AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mar 20 Fév - 23:28
Je perds mon sourire quelques instants, troublée parce que je perçois parfaitement la promesse sous-jacente dans sa voix, et je ne la comprends pas. En fait je ne comprends toujours pas ce qu'il fait ici, avec moi. Je ne comprends pas pourquoi il me traite comme une personne normale, ça fait si longtemps que je suis sous la coupe de Tobias que j'avais oublié ce que ça fait. Les hommes qui bossent pour lui ne nous respectent pas, nous traitent comme de la marchandise. Lui m'emmène manger, boire un verre, danser, me fait la conversation sans me parler comme si j'étais complètement stupide... Peut-être suppose-t-il que je n'ai pas passé ma vie à tapiner, que j'ai eu une autre vie, avant ? Ou bien est-ce moi qui divague et qui voudrais qu'il sache le deviner, lire entre les lignes ? Et je dois devenir foutrement stupide, finalement, parce que l'espace de ces quelques minutes, j'oublie que nous sommes ici uniquement parce que Tobias l'a laissé m'avoir, j'oublie le boulot qu'il fait, que c'est comme s'il avait payé pour passer la soirée avec moi.

C'est plus facile de danser ainsi, sur une musique entêtée, enjouée, qui ne suppose pas de se frotter mutuellement le bassin, je crois que j'aurais été trop gênée. La caresse, pourtant discrète, aérienne, rien qu'un effleurement, de son pouce sur ma main me tire un frisson et je m'efforce de faire abstraction de ces sensations complètement ridicules qui m'envahissent. Je crois que c'est le goût de la liberté qui me monte à la tête, cette impression que ce soir je peux redevenir celle que j'étais avant, celle que je devrais toujours être. Malheureusement, nous ne sommes pas dans une boîte de nuit et les lieux ne sont pas ouverts jusqu'à 2h du matin. Le groupe quitte la scène, remplacé par une musique banale soufflée dans les enceintes, et le pub se vide peu à peu. On cesse tout naturellement de danser pour regagner notre table, et je sens que ma poitrine se serre à l'idée de rentrer au Manoir. La peur revient, insidieuse, parce que je sais qu'il y aura des représailles. Soit de la part de Logan, soit de celle de Tobias, soit des deux... Voire pire si quelqu'un sait que je suis sortie ce soir. Je propose d'une voix mal assurée, légèrement suppliante je crois : Tu veux... Tu veux aller faire un tour ou rentrer ?



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mar 20 Fév - 23:56
Je me sens orphelin quand elle lâche ma main, et je partage avec elle le fond de la bouteille de vodka. A sa question angoissée, je sais que je devrais la ramener avant la fin de la soirée au cas où Tobias veuille vérifier lui même ce qu'on fait ou pas. Je le devine assez voyeur pour ça, assez tordu. Mais je n'ai pas envie de déjà la ramener, et je réponds malgré ma raison, malgré moi. "Il est pas si tard que ça...J'ai envie d'aller faire un tour." Dehors, elle frissonne et à nouveau, je lui donne ma veste que je porte sous mon bras. J'allume une clope, et le rituel de lui en proposer une recommence. Mais cette fois je m'arrête pour lui allumer. Je me penche, vraiment proche d'elle, si proche que je peux humer son odeur. Pourtant, je n'ai pas un geste pour tenter de l'embrasser. Je suis assez lucide pour savoir qu'une pute qui a la chance de sortir en soirée de liberté a envie de tout sauf de ça ! Et j'ai peur qu'elle me rit au nez ou pire se résigne et se plie à mes désirs. Non j'ai envie d'autre chose, que je n'arrive ni à définir, ni à expliquer, c'est confus et troublant.

On marche dans le quartier et je lui demande " c'est ici le french quarter ? Avec le jazz et tout ? " Il fait toujours doux ici, c'est fou, on se croirait en été. J'ai un doute "Il fait plus chaud que ça en été ?" Je parle pour meubler, essentiellement pour meubler. Mais je m'en rends compte alors je me tais pour fumer ma clope en silence et déambuler en regardant les maisons étranges, pleines de balcon et de décorations. Un peu plus loin une boutique de l'autre coté de la rue attire mon attention et je fais signe à Nina que je veux traverser pour aller voir. Il s'agit d'une boutique de breloques et sortilèges vaudou. Je suis surpris, y a des gens qui croient à ça encore de nos jours ? Ah ouai, c'est bien un poulet mort dans la vitrine. Un coq noir, pardon...



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 0:06
Je réprime un soupir de soulagement quand il accepte de se balader encore, de ne pas rentrer tout de suite, et je hoche vivement la tête, comme si je craignais qu'il ne change d'avis... Ce qui est le cas ! Je n'ai aucune envie de retourner au Manoir, de regagner cette chambre sordide et de me réveiller là-bas demain matin pour recevoir un nouveau client seulement quelques heures plus tard. J'ai envie de partir, vraiment envie de partir, de tenter la fuite une nouvelle fois quitte à me faire rattraper, encore. Est-ce que la punition serait vraiment pire que ce que je subis, ou ai déjà subi par le passé ? Je ne crois pas... Seulement ce soir, je sais que si je faisais une chose pareille, Slavenko serait tenu pour responsable puisque je suis avec lui, et qu'il n'est pas seulement un client... Et j'ai beau ne pas le connaître, je ne veux pas qu'il subisse ce genre de représailles par ma faute.

Je récupère la veste qu'il me tend dans un sourire reconnaissant, j'ai laissé la mienne dans la voiture, et je l'enfile, me laissant une nouvelle fois envelopper par cette odeur que je trouve rassurante, bien qu'elle ne soit pas familière. Mon regard happe le sien étrangement lorsqu'il se voûte sur moi pour allumer ma cigarette, et si elle n'était pas justement coincée entre mes lèvres, je m'attendrais à ce qu'il m'embrasse. Le temps semble se suspendre avant qu'il ne se redresse et que les choses reprennent leur place, le monde se remettant à tourner. Non, le quartier français c'est un peu plus loin, là je t'ai emmené loin des rues trop touristiques. C'est une rue connue quand même, mais moins fréquentée. Beaucoup plus chaud, oui. En août il fait facilement 35° la journée. Je vois qu'il supporte mal la chaleur, ce qui me fait sourire. Je le suis curieusement jusqu'à la boutique devant laquelle il s'arrête, visiblement intrigué. Mmh, si le vaudou t'intéresse, je pourrais pas t'aider, j'y connais pas grand chose malheureusement... Tu crois à ces trucs-là ? Vous avez... Une culture du genre, chez toi ? Je plisse le nez, esquisse un sourire amusé. En Republika... S... J'abandonne dans un rire gêné et répète : Chez toi.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 0:28
Je hoche la tête, je me souviens de ses explications maintenant.
Le quartier français est plus loin. "35°? Waou. Je vais crever de chaud." ou alors je serais rentré à NY. "On a des grosses chaleurs à NY mais pas tout l'été"

J'ai un sourire indulgent quand elle se plante, s'emmêle dans les syllabes. Je trouve ça mignon - oui mignon qu'elle se plante sur nom de mon pays, je débloque je vous dis. "Tu peux dire la Bosnie si c'est plus facile, je ne suis plus si susceptible..." Je suis parti depuis trop longtemps de chez moi, mon patriotisme forcené a perdu de sa force d'être au fur et à mesure des années qui passent. Il n'est là que pour justifier mes actes passés, je deviendrais fou sans ça.

"C'est pas que ça m'intéresse mais ça m'intrigue." Je baisse la voix, je ne voudrais pas vexer quelqu'un dans les parages même s'il n'y a personne. "Y a des gens qui croient à ça ? Chez moi, on a des rebouteuses pour les brûlures, les verrues, ou qui te remettent le dos en place, et des sourciers qui trouvent l'eau, ce genre de conneries...En tout cas, je prendrais pas des trucs à base de poulet pourri, c'est dégueu. Viens on se casse, sinon elle va nous jeter un mauvais sort" Oui elle, les sorcières sont des femmes, toujours.

Chaque pas nous éloigne du moment où il faudra rentrer, alors j'essaye de l'amadouer alors que je sais même pas si elle dirait non, il entre de la séduction dans mon ton, c'est clair "allez viens, on marche jusqu'au quartier français. Je suis un touriste. Me dit pas que t'as mal aux pieds avec tes talons ?!" Je tends la main pour qu'elle s'y accroche et me suive, prétexte à la toucher encore si elle le veut bien.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 9:57
Ouais c'est presque un climat tropical ici. Et pour moi, c'est juste le climat parfait. Et en Bosnie, du coup, il fait plus froid qu'ici ? Je ne sais pas pourquoi mais comme c'est à l'Est de l'Europe et que j'assimile les slaves aux russes, j'ai toujours l'impression que c'est un pays où il fait très froid. Pourtant objectivement, je sais bien que Sarajevo est plus proche de Rome que de Moscou ! C'est un amalgame de mon esprit que je sais erroné, et j'ai sans doute tout un tas d'autre préjugés complètement bidons au sujet de sa culture. Je vais simplement essayer de ne pas le vexer.

Je tourne le nez vers lui, je connais ces vitrines par cœur et je préfère de loin avoir mon regard posé sur lui que sur une volaille empaillée ! Oui bien-sûr, y a plein de gens qui croient à ça ici ! Enfin, moins qu'il y a quelques années mais... En tout cas ça attire beaucoup de touristes. C'est hyper présent dans la culture du coin. Je plisse le nez, penche légèrement la tête sur le côté dans un sourire amusé quand il nous entraîne un peu plus loin. Tu as déjà entendu parler de Marie Laveau ? J'imagine que non... S'il ne s'intéresse pas à ce genre de folklore. C'était genre... Une prêtresse vaudou, la plus célèbre je crois bien. Elle était créole et je crois que ça vient de là-bas, y en a énormément en Louisiane. La culture vaudou, c'est bien un rite africain à la base, non ? Je me rends compte que je parle comme un guide touristique et je baisse les yeux, légèrement gênée. C'est que j'aime vraiment cette ville, toute sa culture, même la plus rocambolesque, et ça me manquait terriblement de pouvoir déambuler ainsi, presque librement.

J'écarquille les yeux. Tu sais que le quartier français est à une heure à pieds ? J'crois pas que tu veuilles me porter sur ton dos si j'arrive plus à marcher. Je secoue doucement la tête, amusée. On peut aussi reprendre la voiture, non ? Et pourtant, malgré ma proposition, je m'approche de lui, décline sa main mais glisse la mienne sous son bras pour m'y accrocher.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 10:22
"Froid l'hiver et chaud l'été. On a les deux. Un peu comme à NY d'ailleurs...la mer en moins en ce qui concerne la Republika Srpska." Les pays où il fait tout le temps chaud me semblent forcément étrangers, même quand il s'agit simplement d'un autre état dans ce monstre giganstesque qu'est les Etats-Unis.

"Marie Laveau ? Non...C'est français comme nom." Créole donc. Je hausse un sourcil. La seule culture black que je connaisse c'est celle du Bronx. "Prêtresse ? Pas sorcière ? C'est une sorte de ...religion ton vaudou ?"

J'ai un léger rire. "Ha, j'imaginais ça plus près. T'as beau être un poids plume, on va prendre la voiture alors." Mais dès qu'elle se glisse contre moi, son bras sous le mien, il y a ce truc qui serpente le long de mon échine, me serre les tripes et je tourne le regard vers elle, tous mes sens en éveil, en attente. Mon cœur se met à battre sourdement et j'ai presque un vertige à son odeur, sa présence qui envahit mon espace vital. Du coup je marche à un pas de tortue, je n'ai pas du tout envie de la lâcher et si on arrive à la bagnole, elle me lâchera. Je n'ai que des petites bribes de sa vie elle est née ici, elle n'a pas de famille, orpheline vraisemblablement, elle aime la ville, elle s'est retrouvé piégée au Red Manor - je n'imagine pas vu sa rébellion qu'elle puisse être là-bas volontairement - et Tobias veille spécialement sur elle. Je ne la connais pas cette fille, mais son histoire je l'ai entendue cent fois la même déclinée en centaines de variantes alors pourquoi est-ce qu'elle m'émeut comme ça ?

On se lâche près de la caisse, et je la démarre à nouveau avant de grimper coté conducteur, la laissant s'installer en silence près de moi. Le sang pulse à mes tempes, étrange bruit en sourdine et je m'entends annoncer avec une réticence évidente "on devrait rentrer"




Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 10:33
Le regard dans le vague, j'essaie d'imaginer ce à quoi peut bien ressembler son pays, j'ai beau connaître de nom, je n'imagine pas une seule seconde les paysages, le climat, même la langue en réalité. Je ne connais absolument rien de cet endroit et donc, forcément, ça me fascine, m'intrigue. Je ne pose pas plus de questions pourtant, je crois que je n'ose pas vraiment, j'ai peur de le saouler et qu'il s'imagine que je le prends pour un guide touristique alors qu'on n'est même pas chez lui. C'est plus facile de parler de la Nouvelle-Orléans parce que je suis coincée ici. Je crois bien que c'est français, oui. Je hausse les épaules. Ils appellent ça une prêtresse, j'sais pas, j'imagine que pour eux c'était clairement aussi important qu'une religion, ouais. Moins maintenant, ça fait juste partie du folklore, mais je sais qu'à une époque c'était pris vraiment très au sérieux.

Je ne prends pas garde à l'allure de tortue qu'il adopte pour regagner la voiture, naïve j'imagine qu'il veut seulement profiter encore de l'endroit, et je me glisse sereinement sur le siège, heureuse d'avoir l'opportunité de faire un tour au vieux carré. C'est pour ça que sa phrase me prend de court, me fait ciller douloureusement, d'incompréhension. L'espace d'un instant je songe à insister, juste un peu, peut-être en papillonnant des cils, avec un sourire charmeur ou deux, pour qu'il m'emmène là-bas malgré tout, qu'on continue à se balader, qu'il ne me force pas déjà à regagner le Manoir. Et puis je me souviens, avec une soudaineté douloureuse, de qui il est, et surtout de qui je suis. Qui céderait aux tentatives d'une pute pour l'amadouer ? Mon regard s'assombrit sous la déception, sous la peine aussi parce que j'ai eu la stupidité de croire, durant quelques heures, que j'étais juste Nina, que je pourrais ensuite rentrer chez moi, que je retrouverais ma vie d'avant. Et brusquement je me rappelle qu'il paie, d'une certaine façon, pour cette soirée, et que sous ses airs aimables il bosse pour un proxénète. Je me rappelle que si j'insiste, il y a plus de chances qu'il me remette à ma place plutôt qu'il cède. Alors je souffle du bout des lèvres en hochant la tête et en détournant le regard : Oui. Oui t'as raison, on devrait rentrer...



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 10:49
Elle acquiesce et j'ai le cœur au bord des lèvres de voir son air de poupée déçue. Et le fait qu'elle n'insiste pas, me broie le cœur plus surement qu'un air charmeur. Je connais les ruses et les feintes des filles qui se vendent et j'ai appris à y être insensible. Les cils qui papillonnent et les baisers donnés pour assujettir et amadouer, je les connais trop. Mais Nina est différente, elle se résigne déjà, laisse couler la déception, et j'en suis malade. Je ne supporte déjà pas de la décevoir. Mon regard glisse sur ses poignets marbrés de rouge et je vois encore l'ombre bleue des coups sous le maquillage de sa peau trop claire. Logan ou un autre viendront et je devrais les laisser entrer dans sa chambre, savoir qu'ils la frappent, qu'ils usent d'elle à leur guise. Ça me fout la rage au fond de moi. Nina a eu des rires que je n'entendrais plus, et je sais déjà que cette promenade a été notre seule et unique. Nous avons été deux être humains ce soir, mais je vais redevenir l'homme de main gardien de son calvaire et elle la pute à la fois résignée et rebelle.

Je me tais, m'enferme dans le silence pour tenter de tenir à distance ce maelstrom incompréhensible d'émotions qui m'agite. On fait le trajet dans ce silence étrange et pesant. Le manoir se détache devant nous, à un petit kilomètre et j'arrête brusquement la voiture. Je ne la regarde pas quand je gronde à voix basse, sourde, presque autoritaire. "Va-t-en si tu veux. Je te laisse la caisse, je te laisse mon flingue, le peu de fric qui me reste mais va-t-en. Tu peux pas y retourner. Tu vas y laisser ta peau. Casse-toi, part au Mexique ou n'importe où mais tire-toi. "



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 11:02
Je n'ai aucun espoir qu'il change d'avis, c'est une naïveté qui m'a désertée depuis longtemps et je me mure dans le même silence que lui. Je ne lui en veux pas un seul instant, je ne le tiens pas pour responsable, je suis plutôt reconnaissante qu'il m'ait offert quelques heures de répit loin de cet endroit. J'ignore la boule qui se forme dans mon ventre à mesure qu'on se rapproche du quartier où se situe le Red Manor, j'ai appris à vivre avec cette angoisse latente qui ne me quitte jamais, pas même dans mon sommeil, pas même en-dehors de mes heures de service. Je me console en songeant que ce soir j'arriverais au moins à dormir sans avoir la nausée en revivant la soirée, j'essaie de penser à ce à quoi j'ai échappé, au sursis qui m'a été accordé.

Je fronce les sourcils d'incompréhension quand il arrête la voiture, pas très loin du Manoir, et sa proposition accélère les battements de mon cœur. Parce que tu crois que j'ai jamais essayé ? Presque un an que je suis là, tu crois que j'ai jamais tenté de me tirer ? Au départ, quand j'étais seulement escort, ça m'était égal, je ne songeais pas à fuir, en plus je continuais à cambrioler un peu à côté, je n'étais pas autant prisonnière que je le suis maintenant. Mais depuis qu'il me force à me prostituer, bien-sûr que j'ai déjà essayé de me barrer ! Je secoue la tête. La frontière mexicaine est à 10h de bagnole, et le plus loin que j'ai fait c'est... Houston. Autant dire que j'ai à peine passé la frontière de la Louisiane, en somme. Ils me retrouvent à chaque fois. Chaque putain de fois. Je sais pas comment ils font. J'en sais rien, p't'être qu'avec toutes les fois où j'ai fini à l'hosto ils m'ont collé un traqueur GPS sous la peau. Je n'ai rien senti de particulier pourtant, mais putain connaissant Tobias ce serait vraiment pas improbable. Pourtant, j'ai beau savoir qu'ils me choperont encore, j'ai envie d'essayer une nouvelle fois. Je me tourne vers lui. J'suis sous ta responsabilité ce soir. Tu sais pas ce qu'ils te feront si j'me tire. Ce serait pas juste perdre n'importe quelle fille, Tobias le buterait peu importe les accords qu'il a avec son boss. Je secoue la tête. J'ai pas envie qu'tu crèves parce que t'auras été amadoué par une pute. On est toutes comme ça ici, tu vas faire quoi ? Faire échapper toutes les autres ? Et moi, qu'est-ce que je fous ? Pourquoi je me fiche trente secondes de sa sécurité, sérieux ?! Ecoute laisse tomber, c'est pas d'ta faute. Je tends une main hésitante, la pose sur son bras. Je suis déjà... C'était déjà bien de sortir ce soir, d'accord ? T'as pas à faire plus pour moi. Il ne me doit rien, il ne me connaît pas.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 11:26
J'imagine que si, qu'elle a du essayer, mais je lui offre une nouvelle chance, une bagnole, un peu de fric et une arme et surtout quelques heures encore avant qu'il ne la cherche. Putain j'ai été con, j'aurais su la laisser bien avant, elle aurait gagné quatre heures de plus devant elle. "Je te couvrirais, je te ferais gagner du temps." Je hausse les épaule, bien sur que je sais à quoi je m'expose, elle me prend pour un nouveau-né ? Ça fait vingt ans ou pas loin que je fais ce job. Ouai, je sais, on dirait pas ce soir, parce que c'est la première fois que je me mets en danger pour une pute. "Je sais. J'me débrouillerais. Je suis un grand garçon, t'inquiète pas pour moi." Mon ton est suffisamment sarcastique pour ne pas qu'elle s'apitoie sur moi. Ce serait ridicule.

Je tressaille un peu trop fort à sa main sur mon bras. Je crispe les mâchoires, mon visage prend cet air buté assez typique parait-il. Je n'aime pas sa réponse et la mienne fuse toute seule naturellement "Je m'en fous des autres" Je n'ai toujours pas fait avancer la voiture qui ronronne dans la nuit. Un demi-plein, un chargeur de 18 balles et il est presque quatre heures du matin. Je réfléchis, en glissant une clope entre mes lèvres pour l'allumer. La fumée envahit l'habitacle, se dissipe dans l'ombre. Je ne regarde pas Nina. En deux taffes j'ai pris ma décision. Je redémarre et fait faire demi-tour à la voiture. "On va à Las Vegas. J'ai des amis là-bas, pour tes papiers et te faire sortir du pays." En deux taffes, je viens de balayer vingt ans de ma vie pour une pute à la peau trop blanche et au regard trop sombre.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 11:39
Je ne comprends pas ce qu'il fait ! Depuis le début de la soirée, je ne le comprends pas. Je ne sais pas pourquoi il a empêché Logan de me cogner dessus, pourquoi il m'a emmenée en ville alors qu'il aurait pu me baiser dans une des chambres, pourquoi maintenant il se met en danger pour tenter de sauver ma peau sans même être sûr que ça fonctionne. Un grand garçon ? Je secoue la tête. Non, non, tu connais pas Tobias. Il va devenir fou. Si tu crois que ton boss pourra te protéger tu te goures, il se fichera bien de vos petits arrangements. Si moi je me tire à cause de toi, il te butera. Je ne suis pas sûre qu'il prenne vraiment la mesure de son geste, alors je lui explique, rapidement, histoire qu'il réalise un peu mieux. J'suis pas juste une pute à ses yeux. J'bossais pour lui avant, autrement, des cambriolages, ce genre de trucs. On est sortis ensemble un temps, ça a dérapé et il a pété les plombs. Tu comprends pas, c'est genre... Ma punition d'être là, j'serais pas juste une fille de perdue qu'il remplacera par une autre. J'ai déjà buté certains de ses hommes en tentant de me barrer les fois précédentes. Et pourtant je suis toujours en vie, justement parce que je ne suis pas une fille comme les autres, parce qu'il ne veut pas me voir morte, pas de suite, il veut me faire payer d'abord.

Je suis estomaquée, le regard écarquillé, la bouche entrouverte quand il fait demi-tour. Je pensais qu'il allait vouloir me déposer à la sortie de la ville, quelque chose dans le genre. Mais non. Las Vegas ? Je répète, incrédule. Attends mais c'est à... C'est à l'autre bout du pays ! Y en a pour plus d'une journée de bagnole ! Je secoue la tête, le cœur battant furieusement, beaucoup trop vite pour que je n'ai pas l'impression d'être au bord de la crise cardiaque. L'excitation, l'adrénaline rushent dans mes veines, je suis grisée par la perspective offerte de liberté qui me faisait si cruellement défaut. Et pourtant je n'ose pas me réjouir déjà, pas encore. Et puis j'ai peur pour lui, putain. Je le connais à peine ce type mais merde, il a fait plus pour moi en quelques heures que toutes les personnes que j'ai rencontré ces dernières années, alors ouais, j'ai peur pour lui. Je presse son bras plus fort sous mes doigts. Slavenko ! Slavenko attends ! Je me penche vers lui, essaie de capter son attention alors qu'il a l'air buté d'un type qui va tuer quelqu'un. T'es conscient de ce que tu fous ? Je sais pas quelles... Quelles relations t'as avec ton boss mais tu crois qu'il laissera passer ça ?



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 11:55
Je cille à sa petite histoire, mais je ne suis presque pas étonné. Je sentais bien qu'il y avait quelque chose, et qu'elle était différente d'une certaine façon. Je repasse lentement dans ma tête le fil de ce qu'elle me raconte, imaginant très précisément le reste. Je fais l'expérience de la jalousie quand elle dit qu'elle était avec Tobias et ça me trouble à tel point que je commente pas. J'émets un petit rire amusé à sa question, comme si j'étais fou, je le suis peut-être "Non. Il laissera pas passer. Mais j'en ai ma claque de Darko." Je suis en train de tout abandonner, mes amis, mes camarades qui sont comme une famille d'adoption, ma vie. Tout ça sur un coup de tête et je m'en fous en fait, je ne me suis jamais senti aussi bien que là dans cette voiture, en cavale avec Nina.

"Cambrioleuse hein ? C'est bien. On va avoir besoin de fric." Je sors mon téléphone de ma poche et je l'éteins, ce serait con de se faire tracer. Tant que je ne le rallume pas on est safe et je le jetterais quelques part pour brouiller les pistes. On roule, vite mais sans excès de vitesse, je ne veux pas me faire connement arrêté. On a quoi... ? Six heures devant nous au mieux ou peut-être sont-ils déjà à notre recherche. "Dans le meilleur des cas, ils vont se rendre compte à quelle heure que t'as disparue. Tu devais voir un client ? Ils penseront qu'on est en route vers le Mexique... Las Vegas, c'est notre meilleure option. " Même Darko ne pensera pas à LV, pas dans un premier temps tout du moins, il ne sait pas comme je suis proche des italiens.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 12:04
Je réalise que ça lui est égal, sincèrement et complètement égal, et ça me choque profondément. J'ai l'impression d'être en train de foutre sa vie en l'air, la mienne était déjà foutue alors je ne comprends toujours pas bien ce qui le pousse à faire ça. Je ne suis pas la seule à prendre la fuite, à partir de cet instant précis il est en cavale autant que moi, et il aura ces hommes aux trousses autant que moi... A la différence que lui, il sera peut-être également recherché par des types qui étaient encore ses amis il y a quelques heures. Et comme il semble sûr de lui, comme j'ai épuisé tous mes arguments pour le faire changer d'avis, je cède à mon tour. La cavale ne me fait pas peur, tout plutôt que de retourner là-bas. Je hoche la tête à sa question, réfléchissant à toute vitesse moi aussi. Oui, j'avais un client demain mais seulement en début d'après-midi. Comme ce soir la plupart des clients vont rester dormir au Manoir, il n'y a rien de prévu dans la matinée, et on avait ensuite jusqu'à quatorze heures environ pour se préparer... Ou pour trouver des remplaçantes, pour toutes les filles qui vont finir la nuit en trop mauvais état pour assurer leur taf de demain.

Il va falloir qu'on me trouve de nouvelles fringues... Et qu'tu m'aides à voir si j'ai pas une putain de puce GPS sous la peau. Je sais que j'ai l'air folle de dire ça, complètement cinglée, on dirait un scénario de film et peut-être bien que je me fais juste des idées, en plus. Sérieux c'est dingue qu'ils m'aient retrouvée à chaque fois, je sais pas, y a peut-être des traceurs sur mes fringues, ou quelque chose, y a forcément quelque chose... J'ai été discrète, ça ne peut pas juste être un témoin lambda qui m'aurait balancée, mon visage n'est pas si connu. Faudra qu'on s'arrête dans tous les cas... Soit trouver une baraque à forcer en espérant récupérer du pognon à l'intérieur... Soit j'sais pas... Un coin avec plein de gens friqués auxquels je pourrais faire les poches. Je n'ai rien sur moi, rien d'autre que mes fringues. Je n'ai pas de téléphone, pas de papiers, pas de monnaie, absolument rien.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 12:25
"Demain après-midi ?" C'est encourageant et je hoche la tête avec approbation. C'est donc mon absence qui risque de se remarquer d'abord et je grimace à cette pensée. J'aurais pu y retourner, je lui aurais donné le temps - je sais mentir et au pire des cas, je tiens assez la douleur pour qu'ils perdent du temps - mais elle ne semble pas vouloir partir en cavale seule. Elle a du échouer tant de fois qu'elle a surement peur de remettre ça toute seule. Et puis si elle va vers le Mexique, ils la retrouveront trop facilement. C'est tellement évident ! A Las Vegas, je peux lui donner une chance.

Elle cesse d'argumenter et accepte de tenter sa chance avec moi. Me voilà dans le même bateau qu'elle quoiqu'il en soit et j'en suis heureux. On va surement se faire descendre, mais c'est égal, je suis heureux. Je me sens surement comme Clyde, avec Bonnie ! L'image me fait sourire intérieurement. "Ok, alors on va trouver une baraque à forcer avec un garage. Tu connais le coin. Une maison secondaire où y aurait une bagnole comme ça on changera de caisse ou je siphonnerais le réservoir et tu pourras te changer avec des fringues qu'on trouvera surement et je regarderais pour la puce. " Elle me guide pour aller dans un quartier qui correspondrait à ce qu'on cherche et je me gare à l'abri, dans le renfoncement d'une aller. A partir de là, je lui laisse la main. Je ne suis pas cambrioleur, mes méthodes sont plus...brutales et j'ai pas envie de déclencher toutes les alarmes du coin ! Elle choisit avec soin sa cible, et je lui emboite le pas, le poids de mon arme dans son holster à la fois familier et rassurant.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 21 Fév - 12:34
La culpabilité me mord déjà cruellement parce que je suis consciente que je l'entraîne avec moi. J'aurais pu garder la bagnole et me barrer seule, c'est ce qu'il a proposé au départ... Mais je crois qu'il ne se rend vraiment pas compte de ce qu'il lui serait arrivé s'il était rentré au Manoir sans moi. Tobias aurait forcément tenté de le faire parler, et il a des méthodes très efficaces pour ça. Je n'essaie pas de me consoler en me disant que je le protège en l'entraînant plus loin, je sais que c'est faux. Ce qui l'aurait réellement protégé, ç'aurait été qu'il ne m'emmène pas dehors pour commencer, et qu'il ne se soucie pas de moi. S'il m'avait amochée, peut-être même qu'il serait entré dans les bonnes grâces du boss.

Je lui indique la direction du quartier résidentiel le plus proche, assez chic pour qu'on trouve ce qu'on veut, mais pas suffisamment friqué pour que toutes les baraques soient équipées de systèmes de sécurité hyper développés. On n'a pas le temps d'être en plus traqués par les flics. Je repère une grande baraque, assez luxueuse, dont toutes les lumières sont éteintes. Ce qu'il faudrait, c'est qu'il n'y ait personne à l'intérieur mais quand même encore une voiture sur place. Comme ici les gens se déplacent beaucoup en bagnole, les familles ont souvent deux voitures, alors j'ai bon espoir. Je lui laisse mes escarpins pour escalader le portail la première, et j'attends qu'il me rejoigne de l'autre côté. Je reste pieds nus, ce sera plus pratique. Arrivée devant la porte d'entrée, je remarque le système d'alarme bon marché. C'est bon signe, ça veut dire qu'ils ont quand même des choses à protéger. Il me faut quelques minutes pour le désactiver et pouvoir ensuite crocheter la serrure sans risquer de déclencher la moindre alerte. La maison est vide, des baskets de gamin traînent dans l'entrée, des escarpins aussi... Ok, une villa familiale, on devrait trouver notre bonheur. On n'a peut-être pas longtemps, on se sépare ? Essaie de trouver des clés de bagnole, le garage est fermé, y a peut-être encore une caisse dedans... Moi, je vais chercher principalement du pognon, on verra ensuite pour les fringues et le reste, c'est pas le plus urgent.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.