AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 10
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : u.c
▹ TAF : Elle est serveuse dans un bar, rien de bien prestigieux.
▹ DC : la douce moe.

MessageSujet: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:30

Alexis Jones
« Entre l'ombre et la lumière.»



(NOM) Jones, un nom de familles que l'on entend un peu partout. Un nom de famille, qu'elle porte avec toujours l'impression d'avoir déçu trop de gens, son père, sa mère, ébranler ce noyau. (PRÉNOM) Alexis, prénom unisexe; le choix final de son père et son désir ardent d'avoir un fils, puis voilà que la vie a décidée autrement. Pourtant, quand il a croisé ses prunelles; il est tombé amoureux pour la seconde fois de sa vie.  (ÂGE) Vingt-cinq, le quart de siècle qui arrive, l'impression d'être mitigé entre le fait d'avoir trop vécue de choses pour un si jeune âge, mais également la sensation de ne pas vivre assez non plus. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) D'après les papiers officiels, elle est née le 13 novembre  1992 à New-York. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Serveuse dans un bar, avec son état psychologique fragile et sa vie en montagne russes, Alexis n'a pas réussie à faire de grandes études. Un regret qu'elle a parfois; quand elle se voit astiquer des verres dans ce bar, pour le reste de sa vie. (NATIONALITÉ) Américaine. (ORIGINES) Elle a des origines anglaises du côté de son père. (STATUT CIVIL) Célibataire, dans ses périodes maniaques dû à sa maladie, elle peut enchaîner les conquêtes. Cependant, elle a de la difficulté à entretenir une relation sérieuse et sur du long terme.  (ORIENTATION SEXUELLE) Hétérosexuelle, elle a déjà vécue des expériences par le passé avec des filles et cela à confirmer son orientation définitivement. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Elle a emménager ici, fin de l'année 2015, cela fait donc deux ans maintenant qu'elle s'y trouve. (GROUPE) De ceux qui survivent.

« ell me why!
Does everything that I love get taken away?
From me!
Why?
Does everything that I love get taken away?
You take me to the edge
Push me too far
Watch me slip away
Holding on too hard
Tell me
Why?
Does everything that I love get taken away?
From me? »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) D'après mes souvenirs, je me suis installée au Parking à la fin de l'année 2015. Je me souviens plus précisément de la date, mais je ressentais l'urgence de bouger et de changer d'air. Comme si le fait d'aller ailleurs, allait me permettre de me sentir mieux; m'éloigner de mes vieux démons, toujours bien présents dans un coin de ma tête. Je me souviens être débarquée avec un vieux sac à vidange où j'avais le stricte minimum. Je me souviens avoir laisser un mot gribouillé sur le coin de la table de la cuisine chez mes parents qui disait; Je m'en vais. Un mot simpliste, dépourvu d'une quelconque affection. Tout roulait excessivement vite dans ma tête à ce moment là,  enivrée par une sorte d'euphorie, d'ailleurs, cette euphorie était à son paroxysme. Sentiment de bien-être qui m'enveloppais et dont je n'avais pas envie de me départir.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?)

Sincèrement, c'est variable. Ça dépend des périodes, parfois j'ai l'impression de ne pas les voir. On vit nos vies mutuellement sans avoir de problèmes et parfois les emmerdes semblent me coller à la peau. J'ai l'impression d'être un éléphant dans un jeu de quilles et que les regards de mes voisins sont continuellement sur moi comme s'ils attendaient que je fasse un faux pas. Du coup, mon opinion concernant mes voisins est mitigé, je ne comprends pas toujours leurs attitudes à mon égards, mais bon j'essaie de faire abstraction le plus souvent possible. Quant à l'immeuble en général, c'est un endroit correct; pas le grand luxe, mais au moins je ne suis pas à la rue et j'ai un toit sur la tête qui me permet d'accueillir ma fille durant ses visites avec l'agente de la protection de l'enfance.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?)

Je sais ce que les gens disent à mon sujet. La pauvre fille qui est à côté de la plaque, qui pète un câble pour des broutilles qui gueule parfois trop fort. J'y peux rien, si j'suis une personne qui vit à fond ses émotions, les gens sont juste jaloux parce que ça m'arrive d'être heureuse. Les gens sont envieux c'est tout, Je remarque comment les gens me regardent par moment et je m'en fou complètement. J'ai rien à cirer du jugement des autres. Je suis perçu comme la fille paumée qui a perdue la garde de sa fille à cause de ses conneries; l'alcoolique ou la camée qui ne prend pas ses responsabilités, qui sert des bières soir après soir sans avoir d'autres ambitions dans la vie.

PSEUDO/PRENOM : spf. ÂGE : je suis majeure depuis un moment. (Forum à partir de 16 ans pour rappel) PAYS : écrire ici FRÉQUENCE DE CONNEXION : Je passe pas mal tout les jours, sans toutefois poster à tout les jours, mais promis je serai là. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : bazzart.REMISE EN JEU Il est déjà un scénario, donc il n'aura qu'à être remis en jeu. (TYPE DE PERSO)  scénario de @William Winchester (CRÉDITS) dailyzoeydeutch@tumblr (gifs) COMMENTAIRE OU SUGGESTION : On est bien ici, je me sens comme à la maison. AVATAR : Zoey Deutch.

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Alexis Jones le Jeu 14 Déc - 21:49, édité 6 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 10
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : u.c
▹ TAF : Elle est serveuse dans un bar, rien de bien prestigieux.
▹ DC : la douce moe.

MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:30

Raconte moi une histoire...
sans les monstres qui grattent sous le lit.

2009, New-York

You could be my silver spring
Blue-green colors flashing
I would be your only dream
Your shining autumn ocean crashing... Silver springs; Fleetwood Mac

La mâchoire serrée, le regard complètement perdu. Elle vient à mettre ses mains contre ses oreilles pour tenter de faire taire les pleurs, ces pleurs aigus qui ne cessent pas et qui donnent l'impression qu'ils ne cesseront jamais; véritable calvaire. Finalement, l'adolescente tourne les talons et se dirige vers les pleures, elle pénètre dans une petite pièce qui fait office de chambre d'enfant. Elle s'avance vers le berceau et s'arrête alors qu'elle voit le bébé gigoter et hurler à pleins poumons rendant son visage rouge. Se rongeant l'ongle du pouce, elle a l'impression d'être prise dans un étau et de manquer d'oxygène. « Putain, mais arrêtes de pleurer..» Qu'elle murmure, sa voix est éraillée comme si elle allait se mettre à pleurer à son tour; tentant de ravaler la boule qui s'est installée dans sa gorge entre temps. Puis, son coeur se serre et elle se penche pour le soulever l'enfant du lit venant à la blottir contre elle. L'impression d'être complètement gauche, complètement perdue. Une naissance totalement imprévue, l'adolescente qui avait d'autres plans que de changer des couches et élever un gosse alors qu'elle a l'impression d'être elle-même encore une enfant par moment. « Ça va aller. » Qu'elle murmure en marchant doucement dans la pièce et voilà que le bébé finit par se calmer respirant au même rythme qu'elle. Petit être fragile qui n'a pas demandé nécessairement à venir au monde dans ses conditions. Alexis qui vient à fermer les yeux profitant de cette proximité unique avec la chair de sa chair, le sang de son sang; sa fille. Une larme roule contre sa joue alors qu'elle lui murmure les paroles de cette chanson; cette balade rassurante.

***


« Putain! Vous n’avez pas le droit!» Qu'elle gueule la louve, montrant les crocs alors que cette femme a sa fillette dans les bras. « Vous n'êtes pas en mesure de vous occuper adéquatement d'elle, mademoiselle Jones.» Rire qui s'échappe des lèvres de la jeune femme, rire amer, rire qui sonne comme quelqu'un en pleine crise d'hystérie. « Ça veut dire quoi ça, ma fille n'a jamais manqué de rien!» Depuis sa naissance, elle tente de lui offrir tout l'amour du monde; de s'occuper d'elle comme elle peut, mais évidemment ça ne semble pas suffisant aux yeux des services de la protection de l'enfance. « Vous avez besoin de rencontrer des spécialistes, vous avez besoin d'être aidé.» À nouveau, un rire franchit les lèvres de la jeune femme, quelle connerie et quoi encore? La demoiselle renifle alors que la dame poursuit; « Il est impossible qu'un enfant puisse se développer dans ces conditions actuelles.» Bien sûr, Alexis n'est pas complètement stupide; elle sait de quelles "conditions" la dame coincée du cul parle. Milieu de consommation, de fêtes à répétition. Pourtant, elle n'arrive pas à se rentrer dans le crâne qu'on va lui retirer sa fille pour ces écarts de conduite. Finalement, la dame se lève avec l'enfant emmitouflé dans une couverture, puis elle se rend à la porte d'entrée. Évidemment, ce n'est pas la première fois qu'elle se rend dans un milieu pour retirer l'enfant à un parent inadapté; deux gorilles avec leurs uniformes sont présents au cas où elle tenterait quelque chose ou péterait un câble. Comme si c'était prévisible, Alexis se dirige vers la dame les yeux rougis et le visage inondé de larmes. La jeune femme vient à sentir une pression sur ses bras; les deux gorilles qui interviennent alors qu'elle se débat, alors qu'elle crie son désespoir et que la dame quitte sans jeter un regard en arrière. Les jours suivant l'événement, Alexis sombre; sombre dans un mutisme où son seul compagnon est l'alcool, la seule chose à laquelle; elle s'accrochait, pour laquelle; elle vivait ne lui appartient plus, c'est la mort qui l'attend assurément.

2014, New York

I'm friends with the monster that's under my bed
Get along with the voices inside of my head
You're trying to save me, stop holding your breath
And you think I'm crazy, yeah, you think I'm crazy. -The monster; Rihanna ft. Eminem


« Mademoiselle Jones, suite aux résultats de vos tests, votre diagnostic est le suivant; vous êtes bipolaire.»
Ça tombe comme une tonne de briques, assise dans ce bureau. L’impression de ne plus entendre rien, le temps en suspend alors que la scène continue de jouer. bipolaire, ce mot de neuf lettres résonne dans ta tête et repasse en boucle encore et encore. L'impression qu'on vient de lui imposer une étiquette, ses grands yeux fixés sur le spécialiste. « Mademoiselle Jones, vous avez des questions?» Tranquillement, la jeune femme sort de sa léthargie revenant à elle, puis elle secoue doucement la tête; « Non ça va aller.» Besoin urgent de quitter ce bureau, besoin urgent de retrouver de l'air respirable. B i p o l a i r e, cela explique donc plusieurs choses; mélange d'émotions qui la submerge elle s'empare de la documentation sur son diagnostic qu'elle met dans son sac, puis elle vient à se lever comme s'il y avait le feu et quitte le bureau sans demander son reste. Évidemment, qui dit maladie mentale, dit également la prise de médicament pour contrôler la maladie. L'impression de devoir dépendre de cette merde chimique pour vivre alors qu'elle considère réussir plutôt bien à part quelques accrochages par moment. L'impression qu'aussitôt qu'on est un peu trop heureux au goût de la société ou un peu déprimé; la fameuse société  colle des étiquettes de maladies et fait entrer les gens dans des cases. Elle se rend à la pharmacie malgré tout pour acheter ce fameux flacon de pilules, flacon qui restera en attente dans sa salle de bain; quant aux brochures sur la bipolarité, elles trouveront le chemin du bac de récupérations; Alexis n'est pas prête à faire face à la réalité, à sa nouvelle réalité, préférant demeurer dans le déni.

***
Jusqu'à un soir, où sans trop savoir pourquoi; elle parcourt différents sites web pour lire davantage sur cette pathologie. Puis, elle tombe sur ce forum de discussions où des spécialistes sont présents pour aider les gens se retrouvant dans la même situation qu'elle ou ayant d'autres problématiques en lien avec des pathologies différentes. Indécise, pourtant Alexis se laisse tenter et débute une conversation avec l'un des spécialistes sans savoir où ça pourrait mener; mais ayant le désir de récupérer sa fille à cet instant. Un échange au départ qui illustre les réserves d'Alexis à s'ouvrir, mais tranquillement la personne réussie à la mettre en confiance et à partir de ce soir là, ils poursuivent leurs échanges et partagent même des conférences vidéos. Alexis a l'impression de voir la lumière dans cette noirceur interminable, les échanges entre Alexis et William, ce prénom qu'elle viendra par connaître beaucoup plus tard, se termineront abruptement alors qu'ils duraient depuis presque un an. La pathologie qui reprend du poil de la bête et revient faire de la vie d'Alexis un véritable enfer.

2017, Le Parking

You take me to the edge
You push me too far
You watch me slip away
I'm holding on too hard - Tell me why; Three days grace


À partir de la fin de l'année 2015 jusqu'à aujourd'hui, la vie d'Alexis a été une  véritable montagne russe. Connaissant des hauts et des bas, la pathologie prend toute la place et la jeune femme ne semble pas avoir aucun contrôle dessus. Elle a connu une période creuse à la fin de l'année 2015, retombant dans ces vieux "patterns" croyant qu'elle pourrait se soigner à coup d'alcool et de drogues, malheureusement les problèmes sont toujours là et Alexis se perd encore plus dans sa maladie. Malgré qu'elle soit toujours en train de nager à contre-courant, elle décide un bon matin de quitter New York ayant besoin de bouger, besoin d'air. Elle débarque au Parking où elle se loue un petit appartement et décroche un boulot comme serveuse dans un bar. Peu de gens sont au courant de sa maladie; la plupart, la perçoivent juste comme la fille exubérante qui a dû mal à gérer ses émotions. Évidemment, Alexis ne clame pas sur tous les toits son diagnostic. Malgré le fait qu'elle le connaisse depuis maintenant trois ans. Durant des périodes d'accalmie, Alexis a tenté d'intégrer des thérapies; ces thérapies lui donnaient l'impression que le pire était passé, mais elle finit toujours par revenir à la case départ. Étrangement, dans ses moments de grandes noirceurs, elle tente de s'accrocher en pensant à sa fille qui doit être magnifique aujourd'hui, mais elle s'accroche aussi à ces yeux azur qu'elle n'a vus qu'à de brèves reprises par vidéo-conférence. D'ailleurs, elle aurait aimé lui redonner des nouvelles; mais elle n'a pas réussi à récupérer internet, puis elle se dit qu'il doit avoir passé à autre chose; après tout, il ne lui devait rien.




©️️ Nous sommes de ceux


Dernière édition par Alexis Jones le Jeu 14 Déc - 22:19, édité 8 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7356-chuck-easy-friend
avatar


▹ MESSAGES : 469
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : dix-huit ans. (03/09)
▹ APPART : 1406 avec tony.
▹ TAF : adolescente.
▹ DC : sway larsen

MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:33
ce choix de scénar, cette jolie gueule :l:
bienvenue et bon courage pour ta fiche OMG
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 99
▹ NOMBRE DE RP : 2

▹ AGE : 38 ans
▹ APPART : #003 (RDC)
▹ TAF : Psychiatre
▹ DC : Le russe Yulian et Luna la rêveuse



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:36
Merci d'avoir choisi mon scénario, j'suis vraiment émue :l: CUTE

J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ma Alexis... Ma boite à MP est ouverte I love you


Don't get too close
My mind is a scary place
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 5884
▹ NOMBRE DE RP : 78

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202 avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:39
Ouiiiii HELLO

Bienvenue à toi :l:

Et je mp très vite CUTE


SABOTAGE ME
BY MYSELF
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
avatar
« Balkanski tigar »

▹ MESSAGES : 7496
▹ NOMBRE DE RP : 76

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ DC : Samuel Black - Kekali Tanaka



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:42
Re bienvenue :l:




il est très facile de développer à tort l'impression qu'on a le contrôle


Richard K. Morgan

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4725
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : 19 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ DC : Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 22:50
Rebienvenue HAWW


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 721
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Mer 13 Déc - 23:54
Re-bienvenue parmi nous :l:
Bon courage pour ta fiche CUTE



LE COEUR EN DEUX
ANAPHORE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12094-azur-sans-atomes-croch
avatar
« queen des tchoins »

▹ MESSAGES : 1299
▹ NOMBRE DE RP : 10

▹ AGE : 18 ans, gamine à l'esprit dézingué puis démon au sang trop froid.
▹ APPART : #1012, l'appart souvent vide, où elle a tout le temps de s'niquer foie et poumons.
▹ TAF : fée à la poudre d'or, elle traîne dans les rues pour le clan irlandais, larbin qui n'a l'ambition que de détruire.
▹ DC : Bax, faucheur de lèvres.

MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Jeu 14 Déc - 3:05
T'es trop belle oh lala HOT
Excellent choix de scénar et puis j'veux un lien quoi Surprised :l:
Re chez toi bbchou JAIME


A MORT NOS ÂMES



J’ÉTAIS LA PLUS BELLE DU BAL:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6315-niilo-kuolema-tekee-tai
avatar
« Soldat de la Tsarine »
« Soldat de la Tsarine »

▹ MESSAGES : 5153
▹ NOMBRE DE RP : 65

▹ AGE : 36 ans
▹ APPART : #902
▹ TAF : Associé d'Avery Williamson dans la gérance de l'armurerie de Deirdre Haynes | Garde du corps à ses heures.
▹ DC : Mimi, Ness, Dei, Sinaï.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Jeu 14 Déc - 9:24
Re :l: Bon courage pour ta fiche !


Don't you hear me ?

Don't you hear me ?
Don't you fear me,
Of never coming back ?
Oh, no more tears please.
Hanging heaven black.
WASP

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9243-alessia-o-si-chacun-doi
avatar


▹ MESSAGES : 332
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 27 ans
▹ APPART : #1013 / dixième étage
▹ TAF : Pickpocket. Je vous fais les poches pour vivre. Parfois, je passe aussi dans votre appartement, si je flaire un bon coup. Je suis polyvalente, comme fille.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Jeu 14 Déc - 12:02
Rebienvenue chou



I love myself, I wanna see it when I turn around, look in the mirror. And if you don't like it, you can leave it, don't you waste your breath tryna change it, 'cause it's my own and I'll keep owning it.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 10
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : u.c
▹ TAF : Elle est serveuse dans un bar, rien de bien prestigieux.
▹ DC : la douce moe.

MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Jeu 14 Déc - 21:51
Merci pour votre accueil, vous êtes des amours. :l: :l:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 99
▹ NOMBRE DE RP : 2

▹ AGE : 38 ans
▹ APPART : #003 (RDC)
▹ TAF : Psychiatre
▹ DC : Le russe Yulian et Luna la rêveuse



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Jeu 14 Déc - 22:15
C'est tout bon pour moi :l: CUTE


Don't get too close
My mind is a scary place
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 10
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : u.c
▹ TAF : Elle est serveuse dans un bar, rien de bien prestigieux.
▹ DC : la douce moe.

MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Jeu 14 Déc - 22:20
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5328-geert-juste-un-doigt#10
avatar
« requin d'eau douce »
« requin d'eau douce »

▹ MESSAGES : 1038
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 56 ans.
▹ APPART : 142.
▹ TAF : Pornographe.
▹ DC : Makayla la sauvage, Odalie la sirène



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   Ven 15 Déc - 5:32

Validée !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et remplir les champs de la base de donnée ! Voici les liens qui te seront utiles pour bien commencer le jeu:

Listing des Appartements Listing des Voisins
Gérer son compte Créer sa fiche de liens
Listing des Multi-ComptesFaire des heureux
Roulette du RPS'intégrer aussi un peu



©️️ Nous sommes de ceux


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: alexis – i'm friend with the monster that's under my bed.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.