Partagez|


VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Jeu 10 Aoû - 11:47


     
virtuel ou pas, c'est confisqué et tu arrêtes

tout de suite d'enculer ton frère


sopalin

10 août 2017 - 17h12

Je quitte le vestiaire du musée en détachant la longue et interminable tresse noir qui retenait mes cheveux jusqu’ici. La journée a été longue, je suis en formation pour passer commissaire priseur, et laissez moi vous dire que j’avais oublié, durant mes années d’architecture et de paysagiste, combien le droit pouvait être une matière chiante. Il n’empêche que, pour que je puisse faire ce dont j’ai envie en ce moment, il me faut cette certification, alors je me démerde pour me donner les moyens de la décrocher, quitte à passer quelques semaines plus difficiles.
D’un geste rapide, je vérifie l’heure sur mon téléphone portable. J’ai donné rendez-vous à Sly à 17h30, autant dire que j’ai pas le temps de traîner. Ce qui explique que, bien vite, je foute mes hauts talons dans mon sac pour enfiler une paire de converse que j’ai toujours dans mon sac. Le tailleur pantalon rendu obligatoire par le musée ne m’empêche, heureusement pas de me presser, et quand j’arrive devant la façade du sex-shop, Sly m’y attend déjà, appuyé contre la façade, avec cette désinvolture qui le rend si beau.

J’avale la distance qui nous sépare, et je viens m’appuyer contre lui. Mes mains grimpent dans sa nuque, viennent le forcer à baisser un peu la tête, et je happe ses lèvres en frappant son bassin contre le mien dans un sourire mutin, et évocateur. Je monte jusqu’à son oreille pour lui souffler avec malice: - Prêt à choisir une queue à ta femme? Je viens nouer mes doigts aux siens, revenant l’embrasser avec la même folie que quand nous étions ado, et je me décolle enfin de lui, pour le tirer vers la porte de l’établissement.
Nous poussons la porte, et une vague de chaleur nous saute au visage. Je fais tomber la veste de mon tailleur pour la garder à la main et salue d’un sourire les deux vendeuses perchées derrière le comptoir et parfaitement mises en valeurs par de sublimes corsets. - T’as passé une bonne journée chéri? A chaque couple sa petite routine, la nôtre, c’est de ne pas en avoir.




© Nous sommes de ceux
     


+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.



Dernière édition par Apolline Diaz le Ven 11 Aoû - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


En ligne
avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2094
› Nombre de RP : 15

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 20:27

Je dois avouer que s’il y a bien un truc qui est avantageux avec le fait d’être resté officiellement avec Apolline, c’est que je peux l’embrasser dans la rue sans prendre le risque de me faire agresser, ce que tu ne peux décemment faire dans ce quartier quand tu galoches quelqu’un qui est du même sexe que toi. Ainsi, je peux lui rendre avec une sincérité totale le patin à la française qu’elle m’enfonce dans la gorge, ne reculant que pour respirer et l’attraper par la main, la plus libre des deux ouvrant la porte de vitre teintée, animant un carillon.
La chaleur nous envahit, probablement parce que les deux femmes qui sont derrière le comptoir ont peur d’avoir froid, et je les salue d’un signe de tête, avant de reporter mon attention sur Apolline qui me demande un compte rendu de ma journée entre les dildo et les plug anaux comme on poserait cette question entre le poivre et le sel à table le soir – d’ailleurs je me demande ce qu’on va faire à bouffer, est-ce qu’il nous reste des plats de Devapriya ?

« Très bonne, et toi ? Comment se passe ta formation ? »

Je demande sans gêne à une des vendeuses le chemin des strap on et lui rends son regard malicieux une fois qu’elle répond à ma question, avant de me diriger vers la direction qu’elle m’a indiquée.


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 20:36


Retrouver la chaleur rassurante de la main de Sly autour de ma taille est un truc vraiment agréable. C’est le genre de petite chose dont on prend conscience de la valeur lorsqu’on en est privé, et j’en ai été privé suffisamment longtemps à mon goût. Voir l’envie dans le regard de ces deux autres femmes, en revanche, c’est un truc que je découvre seulement. Je ne saurais dire si cette envie est orientée vers moi, ou vers lui, mais dans un cas ou dans l’autre, c’est excitant à regarder avec lui. Une douce chaleur s’installe dans mon bas-ventre, sous l’affluence de l’envie et du caractère subversif de cette sortie en amoureux.
Elle n’a rien de subversif pour nous, mais elle ferait probablement sauter au plafond bien des couples de nos anciens amis, et j’aime bien l’idée.

Je suis Sly en direction du rayon qu’on nous indique et reprend avec un détachement qui n’a rien de feint: je suis tout à fait à l’aise dans ce genre d’endroit, et encore plus quand j’ai la chaleur du cou de mon mari pour cacher la légère teinte rose de mes joues: « Le droit est une matière toujours chiante à mourir, mais ça se passe bien. Si ça continue comme ça, je pourrais prendre mes fonctions début septembre comme commissaire priseur. » Et là.
- Hiiiiiii. C’est adoraaaaaable. Je viens de tomber sur un adorable petit vibromasseur en forme de macaron. Ca n’est pas sans me faire penser à Neslihan d’ailleurs. Mais c’est adorable. Il faut le reconnaître.





+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


En ligne
avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2094
› Nombre de RP : 15

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 20:48

Je sais que le droit est une matière chiante à crever, c’est bien pour ça que j’ai choisi de ne pas en faire lorsque l’occasion s’est présentée. Je ne suis pas un intellectuel ; si j’ai repris mes études pour passer mon bac et si je suis même allé jusqu’au doctorat, c’était pour Apolline et elle seule. Sinon je suis un mec de terrain, alors apprendre toutes ces conneries...Bah y’a bien assez de candidats qui acceptent de le faire à ma place, va.
Soudain, Apolline piaille. Elle vient de trouver un vibromasseur qui ressemble à un macaron et qui...ben visiblement en porte le nom. C’est là que le fossé va commencer à se creuser, parce que c’est vachement plus dur de se rendre compte de l’utilité et de la puissance d’un objet que tu ne vas pas utiliser.

« C’est tout à fait toi. » je commente.

Je laisse courir mes yeux sur les rayonnages, menant ma propre exploration. La dernière fois que je suis venu dans cet endroit, c’était avec Naël, que j’ai sauvagement enculé dans une cabine d’essayage avec un boa bleu électrique brillant dans le noir et des cache tétons pailletés. Putain, s’ils me voyait aujourd’hui...je l’entends déjà râler.

« Apolline, c’est par ici ! »


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 20:56


Mes yeux se mettent à briller face au petit jouet aux allures de pâtisseries, et alors que Sly prend un peu d’avance, je finis par me saisir de l’un des petits macarons emballés pour le mettre dans … un petit panier en résille rose fushia. Je sais qu’il plaira à Ness si nous nous revoyons, et je sais surtout que je pourrais faire découvrir des choses à Sly avec ce machin. Sly a beau avoir beaucoup d’imagination en matière de sexe, il apprivoise à peine les ornements qui décorent ses mamelons, et une part de moi a envie de voir ce qui se passe quand on les fait vibrer.
Mais, je suis rappelée à l’ordre par la voix mâle de mon mari et j’avance donc en sa direction, et reviens me nicher contre son corps en regardant le rayonnage. C’est fantastique: d’un côté, des harnais de toutes sortes, cuir, latex, y’en a même avec des plumes, de l’autre, les jouets qui vont avec, de toutes les couleurs et de toutes les tailles.

« Alors? On prend quoi? » C’est pas moi qui vais me le prendre - soyons sincère, sa queue fait bien l’affaire pour moi - et je ne sais pas ce dont il a l’habitude. Encore que, j’ai pu croiser son ami hawaïen dans les couloirs et… j’ai cru deviner qu’il cachait un truc imposant sous son pantalon de jogging. Mes doigts glissent doucement sur les différents types de harnais. Je préfère le cuir, ça n’est pas une nouveauté, mais j’ai du mal à m’imaginer ce dont je vais avoir l’air avec ça.
Mais je dois avouer que ce ce que j’imagine… me donne chaud, et ma main glisse doucement sur les fesses de Sly, presque innocemment. « Enfin…d’ailleurs… je devrais plutôt dire, qu’est-ce que tu vas prendre. » Je bats des cils, ange de luxure, très fier de mon jeu de mot.






+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


En ligne
avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2094
› Nombre de RP : 15

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 21:01


Apolline vient se coller contre moi comme si elle avait peur que tous les éléments qui nous entourent s’animent soudain pour nous attaquer ; imaginez notre gueule si on était soudain assommés par des plugs et pourfendus par des bites énormes. Mais elle prend aussitôt de l’assurance quand, je crois, elle imagine très aisément ce qu’elle a envie de me faire, et je tourne la tête vers elle, la colonne vertébrale parcourue d’un frisson léger quand elle passe sa main sur mon cul, devenu réceptif depuis que j’ai appris à apprivoiser d’autres manifestations corporelles, mon type de partenaire ayant changé.

« J’ai l’habitude de prendre un gros diamètre, c’est pas un problème, et je suis pas difficile...à part peut-être si on peut éviter le métal. C’est chiant à réchauffer et impersonnel au possible... » je me souviens avec un frisson spasmodique, retraçant dans mon esprit d’anciennes expériences plus concluantes. « C’est toi qui va le porter. » je rappelle. « Il faut que ça te plaise aussi. »

Je lève les yeux tandis que nous atteignons un mur recouvert de ces objets de toutes formes, de toutes matières et de toutes tailles.

« Choisis ton arme. »


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 21:18



Je me suis toujours demander ce que ça faisait d’avoir une queue entre les cuisses. Je ne suis pas naïve au point de croire qu’un jouet en silicone me fera découvrir la réalité de cette sensation particulière, mais je pense que ça peut s’en rapprocher. Alors forcément, quand je m’imagine, une main sur ma queue factice, à m’approcher du corps de Sly, ça ne me laisse pas complètement insensible.
Je hoche la tête à sa remarque. J’ai moi-même pu essayer des jouets différents, seule, avec lui, et le métal n’est pas mon préféré. Il a des avantages, et des inconvénients, et dans notre configuration à nous, ça n’est pas ce qui convient.

Je hoche la tête à nouveau. - Tu crois que ça sera à ma taille ça? J’attrape un harnais en cuir noir, qui semble l’un des plus petits du rayons - merci la taille de guêpe - MAIS dont les lanières sont relativement larges et renforcées sur l'intérieur pour assurer un certain confort.

Je leve les yeux vers lui et eclate de rire à sa remarque. Mes doigts commencent à glisser sur les differentes bites en plastiques. J’en regarde une, fine et allongée et lance, amusée: « Fine et vive… » avant d’en caresser une autre; plus massive, « Ou épaisse et forte… » Et là, mon regard rencontre un gode à la forme relativement atypique, legerement recourbé en son bout, et nervurées sur toute la longueur à la manière d’un tentacule ou d’une queue de dragon,  d’un gabarit correct, ni petit, Ni enorme, un truc dans la moyenne, je crois. « T’en dis quoi? » Je lance, les yeux brillants, la chatte brûlante.




+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


En ligne
avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2094
› Nombre de RP : 15

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 21:26


Tendant la main, je fais glisser les lanières de cuir entre mes doigts avec un malaise invisible. Ca me rappelle cette période dont je ne lui ai toujours dit que la conséquence et que j’ai caché à tout le monde, sauf une personne qui aujourd’hui s’est barrée avec une clé de mon âme comme un secret de plus et qui a le loisir de le dire à tout le monde.

« Ca se règle. » Je le lui rends. « Le plus simple pour le savoir, c’est de l’essayer. »

Je lui adresse un clin d’oeil.
Je crois qu’Apolline médite plus sur la taille de bite qu’elle voudrait se prendre elle-même dans le derche que celle qu’elle veut me mettre à moi-même. D’après ce que j’ai pu comprendre elle ne fréquente plus d’hommes, et je dois dire que je suis loin d’avoir des mensurations pornographiques à ce niveau là, ce qui a dû à mon avis lui manquer à un moment ou à un autre.

« J’en dis que depuis qu’on s’est séparés je me suis pris un nombre incalculables de queues dans le cul ma chère, et que ce qui fait la différence c’est clairement pas la taille, c’est le coup de reins. Et vu comme tu es une fille sage... » Je repousse la plus petite des deux. « Si tu prends ça je crains ne rien sentir. »


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 22:02



Je hoche la tête avec un petit sourire mutin et je commence à faire glisser mes doigts sur le cuir pour défaire les boucles et essayer de le passer autour de ma taille avec la maladresse des débutants. Je me tourne vers Sly pour le laisser tirer sur la lanière pour l’ajuster autour de ma taille. Je couine doucement lorsqu’il serre l’ouvrage, et faut avouer que ça commence à avoir de l’allure.
« ça a l’air confortable.» Je commente en essayant de me mouvoir, en ayant bien conscience que le test est un peu faussé par la présence de mes vêtements.

Sly n’a pas la queue d’un acteur porno, mais il a aussi la seule queue que j’ai jamais sentis, que ce soit dans ma chatte ou dans mon cul. Je me suis deja demandée ce que ça faisait d’en prendre un plus grosse, mais je n’ai jamais eu à me plaindre de la sienne.
Je fronce les sourcils en le regardant, faussement vexée: « Hey! Je suis pas une fille sage! » Note à moi même: Y aller franco, de mon coup de rein le plus vigoureux. « Nan, je veux celle-ci. » Je lui montre une queue violette foncée, plus imposante et toute aussi nervurée et courbée. En somme, la grande soeur de l’autre. « Et je te garantie que tu vas la sentir. T’as du lubrifiant ou faut en racheter? » J’attrape le jouet et je commence à me battre avec le harnais pour le fixer, passant la langue pour me concentrer.






+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


En ligne
avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2094
› Nombre de RP : 15

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 22:32


Je lui jette un regard par en dessous, l’air de dire « Bitch plz, u serious », avant de le diriger vers l’objet de ses désirs. Je hausse à peine les sourcils, à la fois étonné qu’elle se permette se genre d’extravagances, et me disant finalement qu’elle reste une adolescente en perpétuelle volonté de dépasser des limites, de fouler des sentiers qu’elle n’a pas encore battus. Je crois surtout qu’elle cherche à regagner une attention qu’elle a perdu depuis plusieurs mois.
En l’occurrence, là, elle a toute la mienne, dans le mille.

Le harnais par dessus ses vêtements, à s’échiner, en tailleur et baskets, à se fixer une fausse bite sur le pubis, elle a l’air maligne. Je la regarde un instant prêt à éclater de rire, avant de finalement lui venir en aide. Je saisis les deux lanières et lui remonte la jupe pour faire passer la troisième entre ses jambes afin de la nouer aux deux autres, non sans caresser sa culotte chaude d’un mouvement furtif.

« T’es trempée chérie. » je lui chuchote à l’oreille, tirant la lanière entre ses cuisses.

La bite violette rebondit légèrement, en matière plus souple qu’une véritable queue de chair, attrapant les reflets des lampes aux teintes irréelles. Je serre suffisamment les lanières, fais remonter  par derrière elle ma poigne ferme le long de la bite comme si c’était la mienne.

« J’ai tout ce qu’il faut. Elle te plaît ? »


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Ven 11 Aoû - 22:55



Je me suis laissée enfermée dans la case des filles sages, par Sly, par la société aussi, par toutes mes copines parisiennes, bourgeoises en venant au monde, alors que moi, je suis née dans une secte, j’ai grandi dans le Bronx et j’ai dû apprendre à me tenir en société. Résultat, a etre trop bonne élève, je me suis laissée déborder, et j’ai oublié qui j'étais.
J’ai failli perdre Sly, mais j’ai aussi failli me perdre moi-même. Je crois qu’on est tout les deux heureux de me retrouver, et de retrouver l’insouciance de nos débuts. C’est reposant.

Je ne me soucie absolument pas de ma dégaine, je veux voir de quoi j’ai l’air avant de dépenser plusieurs dizaines de dollars dans l'équipement.
Appliquée, je laisse Sly m’aider, la jupe remonte impudiquement sur mon cul et je le laisse resserrer mes lanières avec un petit sourire satisfait. Sa main passe contre la dentelle brûlante de ma culotte et je rougis légèrement à sa remarque, frémissant doucement d’excitation. Je me tourne doucement vers lui pour lui repondre: « Je t’excite, comme ça? »

Sly passe dans mon dos et je sens nettement une petite bosse, pas encore à son paroxysme, contre le galbe de mon cul. Un nouveau frisson me parcourt alors que je sens la chaleur moite de ma culotte augmentée sous la vision de sa main qui glisse sur la queue artificielle.
Je deglutis doucement et hoche la tete, le souffle court, la gorge seche: « Beaucoup. On va chez toi, ou chez moi? » Mon corps tambourine et j’essaie de retirer l’attirail, de mes gestes rendus gauches par l’excitation.










+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


En ligne
avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2094
› Nombre de RP : 15

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Mar 15 Aoû - 8:30


« A vrai dire là comme ça tout de suite, pas tant. On verra au moment opportun ; je peux faire beaucoup de choses surprenantes dans de bonnes conditions. »

On sera surpris d’apprendre que contrairement à mes petites galipettes du soir sur une scène nimbée de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, je ne suis pas un homme d’exhibition. Quand il s’agit de faire l’amour j’ai tendance à préférer les espaces exigus mais surtout intimes, même si nous sommes à plusieurs.
Deux adolescentes passent à côté de nous tandis que j’aide ma femme à se dépêtrer des lanières du strap-on, à mi chemin entre la gêne comme elles le sont toutes à cet âge là, et la fascination de voir que deux personnes aussi âgées que nous – après trente ans pour des gamines on est déjà un dinosaure – font encore des cochonneries avec des trucs aussi originaux.

J’hésite sur la destination ; j’habite au treize, Apolline au douze. Plus près, il y a l’Etoile, mais je peux décemment pas m’y pointer sachant que je risque d’y croiser Popi et donc de lui faire indirectement du mal s’il comprend ce que je viens y faire et avec qui. Encore plus près il y a le club dont Rauera m’a parlé mais il n’est pas encore ouvert.
Je chope une bouteille de lubrifiant que je lui colle dans les mains avec la bite artificielle.

« Je t’attends en face, dans les chiottes du fast-food. Après on se mangera un burger. Je te laisse payer comme une grande. »

Je lui adresse un clin d’œil évocateur et je disparais dans la rue.


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly Mer 16 Aoû - 10:15



Sa réponse ne me surprend pas: on apprend à connaître l’autre en vingt ans, et je le laisse m’aider à ôter les lanières, plutôt que de taper une scène, comme j’aurais pu le faire quand j’étais encore adolescente et que je ne comprenais pas encore ce genre de réaction.
Sous le regard médusé des gamines, je me défait de ma queue factice en la laissant monter sur le harnais pour avoir un truc de moins à faire au moment où elle servira. Le modèle est suffisamment atypique pour que les caissières sachent l'identifier sans avoir besoin de le remuer sous toutes les coutures, je crois.

J’attends sa réponse, en laissant mes yeux glisser sur les articles du rayon quand une bouteille de lubrifiant rejoint la somme de mes achats et je relève la tête, à peine le temps d’ouvrir la bouche que Sly c’est déjà envolé.
A une époque, la princesse que j’étais aurait été frustrée de devoir se résoudre à des chiottes de fast-food pour enculer son mari pour la toute première fois. Aujourd’hui, c’est la vision de son corps, cambré, dans cet espace exigüe qui finit de me faire détremper la dentelle de la culotte. Je passe en caisse, règle les achats, rangeant soigneusement le petit macaron dans une des poches de mon sac à main, avant d’entrer dans le fast food, un sac de kraft à la main.

On me regarde, intrigué, et j’indique que je rejoins quelqu’un.
Quelques secondes plus tard, je franchis la porte des toilettes, et reconnais, sous la porte, les chaussures de mon mari. J’ouvre, me glisse dans la cabine avec lui et vérouille la porte, le dos collé à cette dernière: - A poil monsieur Diaz. Je lance, dans un rire, en déboutonnant, d’un geste rapide, la chemise de mon tailleurs.






+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly

Revenir en haut Aller en bas

VIRTUEL OU PAS C'EST CONFISQUÉ ♦ Sly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Voyage virtuel univers Celestia
» Petits mots confisqués
» Quand un vol virtuel envoie dans une prison bien réelle
» Un Rennais a réalisé un radar virtuel pour localiser les avions.
» PÈLERINAGE VIRTUEL AU TOMBEAU DE SAINT MARTIN DE TOURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: LES ALENTOURS :: Le Sex Shop-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)