AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Ven 2 Mar - 23:24
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

26 Février 2018

Gamin heureux. Gamin joyeux, guilleret. Gamin souriant, alors que, casque sur les oreilles, Vance Joy dans la tête, les chansons d’insouciance, tu t’élances dans le métro. Sourire à la vieille dame que tu croises presque tout le temps. Un bonjour, quelques mots qui s’échangent, ton arrêt, finalement, et toi qui t’élance.
Peut-être que tu presses un peu le pas, comme impatient.
Peut-être que tu es un peu en retard, comme presque tout le temps.
Mais ce n’était pas comme si elle t’avait donné une heure archi fixe, en même temps. Tu grimpes les escaliers quatre par quatre, pourtant. Tu cours un peu, comme un gamin sauvage, pour arriver jusqu’à ton appartement. Pour attraper la machine à autocollants – tu n’avais pas osé l’apporter au travail, de peur de l’oublier. Tu en profites pour remettre tes cheveux en (dés)ordre. Tu en profites pour nettoyer un coup tes bottines noires. Pour réajuster ta chemise prisonnière dans ton pantalon qui te remonte au-dessus des chevilles. Ajuster tes bretelles. Grand sourire que tu affiches dans le miroir. Tu sautilles.
C’est stupide.
C’est stupide, mais tu as du mal à te montrer patient, sur l’instant.

Et à nouveau, voilà que tu dévales des marches. La machine entre tes doigts, ton sac en bandoulière. Porte 1009. Ton petit poing qui se serre. Ton petit poing qui frappe la porte. • • • • / • •
Comme un signal. Ton signal.

Quelques secondes d’attente. Du bruit derrière la porte. Le loquet qui s’actionne.
C’est Nimue.
C’est une robe rouge qui virevolte. Des boucles brunes qui s’agitent, une odeur de monoï qui vient chatouiller tes narines.
C’est Nimue.
Tu as l’impression que ton cœur va éclater. Imploser d'une joie débile. Mais tu te sens bien. Tu te sens bien, prêt à entrer dans votre monde d'enfants amusés. « Nimuuuue ! » lances-tu, pour la saluer. Tes bras viennent s’enrouler autour de son corps. Juste un instant. Juste le temps de dire bonjour, à peine quelques secondes. Et tu recules. « Prête ? » que tu demandes, alors que tu tends la machine dans sa direction.
« J’me suis entrainé toute la semaine, j’peux éviter n’importe quel pot de fleur. » ajoutes-tu dans un éclat de rire.
Peut-être que c’était un doux mensonge.
Peut-être que tu n’avais pas fait autant de flexion et d’extension que tu osais le prétendre. Mais est-ce que c’était si grave que ça ? Est-ce que c’était si grave, d’avoir trop rêvé pour prendre du temps pour t’entrainer ?



couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Sam 3 Mar - 20:54
Elle n'attend que ça. Le revoir. Rire. Créer. Désespérer. S'énerver. Apprendre. Partager. Oublier, aussi.

Oublier.

Elle a tout rangé, tout lavé, nettoyé, des étagères aux jouets des enfants, de sa vaisselle à sa penderie. De ses ongles laqués aux boucles de ses cheveux. Elle sent le monoï et elle s'est perdue, quelque part entre ses essayages, dans une robe, une robe ni très courte, ni très décolletée, ni très moulante, juste confortable et gaie et... Et elle en l'a jamais portée, après l'avoir achetée. Encore jamais portée...

Et elle sourit, en ouvrant.
Impatiente comme une gamine.
Heureuse comme une enfant.

Il est un peu en avance, Tom. Elle ouvre la porte, elle l'enlace, le temps d'un bonjour, d'un 'Tom' joyeux, puis le libère, le regarde. Elle est prête, bien sûr, et, en l'entendant parler d'éviter des pots de fleurs, elle lui donne un coup de coude rieur, secouant le visage, sourire amusé, irrépressible aux lèvres.

"Ca y est... Tu me prends pour une mégère. J'aurais dû me taire..."

Elle referme la porte derrière lui, tire le verrou. Porte barrée aux monstres et aux horreurs, dehors. Ils sont seuls, dans leur cocon de rêves et d'imaginaires. Seul avec un appareil, des mots à écrire et une soirée à partager.

"Fais comme chez toi... Tu veux boire quelque chose? Avant que je commence à m'arracher les cheveux? J'ai des sodas, de l'eau... café.. thé... bière... gin... vin... je savas pas ce que tu aimes... Alors bon..."


Elle l'entraine sur le canapé, lui prend l'appareil, qu'elle pose sur la table basse, puis s'enfuit vers le frigo, pour sortir deux verres, pour les servir, avant de revenir s'asseoir près de lui, poser sur la table les boissons et lui tendre une longue liste de maximes.

"J'espère que tu es en forme et patient...parce que je n'ai pansé qu'à ça toute la semaine, et j'ai fait une liste! "


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Sam 3 Mar - 23:16
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Tu taquines. Tu taquines, et voilà qu’elle te te donne un coup de coude. Pour se venger. Pour te faire taire, alors que la seule chose que tu arrives à faire, c’est rigoler. « Ca y est... Tu me prends pour une mégère. J'aurais dû me taire... » Tu hoches négativement la tête. « Mais non. » lances-tu, comme pour la rassurer. Mais non, elle n’aurait pas dû se taire. Mais non, tu n’es pas en train de la juger. Jamais.
« Fais comme chez toi... Tu veux boire quelque chose? Avant que je commence à m'arracher les cheveux? J'ai des sodas, de l'eau... café.. thé... bière... gin... vin... je savais pas ce que tu aimes... Alors bon... » Tu as eu une instant de silence. Un instant de silence, et tu t’es mis à rire, encore. « Tout ça ! » lances-tu, impressionné. Peut-être que tu n’aurais pas pu lui proposer tout ça, si ça avait été chez toi. Tu ne sais plus, tu ne sais pas. « Mais un thé. Ça m’ira, s’il te plait. » Tu accroches un grand sourire à tes lèvres, alors qu’elle t’entraine. Elle t’entraine sur le canapé. Elle prend l’appareil, alors que tu vas farfouiller dans ton sac. Tu sors ton mac. Tu sors ton ordinateur. Une souris – parce que ce serait peut-être plus simple pour elle que de galérer avec le pad.

Les verres arrivent sur la table. Tu souffles un merci heureux, alors que tu lances Illustrator. « J'espère que tu es en forme et patient...parce que je n'ai pensé qu'à ça toute la semaine, et j'ai fait une liste! » Liste qu’elle te tend, justement. Tu l’attrapes entre tes doigts. Tu l’attrapes pour lire. Pour laisser ton cœur fondre. « Ils sont trop bieeeeeens ! » lances-tu, après un instant, alors que tu poses le papier sur la table basse. « Tu connais Illustrator ? » que tu demandes, alors.
Peut-être que tu aurais dû sortir un truc plus simple.
Peut-être que tu aurais pu proposer un logiciel plus simple.
Mais tu n’en connaissais pas beaucoup d’autres. Alors tant pis. Tu lui proposais ce que tu avais. Tu lui proposais ce que tu avais à ta portée. Alors, tu lui montres. Tu prends la première phrase. Tu cliques. Sur les boutons. Tu cliques, sur les icones. Tes doigts frappent les touches. Tu imagines. Tu essaies d’expliquer. Ce que tu fais. A quoi ça sert. Tu essaies d’expliquer de ton mieux les jeux de couleurs. Les infos que tu avais sous la main – parce qu’il ne faut pas rêver, tu n’as pas non plus la science infuse.
Peut-être même que tu fais des erreurs.
Mais ce n’est pas si grave, au fond. Ce n’est pas très grave.
« Voilà ! » lances-tu, après plusieurs longues minutes de composition. « Est-ce que ça te plait ? » Peut-être qu’elle pourrait collaborer. Ajouter des choses, des éléments. Les modifier. Tu étais prêt à l’écouter.
Parce que c’était ses mots, parce que c’était ses idées.
Tu ne voulais pas les voler.
« A toi ! » lances-tu, comme pour l’inciter. Comme pour l’inviter à venir faire glisser ses doigts sur le clavier, alors que ta main va chercher la tasse de thé.




couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Dim 4 Mar - 11:41
Elle le regarde. Pose les yeux sur ses doigts. Sur l'écran. Ses doigts. L'écran. Ses bretelles, l'écran. Le clavier. Essaie d'enregistrer les informations. Est vite perdue. Entre outils, déplacements, filtres, couleurs, dégradés... elle est perdue et se sent, un peu, paniquer. Totalement paniquer. Alors elle ne regarde plus l'écran. Juste ses doigts. Juste ses expressions, sa concentration. Et elle écoute sa voix.

Elle ne retient rien. Il a beau lui expliquer... elle ne retient rien.
Elle boit son thé avec un peu de nervosité. Un peu d'inquiétude.
L'espoir un peu bête qu'il continue.
Qu'elle n'ait qu'à regarder.

Et elle sursaute lorsqu'il lui demande son avis. Regarde l'écran. Le mot. Tend un doigt. Ça pourrait être un peu plus grand, là?

Mais c'est à elle d'essayer. Et la souris, dans sa main, est comme une grenade, une bombe ou une autre arme, effrayante. Elle regarde la flèche blanche bouger, sur l'écran, vient cliquer sur le mot à agrandir et ... Il y avait quelque chose, avec les outils, non? Pour sélectionner une partie, juste un mot, pas tout?

Elle lui jette un regard incertain, regarde le clavier, les outils. Déglutit. En essaie un. Grimace. En change et réessaie et... Oh. Quelque chose se produit. Pas ce qu'elle voulait. Évidemment. Mais ça a bougé.

Elle lâche le clavier, la souris.

"Faut que je revienne en arrière... Et j'ai déjà oublié le raccourci... Je sais que t'as bien dû me le dire trois fois...mais j'ai oublié. "

Elle soupire un peu. Embarrassée. Elle ne va jamais s'en sortir... Elle secoue le visage, n'ose pas trop le regarder, repousse ses cheveux dans un geste embarrassé. Elle n'aurait pas du accepter. Il va le voir,il va le réaliser, qu'elle est bête. Qu'elle retient rien. A l'école, enfant, ça allait. Mais maintenant... A croire qu'avec le moindre enthousiasme, la moindre faim d'apprendre, sa parcelle d'intelligence s'est barrée quand s'est pointée l'adolescence.

"Je veux agrandir ce mot, là... "


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Dim 4 Mar - 22:44
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Un sursaut. Est-ce que tu t’étais mélangé les pinceaux ? Est-ce que tu avais mélangé ses pinceaux ? Peut-être un peu. Peut-être qu’elle a pris peur. Elle tend un doigt. Vers l’écran. Tu lui offres la souris. L’ordinateur. Elle touche un peu. Les icones. Les outils. Elle tente, patauge un peu.
Peut-être que tu ne sais pas bien expliquer. Ce n’est pas impossible, en vrai. Tu ne sais pas très bien expliquer. Tu pars un peu vite dans ton monde, et peut-être que, sans qu’elle ne s’en rende compte, elle avait décroché. Peut-être qu’elle allait t’en vouloir.
Mouvement dans l’image. Souris qui est lâchée. « Faut que je revienne en arrière... Et j'ai déjà oublié le raccourci... Je sais que t'as bien dû me le dire trois fois...mais j'ai oublié. » Soupir. Tête qui se secoue. Ballet de cheveux bouclés. Effluves de monoï qui viennent chatouiller ton nez. Tu as l’impression qu’elle est désespérée. Paniquée à l’idée de ne pas y arriver. « Je veux agrandir ce mot, là … » demande-t-elle.
Tu sens le découragement dans sa voix.
Ça te fend le cœur, un peu. De la voir comme ça. « Hey, hey, ça va aller. » dis-tu, finalement. Tu voudrais la rassurer. Lui faire comprendre que ça allait bien se passer. Qu’elle pouvait y arriver. « C’est pas un logiciel facile, c’est normal d’être perdue, au début. » lances-tu. Doucement. Tu n’as pas envie qu’elle se décourage. Tu as envie qu’elle y parvienne. Même si tu dois l’aider un peu. Même si tu dois l’aider beaucoup. Tu t’en fous. « Même moi, quand j’veux tenter un truc nouveau, je m’égare dessus. » souris-tu, alors que tu viens faire couler un peu de thé au fond de ta gorge.
« Maaais. Pour revenir en arrière, c’est le bouton commande. L’espère de carré avec des boucles, là. Tu laisses appuyé et tu presses Z. Et pour refaire, c’est pareil, mais faut appuyer sur shift avant le Z. » Tu souris. Pas moqueur, sans juger. Juste gentil. Pour essayer de l’encourager. Pour essayer de ne surtout pas la décourager.
« Et pour le mot … Tu sélectionnes le calque du texte. Là, à droite. Et à gauche, dans les outils, tu peux chopper l’outil texte. Yep, celui-là. … Et double-clique sur le texte. Et là-haut, t’as les polices et .. la taille. » Tu lui montres du doigt. Tu lui montres du doigt, en essayant de ne pas la gêner. En essayant de ne pas lui cacher les icones sur lesquelles tu tentais de la faire cliquer.
Et peut-être que, un peu timidement, tu as osé.
Tu as osé glisser un bras derrière elle. Peut-être qu’elle n’avait pas vraiment remarqué. Peut-être que tu essaies de te faire tout petit. Peut-être que c’est un peu stupide, aussi. Le rouge t’a un peu monté aux joues, mais tu essaies planquer ton visage derrière ta tasse de thé.
« Hey ! T’as réussi ! » t’es-tu soudainement exclamé, alors que tu brisais le contact pour lui offrir ton plus grand sourire. Clin d’œil amusé. « Tu vois ! »




couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Lun 5 Mar - 23:47
« Même moi, quand j’veux tenter un truc nouveau, je m’égare dessus. »

Il sourit et elle se laisse un peu rassurer. Elle trouve même les touches et teste. Aller en avant. Aller en arrière. Avancer. Reculer. Comme une danse. Oser. Regretter.

Absorbée par l'écran et ses explications, elle met à un temps à réaliser le bras dans son dos. Toute entière concentrée et ... Non, ce n'est pas vrai. Tout de suite, elle sait, elle le sent, elle ne sent plus que ça. Et, un instant, elle oublie les explications, la voix, le doigt qui montre et explique.

Elle est surprise, elle ne s'y... Non. Ce n'est pas vrai. Mais elle se fait peut-être des idées. Elle ne l'ignore pas, elle sait qu'elle n'était pas impatiente que pour ces auto-collants promis. Aveugle,mais pas à ce point. Mais elle n'a pas envie de se tromper. Et ce n'est qu'un geste innocent. Et puis c'est une mauvaise idée. Ca va jamais bien se terminer.

C'est peut-être pour ça, qu'elle s'est si vite accrochée... Parce qu'elle sait que ça ne peut pas bien se passer. Qu'elle choisit toujours ce qui peut la briser. Elle aime ça, au fond, se plant... Non. Ce n'est pas vrai. Elle a juste l'habitude. Elle a oublié comment faire autrement. Ca ne se passe jamais autrement. Mais on peut rêver.

Elle recommence à travailler. En l'écoutant expliquer. Lorsqu'elle a repris son souffle. Elle obéit, elle le laisse le guider, un peu comme dans un songe. Et comme par magie, le mot obéit, grandit, se déforme, se déplace, la rassure, dessine sur ses lèvres un sourire.

« Hey ! T’as réussi ! »

Il a un sourire solaire, et le contact qu'il brise ne lui manque pas, face à ça. Pas du tout. Presque pas.

« Tu vois ! »

Sourire en coin, satisfaite, presque étonnée d'avoir réussi. Elle fuit son regard, un instant, comme embarrassée. Irradiée. Brûlée. C'est une étrange réussite. Même si elle n'a fait que l'écouter et suivre ses conseils et...

Même si elle a un peu rêvassé.

" C'est un miracle... Tu réalises pas, mais tu fais des miracles... "

Elle pose un regard sur l'écran, encore surprise, en prenant sa tasse, boit une autre gorgée. Souriante mais médusée.

"Tu me montres comment ça donne, imprimé?"

Il suffirait de poser la tasse un peu plus loin, pour devoir se tordre un peu,le frôler. Mais elle a peur, de tout briser. De se tromper. Ou d'avoir raison, et de voir les possibles se désintégrer.

Un jour, il connaitra la vérité.
Et ce jour-là... Ce jour-là.
Elle va se détester.


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Mer 7 Mar - 14:52
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Un sourire sur ses lèvres lorsqu’elle semble réussir à faire ce qu’elle souhaite. Un sourire sur tes lèvres et voilà que tu t’exclames. Voilà que tu t’exclames, tout joyeux de la voir réussir. Tu retires ton bras de son dos. De peur qu’elle ne te remarque de trop.
« C'est un miracle... Tu réalises pas, mais tu fais des miracles... » Et elle sourit. Elle sourit, comme surprise de ce qui venait de se passer. « Mais non. » Mais non, tu ne fais pas des miracles. Tu ne sais pas faire, pas vrai ?
Pas hors de votre monde.
Pas sans qu’elle n’anime votre monde.
« Tu me montres comment ça donne, imprimé? » Tu hoches la tête. Tu hoches la tête, amusé, alors que tu farfouilles encore dans ton sac. Pour attraper le câble USB. Pour relier la machine à ton ordinateur. Tu farfouilles dans les menus. Pas longtemps. Juste dans le doute de te tromper de raccourci.
Un clic. Et la machine s’actionne.
Un clic, et les mots s’impriment. Doucement. Lentement. Ligne par ligne.
Tu laisses l’encre sécher, un peu. Tu laisses l’encre sécher, de peur de l’abîmer. De peur des coulures. Tu ne voudrais pas tout gâcher. Tu ne voudrais pas tout lui gâcher. Tu ne voudrais pas tout bousiller. Et finalement, tu attrapes le morceau de papier entre tes doigts. Finalement, tu le montres à Nimue, avant de le lui tendre. « Voilàààà ! » Tu as ce sourire idiot. Tu as ce sourire un peu débile. Sourire d’abruti heureux.

« Il faut que tu me montres. » lances-tu, après avoir ingurgité une nouvelle gorgée de thé. « Cette nouvelle déco. » Avec la nouvelle peinture. Avec les autocollants. Peut-être que tu étais curieux de savoir. Curieux de voir ce qu’elle avait derrière la tête. Tu souffles. Tu souffles, doucement.
Peut-être que tu pourrais essayer de renouer ton contact. Mais peut-être que tu as un peu peur de te faire jeter. Peut-être que tu as un peu la trouille de te faire envoyer balader.
Et puis tu ne voudrais pas paraitre insistant.
Et puis tu ne voudrais pas la brusquer.
Peut-être que tu laisserais passer ta chance. Au moins pour rester un peu avec elle. Au moins pour rester un peu dans votre monde enchanté. « Sauf si tu veux avoir plus d’autocollants avant ? » Pour un peu plus décorer. Pour avoir un peu plus de matière avant qu’elle ne se décide à te montrer.




couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Jeu 8 Mar - 18:16
Il suffirait de poser la tasse un peu plus loin. Il est penché sur l'ordinateur, et elle pourrait sans souci l'effleurer, glisser une main dans son dos, comme par erreur. Ce serait si simple et, un moment, son regard traine, sur ce dos trop accessible.

Elle ne bouge pas.
Évidemment, elle ne bouge pas.
Elle le laisse faire, brancher les câbles puis trouver comment imprimer.
Puis elle regarde le petit miracle, qui, lentement, est craché parla machine.
Presque éberluée.

Lorsqu'il le saisit, l'autocollant, puis le lui montre, elle a un peu le même sourire que lui. Parce qu'elle voit son sourire à lui, et qu'il est contagieux, et qu'elle n'a pas envie de résister à cette maladie-là.

"Oh... Okay... "

Elle jette un regard sur le mur peint de bleu-vert, où trône une étagère, où il faudra ajouter les autocollants, comme une montagne de mots, un paysage, puis saute sur l'occasion qu'il lui propose.

"Quand on aura plus d'autocollants... Ça sera mieux... Là... Il va se sentir seul, l'autocollant..."

Elle tend la main, prend sa petite victoire entre les doigts. Quelques mots, des transparences et de l'encre. L'admire, en trace les contours du bout des doigts, avant de la poser de côté et de boire encore un peu. Puis de barrer, sur sa liste, la maxime, pour venir tenter la suivante.

Peut-être que si elle lui demande à nouveau beaucoup d'aide, il sera à nouveau obligé d'être près d'elle. De lui montrer.

"... Il faut tout effacer? Ou ... C'est comme word? On enregistre puis on ouvre un autre fichier?"

Son meilleur regard désarmant, un peu plus perdu qu'elle ne l'est, en cet instant. La souris en main, en train de cliquer sur le bandeau, cherchant, apparemment, où se nicherait, peut-être, la solution à sa question.



c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Mar 13 Mar - 23:07
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Regard qui se perd, un peu. Regard qui se perd sur le mur bleu-vert. Sur l’étagère. « Quand on aura plus d'autocollants... Ça sera mieux... Là... Il va se sentir seul, l'autocollant... » Tu hoches la tête, doucement. Tu voulais bien la croire. Tu voulais bien y croire. « C’est vrai .. » souffles-tu.
Elle trace les contours du bout des doigts. Elle trace les contours de l’image, du bout des doigts. Tu retiens presque ton souffle. Tu retiens presque ton souffle, alors que tu te perds stupidement dans tes contemplations.
Elle était jolie.
Elle était jolie, dans cette robe rouge simple.
Elle t’arrachait tes sourires, avec son soupçon d’innocence.
Elle t’arrachait tes sourires, à te pousser encore et encore dans l’enfance.
Dans ce monde de pirates et de princesses. De corsaires et de dragons. Des elfes qui ploient le genou devant Cendrillon.
« ... Il faut tout effacer? Ou ... C'est comme word? On enregistre puis on ouvre un autre fichier? » Tu sursautes presque à la question. Tiré de tes pensées. Regard désarmant, alors que tu ouvres la bouche un peu bêtement. Tu as cligné des yeux, analysant sa question deux secondes, avant de te ressaisir, en glissant une main dans tes cheveux déjà ébouriffés. Sa main s’agite sur la souris, clique sur le bandeau. « Non je … Euh, t’as pas besoin de tout effacer. » finis-tu par souffler, en souriant. « Sinon, faudrait tout recommencer si tu veux imprimer une deuxième fois, ce serait embêtant. » Tu ris. Un peu amusé à l’idée. « C’est un peu comme Word, oui. Faut refaire un nouveau fichier, là, à gauche ; nouveau fichier. » montres-tu, en lui indiquant le coin de l’écran. Tu souris. Tu essaies de te montrer encourageant. « On peut même enregistrer celui-là, ouais ! » souris-tu.
Tu t’es rapproché, un peu.
Tu t’es rapproché, un tout petit peu, alors que ta main glissait pour lui montrer le chemin pour enregistrer le fichier.
Et puis tu l’observes.
Tu l’observes tracer à nouveau les traits, essayer, encore, d’aligner les lettres. Tu oublies presque de regarder l’écran. Trop focalisé sur ses traits, sur ses doigts qui glissent sur le clavier, qui hésitent.
Tu te sens un peu bête.
Alors, tu demandes.
« Nimue ? Je peux faire un truc stupide ? »
Ton regard perdu dans le sien.
Comme si ça allait tout pardonner.
Comme si ça allait te donner le droit de tout saccager.



couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Mer 14 Mar - 0:22
Elle l'écoute expliquer, suit son doigt de la souris, sur l'écran. Elle cherche dans ses mots, à chaque syllabe, chque pause, des traces de son accent. Avant... Avant, lorsqu'il étaient enfants... Avant, il chantait, tordait, détournait un peu chaque phrase. Elle se souvient... Ou elle imagine. Elle ne sait pas très bien.

Elle laisse sa voix la bercer, les voyelles l'emporter.

Il s'est rapproché. Un peu. Un tout pett peu. Elle essaie de ne pas sourire, elle essaie de ne pas savourer. Pas trop. Elle va se blesser,si elle se laisse emporter. Ou le blesser.

Et elle le sent, son regard. Sur elle, parfois. Pas uniquement sur l'écran. Sur elle, aussi. Et il lui enferme des papillons dans le ventre, ce regard, et un incendie sous les joues. Ce n'est qu'un regard. Elle en a connu mille, dix mille. Juste un regard. Les papillons n'écoutent pas.

Stupides insectes.
Toujours à voler près des flammes.
Toujours à voleter.

Alors elle se concentre. Sur l'écran. En tentant de ne rien trahir. Même si elle en crève d'envie. Se trahir. Alors elle a du mal à rester concentrée, à ne pas se tromper. Elle pourrait jurer, râler, pester. Elle n'arrive à rien. Mais elle se tait, tout absorbée par ce trouble à savourer, à dissimuler.

Mais elle lui jette, ça et là, un regard en coin. Entre deux hésitations. Entre deux souffles un peu contraints. Et il en profite. Il capture son regard. Ses pupilles, comme des entraves, comme des chaines, qui la retiennent, captive et fascinée.

Ce n'est qu'un regard.
Et elle, elle, la pute, en a connu tant...
Tant d'autres. Parfois plus brillants. Parfois plus brûlants.

« Nimue ? Je peux faire un truc stupide ? »

Et elle déglutit, et elle hoche le visage, et une petite voix lui dit qu'elle doit se tromper, une autre qu'elle ne peut pas se tromper. Qu'elle ne doit pas le tromper. Qu'il faut l'arrêter. Trop de petites voix, et les papillons, qui s'affolent et s'enflamment, dans son ventre.

Elle sourit un peu. Comme si ça allait suffire, comme s'il ne fallait que ça,pour qu'elle puisse respirer. Respirer. Respirer.

"Tu peux... Je n'ai pas de pot de fleur sous la main... T'es en sécurité..."

Fais une bêtise.Oui. S'il te plait... fais une bêtise. Elle ne parvient pas à le dire, pas comme ça. Elle se contente de sourire. De le regarder. D'ignorer les voix, toutes les voix.

Même la raison. Surtout la raison.
N'écoute que les papillons.


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Ven 16 Mar - 19:17
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Tu te sens stupide. Tu te sens à deux doigts de faire un truc stupide.
Est-ce que tu lui avais fait peur, avec tes mots ?
Est-ce que tu lui avais fait peur, alors que tu la vois simplement hocher la tête ?
Petit sourire.
Ton cœur qui s’emballe, un peu.
« Tu peux... Je n'ai pas de pot de fleur sous la main... T'es en sécurité... » Tu fonds, un peu, alors que tu entends ses mots. Peut-être qu’elle n’allait pas te gifler. Peut-être qu’elle n’allait pas t’éclater la machine à autocollants contre le coin de la figure, juste pour t’assommer. Elle a dit que tu étais en sécurité. En sécurité. Est-ce que tu avais besoin d’entendre ces mots-là ? Est-ce que tu avais besoin de ça, pour oser te lancer ? Tu t’es mordillé les lèvres.
Tu t’es mordillé les lèvres, perdu dans ton hésitation.
Et finalement, tu t’es approché, un peu. Tu as déposé tes lippes sur les siennes.
Explosion des papillons au fond de ton estomac. Tu as l’impression que le temps s’est arrêté. Là, tout de suite, le monde pourrait bien s’effondrer que tu n’en aurais pas grand-chose à faire.
Juste le temps d’une seconde.
Juste avant de te reculer. Tu as croisé son regard, et tu as senti tes joues virer au rouge. Visage qui brûle, tout d’un coup. « Owh. » as-tu marmonné, alors que tu ramenais tes mains sur ton visage. Tu t’es planqué derrière tes doigts, comme si ça allait te sauver. Comme si ça allait faire disparaitre tes joues rouges.
Tu ne t’étais toujours pas pris de claque.
Tu ne t’étais toujours pas pris de pot de fleurs.
« Désolé. » marmonnes-tu, toujours caché. Peut-être qu’elle était en train de te juger. Peut-être qu’elle te fixait, folle de colère.
Peut-être que tu venais de tout détruire.
Peut-être que tu venais de tout briser.
Tu ne sais plus si tu dois sourire ou péniblement déglutir.
Alors, tu tentes. Tu écartes les doigts d’une de tes mains. Pour croiser son regard. Pour vérifier qu’il n’allait rien t’arriver. Pour vérifier qu’il n’allait rien vous arriver.



couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Sam 17 Mar - 19:15
Elle n'a pas le temps de fermer les yeux, de clore les paupières. Leurs lèvres ne se touchent qu'un instant, à peine le temps de les entre-écarter. Et déjà... déjà, il s'éloigne, lui jette un regard prudent, les joues écarlates, avant de se dérober, derrière ses mains.

S'ils le pouvaient, les papillons, dans son ventre, hurleraient... Elle les sent, surexcités, elle les sent s'emballer, s'enfiévrer. et elle sourit un peu, elle rougit un peu, et elle fond, beaucoup, énormément, à la folie. Parce qu'il a hésité. Parce qu'il a à peine osé...

Parce qu'il s’excuse et... Oh mon Dieu... Il s'excuse. Comme si, vraiment, elle pouvait se fâcher. Comme si, vraiment, elle allait s'emporter ou s'offenser ou...

Elle le dévore des yeux.

Elle voudrait graver ce moment dans son esprit, dans son ventre, dans sa chair, pour ne jamais l'oublier. Même s'il a peur. Même s'il ose à peine la regarder, entre ses doigts écartés.

Elle voudrait avoir des mots, des paroles, les trouver, le rassurer. Lui dire qu'il ne faut pas, qu'il ne doit pas s'excuser, qu'il n'est coupable de rien... De rien qu'elle n'ait désiré. Elle voudrait être capable de parler. Elle a perdu sa langue. La tête. La boussole. Le chat a tout mangé.

Alors elle sourit, cherche son regard, entre ses doigts, et lui sourit. Pose ses mains sur ses poignets, doucement, pour les écarter, puis glisse ses doigts dans sa nuque dans son cou,son pouce à l'angle de sa mâchoire.

Elle voudrait le lui dire. Ne t'excuse pas. J'en avais envie. Ne t'excuse pas... surtout pas... Elle voudrait le lui dire.

Elle ne s'attendait pas à ce que ça soit difficile. Si difficile. Elle se croyait parée à tout. Blasée de tout. Elle avait même peur... De ne rien ressentir.

Elle cherche ds mots, et ils se font anguilles, elle cherche des mots et ils filent entre ses doigts. Alors elle essaie de sourire. Elle essaie de...

Elle approche lentement. Doucement.
Et puis elle n'ose pas, pas vraiment, et glisse la pulpe d'un index sur la lèvre qu'il mordillait nerveusement.

Puis elle souffle. Et les mots s'étranglent un peu, dans sa gorge, entre ses lèvres.

"J'appelle pas ça un truc stupide... Ou alors j'ai plein d'envies stupides..."

Et elle lui sourit un peu mieux, un peu plus facilement. Et, soudain, elle y arrive, elle y parvient, et ses lèvres sont contres les siennes, et elle ne s’écarte pas, et elle ne le laissera pas s'écarter, s'il essaie... Elle ne le laissera pas s'écarter, s'enfuir, pas tant que les papillon volètent follement.


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Mar 20 Mar - 21:26
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Tu sens son regard sur toi. Tu te caches derrière tes mains, comme si ça allait te sauver. Comme si ça pouvait te sauver.
Est-ce qu’elle te détestait ?
Tu te demandes, tu te questionnes, alors que, timidement, tes doigts s’écartent. Pour jeter un coup d’œil. Pour te rassurer.
Elle sourit.
Elle te sourit, et pose ses doigts fins sur tes poignets.
Tu ne sais pas si tu dois être mort de trouille ou juste écouter ton cœur qui tambourine dans ta poitrine.
Tes doigts quittent tes joues, alors que les siens se déposent sur ta nuque. Sur ton cou. Sur l’angle de ta mâchoire.
Tu ne sais plus quoi dire.
Tu ne sais même plus quoi faire.
Tu es comme pétrifié, mais tu fonds. Tu fonds, alors que ton cœur rate des battements à chaque instant.
Index qui glisse sur ta lèvre.
« J'appelle pas ça un truc stupide... Ou alors j'ai plein d'envies stupides... » Tu t’es senti sourire. Tu as senti tes épaules s’affaisser. Gamin idiot.
Gamin idiot, qui n’a même pas le temps de capter ce qu’il t’arrive que déjà, ses lèvres se retrouvent sur les tiennes. Tu t’es senti frémir.
Tu es resté.
Tu es resté là, contre ses lèvres. Accroché.
Tu t’en fiches de tes joues qui te brûlent. Tu t’en fiches des papillons qui te tordent l’estomac dans tous les sens. Tu t’en fiches d’avoir le cœur qui tambourine comme jamais. Tu oses, un peu. Tu oses, doucement. Entrouvrir les lèvres. Offrir quelques baisers.
Tu avais presque oublié comment c’était.
Tu avais presque oublié ce que ça faisait.
Peut-être que tu ne l’avais jamais vraiment su non plus.
Tu as glissé une main dans son dos, doucement. Pour t’approcher un peu plus d’elle. Bêtement timide. Tu es comme un enfant. Comme un ado hésitant. Peut-être que tu ne devrais pas. Peut-être qu’il ne faudrait pas. Mais, en même temps, tu ne peux pas ne pas être toi.
Tu souffles, alors que tu te recules légèrement. Pour essayer de reprendre ta respiration. Pour essayer de calmer ton cœur qui menaçait d’éclater. Tu t’es perdu dans son regard. Tu t’es égaré, de longues secondes, avant que ta bouche ne s’étire dans un sourire. « Je crois que … Je crois que je suis content que tu veuilles bien de ce truc stupide. » lances-tu, tout doucement. Tu as les paupières qui papillonnent, un peu. Et tu souris, encore. Heureux.
Et à nouveau, tu t’approches. Et à nouveau, tes lèvres s’échouent sur les siennes. Un peu moins timides, peut-être. Un peu plus aventureuses, alors que ta main libre se perd, hésitante, dans ses boucles brunes.



couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1028
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Lun 2 Avr - 0:47
Elle laisse la magie du moment la bercer. La choyer. L'envelopper. Elle laisse leurs baisers, leurs découvertes et leur émerveillement la submerger. C'est un naufrage heureux, euphorique, c'est un envol plus qu'une noyade. Elle croit presque en ses ailes. Elle en oublie presque les chaines, qui la retiendront, qui la feront chuter.

Elle ne veut pas y penser.

Elle est Icare, elle est Dédale, ou Minotaure, ou Ariane, ou... Elle a mille rôles, mais sa vie est labyrinthe, et trop de méandres la retiennent, trop de détours où elle se perdra. Ses mensonges, ses semi-vérités, ses secrets dissimulés. Et sa lumière à lui. Sa lumière à lui qui l'éblouit, violemment. Son zénith, qui réduit les ombres de Nimue comme peau de chagrin.

Elle se sent stupide. Et nue. Et éblouie. Elle se sent folle et heureuse. Et elle ne veut pas, ne veut plus réfléchir. Ou être raisonnable. Ou le repousser. C'est trop compliqué, c'est un écheveau inextricable. Une vie privée, avec son métier... C'est trop compliqué.

Elle ne va pas y penser.
Et tant pis...
Tant pis pour l'avenir.
Tant pis si elle est folle.
Si elle est égoïste.
S'ils finissent par en souffrir, par en crever.
Tant pis...

Elle veut profiter.


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12976-tom-it-ain-t-no-use-in
avatar


▹ MESSAGES : 195
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-cinq années
▹ APPART : #1313 (13ème) avec Iris, Mimi, et ton ignorante innocence.
▹ TAF : développeur.
▹ AVATAR : clemens rehbein
▹ DC : caden le ronchon.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   Mar 3 Avr - 23:35
couverture

your heart keeps me warm and anchory in the stars

Douce euphorie. Douce folie.
Tu te sentais bête. Tu te sentais stupide et terriblement bien. Tu te sentais capable de sortir toutes les conneries du monde.
Mais peut-être que c’était bien de se taire un peu, aussi. Peut-être que c’était bien de ne rien dire. De juste profiter de ses lèvres pulpeuses. De juste te perdre dans ses yeux bruns. Humer doucement son parfum. Celui-là même qui suffisait à te faire rougir comme un gamin.
Tu n’avais pas grand-chose à faire de plus, au fond, si ?
Tu n’avais pas grand-chose à dire de mieux, non ?
Tu espérais que le temps s’arrête. Tu espérais que le temps reste suspendu dans les étoiles, juste pour que tu puisses graver éternellement cet instant. Juste pour que tu puisses à jamais te souvenir de ces – ses – baisers, de cette ambiance cocon.

Tu as quitté ses lèvres. Tu as quitté ses lèvres, pour reposer ton dos contre le canapé. Pour essayer de te calmer un peu.
Tu as fixé le plafond.
Tu as fixé le plafond, comme si ça pouvait te sauver. Comme si ça pouvait t’aider. « Tu … Tu es très jolie, tu sais ? Pas … pas juste ta robe mais elle est .. très belle aussi. » Tu ferais mieux de te taire, n’est-ce pas ? Tu ferais mieux de te taire, si c’était pour t’embrouiller comme ça. « Et je … Je t’apprécie beaucoup comme … P’t-être que j’suis un peu amoureux, là. » Tu as l’impression que ton cœur va éclater. Tu as l’impression que ton âme va exploser. « Et on … j’ai l’impression d’avoir dix-sept ans en disant ça mais … euh … là, maintenant, j’suis content d’avoir encore cette impression-là, je crois. » D’être idiot et épris. Tu ris, un peu. Tu ris, peut-être un peu sincère, peut-être un peu nerveux.




couverture

little boy

"Little boy, don't be scared, now your father is waiting in the next room. Little boy, don't be sad. Now your mom's on her way, you'll be out of here soon"

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ua - your heart keeps me warm and anchory in the stars (nimue)   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.