Partagez|


pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 12:43


Philippa Lowe
j'suis comme une étoile filante



(NOM)Lowe. Elle l'aime, son patronyme. Il fait classe, il sonne bien. (PRÉNOM) Philippa, doux prénom que papa et maman ont mis du temps à choisir pour leur petite dernière, leur petite princesse. Mais elle aime qu'on l'appelle Pippa, Philippa c'est trop long, trop classique. (ÂGE)tout juste vingt-et-un ans, la majorité, elle la touche du bout des doigts. Mais il n'y voit pas vraiment de changement, à vrai dire.(DATE ET LIEU DE NAISSANCE) la belle est née le 14 juillet 1996 à New York City.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Elle devait devenir grande avocate. Oui, elle devait faire partie de ces nanas puissantes qui défendent les tueurs en série, mais elle a arrêté ses études. Après des petits boulots, elle a finit par devenir l'associée de sa meilleure amie. Elle ont ouvert une boutique de grigri vaudou, o elles vendent même des philtres d'amour. Des abrutis y croient, c'est ça leur secret.  (NATIONALITÉ) sur sa carte d'identité, elle lit fièrement qu'elle est américaine(ORIGINES) elle est américaine, pure souche. Ketchup au coin des lèvres  (STATUT CIVIL) célibataire, elle papillonne. Non pas qu'elle soit une fille facile, loin de là. C'est même une de ces nanas à t'en faire baver pour l'avoir, mais elle plaire, elle aime qu'on la regarde, elle aime qu'on la désire. (ORIENTATION SEXUELLE) Elle est hétérosexuelle, malgré des périodes de doutes après quelques verres bien corsés lors de son adolescence.  (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) 2013, elle s'en souvient comme si c'était hier. Elle voulait faire ses études d'avocate, et puis elle a tout abandonné. D'abord seule, ses frères l'ont suivie, et ça lui plait.   (GROUPE) Ceux qui rêvent.

« TON BLAZE, ÇA FAIT UN PEU ACTRICE PORNO  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?)  C'était il y a quatre ans. Déjà quatre ans. Le temps passe vite, peut-être même trop vite. Après s'être bien occupée de ses frère, après leur avoir botté le derrière maintes et maintes fois pour une chaussette oubliée à côté du panier à linge salle, la petite Pippa, a voulu voler de ses propres ailes. Des rêves plein la tête, des idées folles, des ambitions débordantes. Avocate, elle a voulu devenir. Alors elle a bouclé ses valises emplies de bonne volonté et de rêves, et elle est partie de la maison, s'installant au Parking.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Au début, c'était un peu un choc, une drôle de transition entre sa vie dans la maison familiale et sa vie seule, ici. Mais Pippa n'a pas eu peur. De toute façon, elle n'a jamais eu peur de rien. Elle a vite apprécié cette belle ambiance, sans en voir les défauts. Elle aime la vie ici, croiser la voisine, entendre hurler le voisin sur sa femme. Ça met de l'ambiance, selon elle. Mais au final, même si elle a appris à ne voir que les bons côtés, et pas les seringues qui traînent sur le sol parfois, elle sait au fond d'elle qu'elle ne passera pas sa vie ici. Non, elle veut mieux. Elle rêve de mieux.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Pippa, on l'aime ou on la déteste. Il n'y pas de juste milieu. Sa petite tête blonde, on la remarque vite, tout comme son sourire resplendissant. De toutes façons, elle l'a toujours, son sourire, quoi qu'il arrive. Elle respire la vie, la vraie. Certains disent qu'elle est hyperactive, et peut-être trop extravertie. Mais elle est comme ça Pippa. On la remarque que trop bien, et elle aime ça. Si vous la perdez de vue, suivez sa voix. On l'entend souvent au Parking, tout comme son rire. Pippa, c'est cette fille toujours prête à aider, toujours volontaire, et ce, pour quoi que ce soit. Elle est toujours partante pour s'amuser, toujours partante pour faire des trucs fous. Dieu sait ce qu'elle aime ça, les trucs fous, qui mettent souvent sa vie en danger. Elle aime peut-être trop l'adrénaline. Pippa, c'est aussi cette nana sans gêne, qui va hurler sur le premier qui osera salir son paillasson, ou qui n'hésitera pas à sauter au coup de n'importe qui, jusqu'à même enlacer le soit-disant prince charmant d'une princesse ratée.

PSEUDO/PRENOM : Manon ÂGE : 22 ansPAYS : FranceFRÉQUENCE DE CONNEXION : 5j sur 7 COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : sur bazzart REMISE EN JEU Bien sûr (TYPE DE PERSO) scénario de @Nathan Lowe (CRÉDITS) tumblr COMMENTAIRE OU SUGGESTION : pfou c'est trop de la bombe ici  CANDICHOU AVATAR :Alexis Ren

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Pippa Lowe le Mer 9 Aoû - 11:35, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 12:44


Raconte moi une histoire...
There is a look on your face I would like knock out.

Douceurs de l'adolescence.
"Bon dieu Nathan, ton caleçon, qu'est ce qu'il fou sur le canapé ? " Puis elle s'est entendue dire Putain, fais chier. Elle n'aimait pas jurer comme ça, jurer sur ses frères. Après tout, elle avait été leur petite princesse, leur petite poupée, la petite chouchoute du temps où maman était encore là. Maman. Elle lui manquait. Elle manquait à tout le monde, à vrai dire. Pippa remplissait le rôle de la figure maternelle à merveille. Malgré son quotidien masculin, elle incarnait la féminité. La tête sur les épaules, sa maturité avait même étonné son père, qui lui se tuait au travail pour fuir une triste réalité où sa femme n'était plus présente. Mais la vie continuait. Il fallait passer à autre chose, voilà ce que disait toujours Pippa. Dans l'fond, elle lui en voulait, à sa mère, ne pas s'être battue plus. Mais la vie était faite ainsi, et la mort de madame Lowe n'a même pas réussi à faner la jolie rose pétillante qu'est Pippa. Pippa, ce bout en train dont le dynamisme fatigue certains, avait pris son rôle au sein de ses hommes très à coeur. Ils s'y étaient habitués, eux aussi. Mais elle avait envie d'autre chose. De vivre, pleinement. De voler de ses propres ailes. Elle voulait réaliser ses rêves, aller jusqu'au bout de ses ambitions. Mais pour ça, rester plantée dans cette maison était impossible, impensable. Elle se voyait déjà avocate, clamer haut et fort Mon client est innocent, il n'a pas pu tuer sa femme puisqu'il était avec sa maîtresse. Ouais, ça en jetait. Maître Lowe, la puissante maître Lowe, dont tous les détenus rêvent. Voilà ce qu'elle voulait être.
Un goût sucré de liberté.
Un rire carillonnant retentissait dans le Parking, accompagné de petits claquements de pas. On l'entendait presque chantonner, Pippa. Faut dire qu'elle avait commencé sa tournée des appartements il y avait maintenant plus de quatre, un sac remplit de bière. Elle avait simplement envie de bien s'intégrer, de montrer qu'elle était là, de montrer sa belle petite bouille, son beau sourire et son dévouement. Cela faisait maintenant presque un mois qu'elle avait emménagé ici, au Parking. Un mois qu'elle arpentait la résidence, souriante, observant son entourage. Elle n'avait pas eu le temps de se présenter réellement avant, jonglant entre ses cartons, ses cours et son petit job de serveuse pour payer ses études. Mais là, elle avait bien trouvé le temps d'aller à la rencontre des autres, d'aider cette petite mamie à porter ses sacs dans les escaliers, d'aider ce gamin à conjuguer le verbe être au passé, et de boire un verre avec cette veuve de quarante ans qui avait besoin de parler. Oui, parce qu'après un mois à vivre seule, elle ressentait ce besoin de redevenir cette tornade de bonne humeur qu'elle était lorsqu'elle vivait avec ses frères, et qu'elle avait laissé de côté pour bien commencer son année de cours.

Ailes brûlées.
"Pippa, t'es là ? Pourquoi tu viens plus en cours ? " Pippa l'entendait, son petit-ami. Du moins, son ex. Elle n'en voulait plus. Non, elle ne supporterait plus ses blagues bidons, son sourire niait en la regardant, ses baisers mouillés. Elle ne supporterait plus son classicisme ennuyeux, son parfum de bourge et ses cheveux bien trop peignés. C'était fini. Stop. Il tambourinait à la porte, et elle, elle ne voulait pas lui ouvrir. De toute façon, cela faisait maintenant deux semaines qu'elle ne voulait ouvrir à personne. Non, elle ne pouvait pas se montrer, pas comme ça.
Philippa se leva doucement du canapé, ses côtes lui faisaient encore mal. Elle s'arrêta devant le miroir. Son visage, quelle horreur. Elle fuit vite son regard, elle ne voulait plus voir ça. Ses yeux étaient encore gonflés, et les griffures commençaient à partir, mais elles étaient toujours là. Par chance, elle ne serait pas défigurée. Elle ne supporterait pas l'idée que son joli minois soit ruiné par les coups qu'elle avait reçu. Tout était allé très vite. Si vite. Une soirée entre étudiant, rien de bien original. Une soirée bien arrosée, destinée à bizuter les premières années. Elle, on l'avait bien accueillie, trop bien accueillie cette soirée là. On l'avait fait boire. Trop boire. Ce petit groupe de mecs insupportables à la fac avait remarqué sa jupe trop courte, ils avaient voulu en profité, ces petits malins. Sentant le vent venir, Pippa avait décidé de rentrer, ne supportant plus les allusions aussi perverses que malsaines. Pippa, c'est pas une sainte ni touche, mais elle aime choisir. Le groupe l'avait suivie, au coin d'une ruelle sombre. Et les jeunes premiers, imbus de leur personne, ont cru qu'ils pourraient jouer avec elle. Après tout, elle avait été si avenante, si charmante, charmeuse, allumeuse. Mais c'était tout. Et voilà qu'elle se retrouvait là, bloquée, avec eux, leur pantalon en bas des jambes. Le regard perdu dans le miroir, elle se souvenait encore des coups qu'elle avait reçu, car elle se débattait. Elle souvenait de l'haleine puant l'alcool de chacun de ces enfoirés. Elle se souvenait de se sentiment abjecte qu'on ressent, quand on se retrouve à l'hôpital parce qu'on vous a violée et laissée pour morte. Non, elle ne retournerait plus à la fac. Elle ne reverrait plus son petit-ami. Elle était mieux ici, chez elle, au Parking. De toute façon, elle serait bientôt guérie, hors de question de bousiller sa vie pour eux. Elle ne voulait juste plus les voir.

Comme avant.
Ils étaient tous là, de nouveau, ses frères. Du moins, presque tous. Mais ça faisait un bien fou. Ils étaient tous là, assis à table autour d'elle, et ils parlaient tous tellement fort qu'elle avait du mal de s'entendre parler elle-même. C'était si bon de les voir là. Il ne manquait plus que Madden. Mais il sortirait, un jour, peut-être bientôt, et Pippa savait déjà qu'elle serait là pour lui, pour l'aider à se reconstruire. Mais pour l'instant, elle devait s'occuper de ses frères, ses petits hommes. Elle reçu une pâte dans les cheveux. Et puis, ce fut le calme plat, silence radio. Ils la fixaient tous de leur petits yeux malicieux et désolés, et en particulier Mattie, coupable de cet affront. Elle saisi sa cuillère, et répondit à son geste de la même manière, avant d'éclater de rire. Quand bien même Pippa était la plus responsable de la fratrie, elle leur montrait de jours en jours qu'elle savait s'amuser, et qu'elle adorait ça.

Un grain de folie.
Ça y est. C'était le grand jour. Pippa se jeta vers la porte vitrée, et tourna le petit panneau Open. Le premier jour de l'ouverture, le premier jour d'une belle aventure. Un sourire malicieux aux lèvres, elle alla rejoindre sa fidèle acolyte au comptoir, attendant le premier curieux, le premier pigeon. Quatre mois. Quatre longs mois s'étaient écoulés depuis qu'elles avaient eu cette idée folle : ouvrir leur boutique de gri-gri. Fantastique et incongrue idée. Idée survenue après quelques verres de whisky, autour d'un petit feu de camps. Les deux inséparables y avaient mis le prêt de leurs études, dans ce projet. Et voilà qu'il prenait vie, enfin. Maintenant, il n'y avait plus qu'à attendre le premier venu, le premier croyant, le premier naïf, histoire de vendre une première poupée vaudou. Elle ne pouvait s'empêcher de rire à cette idée. Ça lui faisait du bien. Un bien fou de s'évader un peu de sa vie quotidienne, de ses anciens jobs de serveuses dans des bars à pervers. Non pas qu'elle s'en plaignait, mais elle méritait mieux que ça, elle le savait. Là, c'était aussi une façon d'ajouter un peu de couleurs dans sa vie. Elle n'était pas devenue morose, bien au contraire, mais elle avait l'impression qu'il fallait qu'elle soit encore plus vivante, encore plus heureuse, encore plus dynamique, afin qu'elle puisse aider Nathan. L'aider à aller mieux, l'aider à remontrer la pente.

© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Pippa Lowe le Jeu 10 Aoû - 18:30, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans, mais l'âge n'est qu'un chiffre n'est-ce pas? il paraît beaucoup plus jeune de jour en jour surtout quand il a pas sa barbe
› Appart : #009 (rez de chaussé), oui il entend tous les soirs quand vous rentrez tard ou que vous sautez la dernière marche des escaliers...
› Occupation : mannequin, barman & boxeur. il lui arrive de vendre son corps quand les fins de mois sont difficiles.
› Messages : 84
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 13:03

bienvenue parmi nous MIAOU
bon choix de scénario et d'avatar coeur



i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11911-orion-never-mind-i-am-


avatar

› Âge : Vingt-neuf ans
› Appart : #910, neuvième étage
› Occupation : Batteur au sein du groupe Fakir
› DC : Aliah & Lizz
› Messages : 630
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 13:04

Bienvenue parmi nous jolie demoiselle HEHE
Bon courage pour ta fiche :l:


Where there's tears, there's hope. Left you my tears, remember ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-


avatar

› Âge : 26 ans
› Occupation : Chauffeur dans de grands hôtels, tu changes régulièrement de job.
› DC : Al et Ekat
› Messages : 116
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 13:08

La plus parfaite ROBERT
Bienvenue parmi nous ma belle :hihi:


DEUS
EX MACHINA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : Trente-sept douilles échouées, éparpillées à terre.
› Appart : #1513/15ème, seul dans un grand appartement bien vide à présent. Et trop silencieux.
› Occupation : Officiellement, professeur particulier de langues (Suédois, Russe et Gaélique Irlandais). Officieusement, infiltré dans un grand réseau de proxénétisme pour lequel il est un informateur. En réalité ? Agent du FBI sous couverture, anciennement policier dans les moeurs puis la criminelle de L.A. après avoir été sniper au sein de la US Army.
› DC : Le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen), l'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain) & la catin aux couleurs mensongères (Aaliya Abelson).
› Messages : 754
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 13:09

Bienvenuuue avec ce joli scénario ! FAN BRILLE
Hâte de découvrir la jolie Pippa dans tes mots. ho CANDICHOU
Bon courage pour ta fichette and have fuuuuun :l:





Je cherche une issue pour te laisser partir, et tout aussitôt un moyen pour te garder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5366-lyam-o-neill-it-s-too-c


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 13:37

ORION damn, trop de beauté CUTE merci beaucoup coeur

BENJAMIN merci beaucoup, beauté coeur MIAOU

MISHA tu vas me faire rougir I love you merci KYLLIEN

LYAM merci beaucoup CUTE coeur ho

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 14:35

Bienvenue ma toute belle, et merci de tenter mon scena :l: tu arrives à un moment charnière pour mon Nathan en pleine période de doute, et j'espère que nous pourrons lui faire remonter la pente tous les deux chou

Ma messagerie est grande ouverte, à très vite :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 14:45

Oh, oui on va tout faire pour que Nathan remonte la pente CUTE
Merci beaucoup, et merci d'avoir créé ce scénario de fou ho
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 16:07

Cet avatar est trop cuuuute ! coeur Et j'adore ce choix de métier, c'est original ! Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 16:35

comme elle st belle I love you merci beaucoup CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2313
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 18:47

Bienvenue parmi nous HELLO !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #002 (#402)
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black - Kekali Tanaka
› Messages : 6164
› Nombre de RP : 119

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 19:42

Bienvenue :l:




"Il y a des ailes ici...un millier d'ailes qui battent et tout un monde fendu..."

Richard K. Morgan
Furies déchaînées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : vingt six ans, la vie en moins
› Appart : #1212, douzième étage, chez le squelette pakistanais
› Occupation : Mécano au 8full
› DC : Marsh l'enfant de salaud, et Leo la chaudière alcoolo
› Messages : 220
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 20:14

Oh la belle Pippa NIARK JAIME

Faut que je te mp ROBERT



Je t’enseignerais l’agilité pour dompter la chance j’ai composé la chanson, celle où le diable mène la danse. Coeur, orphelin je t’offrirais des sensations des jerricanes d’adrénaline pour assouvir tes tentations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne
avatar

› Âge : 18 années de caprices.
› Appart : #1012, l'endroit où elle essaie de rester le moins, s'échappe autant qu'elle peut loin du démon qui lui sert de garde fou.
› Occupation : période d'un blanc affreux, un silence immonde où elle a plus que son souffle saccadé qui résonne dans l'crâne, l'envie de vengeance, le poison de la folie dans les veines.
› DC : Nova, la nébuleuse
› Messages : 622
› Nombre de RP : 8

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles Mar 8 Aoû - 20:17

La pipou CUTE
Grave bien qu'elle soit à nouveau tentée :l:
Bienvenue par ici coeur


she's pure, dirty and raw
fée du désastre ☽ Et, dans les pires heures de désespoir, il y avait ce ciel, gris, lumineux ou nocturne, et ce lien créé par la force d’un seul regard, au-delà du monde des humains.


J’ÉTAIS LA PLUS BELLE DU BAL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12094-azur-sans-atomes-croch


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles

Revenir en haut Aller en bas

pippa - t'es romantique comme un ciel sans étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Bleu comme le ciel ...
» Comment aller au Ciel sans passer par le purgatoire ?
» Béruges. Des points rouges lumineux se déplacent dans le ciel, sans bruit…
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» 95 - La Divine Volonté régnera sur la terre comme au Ciel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)