AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13522-venu-d-en-bas-j-veux-c
avatar
« toxicomane céleste »

▹ MESSAGES : 116
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : VINGT NEUF
▹ APPART : A LA RUE POUR L'INSTANT (#1206, DOUZIEME)
▹ TAF : BRANLEUR BOY INTOXIQUÉ
▹ AVATAR : DYLAN RIEDER


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 16:13

Loup Vesperi
(( mon cœur irradié aux rayons gamma, laisse-moi tirer d'la came ))



(NOM) VESPERI, poison vespéral sur la langue, prières de fumée, pilules bleutées. (PRÉNOM) LOUP, l’éruption du lupin, la confession du malin. (ÂGE) VINGT NEUF ravages du temps. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) SCORZÈ, ITALIE, XII.II.MCMLXXXIX. sous le signe des monarques italiens, des tyrans de Padoue, dans les glaires et la boue. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) GLANDEUR BOY, cracheur du toit, contemplateur du ciel, bouffeur de corps, croqueur de pilules, emmerdeur journalier, fumeur de quartier, zoneur d'asphalte, fétichiste des joints.  (NATIONALITÉ) ITALIENNES (ORIGINES) CIMETIERE  vénitien. (STATUT CIVIL) CASÉ pour le bien de l'humanité. (ORIENTATION SEXUELLE) LES FILLES faciles, dociles. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) XIV.II.MMXVIII fucking Valentine's Day, il écrase les roses sous ses pieds. (GROUPE) GRIS parasite.

« j'ai perdu mes clés, j'peux dormir chez toi ? c'est juste pour une nuit, promis. »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Il est déjà venu, il a déjà posé son cul. Un long moment. Il pensait pas rester, juste passer une fois, comme ça, en octobre et repartir quelques semaines plus tard. Et puis ses vieilles baskets se sont amourachées du béton, elles ont plus voulu quitter ce quartier. Il est reparti. Sur un coup de tête, un coup de folie. Il est revenu, y’a quelques jours. Pas parce que ça lui manquait (ou peut-être que si). Parce que c’est un pauvre vagabond à la con, qu’il sait plus trop où se vautrer le loup. Peut-être aussi parce que cet immeuble a des airs de tombeau et que c’est dans l’asphalte qu’il veut casser sa pipe.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Il louvoie entre les couloirs, trainant dans la cage d’escalier, s’endormant sur le toit. Il entend ce qu’on entend partout, la rumeur de la zone. Le bruit des vieux qui crachent de leur balcon, l’allumage d’un briquet comme celui d’une moto. Il fait pas toujours attention, il prend le pli, se fait aux jouissances quotidiennes qui traversent les murs, aux vieux mégots, aux insomniaques. Il sait que l’immeuble n’est jamais calme, préférant s’étouffer dans l’infernal manège des disputes diurnes et des ébats nocturnes plutôt que de retourner vivre dans le silence de l’absence outre-atlantique.


(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Il crachait des molards depuis le toit, maintenant il crache du sang. Il bouffait de la meuf six soir sur sept, maintenant derrière ses murs, on entend de vieux pornos ricocher contre les murs quand le môme chiale sous sa douche. Il drague avec la mélancolie de Baudelaire, il baise avec le spleen d’un pauvre môme atteint d’un éternel mal du siècle. Loup il éclate des bouteilles d’absinthe contre les murs quand personne l’entend, il s’enfile des rails de coke quand personne le surprend et il s’endort dans les bras de sa meuf en chouinant.  

PSEUDO/PRENOM : FLEURS DU MÂLE ÂGE : T'OCCUPES J'AI L'ÂGE PAYS : FRANCE FRÉQUENCE DE CONNEXION : SOUVENT COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : L'ALIGNEMENT DES PLANETES REMISE EN JEU C'EST LE SCENA DE GALA (TYPE DE PERSO) C'EST TJRS LE SCENA DE @GALA BARTOLOTTI (CRÉDITS) TUMBLR COMMENTAIRE OU SUGGESTION :  UP  AVATAR : DYLAN RIEDER (RIDE IN PARADISE)

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Loup Vesperi le Lun 12 Fév - 21:31, édité 7 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13522-venu-d-en-bas-j-veux-c
avatar
« toxicomane céleste »

▹ MESSAGES : 116
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : VINGT NEUF
▹ APPART : A LA RUE POUR L'INSTANT (#1206, DOUZIEME)
▹ TAF : BRANLEUR BOY INTOXIQUÉ
▹ AVATAR : DYLAN RIEDER


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 16:19

Regarde moi
dans le rouge des yeux

elle s'étonne de voir le coeur de la bête
y'a d'la tendresse cachée sous les crocs de l'homme

(( ON IRA TOUS AU PARADIS )) Dans l'immeuble décrépi de la strada, y’a plus que le vieux. Le vieux grincheux qui crache sur le parquet comme on cracherait dans la rue. C’est le dernier fossile des Vesperi, le dernier dinosaure immuable qui fait chier les voisins du dessous depuis soixante ans parce qu’il sait pas lever sa chaise et qu’il racle le sol comme si y’avait personne en dessous. Il est comme ça le vieux Vesperi. Certains le disent fou, d’autres l’enterre déjà. Il est mort, il va crever, comme sa fille. La putain du huitième qui s’est suicidée askip. Une Ophélia, à la Hamlet, qu’on a retrouvé dans le caniveau, qu’on a retrouvé au fond de l’eau. Partie vendre son corps à Venise, c’est là qu’on l’a coulée la traînée. C’est là qu’on a repêché son corps nu pour la dernière fois, son corps de danseuse d’autrefois. Blanc, d’un blanc bleuté, violent, devenu violet. Ça puait la mort. Et le vieux Vesperi a rien voulu voir de plus. Qu’on l’enterre avec les autres. Voilà ce qu’il a dit. Avec les autres. Les autres quoi, s’est demandé Loup gamin, Loup perdu. Les autres mères ? Il y a longtemps cru au mythe du cimetière des mères. S’abreuvant de la croyance qu’elle respirait enfin le bonheur, de l’autre côté de la barrière. Croyant qu’elle était enfin sauvée, de toutes ces mains qu’il avait vu, de toutes ces trognes qu’il avait aperçu. Des balafrés, des excités. Eux et leurs yeux libidineux, leurs billets froissés et les râles qu’il entendait s’échapper de l’autre côté de la porte close. A quinze ans il finira par comprendre que le cimetière des mères c’était une putain de chimère et que sa mère derrière la porte, elle s’envoyait en l’air. (DECEMBRE 1999)

(( J’TE CRACHERAI BIEN MES GLAIRES, SALOPE )) Loup, ton vieux nonno il va clamser. Arrête les pétards, tard le soir. Ça pue jusqu’en bas. Il est aveugle maintenant, il voit pas ce que tu deviens. Mais nous on voit, on va très bien. Il tourne mal le rejeton Vesperi. Il tourne aussi mal que le père depuis qu’il est rentré. Du haut du huitième, on entendait tout dans la strada. Surtout quand on fumait depuis le balcon. Par dessus le moteur des vespas, y’avait les commères et les putains du coin. Celles que le padre ramène quand le vieux Vesperi dort. Celles qui perdent haleine quand les grincements du lit s’embarquent. Il dort là maintenant. Depuis qu’il a trouvé un toit pour poser son cul, il dort chez le vieux beau-père, usant et abusant du prétexte d’élever son fils, alors qu’il doit en avoir quinze dans le tiroir des mômes à éduquer. Il le rejoint après la baise, venant griller une cigarette sur le balcon entre deux comètes qui brûlent, deux pétasses qui passent. Elle était bonne putain gamin. Loup il compte les étoiles quand son père accumule les coups de reins. Il fume avec son daron, et il a l’impression d’être quelqu’un. De pas juste faire cramer le ciel au bout de son vieux bâton de tabac, de regarder chuter la cendre jusqu’en bas, quand la nouvelle poupée grimpe déjà la cage d’escalier. Ça toque et le padre écrase la cigarette à peine entamée, partant s’étourdir dans une énième danse charnelle. Loup ça le fait fuir autant que ça le fascine. Il a devant les yeux un idole qu’il abhorre, un diable qu’il adore. Le môme ignorant il finit par prendre le pli. Le soir quand les mobylettes grondent dehors, que le vieux ronfle dedans, et que le père est de sortie, on entend encore grincer le lit. Loup qui prend son pied, Loup qui prend son pli. (AOUT 2008)

(( LE SIÈCLE EST MORT )) Vagabond vénitien. Il a pris la route quand on l’a foutu à la porte. Il a craché devant le portail, levant le majeur vers l’aïeul qui le toisait de son unique oeil encore valide. L’autre avait la gueule d’un rond de verre, une bille factice qu’il faisait vriller dans le globe oculaire. Ça faisait gerber Loup autant que ça le faisait marrer. Il puait trop la tise le gamin, la nicotine et le tabac froid. Alors nonno Vesperi l’a foutu sur le trottoir. Casse toi avec ton père. Va rejoindre ta mère. Voilà ce qu’il a dit. Comme il n’avait rien d’autre à foutre, il s’est exécuté l’enfant crédule. Il a emprunté la branche maternelle, allant écumer les bars de Venise, allant chialer sur une tombe à moitié saccagée dans le cimetière, croyant entendre sa mère. Il a fait de la sépulture un candirai bourré de mégots avant de se rendre compte que ce n’était pas là que gisait la défunte putain. Il l’a jamais retrouvé, on lui a peut-être suggérer que la fosse commune avait été sa dernière demeure avant que le squelette ne vire poussière. On a même murmuré que le corps avait été gardé longtemps pour examen médical. Y’avait des traces de violences sur l’épiderme violacé. Pas un suicide, c’était la l’hypothèse. Un meurtre alors ? Qui sait. Loup ça lui a ravagé le coeur, ça lui a pourrit le corps. Il a vu le visage d’un milliers d’hommes devant ses yeux, il a trier tous les pourris qu’il pouvait, explosant des gueules au passage, dégueulant dans le grand canal, insultant les touristes avant d’aller se vautrer dans le fond d’un bar. Il a passé des journées à blâmer le monde entier, à écraser des clopes dans les pots de fleurs du cimetières, à charcuter des roses à coup de cutter et à picoler, à baiser, à se murger, à se siffler des rails de coke. Il a vidé son coeur pour le remplir de merde, il a dégradé son corps pour y graver de la merde, il a fait absoudre son esprit pour y implanter de la merde. Puis il a continué de vivre et de gravir les ruelles à la nuit tombée. Il a continuer de draguer les pauvres poupées qui venaient se mouvoir entre ses griffes. Il a continuer de fumer en regardant le monde se redessiner. (JUIN 2013)

(( A DIEU A TES YEUX )) Y’avait une planète entière qui s’abreuvait de fresques murales. Elle venait là le soir, blasphémer l’habit mural de la ville avec des bombes de peintures. Elle venait ériger sur la face de Venise sa patte de louve. Une comète en orbite. Planète Gala. Galaxie de pigments, elle les écrase sobrement mais proprement alors que Loup émerge de sa tanière, un rapace éreinté, qui baille en regardant l’artiste danser, faire valser la poudre et imprimer BRANDY comme un coup de cutter dans la cuisse de Venise la putain. Spiritueux surnom qu’il a embrassé de sa langue lupine. C’est devenu Brandy et Loup les vagabonds de Venise. Gala et Loup les marcheurs de planètes. A se promettre la lune d’un bout à l’autre du monde. A se mentir pour mieux se perdre. Il a flippé le môme solitaire, de se voir embarqué dans une aventure en binôme, lui qui buvait seul, fumait seul, vivait seul. Il a eu peur de se faire avaler par le gouffre d’un rêve grand ouvert, de se voir ôter la liberté de l’inconnu à force de trop avancer, de trop se poser d’astres en astres, à trop faire le satellite, tourné en orbite autour de Gala. Juste Gala. Il avait l’appétit de son père et il voulait en bouffer encore.  Alors il est reparti à l’assaut des corps, laissant l’étoile Gala s’embraser pendant deux ans, deux belles années avant de filer comme un putain de voleur, gardant précieusement dans sa poche arrière, le mouchoir encore vierge de larmes de la môme Bartolotti. (SEPTEMBRE 2013 — OCTOBRE 2015)

(( ME JETTE PAS BEBE AU FOND DU CENDRIER )) On dit que sur le portable de Loup y’avait trois touches plus abimées que les autres. Que sur un vieux Nokia il avait laissé s’imprimer la marque de son pouce à force de trop taper sur trois lettres. On dit que pendant un an il en avait rien à carrer. On dit. Mais on ment. Parce qu’un an après, jour pour jour, auquel on ajoute une petite semaine de longue cogitation, Loup a rappelé. Avec son air de fiérot, de mec qui en a rien à cirer. Il l’a composé ce putain de numéro. Pour dire des âneries, promettre des folies. Et parmi tout ce mélimélo de vanités, il a dit qu’il voulait la revoir. J’veux te revoir Gala. Mais elle n’y croit pas la galaxie lointaine. Persuadé qu’il ment comme il respire, qu’il en a rien à faire de sa jolie petite gueule de poète ravagée. Loup le paradoxe, Loup l’oxymore. Loup que le défi excite, qui a pour foi la contradiction. Gala tu m’fuis, Gala j’te suis. Le vagabond a traversé l’océan. Il a posé le pied sur une terre indomptée. Planète Gala, je t’ai retrouvée. Planète Gala je t’ai paumée. Ils se canardent à coup de mots lacrymaux, ça fait des bombes entre les murs quand elles explosent. De vieilles taquineries, de pures méchancetés, de violentes disputes contre de maigres drapeaux blancs. Y’a peut-être eu cette fois, ce soir là, le drap blanc qu’on a vu valser par la fenêtre. Le soir de l’armistice. La nuit de l’incendie, quand l’allumette Gala a embrasé Loup, quand le feu Loup a dévoré Gala. Et que pour une fois dans l’univers des barges et des incompris, les planètes se sont alignées avant de venir à nouveau se déchirer. Il voulait pas d’une môme à son bras Loup, il voulait pas de Gala et de ses caprices alors il a pioché plus haut. Il a percuté l’astéroïdes des femmes, celui qu’il a connu trop tôt, qu’il a baisé trop tôt, et que finalement il a considéré avoir quitté trop tôt. Alors il a fouillé parmi les princesses du béton, les fumeuses de ciel et les faiseuses de pépites. Il l’a prise sous son épaule et il l’a fièrement appelée sa copine. (OCTOBRE 2016 — MAI 2017)

(( D’EN HAUT LA VILLE EST PLUS BELLE EN BAS )) Il fanfaronnait au bras de cette poupée généreuse, tirant des coups, tirant des rails. S’abreuvant de pierres précieuses et dilapidant ce qu’il gagnait en bouteille de brandy. Il refaisait le monde à coup de spiritueux. On le trouvait soit chez lui, soit au coin de l’immeuble. Il volait plus vraiment Loup, il était plutôt en train de sombrer. De se viander la face contre l’asphalte et de manger le bitume par la racine. Il brulait la chandelle par les deux bouts, se vautrant dans le même bourbier qui avait déjà bien amoché les Vesperi. Il éclatait son sourire de drogué, faisant tinter ses phalanges pour des billets, se noyant dans un vieux délire pervers. La couronne des rois qui était venu sertir sa pauvre tête de con, elle coulait doucement autour de son cou, l’étranglant à petit feu, le faisant plonger dans l’abime des camés. Il se poussait lui-même dans une tombe de kané. Son souffle se faisait aussi rauque que celui du vieux, de l’autre côté de l’Atlantique. Nonno Vesperi. Il succombait quand sa propre chair se foutait en l’air. C’est surement pour ça qu’il s’est cassé Loup. On le voyait ramper dans le caniveau et le jour d’après il avait disparu. Y’avait plus que son ombre, tapissée de poudre blanche qui flottait encore dans l’appartement. Il est rentré en Italie. Deux jours trop tard. Si on l’avait pas repêché Loup il aurait bien suivit sa mère au cimetière. Si on l’avait pas vidangé de sa merde, si on avait pas extirpé de sa chair sa peine et la poussière d’étoile périmée, il aurait bien pu y passer. Un môme défoncé, déchiré, fracassé par le chagrin. Le spleen de Loup a débuté, le vieux spleen des poètes ravagés. Sauf que Loup c’est pas un poète, Loup c’est un vieux merdeux, un morceau de bidoche que les charognards viennent dévorer quand la lune a mal tournée. Loup si il revient au Parking avec la neige de février c’est parce qu’il a besoin d’être aidé. Le vieil alpha boiteux, il traine sa carcasse et les cadavres qui s’y accroche, encore accro au goût de son brandy. (FEVRIER 2018)

©️️ Nous sommes de ceux


Dernière édition par Loup Vesperi le Lun 12 Fév - 21:04, édité 7 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13179-gala-taguer-des-galaxi
avatar


▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 132
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 24 ans mais toujours la gueule d'ange à protéger.
▹ APPART : #007, la bande originale de James Bond en fond sonore.
▹ TAF : hackeuse et puis voleuse et puis tagueuse (poète).
▹ AVATAR : Giza Lagarce.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 16:34
À MOI HOT HOT HOT
Rien que les premières lignes je meurs DRAMAQUEEN I love you Merci encore une fois de prendre mon Loup, je t'aime déjà CANDICHOU CANDICHOU
Bienvenue officiellement parmi nous ROBERT DAFUQ
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
En ligne
avatar
« Knorr, Chadore »

▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 2300
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 34 ans
▹ APPART : Dans la suite royale du New York Hilton Midtown **** avec Maurice et Chad
▹ TAF : PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security // Propriétaire du " Sapphire 39 " : Club de Strip Tease privé, spécialisé dans le porno chic (PS : le club recrute du personnel, rdv par MP ou dans les pré-liens)
▹ AVATAR : Tom Hiddleston
▹ DC : Jamal



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 16:39
CUTE Ca donne envie !
Bonne fiche :)




 

EMBRASSE-MOI SINON JE MEURS « Tu as marché sur la lune, vendu ton âme pour faire fortune. Les gens s'inclinent devant toi, tu agis toujours de sang froid. Tu séduis, tu enfumes ; tu bats des records pour faire la une. Des amis tu en as des tonnes ... des messages pleins ton téléphone »
" Je passe la moitié de ma vie en l'air ".
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 16:58
aooon dylan ho bienvenue I love you
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13467-marlene-_-it-s-a-sin
avatar


▹ MESSAGES : 26
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt-huit ans
▹ APPART : #1102 (11ème) - c'est haut quand l'ascenseur est en panne / toutletemps
▹ TAF : mauvaise tatoueuse + vendeuse de mauvaises toiles
▹ AVATAR : hannahsnowdown


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 17:33
Bienvenue coeur
Très belle plume :l:
Hâte de lire la suite DE CEUX




Sadness is rebellion
Nymphadora Tonks ☽ There is waves of resistance somewhere out there but there's not enough of them. Those graves are such a temptation. If we don't press rewind, it will all end.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13517-cal-bauer-reece-king
avatar


▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 119
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 10 7
▹ APPART : #1504
▹ TAF : CHIEN ERRANT
▹ AVATAR : R. KING
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 17:55
ALORS J'EXIGE UN LIEN GENRE VRMT J'EXIGE
PARCE QUE JE SUIS L'ANCIEN LOUP NIARK
ET QUE J'FONDS DEJA SOUS TA PLUME
PRENDS-EN SOIN D'CE MERDEUX. Crying or Very sad
(bienvenue. :l:)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 193
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : vingt sept ans et quelques squelettes dans le placard
▹ APPART : pas vraiment du coin, pas d'appart à proprement parler, juste tes yeux que tu laisse traîner pour surveiller, pour controler
▹ TAF : propriétaire d'une galerie d'art dans un petit coin de Brooklyn, plateforme d'un trafic d'oeuvre d'art déjà bien installé
▹ AVATAR : DAF
▹ DC : Marshall le branleur, Leo la milf, et Carl le taulard

MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 18:22
Oh le loup :l: :l:
Bienvenue avec ce super perso, prend soin de Gala NIARK



Sous mes pied y'as l'enfer
Mon masque est si charmant, j'comprends qu't'aies peur de mon vrai visage. Les turbulences font place aux pleurs à l'atterrissage, jaloux de la manière dont t'es heureuse sans moi, j'me rends flou sûrement mon manque de confiance en moi qui me rend fou.J'ai slalomé entre Bien et Mal, entre connard et bien aimable entre désirs d'être humain et d'animal
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13359-carlie-welcome-to-the-
avatar
« tempête »

▹ MESSAGES : 93
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : XXV.
▹ APPART : MCDIV.
▹ TAF : Piètre caissière.
▹ AVATAR : Sampaio.
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 20:19
Bienvenue DE CEUX

Tu as une plume magnifique OMG



vie envolée

it's a shame, we're not soulmates.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13522-venu-d-en-bas-j-veux-c
avatar
« toxicomane céleste »

▹ MESSAGES : 116
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : VINGT NEUF
▹ APPART : A LA RUE POUR L'INSTANT (#1206, DOUZIEME)
▹ TAF : BRANLEUR BOY INTOXIQUÉ
▹ AVATAR : DYLAN RIEDER


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 21:04
@Gala Bartolotti a écrit:
À MOI HOT HOT HOT
Rien que les premières lignes je meurs DRAMAQUEEN I love you Merci encore une fois de prendre mon Loup, je t'aime déjà CANDICHOU CANDICHOU
Bienvenue officiellement parmi nous ROBERT DAFUQ

tout à toi baby  SADIQUE  HEHE
j't'aime d'amour  ho  :l:

@Isaak Coalman a écrit:
CUTE  Ca donne envie !
Bonne fiche :)

merci monsieur  MIAOU

Paulo Morris a écrit:
aooon dylan ho bienvenue I love you

merci cutie  Crying or Very sad

@Marlene Nietzer a écrit:
Bienvenue coeur
Très belle plume :l:
Hâte de lire la suite DE CEUX

merci beaucoup ma belle c'est adorable  ho  :l:

@Cal Bauer a écrit:
ALORS J'EXIGE UN LIEN GENRE VRMT J'EXIGE
PARCE QUE JE SUIS L'ANCIEN LOUP NIARK
ET QUE J'FONDS DEJA SOUS TA PLUME
PRENDS-EN SOIN D'CE MERDEUX.  Crying or Very sad
(bienvenue. :l:)

sihefshiqodhfpqgn
je m'incline
devant ta suprêmeté
genre comme ça  PITIE
j'ai trop la honte de passer après toi parce que ta plume est une bombe atomique intersidérale
alors ofc pour un lien avec un énorme plaisir  Crying or Very sad
je l'éduquerais comme la prunelle de mes yeux  NIARK

@Kosta Haros a écrit:
Oh le loup :l: :l:
Bienvenue avec ce super perso, prend soin de Gala NIARK

je vais faire au mieux  CAÏN LE CAÏN merci  Crying or Very sad

@Carlie Grinspan a écrit:
Bienvenue DE CEUX

Tu as une plume magnifique OMG

merci beaucoup toi JAIME
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess
avatar


▹ MESSAGES : 536
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //

MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Dim 11 Fév - 21:49
bienvenue parmi nous :)


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« The Dog »

▹ MESSAGES : 1467
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 37 ans
▹ TAF : Ex-taulard
▹ AVATAR : Tom Hardy


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Lun 12 Fév - 13:41
Pour le principe, pour l'ancien moi, pour Gala, je te casserais la gueule.

Bienvenue sinon :l:


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Lun 12 Fév - 13:46
samer c'est beau par ici JAIME
j'aime tellement ce que y'a écrit déjà
c'est quoi cette plume MILY LA PRUDE
les Loup ont droit à des plumes venues de l'enfer jpp SNIF
j'ai hâte de stalk NIARK
bienvenue ici :l: :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13522-venu-d-en-bas-j-veux-c
avatar
« toxicomane céleste »

▹ MESSAGES : 116
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : VINGT NEUF
▹ APPART : A LA RUE POUR L'INSTANT (#1206, DOUZIEME)
▹ TAF : BRANLEUR BOY INTOXIQUÉ
▹ AVATAR : DYLAN RIEDER


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Lun 12 Fév - 21:35
@Jessica Copeland a écrit:
bienvenue parmi nous :)

merci  Crying or Very sad

@Nero Stolen a écrit:
Pour le principe, pour l'ancien moi, pour Gala, je te casserais la gueule.

Bienvenue sinon :l:

SADIQUE  SADIQUE
merci monsieur  JAIME

Azur Lefteris a écrit:
samer c'est beau par ici JAIME
j'aime tellement ce que y'a écrit déjà
c'est quoi cette plume MILY LA PRUDE
les Loup ont droit à des plumes venues de l'enfer jpp SNIF
j'ai hâte de stalk NIARK
bienvenue ici :l: :l:

nfozignpabnvp t'es bien mignonne toi de dire des choses comme ça CRY ME A RIVER
merci beauté CUTE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13179-gala-taguer-des-galaxi
avatar


▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 132
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 24 ans mais toujours la gueule d'ange à protéger.
▹ APPART : #007, la bande originale de James Bond en fond sonore.
▹ TAF : hackeuse et puis voleuse et puis tagueuse (poète).
▹ AVATAR : Giza Lagarce.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   Lun 12 Fév - 21:47
@Nero Stolen a écrit:
Pour le principe, pour l'ancien moi, pour Gala, je te casserais la gueule.

Bienvenue sinon :l:
I love you I love you I love you

Il est parfait, c'est tout bon pour moi JAIME JAIME JAIME
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: VENU D'EN BAS J'VEUX CREVER A LA SURFACE. (LOUP)   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.