Répondre au sujet Partagez|


John ♦ repérage de femmes sur les réseaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar

› Âge : 38 ans.
› Appart : ici et là. il n'a pas d'adresse fixe pour le moment.
› Occupation : dealeur et vendeur d'armes.
› DC : aucun.
› Messages : 240
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: John ♦ repérage de femmes sur les réseaux. Mer 6 Sep - 17:48


John Lane.
"ce qui ne te tue pas, te rend plus fort."



(NOM) Lane. (PRÉNOM) John. (ÂGE) trente-huit ans. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 14/07/1979, New-York, USA. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) dealeur, vendeur d'armes. (NATIONALITÉ) américaine. (ORIGINES) américaine.(STATUT CIVIL) célibataire. (ORIENTATION SEXUELLE) hétéro. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) un an , tout pile.  (GROUPE) "nous sommes de ceux qui survivent".

« Une petite phrase dite par votre personnage  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) ça fait exactement que tu vis ici. Un an que tu es arrivé au Parking. Un an que tu squattes ici. Tu as longtemps cherché un endroit comme celui-ci. Un endroit où tu vas pouvoir dealer et vendre tes armes tranquillement. Tu restes tout de même méfiant par rapport à la police mais les autres habitants ne semblent pas choqués de ton business. On dirait que c'est chose courante par ici ?! Tant mieux, tu n'aimes pas trop qu'on vienne mettre ton nez dans tes affaires.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) L'immeuble n'a pas l'air trop mal à première vue. La façade n'est pas la plus belle qui puisse exister mais qu'importe. Ici, tu peux faire ton petit business tranquille. Les gens ne se mêlent pas de ça. Ils te laissent bosser. Et c'est très bien comme ça. En un an, tu es arrivé à te faire une petite clientèle régulière. Tu aurais de quoi t'offrir un appartement – simplement le louer en fait – mais non, tu ne veux pas t'encombrer d'un loyer, de factures à payer. Squatter chez tes conquêtes d'une nuit est bien mieux voyons.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Alors là, t'en sais rien du tout. Tu n'écoutes pas ce que les gens peuvent dire et encore moins quand il s'agit de toi. Qu'ils t'aiment ou qu'ils ne t'aiment pas qu'importe. Tu n'es pas là pour leur plaire. Néanmoins, la plupart des habitants ne doivent pas avoir une très bonne image de toi. C'est pas grave, tu t'en remettras de toute façon. Jamais personne n'a eu d'influence sur toi ou sur ta vie. Ça ne va certainement pas commencer maintenant.  

PSEUDO/PRENOM : Emilie. ÂGE : bientôt la trentaine. PAYS : la France. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 4 ou 5/6 (selon mes jours de travail et ma fatigue). COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : pouaaa, c'était il y a plus de deux déjà. Je jouais mais Thomas mais une lassitude m'as prise soudainement.. REMISE EN JEU non. (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) écrire ici COMMENTAIRE OU SUGGESTION : coeur sur vous.AVATAR : Charlie Hunnam.

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par John Lane le Mer 6 Sep - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8449-thomas-o-l-heure-du-cha


avatar

› Âge : 38 ans.
› Appart : ici et là. il n'a pas d'adresse fixe pour le moment.
› Occupation : dealeur et vendeur d'armes.
› DC : aucun.
› Messages : 240
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: John ♦ repérage de femmes sur les réseaux. Mer 6 Sep - 17:51


Raconte moi une histoire...
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Enfance :
toi, le petit new-yorkais. Tu t'es toujours senti chez toi à New-York. Vivant à Brooklyn, dans un vieil immeuble, tu habitais avec tes parents. Tu étais heureux. Tu n'avais que six ans quand ta mère vint t'annoncer – à ta plus grande joie – que tu allais devenir grand frère. Enfin tu aurais dû l'être. Trois mois avant le terme de sa grossesse, ta mère vint perdre le bébé. Un coup dur pour tout le monde. Tes parents, toi. Tu n'arrivais pas à y croire. Jamais tu ne verrais cet enfant. Jamais tu ne serais grand frère. Ton père travaillait dans une usine. Tu ne sais pas ce qu'il y faisait mais il partait le soir après le diner et revenait avant que tu te réveillais. La journée, tu étais à l'école. Tu n'avais pas beaucoup d'amis. Tu restais seul dans ton coin avec ton doudou. Tu lisais. Tu as toujours aimé lire depuis que tu sais le faire. Tu dessinais aussi. Très observateur, tu dessinais ce que tu voyais. Il y avait cette fille dans la cour de récréation. C'était ta voisine de pallier. Elle était belle. Ton coeur bondissait chaque fois que tu croisais son regard. Tu l'aimais. Comme un enfant aimait. Mais jamais tu n'as eu le courage d'aller lui parler. Heureusement, elle l'avait fait. Elle est venue te parler. Petit à petit, elle est devenue ta seule amie. Ta confidente, ta meilleure amie. Elle s'appelait Charlie. Discret avec la plupart des gens, tu arrivais à te confier à Charlie. Elle te connaissait par coeur. Vous aviez réussis à tisser une réelle amitié tous les deux. Étant à peine plus âgée qu'elle, tu jouais le rôle de grand frère à son égard. Tu la protégeais des autres, surtout des mecs. C'est à partir de ce moment là que tu as réussis à t'endurcir. À avoir plus confiance en toi. C'est grâce à elle. Grâce à Charlie. Oui, Charlie t'as sauvée. Elle t'as beaucoup aidée aussi. Elle t'as appris plein de choses. Sur elle, sur toi ou sur la vie.

Adolescence :
tu as grandis. Tes parents ont eu un accident de voiture. Ils rentraient d'un diner au restaurant. Toi, ils t'avaient confiés aux voisins. C'était les parents de Charlie, ton amie, qui te gardaient. Un soir, où ton père ne travaillait pas, il a emmené ta mère au restaurant. Juste tous les deux. En amoureux. Tu as entendu le téléphone sonner alors que tu étais en train de jouer avec Charlie dans sa chambre. Tu n'avais que douze ans quand, soudainement, tu es devenu orphelin. Tes parents n'avaient pas eu la chance de survivre à l'accident. À l'enterrement, il n'y avait pas grand monde. Quelques voisins, amis. Des collègues à ton père aussi. Tu n'as pas pleurer. Tu restais juste silencieux. Charlie est restée tout le temps à côté de toi, accroché à ton bras. Elle ne t'as pas lâché. N'ayant pas de famille dans la ville, ce fut les parents de ton amie qui ont pris la décision de te garder. Aux yeux de la loi, tu étais leur fils. Ils se sont autant battus pour toi que pour leur propre fille. En supprimant le bureau du père de Charlie, tu as eu le droit à une petite chambre. Une toute petite chambre. Durant quelques mois, tu avais l'impression d'avoir une vie normale. Une vraie famille. Mais rien ne sera plus comme avant. Plus jamais. Tu étais orphelin. Même si tu étais un adolescent, tu avais toujours ton doudou sur toi. Dans un carton, les affaires de tes parents que tu avais tenus à garder traînaient là. Tu ne savais pas quoi en faire. Quelques mois plus tard, ce fut au tour du paternel de Charlie de décéder. Une malédiction pesait-elle sur toi ? Vivant chez eux, tu t'occupais de Charlie mais aussi de sa mère. Tu la consolais, tu dormais même avec elle la nuit. Tu grandissais. Elle aussi. Elle devenait une femme et toi, un homme. Ton amitié envers elle a évoluée. Tu es tombé amoureux d'elle. Tu ne montrais rien. La jeune fille était dévastée par le décès de son père. Au fond de toi, tu étais persuadé que c'était à cause de toi tout ça. Un soir, alors que tout le monde dormait, tu enfournais un maximum de choses dans ton grand sac de voyage. Tu n'oubliais ton doudou bien sûr. Sur l'oreiller de ton amie, tu lui laissais juste une lettre pour lui expliquer les raisons de ton départ. C'est à contrecœur que tu l'as laissé. Tu es allé où ? Ici et là. Dans la rue. Tu n'as jamais eu de domicile. Tu squattais un peu partout. Transportant seulement ton sac, avec tous tes souvenirs, partout avec toi. Tu ne cessais de penser à Charlie. Tu n'oublieras jamais ce qu'elle a fait pour toi, ni son visage. Tu tentais de l'oublier dans les bras de ces autres femmes.

Adulte :
le monde des adultes est enfin à toi. Même si tu as l'impression d'être dans ce monde depuis déjà quelques années. Avec le décès prématuré de tes parents, tu as eu l'impression de grandir trop vite. Tu es partis de chez Charlie, il y a quelques années maintenant. Quittant Brooklyn, tu as choisis de vivre au Parking. Pas facile de se faire une place dans ce quartier. Pour survivre, tu t'es mis à vendre de la drogue. Depuis quelques années, tu as ton petit réseau. Des clients habituels mais aussi, parfois, quelques petits nouveaux. Tu regrettais tous les jours d'avoir laissé Charlie. Mais c'était pour son bien. Ou peut-être pour le tien, qui sait. Charlie restera à jamais la meilleure chose qu'il ait pu t'arriver dans la vie. Il y a quelques mois, tu as rencontré une jeune femme. Elle était plus âgée que toi. La trentaine passée. Elle t'as fait rêvée. Elle t'as offert un emploi dans son entreprise mais attention, ce n'était pas n'importe quoi. Elle te proposait d'être escort. Ou un gigolo plutôt. Ayant arrêté tes études avant d'obtenir ton diplôme de fin d'études au lycée, tu galérais à trouver un travail. Et là, ça tombait à pic. N'ayant pas d'endroit où vivre, la femme t'as proposé de t'héberger. En contre partie, tu devenais son amant. Son mari était presque tout le temps en déplacement et elle ne se gênait pas pour le tromper avec toi. Tu étais son amant mais ça ne te dérangeais pas. Pendant plus de trois ans, tu as été son jouet. Elle te trainais à des diners tout plus barbant les uns que les autres. Mais toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement. Ou heureusement dans ce cas. Tu en as eu assez de cette vie. Tu gagnais bien ta vie, c'était certain mais être l'amant de ta patronne ne t'intéressais pas vraiment. Tu es donc retourné à ta vie d'avant. À trainer dans les rues. Dormir où tu le pouvais. Squatter chez quelques amis. Tu trainais tous les soirs. Les bars, l'alcool, les femmes, le sexe. C'était une vie de débauche que tu vivais désormais. Tu avais même fait quelques rapides passages en garde à vue. Tu étais fiché mais tu t'en moquais pas mal. Tu vivais ta vie au jour le jour.




© Nous sommes de ceux


Dernière édition par John Lane le Mer 6 Sep - 21:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8449-thomas-o-l-heure-du-cha


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 seule à broyer du noir, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1368
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: John ♦ repérage de femmes sur les réseaux. Mer 6 Sep - 20:33

JAIME JAIME coeur coeur

T'es beau BAVE
Je te HOT
Les filles, pas touche MOUSTACHE


« Just smile »
Je vais bien. Ne t'en fais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar

› Âge : 38 ans.
› Appart : ici et là. il n'a pas d'adresse fixe pour le moment.
› Occupation : dealeur et vendeur d'armes.
› DC : aucun.
› Messages : 240
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: John ♦ repérage de femmes sur les réseaux. Mer 6 Sep - 20:42

RIP thomaliah ho ho

je te HOT aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8449-thomas-o-l-heure-du-cha


avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina, Misha et Henry
› Messages : 4259
› Nombre de RP : 32

Message(#) Sujet: Re: John ♦ repérage de femmes sur les réseaux. Jeu 7 Sep - 23:36


Validé !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et t'inscrire sur les listings:

Listing des Appartements Obtenir un rang
Listing des Métiers Créer sa fiche de perso
Listing des Multi-ComptesCommuniquer avec les autres
Roulette du RPGérer son compte



© Nous sommes de ceux


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: John ♦ repérage de femmes sur les réseaux.

Revenir en haut Aller en bas

John ♦ repérage de femmes sur les réseaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Astronomie: Repérage.....
» Testez-vous : repérage Histoire
» repérage cartésien dans l'espace
» Repérage sur un schéma
» Jeu : le détecteur de fautes

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)