AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 29 Mar - 21:47
​​J'ai été plus prudente, cette fois, je ne lui ai pas demandé de me donner un horaire à partir duquel m'inquiéter. Déjà, parce que je sais que je m'inquiéterais dès qu'il aura passé la porte. Ensuite, parce que j'ai compris qu'il y avait parfois d'incontrôlables imprévus. Ne pas m'en faire pour lui m'est étrangement difficile, douloureux aussi, et je tourne en rond comme un lion en cage dès que je sors de la douche. Ce qui est étrange, c'est qu'une fois de plus je ne pense pas du tout aux conséquences de son absence. Je ne me dis pas que j'ai besoin de lui pour me protéger, ou pour m'en sortir, trouver du fric ou savoir où aller. Non, je me dis qu'il me manque alors qu'il est parti depuis dix minutes, et que je ne sais pas si j'aurais la force de me réveiller demain matin dans un lit dans que je ne partagerais pas avec lui. Je pense à nos étreintes, encore, me remémore le contact de ses doigts ou de sa bouche sur ma peau, frémis en me souvenant de la façon terriblement intense dont mon corps réagit au sien, et tremble quand je le revois en train d'affirmer qu'il m'aime. Je le connais depuis quelques jours à peine et j'ai déjà pourtant l'impression que je ne veux pas m'en sortir s'il ne revient pas, que ça n'en vaudra pas la peine.

Assise en tailleur sur le lit, je fixe la porte en attendant fébrilement son retour, anxieuse et angoissée. L'heure durant laquelle il s'absente passe avec une lenteur folle, mais heureusement il ne s'agit que d'une heure et je bondis pour lui ouvrir dès qu'il revient. Mon cœur a fait un tel bond de soulagement dans ma poitrine quand je l'ai vu que j'ai l'impression d'être à bout de souffle. Je m'installe à côté de lui sur le lit, assise, un peu gauche sans doute, le palpitant encore affolé dans sa cage thoracique. Je ne lui demande pas ce qu'il a trouvé, j'ai bien vu quand il est entré que ses mains étaient vides, je suis seulement heureuse qu'il soit sain et sauf. Je l'observe quelques instants avant d'oser m'allonger sur le flanc, à côté de lui, sans le toucher. Tu peux te doucher... L'eau est froide mais il fait tellement chaud... Tu dormirais mieux...



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Jeu 29 Mar - 23:39
Je suis un peu découragé c'est vrai, mais je me connais assez pour savoir que c'est un symptôme de la fatigue et je l'accepte avec une fatalité qui met à distance la sensation de déprime. J'aimerais avoir réglé le problème d'argent, mais ça va attendre que je sois un peu plus en forme et en veine. "Je pense qu'il faudra bouger de quartier pour trouver du fric, mais on peut se trouver une voiture pas loin. Il y a un grand parking à côté. Ça a l'air d'être le parking de délestage du centre ville. Il doit y avoir une gare pas loin." Je parle factuel pour vider la tension, et j'enlève les godasses qui me font un mal de chien. Je hais Tobias rien que pour ça. M'avoir imposé ces chaussures au lieu de mes rangers !

Je souris à Nina, en la regardant par dessus mon épaule. "Hum. T'as raison, je pue à vingt bornes." J'ai marché une heure et transpiré sur ma précédente transpiration séchée, pouah. Je me désape sans souci de pudeur, soupirant en enlevant mon pantalon abimé aux cuisses. J'embarque mon tee-shirt pour le rincer avec moi dans la douche. Je reste assez longtemps sous l'eau vu l'absence de savon, il faut bien ça pour arriver à rincer mes cheveux et mon corps des traces de sang et de sueur. J'essore mon tee-shirt soigneusement après l'avoir frotté et je l'étends pour qu'il sèche. Vu la chaleur, ça devrait aller vite. Il n'y a plus de serviette et j'attends d'avoir fini de dégouliner pour venir dans le lit, où le drap douteux achève d’essuyer mon corps moite.

Je me tourne vers Nina, attiré irrésistiblement par sa présence. Je tends la main vers elle, effleure son bras, provoquant une étrange décharge dans le bout de mes doigts jusqu'à mon épaule. Je suis troublé par mes réactions, trop fortes pour un petit geste et trop visible quand ma queue bien qu'encore au repos, gonfle. Il ne faudrait pas grand chose pour que je me mette à bander tout à fait. Y penser par exemple ! Je cille, tentant une diversion, sinon elle va finir par me prendre pour un pervers qui ne veux que lui sauter dessus et je sais déjà que ce que je ressens pour elle va au delà du sexe. "ça va ton épaule ?"



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 9:36
​​Il faut bien admettre que le quartier dans lequel on a échoué est légèrement glauque, pas étonnant qu'on n'y trouve personne de friqué à dévaliser. Le plus important c'est la voiture. Ensuite on bougera. Le mieux ce serait de trouver un quartier résidentiel où on pourrait trouver une baraque à voler. Histoire de récupérer à la fois des thunes, des vêtements et de la bouffe. C'est beaucoup compter sur la chance en termes d'argent, en revanche les plaçant ne sont jamais entièrement vides. Si on déjà une voiture dans laquelle on peut pioncer, de quoi bouffer et des fringues de rechange, trouver du cash devient moins urgent. Il nous en faudra dans tous les cas mais là on n'a vraiment plus rien et la situation ne pourrait pas être plus précaire pour nous. C'est finalement assez angoissant quand on y pense. Du coup j'essaie de ne pas trop y penser pendant qu'il part sous la douche, laissant mon esprit vagabonder mais c'est difficile. C'est la première fois de ma vie que je n'ai vraiment plus rien du tout, que je me retrouve à devoir repartir à zéro pour de bon. Je n'ai même pas de sous-vêtements de rechange ni mes papiers, difficile d'envisager l'avenir non ?!

Le temps qu'il revienne, je me suis déshabillée moi aussi pour ne pas transpirer cette nuit dans ma seule et unique robe. Je me suis glissée, nue, sous le drap que j'ai coincé sous mes bras pour me dissimuler dans un élan de pudeur. Il fait chaud dans la chambre, mais heureusement c'est la nuit et la chaleur est supportable malgré tout. Mon regard s'adoucit lorsqu'il me rejoint et j'accueille avec délice l'onde de chaleur qui m'enveloppe au passage aérien de ses doigts sur ma peau. C'est douloureux, mais ça ne saigne plus. J'espère juste que ça va guérir vite. Normalement ça ne devrait pas s'infecter mais sans les cachets le rétablissement va être plus long, et moins agréable. En plus, je ne veux pas l'admettre devant lui mais les effets du manque commencent à se faire sentir, et c'est ça qui m'angoisse le plus. Pour le moment je maîtrise encore mais je ne sais pas pour combien de temps. Je glisse ma main dans la sienne pour nouer nos doigts dans un geste de réconfort mutuel. On aura plus de chance demain, tu verras.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 12:31
Je roule sur le flanc, tourné vers elle. Ma main vient caresse son front et la lisière de ses cheveux, dans un geste récurrent et tendre. Elle a eu une rude journée, bien plus que moi et je m'inquiète un peu pour elle même si elle semble aller bien. Elle est résistante et j'éprouve une bouffée d'émotion, amour teinté de fierté. "Je m'en fais pas. On s'en est pas si mal sorti et on est au Mexique! Et ton plan est bon. On va se débrouiller." Je suis déjà partie une fois pour repartir e zéro quand j'ai quitté la Bosnie et j'ai survécu. J'ai reconstruit ma vie une fois, le faire une seconde ne m'effraye pas, surtout pas si elle est avec moi, surtout pas si c'est pour être avec elle.

Je lui souris en cherchant son regard, retenant mon souffle à sa main qui se noue à la mienne. Elle est tellement belle malgré la fatigue, les cernes et sa peau pâle que tout un tas de sentiments et sensations se bousculent en moi. Je me penche sur elle, pour venir l'embrasser dans un baiser doux, où ma langue franchit la barrière de ses lèvres, se noue à sa langue dans un soupir amoureux. J'embrasse encore plusieurs fois ses lèvres, fondantes sous les miennes dans la chaleur de la chambre. "Dors un peu srce moje, tu dois te reposer avec ta blessure. On est à l'abri là et demain, on se trouvera une caisse." Je l'enlace pour être à son contact avant de fermer les yeux. Je ne dors pas, je m'enivre des sensations qu'elle provoque, de odeur, de sa présence si palpable, avec ce désir latent qui enfle, reflue, délicieuse tension de mon être. Je suis à la fois étonné et émerveillé d'être amoureux.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 12:43
​​Son assurance suffit à me redonner confiance à moi aussi, et je hoche la tête. Oui, on va s'en tirer. Les choses seront sans doute compliquées les premiers temps mais on finira bien par trouver un certain équilibre. Et quand on aura tous les deux repris des forces, qu'on aura des vêtements décents sur le dos et un peu plus d'argent en poche, on pourra tenter un coup un peu plus gros pour avoir de quoi se payer des faux papiers. A partir de là, on pourra quitter le Mexique s'il le veut, pour aller en Europe sans doute, bien loin des hommes à nos trousses. J'ai la naïveté de croire qu'ils finiront par lâcher l'affaire, ils ne vont pas nous chercher infiniment, ils ne pourront pas se le permettre. Les choses sont tellement plus simples malgré tout, rien que parce qu'il est près de moi. Il suffit qu'il m'embrasse pour que tous mes questionnements se délitent dans une bouffée d'émotion surprenante, la chaleur de ses lèvres contre les miennes me rend aussitôt plus sereine et aussi terriblement avide de plus. Je ne parle pas de sexe, je crois que je ne suis malheureusement pas en état de quoi que ce soit, mais de contact en réalité. J'ai envie de me glisser dans ses bras, de me bercer contre lui. Je lui suis d'ailleurs infiniment reconnaissante de m'offrir son corps comme un coussin, un cocon protecteur et je trouve le sommeil bien avant lui.

En revanche, la nuit est rude. Je m'y attendais, mais ça ne rend pas les choses plus supportables pour autant. Commencent d'abord les tremblements, forcément, les sueurs froides et les palpitations qui le tirent du sommeil parce que je suis terriblement agitée. Je me lève deux fois pour vomir et chaque fois il m'accompagne, retenant mes cheveux alors que je suis penchée au-dessus de la cuvette. Vision super glamour à offrir à un type qu'on vient tout juste de rencontrer, n'est-ce pas ? La troisième fois que je me lève pour vomir, je craque. Je fonds en larmes dans la salle de bain, tremblante et déboussolée. Il m'attire contre lui et on se retrouve tous les deux assis par terre, lui adossé au mur et moi entre ses bras. Je pleure un moment comme ça avant que le sommeil ne me rattrape à nouveau et que je m'endorme dans cette position inconfortable.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 13:08
La nuit commence bien jusqu'à ce que Nina commence à être malade et ça ne s'arrange pas. Je la soulève, terriblement inquiet pour elle parce que je sais reconnaitre des crises de manque, je ne suis pas con, j'en ai vu assez chez les putes des différents endroit où je bossais. Pas mal de mac tiennent ainsi leurs filles... Je dépose Nina dans le lit avant de prendre la décision de sortir pour aller chercher de quoi l'aider. Je n'ai pas envie de la laisser mais on ne peut pas continuer comme ça, j'ai besoin d'elle en possession de ses moyens pour cambrioler une baraque. Moi je ne sais pas ouvrir une serrure, mais elle oui. Je tente de la réveiller pour la prévenir"Nina, Nina, je vais chercher de quoi calmer ça. ok ? Je prends la clef." J'enfile mon tee-shirt, et muni de mon flingue, je sors. Mon but est de trouver une pharmacie à braquer mais il n'y en a pas de garde dans le coin. Par contre je repère vite des petits dealers postés le long des boulevards. Je reste à l'affut, planqué pour observer les allées et venues avant de choisir ma cible.

C'est rapide. Je m'approche comme pour acheter et avec mon allure de paumé, ça marche. Je fais mine de craindre les flics et on s'éloigne un peu dans une ruelle. C'est là où j'agis rapidement, assommant ma victime d'un coup de crosse sur la tempe, puis d'un second. Je récupère les doses de came, il n'en a pas beaucoup, c'est juste un petit dealer, et la thune qu'il a ainsi que son cran d'arrêt, ses clopes et son briquet. Je le traine dans la ruelle plus loin, le frappe à nouveau pour être sur qu'il reste dans le coaltar assez longtemps et le planque derrière un tas de poubelles. Rapidement je m'éloigne en prenant garde de ne pas être vu, tête baissée et main dans les poches, arme au poing. Je vais au parking où je braque une bagnole - vieille et sans alarme, facile à démarrer. Je retourne au motel, me garant devant notre porte, et je rentre dans la chambre.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 13:17
​​Mon sommeil est si agité qu'il m'en tire facilement et je ne cherche pas à lutter un seul instant, malgré la peur de le voir s'éloigner une nouvelle fois. Je suis trop consciente du mal qui me ronge et je sais que j'ai besoin d'aide, d'une aide autre que ses bras autour de moi. Je ne sais pas combien de temps il part, il n'y a de toute façon pas d'horloge dans la chambre et je n'ai pas de portable ou de montre pour regarder l'heure. De toute façon j'oscille entre éveil et sommeil, somnolente, et je ne suis pas vraiment consciente de ce qui m'entoure. Le point positif c'est que je ne vomis pas une troisième fois, de toute façon avec mon estomac complètement vide je ne rendais déjà plus que de la bile, ce qui est encore plus désagréable. Je profite d'un moment de lucidité pour me rincer longuement la bouche et reprendre une douche froide qui m'aide à me calmer un peu et à me débarrasser de la sueur.

Quand il revient, je suis de nouveau allongée sur le lit, mais pas totalement endormie. Je me redresse, rassurée de le voir comme à chaque fois qu'il apparaît dans mon champ de vision. Je tremble encore mais ça va mieux qu'au début de la nuit, je dois l'admettre. Maintenant je suis en état de me sentir immensément coupable de lui faire endurer ça. Tu as trouvé quelque chose...? Je demande en me mordant la langue pour ne pas m'excuser une énième fois, je crois que ça ne mènerait à rien et même que ça risquerait de l'agacer.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 14:44
Je ferme la porte soigneusement "ouaip, j'ai de l'héro. De la brune à fumer." Je lui donne les sachets de drogue, organisés en doses et un petit tube qui n'est autre qu'un stylo bille désossé. J'imagine qu'elle sait comment procéder. Moi je m'allume une clope avant de lui donner le briquet. "Faut pas trop qu'on reste dans le coin, mais j'ai trouvé une bagnole et un peu de fric. On va bouger dès que t'auras pris une dose." Il n'y a ni dégout ni jugement dans ma voix. J'ai connu ça avant elle avec la Meth. Aujourd'hui, je n'y touche plus mais le sevrage a été brutal et douloureux, j'ai de la chance de ne pas avoir clamsé en fait, j'en suis conscient. Pour se sevrer il faudrait de la méthadone mais pour le moment, c'est bien trop compliqué de s'en procurer. Quand on sera posé pour quelques semaines on avisera. Je la laisse se shooter avant qu'on ne reprenne la route, au moins ça calmera le manque et on pourra trouver plus de ressources.

Une fois qu'elle a fumé l'héroïne, je l'aide à se mettre dans la voiture. On vole un des coussins et un drap de l'hôtel, pour qu'elle soit confortablement installée, autant que possible en tout cas et je prends le volant. Je met le cap vers le sud ouest et la côte comme on en a parlé. Je suis content d'avoir un paquet de clopes. On roule soixante, soixante-dix kilomètres avant que je n'arrête pour mettre un peu d'essence et surtout acheter de quoi manger. Je crève de faim. Des sandwichs "routiers" font l'affaire et je prends aussi deux bouteilles de flotte, deux cannettes de coca et des barres de sucrerie genre mars et autre conneries qui donnent un coup de fouet. Je grimpe à nouveau dans la voiture en me tournant vers Nina, je reste inquiet pour elle, malgré moi. "Tiens, si t'as faim. Tu devrais manger un peu tu sais. Y a des toilettes si tu veux... Tu peux te débrouiller ou je t'accompagnes ? " Ça fait une petite heure qu'on roule mais je ne connais pas sa tolérance à l'héro.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 14:54
​​ J'écarquille les yeux et mon palpitant se met à battre furieusement quand il me dit qu'il a trouvé de l'héroïne. Je pensais qu'il allait ramener des calmants, ou de la méthadone mais soyons sérieux, où en aurait-il trouvé à une heure pareille ? Et puis, mon corps réclame de l'héro, désespérément. Le fait de devoir la fumer m'arrange, je n'avais pas envie de me piquer devant lui. Je ne sais pas pourquoi, je me suis toujours éperdument fichue du regard qu'on pouvait poser sur moi mais lui... Ben lui c'est juste différent en tous points, depuis la première seconde, et je n'ai pas envie de lire le jugement dans son regard. Je hoche la tête et récupère silencieusement la came, m'efforçant de maîtriser mes gestes fébriles. Je réduis les doses, parce que je ne sais pas combien de temps on mettra avant de trouver de la méthadone et que je n'ai pas envie d'être complètement défoncée. Mon corps en a envie mais mon esprit lutte parce que Slavenko est là. Je veux seulement calmer les effets du manque. En fumant, ça met seulement deux minutes à faire effet et je serais tranquille pendant au moins quatre heures, ensuite la redescente commencera, ça me laisse de la marge.

Je prends la dose rapidement, fermant les yeux quelques secondes, incapable de m'empêcher de savourer la sensation délicieuse. Instantanément, tout mon corps se relâche, c'est purement psychologique, parce que je sais que je vais aller mieux. Je suis beaucoup plus détendue dans la voiture et je somnole même un peu, jusqu'à ce qu'il s'arrête. Quand il va dans la station je lui demande de me récupérer une brosse à dents et du dentifrice, ils vendent de tout dans ces trucs-là, et moi j'ai passé la nuit à gerber alors j'ai besoin de me brosser les dents. Je peux me débrouiller, ça va, t'en fais pas. Je vais aller me brosser les dents, je reviens, ok ? Je le remercie d'un sourire et m'éclipse pour le faire, je me passe aussi de l'eau sur le visage, je passe aux toilettes et je suis de retour pour qu'on reprenne la route. Je me sens mieux, tu sais ? Si on passe par un quartier qui semble pas trop mal... A cette heure les gens sont partis bosser, c'est plus facile que d'attendre la nuit. En journée les gens sont moins méfiants.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 15:30
Je la regarde s'éloigner, un peu inquiet, toujours, mais elle a déjà repris quelques couleurs et un peu d'énergie. Je soupire tout bas avant d'aller moi aussi aux toilettes et me passer de l'eau sur le visage. Je reviens avant elle à la voiture et je fume une autre clope, en mangeant un sandwich et en buvant un coca. Me voilà d'attaque pour la journée qui nous attend. Quand elle revient, je hoche la tête avant de froncer les sourcils, en réfléchissant. "Ben...je peux rouler un peu et si tu vois quelque chose qui irait, dis-moi, on s'arrêtera" Ce n'est pas facile dans un endroit qu'on ne connait pas mais autant s'en remettre au hasard. On a traversé des petites villes, des villages et il y a pas mal de maisons isolées. Encore faut-il qu'elles soient vides ! On approche de l'heure où les gens vont partir au boulot et les gamins à l'école alors avec un peu de chance...

Alors on roule, et la chance nous sourit en effet puisqu'on voit de nos yeux une gentille famille partir tous ensemble pour la ville, abandonnant leur villa mexicaine perdue le long d'une route. J'attends qu'ils aient disparus à l'horizon pour aller me garer derrière la maison, hors de la vue de la route. Il n'y a pas de chien de garde - la niche est abandonnée et je me souviens d'avoir vu un chien dans la voiture - et je ne crois pas qu'il y ait de système de sécurité bien que je laisse Nina s'en assurer. Enfin les choses semblent s'arranger pour nous ! J'en ai un large sourire de joie et de soulagement "A toi de jouer l'artiste !" Même s'ils rentrent pour déjeuner le midi, ça nous laisse quatre heures environ. Trois en étant prudent.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 15:40
​​J'acquiesce à sa proposition et je mange moi aussi un sandwich, je n'ai toujours que peu d'appétit mais j'ai tellement vomi ces derniers temps qu'honnêtement, j'ai besoin de me remplir l'estomac. Je souris quand on aperçoit la famille qui quitte la maison, c'est beaucoup plus simple qu'aux USA parce qu'il n'y a pas d'autre baraque dans les environs, enfin pas tout de suite en tout cas du coup on n'a même pas vraiment besoin d'être discrets, personne ne nous verra ! Je suis hyper confiante en ce qui concerne la serrure, j'ai beau être un peu stone j'ai déjà eu affaire à des putains de systèmes de sécurité hyper high-tech alors il n'y a aucune serrure qui me résiste. Celle-ci est simple en plus et je la crochète en un rien de temps, nous permettant d'entrer à l'intérieur. Et là, je sais déjà que ça va être le jackpot, parce que c'est une maison familiale, moderne et qu'ils ont pas mal de trucs. Je jubile, l'héro n'y étant pas pour rien dans mon excitation, évidemment.

Je cherche les fringues, la bouffe et tu cherches les objets de valeur, ok ? Et cherche une arme, aussi... Ouais bon on sait jamais, on est au Mexique, j'suis sûre qu'ils ont des trucs. Mais non, c'est pas cliché, du tout ! La baraque est de plein-pied et je trouve rapidement la chambre parentale, et c'est le jackpot parce que la mère de famille a visiblement le même gabarit que moi. Déjà, je pique une valise que j'ouvre pour y foutre des vêtements, je vois les choses en grand, hors de question qu'on se fasse avoir cette fois. Je troque ma robe contre une autre, de nouveaux sous-vêtements et je remplis la valise avec d'autres vêtements hyper légers, des dessous, une paire de baskets et je mets les sandales directement à mes pieds. Il y a aussi des bijoux et je récupère tout ce qui est en or ou en argent, soit on les revendra, soit ça me permettra d'avoir l'air plus riche pour entrer dans des endroits un peu select et faire les poches. La chambre parentale a une salle de bain attenante et j'y pique les réserves : du gel douche, du shampoing, tout ce que je trouve dans la pharmacie et même un peu de maquillage parce que j'en ai marre de ma tronche d'enterrement. Juste du fond de teint, du mascara et du rouge à lèvres. Quoi ? On repart à zéro non ? Ben j'ai besoin d'être jolie pour ça. Je prends aussi le tube de dentifrice, et une brosse à cheveux, j'ai vraiment honte de rien. J'appelle Slavenko. Eh, viens faire ton marché, ils se fringuent vraiment bien, y a plus de place dans ma valise par contre alors trouve-t'en une !



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 16:07
La "pêche" n'est pas non plus mauvaise de mon coté, le frigo regorge de nourriture et je remplis une caisse en plastique de tout ce que je peux prendre de pas trop périssable. Je trouve aussi du matériel de camping - réchaud et sac de couchage et même une tente - ce qui me permet de piquer aussi les conserves sans oublier l'ouvre boite qui va avec. Je ne trouve pas d'arme par contre mais bon, on ne peut pas tout avoir ! Je vais charger le coffre de "notre" voiture mettant aussi des affaires à l'arrière. Je prends les bouteilles d'alcool que je trouve, de la tequila évidemment. En objet de valeur, je ne trouve pas grand chose, un peu d'argent dans une boite qui doit servir de dépannage et de la monnaie dans un cochon-tirelire que je pille sans scrupule. Je vole aussi un plaid et des coussins pour remplacer ceux de l'hôtel qui ont certainement des puces !

Je rejoins Nina, et émet un sifflement admiratif en la voyant dans une jolie robe légère "chouette" L'homme fait visiblement ma corpulence mais doit être un peu plus petit - ce qui est le cas de la majorité des gens - mais avec les tee-shirts et les bermuda ça ne se voit pas. Les pantalons sont juste un peu court mais je trouve une paire de chaussure de marche à ma taille et ça ira très bien ! Je prends aussi des chemises, des pulls, une veste, des sous-vêtements. Je fourre tout ça dans un grand sac de sport, le remplissant généreusement. Dans la salle de bain, je me désape pour carrément prendre une douche et me laver avec du savon ! Quoi, on a le temps non ? En me séchant, je brosse mes dents, et fais une razzia sur les produits de toilette masculin, comme un rasoir et même de l'aftershave et un peigne. Serviette autour de la taille, je reviens dans la chambre choisir ce que je vais mettre. La découverte de cette aubaine et la douche m'ont redonné le moral. "J'ai trouvé des affaires de camping et de quoi manger. Tout est dans la bagnole. Y avait un peu de pognon aussi, pas grand chose mais j'ai pas fouillé la chambre des enfants. Si y a des ados, ils ont peut-être du pognon ou de la beuh ! "




Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 16:31
​​Le temps que Slavenko me rejoigne, je suis surexcitée. Je m'exclame en le voyant prendre une douche : Oh attends, bonne idée ! Mais j'attends qu'il ait fini pour prendre sa place, histoire qu'on ne soit pas deux à être à poil, il faut que l'un de nous reste attentif aux bruits, on ne sait jamais. Je me lave longuement les cheveux, ce qui me fait un bien fou, et je me savonne soigneusement en faisant encore une fois attention à ma blessure. Je n'ai pas trouvé de méthadone évidemment, en revanche j'ai de quoi refaire mon pansement dans ce que j'ai piqué dans la pharmacie, donc je suis plutôt contente. Je ne prends pas le temps de me sécher les cheveux, il fait si chaud dehors qu'ils sécheront très vite, mais je les coiffe soigneusement et je remets la jolie robe que j'avais trouvée. C'est en le voyant faire que je pense à prendre moi aussi des vêtements chauds, après tout on ne sait pas où on va aller alors c'est sans doute plus prudent. Je pique donc deux pulls, une veste, un pantalon et des paires de chaussettes pour aller avec les baskets. La valise est pratique, je pourrais la prendre dans l'avion si jamais un jour on décolle pour aller ailleurs. Moi aussi je me sens terriblement bien d'avoir trouvé tout ça ! On n'a pas de fric, mais on a de quoi bouffer et se changer, c'est vraiment le plus important. Je suis en train de piquer une paire de lunettes de soleil quand il m'interpelle et je souris largement. J'vais fouiller ça.

En m'éloignant, je lance juste : Oh, pique aussi deux serviettes de toilette ! Au cas où on tomberait encore dans un hôtel qui n'en fournit pas, on ne sait jamais. Moi, je m'éloigne en quête des chambres, que je trouve facilement. D'abord il y a la chambre d'un môme, un petit garçon je dirais, et je ne trouve rien d'intéressant là-bas. En suite, une autre chambre, d'une ado sans doute, mais je ne trouve qu'une vingtaine de dollars sur le bureau, vraiment pas grand chose mais je les prends malgré tout. Par contre en fouillant un peu, je trouve bel et bien de la beuh, de quoi rouler et un briquet, et là autant vous dire que je suis ravie. Il y a des clopes sous le matelas, je les récupère aussi, mais je ne trouve rien d'autre. Je rejoins Slavenko, tout sourire, vraiment revigorée. On a tout ce qu'il faut, je crois bien ! Reste plus qu'à nous trouver une nouvelle bagnole, mais pas dans cette ville. Un truc un peu plus confortable, mh, qu'est-ce que t'en dis ?



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 8499
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ AVATAR : Josh Hartnett


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 16:53
J'opte pour un pantalon en toile et un tee-shirt. Je n'ai jamais beaucoup aimé les shorts et bermuda. Je trouve aussi une casquette mais pas de lunette de soleil. Il a du les prendre avec lui. Dans la table de nuit, il y a des médicaments pour l'hypertension, que je néglige mais aussi du tramadol que je prends. Je suis assis sur le pieu pour mettre des chaussettes quand Nina revient, excitée comme une puce avant de disparaitre vers les autres chambres. C'est un maigre butin mais chaque dollar en plus est bienvenu ! 20 dollars c'est une nuit dans un motel certes minable mais avec une douche. J'ai ajouté deux serviettes à nos possessions. "Mouai, t'as raison. Et plus confortable, ce sera pas dur ! Les amortisseurs sont niqués. N'importe quelle voiture sera mieux. Mais on va se trouver un truc bien. Faudrait que ce soit assez grand pour qu'on puisse dormir dedans. Un mini van ? "

Je souris, à son enthousiasme visible et je saisis sa main pour l'attirer subitement vers moi. Je la fais quasiment tomber sur mes genoux, l'attrapant à la taille en me tendant pour l'embrasser. Dès ma bouche trouve la sienne, mes mains filent sous la robe trop légère et se glissent carrément sous l'élastique de sa culotte. Je sais qu'elle est shootée et joyeuse à cause de ça mais c'est égal, je tiens à distance le désir depuis des heures et je n'en peux plus de me contenir. Elle est trop sexy dans cette robe, vraiment trop bandante pour que je sois encore raisonnable. Le désir flambe avec une intensité brutale comme si une main me retournait les tripes et je réprime un grondement trop excité en pelotant ses fesses sans douceur et en enroulant ma langue à la sienne dans un baiser avide et exigeant.



Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 6819
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   Ven 30 Mar - 17:02
​​Je sautille quasiment sur place à sa suggestion. Oh, un mini-van, j'adorerais un mini-van ! On ferait le tour du Mexique en braquant des baraques, on pourrait stocker la bouffe, manger et dormir à la belle étoile, ce serait génial. Je n'ai jamais été une grande fana de camping mais puisque nous sommes ici et qu'il y a tant d'endroits déserts dans lesquels on peut se perdre, un van serait vraiment le paradis je crois. Ca nous éviterait de devoir payer à chaque fois une chambre d'hôtel. Quant aux douches, et bien avec un peu de chance on trouvera des plages avec des douches et on utilisera celles-ci, on n'a pas besoin de vraiment plus vu la chaleur infernale. Une chance qu'on ne soit pas en plein hiver, encore que je ne sais pas quel temps il fait au Mexique en hiver, sans doute quand même pas aussi froid que chez nous. Et puis le fait qu'il soit là me donne envie d'essayer de nouvelles choses, aussi.

Il y a comme une vibration dans mes nerfs quand il saisit ma main, décuplée par la drogue je le sais, et je me laisse tomber à califourchon sur lui, la robe n'étant pas assez moulante pour me brimer dans le mouvement. Elle remonte sur mes hanches et je couine parce qu'il laisse filer ses mains dessous, beaucoup trop haut pour que ce soit anodin. Ce n'est sans doute pas prudent de nous attarder ici mais on est là depuis moins d'une heure seulement et je pense qu'on a au moins une autre heure de tranquillité avant que quiconque ne revienne. L'héroïne tue toute pudeur en moi et je plonge mes mains dans ses cheveux en pressant son visage plus fort contre le mien. Le désir qui rugit dans mes veines est d'une intensité qui me coupe le souffle et en quelques secondes, j'ai ôté ma robe et je m'emploie à virer son haut. Ses doigts déclenchent des arcs électriques sous ma peau, ondes de chaleur qui se répandent dans mes nerfs et je geins de désir contre lui, soudain fébrile et affamée. Je mange sa bouche plus que je ne l'embrasse, je mords ses lèvres, presse mes seins contre son torse en ondulant déjà sur lui en simulacre d'acte sexuel.



THE FIRE FOUND A HOME IN ME
I’m a princess cut from marble
Smoother than a storm
And the scars that mark my body
They’re silver and gold
My blood is a flood of rubies
Precious stones
It keeps my veins hot

©️ FRIMELDA

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [UA ] C'est la fête de trop - Slavina   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.