AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 4 Avr - 8:44
Nina me tourne la tête, en virevoltant dans l'eau, me forçant à avancer et bouger pour la regarder, parce que je n'arrive pas à l'ignorer, à me détacher d'elle, de sa lumineuse beauté en cet instant où je la découvre mutine. Ses sourires et ses regards brillants provoquent une drôle de réaction de bouffées d'amour, de désir, d'émerveillement. Je suis irrésistiblement attiré. Ma peau tressaille avant même qu'elle ne me touche, parce que je désire qu'elle le fasse. Elle vient se coller dans mon dos et je plisse les yeux sous l'exquise sensation de sa peau fraiche sur la mienne. J'ai de l'eau jusqu'au torse mais à sa demande, j'avance encore un peu, jusqu'à immerger mes épaules. J'ai toujours pied et je n'ai pas franchement envie de ne plus avoir pied ! Je passe mes mains sous ses cuisses et je marche prudemment dans l'eau pour la promener dans les vagues. Je sens bien que joueuse, elle voudrait que je nage ou m'élance mais j'hésite encore "Pas plus loin, je n'ai plus pied après, on va couler" Parce que je nage mal, alors je ne suis pas sur qu'avoir quelqu'un sur le dos, fusse une sirène, va me faciliter la tâche ! Je suis fasciné par l'océan, c'est immense, eau bleue à perte de vue qui rejoint un ciel tout aussi bleu, vous noyant dans la couleur pourtant loin d'être un monochrome, mais plutôt un subtil dégradé dans lequel on se perd. Frisant sans doute le ridicule avec mes considérations poétiques, je lâche un "C'est beau hein non ?" Quelle éloquence Kovacs !




Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 4 Avr - 8:53
​​Le contraste entre la chaleur qui irradie de sa peau et l'eau froide qui nous enveloppe est détonnant, déstabilisant aussi. Je réalise peu à peu qu'il suffit souvent que nos corps soient en contact pour que tout l'inconfort que je pouvais ressentir disparaisse. La sensation de ses doigts refermés autour de mes cuisses amène dans mon esprit d'autres images, pas exactement similaires pourtant puisque la position était bien différente ! Mais je le revois cette nuit, sous la tente, son corps surplombant le mien, ses mains accrochées à mes cuisses pour m'amener plus près de lui, sa bouche revenant sans cesse chercher la mienne... Le fait qu'on soit ici comme seuls au monde, qu'on soit entièrement nus tous les deux aussi, tout ça réveille la tension gentiment lovée au creux de mon ventre. Et je suis tellement obnubilée par sa présence, son contact, que le paysage me semble soudain moins impressionnant. Moi qui rêve depuis des mois de me baigner de nouveau, j'ai l'impression que je n'apprécierais pas autant s'il n'était pas juste là, avec moi. Ce qui est ridicule, il y a quelques jours encore j'ignorais jusqu'à son existence.

Je pose mes lèvres quelque part contre sa nuque, sourit contre sa peau. Et ? Tu as peur que je sois trop lourde pour que tu puisses flotter ? Je demande, amusée, sans me douter qu'il n'aime pas nager ! C'est d'une telle évidence à mes yeux, c'est si naturel pour moi que j'imagine forcément qu'il en va de même pour le reste du monde. Je ne relève le nez de son cou que pour regarder le paysage, enfin, lorsqu'il m'interpelle. Un nouveau sourire se dessine sur mes traits, à la fois béat et émerveillé, attendri aussi. Oui, c'est vraiment magnifique. Je n'insiste pas pour qu'il se mette à nager, je me contente de poser ma joue contre son épaule, le visage à peine hors de l'eau. Merci de m'avoir emmenée. Ici, sur cette plage, mais aussi au Mexique, et puis loin du Red Manor.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 4 Avr - 20:05
Je grimace à son sarcasme mais je ne vais pas lu dire que je ne suis pas sur de nager assez bien pour qu'on ne boive pas la tasse ! C'est pas très...viril et je n'ai pas envie de démériter à ses yeux. J'avance encore d'un centimètre pour faire illusion. Ma remarque la distrait de notre avancée marine et je me fige dans l'eau. Je tourne la tête vers elle, me démanchant le cou pour la regarder. Je déclare avec cette gravité nouvelle en ce qui concerne mes sentiments. "Je t'emmènerais où tu veux, Nina, toujours. Je t'aime"

Je tourne, l'incitant à se déprendre de moi juste assez pour que je puisse pivoter et lui faire face. J'ai envie de sa bouche fraiche sur la mienne, de sceller nos espérances et ces promesses par un baiser. Je repousse une mèche de ses cheveux, la tiens dans mes bras pour qu'elle y flotte. "Tu sais, j'ai pas trop l'habitude de ces trucs là...j'veux dire, les sentiments mais toi... J'ai envie d'une nouvelle vie avec toi. Qu'est-ce que t'en dis zlato moje ? On tente le coup ensemble ?" Je cherche son regard et je balance au risque de l'effrayer "C'est sérieux pour moi Nina, je sais que ça parait dément, mais c'est sérieux." Je n'ai pas envie dune histoire sans lendemain, j'ai des envies nouvelles depuis que je la connais. Des envies d'absolu et d'éternité, rien que ça !



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Mer 4 Avr - 20:52
​​Sa déclaration -parce que c'en est une- me fait un instant cligner des yeux, mon souffle se suspend et je crois que mon cœur loupe un battement ou deux. Je n'étais déjà pas habituée à ce qu'un homme me dise je t'aime, mais encore moins avec cette gravité-là, comme si c'était la chose la plus importante au monde. En fait soudainement je ne sais même pas quoi lui répondre. C'est tellement inhabituel pour moi, que quelqu'un semble vouloir prendre soin de moi, réellement. C'est d'autant plus compliqué qu'il se tourne pour me faire face, me prendre sans ses bras, m'empêchant de masquer mes émotions. Je ne suis pas habituée aux relations amoureuses moi non plus, aux relations tout court en réalité, autres que celles qui sont tarifées. Tobias, c'est ce que j'ai connu qui s'apparentait le plus à une relation soutenue, et encore ce n'était pas exclusif et je n'étais pas amoureuse de lui. Et déjà à l'époque, il se servait de moi, il n'a jamais eu envie de me protéger ou de s'occuper de moi, bien au contraire.

Je garde mes bras autour de son cou, et la position devient terriblement suggestive soudain parce que nos corps nus se font face, mais les paroles qui suivent son trop sérieuses pour que je songe à jouer encore. Je fronce légèrement les sourcils, balbutie quelque chose qui doit ressembler à : Moi non plus, j'ai pas l'habitude... Avant de le regarder, étonnée. Ca aussi, c'est nouveau. Un homme qui veut plus, qui ne veut pas seulement me baiser et partir, user de mon corps à sa guise avant d'aller voir ailleurs. Je le pense sincère parce qu'il n'aurait pas eu besoin de le préciser autrement, je ne lui ai rien demandé. Qu'est-ce que... Qu'est-ce que ça veut dire pour toi... Le fait que ce soit sérieux ? Quelle... vie est-ce que tu veux...? J'ai besoin d'essayer de comprendre parce que je n'ai jamais eu ce genre de conversations auparavant et je dois admettre que ça m'échappe. Et d'une certaine façon, aussi, ça m'effraie.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 5 Avr - 12:25
Ce n'est pas le désir ni le sexe qui me font parler, même si nos corps nus qui se cherchent pourraient faire penser le contraire. Bien sur mes mains sont possessives sur sa peau, bien sur mon corps s'éveille au sien, bien sur je frémis à son contact avec déjà l'envie de me lier à elle, mais c'est tellement plus que ça. Je sais déjà que je ne veux pas une autre qu'elle, que je ne veux pas la quitter, ni démarrer une nouvelle vie sans elle. C'est ça mon évidence, deux syllabes douces qui roulent sur ma langue: Nina.

On se regarde, empoté l'un et l'autre, empêtré dans des sentiments inconnus jusqu'alors et je suis rassuré de savoir qu'elle non plus n'a pas l'habitude de cette explosion de sentiments passionnels. la question est logique mais je ne sais pas trop en fait. "Je veux qu'on soit ensemble." J'imagine que c'est la base mais je rappelle quand même que jusqu'à présent je vivais dans ce qui s'apparentait à une caserne. je n'ai jamais eu de chez moi au sens classique du terme. Et je balance, très sérieux "épouse-moi. On se fera une vie, une maison en bord de mer, un boulot, un chien..." Et pourquoi pas après tout ?



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 5 Avr - 12:47
​​Je fronce le nez sans trop comprendre. Qu'on soit ensemble... J'ai l'impression qu'on est déjà ensemble, non ? Je ne sais pas trop ce que ça signifie pour lui, pour moi non plus à dire vrai mais je ne sais pas quelles questions lui poser. Comment est-ce que les gens normaux établissent une relation ? Est-ce qu'ils ont un genre de contrat, quelque chose qui définit les règles et la marche à suivre ? Qui leur dit ce qu'ils ont le droit de faire ou non ? J'ai toujours vu les relations comme un espèce de carcan qui restreint vos libertés et vos possibilités, en fait. De toute façon tout ce que j'ai connu de nouveau dans ma vie a toujours restreint mes libertés d'une façon ou d'une autre. Alors je me demande seulement ce qui va changer cette fois, qu'est-ce que ça implique pour moi, pour nous ?

Et puis il ouvre la bouche, encore, et cette fois je ne peux pas m'empêcher d'éclater de rire parce que je ne le prends pas au sérieux une seule seconde, vraiment pas. Ouais, bien-sûr. Tu sais, sans papiers, ça va être difficile d'épouser qui que ce soit. Et puis je remarque son air grave et j'écarquille les yeux, angoissée soudain. Je dénoue mes jambes, jusque là enroulées autour de sa taille, mais je reste accrochée à son cou malgré tout pour ne pas m'éloigner de lui. On va éluder la première partie, il ne vient pas de me demander en mariage. Non, les gens ne se demandent pas en mariage comme ça, de façon aussi abrupte et sans que ce soit planifié. Il a balancé ça comme le reste, dans le sens un jour on aura une maison et un chien, et puis ensuite un jour on se mariera. Un jour, plus tard. Voilà, c'est ça qu'il a voulu dire, il a juste du mal à s'exprimer, comme moi. J'essaie de calmer les battements de mon cœur et de me focaliser sur la réinterprétation que je viens de faire de ses propos. On reste ensemble, tu sais bien qu'on reste ensemble... Mais avant de penser à la maison et au chien... Je crois qu'il faudrait déjà qu'on s'en sorte, tu crois pas ? On sait même pas où on va aller, ni ce qu'on va faire de nos vies...



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 5 Avr - 13:09
Elle éclate de rire et j'en ressens une intolérable douleur qui me pétrifie. Elle s'écarte et mes mains qui la soutenaient sous les fesses la relâchent, avec ce sentiment d'abandon qui me déchire de l'intérieur. Ses propos sont foutrement censés, mais peut-être trop justement quand je viens de me sortir le cœur de la poitrine pour lui offrir. Mon visage se ferme. Bien sur qu'il y a les papiers, bien sur que c'est irréaliste, et trop rapide mais la déception que je ressens est douloureuse. Le "on reste ensemble" ne me suffit pas après la déclaration que je viens de lui faire. C'est une baffe dans la gueule et je comprends que nous ne sommes pas du tout sur la même longueur d'ondes. Je me suis emballé quand elle, peut-être bien que c'est juste une amourette de cavale induite par l'adrénaline comme dans les road movies américain.

Je crispe les mâchoires, prends sur moi pour garder un air détaché, repassant dans le factuel. C'est plus facile quand je ne la touche pas, plus facile de faire semblant que je m'en fous de sa réaction, et je hausse les épaules "Ouai bien sur. On est sur la côte comme tu voulais, on trouvera bien une ville assez grande pour nous cacher et où trouver un boulot. On descendra en longeant l'océan." Je sors de l'eau pour aller rejoindre le rocher et m'y asseoir. Le désir m'a déserté. Je cherche une clope que j'allume en essayant de ne pas la tremper. Le soleil cogne fort et je devrais sécher en quelques minutes.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 5 Avr - 13:18
​​Je vois son regard s'assombrir, ses mâchoires se crisper et j'en ressens soudain une profonde panique. Ma réaction ne me semble pas complètement déplacée pourtant parce que je n'ai sincèrement pas imaginé une seule seconde qu'il pouvait être sérieux. Est-ce que j'aurais du ? Est-ce que j'aurais du imaginer qu'au bout de quoi... Trois ou quatre jours il pouvait réellement avoir envie de m'épouser ? Non, bien-sûr que non, c'est complètement insensé. Il ne me connaît pas, il n'est même pas sûr de me supporter encore dans une semaine, il n'est pas sûr non plus de vouloir de moi dans un contexte autre, normal, qui ne serait pas juste la fuite en avant. Il s'écarte de moi et mes bras retombent mollement le long de mon corps alors que je le dévisage, perdue. Ses propos dérivent soudain, comme si tout ce qui comptait quelques secondes auparavant n'avait plus de sens, et je me sens furieusement mal, presque nauséeuse. C'est encore pire évidemment lorsqu'il sort de l'eau, m'abandonnant et j'ai soudain terriblement froid, quand je me sentais si bien contre sa peau.

Je reste un instant immobile à lui tourner le dos, le regard dans le vide en essayant de comprendre ce qu'il vient de se passer, sans réellement y parvenir. Et comme j'ai toujours eu tendance à foncer dans le tas... Je finis par le rejoindre pour m'agenouiller en face de lui. Je déteste les non-dits et je sais que je serais incapable de faire comme si de rien était. Slavenko ? J'attends qu'il daigne lever les yeux sur moi pour trouver mes mots, la mine défaite. Je suis désolée, j'ai pas voulu te faire de peine, je pensais... Je pensais que tu plaisantais. Il m'en voudra peut-être encore plus de cet aveu mais c'est la stricte vérité et je ne veux pas lui mentir. Je me risque à demander, d'une voix bien moins assurée : Tu étais... Tu étais sérieux ? En parlant de recommencer à zéro, de refaire ta vie, de... de mariage...



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 5 Avr - 15:22
La clope m'aide à cadenasser mes sentiments. J'ai toujours été doué dans ce genre d'exercice, j'ai vite appris à la dure avec mon père et mon oncle que c'était les tapettes qui montraient leurs faiblesses. J'arbore donc un demi-sourire sarcastique, destiné à éloigner ces rêves idiots dans la fumée de ma cigarette quand Nina s'approche. Je suis surpris lorsqu'elle s'agenouille près de moi, et je me retrouve rapidement prisonnier de son regard au profondeurs insondables. Mon cœur me trahit en se mettant à battre sourdement, si fort que j'ai l'impression qu'elle doit l'entendre. Je répond vite, d'un ton "viril" et avec un visage imperméable qui veulent exactement dire le contraire de ce que je dis. "Tu ne m'as pas fait de peine" .

Bien sur qu'elle pensait que je plaisantais, que pourrait-elle penser d'autre d'un type comme moi ? T'es un crétin Slavenko. J'hésite un moment avant de répondre, parce qu'il me faut prendre le risque qu'à nouveau elle ne me croit pas, ou se moque ou m'envoie promener, pire essaye de me raisonner. Peut-être que ce serait mieux d'éluder, mais son teint pâle, sa voix tendue me fait renoncer à m'enfermer dans ma coquille. Je réponds d'une voix contrainte après une nouvelle taffe de tabac. "Je plaisantais pas." Je prends mon élan, me jette dans ce vide vertigineux de l'amour en argumentant d'un ton entêté avec des arguments idiots "pas refaire, faire, avec toi. Pourquoi pas ? Plein de gens le font, c'est pas si extraordinaire. "



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 5 Avr - 15:38
​​Peu importe ce qu'il dit, je sens bien que je l'ai blessé et qu'il m'en veut, et voir son visage se fermer de cette façon me fait un mal de chien. Pourtant je devrais avoir l'habitude mais pas avec lui, je ne veux pas de ça entre nous et pour la première fois de ma vie je réalise que quelqu'un compte suffisamment à mes yeux pour que l'idée de le peiner ou de le décevoir me soit insupportable. J'ai peur de l'avoir trop brusqué pour qu'il ose de nouveau être sincère avec moi. Au fond de moi je sais très bien qu'il le pensait, qu'il ne plaisantait pas, sinon il n'aurait pas réagi de cette façon si abrupte, il aurait ri lui aussi et on serait passés à autre chose. J'ai besoin qu'il me le confirme mais j'ai peur à présent qu'il n'en ait plus envie, j'ai peur d'avoir été trop indélicate et d'avoir brisé quelque chose, comme la confiance qui commençait à se tisser entre nous. Suffisamment en tout cas pour qu'il me fasse cette proposition insensée.

Mais non, il répète, affirme que ce n'était pas une blague, que ce n'est pas un jeu pour lui et de nouveau mon rythme cardiaque s'emballe frénétiquement. La précision qu'il fait, et qui semblerait anodine, est pourtant de taille. Pas refaire. Ça veut dire qu'il n'a jamais été marié ? Qu'il n'a jamais rien construit ? J'ai du mal à le croire et je n'ose vraiment pas poser la question ! Je m'approche un peu, juste un peu, pour esquisser un sourire et répondre : D'accord. Voilà, c'est aussi simple que ça. Peut-être que c'est simple justement parce que ce n'est pas tout de suite, on n'est pas encore tirés d'affaire, on n'a pas encore de papiers, on n'est pas là devant l'autel avec des alliances dans les mains... C'est plus facile de me projeter quand il n'y a pas d'échéance. Et puis vu la situation dans laquelle on est... Finalement un mariage semble moins irrationnel que le reste. On ira où tu veux. On se trouvera un travail, toi et moi, un endroit où vivre, de nouveaux papiers, et... Et si tu veux encore de moi je t'épouserais. De nouveau, je cherche son regard. Pour moi aussi c'est sérieux.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 6 Avr - 9:55
Je ne me fais pas trop d'illusions. Si elle a réagi en riant quand je lui ai dit, c'est qu'elle n'est pas intéressée. Et même si elle questionne, je réponds en essayant de mettre de la distance pour ne pas trop souffrir ou paraitre désespéré. J'ai ma fierté. Je suis dans un état second, entre la défensive et l'espoir quand je sens -physiquement je le ressens, c'est fou, c'est comme une vibration de mon être - son mouvement imperceptible vers moi. Et elle dit d'accord avec ce sourire qui me liquéfie. Mon corps a enregistré la réponse avant mon esprit, parce que mon cœur se met à battre très vite, et soudain j'accuse la surprise de ce revirement.

Ce qui me me touche le plus, c'est que soudain, nous avons un vrai avenir qui s'ouvre. Pas seulement une cavale, pas seulement deux corps esseulés qui se croisent, non, un parfum d'éternité flotte et apaise mon âme tourmentée, avide de ce manque à combler que j'ai découvert ou qui s'est créé quand j'ai rencontré Nina. Je jette mon mégot et place mes mains délicatement de chaque coté de son visage pour venir poser mon front sur son front. "C'est ce que je veux et ce que je voudrais encore." Je ne suis pas tellement du genre girouette, j'ai toujours su ce que je voulais des femmes, en l'occurence rien, avant de croiser Nina dont je veux tout ! Je l'embrasse d'abord avec une douceur qui ne me ressemble pas avant que le baiser se fasse plus avide, sensuel, vrillant mes nerfs de sensations.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Dim 8 Avr - 12:33
​​Comme souvent en sa présence, je me retrouve à retenir mon souffle, le palpitant s'emballant contre mes côtes parce qu'il pose ses paumes contre mes joues brûlantes. J'ai l'impression d'être parvenue à désamorcer la situation, et ça me soulage. Mais surtout, je suis heureuse -et surprise aussi- de constater qu'il me fait confiance, qu'il ne remet pas en cause mes propos. J'avais peur qu'il ne me croit pas, après ma première réaction franchement désagréable pour lui, il aurait été en droit de penser que je cherchais juste à l'amadouer. Mais non, il semble me croire, ou alors il en a seulement terriblement envie et dans les deux cas, ça me va. Je ne sais pas si je le crois en revanche lorsqu'il assure qu'il voudra encore m'épouser d'ici là, c'est une échéance très lointaine pour moi, j'imagine ça dans plusieurs mois, le temps qu'on soit complètement hors de danger tous les deux et qu'on ait changé d'identité. C'est sans doute pour ça qu'il m'est si facile d'accepter, parce que c'est loin dans mon esprit. Mais je peux répondre sans lui mentir, mon sourire s'effaçant sous la gravité de nos déclarations : Alors c'est ce que je veux, moi aussi. Je sais seulement que je ne veux pas m'éloigner de lui, jamais. On va devoir s'inventer une nouvelle vie tous les deux, une nouvelle identité, quelle importance si cette vie débute sur un mariage ?

Son baiser me liquéfie toute entière et je sens que je perds pied, déjà, sous ce seul geste. Le fait qu'on soit nus l'un contre l'autre, encore mouillés d'eau fraîche et salée, en train de brûler sous le soleil mexicain n'y est sans doute pas pour rien. Ou bien j'essaie de me le faire croire, pour me rassurer sur cette attraction terrifiante qui m'amène sans cesse vers lui. Mon bras s'enroule autour de son cou pour ramener son corps contre le mien et je me hisse naturellement sur lui, à califourchon sur ses jambes qu'il déplie pour me laisser la place de m'y installer. La position est confortable pour moi qui me sert de son corps comme d'un coussin, moins pour lui qui se retrouve assis sur le rocher à devoir supporter mon poids. Je viens m'écraser contre lui, mes seins fondant contre son torse alors que ma bouche refuse de s'écarter de la sienne.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.