avatar


Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 270
▹ INVESTISSEMENT : 2

▹ AGE : 19 ans
▹ APPART : Tu habites là où l'on veut bien de toi, faute d'avoir de quoi payer un loyer complet...
▹ TAF : Tu aurais aimé poursuivre tes études mais hélas, tu as du faire un choix et ta santé a été prioritaire, tu fais donc des petits jobs par ci, par là et quand c'est vraiment la dèche, tu chantes au coin d'une rue.
▹ AVATAR : HPW
▹ DC : Al, Mishatte et Ace

MessageSujet: Re: I need a bed... can you help me ? [Henry]   Sam 2 Juin - 12:26
Conseiller les autres, c’était toujours plus facile que de le faire mais c’était bien la raison pour laquelle ce n’était pas ton métier, toi ton job c’était de trouver un logement aux gamins, pas de prendre en charge leurs problèmes. Ceci dit, tu avais conscience que le seul fait de les écouter pouvait déjà faire la différence. Une chose de certaine, tu devinais l’histoire de Casey peu commune et ses confidences te confirmèrent rapidement ton intuition. Tu comprenais également ses réticences vis-à-vis des services sociaux qui n’avaient pas bonne presse. « Hum, dans le pire des cas, si les services sociaux interviennent…ça fera quoi ? S’ils devaient te retirer de chez ton…père, bah c’est ce que tu veux, non ? Enfin j’ai pas la prétention de savoir ce qui est le mieux pour toi. » tentais-tu, relevant le nez à la sonnerie du four. Tu te levais dans la foulée, attrapant le gant thermique avant de retirer les pizzas surgelées du four, t’occupant à couper des parts non sans l’écouter parler des garçons. Il était marrant Casey, même en parlant de sa vie, il trouvait moyen de déconner. « Les garçons adoreront ! »
Tu étais certain qu’il s’en sortirait dans la vie, il avait l’air plus fort qu’il n’y paraissait.
Revenant dans le salon avec le plat, tu jetais un dessous de plat sur la table avant de poser le tout devant lui. « C’est encore chaud mais sers-toi. Tu veux quelque chose à boire ? On a du coca, des trucs du genre » annonçais-tu, faisant le service avant de revenir auprès de lui pour pouvoir l’écouter avec toute l’attention qu’il méritait. « Même s’ils ont surmonté leur chagrin, je ne pense pas qu’ils t’aient oublié pour autant. Tu avais quel âge ? Mais tu sais, c’est pas parce qu’ils ont l’air d’avoir une parfaite que tu dois te sentir coupable, tu n’y peux rien de ce qui t’es arrivé et tu as grandi dans ce contexte. Tu ne dois pas t’en vouloir d’être devenu le garçon que tu es aujourd’hui. Et puis même si tu parles mal et que tu fais des conneries, ce n’est pas ce que tu es. Tu vois ce que je veux dire ? » c’était triste la manière dont il se dévalorisait, dont il s’imaginait indigne de sa vraie famille. « Qu’est-ce que tu risques à leur envoyer une lettre par exemple ? »
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12518-casey-andersen-can-you
▹ MESSAGES : 125
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 17 ans
▹ APPART : 1510
▹ TAF : Lycéen
▹ AVATAR : Jazz Pope
▹ DC : Jacek Tonnesen, Mads Norgaard, Meredith Lynch

MessageSujet: Re: I need a bed... can you help me ? [Henry]   Mer 6 Juin - 20:07
Il était vrai que vu comme ça ce serait tellement simple, tellement plus facile... et oui il y avait pensé plus d'une fois Casey... à le faire, franchir le pas, passer par les services sociaux pour pouvoir fuir le domicile. Seulement voilà... il y avait juste un problème « C'est ce que je veux oui... mais j'ai peur de où il me feraient atterrir... » possiblement dans sa vraie famille ? Et ça il n'en avait pas envie, il était terrifié à l'idée de les voir un jour en vrai, en personne, de près surtout et qu'ils voient à quel point leur enfant perdu n'avait plus rien à voir avec le gamin qu'ils avaient dû rechercher juste un temps. Il se sentait un peu comme Peter Pan, incapable de rentrer chez lui car tout ce qu'il voyait n'était rien d'autre qu'une fenêtre fermée, signifiant clairement qu'il n'avait plus sa place, au point de préférer rester chez lui, dans cet univers de crasse au lieu d'un merveilleux pays imaginaire à se battre chaque jour avec son propre Capitaine Crochet qui était ici son kidnappeur.

Casey avait alors balancé deux trois conneries, prit une part de pizza et répondu « Je veux bien du coca steup. » avant de commencer à prendre une bouchée. Mais surtout Casey... il avait envie de vider son sac une bonne fois pour toute avec quelqu'un. Et peut être qu'Elliot aurait été plus indiqué car il était son meilleur ami ? Mais autant que Casey puisse l'aimer il ne faisait pas confiance en cette petite pute de commère pour garder un secret, surtout sachant qu'il était monté sur le même modèle, tandis que Henry il semblait... le genre de personne qui ferait tout ce qu'il y avait de bien pour les autres. Alors il avait fini par tout lâcher et il ne s'était pas trompé... ce mec était vraiment le genre gentil à vouloir tout faire pour l'aider et au fond c'était ce dont il avait besoin « Ils m'ont pt'être pas oublié mais je suis pas certain qu'ils ont envie de me retrouver maintenant. Ils ont une jolie vie, une jolie famille... qu'est-ce qu'ils feraient d'un ado comme moi ? Et j'avais cinq ans d'après ce que j'ai pu lire dans les avis de recherche donc ça date... Et je sais pas... j'ai un peu l'impression que c'est ce que je suis quand même maintenant... J'ai rien du petit ange avec un cœur en or à l'intérieur. Je sais peut être me montrer courtois quand il faut mais je reste qu'un petit con ! Bien pour le Bronx, pas pour le reste du monde, surtout pas leur monde... » Et ce qu'il risquait à leur envoyer une lettre ? Se dévoiler peut être... et ça le faisait flipper... mais ce qui le faisait encore plus flipper c'était « Qu'ils confirment mes doutes... qu'ils me répondent pas ou pire qu'ils me répondent pour me dire de plus jamais les contacter... » il se jeta alors frénétiquement sur sa part de pizza.
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.