AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 58
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt deux ans
▹ TAF : puritaine des désirs liquides, madone des assoiffés
MessageSujet: M - SA CHAIR SPIRITUELLE A LE PARFUM DES ANGES   Lun 23 Oct - 11:12

John Black
Antoine Olivier Pilon + Au choix



(NOM) Black comme votre enfance, Black comme tes idées, Black comme ta violence (PRÉNOM) C'était John parce qu'elle était Jack alors toi, petit prince innocent, petit astre incandescent, t'as crié au monde entier ton appartenance à votre jeu d'inconscients  (ÂGE) entre 21 et 23 ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) u pues le Bronx, le macadam mouillé et la cigarette brûlante  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) écrire ici (NATIONALITÉ) américaine (ORIGINES) écrire ici (STATUT CIVIL) écrire ici (ORIENTATION SEXUELLE) écrire ici (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Tu vis dans cette caisse de résonance depuis ta naissance, habitué aux hurlements de la nuit et aux jours sans envie  (GROUPE) écrire ici.

« Que veux-tu ? fleur, beau fruit, ou l'oiseau merveilleux ? - Ami, dit l'enfant aux yeux bleus, Je veux de la poudre et des balles.  »

(le coeur sur la table) et les veines à l'air, t'es né sans attache, sans (re)père, sans conscience, le coeur gorgé d'une innocence dorée prête à se ternir dans le boue de votre fatalité. Ton papa il était fantôme, ta maman elle était spectre et ta soeur elle était feu et lumière. Alors t'as approché ta main (doucement) pour la toucher (sans la briser) et vous vous êtes enflammés tous les deux, sans savoir vraiment lequel deviendrait cendre en premier. (ta beauté sauvage) s'est transformée en une rage de vivre, une fureur avide de tout casser, de tout savoir, de tout hurler dans ton adolescence de magnifique révolté. Elle était là, à tes côtés et le duo rouillé de votre passé te tord encore les tripes, te retourne l'estomac, quand les souvenirs sonnent le cor du douloureux combat. (la rencontre étincelle) Ils étaient grands, ils étaient beaux et toi t'étais seul et enragé, quand tu les as rencontré. Leurs gueules cassées de skinhead te rappelaient à cette passion des plus grands, et t'as plongé, la tête la première, dans ce discours que t'aurais jamais cru, si elle t'avait pas abandonné, Jake (la traîtresse), s'il était pas né ce gamin (noir comme ta tristesse). (l'échappée belle) loin de cette famille défigurée, de cet enterrement d'ironie, de cette naissance pourrie, de ses yeux si bleus semblables aux tiens, de ce frère qui ne mérite que mépris et dédain, de cette (âme) soeur et de ses cris qui t'assassinent, qui te font un mal de chien. 

Jake Black
« MAIS SI TU M'APPRIVOISES, NOUS AURONS BESOIN L'UN DE L'AUTRE. TU SERAS POUR MOI UNIQUE AU MONDE. JE SERAI POUR TOI UNIQUE AU MONDE. » ▲ Elle a toujours été là, Jack, nichée au creux de tes bras, au creux de ton coeur, soufflant sur tes blessures, ravivant ta fureur. Elle a toujours été là, ce reflet putride de toi-même, cette beauté faussement humaine, cette presque fille, cette union de chair et de sang, d'amour et de bile. Elle a veillé sur toi, t'as veillé sur elle, à coups de crachats, de combats, de bleus multicolores sur t;a peau de gamin, de jeux de pas beaux, de jeux de vilains. Jack, Jack, elle est jamais partie, elle est toujours restée là, au fond de ta tête, dans les travers de ton âme, dans votre évolution de grands malfrats, dans la découverte sans pudeur de votre existence de fils de rien, de perdants de tout, de grands habitués des jours carmins. Et tu croyais que c'était pour toujours, qu'elle te quitterait jamais, que c'était pour durer jusqu'à ce que maman black, cette grande putain, cette magnifique prostituée, fasse de son utérus vicié le lit d'un nouveau bébé. Et tu croyais que ça se finirait vite, que rien ne serait perdu, qu'il suffisait simplement d'arracher les racines, d'une après-midi criminel, d'un incendie maternel. Mais maman Black, maman Black elle s'est battue (comme la lionne qu'elle n'a jamais été) et Jack, Jack elle a cédé (comme la fille qu'elle fut forcé d'être). Et toi t'as pas compris, tu t'es battu (un peu fort) avec elle, avec le miroir de tes rêves ternis, de tes espoirs-poubelles. Et Jack, sous les coups et les menaces, elle est partie. Dans votre violence commune, dans votre amour trahi, tu lui as tourné le dos, elle s'est réfugié dans un nouveau nid. Et toi, t'as changé de pays, sans au revoir ni sorry, le coeur en bandoulière et la haine au bout des poings. T'as juré d'aller casser la gueule de tous les négros du pays, de toutes les tapettes, au bras du Diable qui a souillé ton âme de Lorenzaccio moderne en une bête de violence et de cernes. Mais Jack, dans tes combats dénués de sens, de vie et de mort, elle te manque. Tu te demandes trop souvent si elle dort le soir ( pas trop tard ?), quels mecs lui ont fait mal (pas trop fort ?) Et Jack elle souffre de te voir défiguré par le monstre sans honneur, regarde sa messagerie tous les quarts d'heure.
Mais tu rentres au bercail, entre ses murs de folie et de paille, récupérer ta soeur, rempli de colère et de haine pour le bébé inconnu qui partage tes veines.

VOTRE PSEUDO - TITRE DU LIEN
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci.

©️ Nous sommes de ceux



She walks in beauty, like the night of cloudless climes and starry skies; and all that’s best of dark and bright meet in her aspect and her eyes; thus mellowed to that tender light which heaven to gaudy day denies.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 58
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt deux ans
▹ TAF : puritaine des désirs liquides, madone des assoiffés
MessageSujet: Re: M - SA CHAIR SPIRITUELLE A LE PARFUM DES ANGES   Lun 23 Oct - 11:20


allez viens, j't'emmène au vent

je t'emmène au-dessus des gens

AVATAR
Alors, je t'avoue qu'Antoine Olivier Pilon me paraissait plutôt génial dans le rôle puisque 1) blond 2) mommy 3) âge relativement correct. J'suis néanmoins ouverte aux propositions mais vu la ressemblance de Jake et John, je resterai plutôt pointilleuse sur le premier point.  SADIQUE

PSEUDO
Pas vraiment négociable, ici, par contre  CUTE  A part si vous trouvez une autre association de prénoms rigolos, sinon, je resterai sur John   NIARK

LIENS
La relation avec Jake n'est pas entièrement définie dans le lien que j'ai rédigé. Si tu trouves quelque chose d'autre, si t'as des envies particulières, fais le moi savoir, j'serai ravie de construire ça à deux ! La seule chose à retenir c'est le côté fusionnel pendant toute leur vie, et le point de chute, à cause de la naissance de Paz, leur demi-frère que leur mère a eu avec un illustre inconnu. Elle est morte à la naissance du bébé, Jake l'a recueilli et John, dans son nouveau délire skinhead, a totalement rejeté la grossesse et le fait que Jake lui "préfère" Paz. De là s'est établie une violente dispute qui a signé son départ. Après cette partie là, la vie de John est totalement libre ! L'endroit où il est allé, ce qu'il a fait... Franchement, comme bon te semble. Il faut juste noter qu'il est revenu récemment pour Jack. Si t'as en tête d'autres raisons (une amoureuse ? le manque du Parking ?) c'est comme toi qui vois. Moi, j'ai juste hâte de jouer les retrouvailles  JAIME

PRÉSENCE
Chacun a une vie, tant que tu me donnes des nouvelles et que t'abandonnes pas le perso au bout d'une semaine, je serai heureuse  coeur
AUTRE
Moi j'te promet des trucs de ouf et surtout puis la possibilité de t'éclater sur un forum qui en vaut vraiment la peine  CUTE Donc moi j't'attends bien au chaud, viens vite my love   HOT  HOT



©️ Nous sommes de ceux


She walks in beauty, like the night of cloudless climes and starry skies; and all that’s best of dark and bright meet in her aspect and her eyes; thus mellowed to that tender light which heaven to gaudy day denies.
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.