avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Oraux de rattrapage || Deian   Mar 20 Fév - 11:26

     
Oraux de rattrapage

Deian


19:01

                 
Il y avait de manière générale assez peu de choses qui mettaient Deirdre Haynes mal à l’aise. Quand elle faisait une petite connerie ça lui passait assez vite par dessus la tête et elle se fichait globalement des conséquences qu’un malaise pouvait générer chez les gens à cause d’elle. De manière générale elle tenait sa parole et si c’était pas le cas pour une raison ou pour une autre, elle s’excusait vaguement ou s’en foutait parce que dans le milieu professionnel ça n’arrivait jamais. Le milieu personnel n’existait de nouveau que depuis Aidan Williamson, et c’était là que ça coinçait.

Même si Deirdre s’était excusée de devoir décommander la St Valentin prévue avec sa meuf à cause d’une immense livraison de Legence qui avait exceptionnellement été décalée au mercredi et dont elle ne pouvait pas refuser la paye en ce moment, et que Aidan l’avait pas si mal pris, elle sentait que depuis quelque jour les choses avait changé. Aidan de ce qu’elle savait, n’était pas spécialement rancunière, elle passait directement au stade au dessus qui était celui de la déception, et c’était le pire à supporter pour Deirdre parce qu’elle le sentait.
Ainsi, elle avait hésité quelques longues secondes avant d’accepter la petite pochette d’Eléazar Blackson dont elle venait de réviser l’Audi pour un prix défiant toute concurrence.

Les mains tremblantes elle avait tressé une couronne de tresses dans ses cheveux avant de la défaire, et de se dire que merde, si elle avait pas envie de ressembler à une fille, elle ressemblerait pas à une fille. Alors elle avait laissé tomber une natte d’une improbable longueur jusqu’à ses reins, ravalé sa fierté et saisi son téléphone.

« Leg j’ai besoin de toi. Et tu te moques pas. »

Il n’était finalement pas si difficile de draper dans un costume masculin une demoiselle qui n’avait aucune forme féminine à peu de choses près, et même si le tissu soyeux qui frottait contre ses sous-vêtement pour le coup bien féminins et que son futal trop droit la collait au point de faire bouger l’élastique de son porte jarretelles, Deirdre se sentait mille fois mieux qu’en robe.
Elle avait une fiancée à reconquérir et pas le temps de niaiser.

« C’est moi, où tu es ? » demanda-t-elle en ouvrant la porte du 520 qui paraissait comme toujours habité que par une seule personne.

Elle gratifia Arès d’une caresse avant de déambuler et de tomber sur sa copine à qui elle ne laissa pas le temps d’en placer une.

« Hey, salut. Tu m’as bien dit que t’étais libre ce soir ? Tu as... » Elle regarda l’heure sur le four. « Deux heures pour te préparer, ça devrait aller. Je t’emmène à l’opéra. »

Devant le regard d’Aidan elle tira la petite pochette de sa manche comme un tour de magie pour la lui présenter.

« Non, je déconne pas. »





©️ Nous sommes de ceux
     


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Catallena »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7318-aidan-une-bonne-verite-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1394
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : #508
▹ TAF : Modèle photo érotique, trafiquante d'armes et de drogue
▹ AVATAR : Adriana Lima
▹ DC : Alyosha, Legence



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Mar 20 Fév - 22:04
Aidan était une gonzesse – un bon point aux observateurs qui s'en étaient déjà rendus compte – qui avait été habituée par ses précédents copains à pas mal de choses ; des trucs pas très cools genre, se servir un peu d'elle comme un trophée, et puis des trucs chanmés, genre des Saint-Valentin de malade parce qu'une nana comme elle c'était comme ça qu'on la gardait.
C'était moins vrai. Mais y avait des trucs qui étaient restés dans ses habitudes, et elle avait été vraiment déçue de ne pas avoir sa sortie de Saint-Valentin promise par Deirdre, parce qu'elle avait une livraison qui s'était décalé.
(Et on pouvait compter sur Pussycat pour se foutre totalement du genre d'excuse « j'ai promis à ma meuf une Saint-Valentin », parce que lui, il avait oublié Noël et Nouvel an, donc hein.)

Bref Aidan était chez elle et venait de rentrer d'un petit footing où Arès l'avait accompagnée, et brillamment défendu son superbe cul. Il n'avait qu'à montrer sa gueule de husky, son corps athlétique et ses crocs aiguisés, et personne ne se permettait rien, pas même le moindre commentaire !

De la magie, hé ouais. Elle venait de sortir de la douche, et ne s'inquiéta pas plus que ça quand elle entendit une présence dans l'appartement ; si Arès ne hurlait pas à la mort c'était qu'il connaissait la personne.

« Ici ! » répondit la louve, encore enroulée dans sa serviette en train de s'essorer les cheveux minutieusement.

La serviette lui échappa des mains devant l'apparition de Deirdre habillée comme eh bien comme elle l'était absolument jamais, mais celle qui était nouée au niveau de sa poitrine tint le choc.
A l'opéra ?...
Genre...
Vraiment ? Elle aurait légitimement pu demander qui était cette personne qui tentait de se faire passer pour Deirdre, mais elle connaissait sa copine et c'était totalement le genre de truc dingue qu'elle était capable de faire.

« Sérieusement ? Putain faut que je trouve une super robe, l'opéra quoi ! T'es belle, whaa, fais voir un peu ? Ça te va vraiment bien. »

Dans un même mouvement dont on pouvait sérieusement se demander s'il tenait pas de la magie, elle sortit sa trousse à maquillage et son sèche-cheveux.


She's beauty
she's grace
she'll punch you in the face


Dernière édition par Aidan Williamson le Lun 12 Mar - 19:41, édité 1 fois
avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Mar 20 Fév - 23:46

(A cause d’un certain combat ce post a été écrit en à peu près huit fois donc c’est le bordel dedans voilà bisou.)

Aidan sortait de la douche comme en témoignait la tenue dans laquelle elle se trouvait, s’essuyant les cheveux, humide et pourtant déjà – toujours – nappée de sa délicieuse odeur de lavande, odeur que Deirdre assimilait désormais à de joyeux souvenirs qui lui réchauffaient le cœur quand ça n’allait pas. Elle savoura avec un soyeux bond du coeur au creux de la poitrine, la lueur dans les yeux d’Aidan et le passage d’un état émotionnel à un autre en l’espace de quelques secondes. Son amante avait toutes les raisons de ne pas y croire ; si Eléazar n’était pas venu faire réviser sa caisse et si Deirdre ne s’était pas mis un coup de pied au derche en se disant que putain sa meuf avait l’air d’y tenir à la saint Valentin, elle ne serait pas là en costard avec un porte jarretelles serré des enfers dessous et des cheveux coiffés à l’emmener dans l’un des derniers lieux du monde où elle aurait emmené un proche.

« Merci, et oui c’est très sérieux. J’veux rattraper la soirée de la semaine dernière. »

Oui bon ça on avait compris, mais Deirdre avait besoin de reconnaissance envers cet effort monstrueux qu’elle était en train de faire, et elle tenait à faire savoir à sa compagne que oui elle y avait pensé, et que oui ça la faisait chier de n’avoir pu le faire à la date réelle.
Mais les fêtes n’existaient pas dans le business, surtout pas celles-là, ce qu’elle comprenait et respectait, mais qui désormais avait une toute autre valeur pour elle.

« Va te faire toute belle, je vais me faire un café. »

Elle l’embrassa tout de même du bout des lèvres pendant qu’elle était encore toute nue de maquillage et disparut dans la cuisine.


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Catallena »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7318-aidan-une-bonne-verite-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1394
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : #508
▹ TAF : Modèle photo érotique, trafiquante d'armes et de drogue
▹ AVATAR : Adriana Lima
▹ DC : Alyosha, Legence



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Lun 12 Mar - 21:20
En bonne femme qui se rappelait de tout et de chaque remarque, la louve nota dans un petit coin de sa tête encombrée que sa copine n'avait pas totalement zappé le 14 février, et qu'elle avait bien senti que l'absence de célébration ne lui avait pas plu à elle.
Elle passa ensuite une énergie folle à souligner son regard de fauve sans trop passer pour une pute, et trouver une robe de la longueur adéquate pour aller assister à un opéra tout en se disant que deux heures c'était trop court !

Elle finit par mettre la main sur une robe dont la teinte étrange tout à fait entre le beige et le doré rendait pleine justice à son teint et ses yeux clairs, suffisamment courte pour être habillée et pas assez pour ne pas l'être, et les cheveux coiffés en queue-de-cheval haute parfaitement lissée. Inutile de préciser qu'Aidan Williamson n'avait jamais foutu les stilettos – charmants au demeurant, avec des plumes stylisées qui soulignaient la courbe du talon à l'arrière de la chaussure – là-bas. Elle se demandait d'ailleurs bien à quoi ça ressemblait.

Un peu inutilement, elle précisa :

« Je suis prête, j'ai plus qu'à prendre mon manteau. Mais qu'est-ce que t'es belle, j'y crois pas ! »

Et encore, elle n'avait aucune idée de ce qui se cachait là-dessous.

« T'as pris la Benz ? » demanda-t-elle avec un sourire joueur, parce qu'elle avait un sourire particulièrement brûlant d'une après-midi à l'arrière de ladite Benz.


She's beauty
she's grace
she'll punch you in the face
avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Mar 13 Mar - 12:00

Deirdre était en train de terminer un café d’une extrême intensité lorsque Aidan belle comme le jour apparut dans l’encadrement de la porte de la cuisine ; elle ne l’avait pas spécifiquement invitée dans ce lieu pour voir si elle était capable de se surpasser en termes de classe mais c’était le cas. Elle arrivait à être belle et à l’aise, attirante et sophistiquée en même temps. Une vraie femme du monde. Deirdre n’avait ni cette chance, pour ce qui était du physique, ni cette maîtrise, pour ce qui était des mondanités. Mais elle savait se tenir en société parce qu’elle ne livrait pas non plus les derniers des ploucs – notamment en Art – à l’aide d’une redoutable capacité : fermer sa gueule.
Elle noya la gêne d’un nouveau compliment de son amante dans les dernières gouttes de son café dont elle penchait la tasse pour les avaler, et déposa l’objet dans l’évier avec l’objectif de s’en occuper plus tard.

« T’as pas encore tout vu. » crut-elle bon de préciser avec un léger sourire.

Elle appréciait toutefois en son fort intérieur que ses efforts aient été remarqués. Pour l’instant les deux personnes qui l’avaient vue et reconnue comme ça ne s’étaient pas foutu de sa gueule et ça tombait franchement bien parce qu’elles faisaient partie de ce cercle trèèèès restreint de gens qui comptaient.

« Bien entendu. Attention tes tifs. »

Elle se chargea de maintenir le manteau derrière elle tandis que son amante faisait en sorte de ne pas niquer le lissage de sa queue de cheval, avant d’en enrouler les épaules de sa belle. Elle récupéra ses clés de voiture et son billet à la main parce qu’elle n’avait pas de poches – elle avait oublié de demander à Legence comment il faisait au quotidien et elle garda cette question dans un coin de la tête – et tint la porte à son amante.

« Tu veux conduire ? »

Bah c’était la St Valentin ou c’était pas la St Valentin ?


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Catallena »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7318-aidan-une-bonne-verite-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1394
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : #508
▹ TAF : Modèle photo érotique, trafiquante d'armes et de drogue
▹ AVATAR : Adriana Lima
▹ DC : Alyosha, Legence



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Mer 21 Mar - 1:19
La remarque sonnait comme une promesse, et si la louve était une femme qui savait rester à sa place, elle ne put s'empêcher d'éprouver une grosse pointe de curiosité pour ce « tout » qu'elle n'avait pas encore vu.
Et qui du coup ne pourrait que lui plaire vu le ton emprunté par Deirdre.

En fait, la soirée elle-même avait des airs de petit miracle ; si la vie pouvait parfois être magique comme cette fois à Miami, ou quand elles avaient été visiter les chutes du Niagara gelées en plein hiver, la plupart du temps, c'était juste... bah la vie.
Avec les emmerdes de la boîte de fleurs artificielles, les chianteries liées au trafic dangereux qu'elle menait, le manque de nouvelles de sa famille, et sa nana qui bossait invariablement trop.
Aidan elle-même n'était pas trop loin derrière, toute occupée qu'elle était à se forger son american dream à elle à force de bosser, et de se servir intelligemment de ses atouts physiques.
Oui donc en posant à poil, et alors ?!
Elle décala gracieusement sa queue-de-cheval surnaturellement lisse alors que Deirdre lui passait son manteau, l'arrêta dans son mouvement toujours vif – on parlait de Dei, hein – pour l'embrasser.

« Merci c'est trop cool. »

Elles n'avaient absolument pas l'allure de nanas qui vivaient dans le Bronx en se barrant de la résidence des Lilas, mais Aidan s'en fichait pas mal. Elle sourit à sa copine alors qu'elles arrivaient près de la Benz :

« Avec plaisir ! »

Deirdre qui laissait le volant ? Même en talons de 15 cm on disait oui, c'était tout bon sang ! Elle prit place derrière le volant en réussissant à maintenir la couleur de ses sous-vêtements secrète pour ce moment-là de la soirée – tout un entraînement – mit le contact et compta comme d'habitude sur Deirdre pour lui indiquer le chemin.

Le talon délicat de sa chaussure vibra en entrant en contact avec le tapis de sol de la Benz – qu'à l'avis d'Aidan, Dei devrait garder à tout jamais ! –, mais elle le cala de manière à ne pas trop appuyer dessus et prit la direction de l'opéra.

« J'ai jamais été là-bas je suis hyyyyper contente d'y aller. »

Ce qui en gros voulait dire « chérie, t'es formidable », mais ça elle le dirait plus clairement, plus tard, Aidan était comme ça.


She's beauty
she's grace
she'll punch you in the face
avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Mer 21 Mar - 11:25

N’ayant aucun doute sur le fait qu’Aidan sache conduire même avec des hauts talons, Deirdre lui laissa le volant de manière presque détendue, se calant bien tranquillement à la place du mort mais ouvrant tout de même la vitre passager pour fumer une pipe qui, alors qu’elle était ainsi fringuée, lui donnait une certaine élégance, ce qui n’était pas peu dire quand on parlait de ce personnage-là.
Elle ne pensait pas du tout qu’Aidan prendrait une sortie dans un lieu pareil autant à coeur mais elle choisit de se douter plutôt du fait que c’était parce qu’enfin, sa brute de copine choisissait de la traiter comme la fiancée qu’elle était ; bien qu’Aidan se soit montrée franchement tolérante sur certains aspects, eh bien il fallait le dire, elle restait une femme qui comme tout être humain avait  besoin d’un minimum d’attention.

« Je suis contente de te faire plaisir. »

Ca faisait un peu téléphoné comme phrase mais en attendant c’était un gros effort de sa part pour montrer qu’elle avait réellement envie de la contenter ; le langage du corps, du fric et de ses capacités à créer des objets allait bien cinq minutes. Parfois, il fallait sortir le grand jeu comme elle l’avait sorti le jour où elle avait tout naturellement filé l’Audi, qu’elle avait gagnée à ses côtés, à sa meuf.
Elle lui fit garer la Benz dans un Parking souterrain qui n’avait rieeeen à voir évidemment avec celui du Parking, et quand elles remontèrent à la surface, la grande place menant au Metropolitan Opéra, ornée de sa splendide fontaine, se dressait devant elles.

Deirdre rangea sa pipe, inspira profondément – ce qui colla désagréablement les baleines de sa guêpière à ses côtes – et devant tout le monde, glissa sa main dans celle d’Aidan.


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Catallena »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7318-aidan-une-bonne-verite-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1394
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : #508
▹ TAF : Modèle photo érotique, trafiquante d'armes et de drogue
▹ AVATAR : Adriana Lima
▹ DC : Alyosha, Legence



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Ven 30 Mar - 4:44
La Williamson avait oublié depuis qu'elle avait fui LA, ses paillettes en plastique et sa gloire en toc, qu'un parking souterrain puisse être autre chose que basiquement effrayant. Celui de l'opéra était super bien éclairé, et même l'inévitable odeur d'essence qui y traînait avait une autre odeur. Planquée dans son manteau long qui réchauffait ses épaules dénudées, elle adressa un sourire brillant de satisfaction à Deirdre, accepta sa main dans la sienne avec un battement de cœur de travers parce qu'elle ne s'y attendait pas réellement.

Disons qu'elle l'espérait mais n'osait pas trop s'y attarder. Elle avait l'impression que tout le monde les observait alors que le monde entier s'en fichait bien parce qu'elles n'étaient pas au Parking, donc pas connues dans ces environs-là, et que les gens fréquentant l'opéra – à l'exception de quelques vieux croûtons réfractaires et un peu têtus – se fichaient bien de deux lesbiennes.



Comme Dei n'était jamais aussi sexy, selon sa meuf, que lorsqu'elle conduisait, elle lui avait laissé le volant au retour, interrompant son jeûne de tabac – elle ne cessait d'arrêter et recommencer de fumer ces derniers temps – en essayant de fumer sa pipe, avec toujours aussi peu de dextérité. La louve fit encore une fois preuve de sa dextérité à bouger les jambes dans une robe hyper courte sans pour autant dévoiler ses sous-vêtements – ce soir-là on s'en doute assortis et particulièrement échancrés, on parlait d'une St Valentin à retardement ! – adressa un sourire à Deirdre :

« Tu disais que j'avais pas tout vu ? … »


She's beauty
she's grace
she'll punch you in the face
avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Ven 30 Mar - 10:58

La peau de Deirdre rendue blanche par la malnutrition et le manque de sommeil fut prise d’un violent rugissement tandis qu'elle sentait brusquement ses mains devenir moites alors que Aidan la relançait sur la provocation qu'elle lui avait faite tout à l'heure et qu'elle n’assumait soudain plus tellement. Ainsi, sa guêpière lui sembla à la fois très lourde et très serrée. Elle bougea maladroitement ses doigts entre phalanges de son amante tandis que la proximité de l’Opera l’obligeait à reprendre sa pipe et la ranger.

-Tu verras si t’es sage.

Quand bien même la sensibilité artistique de Deirdre demeurait très limitée en dehors du tunning, elle dut avouer que l’édifice culturel avait grave de la gueule. Contrairement à ce qu'elle s’était dit, nourrie qu'elle était par excellence de tous types de clichés, les alentours et l’immense hall d'entrée du lieu n’étaient pas pleins de types en costard et de meufs en robes de princesse. Ses doigts légèrement tremblants ouvrirent la pochette pour prélever le billet d’Aidan, qu’elle tendit à la jeune femme.

-Ça dure trois heures mais si ça te soûle, on peut partir avant hein, t’inquiète.

Et si c'était elle que ça soûlait, ben elle prendrait sur elle, parce que c’était la soirée d’Aidan et personne d’autre.
Sa loyauté la tuerait un jour.


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Catallena »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7318-aidan-une-bonne-verite-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1394
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : #508
▹ TAF : Modèle photo érotique, trafiquante d'armes et de drogue
▹ AVATAR : Adriana Lima
▹ DC : Alyosha, Legence



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Mar 10 Avr - 20:37
« Je suis toujours sage » fit remarquer Aidan dans ce qui était une affirmation optimiste et exagérée parce que malgré l'allure qu'elle pouvait avoir de fille trop sage – et qui la faisait passer pour quelqu'un de chiant parfois à raison – elle n'était pas si sage que ça... et notoirement pas avec Deirdre dans le coin.
Elle serra légèrement ses doigts à la manucure parfaite sur ceux de sa copine, attira son attention sur un couple de jeunes qui semblaient juste venir de se réveiller :

« T'as vu ils sont en jeans ! Je pensais qu'il fallait être super bien sapé pour l'opéra moi. »

Comme Deirdre manifestement ; mais c'était très bien parce qu'elles passaient pour des nanas qui n'étaient pas dans le lot, et personne ne venait les embêter. En outre, il y avait quelques autres personnes comme elles qui étaient habillées très élégamment, alors elles n'étaient pas tant étranges, juste assez pour avoir la paix.
Elle s'assit à sa place en organisant sa robe autour d'elle, mais comme elle ne gonflait pas de partout, c'était assez facile, et fit un sourire à sa copine :

« Si ça te saoule je veux que tu me dises aussi. »

Elle se pencha sur elle, une de ses mèches de cheveux légèrement parfumées glissant contre son épaule revêtue d'un costume qui lui allait vraiment-très-bien.

« Moi aussi j'ai préparé une surprise pour toi. »

Elle lui jeta un regard de fauve un rien provocateur en coin, sourit.


She's beauty
she's grace
she'll punch you in the face
avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   Jeu 12 Avr - 14:34

Le regard de Deirdre glissa naturellement sur les gens qui les entouraient et qui ne semblaient en avoir pas grand-chose à faire de leur présence et de leur proximité, comme si dans les milieux aisés il était avéré que deux femmes pouvaient se tenir la main sans qu’on leur saute dessus pour leur casser la gueule. Visiblement personne n’était spécifiquement armé pour trucider de la goudou ; même si elle restait sur ses gardes comme une habitante du Bronx habituée aux règlements de compte et à la violence, Deirdre se détendit.

« Bah moi aussi en fait. »

Ce n’était qu’un cliché difficilement altérable des temps plus anciens où la culture était réellement réservée à ceux qui avaient les moyens de se la payer. L’ambiance était étrange. Tranquille, légère, une vraie ambiance de distraction.
Personne contrairement à chez elles ne semblait s’attendre à se faire agresser d’une minute à l’autre. C’était assez déstabilisant, en fait.

Le rang social d’Eléazar Blackson les plaçait dans une partie de la salle que Deirdre n’aurait jamais espéré se payer un jour. Et effectivement ceux qui étaient habillés de manière banale avaient davantage tendance à disparaître dans les loges les plus proches de la scène et dont la vision était mangée par un morceau de pendrillon, et dans les gradins les plus élevés.

« T’inquiète. »

Des années d’enfant de choeur, la messe, tout ça.
Aidan se pencha pour lui dire quelque chose mais Deirdre ne put lui répondre parce que la salle se plongeait dans le noir, laissant apparaître le décor de la scène et les artistes. Elle apprit à cette occasion que l’opéra pouvait être sous-titré, et c’était une bonne chose parce qu’elle ne pigeait pas un traître mot d’italien et que l’histoire de ce Don Giovanni avait l’air franchement sympathique.


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oraux de rattrapage || Deian   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.