AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Eva Turner - Six fois à terre, sept fois debout    Ven 13 Oct - 16:00

Eva Turner
On a frôlé la vie !



(NOM) Turner, un nom anglais elle le sait. Ses origines, elle les revendiquent au milieu de tous ces riquains, elle a ce côté précieux et guindé des british et elle en est fière, oui. (PRÉNOM) Eva, un prénom choisi par sa mère, qu'elle chérit par dessus tout. Bien sûr, sa mère n'a rien trouvé de mieux que de faire un clin d'oeil à la grande actrice Ava Gardner en modifiant légèrement le prénom de sa fille. Bien qu'Eva apprécie sa mère, elle n'est pas très fan de son prénom. Mais bon, on fait avec. (ÂGE) Trente ans tout rond ! Paraît que c'est le meilleur âge pour une femme. Vaste connerie selon elle. Mais elle le vit bien. Pas d'inquiétude, pas de stress. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Elle est née en plein coeur de l'hiver, en décembre dans le quartier de l'Essex, la banlieue de Londres. Un quartier mal famé où tu apprends vite la vie sinon tu y laisses ta peau. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Strip-teaseuse et une des meilleures de la ville. Elle est le clou du spectacle du cabaret dans lequel elle travaille. Eva est une perle, elle le sait. Mais bien sûr, on ne fait pas ce genre de boulot par plaisir. Elle ne sait faire que ça, danser lascivement et se dévêtir pour le plaisir des yeux de ces messieurs. Elle a commencé en Angleterre, en passant par le Moulin Rouge en France avant d'atterrir ici. Mais attention, Eva n'est pas une prostituée. Plaisir des yeux seulement. (NATIONALITÉ) Anglaise et américaine, elle a eu la nationalité il y a peu de temps grâce à l'aide de quelques bons clients... (ORIGINES) Anglaises, british. Les gens coincés qui ne rient que lorsqu'on fait une blague au quatrième degré minimum. Elle a bien ce côté un peu guindé mais c'est une chic fille comme on dit. (STATUT CIVIL) Sans coeur et sans attache aucune. Aimer ? Elle a essayé une fois et elle s'en est mordu les doigts. Oh bien sûr, elle a des aventures de passage, il n'y a pas de mal à se faire du bien. Mais elle reste dans sa tête une célibataire. (ORIENTATION SEXUELLE) Elle a un peu essayé de tout mais les hommes conservent sa préférence. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Cela fait trois ans qu'elle est arrivée, trois longues années qui finalement ont passé comme dans un rêve... (GROUPE) De ceux qui vivent

« There is only one God, his name is Death. And there is only one thing we say to Death : “Not today”. »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) C'est bête mais Eva n'a jamais été une personne fixe. Trimballée entre l'Angleterre, la France, les Etats-Unis par sa mère, elle a très vite appris que ses racines, elle les portait en elle, pas dans un endroit particulier. Le métier de strip-teaseuse est loin d'être de tout repos, surtout lorsque les clients ne font pas la différence entre une strip-teaseuse et une prostituée. Alors, à chaque fois que ça devenait trop chaud, Eva et sa mère déménageaient ailleurs. Jusqu'à la mort de cette dernière. C'est là qu'Eva a rejoint le Parking. Le premier truc venu. Pour oublier. Pour partir.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) L'immeuble, c'est son univers. Elle aime bien les gens, certains sont cons, d'autres très gentils. Certains la considèrent comme une prostituée, d'autres se fichent du boulot qu'elle peut bien faire. Alors, elle aime bien cet endroit. Ce n'est pas le paradis, loin de là. Mais elle s'en contente. Eva n'a jamais été une fille compliquée. Un endroit où dormir et manger, quelques amis dans le quartier. Que demander de plus pour une fille comme elle ?

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Elle a plusieurs étiquettes collées sur le front. Il y a ceux qui savent. Savent que chaque nuit elle se dévêtit pour le plaisir des hommes et des femmes aussi. Ceux qui la considèrent comme une femme de petite vertu alors qu'ils ne connaissent pas grand chose d'elle et qu'ils ne veulent rien en apprendre de plus d'ailleurs. Et il y a l'étiquette de jeune fille gentille et douce qu'elle a également. Toujours prête à aider, à donner un coup de main à la vieille pour ses courses ou au gamin pour nouer ses lacets.

PSEUDO/PRENOM : Juju ÂGE : Bientôt 30 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Quotidienne COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Via Facebook REMISE EN JEU Oui (TYPE DE PERSO) Inventé (CRÉDITS) Maxims COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Désolée pour le dérangement lié à la suppression, je vous zaimeuh ! AVATAR : Emilia Clarke

©️ Nous sommes de ceux

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Eva Turner - Six fois à terre, sept fois debout    Ven 13 Oct - 16:01

Raconte moi une histoire...
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Comment arrive-t-on dans les bas fonds ? Comment en arrive-t-on à devenir strip-teaseuse ? Aucune petite fille ne rêve de ce genre de métier. Et pourtant, elles sont nombreuses à l'exercer. L'histoire d'Eva est faite de rêves déçus, d'amours contrariés et de chutes. Six fois à terre, sept fois debout. La jeune femme est née à Londres, dans le quartier de l'Essex. Un quartier pauvre et mal famé. La mère d'Eva était prostituée. Elle avait été engrossée par un client et avait gardé l'enfant. Elle l'aimait. A sa façon mais elle l'aimait. La petite Eva était une enfant calme et douce. Ses grands yeux d'un bleu limpide semblaient contempler le monde d'un air pensif. On ne vit pas dans ces quartiers sans en payer le prix. Dès la petite enfance, Eva s'habitua aux hommes qui venaient chez elles, qui s'enfermaient dans la chambre de sa mère. Des bruits. Des cris. Puis, ils ressortaient, l'air satisfait et sa mère lui souriait, des billets verts dans la main et elle l'emmenait manger une glace dehors.

La petite fille grandit et devint une adolescente d'une grande beauté. Ce qui est dangereux dans le milieu dans lequel elle évoluait. La beauté est une provocation. On cherche à la posséder. A l'asservir. Et pourtant, telle une fleur poussant dans le désert, Eva s'épanouissait. Elle était calme et pondérée, patiente. Mais sous la façade de calme, elle était passionnée, volontaire et déterminée. Une force de caractère insoupçonnée. Elle a eu la chance d'aller à l'école, même s'il s'agissait d'un établissement de seconde zone où les élèves agressaient les enseignants plus qu'ils n'apprenaient. Elle a arrêté l'école à 12 ans. Il fallait bien bosser. Et la seule chose qu'elle savait faire, c'était danser. Le métier de strip-teaseuse, elle y est venue au départ par accident. Puis, elle y a prit goût, si l'on peut dire. Ca rapportait et ça complétait ce que sa mère gagnait comme prostituée.

Le problème, c'est que les clients avaient parfois du mal à faire la différence entre stip-teaseuse et prostituée. Lorsqu'ils devenaient trop insistants, venant même au domicile d'Eva et de sa mère, les deux femmes déménageaient. Ainsi, Eva a parcouru plusieurs villes d'Angleterre avant de partir pour la France. Paris, la ville lumière. Grâce à son talent, elle a très vite rejoint le fameux Moulin Rouge. C'est là-bas qu'elle a rencontré Vincent. Un jeune homme qui venait souvent au cabaret. Beau garçon, des boucles sombres, un regard ténébreux. Il a fait chavirer son coeur. Elle a dansé pour lui, dans une des pièces privées du Moulin Rouge et elle s'est offerte à lui, pour la première fois. Elle était jeune, naïve et elle pensait qu'elle avait enfin trouvé le grand amour. Pensait-elle...

La vie est parfois dure. Très dure. Vincent n'était pas un gentil garçon. Ca non. En réalité, il trempait dans des affaires louches. La drogue, le trafic. Et pas la petite frappe de base. Sa vraie nature se révéla quelques mois plus tard. Il était violent, possessif et jaloux. A chaque fois qu'un client était trop insistant envers Eva, il l'accusait de tenter de le séduire. Puis, vint la première claque. Ce fut ensuite les poings. Eva était piégée. Elle l'aimait. Elle ne voulait pas partir. Elle tentait de dissimuler du mieux qu'elle pouvait ses hématomes. Jusqu'à ce jour où il y eut le coup de trop. Elle lui annonça quelques jours plus tard qu'elle le quittait, la peur au ventre. Vincent resta froid. Il éclata de rire. Un rire cruel. Un rire qui faisait peur. Il s'approcha tandis qu'Eva reculait et lui attrapa les poignets. La poussant violemment au sol, il se jeta sur elle. Elle hurla, cria, se débattit mais rien n'y fit. Il usa d'elle selon son bon plaisir et la laissa pantelante, brisée sur le sol, avant de quitter les lieux.

Sa mère ne sut jamais qu'elle s'était faite violer. Elle vit seulement les hématomes et comme toujours, elles déménagèrent pour rejoindre les Etats-Unis cette fois-ci. Eva ne parla jamais de ce qui lui était arrivé. Elle continua à danser dans les cabarets américains et ne s'approcha plus jamais d'un homme. Sa mère est morte il y a trois ans et elle a alors rejoint le Parking. Une autre vie. Tout recommencer... Six fois à terre, sept fois debout...


©️ Nous sommes de ceux
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Eva Turner - Six fois à terre, sept fois debout    Ven 13 Oct - 16:02
Et voilà, fichette terminée !
Désolée encore pour le dérangement ! :)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 697
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Eva Turner - Six fois à terre, sept fois debout    Ven 13 Oct - 19:39
Re-bienvenue parmi nous :l:


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
quote
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eva Turner - Six fois à terre, sept fois debout    
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.