avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 17:43

CAÏN « CROW » VIALEK
Silhouette, conspiracies indefinite. Never fool, gotta stay cool, smoke another cigarette.



(NOM) Vialek, mais ça pourrait être Cooper, Dupré ou même Kirisaki. Beaucoup d’alias pour peu de choses, beaucoup de vies empruntées le temps d’un passage. (PRÉNOM) Caïn. Retour aux sources, plein phares sur le gosse des deux premiers Hommes, pas d’Abel dans le sillage pour l’empêcher d’avancer. Personne ne l’appelle comme ça de toutes manières : son cercle social ne se compose pratiquement que de son boulot. Et au boulot, c’est juste Crow. (ÂGE) 46 ans. Il a du mal à compter, et surtout à y croire. Il se sent plus vieux, plus las, embourbé dans la routine des assaillants de l’ombre. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) La cire de bougie sur les gâteaux, c’est pas vraiment son affaire. Néanmoins on ne lui ôtera pas que, le 4 décembre 1971, il souilla la table de la cuisine dans un cri perçant la nuit.(OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Tueur à gage, professionnel de la mort, l’argent contre la gâchette, neutralité parfaite dans ce monde qui s’entrechoque. Durant la journée pourtant, il s’occupe de menues besognes pour se changer les idées dans l’attente du prochain contrat : sortir les chiens, garder des gamins, livrer un colis… Le service sous toutes ses formes les plus diverses. (NATIONALITÉ) Dépendante du passeport provisoire, toujours factice, aux infos changeantes. En ce moment, c’est le rôle d’un américain natif polonais qu’il joue avec d’autant plus de facilité que les accents de ce pays de l’est font écho à beaucoup de choses. (ORIGINES) Un coin perdu de Pologne, loin de la capitale, loin des villes, au-milieu des villages campagnards qui gerbent autant de gosses que les pochtrons un soir de cuite. Il se souvient peu de l’enfance, juste de la traite, et de l’argent facile une fois l’arme en main. (STATUT CIVIL) Marié à son job, à défaut d’avoir du temps à consacrer à d’autres humanoïdes. (ORIENTATION SEXUELLE) Peu intéressé. Ne trouve que peu de réconfort dans les bras chauds, peu importe le genre. Il est un peu éteint, contemplatif. Ça ne l’empêche pas de coucher de temps à autre, ça lui permet de penser aux étoiles. Mais rien de plus. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Trois semaines à peine, le temps de construire la réputation du bon voisin que personne ne soupçonne, tandis que dans son dos s’inscrit la marque du canon de fusil pour le compte des différentes mafias présentes.  (GROUPE) De ceux qui survivent.

« C’est juste mon travail. Je ne sais pas faire grand-chose d’autre.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) L'oiseau charognard s'envole pour dérober tout ce qui brille, attiré par l'appât du gain. Comme tout ses collègues vénales au possible, il cherche à dérober sa part du magot, attisé par le miasme des malfrats du coin, concentré en un point précis. Mafia rime avec contrats, têtes trouées et poignée de dollars au fond de la poche, sous la houlette d'un regard froidement détaché. Donnant-donnant dans la discrétion la plus totale, sur la pile de corps jonchant le bitume tâché de sang. Alors les infos circulent, les positions se déploient, tout autant de proies attirent forcément les prédateurs. Il connaît le milieu, et le milieu le connaît. Il sait qu'il y a de quoi faire dans le coin, avant de déployer ses ailes et de se barrer de nouveau. Sans attaches, le compte en banque garni.
Faut bien bouffer.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) La conception des autres est relative à ses yeux. Ils sont là pourtant, c'est indéniable. Il les croise chaque jour, leur sourit poliment, les gratifie d'une salutation des plus avisées, mais guère plus. Ce n'est pas qu'il ne veut pas sociabiliser, c'est juste qu'il n'a jamais su. Les autres ne sont pas comme lui, même ceux de l'ombre, non, personne ne ressemble autant à un instrument qu'un autre instrument. Et il y en a peu, dans le coin. Les quidam du Parking, cette mère de famille, ces gosses qui courent partout, ce vieux quinca à la fenêtre, tout ça, tout ce monceau d'humanité endormie des absurdités du monde, tout ça, c'est tout autant de cibles potentielles si on le lui demande. Des êtres qui attendent leur heure, comme chacun. Il ne leur sera jamais agressif, pourtant. Toujours doux, à rêver et à les croiser partout. Mais ce n'est que lorsque que le couperet tombe sur un nom, un visage, une heure précise que tout sentiment s'évapore. Alors, oui, ils sont gentils ses voisins. D'une simplicité reposante. Pour combien de temps encore ? Il l'ignore, et ça ne l'empêche pas de dormir. C'est la routine. Demain, il devra sans doute partir. Et il oubliera ces visages comme tout les autres avant eux.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) « Le grand calme, le mutique, celui qui parle peu, mais toujours là, quelque part, au détour d’un couloir. Il gratifie les passants d’un sourire doux, aussi pâle que sa figure grisée par le tabac. On le connait peu, finalement. Il aime les animaux, la pâtisserie. Le toit de l'immeuble, aussi, il y prend souvent des photos. C’est comme une ombre de passage, aux atours rassurants, à l’anglais presque baragouiné. C’est pas un violent pour personne, oh non, c’est juste un quadra célibataire, sans femme, sans enfants, sans reproche aucun, et qui n’a pas de quoi vivre ailleurs qu’au sein du Parking. » Il y a ça, et puis le reste. Le reste n’a besoin que du palmarès et de la renommée de Crow.

PSEUDO/PRENOM : harfang ÂGE : 23 ans. PAYS : FRRRRANCAIS MADAME.  GNOE  /PAN/ FRÉQUENCE DE CONNEXION : Très souvent, j’ai cette chance d’avoir un ordi greffé aux paluches.  ROBERT  COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Sa célébrité le dépasse.  SIFFLE  Et quelques passages infructueux par manque de temps malheureusement. REMISE EN JEU Non. :< (TYPE DE PERSO) Inventé. (CRÉDITS) icons trouvées par recherche, gif : gif hunt COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Nada signor.  ME GUSTA  AVATAR : Adrien Brody.

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Caïn Vialek le Dim 7 Jan - 12:50, édité 6 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 17:44

C'est l'histoire d'un mec.
If we're equal before God, we must be no different here. Your life worth mine. And I don't value it this much.


« […] Tu sais, tu n’es pas la première personne à me poser la question. En vérité, j’me sens toujours un peu gêné quand on me la pose, parce que, concrètement, j’ai peu d’éléments de réponse. C’est vrai, c’est comme ça. Les choses s’imbriquent, et ta chance, elle est devenue la mienne. C’est comme des oiseaux qui se pourchassent pour le même bout de ver planté dans la terre. Mais tu sais, au fond, je me la pose aussi. J’me la pose à chaque fois qu’on m’appelle sur mon portable pro, à chaque fois que je vois la somme versée sur le compte. Bien sûr, je ne suis pas le seul. Je pense que tout le monde se l’est posée un jour, que ce soit en allant bosser, ou à s’épuiser dans la routine du quotidien. On est tous pareil. Ça n’a rien à voir avec le boulot, j’te jure, juste une sorte de… ressenti général, j’dirais. Le monde est plus las qu’on ne le croit. On s’accroche à des morceaux d’espoir pour les regarder briller, quitte à s’en abîmer la rétine. Même toi, sans doute. Mens pas, j’le vois dans tes yeux. Qui ne reflètent plus grand-chose, faut l’avouer.

N’empêche, si je devais tenter de te donner des pistes, j’pense que je te dirais : l’habitude. Et que je ne sais rien faire d’autre. Ça fait depuis l’enfance, tu sais. Depuis que j’ai été dans les jupons du vieux grigou. Il me parlait directement comme à un adulte. Je crois qu’il aurait pas hésité à me buter moi si j’avais pas été bon. Et puis, il y avait elle, aussi. Elle, elle me poussait à me surpasser. On était deux à vouloir devenir le meilleur, c’est une chasse permanente depuis qu’on est gosses, on se tire dans les pattes comme d’autres tirent des pétards. La pétasse de mes nuits, comme je l’appelais, un cauchemar, cette nana. Mon plus beau cauchemar parmi les inepties… M’enfin, c’est pas ça l’important. L’important, c’est que je m’en sois tiré sur un mont de cadavres que je ne connaissais pas, et qui m’ont rapporté plus gros que je l’espérais. Le vieux disait que c’était simple, que ça ne demandait pas d’attache, qu’on en faisait tout une histoire mais que, quand on était pro, ça n’avait rien de plus compliqué que d’aller poster une lettre. Il avait raison.
C’était un père meilleur que le vrai. Le vrai, si on peut dire, c’est lui qui m’a vendu à lui. Histoire de dettes et de famine, à c’qu’il parait. Paraît d’ailleurs que les parents veulent le meilleur pour leurs enfants. Moi j’crois surtout que les miens n’auraient jamais pu faire le quart de ce qu’il a fait pour moi, et qu’ils en étaient pleinement conscients.

Mais tu vois, tout ça, ça conditionne. Ça te fait tourner le cœur comme une bête en cage, incapable de savoir si la jolie boulangère qui te plait devra saigner pour toi demain, ou que tu devras retourner ton pistolet contre celui qui t’a payé la veille, car l’autre est plus offrant, ou a besoin de tes services. T’as de la fidélité que parmi les innocents. Ceux qui savent qui t’es au fond, et pas c’que tu branles de tes journées.
[…]
Hein ? Une pute, moi ?
Une pute, ouais.
Y’a de ça.
Mais j’ai moins de mérite.

[…]Tu sais, ça n’a rien de perso. J’te connais pas et toi non plus. On devrait même pas papoter ainsi mais en ce moment, j’m’ennuie un peu. J’devrais juste en finir et me tirer, sentir la nuit peser sur ma gueule enfarinée de type qui bosse quand d’autres dorment. Tu parles pas beaucoup, en plus. C’t’un peu chiant de converser avec toi, mais bon, j’ai rien d’autre à foutre. Puis, c’est toi qui m’a posé la question, aussi. Remarque, j’te comprends. J’parle pas beaucoup en général non plus. Mais bon, là on est que tout les deux, j’crois que je peux me lâcher.

[…] T’avais des clopes, non ? T’es du genre à en avoir. J’t’en emprunte une, j’suis à sec. Je
devrais pas, je sais, mais bon, hein, tu vas m’faire la morale. T’es pas trop en état… »

Les doigts glabres sillonnent la veste posée négligemment sur un dossier de canapé, à la recherche de gitanes salvatrices, celles qui apaisent les martyrs du dur labeur. Il les aime, ces mères qui se consument, celles qui l’enferment dans cette bulle le temps que quelques minutes à s’entâcher les poumons autant que ses mains le sont.
La fumée éparse embaume la pièce. Bientôt, il n’y a plus rien d’autre qui compte et, les yeux à demi-clos, Caïn regarde le ciel pointer vers la nouvelle aube à travers la fenêtre de l’appart inconnu. La clope de 5h00 est la meilleure. Toujours éphémère, elle reste l’unique qui subsiste avant d’aller dormir.

« Bref. J’vais pas m’étendre, tu m’excuseras… Alors, ton « Pourquoi ? », il restera dans le vide. J’suis désolé. Mais c’est mon travail, de la laisser en suspend. »

Dormir, et oublier. Dormir, et ne pas rêver. Dormir, et s’envoler vers d’autres lieux. Dodo – boulot – métro.

Nom de Code : Crow. 30 ans de carrière, palmarès établi en Europe de l’Est, de l’Ouest et une partie des Etats-Unis. Spécialisation : arme à feu, calibres divers. Compétent également en arme à distance de type sniper. Réputé pour sa discrétion et la rapidité de ses exécutions.
Honoraires à débattre. Payable d’avance.
Ne pas contacter entre 6H00 et 11H00.
Satisfait ou remboursé.


Décembre 2017, aéroport de Munich, 9h17. Rasseport temporaire. Rôle à apprendre lors du voyage.
Nom : Vialek. Prénom : Caïn. Célibataire, sans enfant. 1m90. Aime les choses sucrées, les chiens, prendre des photos. Le cinéma, aussi, sans être particulièrement cultivé. Fasciné par les images. Travaille en tant que gardien de nuit dans une boîte fictive de banlieue, d’où ses sorties nocturnes fréquentes. Apprécie la compagnie des autres sans savoir comment les aborder, paraît très timide et sensible. Doux avec les enfants et les personnes âgées. Parle avec un accent étranger, probablement de l’est. Gauche, maladroit, à l’allure de ces grands enfants un brin innocents. Souris peu, parle peu.
Attachant, malgré tout.
Le voisin parfait.



©️️ Nous sommes de ceux


Dernière édition par Caïn Vialek le Dim 7 Jan - 12:59, édité 5 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11563-popi-l-extase-totale
▹ MESSAGES : 302
▹ INVESTISSEMENT : 4

▹ AGE : 29 y.o.
▹ APPART : #1409 ( quatorzième étage )
▹ TAF : directeur de l'hôtel l'Etoile
▹ AVATAR : Pierre Niney
▹ DC : Franz - Rauera - Nikita - Apolline

MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 19:48
Bonjour Monsieur :l:
J'ai du boulot sur toi si ça te tente AS BRILLE


SISTER
Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow. Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow.
©️ by anaëlle.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13196-luna-sometimes-violenc
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1216
▹ INVESTISSEMENT : 77

▹ AGE : 24 ans (21/06)
▹ APPART : Décide de garder l'appartement de Jam #304
▹ TAF : Plus rien maintenant
▹ AVATAR : Emily Rudd
▹ DC : Yu



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 19:51
Bienvenue ! :l:


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1524
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ AVATAR : Melina Martin
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 20:33
Bienvenue parmi nous HAWW



( FILLE LIBRE COMME L'AIR )
fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.


avatar
« NITROMÉTHANE »« NITROMÉTHANE »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5284
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 32 ans
▹ APPART : Squatte le 508.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ AVATAR : Elliphant
▹ DC : Mimi, Niilo, Neslihan, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 20:41
Sympa ton métier ; passe me voir, on va discuter NIARK

Bienvenue, et bon courage pour ta fichette :l:


And in their triumph die,
like fire and powder,
Which, as they kiss, consume.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 22:50
Rouh le beau monde. MIAOU coeur Merci beaucoup pour le bienvenutage !!

@Popi Wallerstein : Faut bien mettre du beurre dans les épinards. blasé Je viendrais sonner à ta porte sans faute ! What a Face

@Luna Mathers : Merci miss, c'est bien aimable. ♥️

@Lizz Moen : Merci mad'moiselle ! PEDO

@Deirdre Haynes : Aucun problème, je suis ouvert à toutes discussions, j'crache pas sur l'argent facile. SADIQUE Thanks ! :l:

Alley, on se remet à l'écriture, go go go ! RAH

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 22:52
ok, ok, ok, ce début de fiche fait tellement rêver, le personnage saisissant et complexe comme on les aime, damn.
hâte d'en lire davantage et putain, ce qu'adrien est parfait pour lui ! I love you tout est bandant jusqu'au pseudo, bienvenue SIFFLE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 23:07
HAN CUTE Shocked Meh meh meh merci c'est trop gentil. JEREM LE HERISSON J'suis happy que Caïn te plaise autant, en espérant que la suite fasse de même ! What a Face
Adrien est un de mes vava de prédilection, j'étais tout en joie de le voir libre ! MDR
Thaaaanks ! :l:
avatar


Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13179-gala-taguer-des-galaxi
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 378
▹ INVESTISSEMENT : 128

▹ AGE : 24 mais ça l'amuse de voler les bières au lieu de donner sa carte.
▹ APPART : #007, la bande originale de James Bond en fond sonore.
▹ TAF : donne vie aux monstres de Monsters and Men sur les murs vierges du Bronx, hacke les comptes en banque, bosse pour la mafia Bartolotti.
▹ AVATAR : Giza Lagarce.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 23:08
Adrien Brody, c'est tellement rare de le voir alors qu'il est si exceptionnel JAIME
Bienvenue parmi nous I love you
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 23:18
Je plussoie à mort, ce type me rend dingue. Surprised Surprised Surprised :l:
Merci beaucoup ! ♥️
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 739
▹ INVESTISSEMENT : 27

▹ AGE : 20 ans. (22 jan)
▹ APPART : #801 - 8e étage
▹ TAF : étudiante en langues étrangères.
▹ AVATAR : Nadine Leopold
▹ DC : //

MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Jeu 4 Jan - 23:41
bienvenue sur le forum :)


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.

Spoiler:
 
avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Ven 5 Jan - 0:47
Bienvenue !
j'espère qu'on aura l'occasion de se croiser ! CUTE



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Sam 6 Jan - 1:36
Bienvenue parmi nous BAVE
Tu as de la chance, ce smiley CAÏN LE CAÏN porte ton nom MIAOU


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   Sam 6 Jan - 16:08
bienvenuuuuue ici I love you
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Caïn - L'Amer a l'Homme.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.