AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 263
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 26 ans.
▹ APPART : Tu loues un F1 au sein du Parking mais tu n'y vis pas réellement.
▹ TAF : Chauffeur dans de grands hôtels, tu changes régulièrement de job. Hacker à tes heures perdues pour des fins immorales.
▹ DC : Al et Henry

MessageSujet: F - L'âme soeur   Dim 15 Oct - 17:59

LILAH JONES
Emily Browning



(NOM) Un nom de famille ? Tu n’en as plus depuis longtemps, tu n’as plus de famille non plus d’ailleurs, en fait, tu n’as plus rien, tu n’existes même plus. Ton nom alors ? Tu as choisi Jones. En référence à Indiana Jones évidemment parce que chaque jour, ta vie est une aventure alors pourquoi pas ne mettre un peu de rêve dans ta vie ? (PRÉNOM) Ton prénom, il n’y a guère que toi qui le connaît mais tu le gardes jalousement pour toi alors il a bien fallu te trouver d’autres pseudonymes. Leah, Thedora, Jane, Anna…tu laisses libre cours à ton imagination mais actuellement, tu te présentes sous Lilah. Prononcé comme les américaines de la haute. Lilah. C’est joli, ça te plait bien. (ÂGE) Entre 20 et 25 ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Tu es née il y a environ vingt-quatre ans à Norfolk, dans le Nebraska. Au beau milieu de nul par en somme, bien loin de l’hyperactive New-York mais tu préfères, il est plus facile de n’être personne dans une ville où personne ne se connaît. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Tu es une sangsue, tu vis dans le dos des gens, profitant de leur appartement, de leur frigidaire, de leurs vêtements et parfois, d'eux tout simplement. Tu n'existes pas et tu mourras comme tu as vécu: comme un parasite.  (NATIONALITÉ) Née au Nebraska, tu as beaucoup voyagé mais tu es définitivement américaine. Pas une très bonne citoyenne en revanche car tu ne votes jamais et tu n'as même pas de carte de sécurité sociale. i (ORIGINES) Tu n'as plus de souvenirs de ta famille, tu ne sais même plus quel est le visage de tes parents. Peut-être étaient-ils d'ailleurs ? Tu n'en auras jamais rien mais tu pourras toujours l'inventer même s'il t'es toujours difficile de te faire passer pour une étrangère, tu as du mal à imiter les accents (STATUT CIVIL) Tu n'es rien pour personne, tout juste une connaissance. Tu laisses rarement les gens s'attacher durablement à toi, tu restes auprès d'eux aussi longtemps qu'il te parait nécessaire mais tu n'as aucun scrupule à disparaître ensuite. (ORIENTATION SEXUELLE) Tu préfères les hommes mais pour être exact, tu aimes surtout leur manque de discernement, les femmes sont plus méfiantes, mais leurs vêtements plus jolis (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Jamais  (GROUPE) Tu fais parti de ceux qui survivent même si tu n'existes plus selon les registres et même la revue nécrophile de Norfolk. Tu vis au jour le jour, parfois difficilement

« Malsain.  »

DISPARUE. Tu ne te souviens pas de grand chose de ton enfance qui a toujours eu quelque chose d’étrange, tu te souviens du prénom avec lequel on te nommait lors des premières années de ta vie et le panneau vert indiquant le nom de la ville lorsque vous partiez avec le pick-up et pourtant, du jour au lendemain tout avait changé. Il n’y avait plus de pick-up, plus de parents, plus d’école, plus de copines. Juste lui. Et les robes de princesses, et les photos. Tu ne sais plus rien de ce qu’il s’est passé, ta mémoire s’est effacée comme une ardoise magique. Tu as vu un jour ton visage sur une affiche. Missing. Tu n’as pas appelé le numéro. Tu étais la disparue.
INEXISTANTE. Tu connais ton nom mais tu ne te connais pas, ou plus. Tu ne sais plus qui tu es réellement et tu as grandi sans repères, sans point d’ancrage. Tu n’es plus allée à l’école depuis des années et tu n’existes plus sur aucun registre. Tu n’as jamais été arrêtée par la police non plus. Si demain tu venais à mourir, personne ne le saurait et surtout, personne ne viendrait pleurer sur ta tombe. Tu le sais et tu l’as accepté.
ILLETREE. Il ne t’a jamais remise à l’école mais il t’a appris à lire et écrire mais il n’avait pas la patience d’un instituteur ni la pédagogie d’une maîtresse. Aujourd’hui, tu n’es guère meilleure qu’une élève de CP et si tu sais lire (lentement), tu ne sais écrire que phonétiquement. Tu n’as aucune idée de la grammaire et conjugaison et le calcul est une véritable épreuve de force pour toi. Tu utilises tes doigts et au delà, tu considères qu’il s’agit de « beaucoup ».
CAMELEON. Tu te glisses dans la peau de dizaines de personnages chaque jour, passant de la femme fatale à l'enfant en l'espace de quelques secondes. Tu t'adaptes toujours à la personne en face de toi. Tu ne sais même plus qui tu es réellement, c'est devenu un réflexe. Un réflexe travaillé avec minutie parce que seule ta survie t'importe et tu es prête à tout pour cela.
SEXUELLE. Le sexe fait parti de toi et de d'aussi loin que remontent tes souvenues. Tu ne le vois pas comme un acte honteux et tu couches aussi facilement que pour dire bonjour. Tu acceptes n'importe quoi avec bonne volonté parce que tu as été élevée de la sorte et tu as compris depuis longtemps qu'en ondulant ton corps menu sur les hommes, tu pouvais tout obtenir d'eux. A manger. Un endroit chaud. ça c'est "tout" pour toi.
ENFANTINE. Tu t'amuses d'un rien et tu te montres curieuse de tout. Tu agis par moment comme un petit enfant à la fois capricieux et innocent. Tu ne peux d'ailleurs t'empêcher de fouiller les appartements pour en découvrir davantage sur tes hôtes. Gourmandes, tu ne résistes jamais à l'appel d'une bonne glace ou d'une gaufre lorsque qu'il commence à faire frais, tes priorités dépendent vraiment de l'instant présent.
PARASITE. Tu vis sur le dos des gens à leur insu: tu t'infiltres dans leur appartement en leur absence et tu profites de leurs biens en toute impunité, tu te sers dans leur frigidaire, utilise leur salle de bain, dors dans leur lit et te sers même dans leurs affaires. Tu n'aimes pas les voler mais tu empruntes régulièrement leurs affaires avant de les remettre à leur place. Tu t'arranges d'ailleurs toujours pour obtenir un double de leur clé, pour accéder plus facilement à leurs appartements. En général tu ne laisses pas de traces de ton passage mais quand un hôte te plait particulièrement, tu lui laisses parfois des petits souvenirs, comme pour l'inciter à te démasquer. Ton côté rêveur sans doute.

Misha Azarov - Face A Face B
Mikhaïl…Misha… Tu ne le connais pas vraiment et pourtant, tu sais qu’il a fait parti de ta vie tout au long de ton enfance, pas celle du panneau vert, celle avec Lui. La première fois qu’il est venu à la cabane (celle où tu étais enfermée, dans la forêt près de l’Eglise, tu l’as vu le jour où tu t’es échappée), tu pensais que c’était un enfant perdu comme toi, mais il ne restait jamais à la cabane. Lui aussi devait faire des photos avec toi parfois mais il repartait toujours avec Lui. Misha il ne te parlait pas vraiment, parfois en anglais, parfois une langue que tu ne comprenais pas. Il ne t’a jamais fait de mal, toujours poli et gentil. Doux.
Tu l’aimais bien Misha, quand il venait c’était…différent, Il était plus calme, moins brutal avec toi (L’homme, pas Misha). Il ne te touchait pas quand Misha était là. Est-ce que tu peux parler d’une relation avec Misha ? de l’amitié ? Pas vraiment, il a toujours été un peu bizarre, très gentil mais…toujours distant. Et toi, tu faisais tout pour qu’il passe de bons moments avec toi, tu espérais vraiment qu’il vienne.
Parce qu’il a fini par venir parfois, seul. Pourtant, il n’avait pas l’air de vouloir quoique ce soit, il ne parlait jamais beaucoup Misha mais tu l’as toujours admiré sans trop savoir pourquoi. Et sans doute que tu as fini par l’aimer aussi parce que tu ne connaissais que Lui, Misha…Les autres ne comptaient pas, tu ne les revoyais jamais quand ils en avaient fini de toi.
Puis un jour, ça a été fini du Misha gentil, doux et distant.
Tu n’as jamais compris ce qui s’était passé dans sa tête ce jour-là mais dès qu’il était entré dans la cabane, tu avais vu dans son regard qu’il y avait quelque chose. Tu te souviens encore l’avoir trouvé très beau dans l’obscurité…
Mais ce qu’il t’a fait ce soir-là, tu ne l’oublierais jamais non plus. On t’avait souvent fait mal mais lui…il avait le diable au corps. Ta mémoire a effacé beaucoup de choses mais tu te souviendrais toujours de cette nuit-là et surtout, quand il en avait fini, il t’avait laissé pleurer sans rien dire, te laissant meurtrie sur le sol de la cabane, quittant cette dernière…sans refermer la porte.
Alors Misha, tu ne sais pas tout à fait si c’est de la haine, de l’amour, de la gratitude ou de la peur. Tu sais juste que Misha, il existe dans ta vie mais tu ne l’as plus jamais revu, tu crains de le revoir mais en même temps, tu as envie de le revoir. Tu ne sais même pas pourquoi. Dans ta tête, tout s’est mélangé.


©️ Nous sommes de ceux



DEUS
EX MACHINA
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 12
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 24 ans
MessageSujet: Re: F - L'âme soeur   Mer 17 Jan - 23:25
J'suis toujours attendue? I love you
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 263
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 26 ans.
▹ APPART : Tu loues un F1 au sein du Parking mais tu n'y vis pas réellement.
▹ TAF : Chauffeur dans de grands hôtels, tu changes régulièrement de job. Hacker à tes heures perdues pour des fins immorales.
▹ DC : Al et Henry

MessageSujet: Re: F - L'âme soeur   Mer 17 Jan - 23:48
Toujours ! FAN FAN FAN FAN FAN FAN FAN FAN FAN


DEUS
EX MACHINA
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: F - L'âme soeur   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.