AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 12:58
Je grimpe le portail derrière elle, à la force des bras, je n'ai pas la souplesse qu'elle démontre. Elle a vraiment l'allure d'une cambrioleuse en cet instant, même dans cette robe incongrue, trop luxueuse et bien trop sexy. Une vague de désir complètement inappropriée me réchauffe - l'adrénaline a toujours décuplée ma libido - et je m'efforce de la chasser.

Je m'occupe du garage et de la bagnole sans tenir compte de l'angoisse qui m'a étreint quand elle a dit on se sépare. Je ne fais ça que pour qu'elle soit libre - enfin je crois... - et si elle décide à un moment de tenter sa chance seule, c'est son droit. Bon, il y a bien une bagnole dans le garage et je reviens dans le hall pour fouiller. Je finis par trouver les clefs dans un tiroir de la cuisine, près du téléphone. Assez classique comme planque. Je retourne voir le véhicule, un beau 4x4 neuf. La chance nous sourit. Je vérifie le niveau d'essence et comme il y a des jerrican dans le garage, je m'en vais siphonner le reste de carburant de la première voiture qu'on a piqué. Je m'occupe ensuite du traceur GPS de la bagnole, parce que ça je sais faire. Je pue le gazole et je me lave les mains en rentrant.

J'évite soigneusement de penser à ce que je suis en train de faire, de penser à ce que je laisse, de penser que je fais une connerie. De toute façon, j'ai don pour être dans l'action sans penser au reste en bon bourrin, qualité essentielle pour un homme de main non ? Ha ha.

Je pars en quête de fringues pour moi mais le mec est un peu plus petit a priori et je grimace. Déjà ses chaussures ne sont pas à ma taille et je vais être obligé de garder celles-ci, de pingouin en costard. Ah que mes rangers me manquent déjà ! Je prend quand même une veste sportswear qui me semble assez grande et quelques tee-shirts que je fous dans un sac avec des bricoles pillées à droite à gauche. Je croise Nina sur le pallier du haut. "Alors ?"






Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 13:09
Je me dirige machinalement vers l'étage, c'est souvent là qu'on peut trouver le fric. Je ne cherche pas de bijoux cette fois, je n'aurais jamais le temps de les revendre, il me faut vraiment du cash. Je trouve un portefeuille qui contient quelques billets, plus d'autres dans une boîte dans la chambre, j'imagine que c'est là qu'ils rangent leurs économies. En tout, je m'en sors avec environ 1000$. Bon, c'est clairement just si on compte l'essence qu'il va nous falloir et ensuite le pognon sur la route, par exemple si on veut s'arrêter pour dormir, mais c'est toujours mieux que rien.

Je souris à Slavenko quand je le croise, il s'est déjà occupé de la penderie visiblement. Presque 1000$, on essaiera de trouver plus en route, mais c'est déjà ça. Je prends sa place dans la chambre parentale pour chercher des fringues à mon tour, lançant au passage : Fouille les placards et le frigo, si on peut prendre à bouffer et à boire c'est cool.

Je fouille la penderie, trouve les fringues de la femme et des chaussures à ma taille, Dieu merci, avec mes escarpins ça aurait vraiment été la merde. Comme il fait chaud, je lui pique une paire de sandales, mais surtout une paire de baskets. Pour le reste, ses jeans sont malheureusement beaucoup trop grands pour moi, du genre qui ne tiendraient pas même avec une ceinture, alors je récupère deux robes. Elles m'iront trop grand aussi, mais au moins je pourrais me changer, ça fera juste des fringues un peu amples, ça passe. En termes de sous-vêtements, je vais vite être à court, les siens ne me vont pas du tout. Elle a visiblement bien plus de poitrine, et je rentre deux fois dans ses culottes. Bon, le plus important c'étaient les pompes, après tout, et j'ai un manteau dans la caisse. Je pique des tee-shirts masculins aussi qui me feront office de pyjamas, et je file dans la salle de bains. Je pars en quête de cachets, parce que j'ai pas d'héro et pas non plus de méthadone, j'ai pris un cacheton ce soir mais je sais que je vais faire une crise de manque bientôt. Je trouve des somnifères, des anxiolytiques aussi, des antidouleurs... Je prends le tout parce qu'on sait jamais, et je rejoins Slavenko en bas.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 13:44
1000$ je trouve ça bien et j'ai un sourire satisfait qui éclaire mon visage un instant. Je hoche la tête en bon soldat et je redescends fouiller la cuisine, mettant dans un sac en plastique du non périssable - biscuits pour les gamins, céréales, des boites en conserve qu'on pourra toujours bouffer froid, un pack l'eau, du coca et une bouteille de gin volée dans le bar. Il n'y a rien dans le frigo et c'est plutôt bon signe, ils sont partis plusieurs jours, la voiture ne sera pas signalée tout de suite. Comme on a bien mangé ce soir et je peux tenir sans trop manger si il faut. Nina quant à elle a l'air de manger comme un moineau.

Je pose tout dans la voiture, avec une couverture et des coussins à l'arrière, si on doit pieuter dans la caisse, on sera bien content d'avoir ça. Je réfléchis mais je crois qu'on a tout ce qu'on peut prendre. Je rejoins Nina une nouvelle fois et lui fais le point de ce que j'ai pris. "T'as regardé si t'as une puce ? T'aurais forcément une cicatrice. Faut que tu jettes toutes tes fringues, la robe et les sous-vêtements aussi." Je réalise que moi aussi on a pu me foutre un traceur. Tobias m'a paru assez parano pour ça. Je me suis débarrassé de la veste de costume, j'enlève ma chemise pour mettre un tee-shirt du gars et la veste. C'est bien moulant mais ça ne me gène pas dans mes mouvements. Le problème c'est les godasses et le pantalon. Alors je les fouille soigneusement, mais je n'y trouve rien. A la prochaine station service, j'achèterais des trucs pour me débarrasser de ça. Mais en attendant, j'espère que ça ira.




Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 13:56
J'ai trouvé un sac à dos dans lequel j'ai foutu toutes mes trouvailles et une fois que je rejoins le slave, je lui montre également tout ce que j'ai. Ce qui est cool, c'est qu'apparemment la caisse dans le garage est un 4x4d, donc en baissant les sièges à l'arrière on pourra dormir dedans, c'est toujours mieux que de devoir trouver un hôtel. Bon là il fait chaud, alors ça va, mais je ne connais pas trop les températures qu'on va avoir sur la route, sur les Etats qu'on va traverser pour regagner Las Vegas. Les sous-vêtements ? Putain fais chier, la nana qui vit ici doit faire quinze kilos de plus que moi, ses affaires me vont pas. Je soupire, réfléchis. Attends, j'ai pas fouillé dans les chambres, y a peut-être une ado qui vit là. Je remonte rapidement à l'étage pendant qu'il se change, et là bingo, je tombe sur une chambre de gamine. Elle doit pas être hyper vieille, mais si elle a le gabarit de sa mère, je devrais rentrer dans ses culottes. Bon, niveau soutif cette fois ils sont clairement trop petits, mais je trouve des culottes en coton qui devraient faire l'affaire. Je ne rentre pas dans ses jeans, par contre.

Je vire toutes mes fringues, me fout à poil pour enfiler une culotte et l'une des robes piquées à la mère. J'abandonne mes bas que j'ai troqué contre une paire de chaussettes, et je mets les sandales du coup. Quand je le rejoins en bas une nouvelle fois, je me tourne et demande en soulevant mes cheveux : J'ai pas de cicatrices sur les bras, ni sur les jambes, je crois pas. J'ai quelque chose sur la nuque ? Ou dans le dos ? Peut-être que c'est exagéré de penser que Tobias m'a pucée directement, c'est lui qui achète toutes mes fringues, il a peut-être juste foutu des puces dans tous mes vêtement, j'en sais rien... Je retire la robe sans pudeur, de toute façon je lui tourne le dos, pour qu'il puisse vérifier que je n'ai pas loupé une cicatrice dans le dos, sur les reins ou autre.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 14:36
Je souris parce qu'elle râle, rassuré en fait parce qu'elle râle ! J'ai l'impression de la voir sortir de cette posture de victime, de cet air apeuré et résigné qu'elle arborait dès qu'elle a vu Logan. Sa vraie personnalité que j'ai pu seulement entrevoir dans le bar semble refaire surface au galop. J'en suis soulagé. Je me rhabille après avoir soigneusement tout inspecté. Je ne la regarde pas quand elle se change, j'évite ostensiblement de le faire parce qu'il y a cette tension indéniable amplifiée d'adrénaline.

Mais je suis obligé de m'approcher d'elle pour vérifier qu'elle n'a pas de cicatrices ni de puce sous cutanée. Heureusement qu'elle me tourne la vue parce que je me fige, fasciné par son corps et sa peau blanche, partout, parfaite. Mon cœur bat fort et j'imagine qu'elle en entend les coups sourds. Je retiens mon souffle en faisant un pas vers elle. Elle a relevé ses cheveux pour les glisser sur le coté me dévoilant sa nuque fragile et sensuelle. Son échine serpentine trace un chemin érotique jusqu'au galbe de ses reins, ses fesses insolentes qui appellent à ce qu'on les caresse. Je piaffe intérieurement, frémissant de désir alors que mon regard court sur son corps. J'ai des images en tête qui se bousculent en fantasme crus. Je lève la main, effleure son épaule sous le prétexte de chercher ou de vérifier une trace imaginaire. La douceur de sa peau me liquéfie de l'intérieur, et m'embrase, étouffant ma réaction dans un hoquet. Je retire ma main comme si je m'étais brulé.

"Non rien...t'as rien." Ma voix est beaucoup trop rauque, chargée et je m'en veux de ça. Le pire serait qu'elle pense que je l'aide pour tirer un coup. Je ne supporte pas cette idées. J'inspire et m'écarte d'un pas en lui tournant le dos pour me soustraire à cette emprise. Je fais mine de vérifier pour la douzième fois mes affaires. Je demande d'une voix brève "T'as des bijoux ? Ou des piercings ? Enlève aussi si t'en as ."



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 14:45
Un silence lourd de tension s'abat soudain sur la pièce tandis qu'il observe mon dos, le parcourt en quête de marques que je n'aurais pas su voir. Je retiens mon souffle de le sentir si proche, brusquement consciente de sa présence à un niveau bien plus instinctif, de sa chaleur si proche de ma peau nue. Je n'ai que peu de bleus, en-dehors de ceux que Logan m'a fait tout à l'heure, j'ai été soignée à l'hôpital il y a peu, et j'ai eu des clients calmes avant ce soir, justement parce que les filles ne devaient pas être trop amochées pour la soirée. Un autre soir, j'aurais peut-être eu des marques de coups partout sur le corps, mais pas aujourd'hui. Je sursaute violemment, beaucoup trop violemment, lorsque ses doigts frôlent mon épaule. Et j'imagine forcément que c'est mon sursaut qui le pousse à retirer sa main si brusquement. Il doit me prendre pour une pauvre petite biche apeurée. N'est-ce pas ce que je suis, au fond ? Depuis plusieurs mois, on s'emploie à étouffer mes envies de révoltes sous les coups, la dépendance à l'héroïne aussi, et la rébellion qui m'animait est déjà bien moins forte qu'autrefois.

Je n'imagine pas une seule seconde qu'il m'aide seulement pour tirer un coup, non, ce serait ridicule. Si c'était juste ça, il avait l'occasion de le faire, avec l'autorisation et la bénédiction de Tobias, même. Il aurait pu me garder dans ce salon toute la nuit, rester dans ma chambre jusqu'au lever du jour et me faire n'importe quoi, laisser libre court à ses plus bas instincts. Je n'ai pas la prétention d'imaginer qu'un homme se mettrait en danger d'une telle façon seulement pour coucher avec moi. Le son de sa voix me ramène à la réalité et je me tourne vers lui, la robe toujours entre les mains. Des bijoux ? Je fronce les sourcils, prends le temps de retirer les boucles d'oreilles que je porte, et secoue doucement la tête. J'ai pas de piercings. Et je me rhabille donc, parce que même si je ne suis pas pudique, je ne vois pas l'intérêt de rester nue. Si tu penses qu'on a tout ce qu'il faut, on peut y aller.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 15:48
Elle se rhabille mais rien ne semble briser le charme qui m’envoute. Une prêtresse vaudou, c'est ça qui me vient en tête. Je ferais bien de me reprendre au lieu de bailler aux corneilles. Dans quelques heures, les sbires de Tobias nous prendront en chasse. Je prends le sac et en silence cette fois, je vais au garage. Dans le garage quelque chose attire mon regard. Un fusil soigneusement rangé sur son portant. Je vais le prendre et le checke. Ça doit être un de ces trucs pour la chasse aux alligators. Je fais main basse dessus ainsi que de la boite de cartouches rangée tout près. Je cache ça à l'arrière sous la couverture et je ne perds pas plus de temps. On démarre pour reprendre la route. Mon but est d'avaler le plus de kilomètres jusqu'à treize, quatorze heures environ quand l'alarme sera donné et ensuite on fera une pause. On sera environ au Dallas à ce moment là, une assez grande ville pour qu'on s'y perde dans un motel anonyme.

Au bout de quelques minutes, je prends une cigarette et je me détends un peu. Je mets la radio, une chaine de musique quelconque, assez basse pour ne pas gêner Nina mais assez fort pour ne pas m'endormir. De toute façon, je suis trop sous tension pour être fatigué pour le moment. Comme tout à l'heure, j'évite les excès de vitesse et je mets le stabilisateur bloqué sous la limite dès qu'on entre sur la voie rapide. "Tu peux dormir si tu veux. On a quelques heures devant nous. Tu devrais te reposer. Y a des couvertures et des oreillers derrière. ON fera une pause à Dallas. "



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 15:57
Je suis plutôt contente, parce que le 4x4 est flambant neuf et hyper confortable, étant donné qu'on a plus de vingt heures de route à faire, ce ne sera pas de trop que d'être bien installés, même si vu les circonstances n'importe quoi aurait fait l'affaire. Je souris en le voyant s'emparer du fusil, c'est pas idiot, il a un flingue, si je peux avoir une arme aussi ce ne sera pas plus mal, d'autant que je sais tirer. Sans doute pas aussi bien que lui, mais je me débrouille malgré tout pour me défendre. Je suis soulagée une fois qu'on a démarré la voiture et quitté la baraque, je le serais encore plus une fois qu'on aura quitté la Nouvelle-Orléans et la Louisiane. Mais la frontière de l'Etat, vers le Nord, est à environ cinq heures de route, alors ce ne sera pas pour tout de suite.

Je lui pique une cigarette une nouvelle fois, au point où on en est j'imagine qu'il n'est plus à ça près, et je la fume en silence, la fenêtre entrouverte parce que j'ai cru comprendre de toute façon qu'il avait tendance à mourir de chaud. Moi j'ai froid dans cette robe légère et trop grande pour moi, mais je ne me plains pas. Dallas c'est quoi... Six, sept heures de route, non ? Réveille-moi à la moitié du trajet, je prendrais le relais si tu veux. J'ai peur qu'il ne se sente pas très en confiance si c'est moi qui conduis, mais après tout il s'est embarqué là-dedans en connaissance de cause alors... Je ne vais pas le laisser conduire les presque 2000 bornes qui nous séparent de Las Vegas. Je détache ma ceinture pour me tendre vers l'arrière et attraper un oreiller ainsi qu'une couverture, souriant qu'il ait pensé à ce genre de détails, j'aurais pu tomber sur moins prévenant, comme escorte... Comme je suis frileuse et que je veux qu'il puisse conduire avec les fenêtres ouvertes en grand s'il veut, je m'enveloppe dans une couverture. Vraiment, réveille-moi si tu fatigues, ok ? Je cale un coussin sur le siège et replie les jambes pour tenter de m'installer assez confortablement, tournée vers lui, le dos appuyé contre la portière. Je lutte une vingtaine de minutes, le regard dans le vide, avant de me détendre suffisamment pour sombrer.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 16:56
"T'inquiète, j'aime bien conduire. Tu prendras le relais à Dallas et je dormirais dans la bagnole."Je n'aime pas être passager sauf si je peux dormir. Enfin, je sais prendre mon mal en patience si il faut. Je laisse la fenêtre ouverte le temps de fumer mais ensuite je referme sinon le bruit est infernal en roulant. La voiture est confortable et c'est un plaisir de la conduire. Je peux me laisser absorber par mes pensées, mon regard se posant sur le corps endormi près de moi. Elle a une légère moue un peu boudeuse, enfantine, qui m'émeut et me fait doucement sourire. J'ai beau me repasser le fil, je ne sais pas comment j'en suis arrivé là, à fuir ma vie avec cette jeune femme que je connais depuis quelques heures à peine. Je sais juste qu'un farouche instinct de protection me pousse à vouloir prendre soin d'elle. Trois heures plus tard, l'aube se lève déjà et Nina dort toujours. Elle doit être réellement épuisée, déjà en tant normal la vie au Red Manor n'est pas de tout repos, mais en plus la soirée a été mouvementée finalement.

Deux heures plus tard, quand l'autoroute peut bifurquer vers le Sud, je m'arrête pour pisser dans une station service en dehors de l'autoroute. Pour brouiller les pistes, je file mon téléphone à un routier qui va vers le Mexique, lui demandant de l'allumer vers midi et de le balancer. Je lui file de la thune en contrepartie. J'achète deux cafés et je fais le plein, gardant le jerrican en réserve, je préfère être prévoyant. Je change de fringue, trouvant une paire de basket pas chère et un pantalon genre bleu de travail, absolument moche. Mais au moins, je suis sur d'être clean et ça me soulage. Quand je reviens à la voiture en m'étirant, Nina est réveillée. Je lui tends un des deux cafés tout chaud que j'ai ramené de la boutique. Instinctivement, j'ai envie de la réconforter, sa mine froissée et pâlichonne à nouveau m'émeut. "Tiens, ça va, bien dormi ? On a encore trois heures jusque Dallas."



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 17:06
Je suis toujours sur la défensive, je n'accorde pas ma confiance facilement... Mais ce type m'a tirée du Manoir et je n'ai pas d'autre choix que de lui faire confiance, de me reposer sur lui. Je ne connais personne à Las Vegas, c'est lui qui doit me trouver des faux papiers et m'aider à quitter le pays, alors je crois que je ne risque pas grand chose à m'endormir à côté de lui dans sa bagnole. Que pourrait-il me faire, de toute façon ? Je crois que s'il me voulait du mal, il aurait déjà eu un tas d'occasions de me blesser. Je me demande toujours pourquoi il fait ça et comme son comportement n'a, rationnellement, pas le moindre sens, je m'imagine des scénarios fous dans lesquels quelque chose de terrible l'attend à NY. Peut-être a-t-il une vie à fuir, lui aussi ? Peut-être que c'est pour ça, qu'il cherchait juste une occasion de se barrer, une raison de sauter le pas ? Autrement il n'y a aucune raison pour qu'il foute ainsi sa vie en l'air pour moi. Il bosse pour des proxénètes, en tout cas il bossait pour Tobias et je suis sûre que ce n'était pas la première fois qu'il faisait ça. Des putes, il a du en voir des centaines, je ne veux pas croire que ce soit seulement ma condition qui l'ait ému, il y a forcément autre chose, je ne peux simplement pas encore mettre le doigt dessus.

C'est la lumière du jour qui me réveille plusieurs heures plus tard, alors que la voiture est arrêtée. J'ai d'abord un instant de panique avant de réaliser où nous sommes, et je comprends qu'il a du faire de l'essence, et probablement aller acheter quelque chose. Je m'étire, mon visage s'éclaire quand il revient dans la voiture, sans que je sache pourquoi, et je prends le café qu'il me tend avec un sourire. Merci, c'est gentil. Bien dormi, oui. Dis tu m'attends cinq minutes ? Je vais aller aux toilettes. Et ça ne me fera pas de mal de me dégourdir les jambes. Je bois une gorgée de café avant de poser la tasse dans le porte-gobelet du 4x4, et je sors de la voiture, y abandonnant la couverture. Je vais juste pisser, me passer de l'eau fraîche sur le visage, et constater malheureusement que mon maquillage commence à partir et que le bleu sur ma mâchoire commence, lui, à apparaître.

Quand je reviens à la voiture, Slavenko est appuyé contre la portière, en train de fumer une cigarette. Je remarque seulement son pantalon et un rire m'échappe. Pas mal, très sexy. Je me moque gentiment, récupérant mon café avant de le rejoindre pour rester encore un peu debout. Je m'adosse à la bagnole, à côté de lui, mon bras frôlant le sien. Alors c'est quoi la suite du programme...? On cherche un endroit où se poser à Dallas et on reprend la route ensuite ?



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 17:37
Je la regarde s'éloigner pour aller dans la station service, mon regard attiré par elle comme un aimant. Je n'aime pas quand elle disparait à ma vue et je suis choqué de ce sentiment. J'en reste coi jusqu'à ce qu'elle revienne un peu plus tard. Le bleu sur sa joue me fait mal et assombrit un instant mon regard, jusqu'à ce qu'elle me taquine. C'est fou comme elle règle mes humeurs en quelques secondes, en un mot, un regard, un effleurement. C'est déroutant. J'avoue que le fait qu'elle se poste si proche de moi me plait, je suis bien trop conscient de son corps délié près du mien, de cette présence que je ressens comme un lien. La question est de savoir si j'invente tout ça, si elle le ressent aussi. Mais pour l'instant, l'heure est surtout à la survie.

Un sourire s'étire sur mes traits fatigués quand elle se moque gentiment de moi. Je suis sensible à l'ironie, l'humour noir ou décalé "Ah tu aimes ? 8.99$ j'ai fais une affaire je crois ! Je pourrais toujours me recycler dans le bâtiment. Macho macho man !"

Je hoche la tête, comme elle je suis mitigé sur la question mais on ne pourra pas tirer 26 heures de bagnole sans pause !"Je serais pas contre faire une pause de trois heures à Dallas, prendre une douche, manger, dormir avant de repartir. On peut trouver un motel pas trop cher à la sortie de la ville. On va encore avoir beaucoup de route après. Tu veux conduire ? Je peux continuer, ça me dérange pas, c'est comme tu préfères." Je termine mon gobelet de café pour résister à la pulsion de remettre en place une mèche de cheveux qui lui barre la joue. Je fais deux pas pour jeter le carton dans la poubelle près de là et je reviens vers la caisse pour qu'on puisse reprendre la route. "Tobias, tu sais s'il a des contacts à Dallas ou Vegas ?" Je sais qu'il en a à NY en tout cas, puisque c'est la raison de ma présence ici.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 17:48
Mon regard s'éclaire d'une lueur nouvelle lorsqu'il me sourit, et je réalise dans le même temps que je n'aime pas le voir contrarié, ou même seulement anxieux, ce qui tombe mal vu ce dans quoi on s'est engagés... Je hoche la tête dans un sourire amusé. Ouais, je t'imagine très bien... Mais plutôt dans la démolition, tu vois ? Ce qui est ridicule parce que je ne le connais pas, mais il n'a pas l'air d'être le genre d'homme qui fait dans la dentelle. Déjà parce que Tobias n'embaucherait pas ce genre de mecs-là, ensuite parce qu'il est trop impulsif pour ça. Je ne sais pas en revanche s'il est foncièrement violent, je ne le connais pas encore suffisamment pour ça. Je sais qu'il y a des hommes qui font ce job et qui pourtant garde leur sang-froid en toutes circonstances. J'espère que je me trouverais une autre tenue aussi... Quel temps il fait, à Vegas ? Il fait chaud là-bas ? Je n'ai pas la moindre idée des températures dans l'Ouest du pays, et je suis clairement habillée pour le temps trop clément de la Louisiane.

Je termine mon café, moi aussi, et secoue doucement la tête. J'aimerais bien conduire, si ça t'ennuie pas ? Tu pourras te reposer comme ça, et moi ça m'occupera. J'ai dormi un moment-là, et je n'ai pas envie qu'il s'épuise. On ne sait pas si on pourra réellement se poser à Dallas, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer, alors autant qu'il en profite pour reprendre des forces maintenant, tant qu'on est encore au calme. A Vegas, je sais pas du tout... J'en ai jamais entendu parler, alors j'imagine que c'est possible. J'étais quand même pas mal au courant de ses affaires, à une époque. Par contre à Dallas il me semble que oui... On peut éviter la ville si tu penses que c'est trop risqué, faire un détour... Ou alors on se fait juste discrets. Si on s'arrête seulement pour se poser dans un motel, ça devrait aller, non ? Faudra qu'on change de voiture aussi. Déjà parce que celle-ci va bientôt être déclarée volée, mais aussi parce qu'elle est immatriculée en Louisiane et que c'est le genre de choses qui pourrait nous faire repérer connement.

Je m'installe côté conducteur cette fois, décidée à le laisser se poser un peu, et je redémarre sans trop attendre, remettant la radio, sur un volume assez bas pour ne pas le déranger s'il décide de dormir un peu.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 19:01
C'est vrai que ça m'irait bien comme secteur la démolition!

Pour ça j'avoue qu'elle m'a bien cerné. Je ne fais pas la dentelle c'est sur. Je suis adepte du dobble tap, mieux vaut prévenir que guérir et autres proverbes à la con.
Je grimpe dans la bagnole coté passager, lui laissant le volant sans rechigner.

Je sais pas trop quel temps il fait. Assez chaud si mes souvenirs sont bons. C'est en bordure du désert. C'est chaud comme ici mais moins moite je crois..
On changera de caisse avant de s'arrêter. Ca sert à rien de s'épuiser...

Si on se fait rattraper par des hommes de  Tobias j'aimerais autant être en forme. Parce que ne me connaissant pas j'ai bon espoir qu'ils me sous-estiment. Enfin. Soyons clair j'espère qu'on va réussir à leur filer entre les pattes !

Dans la voiture, je garde le silence un bon moment mais je ne parviens pas à dormir. Je finis par demander parce que j'ai envie de la connaitre mieux

Tétais la meuf de Tobias, c'est ça? Comment ça a dérapé? ( c'est le mot qu'elle a employé) . Tu savais ce qu'il faisait? Comment il t'a piégé?





Dernière édition par Slavenko Kovacs le Mer 21 Fév - 20:32, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 19:11
Je hoche doucement la tête, soulagée d'apprendre qu'il fera assez chaud à Las Vegas parce que je n'ai pas de quoi m'acheter des fringues là, tout de suite. Ouais, je me focalise sur ce genre de considérations pratiques pour ne pas avoir à penser au reste et à tout ce qui me fait flipper... A savoir où est-ce que je vais aller ? Est-ce qu'on va réussir à leur échapper cette fois ? Qu'est-ce que je ferais, si je m'en sors, est-ce que je saurais changer de vie ? Et la question qui revient en boucle, surtout, pourquoi est-ce que Slavenko me vient en aide alors qu'il ne me connaît pas ? Et qu'adviendra-t-il de lui ensuite...?

Je cogite là-dessus tandis qu'il garde le silence, jusqu'à ce qu'il rouvre la bouche avec une flopée de questions qui me surprend. La façon dont elles sortent, toutes à la fois, me laisse imaginer qu'il y réfléchit depuis un moment. Je tourne la tête vers lui un instant, fronce légèrement les sourcils. J'étais pas vraiment... Je soupire, reporte mon attention sur la route en cherchant mes mots. Après tout on a encore trois heures de route à tuer, j'ai le temps... Je savais que Tobias était proxénète, mais je ne savais pas quel genre de bordel il tenait... Je pensais... Je sais pas, je pensais naïvement que les putes étaient consentantes, plus ou moins libres... J'ai un haussement d'épaules, comment j'aurais pu imaginer un endroit pareil ? Moi je faisais des cambriolages depuis longtemps, avec un petit groupe... Ils se sont tous fait choper par les flics et Tobias a entendu parler de moi, il m'a tirée de là parce qu'il a le bras long, très long... Et j'ai commencé à bosser pour lui. En tant que cambrioleuse, donc. Je dealais aussi, quand il avait besoin, mais je ne ressens pas le besoin de le préciser.

C'est étrange pour moi de parler de ça, je me suis souvent repassée cette histoire, pour essayer de comprendre comment j'ai pu en arriver là... On a commencé à se fréquenter assez rapidement, mais pas de façon exclusive. C'était juste... Du bon temps, tu vois ? Je darde un regard dans sa direction, me demandant si'l voit ce dont je veux parler. Et puis il a voulu plus, il est devenu possessif, jaloux, il voulait continuer à fourrer sa queue dans tout c'qui bouge mais que moi je reste sagement à l'attendre... Puis j'étais pas amoureuse de lui, j'avais pas envie d'ça de toute façon, alors j'ai refusé et... Je me doutais pas que c'est pas le genre de gars à qui on peut dire non.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 21:03
Je me cale dans le fauteuil en me tournant vers elle pour l'écouter, un peu vautré sur le coté, calé par un coussin. Je ne me moque pas de sa naïveté dans 90% des cas les filles finissent putes par naïveté. Quand on décortique leur histoire, c'est ce qui ressort. Une dose de naïveté alliée à la malchance d'une mauvaise rencontre. Les filles sur le trottoir sautent souvent le pas pour un mac qui les manipulent en leur faisant croire à l'amour par exemple. J'ai connu un mec qui avait 4 filles qui bossaient pour lui comme ça. Et c'est la première qu'il avait eu, la plus âgée qui avait recrutée les autres. Manipulation.

Je hoche la tête, quand elle me regarde. Oui je vois bien ce qu'elle veut dire, je ne fais que ça des relations non exclusives pour prendre du bon temps. De préférence très éphémères ou tarifées pour être sur de ne pas m'engager ou d'être pris au piège. "Ok t'as refusé de te macquer avec lui pour du sérieux quoi, et après ? C'est là qu'il t'a demandé de faire escort, de danser ?" Il n'y a pas de jugement dans ma voix, je ne sais que trop bien qu'on n'est pas forcément maître de son destin. Je ne voulais pas venir au USA, pas quitter ma patrie, je ne pensais pas devenir homme de main d'un proxénète mafieux. En fait à 19 ans je ne voyais pas d'autre avenir que soldat ou mercenaire. Mon boulot me convient, mais c'est juste pour dire que ce n'était pas le parcours que j'imaginais. Nina non plus, c'est encore plus évident !





Dernière édition par Slavenko Kovacs le Mer 21 Fév - 21:29, édité 1 fois
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.