avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11563-popi-l-extase-totale

▹ MESSAGES : 281
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 29 y.o.
▹ APPART : #1409 ( quatorzième étage )
▹ TAF : directeur de l'hôtel l'Etoile
▹ AVATAR : Pierre Niney
▹ DC : Franz - Rauera - Nikita - Apolline


MessageSujet: BLANCHE VERGE AU PAYS DES SEPTS NAINS ♦ Maddox   Ven 10 Nov - 14:39

     
Blanche Verge au pays des septs nains



Maddox et Popi



Tu entends Albert qui essaie de calmer un client avec qui il y a manifestement eu un problème de compréhension, et la crâne endolori par une migraine atrocement douloureuse, tu avales d’une traite la fin de ton verre de whisky pour te lever et quitter ton bureau: vraisemblablement, ce problème ne se règlera pas sans ton intervention et même si tu as ordonné aux employés de ne pas venir de déranger dans cet état, les cris sont en train d’empirer ton état plus que de te soulager.
Les choses étaient pourtant simples sur le contrat: un pronographe qui cherchait un lieu de tournage pour un truc sur fond de cabinet médicale, tu avais proposé la cave, sauf que maintenant, ce dernier joue les prudes sous prétexte qu’il y a des snuff en cours de tournages dans les autres sales des sous-sols.

Fatigué à l’idée de te prendre la tête avec cet homme, et le cerveau embrûmé par la migraine, tes pieds se prennent dans un cable qui passe sur le sol, à quelques pas de toi, de mecs, complètement à poils, les corps luisants, attendent pour baiser sous l’oeil de la caméra, et derrière la caméra dans laquelle tu viens de te prendre les pieds, un type, cheveux en vrac, qui semble en avoir marre d’attendre lui aussi: - Vous auriez l’obligeance de m’expliquer ce qui se passe? Sans crier. S’il vous plait. Bon ok, tu fais peut-être un peu tâche avec ton costume trois pièces, à côté des mecs à poils.


©️ Nous sommes de ceux
     


SISTER
Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow. Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow.
©️ by anaëlle.

avatar
« Sweet chocolat cake »
« Sweet chocolat cake »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12586-maddox-incest-the-game

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 256
▹ INVESTISSEMENT : 8

▹ AGE : 21
▹ APPART : #806
▹ TAF : Étudiant & Caméraman pour du porno.
▹ AVATAR : Matthew Hitt.
▹ DC : Lincoln la virilité & Georges la douceur.



MA RENOMMÉE DE MERDE :

MessageSujet: Re: BLANCHE VERGE AU PAYS DES SEPTS NAINS ♦ Maddox   Mar 2 Jan - 23:13
YOU WILL FUCKING PAY


C'est pas le boulot du siècle. C'est pas de l'art, c'est même assez chiant au final. Au début, ça avait plu à Maddox de trouver cette place et de se dire qu'il allait voir le porno autrement que seul dans sa chambre le soir avec son ordi posé sur son lit ou son téléphone penché sur le côté et tenu à peu près droit grâce à un oreiller. Mais il en avait vite fait le tour, avait aussi vite compris pourquoi on l'avait engagé lui alors qu'il n'avait pas d'expérience, qu'on se fichait de son talent tant qu'il savait faire les plans sur les engins, seins et autres organes génitaux pour que le public en profite un maximum. Ça n'était même pas un peu poétique, comme ces mises en scènes qui aimeraient donner un peu plus de sens à ce que tout le monde attend en réalité. Non, juste du porno de bas étage, avec des mecs bien montés et des nanas qui parvenaient encore à mouiller après plusieurs prises.

Ce soir c'est encore pire parce que le lieu ne semble pas convenir. On entend crier à côté, normalement ce n'est pas dérangeant et ça se coupe facilement en montage mais c'est la teneur des cris qui dérange, qui angoisse surement un peu trop le réalisateur qui doit se croire tellement sain d'esprit à côté de se qui se passe un peu plus loin. « Bah j'crois que l'réa il aime pas trop entendre ce qu'on entend. Il a ptet peur que ça les fasse débander en pleine action. » Mais les mecs en questions on l'air de s'en ficher royalement donc c'est surement lui que ça dérange le plus. « C'est à vous ici ? Moi j'ai cru que vous alliez jouer le petit dandy chic qui se fait défoncer par trois grosses bêtes là. Ça aurait été pas mal à filmer. » Il sourit, c'est plus fort que lui. Parce que forcément il imagine un corps comme celui du gars qui se fait prendre par ceux qui font le triple en épaisseur. Ouais ça lui aurait plu par apport à d'habitude.

(c) AMIANTE


.

avatar


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11563-popi-l-extase-totale

▹ MESSAGES : 281
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 29 y.o.
▹ APPART : #1409 ( quatorzième étage )
▹ TAF : directeur de l'hôtel l'Etoile
▹ AVATAR : Pierre Niney
▹ DC : Franz - Rauera - Nikita - Apolline


MessageSujet: Re: BLANCHE VERGE AU PAYS DES SEPTS NAINS ♦ Maddox   Lun 15 Jan - 15:02




La pornographie était un milieu moins rentable que le snuff movie, mais les contrats avec les pornographes étaient plus facile à accrocher, et c’était aussi moins contraignant: pas de corps à évacuer, pas de sang à nettoyer, juste des pièces à nettoyer de fond en comble pour éviter le développement de bactéries, des draps à balancer aux ordures, parce que foutre et cyprine n’avaient pas leur place entre les murs des caves, et du fric à encaisser. Le problème, c’est qu’à côté de ça, les pornographes étaient aussi d’insupportables petites princesses qui jouaient bien souvent les vierges effarouchées sur les conditions de tournage, ce qui n’était absolument pas le cas des producteurs de snuff movie qui se contentaient d’endroit crades et efficaces.

Tu cherches donc des renseignements auprès de l’une des personnes de l’équipe qui semble relativement calme en comparaison aux autres et à sa remarque, tu arques un sourcil surpris. C’est à dire que le réalisateur a dû oublié de lire certaines des petites lignes du contrat. « Et bien il faudra faire avec. J’ai quatre contrats, et je ne vais pas en annuler trois pour ses beaux yeux. Surtout que ce n’est pas le votre qui vaut le plus d’argent. » Autant dire qu’il n’y a absolument rien qui puisse te faire changer d’avis, tu as beau avoir une éthique certaine - même si ça peut en faire rire certains vu ce que tu laisses faire dans tes caves - le business est le buisness et tu ne te priveras pas de gros revenus sous prétexte que le contrat avec le pornographe est plus légal que les autres. Tu arques un sourcil en le regardant et ta main monte à ta nuque dans un signe de gêne certain: « Désolé de casser vos fantasmes mais je ne fais pas ce genre de choses non. Enfin, pas filmé en tout cas, le reste, c’est une autre affaire. - Oui, je suis le directeur de cet hôtel. Vous êtes?



SISTER
Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow. Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow.
©️ by anaëlle.

avatar
« Sweet chocolat cake »
« Sweet chocolat cake »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12586-maddox-incest-the-game

▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 256
▹ INVESTISSEMENT : 8

▹ AGE : 21
▹ APPART : #806
▹ TAF : Étudiant & Caméraman pour du porno.
▹ AVATAR : Matthew Hitt.
▹ DC : Lincoln la virilité & Georges la douceur.



MA RENOMMÉE DE MERDE :

MessageSujet: Re: BLANCHE VERGE AU PAYS DES SEPTS NAINS ♦ Maddox   Ven 19 Jan - 0:11
YOU WILL FUCKING PAY


Maddox entend aussi les cris mais il songe surtout que c'est une partie du septième art, que si l'on commence à brider les idées des uns parce qu'elles sont moins conventionnelles qu'un coup de foudre dans une ville bidon entre deux personnes blanches et hétéros, alors ça ne sert à rien de s'intéresser au cinéma et à ses dérivés. Bien sûr, il aurait surement du mal à filmer ce qui doit se passer ailleurs. Il préfère se dire que c'est joué, que c'est consenti surtout. il a déjà vu des œuvres assez trashs en cours, dans la limite du raisonnable et de ce qu'un professeur pouvait montrer à des élèves toujours plus bavards à cause des réseaux sociaux.

Il se doute bien qu'une simple scène de cul, plusieurs en l’occurrence pour ce soir, n'allait pas être plus rentable que ce qui se passait ailleurs. L'étudiant avait beau être jeune, son père le chef d'entreprise lui avait appris quelques bases et il s'imaginait bien qu'un deal avec la boite pour laquelle il bossait devait être moins important qu'un où on tournait des choses un peu plus... particulières.  « J'en sais rien, moi je filme, parfois j'me prend la sauce quand le mec sait pas éjaculer où il faut mais je gère rien. » Il hausse les épaules, s'appuie un peu sur son appareil qui commence à faire lourd. « Le caméraman, simple étudiant le jour. Ça leur permet de nous payer moins et moi ça m'fait quand même un peu d'expérience. Je serai pas contre trouver mieux mais on est beaucoup à faire ce boulot, dans cette ville. » Et tellement plus avec plus d'expériences. Maddox regarde donc mieux son interlocuteur. C'est donc pour ça le côté un peu trop classe, pas pour répondre à un cliché pervers de ceux qui regardent derrière leurs écrans. Il faisait jeune pourtant, peut-être une petite trentaine et déjà en possession de son hôtel. Après, il avait surement un père riche comme Trump qui se vantait d'avoir réussi sa vie en commençant avec un capital de plusieurs millions de dollars. « Du coup si vous commandez tout et que ça reprend pas ici, vous pourriez me faire aller sur un autre... plateau ?... » Un plus intéressant qu'ici.

(c) AMIANTE


.

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BLANCHE VERGE AU PAYS DES SEPTS NAINS ♦ Maddox   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.