avatar
« Moelleux comme un Pitch »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 1581
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 59 y.o
▹ APPART : #907 (neuvième étage) entre le ciel et la terre, à mi chemin entre dieu et l'enfer
▹ TAF : prêtre, passeur de la parole divine, engagé dans un tas d'associations locales.
▹ AVATAR : Lambert Wilson
▹ DC : Franz ; Popi ; Éléazar; Nikita



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: AU NOM DU PERE ♦ Deirdre   Mar 16 Jan - 12:05

   
Au nom du père
Serge & Deirdre
15/01/2018
Le chauffage, toujours aussi peu efficace dans les églises, se déclenche brutalement dans un souffle bruyant que l’acoustique magistrale de l’édifice fait raisonner. La nef et le choeur se font les poumons et la gueule d’un monstre effrayant, et Serge sort la tête de la chaufferie, une trace de charbon sur le front, et un sourire soulagé sur le visage. Chassant les traces de poussières de ses épaules, le prêtre replace soigneusement la soutane, en veillant au placement de la petite pièce de soie qui garde cachée l’échancrure du col noir.

Lorsque les habitants du quartier lui ont demandé de reprendre l’office, le père Michot ne s’imaginait pas trouver une église en si bon état: loin de l’édifice abandonné qu’il avait trouvé en Corse, Serge était face à une église entretenue dont il avait simplement fallu dépoussiérer l’autel, rafraîchir le contenu du tabernacle, chasser les quelques souris qui avaient élues domiciles sous les bancs et se débarrasser des seringues et des préservatifs usagés laissés là par les putes et les junkies qui étaient probablement venus chercher refuge entre les murs de l’église dont la porte était restée ouverte tout ce temps, comme c’est la tradition en ce qui concerne les lieux consacrés.

Fermant les yeux quelques minutes pour apprécier le son délicat de la soutane qui effleure doucement le carrelage de la bâtisse, Serge verse délicatement l’eau bénite dans les deux bénitiers qui se trouvent à l’entrée. Sorti de sa torpeur par un bruit, le père Michot entend la lourde double porte claquer, bientôt des bruits de pas retentissent dans le sas d’entrée, et c’est sa main qui vient ouvrir la seconde lourde porte.

Un sourire doux sur le visage, et les lunettes sur le haut du nez, l’escroc accueille la nouvelle venue, qui connait sans doute cet édifice mieux que lui pour l’instant: - Bonjour ma fille. Soyez la bienvenue. Puis-je quelque chose pour vous? Le faux prêtre écarte soigneusement le seau à eau bénite pour laisser la jeune femme se signer si elle en a l’envie et tends bientôt la main à cette dernière pour se présenter: - Père Michot. J’ai repris l’office et le service. Comme à chaque nouveau mensonge, Serge sait qu’il faudra se repentir, mais il retrouve aussi l’exaltation heureuse que sa position de prêtre lui accorde.
Il n’y a de pêcher que ce qui fait du mal aux autres et à soi.
Et la pipe qui a causé sa chute n’a jamais fait de mal à qui ce soit.

   
©️ Nous sommes de ceux
   


La Vérité
Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.
Épitre de Saint Paul aux Romains.

avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AU NOM DU PERE ♦ Deirdre   Sam 20 Jan - 10:51

La matinée s’étant conclue par un chou blanc au sujet des entretiens d’embauche, Deirdre avait laissé le garage en début d’après-midi à Al et Art le temps d’aller prendre l’air. Elle s’était dégourdie les jambes jusqu’à l’église proche naturellement avant de se faire la réflexion que son séjour à Niagara Falls avec sa copine l’avait privée de la messe, à laquelle elle allait toujours malgré son monstrueux péché d’homosexualité. Deirdre s’arrêta une seconde, pipe au bec devant les portes closes, avant de contourner le bâtiment religieux pour aller dire bonjour à Daniel dans le cimetière qui se trouvait derrière. Elle longea les années, et sans une considération pour le souvenir de sa dispute avec Avery à cet endroit plus d’un an auparavant, Deirdre épousseta la simple croix de bois qui commençait déjà à pourrir et cendra sa pipe sur l’herbe qu’elle estimait recouvrir sa tête, comme chaque semaine depuis début Août 2016. Un an et demi plus tard, son absence creusait toujours grand vide dans son esprit, vide que même Aidan ne parvenait pas à combler de son caractère solaire et de son corps voluptueux.
Daniel lui manquerait toute sa vie, c’était une certitude.


Un brusque sursaut la saisit tandis que la seconde porte du sas d’entrée de l’église s’ouvrait devant elle avant même qu’elle n’ait touché la porte. Elle crut halluciner en voyant un prêtre se tenir dans l’encadrement de la porte.

« Vous m’avez fait peur ! »

Deirdre conserva son masque de chat sauvage jusqu’à ce que le gars se présente. Crédule et trop croyante, l’irlandaise ne se rendit compte d’aucun stratagème, et se faufila jusque dans la nef pour se signer d’une main qui n’avait plus été humide dans cette église depuis le départ de Cahal Donnelly début 2016.
Comme elle ne possédait plus sa croix, Deirdre sortit son chapelet de la poche de son baggy, hésita, et se tourna vers Serge.

« Vous faites les confessions, mon Père ? »


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Moelleux comme un Pitch »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 1581
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 59 y.o
▹ APPART : #907 (neuvième étage) entre le ciel et la terre, à mi chemin entre dieu et l'enfer
▹ TAF : prêtre, passeur de la parole divine, engagé dans un tas d'associations locales.
▹ AVATAR : Lambert Wilson
▹ DC : Franz ; Popi ; Éléazar; Nikita



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AU NOM DU PERE ♦ Deirdre   Lun 29 Jan - 10:39



L’arrivée dans une nouvelle église n’est jamais simple pour le père Michot, il en a connu des autel, il en a remonté des nefs, et l’issue de l’histoire n’est jamais bonne: pédophilie, homosexualité, il a eu droit à toutes les calomnies, les premières infondées, les autres étouffées: il n’y a pas de fin heureuse pour les odieux pêcheurs, et malgré les histoires qu’il se raconte pour se rassurer, et s’assurer le paradis, il a bien conscience de la mascarade dans laquelle il s’est enfermé depuis toutes ces années. Il aurait dû profiter de cette nouvelle vie pour arrêter, encore une fois, et puis il y a eu le col blanc, qu’il n’arrive jamais à quitter, et la détresse d’un croyant: alors l’homme a repris ses gants, remis le masque, et le sourire bienveillant qu’il n’a jamais eu besoin de feindre a retrouvé sa place sur son visage.
Il observe la jeune femme sursauter, et se présente, en attendant qu’elle daigne l’accepter comme une présence nouvelle dans cette église qui ne lui est visiblement pas étrangère, parce qu’on ne pousse pas par hasard les portes d’une église que les prêtres ont déserté depuis des mois.

Il relève les yeux vers elle en entendant le son presque hésitant de sa voix et hoche la tête en désignant le confesionnel d’un signe de la main, parce que sa formation est traditionnel, il n’est pas de ses confesseurs qui prennent les choses à la légère: - Bien évidemment ma fille. Entrez, je suis là pour vous écouter. Le faux prêtre pousse le simulâcre, il tient le petit rideau, pour permettre à Deirdre d’entrer de son côté, s’installant de l’autre côté de la petite grille, de profil, oreille attentive, prête à écouter: - Je vous écoute mon enfant. Sentez vous libre, nous sommes là pour apaiser votre âme. Un sourire plus doux encore éclaire les traits du curé, alors qu’il encourage, de ses grands yeux tendres.


   


La Vérité
Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.
Épitre de Saint Paul aux Romains.

avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AU NOM DU PERE ♦ Deirdre   Dim 4 Fév - 17:59

Si Deirdre devait déverser tous les péchés qu’elle a commis depuis sa dernière confession avec Cahal Donnelly, ils auraient besoin de toute la journée pour se faire, et Deirdre ressortirait certainement avec les menottes aux poignets tant elle aurait confié de crimes et de délits. Et surtout, elle serait probablement épuisée d’ouvrir son âme ainsi avec un inconnu alors qu’elle ne le fait pas avec les gens qui sont le plus proche d’elle.
Mais c’est peut-être ça, le problème.

Deirdre fit tourner machinalement son chapelet entre ses doigts, faisant rouler les perles entre ses phalanges, regardant la lumière sous le rideau attraper quelques parcelles du crucifix en argent qui pend au bout des perles noires. Elle inspira profondément avant de se laisser aller dos contre le bois du confessionnal, sa tête s’appuyant contre la paroi. Elle ferma un instant les yeux, se demandant par où commencer, se demandant la verité envers laquelle elle en voulait le plus, la pire horreur qu’elle avait commise, la décision la plus contardictoire de ses principes.
Deirdre ouvrit les yeux.

-Je crois que j’aime les femmes, mon père.

Quelque part, son coeur manqua un battement, et le silence qui suivit n’avait jamais été aussi lourd.


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
« Moelleux comme un Pitch »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 1581
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 59 y.o
▹ APPART : #907 (neuvième étage) entre le ciel et la terre, à mi chemin entre dieu et l'enfer
▹ TAF : prêtre, passeur de la parole divine, engagé dans un tas d'associations locales.
▹ AVATAR : Lambert Wilson
▹ DC : Franz ; Popi ; Éléazar; Nikita



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: AU NOM DU PERE ♦ Deirdre   Sam 7 Avr - 22:10

L’intimité de la confession, Serge la connaît, il l’apprécie, il en jouit même, parfois: cette place là, elle a une valeur incroyable. A l’homme d’église, on raconte tout, même ses plus grandes hontes, et il est sans doute malsain d’en éprouver le plaisir qui est le sien, mais il n’arrive pas à s’en sentir coupable: sans doute parce que lui aussi, il a de nombreux péchés à confesser, mais après tout, contrairement au reste des hommes, il ne trouverait personne pour l’absoudre de sa crasse, alors il la ferme. C’est plus simple de nettoyer la merde des autres que de regarder la sienne dans les yeux..

Le petit grillage le sépare de la jeune femme, mais il ressent, dans le silence pesant qui s’étire, et dans le rythme de son souffle qui se heurte à quelque chose d’invisible, qu’elle a des choses à dire, des choses qui lui font honte, peut-être, ou qui pourrait l’envoyer en prison, sans doute. Après tout, le Bronx est de ces quartiers où personne n’a l’âme pûre, pas même le curé.
Les mots qui montèrent à ses oreilles, Serge ne les attendait pas. Michot serra la machoîre, parce que sa stature d’homme d’église lui ordonne de condamner ce comportement: il se punit, sévèrement, de ses propres penchants, il ne peut donc les tolérer chez quelqu’un d’autre, son âme est trop occupée à essayer d’absourdre sa propre faute. Le silence tombe, et Serge inspire. Son souffle emplit l’espace du confessionnal et il finit par reprendre, la voix posée, et le ton ferme: -Ma fille, votre présence ici m’indique que vous avez conscience de la valeur de cette vérité. Savez-vous ce que notre Seigneur pense de ces… déviances mentales? Elle est là, à bout de doigt, l’hypocrisie incarnée, le mensonge aux allures de saint homme.


La Vérité
Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.
Épitre de Saint Paul aux Romains.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: AU NOM DU PERE ♦ Deirdre   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.