avatar
Invité
Invité
MessageSujet: (M) DIEU DU DÉSASTRE | (LIBRE)    Sam 27 Jan - 3:49

Arès Lefteris
Daniel Bederov | Douglas Booth | Adrien Sahores



(NOM) Fierté d'un père devenu souvenir douloureux, il a été bien longtemps plein d'arrogance en prononçant son nom. Il l'honorait, le chérissait puis a finit par le salir de sang, d'un massacre immonde qui aujourd'hui lui pèse trop fort sur la poitrine. Lefteris, ça lui rappelle une famille gâchée, disloquée, une sœur qu'il a foutu en morceau et le lourds poids des remords au fond de la tête.  (PRÉNOM) Si sa mère avait la passion des couleurs et a pu donné celle qu'elle préférait à sa plus jeune née, ce fut son père qui lui colla le nom d'Arès à la peau dés son premier cri. Toujours plein de fierté pour ce nom qui représente tant dans sa Grèce natale mais qu'il a souvent déshonoré par sa lâcheté et son comportement princier. Il avait les doigts couverts d'or Arès mais pas la carrure du guerrier que son père espérait peut-être voir naître, il en sait rien finalement, si il mérite même ce prénom aujourd'hui.  (ÂGE) 25 années qu'il tente de devenir quelqu'un, de donner un sens à sa venue sur Terre, de plus trébucher sur ses erreurs de petit con, de faire de son existence quelque chose de grand, quitte à tomber dans l'obscurité. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 15 juin 1993 à Santorin, il y est resté une grande partie de son enfance avant que ses parents ne se décident à prendre le large vers New-York, Arès noyant doucement sa peine d'enfant, laissant derrière lui bien trop de souvenirs qui s'effritent aujourd'hui et lui donnent le goût amer de la nostalgie au fond de la gorge.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Officiellement, au choix. Officieusement, Arès tente de se faire une place dans le clan des Mécènes, clan de son ami d'enfance Kosta. Il a toujours eu de l'ambition Arès, il s'est juste jamais donné les moyens de devenir vraiment quelqu'un, de jouer un rôle important dans le mauvais film de sa vie et il compte bien se faire une place dans ce monde qui lui a pourtant tout prit, jusqu'à ses parents, jusqu'à la douceur de sa sœur.  (NATIONALITÉ) il est fier Arès, de son pays, de ces terres qu'il frôle de sa présence princière un peu ternie pourtant, il aime l'Amérique et tout ce que ça comporte comme ça lui rappelle pas que de bons souvenirs pourtant. (ORIGINES)  Grecques, il insulte dans cette langue quand ça le fait chier de parler anglais, il s'insurge dans sa langue natale, murmure des insanités dans les oreilles de sa petite sœur, charme les femmes avec la même langue. (STATUT CIVIL) Il est vierge de sentiments amoureux Arès, il aime les coups rapides, véritable cliché de sa génération. Le cul avant le cœur. Il a une fervente passion pour ça et il s'imagine pas se poser un jour, l'ennui étant sûre de le guetter.  (ORIENTATION SEXUELLE) Passionné des femmes, il s'est jamais posé aucune question sur sa sexualité. Arès il combat avec trop de brutalité les corps, les considèrent rien que comme ça d'ailleurs, comme des peaux qu'on souille, des vides que l'on comble, des soupirs et des cris qu'on échange. Et il s'imagine partager ça avec personne d'autre qu'une femme. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Août 2016 (GROUPE) de ceux qui vivent.

« Mon cœur et moi, on bande pour toi.  »

Arès il a vécu longtemps en Grèce, prince d'une mère peintre et d'un père faisant fureur dans l'immobilier. Il a vu le bleu d'une mer souvent calme, a joué les rois dans les rues de son quartier. Arès il a jamais rien vécu jusqu'à ce qu'ils s'échouent à New-York, sa mère enceinte d'Azur. Il a eu tout le temps de se faire en nom le gosse au bout des doigts dorés, à la langue arrogante, à l'insolence sans fond et sans fin, ne faisant que se nourrir à mesure que les années se faisaient avaler. Et il est trop confiant Arès, il a cru qu'il gérerait tout. Il était malin Arès, fou des tables de jeux, traînant sa belle carcasse dans les clubs privés, se noyant la bouche dans le champagne, en le buvant à même les corps des filles assez faciles qui s'offraient à lui. Puis c'est même pas lui qui payait, il a cru qu'il s'était enfin fait des potes Arès, que ces types aux mines patibulaires étaient de son côté, que c'était acté qu'il aurait jamais à rembourser tout ça. Sûrement qu'il a eu tort, qu'il a trébuché quelque part sans voir le trou dans lequel il a commencé à dégringoler.

Les menaces sont tombées, il y a pas cru Arès au début avant de se demander où est-ce qu'il allait bien pouvoir trouver toute la thune qu'il devait, quand il pourrait bien l'avoir, sa fierté mal proportionnée et mal placée lui interdisant d'aller quémander à son père. Lui, le fils en lequel on mettait tant d'espoirs de réussites, à qui on promettait la gloire et une vie coulée dans l'or et la chance, il y a cru jusqu'au bout qu'il allait gérer. Jusqu'à ce que la dette se fasse payer autrement, que le sang remplace les billets, qu'il en coule tellement qu'il a sûrement remboursé pour toute une vie supplémentaire. Ils ont commencés par sa mère, tête explosée, finit par le père, le cœur en morceaux qu'il a vu éclater ou peut-être que ce sont juste les cauchemars qui continuent de le hanter, de le mordre si profondément à l'âme qu'il se sent incapable de se déloger de sa culpabilité. Le mot est même trop faible. Parce qu'ils ont finit par sa sœur, par le joyau qu'il a toujours mit au dessus des autres, bien au dessus de toutes celles sur qui il posait les yeux. A chaque questions à laquelle il ne savait pas réponse, une coupure dans les mains trop délicates de sa sœur, ses hurlements hantant encore ses nuits et les spasmes douloureux de son corps contre le sien après le départ des démons. Et maintenant, maintenant, il sait même pas ce qu'il est bien capable de rattraper. Il a juste choisit d'échouer au Parking pour que plus personne n'approche les bouts déchiquetés de leur famille, que personne ne puisse même se rappeler qu'ils ont existés. Et d'ailleurs, il reste quoi d'eux ? Rien. Des ruines sur lesquelles il évite de marcher, ne les évoque pas vraiment à voix haute. Il veut juste vivre à nouveau, être plus fort que ceux qui sont venus lui arracher ses parents et sa vie, moins naïfs, il a l'envie de vaincre Arès, cette existence qu'on lui a collée dés sa naissance, de devenir autre chose qu'un prince sans fortune.

AZUR LEFTERIS – EPINE AU COEUR
C'est la colombe aux plumes souillées à laquelle il a toujours évité de toucher. Cette enfant venue bien après lui, ce sourire fleurissant toujours au coin des lèvres, les yeux si noirs qu'on aurait pu les croire remplis de vide. Non. Avant ils avaient une jolie couleur rassurante, le visage pourtant souvent insolent, il a toujours su Arès, qu'Azur était son égale, le sang bleu, si bleu, une reine dans le domaine de l'ambition. Princesse tombée dans un cocon doré, elle avait tout Azur. La beauté, une douceur qui inspirait la confiance avant que l'on déchante une fois sa jolie bouche ouverte. L'interdit. L'interdit qui régnait, qui rôdait entre eux, mordait leur âme sans pitié, leur rappelant que quelque chose tournait dans le mauvais sens au fond d'eux, que l'amour flambait trop fort. Ce n'était que des murmures au creux de l'oreille et puis l'enfant a grandit, a commencé à répliquer de cette voix qui appelait à se venger trop fort sur sa peau. Elle sait réveiller la folie Azur dans le cœur des gens mais surtout dans son cœur. Amoureux ? Non. Ce n'est rien qu'un lien qui lui dégueulasse l'âme, lui perfore le myocarde mais ce n'est pas la femme qu'il veut, pas celle qu'il veut voir vieillir à ses côtés. Ça reste des regards qui s'échangent trop longuement, des regrets qu'il ne dit pas, des pardons qu'il arrive jamais à lui lâcher à sa sœur. Il aimerait se mettre à genoux pour lui hurler qu'il a mal aussi, qu'il aimerait gommer ses erreurs comme les cicatrices qu'elle porte, comme pour lui rappeler chaque jour ses erreurs. Et y'a eu cette nuit où elle est revenue souillée, le regard hanté, les cuisses dégueulassées, le cou violacé, l'air d'un cadavre dansant sur la pointe de ses pieds. Il a eut la haine Arès. Non. Il a cru que le feu allait le faire tomber en poussière cette fois. Et depuis il s'efface Arès, il fait pas ce qu'il faut, vient bien moins à l'appartement qu'ils partagent, squatte chez des potes pour ne plus avoir à observer le désastre que devient sa sœur. Pour cesser de voir en sa sœur toutes les erreurs qu'il a commise et qu'il ne sait pas comment on répare.  

KOSTA HAROS - TITRE DU LIEN
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci.

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Azur Lefteris le Mer 31 Jan - 20:43, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (M) DIEU DU DÉSASTRE | (LIBRE)    Sam 27 Jan - 4:05

Le mot en plus
Parce que j'ai quelques exigences

Hello CUTE déjà merci à vous qui passez par là de vous pencher un peu plus sur ce scénario HAWW je serais néanmoins un peu chiante (même si c'est normal) en disant cash que si c'est pour le tenter et repartir aussi sec, ne venez pas, ne tentez même pas parce que les faux espoirs tout le monde s'en passera ou alors prévenez si vous n'êtes plus motivés ou peu importe, c'est la moindre des choses et je ne mordrais pas :l: merci par avance et bonne lecture POTTE

AVATAR

Négociable. Quand j'ai créé Azur, la tête du frère m'a tout de suite fait penser à Daniel Bederov SIFFLE néanmoins, au vu des ressources un peu relou à trouver et à sa galerie bazz un peu mince, j'ai rajouté Douglas Booth que j'aime bien pour le rôle bien que je lui préfère Adrien Sahores :l: Vous l'aurez comprit, on pourra en discuter si jamais les trois ne vous conviennent pas :l:

PSEUDO

Négociable mais ... le prénom d'Arès me convient parfaitement pour le personnage et je trouve que ça lui va plus que bien CUTE mais si vraiment le prénom ne vous revient pas, on pourra voir pour autre chose, en précisant que j'aimerais quelque chose qui rappelle un dieu grec, histoire d'entretenir un peu le cliché du grec avec un nom de dieu MDR

LIENS

Non négociable.

Si vous êtes un peu perdu, voici la fiche d'Azur ainsi que sa chrono, qui pourra fortement aider si jamais :l:

Je conseille aussi d'aller lire la description du clan de Kosta.

Bon c'est un lien particulier, je le sais. L'inceste, ce n'est pas tout le monde qui le tolère mais je trouve que le lien qui lie Azur et Arès peut être extrêmement intéressant à jouer au vu de toute la complexité qui traîne derrière et de toutes les barrières qu'ils ce sont toujours mit entre eux. Je préfère insister sur le fait qu'ils ne sont pas amoureux l'un de l'autre. Ils s'aiment, certes, d'une manière très étrange et qui va à l'encontre de la morale mais ne persiste qu'une profonde affection envers l'un et l'autre, un certain désir mais rien qui ne se rapproche de l'envie de se marier entre eux non plus ou de fonder leur propre famille ou autres trucs encore plus creepy ARROWluvCharlie

PRÉSENCE

Maintenant que je suis plutôt une joueuse active et régulière, j'aimerais quelqu'un qui soit là, qui soit motivé, plus que par le personnage, par le fait de s'intégrer au forum, de se faire des liens, d'être présent et d'avoir la possibilité de RPs régulièrement (même si je respecte les périodes de pages blanches, de flemme et tout, moi aussi vous inquiétez pas Surprised) parce que ça finira par bloquer sinon et ce qu'on veut c'est faire évoluer le lien puis nos personnages quoi POTTE et maintenant je passe pour la chieuse de service, on adore NIARK

AUTRE

J'aimerais qu'on évite au maximum, malgré que tout le monde fasse des fautes, moi la première ouloulou, les "sa va", "comme même", "sang blanc" (OUI MEME CA OUI GNOE) ou conjugaisons douteuses et tout et tout qui sont pas super agréable à la lecture POTTE

Et comme vous l'avez sûrement remarqués, je m'emporte souvent sur le nombre de mots. J'aime écrire, j'aime écrire beaucoup mais je ne demanderais jamais la même chose de l'autre côté. L'important est de prendre plaisir à écrire alors vous pouvez bien me rep le nombre de mots que vous voulez du moment qu'on peut partager du feels en masse ROBERT :l: VOILA. MTN. J'ai envie de dire que j'ai trop hâte de jouer ce lien, d'aimer ce frère, de le haïr (et elle est forte pour haïr Azur MIAOU), que je vous aimerais fort si vous le tentez et que vous le gardez en plus  ANGE merci de votre lecture et en espérant avoir réussi à vous séduire  JAIME  :l:


©️️️ Nous sommes de ceux
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (M) DIEU DU DÉSASTRE | (LIBRE)    Mer 31 Jan - 20:18
mais comment te dire à quel point j'ai aimé ce scénario ? RIP
j'ai rarement vu un personnage qui correspondait autant à ce que j'aime jouer, le genre d'ambitieux malsain, limite sociopathe sur les bords, l'âme maudite. J'aime tellement. RIP Je ne pouvais simplement pas dire non. Ta plume m'a charmé comme une diablesse et j'ai complètement craqué pour Arès. HOT bref, j'suis là et ça va faire plus de dégâts que Tchernobyl, p'tite soeur. ROBERT UP
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (M) DIEU DU DÉSASTRE | (LIBRE)    Mer 31 Jan - 20:24
O M G si tu savais comme tu refais ma journée entière là POTTE
jamais j'aurais pensé qu'il serait prit ou qu'il plairait, j'suis aux septième ciel JAIME
et j'suis trop trop trop heureuse que tu tentes Arès et le peu que j'ai lu de ton profil
je
suis
l'amour ho
j'ai hâte que tu foutes bien le bordel, fais toi plaisir ROBERT
(et sahores, ce choix, tu ne pouvais plus me faire plaisir MIAOU)
hésite pas à me mp surtout si jamais, je t'aime déjà DRAMAQUEEN
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (M) DIEU DU DÉSASTRE | (LIBRE)    
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.