Répondre au sujet Partagez|


hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : 17 ans.
› Appart : Le #008, au rdc.
› Occupation : Lycéenne et vendeuse dans un magasin d'électroménager pour mettre du beurre dans les épinards.
› Messages : 14
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:07


Hannah Schwab
That's the bravest thing I've ever seen a vegetable do.



(NOM) Schwab, les gens pensent que ça vient d’ailleurs et peut-être que c’est le cas mais elle a jamais foutu un pied hors des USA alors elle rétorquera simplement que c’est juif, c’est tout – et qu’elle vous emmerde, sans doute. (PRÉNOM) Hannah, parce qu’Hannah Montana avait pas suffi à lui pourrir la vie quand elle était gamine (faut dire qu’elle a jamais eu « the best of both world » ) il a fallu en plus que les gens en rajoutent une couche en faisant une série à succès sur 13 reasons why. Forcément, ça jase au lycée. Forcément, elle en joue. (ÂGE) 17 ans, c’est l’âge un peu con, l’âge où elle pense trop, l’âge où elle en fait trop de toute façon, quand elle roule des yeux ou quand elle se fait passer pour plus bête qu’elle ne l’est. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Un 14 mai à Paris, dans l’Ohio, ce qui est le truc le moins glamour qui soit, on est d’accord.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Lycéenne, les trois quart du temps, même s’il lui arrive de bosser dans un magasin d’électronique au bord de la faillite. (NATIONALITÉ) Elle est américaine, ni plus, ni moins, mais pas patriotique pour deux sous : elle fête Thanksgiving en regardant des slashers movies pour honorer le sang versé. (ORIGINES) Polonaise, sans doute, elle sait que la famille de son père a migré un peu avant la seconde guerre mondiale mais elle ne s’est jamais réellement intéressée à ça. Du côté de sa mère, ça fait tellement de temps qu’ils sont implantés aux états-unis que la question ne se pose plus vraiment.(STATUT CIVIL) Célibataire, parce que les garçons du lycée la trouve bizarre, parce qu’elle regarde parfois les filles mais qu’elle ne leur parle pas, parce que c’est une catastrophe ambulante quand elle est intéressée et ça ne lui arrive pas souvent. (ORIENTATION SEXUELLE) Elle sait pas trop, c’est confus, ces trucs-là. Elle serait pour dire que rien ne la rebute mais elle est pas bien sûre de son coup, là.  (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il y a quatre ans. Elle était déjà dans la ville avant mais eh, shit happens.  (GROUPE) Nous sommes de ceux qui vivent.

« T’as cru que j’allais être drôle juste parce que je suis grosse ?  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Il y a quatre ans, la mère d’Hannah a perdu son emploi dans une banque. Quand on a un père au foyer et qu’on habitait dans un coin de New-York bien au-delà de ses moyens, on finit par atterrir dans un quartier où la vie est moins chère. C’est comme ça qu’elle a fini au Parking, ni plus, ni moins. Elle avait treize ans, la vie avait été un peu plus facile avant et elle avait pas à se demander comment ils allaient boucler le mois avec le salaire de misère que gagne son père comme concierge au lycée. Ah, comme les temps changent.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) De façon générale, elle s’efforce de ne pas avoir d’avis sur eux. C’est difficile, d’être neutre, elle ne l’est pas vraiment de toute façon en réalité, mais elle aime bien le melting pot de l’immeuble, plus que les surfaces planes de sa vie d’avant. C’est pas qu’elle regrette pas son grand appart’ ou la vie sans souci, c’est juste qu’elle préfère l’horizon qu’elle voit du parking et les profils atypiques qu’elle croise dans les escaliers. Pas forcément pour de bonnes raisons, c’est vrai, peut-être parce que certains lui font penser à des héros de films d’horreur et peut-être parce qu’elle se demande qui seraient les premiers à mourir si une apocalypse zombie se déclenchait mais elle préfère quand même.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Elle aurait aimé répondre pas mais force est de constater qu’elle a sa petite réputation. Ca a commencé doucement, par des moqueries, parce qu’elle est obèse, puis par des moqueries parce qu’elle a le même prénom que l’héroïne de la série 13 reasons why puis par des petits commentaires lancés ça et là. Certains pensent qu’elle a des cassettes sur tous les gens qui l’emmerdent sans se rendre compte que ça ferait beaucoup trop de cassettes, d’autres pensent qu’elle ferait mieux de se jeter du haut d’une tour plutôt que de continuer comme ça, ce qu’ils ne savent pas c’est qu’elle a pas besoin de cassettes mais qu’elle filme, par contre, oui, mais seulement parce qu’elle aimerait bosser comme monteur dans le cinéma (et peut-être aussi parce qu’elle poste des courts métrages obscurs sur youtube). Eh, ouais, personne s’y attendait à celle-là.

PSEUDO/PRENOM : Levski ÂGE : 24 ans. PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Normalement régulière. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : J’ai été inscrite pas très longtemps au tout début et puis après des patates que j’aime se sont inscrites alors j’ai (re)cédé. REMISE EN JEU Yep. (TYPE DE PERSO) Inventé. (CRÉDITS) ava : Izzy, gifs : fizzlelikecherrycola sur tumblr  COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Chaussettes. AVATAR : Sharon Rooney.




© Nous sommes de ceux

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : 17 ans.
› Appart : Le #008, au rdc.
› Occupation : Lycéenne et vendeuse dans un magasin d'électroménager pour mettre du beurre dans les épinards.
› Messages : 14
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:07


Raconte moi une histoire...
They are gardeners and carpenters, they are not tomato men.

Cinq ans. « Plus de bonbons pour toi. » dit sa mère en la regardant piocher dans le bol qu’elle a préparé pour Halloween. Hannah cligne des yeux. Hannah penche la tête. Hannah pige pas, pas vraiment, parce qu’elle a cinq ans et qu’elle sait pas, parce qu’elle acinq ans et que ça lui passe au-dessus de la tête, parce qu’elle entend ses parents murmurer parfois le soir et qu’elle attend juste qu’on lui raconte une histoire, parce qu’elle regarde d’un air suspicieux le vert qui s’est installé dans son assiette comme une tumeur qui passerait son temps à grossir. Elle sait pas trop, elle, si c’est le fait d’avoir déménagé qui met sa mère sur les rotules, si c’est le fait d’avoir un « poste à responsabilité » comme elle lui a expliqué en ajustant sur ses épaules un imperméable jaune avant de l’emmener à sa nouvelle école, si c’est autre chose. Elle sait pas trop, en fait, elle sait pas si c’est important ou si elle s’en fout, elle sait juste que c’est Halloween et qu’aucun des costumes du magasin ne lui allait, qu’elle regarde des films qui font un peu peur avec son père et que sa mère la regarde, les sourcils froncés, à chaque fois qu’elle tend la main pour attraper un bonbon. Ça a pas trop de sens, en réalité, c’est un peu surréel, même, mais c’est comme ça et elle coince ses mains sous ses cuisses pour ne pas irriter sa mère encore plus, la joue posée contre l’accoudoir du canapé sur lequel elle est roulée en boule. Elle se demande si c’est à cause du médecin qu’elle a été voir l’autre jour pour ses vaccins, si c’est parce qu’il a dit qu’elle était ronde, si c’est parce que ça avait l’air mal alors qu’elle voit pas bien pourquoi ce serait mal : on lui a dit, à l’école, que tout le monde était différent et qu’il fallait accepter, alors elle voit pas pourquoi être ronde et pas rectangle, triangle, carré, ce serait pas la même tambouille. Elle ouvre la bouche, pour poser une question, s’arrête parce que la sonnette résonne, oublie. Elle aura tout le temps du monde pour les poser plus tard.

Dix ans. « Coucou, Bouboule ! » balance un mec dans le centre commercial où son père l’a amenée pour acheter des vêtements. Ça commence tôt, ces trucs-là, ça comment rapidement, parce que c’est pas pareil, tu comprends, quand t’es gros, c’est que tu prends pas soin de toi, quand t’es gros c’est que tu manges pas bien, quand t’es gros, c’est que tu sais pas quoi faire de toi. Ca commence dans la cour de récréation et avant ça dans les maisons, ça commence dans les regards des parents et dans les commentaires des médecins, ça commence et puis ça évolue, et c’est plus les légumes verts qui la gangrènent mais tous les regards qui percent des trous à travers les vêtements qu’elle utilise pour cacher un corps qu’elle a appris à considérer comme honteux. Elle sait qu’elle doit avoir honte, de toute façon, parce que son père ne moufte pas, parce qu’elle voit qu’il avance de quelques pas, parce qu’elle voit le jeu de sa mâchoire lorsqu’il serre les dents. Elle sait qu’elle doit avoir honte parce que ses parents ont honte d’elle, parce qu’il ne le dise pas mais que ça se sent, quelque part dans leurs yeux et dans leur voix, dans les remarques dispensés et dans les yeux posés sur ses assiettes, comme une avalanche de honte de l’autre côté de la table. « Tu es sûre de vouloir te resservir, ma puce ? » « Tu es sûre de vouloir porter ça ? Ça montre tes bras. » « Tu devrais prendre une pomme plutôt qu’un gâteau pour le goûter. » « Tu n’aurais pas pris un peu de poids ? » « Tu ne plairas pas au garçon si tu continues comme ça. » Elle a tenté de répliquer. Elle a tenté de répondre. Elle ouvre la bouche à chaque fois et puis se souvient des yeux de sa mère sur le saladier d’Halloween ; elle se tait.

Quinze ans. « Tu peux pas venir habillée en Marilyn Monroe pour Halloween, tu t’es vue ? » Ça fait deux ans que sa mère a perdu son travail. Ça fait presque un an qu’elle avale des pilules pour chasser le sentiment d’échec, presque un an que son père bosse pour faire tourner la maison. C’est pas long, deux ans, c’est pas long, cinq ans non plus, quand rien n’a changé, fondamentalement, quand elle a continué à prendre du poids, quand ses camarades d’école ont changé de visage mais pas de mentalité et qu’elle bat des cils, lentement, continue à se taire parce que c’est ce qu’elle a de mieux à faire, non, se taire, parce que c’est ce qu’on lui a dit, tais toi, non, parce que c’est comme ça que ça marche quand t’es ronde, grosse, obèse, quand les mots qui te désignent sont des façons de t’insulter, quand tout ce qui t’entoure est censé être la honte. Elle s’enferme, Hannah, pas dans sa chambre au Parking, pas physiquement, elle s’enferme, une caméra beaucoup trop vieille vissée sur l’œil et un logiciel de montage piraté sur un ordinateur portable en bout de vie. Elle s’enferme, Hannah, derrière l’objectif plutôt que devant, les mâchoires serrées et l’esprit fertile quand elle poste ses machins sur youtube, regarde les gens jeter un œil sur ses courts-métrages obscurs, regarde les gens regarder un bout d’elle auquel on a pas enseigné la honte. Elle s’en fiche de ne pas pouvoir être Marilyn Monroe pour la fête d’Halloween auquel on l’a invitée, en vérité, elle voulait juste parce qu’elle aime le cinéma, elle voulait parce que c’est une icône, elle voulait pour plein de raisons qui ne sont pas très importantes parce qu’elle sait déjà en quoi elle va y aller. Quand elle arrive en godzilla, les gens se disent qu’elle va peut-être tout raser. Ils ont peut-être raison.

Dix-sept ans. « Je t’emmerde. » elle balance, Hannah, le majeur levé avant même que le garçon ait ouvert la bouche. « Va te faire foutre » « Va mettre ta tête dans les chiottes d’où elle vient » « J’ai autre chose à foutre que te plaire » qu’elle a dit à plusieurs personnes au cours de l’année passée. C’est un mensonge qu’elle essaye de rendre vrai, un peu de poudre aux yeux parce que c’est plus simple que de faire face à la réalité, parce que c’est plus simple que d’être la lycéenne zarbi qui fait des vidéos et dont le père passe la serpillière au lycée, plus simple que d’être la nana grosse qui a le même nom que cette putain d’héroïne antipathique qui sert de vedette à cette nouvelle série à succès à la con et qui se fout en l’air. Elle sait pas combien de personne se sont crues spirituelles en balançant des rumeurs à son sujet, en chuchotant dans les couloirs derrière elle qu’elle comptait se trancher les veines et balancer des films sur toutes les personnes qui l’ont poussées à faire ça, que c’est prévu, comme un scénario soigneusement écrit, une putain de blague. Elle se demande combien des gamins qui chuchotent regardent ses vidéos sur youtube ou sur les forums de creepypasta sans savoir que c’est elle, combien arpentent nosleep sur reddit et lisent ses histoires avec un frisson dans l’échine sans avoir la moindre idée que l’inconnu qui leur vend du frisson en ligne est la nana sur qui ils jettent des œufs dans la réalité. Elle se demande et puis après elle s’en fout, parce que toutes les journées se ressemblent, parce que toutes les journées sont les mêmes, parce que même l’arrivée d’un nouveau avec des manies étranges et un nom à coucher dehors n’a pas attiré son attention plus que ça, parce que tout ce qui lui importe c’est le cinéma et son taf dans cette boutique pourrie d’électroménager, parce que sa mère a pas cessé de gober des pilules, parce que la situation a pas changé, parce que y a un moment où elle doit s’assurer un après et qu’elle le sait beaucoup trop bien.


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Hannah Schwab le Dim 17 Sep - 18:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : 21 ans qu'il se fait chier.
› Appart : #1310, entre le fantôme de son frère, sa mère dépressive et son père qui laisse souvent du vide, jamais là.
› Occupation : ses doigts font de la magie sur les ordis pour les gens dans le besoin. Officiellement, il est juste le vendeur peu bavard au fast-food du coin.
› DC : Azur qu'a plus d'couronne + Nova puis les étoiles.
› Messages : 81
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:09

ATTEND CE CHOIX D'AVA TROP COOL JAIME
je hurle de love JAIME
bon et ce perso a l'air tellement cool
je veux un lien direct :l:
Re bienvenue par ici en tout cas HAWW


Je suis là à promener ce corps que nul n'entend : ça me tue, vous m'entendez, ça me tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12266-romance-ceci-ne-contie


avatar

› Âge : 17 ans
› Appart : #011 (rdc), chez la famille Solara, des cathos adorateurs de lasagnes.
› Occupation : Lycéen (senior year), caissier au cinéma du coin le mardi soir et le samedi.
› DC : Darwin le roi de la bombe et des pochoirs
› Messages : 271
› Nombre de RP : 12

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:25

AH OUI DIRECT EN FAIT
Je l'aime déjà à la folie et je t'aime et j'ai trop hâte de jouer avec toi iciiii HAN
Y aura une plus grosse avalanche de love quand tu auras posté la suite (et que je serai pas en scred sur mon portable)
Jtm jtm jtm JAIME



I didn’t want you to hear that shake in my voice, my pain is my own.
(Something is ringing. Death is playing his xylophone ribs for me.) -car seat headrest
(c) FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11749-orri-built-to-spill#22


En ligne
avatar

› Âge : Vingt-trois ans
› Occupation : Ancien strip-teaser, actuellement barman à la Folle du désert. Participe aussi à des combats illégaux.
› DC : Pas encore 8D
› Messages : 35
› Nombre de RP : 10

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:30

LEEEEEEV JAIME coeur
Tu sais à quel point j'aime ce choix d'avatar, parce que bon tu pioches quand même dans la meilleure des séries GNOE
Après, j'aime beaucoup ce que t'as prévu sur ce perso et j'ai hâte de la voir à l’œuvre BRILLE


Such a beautiful lie to believe in   

   
BLACK PUMPKIN


Dernière édition par Malony Sinclair le Sam 16 Sep - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12080-malony-i-believe-in-no


avatar

› Âge : Trente-sept douilles échouées, éparpillées à terre.
› Appart : #1513/15ème, seul dans un grand appartement bien vide à présent. Et trop silencieux.
› Occupation : Officiellement, professeur particulier de langues (Suédois, Russe et Gaélique Irlandais). Officieusement, infiltré dans un grand réseau de proxénétisme pour lequel il est un informateur. En réalité ? Agent du FBI sous couverture, anciennement policier dans les moeurs puis la criminelle de L.A. après avoir été sniper au sein de la US Army.
› DC : Le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen), l'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain) & la catin aux couleurs mensongères (Aaliya Abelson).
› Messages : 755
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:42

Bienvenuuuue FAN
Wow, ce début de fichette envoie. ho Ton personnage m'a l'air super intéressant, très touchant aussi. BRILLE Hâte d'en lire plus. FAN
Bon courage pour la suite de ta fichette and have fuuuuuuuuuuun :l:





Je cherche une issue pour te laisser partir, et tout aussitôt un moyen pour te garder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5366-lyam-o-neill-it-s-too-c


avatar

› Âge : 17 ans.
› Appart : Le #008, au rdc.
› Occupation : Lycéenne et vendeuse dans un magasin d'électroménager pour mettre du beurre dans les épinards.
› Messages : 14
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 17:56

Aaaaaah vous êtes trop des amours ezfbkgjr

@Romance, j'ai vu Timur, j'étais in love, on a un lien quand tu veux, tout ça, je viendrais te poker (ou l'inverse) quand j'aurais fini ma fiche

@Orri, il faut battre le fer tant qu'il est chaud, tout ça (vire de ton téléphone, saleté, love ya)

@Malony coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur

@Lyam, merci tout pleiiiiiin, je vais tenter de me dépêcher de finir, j'ai hâte de jouer avec vous FAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : trente-trois ans.
› Occupation : comptable, les chiffres lui sortent par les yeux.
› DC : papa ours et vilain ours : chad et vinnie.
› Messages : 65
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 19:34

le titre + l'avatar + le début de fiche
ON EN VEUT PLUS FAN
bienvenue avec cette merveille CANDICHOU


you don't know me
you see my face in the stars. you write my name on your walls. i feel you tracing my scars. you drank your wine from my heart. but you don't know me at all.



Dernière édition par Stanislas Conticini le Sam 16 Sep - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11210-stan-mon-roi


avatar

« Chouchou d'Al »
› Âge : Dix-sept désillusions.
› Appart : De retour à la rue.
› Occupation : Survivre et c'est à plein temps.
› DC : Donald le gentleman.
› Messages : 1375
› Nombre de RP : 14

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 19:43

C'est sur qu'on la voit pas souvent sur les forums ce qui est dommage ! Surprised
Bienvenue ici ! Je pense que mon personnage enfant se moquera d'elle mais c'est juste un enfant !

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #002 (#402)
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black - Kekali Tanaka
› Messages : 6212
› Nombre de RP : 150

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Sam 16 Sep - 22:01

Quel beau personnage !
J'espère qu'on se trouvera un lien, que ce soit avec Slavo, ou Sam ou Kekali
voilà y a le choix :l:



"Quand les gens s'en vont, c'est parce qu'ils sont ailleurs, non ?
Alors est-elle partie ?
Je dois trouver la réponse, parce qu'après, je pourrais aller la rejoindre, être avec elle, et enfin me débarrasser de cette
putain de douleur

Richard K. Morgan
Black man
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : Vingt-neuf ans
› Appart : #910, neuvième étage
› Occupation : Batteur au sein du groupe Fakir
› DC : Aliah & Lizz
› Messages : 632
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Dim 17 Sep - 2:10

Cet avatar FAN
Et cette plume OMG BRILLE
Bienvenue parmi nous :l:


Where there's tears, there's hope. Left you my tears, remember ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-


avatar

› Âge : 19yo.
› Appart : #801 - 8e étage
› Occupation : étudiante en langues étrangères.
› DC : //
› Messages : 242
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Dim 17 Sep - 4:50

Re-bienvenue apparemment ♥


skies on fire
you look so good, my heart rate higher cause architects and artists build towers to admire, but you control the floodgates and i’m on fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11228-jessica_-now-your-mess


En ligne
avatar

« BAD DECISIONS, BETTER STORIES »
› Âge : 60 années très assumées.
› Appart : #411.
› Occupation : Médecin interdit de pratiquer, il est aujourd'hui l'empereur d'un large trafic de drogues et de médicaments. Mécène sous les projecteurs.
› Messages : 253
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Dim 17 Sep - 11:24

J'ADORE FAN Déjà le pseudo, le vava, le titre, et je plussoie le personnage est très touchant :l: Hâte d'en voir plus !


LA JEUNESSE EST UNE
fraction de folie
(C) KATAII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12011-sergio-je-te-frapperai


En ligne
avatar

› Âge : 33 ans
› Appart : #706
› Occupation : Commandant d'un cargo. Passeur, sous couverture d'agent de voyage.
› DC : Oscar Ellroy
› Messages : 68
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Dim 17 Sep - 12:44

Salut, je réclame direct un lien avec Oscar GNOE
Bienvenue ici, hâte de lire la suite de ta fiche :l:


galway girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11379-darragh-drink-up-me-he


avatar

› Âge : 27
› Appart : #104 avec Eden
› Occupation : Pion d'Ekat & garde rapprochée des putes du Lumigon
› Messages : 424
› Nombre de RP : 8

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins Dim 17 Sep - 14:27

Bienvenue ! Jolie plume, hâte d'en voir plus Surprised :l: Bon courage pour ta fiche !



I'm a goner

Somebody catch my breath. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7649-no-pain-no-gain-yulian


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins

Revenir en haut Aller en bas

hannah ; comme un poids lourd qui a plus les freins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Poids lourd ou poids léger?
» 1986, Mystère sur la mort de COLUCHE !
» Tube trop lourd ?
» Hannah Arendt, Condition de l'homme moderne (étude)
» Deux poids deux mesures

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)