AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 721
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    Jeu 17 Aoû - 22:41
Retomber dans la réalité.
Cam & Vice.
Il peut-être huit heures quand tu entends le téléphone sonner. Tu grognes, besoin de dormir et ta puce aussi et bien plus que toi. Surtout après la soirée que vous avez passée. Tu marmonnes quelques mots à la jolie demoiselle qui se trouve dans le même lit que toi et chopes ton téléphone pour répondre. Ce n’est pas un numéro que tu connais qui s’affiche sur ton écran. Sans doute un charlatan qui veut te vendre sa dernière potion miracle, tu te vois déjà lui gueuler dessus pour bien lui faire comprendre qu’on n’appelle pas les gens à huit heures du mat’. Sauf que c’est une voix féminine qui charme tes oreilles de l’autre côté du fil. Cela aurait pu être une conversation sympathique si ton interlocutrice n’avait pas rapidement mis les points sur les i. Tu déchantes en écoutant ce qu’elle a à dire et tu soupires en comprenant que tes deux potes ont encore fait les cons hier. T’aurais pas du les laisser seuls, c’est clair mais tu avais promis à ta petite femme de passer la soirée avec elle.
T’as raccroché rapidement pour ensuite aller te préparer un café. Tu laisses un petit mot sur la table de la cuisine, prévenant que tu vas chercher les deux grands enfants du groupe. Tu te demandes même si des vrais gamins ne seraient pas plus supportables qu’eux… Heureusement que tu les adores sinon, tu les aurais déjà envoyés chier. Veste sur les épaules, les cheveux même pas attachés, tu pars à l’arrache de chez toi pour rejoindre le commissariat. Sans doute qu’ils doivent encore décuvés, les deux zozos. Peut-être un peu plus cleans qu’hier surtout s’ils ont pu refiler ton numéro aux flics pour que tu puisses venir les chercher.
Une fois devant le poste de police, tu te demandes depuis combien ils sont enfermés là dedans mais ce qui t’intrigue surtout, c’est la substance qu’ils ont du prendre pour se retrouver coincés dans l’établissement. Tu entres, le sourire aux lèvres et demandes à récupérer les deux musiciens. On t’interroge sur deux, trois trucs basiques pour être sur de ton identité puis tu suis un premier flic pour retirer tout objet pouvant faire office d’arme et enfin, grâce à un deuxième policier, tu te retrouves devant Vice et Cam. Tu te retiens de rire en voyant leur tête décomposée. Ca pas du être beau, ce qu’ils ont pris. Et tu leur lances, bien pour se foutre de leur gueule "Papa s’est fait un sang d’encre !" Et tu éclates de rire, ne pouvant plus te retenir.

by solosand



LE COEUR EN DEUX
ANAPHORE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t
avatar


▹ MESSAGES : 1247
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.

MessageSujet: Re: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    Ven 18 Aoû - 12:40
Oh. Pu. Tain. C'est pas une gueule de bois qu'il se tape ce matin, c'est bien pire que ça ! Il a à peine reprit connaissance, qu'il est déjà conscient de chacune de ses terminaisons nerveuses, de chacun de ses muscles et de chaque parcelle de peau qui recouvre son corps. En bref, il est endolori de la tête aux pieds et c'est insupportable. Il n'y a que la main caressante dans ses cheveux, qui fait un bien fou. Qui apaise et qui réveille avec tendresse. Vice gronde en remuant avec difficulté. La tête qui pivote un peu, la bave qui s'étale sur ... Une jambe de pantalon. Il redresse la tête pour voir à qui elle appartient. Et recule aussitôt en protestant. Parce que c'est un putain de poivrot qui se trouve là. Un SDF. Un truc comme ça quoi ! Un gros dégueulasse. Et Cam qui dort encore sur l'autre cuisse du mec.

Cam, réveille-toi ducon. L'amour fraternel.

Il achève de se redresser en protestant encore contre la douleur. Il n'y a pas un seul endroit où il n'a pas mal en fait. C'est insupportable, vraiment. Il jure en portant une main à son front pour se masser. Ce qui ne fait pas du tout passer le mal de crâne, bien sûr. Deux matins de suite qu'il se réveille dans un piteux état. Promis, il arrête les conneries et devient sage !

Il a toujours la mine aussi défaite quand Drill se pointe devant eux. Moqueur. Et un brin victorieux aussi.  Ah il peut rire lui. Le parfait petit mec bien sage qui ne fait jamais de connerie. Il doit avoir oublié ce que c'était que d'avoir la gueule de bois, depuis qu'il s'est fait moine !

T'es pas drôle, Drill. Qu'il ronchonne.

Il ne se rappelle pas très bien à quel moment ils ont filé le numéro de Drill aux flics. Mais il faut bien admettre qu'il ne se souvient pas de grand chose. Tout ce qui s'est passé la veille au soir et au cours de la nuit, se trouve derrière un épais rideau de vapeur opaque. Bref, c'est l'enfer. Et c'est évidemment entièrement de leur faute à tous les deux. Comme d'hab.

T'es venu t'foutre de nous ou nous ramener chez nous ? Ouais, il continue ouvertement de ronchonner et de se plaindre, tandis qu'il se lève enfin tant bien que mal.




You let me violate you, you let me desecrate you. You let me penetrate you, you let me complicate you. Help me I broke apart my insides, help me I've got no soul to sell. Help me the only thing that works for me, help me get away from myself.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10051-cam-whole-lotta-love
avatar


▹ MESSAGES : 589
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 28 ans
▹ APPART : #609 (F3)
▹ TAF : Chanteur du groupe Fakir.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    Lun 21 Aoû - 19:02

« Cam, réveille-toi ducon. » Les paroles de Vice le tirent d’un sommeil sans rêves. Un néant beaucoup plus agréable que tous les éclats de réalité qui lui foncent dans la gueule la seconde d’après. Tout son corps a la gueule de bois. Et le pire c’est encore l’odeur. Où est-ce qu’ils sont putain ? Ça sent l’alcool et le vomi. Oh bordel de merde, il s’est endormi sur la jambe d’un SDF. Choqué, il s’éloigne rapidement, les traits chiffonnés par l’horreur. Le type est vraiment affreux, une véritable vision de l’enfer, en plus puant encore. Cam se frotte la joue, comme pour en décoller les germes. Sorry dude, il marmonne quand le mec le regarde. Parce que c’est vrai que c’est pas très poli, d’être aussi ostensiblement dégoûté. L’instant d’après, il ferme les yeux pour se concentrer et ne pas vomir ses tripes sur le sol. C’est violent, putain. Il n’a pas beaucoup de souvenirs d’hier. Tout ce qu’il sait pour l’instant c’est qu’ils ont pris un truc en se réveillant, un truc censé les distraire de leur gueule de bois – déjà terrassante mais rien par rapport à aujourd’hui – et, qu’après, tout est parti en couille. En gros, ils se sont bien fait baiser par ce connard de dealeur. Car, bien sûr, le chanteur n’assume aucune responsabilité dans ce fiasco. Si on peut plus faire confiance aux types qui te refilent de la drogue gratuitement, où va le monde ?

Quoi qu’il en soit, quelques secondes plus tard, c’est la tronche de Drill qui se présente devant eux. Le con, il est tout frais tout propre, tout pimpant. Du moins, il en a l’air par rapport aux deux autres. Cam grince des dents. Fils de pute, il pense avec jalousie. Ceci dit, qu’est-ce que ça fait du bien de le voir ! Un véritable sauveur pour les délivrer de l’oppression des flics. « Papa s’est fait un sang d’encre ! » Vice râle, ne prend pas bien la remarque. Y a de quoi, c’est indécent d’être aussi bien dans sa peau, Drill devrait avoir honte. « T'es pas drôle, Drill. » Cam secoue la tête pour confirmer t’es vraiment pas drôle et regrette aussitôt : il a l’impression d’envoyer son cerveau de part et d’autre de son crâne, ça fait trop mal. Parce qu’il est quand même content de voir leur batteur, il se lève et titube jusqu’à lui pour le prendre dans ses bras. « Y a pas de raison que tu sentes pas mauvais aussi. », il lui dit, sourire stupide aux lèvres, au moment de le lâcher. Il est peut-être encore un peu déchiré, quoi. Il lui faudrait un café, bien fort, pour lui remettre les idées en place. « T'es venu t'foutre de nous ou nous ramener chez nous ? » C’est sûr que se casser de là est la priorité mais Cam a une autre idée en tête : « Moi j’pense qu’il est venu pour nous offrir le petit-déjeuner dans un Diner. Avec plein de café et plein de bacon. Et plein d’œufs brouillés. » Il est affamé, ils n’ont pas mangé depuis... depuis quand déjà ? L’avant-veille, au soir ? Bordel, ça fait des années, ça. Il en bave, presque, de penser à du bacon baignant dans les œufs brouillés. D’ailleurs, c’est décidé, lui c’est là qu’il va et il s’avance d’un pas volontaire vers la sortie. Jusqu’à ce qu’il se rappelle qu’il n’a absolument rien sur lui, pas de téléphone et pas de portefeuille. Alors, il se retourne vers ses deux meilleurs potes et fait passer son désarroi pour de l’énervement. « Bon vous branlez quoi ? » Si Drill n’a pas pris son portefeuille – ce serait étonnant que Vice ait le sien – il se tue. Un Cam avec une gueule de bois, c’est un Cam drama queen.



GOOD STORIES always come from bad ideas
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 721
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    Dim 27 Aoû - 23:33
Retomber dans la réalité.
Cam & Vice.
Non, t’es pas drôle Drill, il a raison Vice. Ta blague n’était pas drôle mais tu n’as pas pu t’empêcher de la faire. Parce que sur le coup, t’as vraiment eu cette impression d’être dans le rôle du père. "Arrête de grogner, Vice… Tu vas sortir." Tu soupires un peu sur le moment. Tu te demandes à quel moment dans leur tête ils ont pu accepter un truc pour les envoyer directement dans la case prison. Tu jettes un coup d’œil à Cam qui se trouve être aussi mal en point que le guitariste. Ils sont vraiment beaux ses deux là. Ils se lèvent, donnant l’impression qu’ils sont pressés de sortir et tu les comprends. Le chanteur s’approche de toi pour venir t’enlacer et tu fronces les sourcils. Une belle connerie qu’il vient de faire, il pue l’alcool et la clope, c’est pas génial comme odeur. "Cam, on se fera des câlins quand t’auras pris une douche, ok ?" Tu t’écartes du jeune homme, essayant de te remémorer le parfum de ta meuf. Juste pour oublier l’odeur nauséabonde de tes potes.
"Va pour le petit dej’ ! Surtout que j’ai pas encore mangé à cause des conneries…" grognes-tu. Clairement, tu leur en veux. Tu n’étais pas censé sortir et passer la journée avec ta nana mais bon… Qu’est ce que tu ne ferais pas pour eux ? Après tout, ils sont comme des frères pour toi et tu ne pouvais pas les abandonner à leur triste sort. "Ca te va un petit dej’ Vice ?" que tu lui demandes alors que ce dernier vient de te soumettre l’idée de le ramener chez lui. Et vu son état, il vaudrait mieux pour lui qu’il accepte, il aura moins la gueule enfarinée après avoir mangé. Et c’est maintenant autour de Cam d’être impatient. Tu hoches la tête et lui fais signe d’avancer "Tu dois signer le registre avant de sortir monsieur l’affamé !"
Enfin dehors. Tu te sens bien moins oppressé qu’à l’intérieur de ce commissariat et tu espères que tu n’y retourneras pas de sitôt pour aller chercher tes deux potes emprisonnés. "Qu’est ce que vous avez foutu pour vous retrouvez au trou ?" Tu arques un sourcil, espérant avoir une réponse plausible. Sauf que les deux gars ne doivent pas avoir les idées très nettes et surement que leurs souvenirs sont flous. Mais une chose est sûre, c’est que la pilule ou la poudre qu’ils ont avalée devait être fortement dosée !

by solosand



LE COEUR EN DEUX
ANAPHORE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t
avatar


▹ MESSAGES : 1247
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.

MessageSujet: Re: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    Lun 11 Sep - 18:52
Vice adore Drill. Mais parfois il se demande ce que ça donnerait s'il lui collait son poing dans la tronche. Pas méchamment du tout ! Non, avec amour et tout. Juste pour voir s'il pourrait être un peu moins parfait. Cam est parfait. Vice est parfait. Mais Drill, c'est carrément indécent. Le gars, même en sortant de scène après deux heures à jouer de la batterie, il pourrait tourner une pub pour l'Oréal, parce qu'il le vaut bien. Et là encore il fait chier à débarquer tout beau tout propre et à se foutre d'eux qui sont dans un bien sale état pour ne pas changer.

Ouais bah ... Ouais ! Débordant de répartie, oui. Mais pour sa défense, il est vraiment crevé, a le cerveau en vrac et l'estomac à l'envers -au moins ça !-.

Vice lance un regard de fierté réelle à Cam qui se lève pour aller étreindre leur pote. Comment il a fait pour se lever si vite, sans tituber ? Trop fort ce mec ! Contrairement à lui qui a un haut le coeur très sérieux quand il est question de bacon et d'oeufs brouillés. Il est malade de parler de bouffe ! La main devant la bouche, il a toutes les peines du monde à déglutir tant l'envie de vomir est réelle.  Il a un peu plus de mal à se relever. Il s'aide pour ça d'une main collée au mur. Il a l'air d'avoir prit, au bas mot, cinquante ans dans la tronche.

Va pour un café. Mais de la bouffe, c'est trop lui demander. Et puis s'ils pouvaient éviter de trop s'attarder où que ce soit alors qu'ils shlinguent la mort et ressemblent à des zombies, ça ne serait pas mal du tout. Vice qui a pour habitude de faire attention à son apparence, flippe un peu à l'idée qu'on le voit dans cet état !

Tant bien que mal, Vice s'approche de ses potes et les suit quand ils quittent la petite cellule. A un de ces quatre Gégé ! C'est la moindre des choses que de saluer son oreiller poivrot quand même ! Ouais dis nous Cam. Qu'est-ce qu'on a foutu ? J'ai du mal à me rappeler ! Un peu de reproche dans la voix ? Si peu ! Il ne l'a pas forcé à l'avaler cette stupide pilule. Mais il lui faisait confiance. Les toxicos sont quand même de sacrés cas ! Cam n'est pas une exception.

HJ:
 




You let me violate you, you let me desecrate you. You let me penetrate you, you let me complicate you. Help me I broke apart my insides, help me I've got no soul to sell. Help me the only thing that works for me, help me get away from myself.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10051-cam-whole-lotta-love
avatar


▹ MESSAGES : 589
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 28 ans
▹ APPART : #609 (F3)
▹ TAF : Chanteur du groupe Fakir.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    Sam 16 Déc - 14:21
[Vous avez le droit de me tuer. Mais je vous aime :l: ]


Tout ce que Drill mérite, c’est un câlin de la part de Cam. Parce que là, il est beaucoup trop pimpant, on dirait Mister Univers au milieu de ce commissariat déglingué. Ça fait du bien pour les yeux, un peu, mais ça rend le chanteur jaloux, surtout. Alors partager son odeur et sa crasse avec lui, ça le botte bien. Fakir, c’est à trois de toute façon, y a pas de raison qu’il y en ait un de la bande qui s’en sorte mieux. Pas fou, Drill s’écarte. « Cam, on se fera des câlins quand t’auras pris une douche, ok ? » Cam sourit. C’est pas trop leur genre et c’est pour ça que c’est marrant. Ils sont pas un boys-band de bisounours quoi qu’en diront un jour les fanfictions. Parce que, ouais, il compte bien devenir assez célèbre pour être le héro d’une centaine de fanfictions, quelles soient érotiques ou non. Il lui répond par un clin d’œil, comme pour confirmer qu’après la douche viendront les câlins.

D’ailleurs, il se rend compte qu’il est mort de faim. Tout son corps est en gueule de bois et c’est vrai qu’il a l’impression d’avoir été rembourré de paille pendant son semi-coma éthylique en cellule de dégrisement mais son ventre, lui, est horriblement vide. Il lui faut du gras pour huiler la machine et redémarrer. Visiblement, Vice n’en est pas là, lui, et met la main devant la bouche pour s’empêcher de vomir. « Va pour le petit dej’ ! Surtout que j’ai pas encore mangé à cause des conneries… » Cam ignore le reproche. Il faudra peut-être qu’il pense à s’excuser mais pas là. « Ça te va un petit dej’ Vice ? » Il regarde le guitariste, dans l’attente. « Va pour un café. », il grogne, fidèle à lui-même. C’est officiellement le moment de se barrer de là et de trouver le Diner le plus proche. Impatient, Cam se dirige donc vers la sortie du pas le plus rapide dont ses jambes empaillées sont capables. La faim lui donne des ailes. « Tu dois signer le registre avant de sortir monsieur l’affamé ! » Il s’arrête, lâche un « Fuck. » qui vient du cœur et effectue un demi-tour qui manque à peine de l’envoyer au sol. Heureusement que personne n’est là pour les prendre en photo... Oh mon dieu, la presse ! Des souvenirs lui reviennent en pleine gueule : eux en train de gueuler devant une caméra des trucs incompréhensibles. Il grimace.

Il est tellement perturbé qu’il signe le registre sans même lâcher une réflexion sur le fait que la police de New York devrait être honorée d’avoir son autographe. « Qu’est-ce que vous avez foutu pour vous retrouver au trou ? » La raison exacte reste floue. « Ouais dis-nous Cam. Qu'est-ce qu'on a foutu ? J'ai du mal à me rappeler ! » Le ton accusateur de Vice lui passe complètement au-dessus de la tête. Lui, il n’y est pour rien dans cette histoire. Prendre une mauvaise drogue, ce sont des choses qui arrivent. Ça fait partie de la vie, tout simplement. « J’ai pas énormément de souvenirs mais... J’ai bien peur qu’une partie de la réponse se trouve sur Youtube. J’sais pas pourquoi, ça s’impose à moi comme ça, le concept de Youtube. » Un rire nerveux s’échappe de sa gorge. Ils avancent vers la sortie et, juste quand ils atteignent la porte, une flic cours vers eux, les bras chargés de deux casseroles dans lesquelles se trouvent des spatules et autres ustensiles de cuisine. « Attendez ! Vous aviez ça avec vous. » Cam la regarde comme si elle était complètement cinglée. Pourquoi est-ce qu’ils auraient eu ça avec eux ? « Quoi ? » Mais oui, c’est bien des casseroles qui viennent de chez lui. Bordel. Il tend les bras pour les récupérer. « Merci », il marmonne à la policière avant de se tourner vers Vice. « Bon ben, au moins, si tu dois vomir, on est prêts. » Que son meilleur pote vomisse dans une casserole qui servira peut-être le lendemain à sa mère pour cuire des pâtes ne le choque pas une seule seconde. Déjà qu’il n’a pas la meilleure des hygiènes à la base, il n’est en plus pas en état de réfléchir aussi loin en ce moment. Tout ce qui compte là tout de suite c’est de vaincre cette gueule de bois sans y laisser sa peau.



GOOD STORIES always come from bad ideas
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retomber dans la réalité (Cam & Vice)    
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.