AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://tinyurl.com/gmals6m
avatar
« arnaqueur d’étoiles »

▹ MESSAGES : 1156
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : twenty-eight yo – march, 21st.
▹ APPART : #603 / 6th floor – avec son âme-sœur. de retour au sixième, avec un sale goût d’abandon au fond de la gorge.
▹ TAF : mon corps appartient à ceux qui en ont les moyens, mon âme est damnée, mon cœur ne cesse d’espérer – la catin du quartier.
▹ DC : la princesse aux arcs-en-ciel (flora) la chair mutilée (celso) la seal noyée (elinor) & l’étoile morte (solal).



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: F - LOVE FAUT RÊVER. (LIBRE)   Jeu 28 Déc - 22:26



électre “sin” eliot
imogen poots, lili reinhart, négociable – cf. infos.



(NOM) eliot, patronyme anglophone qu’ils ont adopté à la suite de la mort de leurs parents – pour avoir l’espoir de se fondre un peu mieux dans la masse américaine. leur véritable nom de famille est kostas. (PRÉNOM) électre, prénom mythologique comme celui de son frère ; elle se fait surnommer “sin” dans le monde de la rue, de la prostitution. (ÂGE) vingt-huit ans, vingt-huit trop longues années emplies de rêves fracassés, jetés aux ordures et à la gueule béante des chiens enragés. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) le 21 mars 1989, à chicago - illinois. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) prostituée, catin, pute, péripatéticienne, leur métier porte bien des noms différents mais n’a finalement qu’une seule signification : elle comme son frère se vendent contre de l’argent. (NATIONALITÉ) américaine. (ORIGINES) leur mère était américaine et leur père grec, ils sont tous les deux décédés aujourd’hui. (STATUT CIVIL) célibataire, seulement pour ravir les clients et leur faire croire qu’elle leur appartient. amoureuse de ses rêves d’enfant, passionnée par son jumeau qui le lui rend bien. (ORIENTATION SEXUELLE) bisexuelle par la force des choses, pour concorder avec son métier qui la pousse dans les bras de celles et ceux qui la désirent. (DATE D’ARRIVÉE AU PARKING) un jour d’avril 2015, après avoir vécu avec son frère dans la rue. (GROUPE) au choix, tout dépendra de la direction que prendra ta vision du personnage. (CRÉDITS) avatars by wanderlust, liloo_59 @bazzart & me.

« si c’est notre dernier tango, si c’est notre dernier soupir »

(UN) la grossesse de leur mère était un accident. leurs parents n’ont jamais voulu d’enfants, encore moins des jumeaux. alors, une fois mis au monde, ils ont grandi et vécu dans une famille bancale et mal aimante. un père alcoolique et violent ; une mère droguée qui ne les regardait pas. ils étaient le rempart l’un de l’autre, leur force et leur pilier. leur seul et unique amour dans cette vie qui n’avait jamais voulu de leur existence. (DEUX) leur mère est morte d’une overdose, sur le canapé du salon ; leur père a eu un accident de la route. (TROIS) ils ont tout quitté et se sont enfuis pour ne pas être séparés par les services sociaux. ils ont débarqué, à vingt ans à peine, dans le bronx avec des rêves plein la tête et la jeunesse dans le corps. c’était une nouvelle vie qui commençait – leur nouvelle vie. et tout un monde de possibilités s’offrait à eux. (QUATRE) ils se sont brisés les ailes face à la réalité qui s’est avérée plus difficile que prévue. ils ont alors vécu dans la rue, comme ils pouvaient, aidés par d’autres sdf comme eux. ils étaient les deux gosses inséparables et perdus, deux gamins qui n’auraient jamais dû être là mais personne ne pouvait rien pour eux sinon les aider. on leur fichait la paix, on les protégeait un peu. on les aidait comme on pouvait. (CINQ) pour se faire un peu d’argent, oreste dessinait dans le parc et électre faisait quelques tours de magie pour dépouiller les passants les plus crédules. (SIX) puis un jour, oreste a commencé à rapporter un peu plus à manger, des vêtements plus beaux. plus chauds. il disait qu’ils allaient pouvoir avoir un petit appartement rien qu’à eux, que c’était pour bientôt. elle, elle ne comprenait pas comment il arrivait à dire ça, à y croire vraiment. elle demandait d’où lui venait tout cet argent et oreste, il répondait toujours de la même façon, avec un petit sourire triste et honteux qui ne dévoilait pas ses dents : « ne t’en fais pas, je m’occupe de tout. tu n’as plus rien à craindre, maintenant. » (SEPT) et puis elle a découvert le terrible secret de son frère, de son âme : il se prostituait. il vendait son corps aux passants dans la rue qui lui payaient ses faveurs en billets verts. elle a d’abord été furieuse, malheureuse. elle a manqué de lui hurler dessus. puis elle s’est souvenue que c’était pour elle qu’il faisait ça – juste pour elle. pour mettre un peu de nourriture dans son assiette, des vêtements plus chauds sur ses épaules quand vient l’hiver. il faisait ça pour elle. pendant longtemps oreste a refusé mais il a fini par céder : elle voulait l’aider, elle voulait en être elle aussi. pour l’aider à construire une meilleure vie – pour eux. alors, elle aussi a commencé à se prostituer. au départ, avec son frère : ils étaient les jumeaux qu’on réclamait, des jumeaux envoyés par dieu lui-même. puis ensuite, seule. comme une grande. (HUIT) leur proxénète, c’est francesco scorza et il les tient véritablement en laisse. quand il veut obtenir quelque chose de l’un d’eux, il menace le double. et ça marche à tous les coups. c’est comme ça qu’il a mis oreste à ses pieds ; c’est comme ça que électre est tombée enceinte du diable en personne. (NEUF) elle a avorté, sans rien dire à personne. pas même à son frère. c’est un lourd secret terrible qu’elle a préféré cacher. elle a avorté pour punir franco, pour lui enlever un petit être qu’il aurait peut-être pu aimer. pour le punir de briser son frère aussi salement qu’il le fait. (DIX) après ça, terrorisée à l’idée d’affronter francesco et sa colère, terrorisée à l’idée de tout avouer à son frère et de le voir être submergé par la culpabilité et la colère, elle s’est tournée vers lyam, le seul en qui elle pouvait avoir confiance pour garder son secret. elle lui a tout raconté, lui a demandé conseil. il a d’abord émis l’idée de l’éloigner un temps pour qu’elle se repose, qu’elle se reprenne. sa première réaction a été de refuser, incapable de laisser oreste seul face à leur quotidien trop lourd. elle savait qu’il s’effondrerait. mais lyam connaissant bien les jumeaux a su la persuader de le laisser la mettre sous la protection d’un réseau illégal pour femmes battues : oreste ne pourrait pas avancer si elle-même n’était pas assez forte pour le soutenir en cas de besoin. elle a donc fait ses bagages, a laissé un mot sur la table de la cuisine et a été conduite chez une bénévole qui l’a recueillie et aidée. (Elle sera restée chez cette personne environ six mois.) (ONZE) elle reviendra finalement sans prévenir lyam auprès de son frère, incapable de rester loin de lui, contre l’avis de l’agent du fbi qui ne pensait pas qu’elle était prête à retomber dans leur enfer. (DOUZE) lyam aura été son seul contact pendant le temps où elle a été éloignée du parking. (TREIZE) à son retour, elle retrouve un oreste fatigué, écorché vif dans l’âme et dépressif. il a souffert de son départ. tout a volé en éclats quand il a compris qu’elle était partie et que lyam la cachait sciemment de lui. il a mis du temps à se remettre de sa disparition. tous les jours, il rentrait à l’appartement avec la peur au ventre, avec l’angoisse de revoir leur chez-eux vide. tout est revenu dans l’ordre, petit à petit. et leur vie a repris son cours, comme avant. avec un proxénète plus violent que jamais. (QUATORZE) elle ne lui a toujours pas avoué pour sa maladie et les médicaments qu’elle tente de cacher. (QUINZE) depuis peu, elle se croit enceinte d’un client. elle est très nerveuse et agitée. (il s’agit en réalité d’une grossesse nerveuse. cette grossesse nerveuse devrait aboutir à la révélation de la maladie de électre.)

EN PLUS À SAVOIR : tout le monde l’appelle sin. sauf son frère, il est le seul à encore l’appeler électre, bien qu’elle le reprenne à chaque fois. elle ne tient pas vraiment à ce qu’il utilise son véritable prénom.

elle est quelqu’un de tendre et de fort à la fois. elle a les pieds sur terre mais la tête dans les nuages. elle est rêveuse mais sait se confronter à la réalité. elle est toute en dualité. en beauté. d’apparence fragile, elle cache néanmoins beaucoup de ressources insoupçonnées.

elle ne jure que par son frère, ne vit que pour lui – et inversement. elle serait prête à n’importe quoi pour le sauver, quitte à se sacrifier.

elle est bipolaire mais le cache autant qu’elle le peut encore.

l’amour fraternel qui la lie à oreste est incestueux. ils s’aiment, très fort. trop fort, peut-être. ils s’aiment et se le montrent par des baisers, des caresses. ils se sont toujours aimés de cette façon, parce qu’ils n’ont toujours été que deux contre le reste du monde. leur amour est le seul amour qu’ils aient connu dans leur vie, c’est naturel, instinctif pour eux.

voilà les points importants pour bien cerner le personnage. je me doute que ça fait beaucoup mais la sœur jumelle de oreste est un personnage important et qui a du bagage. après, ça n’empêche absolument pas de se l’approprier totalement. :l:



ORESTE ELIOT — LE SEUL ANIMAL DE MON ARCHE PERDUE
Oreste, c’est son Double, sa moitié. C’est son âme, son pilier. Oreste, c’est son tout. Ils ne sont rien l’un sans l’autre ; ils ne vivent pas l’un sans l’autre. Il a toujours été là, depuis le début. Jamais il ne l’a délaissée, jamais il ne l’a abandonnée. Elle ne compte plus le nombre de fois où il s’est sacrifié pour elle. Quand ils vivaient à la rue, il était celui qui laissait sa part pour lui éviter de mourir de faim. Il est celui qui s’occupait d’elle, qui veillait sur elle. Et elle était son rayon de soleil, sa musique. Elle était sa raison de vivre. S’il se lève chaque matin pour aller se vendre, c’est pour elle. Pour lui offrir cette vie meilleure qu’elle mérite, cette vie dont elle rêve. Sans lui, elle ne serait rien ; sans elle, il n’existerait pas. L’un est une extension de l’autre. L’autre est une partie de l’un. Comme deux pièces d’un même puzzle qui s’imbrique avec une perfection totale. Elle déteste le voir le visage creusé de fatigue quand il ne dort pas, elle déteste voir tous ces hommes qui le regardent avec cette flamme dangereuse, vicieuse dans les yeux. Elle déteste quand ils touchent à celui qui est l’homme de sa vie. Et pourtant, elle doit baisser les yeux et accepter. Accepter que cet enfer quotidien soit leur fardeau. Un fardeau qu’ils portent à deux. Toujours à deux. La première fois qu’il a posé ses lèvres sur les siennes, ça a été comme la continuité de leur amour fraternel. Ils ne se sont pas posé de questions, ils n’ont pas réfléchi à ce qu’en diraient les gens. Ils s’en fichaient. Parce qu’il était cette partie d’elle qui lui manquait ; parce qu’elle était ce bout d’âme qui le complétait. Entre eux, c’est beau. C’est doux. Entre eux, c’est puissant. L’un et l’autre déplaceraient des montagnes s’il s’agissait de sauver le deuxième. Ils seraient prêts à tout, à absolument tout pour leur moitié. Et si c’est avant tout leur plus grande force, c’est aussi une faiblesse. Parce qu’on use de cet amour sans limite, parce qu’ils sont les esclaves d’un homme qui n’hésite pas à les menacer. Qui n’hésite pas à menacer la vie de la personne la plus importante de leur existence pour obtenir absolument tout ce qu’il veut. C’est pour ça qu’Oreste accepte tout sans jamais rechigner ; c’est pour ça qu’elle s’est laissée faire quand le Monstre a posé ses mains sur elle. Quand Il a abandonné sa semence nocive comme un acide au fond de son ventre, créant une vie qu’elle a dû sacrifier. C’est pour le sauver, lui. Son frère, sa moitié. Son âme, son cœur. Son tout. Elle aussi est assez forte pour l’aider, elle aussi est assez courageuse pour tout endurer. Et elle veut prouver, autant à elle-même qu’à son frère, qu’au monde entier, qu’elle peut elle aussi a grandi. Qu’elle n’est pas seulement une princesse douce et fragile qui doit être protégée. Elle sauvera son frère de cet enfer ; il sauvera sa sœur de ce quotidien noirci de cauchemars. Envers et contre tout, c’est elle et lui jusqu’à la fin. Pour toujours et à jamais, c’est elle et lui. C’est eux. Eux contre le reste du monde autour.


LYAM O’NEILL — L’ÉTREINTE INATTENDUE
Elle n’a jamais véritablement apprécié Lyam. D’abord parce qu’il avait une position détestable au sein du réseau de prostitution pour lequel Oreste et elle travaillaient ; ensuite parce qu’elle a senti très rapidement que son frère changeait à son contact. Elle a noté la brillance nouvelle dans son regard, les sourires un peu rêveurs le soir à la fenêtre. Et Oreste qui s’échappait de plus en plus de l’appartement avec une excuse foireuse au bord des lèvres. Il la laissait seule, quelques heures. De trop longues heures. Oreste semblait heureux à son contact et elle ne comprenait pas pourquoi. Il disait que Lyam n’était pas celui qu’elle pense, qu’il les aidait vraiment. Qu’il était un gentil, qu’il leur offrirait une porte de sortie le jour où tout s’effondrerait. Elle essayait de faire confiance à son jumeau, de le croire mais elle se sentait de plus en plus jalouse de leur relation. De ce regard amoureux qu’il avait quand il parlait du blond. Est-ce qu’il allait l’abandonner ? Est-ce qu’elle allait être seule désormais ? Pourtant, Oreste était toujours ce même jumeau présent, attentionné. Aimant. Il restait le même qu’avant. Juste bêtement amoureux d’un homme qu’elle ne connaissait pas tellement. Oreste lui cachait des choses, elle le savait. Elle le sentait. Elle posait des questions, ses réponses n’étaient que des mensonges lamentablement lâché dans un sourire d’excuse. Et elle en était un peu blessée. Juste un peu. Parce qu’elle comprenait petit à petit que Lyam leur voulait du bien. Qu’il était là, comme une ombre au-dessus d’eux à veiller sur leur bien-être. Il était là pour les protéger. Et son frère avait pleinement confiance en lui, alors ça lui suffisait. Et même si elle refusait d’accepter qu’il aime si fort une autre personne qu’elle, elle était heureuse de le voir un peu plus épanoui. Un peu plus heureux malgré un quotidien foireux. Ce n’est que ce soir-là que tout a changé. Son regard sur lui, son sentiment à son égard. Elle sortait de la clinique, encore chamboulée par cet avortement douloureux. Le corps tremblant et la bile au bord des lèvres, elle était effrayée à l’idée de rentrer au Parking. Que devait-elle faire ? Aller voir Francesco pour lui mettre son acte abominable à la face, rentrer auprès d’Oreste et pleurer, tout lui avouer quitte à le voir s’effondrer, se terrer dans une colère trop noire qui finirait par le détruire ? Les détruire. Lyam a été la seule personne vers qui elle a pu se tourner. Vers qui elle a voulu se tourner. Timidement, elle a frappé à sa porte et s’est écroulée contre lui. Tout, elle lui a tout raconté. Et il l’a aidée. Sans rien demander, sans poser de questions gênantes. Il a juste accepté tout ce qu’elle lui avouait et il lui a tendu la main. Il a été une aide précieuse à partir de ce moment et pendant toute la durée de son éloignement chez cette bénévole. Il a été son seul contact, son seul moyen de savoir que son frère allait bien. Elle arrive à comprendre pourquoi Oreste est tombé amoureux de lui. Lyam est tout ce qu’il faut à son frère, tout ce dont il a besoin. Alors peut-être qu’elle est un peu moins dure envers lui, un peu moins méfiante. Malgré la jalousie qui la ronge et la peur de voir son frère s’éloigner, elle comprend que Oreste arrive à être heureux à ses côtés. Il y arrive malgré les difficultés, malgré le quotidien. Malgré tout ce qui devrait les séparer, Lyam et lui. Peut-être que c’est sa chance au bonheur, pour une fois dans leur vie. Oreste a le droit d’être heureux, de sourire. Quelle importance si c’est Lyam qui lui offre tout ce qu’elle a toujours désiré pour lui ?


AISLING Ó LUAIN — LE PLUS GRAND DE TOUS LES HÉROS
lien à écrire. lien à écrire.


©️ nous sommes de ceux




« in the eye abides the heart »


kiss kiss bang bang :l: :
 

Voir le profil de l'utilisateur http://tinyurl.com/gmals6m
avatar
« arnaqueur d’étoiles »

▹ MESSAGES : 1156
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : twenty-eight yo – march, 21st.
▹ APPART : #603 / 6th floor – avec son âme-sœur. de retour au sixième, avec un sale goût d’abandon au fond de la gorge.
▹ TAF : mon corps appartient à ceux qui en ont les moyens, mon âme est damnée, mon cœur ne cesse d’espérer – la catin du quartier.
▹ DC : la princesse aux arcs-en-ciel (flora) la chair mutilée (celso) la seal noyée (elinor) & l’étoile morte (solal).



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: F - LOVE FAUT RÊVER. (LIBRE)   Jeu 28 Déc - 22:26



LA PARTIE (TROP) CHIANTE
mais où tu vas m’aimer anyway


MERCI DE NE PAS MÊME TENTER CE SCÉNARIO SI VOUS NE COMPTEZ PAS RESTER PAR LA SUITE. MERCI POUR LES FAUX ESPOIRS MAIS NON MERCI. INSCRIVEZ-VOUS SEULEMENT SI VOUS AVEZ L’INTENTION DE FAIRE VIVRE CE PERSONNAGE. Et pas seulement faire une présa & un rp puis ensuite disparaître.
PS – C'est bien aussi de répondre aux MPs.



Bonjour, bonsoir, mon petit bichon. CUTE  

Voici, comme convenu, les petites exigences, recommandations et tout le bazar que requiert un scénario :

AVATAR
Autant prévenir, ce personnage a déjà été joué pendant un petit moment. Et l’avatar a été depuis le début Imogen Poots. Néanmoins, il est possible qu’elle ne plaise pas (ou qu’elle soit prise un jour par quelqu’un d’autre que ce scénario) donc je laisse une certaine liberté du moment qu’elle est blonde et qu’elle a un petit air enfantin/innocent. Voilà. CUTE Après je ne suis pas (trop) chiante alors propose toujours, et je verrai. Je m’accorde un droit de veto, of course, parce que certaines têtes ne me reviennent absolument pas. Après, tant que tu ne me proposes pas Taylor Swift, je serai heureuse. PAN Le reste, on pourra toujours en discuter ensemble. coeur


PSEUDO, INFOS GÉNÉRALES
Tout ce qui n’est pas écrit est au choix. Tout ce qui est écrit, par contre, l’est. Ce personnage a du bagage et je conçois que cela puisse faire peur mais, voilà, autant se servir de cette base bien fournie et broder autour.
Si jamais il te venait des questions d’ailleurs, n’hésite pas. CANDICHOU


LIENS
Les liens sont non-négociables et à caractère évolutif. La joueuse de Lyam et Aisling (la meilleure des meilleures) est absolument adorable et sera tout à fait disponible pour discuter des liens avec toi si tu as des questions ou tout simplement pour les approfondir si besoin.
Quant au lien avec Oreste, je préfère que les choses soient claires : oui ils s’aiment plus que comme un simple frère et sa sœur ; oui ils ont déjà couché ensemble ; oui ils s’embrassent. Mais non en aucun cas il y a manipulation entre eux. En aucun cas l’un a forcé l’autre à quoi que ce soit. En aucun cas, leur amour est pervers et dégueulasse. Ils s’aiment d’une façon pure et entière. Ils s’aiment parce qu’ils n’ont finalement que l’autre dans leur vie. Ils s’aiment parce que ça a toujours été eux deux contre le monde entier. Oui, maintenant il y a Lyam et Oreste découvre une autre et nouvelle façon d’aimer quelqu’un alors ça change la donne. Mais Oreste et Électre s’aimeront toujours très fort – plus sainement avec le temps. Alors si l’inceste te met mal à l’aise ou te rend inconfortable, tu peux passer ton chemin. Je ne t’en voudrai pas. Mais il faut avant tout comprendre que leurs sentiments sont à 1000% purs.
Je sais que le sujet n’est pas très soft (l’icône +18 n’est pas là pour rien) et que ça peut rebuter mais ça promet des RPs pleins de feels et absolument magnifiques.


ÉCRITURE

Je suis assez stricte sur la grammaire et l’orthographe. J’estime que notre bonne vieille langue française est un petit bijou que nous nous devons de respecter et le langage SMS me fait saigner les yeux. >_< Je ne suis pas infaillible et fais des fautes également alors tant que ce ne sont pas des fautes à chaque mot/phrase, je peux laisser passer. Mais j’estime que pour faire du RPG, il faut aussi un minimum de respect pour la langue de Molière – qui doit parfois se retourner dans sa tombe, le pauvre. HUM  
Je fais du 800/1000 mots, parfois plus parfois moins. Je suis très adaptable. HEHE


CONNEXION &  AUTRES DOLÉANCES
Bon, il est évident que je veux que ce lien ait une évolution dans le temps, sur la durée alors quelqu’un qui s’investit est primordial. OMG Je ne demande pas une réponse par jour, juste d’être régulier. J’ai parfois des baisses de régime mais je préviens toujours. Je ne vais pas faire un speech sur le flood, les jeux, la participation à la vie du forum parce que je suis moi-même souvent mauvaise pour ça. Je préfère surtout RP sur les forums plutôt que de passer mes soirées dans les jeux ou sur la CB. Là encore, c’est à toi de voir. C’est selon si tu es ce genre de personne ou non. Sache juste que je suis à ta disposition pour le moindre souci/problème. :hey: Ma boîte MP est ouverte 24/7 donc aucun souci. Celle de Lyam également alors il ne faut jamais hésiter. UP Bien sûr, une intégration réussie vient des deux côtés, cela va sans dire.

C’est aussi la partie où je demande à ce que la personne qui prend ce scénario ne se transforme pas soudainement en membre fantôme une fois sa présentation validée ou même un premier RP posté. Je sais qu’on a tous une vie en dehors du forum et les imprévus, ça arrive. Je le conçois. J’ai moi-même des journées chargées donc je comprends parfaitement que les réponses n’arrivent pas dans l’heure qui suit. Je suis aussi parfois lente dans mon temps de réponse mais j’estime avoir un rythme tout de même convenable on va dire.
Et je suis censée te dire que tu dois bien entendu avoir d’autres liens que ceux de ce scénario – c’est une évidence. Mais j’aimerais aussi rappeler que si le scénario est créé à la base, c’est avant tout pour que les liens du dit-scénario soient développés en RPs. Je dis cela parce qu’il m’est arrivé (à moi ainsi qu’à d’autres personnes de ma connaissance) d’être totalement écartée in RP de la vie du personnage que j’ai créé en scénario. Alors je n’ai rien contre le fait que tu t’intègres au forum, que tu développes des tas de liens mais j’estime qu’il est plus que respectueux (voire même normal) que les liens écrits pour le scénario restent tout de même importants pour toi et ton personnage. Honnêtement, je ne pensais jamais avoir à spécifier une telle remarque et c’est la première fois en dix ans de RPG que je me retrouve à devoir plaider pour exister dans la vie du personnage de mon scénario mais il semblerait que ce ne soit pas clair ni évident pour tout le monde. So, voilà, c’est dit. Pardon si c’est brutal et/ou si ça tombe comme un cheveu sur la soupe mais au moins tu ne pourras pas dire que je n’ai pas prévenu. (Ah et aussi, j’estime qu’il est parfaitement mal venu que le joueur/la joueuse de ce scénario développe le lien écrit pour mon personnage et le sien avec un autre personnage du forum. Ça aussi, ça ne semble pas évident pour tout le monde.)



Voilà, je crois que j’en ai fini avec mon discours qui me fait passer pour une véritable mégère. BOUDE Si t’es pas encore parti(e) en courant, je t’en remercie. :hihi: Si tu comptes prendre mon bébé, je suis à toi forever and more. HOT Et, en plus, je te construirai un temple en guimauve et chocolat où nous ferons des bébés jusqu’à la fin de nos jours. YO  
Alors, tenté(e) ? ROBERT


©️ nous sommes de ceux



« in the eye abides the heart »


kiss kiss bang bang :l: :
 

Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.