne ne se plaint et même au contraire. Pour rien au monde il ne souhaiterait retourner à la rue, à mener une vie de paria. Alors il donne son corps au diable pour vivre mieux. Il se sent à sa place, il gagne sa vie ainsi et ne regrette pas ce choix. La maison close lui apporte stabilité et revenus, il a un toit sur la tête, un peu de confort. Ce n'est pas facile tous les jours mais il n'est pas à plaindre, si on lui demande, il répond que c'est mieux que la rue, moins misérable. Il se donne entièrement à ses clients, pour leur plaisir et les satisfaire. Et ils se l'arrachent, il a une certaine popularité...Il avait aussi renoncé à ses rêves, et ce depuis longtemps.


©️️ Nous sommes de ceux


Dernière édition par Aleksandar Borodin le Mer 14 Mar - 21:52, édité 2 fois
avatar
« Fleur Sauvage »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13439-murphy-i-m-nuts-baby-i
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 716
▹ INVESTISSEMENT : 27

▹ AGE : 27 ans (14 Février)
▹ APPART : #808 (8ème étage)
▹ TAF : cherche du boulot, mais a toujours son petit commerce de cupcakes en ligne.
▹ AVATAR : Kaya Scodelario
▹ DC : Nana la yakuza



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 16:45
Ouh bienvenue coeur
Bon courage pour la suite de ta fiche et bienvenue sur de ceux aussi BAVE2 BAVE2
Je viendrais te demander un lien plus tard avec mon dc Charlie chou chou


it’s you and i
«You are the calm in my storm
You are the light
You are the light that's guiding me
The only one I see
The only one I need
You're my gravity» ▬ I never want to stop making memories with you
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4213
▹ INVESTISSEMENT : 449

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 18:18
Belle bête ! * ajuste sa veste, lisse sa cravate *
Bienvenue What a Face




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
« Toy Boy »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 44
▹ INVESTISSEMENT : 5

▹ AGE : 23 ans
▹ TAF : L'aura sexuelle, prêt à se soumettre pour la satisfaction des esprits directifs.
▹ AVATAR : Daniel Bederov
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 18:43
@Murphy Wheeler Avec grand plaisir, n'hésite pas à me mp, je pense que je serais assez rapide :) J'ai hâte de découvrir ce Charlie SISI

@Isaak Coalman Bête ? :bouh: Bon c'est toujours mieux que "chose" ou OSNI ^^
Tu te met sur ton 31 pour moi ? SIFFLE

Merci à vous deux LOVE
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4213
▹ INVESTISSEMENT : 449

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 18:45
Je suis tjs sur mon 31, petit chat Cool Viens ronronner sur mes genoux, à l'occasion ;)




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
« Toy Boy »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 44
▹ INVESTISSEMENT : 5

▹ AGE : 23 ans
▹ TAF : L'aura sexuelle, prêt à se soumettre pour la satisfaction des esprits directifs.
▹ AVATAR : Daniel Bederov
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Mer 14 Mar - 18:59
@Isaak Coalman Je préfère TSS Même si ça implique certaines choses SIFFLE
Tu sais où me trouver :hihi: Enfin tu le sauras quand j'aurais plus d'informations sur les maisons closes MDR
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13196-luna-sometimes-violenc
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1216
▹ INVESTISSEMENT : 77

▹ AGE : 24 ans (21/06)
▹ APPART : Décide de garder l'appartement de Jam #304
▹ TAF : Plus rien maintenant
▹ AVATAR : Emily Rudd
▹ DC : Yu



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Jeu 15 Mar - 1:59
Bienvenue bg :l:


avatar
« Toy Boy »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 44
▹ INVESTISSEMENT : 5

▹ AGE : 23 ans
▹ TAF : L'aura sexuelle, prêt à se soumettre pour la satisfaction des esprits directifs.
▹ AVATAR : Daniel Bederov
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Jeu 15 Mar - 2:01
@Luna Mathers Merci ma belle :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Jeu 15 Mar - 2:15
Bederov JAIME
Bienvenue officiellement du coup CUTE :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13612-wilf-inh-sen-mitsuji
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 910
▹ INVESTISSEMENT : 54

▹ AGE : √642
▹ APPART : officieusement au #1301 (#504 payé de peine et misère)
▹ TAF : Nettoyeur de lieu de tournage de snuff movies, réalisateur de films indépendants (gore baby)
▹ AVATAR : sen mitsuji
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Jeu 15 Mar - 7:48
@Isaak Coalman a écrit:
Je suis tjs sur mon 31, petit chat Cool Viens ronronner sur mes genoux, à l'occasion ;)
ANGRY Twisted Evil FAN

Bienvenue MIAOU T'es beau. CANDICHOU Si tu veux un peu de douceur, sinon, tu sais où venir cogner. NIARK :l:


I've always liked to play with fire.
Fucked and drank all night. Acted all alright. Had no need to fight. Tonight, tonight.
avatar
« Chouchou d'Al »« Chouchou d'Al »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1898
▹ INVESTISSEMENT : 36

▹ AGE : Dix-huit désillusions.
▹ APPART : #1411, les Boloss.
▹ TAF : Survivre et c'est à plein temps.
▹ AVATAR : Bjorn Winiger
▹ DC : Maddox l'intox & Georges la douceur.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   Jeu 15 Mar - 22:57

Validé !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Tu vois que tu as pu construire ton perso ! en plus il aura pas de mal à se faire de liens vu les petits pervers(e)s qui trainent ici. Amuse toi bien !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et remplir les champs de la base de donnée ! Voici les liens qui te seront utiles pour bien commencer le jeu:

Listing des Appartements Listing des Voisins
Gérer son compte Créer sa fiche de liens
Listing des Multi-ComptesFaire des heureux
Roulette du RPS'intégrer aussi un peu



©️️ Nous sommes de ceux
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aleksandar Borodin ► Daniel Bederov   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.