AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 19:55

Jefferson East
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



(NOM) East, vieille famille américaine aux relents campagnards, un peu de bouseux au sein de la grosse pomme (PRÉNOM) Jefferson, souvent raccourci en Jeff.  (ÂGE) 38 ans, approchant dangereusement des 39 et d'une future dizaine. Ça ne t'effraye pas vraiment mais t'aime pas l'idée : personne n'aime vieillir de toute façon (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 13 janvier, état de New-York (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Flic à la criminelle : le commissariat du Bronx, c'est l'anti-chambre de l'enfer. Tu erres entre ripoux et paumés, tentant tant bien que mal de bosser même si t'as conscience que la plupart du temps, tu pisses contre le vent. C'était pas franchement une vocation, mais tu cours vite, t'as quelques neurones et t'as un gosse à nourrir, alors flic, ça convenait très bien. (NATIONALITÉ) américaine (ORIGINES) américaine, t'as même jamais cherché ton arbre généalogique. Tu t'en fiches en réalité (STATUT CIVIL) Célibataire. Marié officiellement, probablement veuf officieusement. T'en sais rien, ça te mine un peu mais t'essayes de vivre avec, de l'oublier dans ton quotidien. Mais dans ton lit, il n'y a personne. (ORIENTATION SEXUELLE) bisexuel. Tu as essayé avec quelques garçons à l'adolescence, au moment des essais, quand on se cherche. T'avais bien aimé ça. Et puis tu as aimé ensuite, le vrai grand et seul amour. Avec une femme.  (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il y a bien dix ans. Bossant tout près, c'était plus facile et t'as pas peur des salopards qui hantent l'immeuble. Au moins le loyer n'est pas cher et ton môme s'y plait, c'est tout ce qui compte.  (GROUPE) De ceux qui vivent.

« Vos papiers, s'il v.... Non, j''déconne !   »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Nouveau flic à la brigade du Bronx, tu avais trouvé le loyer abordable : Scott n'avait que 6 ans et même si c'était un peu craignos d'élever un môme là-dedans, tu n'avais pas le choix. Faute grave, muté ici, tu avais du t'arranger avec ces nouvelles modalités. Scott ne semble jamais en avoir souffert d'ailleurs et de ton côté, tu as pu payer le loyer, élever ton fils et conserver un minimum de respect pour toi-même, ce qui te suffisait amplement. Tu te doutes qu'on murmure dans ton dos et qu'on te regarde de travers : après tout, un flic en plein milieu de la racaille, c'est de la provocation à l'état pur mais tu t'en fiches. Au moins, si l'un d'eux vient te cogner, tu auras une bonne excuse de lui répondre avec tes poings.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Pas grand-chose, hormis quelques préjugés nés de l'habitude et d'une déformation professionnelle impossible à canaliser. Ils ont des têtes de voyous pour la plupart, semblent tous paumés au milieu de tout ce béton et font avec pour s'en sortir : comme toi pour certains aspects. Du coup, tu n'as que peu d'estime pour tes voisins, mais du moment qu'ils te foutent la paix, à toi et Scott, t'iras pas les emmerder. Tu risques même d'être sympa et de fermer les yeux sur leurs petites magouilles !

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Un flic, c'est une cible ambulante dans un tel quartier. Mais toi, ça ne t'as jamais fait froid dans le dos : tu te fiches de toi-même, il n'y a guère que Scott qui compte. Alors bon, que peuvent-ils bien penser de toi ? Que tu es suicidaire ? Cela dit, depuis le temps, t'es du genre à aimer te rater.
Que tu les provoques ? Même pas.
Que t'es qu'un con ? Sûrement. On l'est tous un peu.

PSEUDO/PRENOM : Voodoo ÂGE : Un certain âge (comme le fût du canon, et si vous connaissez ce sketch, alors ma foi, vous aussi vous êtes une ruine :l: )PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : ça dépend de mes moments de libre COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : juste à droite après le carrefour REMISE EN JEU En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? Non (TYPE DE PERSO) inventé  (CRÉDITS) Wiise (:l:) COMMENTAIRE OU SUGGESTION : non mais sérieux, continuez ainsi vous êtes parfaits !  AVATAR : Michael Fassbender

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Jefferson East le Sam 5 Aoû - 11:03, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 20:56

Raconte moi une histoire...
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



1999
Tu éclates de rire alors qu'elle passe ses bras autour de ton cou. Idylle parfaite, regards transis d'amour : vous êtes jeunes, à vingt ans on n'est qu'un con et pourtant, tu sais que tu finiras ta chienne de vie avec ce petit bout de femme, un peu trop parfaite, un peu trop faite pour toi.
Vous avez l'insouciance des premières amours, celles qui réchauffent l'âme et vous donnent l'impression d'être enfin devenus adultes.
Elle rit, t'échappe et s'enfuit dans la salle de bain : le studio est si petit qu'elle n'a que quelques pas à faire mais vous vous en fichez. Déjà tu t'élances à sa suite, impatient de l'entraîner sous la douche...

2001
Tu fronces les sourcils en apercevant ce drôle de stick :
- Chérie, c'est quoi ça ?
Sa tête encore échevelée apparaît dans l'encadrement de la porte : elle se rend au jury de son diplôme, impatiente de présenter sa thèse et d'exposer ces centaines de pages pour lesquelles elle a travaillé durant ces deux dernières années. Tu es fier de cette énergie qu'elle y a consacré et un peu jaloux aussi de ces auteurs pour lesquels elle se passionne tant et que tu connais à peine.
Tu agites le stick, sourcil relevé :
- Ca ?
Un grand sourire s'étire sur ses lèvres et elle t'adresse un baiser de loin, toujours aussi taquine.
Tes yeux retombent sur le stick, tu cherches une explication. Lentement une idée germe mais tu ne peux y croire, ce n'est pas... Elle t'observait avec avidité depuis la porte, guettant tes réactions : elle a dû te voir passer de la perplexité la plus complète à l'interrogation, puis une joie tremblante. Le tout en quelques minutes. Doucement elle s'approche de son pas félin et vient poser ses mains sur tes joues, plongeant alors son regard dans le tien.
- Si mon amour, c'est bien ce à quoi tu penses.
- Tu.... tu es.... oh Jenny, c'est...
- Oui.
- Enceinte ?
Elle hoche la tête, son immense sourire crevant le plafond et tu la soulèves dans tes bras, fou de joie.

Fin 2001
Tu le tiens dans tes bras et il semble si petit, si fragile. Quelque chose se brise en toi : l'enfant disparaît pour laisser place définitivement à l'adulte. Avec lui viennent les responsabilités, l'inquiétude - terrible - et l'amour inconditionnel.
Tu étais un adolescent à peine pubère jusqu'à maintenant.
Avec Scott dans les bras, tu deviens un homme à part entière.

2004
- Chérie, je suis rentré !
Elle t'attend dans votre petit salon, le regard ailleurs. Tu interrompt quelque chose, tu le comprends à l'instant même où elle tourne son visage vers toi : la maternité n'a pas fané sa beauté et tu ne pensais pas un jour pouvoir être aussi heureux - ni aussi dépendant d'une personne.
Un léger sourire lui échappe et elle se relève indolemment : il est tard et elle a veillé jusqu'à maintenant. Elle ne t'en dira rien mais tu sens la fatigue dans chacun de ses gestes : comme pour te racheter de faire ce boulot, de rentrer si tard et de ne pas savoir faire autre chose de ta vie, tu glisses ton bras autour de sa taille et viens l'embrasser dans le cou. Secrètement possessif pour cette créature-là.
- Pardonne-moi de rentrer si tard....
- Du moment que tu rentres en vie.
Elle n'en ajoute pas plus, c'est là un sujet tendu entre vous deux. Elle déteste l'idée de pouvoir te perdre d'un claquement de doigt, tu devines qu'elle redoute chaque coup de fil pour entendre la voix d'un collègue s'excusant... Etre flic n'était pas une vocation mais avec le temps, tu apprécies de plus en plus ce boulot : tu t'y sens utile et à l'aise. Tu connais les risques que cela implique mais après tout, es-tu fait pour vivre à l'abri de tout ? Et quelque part, tu te sens fier de penser que tu améliores un petit peu ce monde pour le futur de Scott.
Elle se blottit contre toi, épuisée et tu la soulèves dans tes bras pour la ramener dans votre chambre.

2006
Ton portable vibre dans ta poche et tu décroches machinalement : en pleine enquête, tu as peu de temps à consacrer au reste, alors c'est presque en soupirant que tu réponds.
- Jeff, elle est partie.
- Hum ? De quoi tu parles P'pa ?
- Ta femme... Elle est partie. Scott est chez nous mais...
Tu n'entends pas le reste de ses paroles, englué dans un trou noir qui s'est développé à l'instant où tu as compris. Gemma. Partie ? Impossible.
Non non, c'est impossible, vous vous aimez, elle ne peut pas avoir fait cela. Tu abandonnes tes dossiers, les papiers, l'enquête et les collègues. Tu cours jusque là-bas parce qu'il doit y avoir une autre explication,elle ne peut pas... NON !
Tu débarques comme une furie dans votre appartement et cours jusqu'à votre chambre : en ouvrant les placards, tu réalises qu'ils sont vides. Idem pour son tiroir de la table de chevet. Plus aucun vêtement à elle, plus aucune affaire. Elle a disparu. Envolée.
Tu l'aimais comme un drogué et elle s'est barrée sans même te laisser un mot.

Tu es allé récupérer Scott chez tes parents : eux aussi semblaient assommés par ce qui se passait, mais le pire a été de croiser le regard anéanti de ton fils qu'elle avait laissé... comme on abandonne un chien sur le bord de la route. Son propre fils ! Un môme que tu aurais aimé davantage voir grandir mais que tu as vu pousser de loin, trop absorbé par ton boulot. Un môme que tu connais à peine dans le fond, et qui n'avait que sa mère. Un fossé vous sépare et pourtant, tu prends l'enfant dans tes bras et l'y garde : tu n'as pas le choix.

2010
Tu n'as jamais cessé de la chercher, encore et encore. Tu t'es posé mille fois les mêmes questions sans jamais avoir la même réponse : qu'avais-tu fait de mal ? Avait-elle eu des ennuis ? Avait-elle été forcée à vous abandonner tous les deux ? T'aimait-elle encore ? T'avait-elle jamais aimé ? Mais qu'est-ce qu'il s'était passé, nom de dieu, pour qu'elle foute le camp sans même laisser un mot à son fils ? Etait-elle une mère ou un monstre ?
Et toi, étais-tu un bon père ?
Celle-là, la réponse était facile : non. Tu rentrais trop tard, il t'arrivait parfois de téléphoner à ton meilleur ami pour qu'il s'occupe de Scott pendant que tu bossais, trop absorbé par une enquête, tu tentais de communiquer avec l'enfant, puis le garçon et enfin l'adolescent qu'il devenait tout doucement, mais tu ne trouvais ni les mots ni la façon de les dire.
Pourtant, tu aimais ce gosse à en crever : il était une partie de toi, un petit monde dans son entier. Le départ de Gemma l'avait énormément marqué même s'il en parlait peu : il avait commencé à développer des crises d'angoisse impressionnantes qui lui coupaient le souffle et les jambes. Dans ces quarts d'heure, tu étais l'un des seuls à pouvoir le calmer... Tu te demandais ce qui pouvait bien passer par sa petite tête vis-à-vis de tout ce qui était arrivé, mais Scott semblait trop t'aimer pour te laisser porter le fardeau de ses propres peurs : courageusement, il survivait et votre cohabitation un peu chaotique semblait fonctionner.

Tu refermes le dossier. Ton collègue te jette un coup d'oeil comme s'il se doutait de ce que tu cherchais et s'apprêtait à te demander d'arrêter, de laisser tomber. Il aurait raison : tu cours après un fantôme. Il serait temps d'arrêter les conneries.

2015
Quelque chose ne te plaît absolument pas chez ton nouveau coéquipier... C'est instinctif, un peu primaire et tu n'arrives pas à mettre la main dessus, ce qui t'énerve prodigieusement parce que tu aimes bien que les choses soient carrées : si tu détestes quelqu'un, c'est pour une bonne raison généralement !
Mais là... Il est semble aimer les hommes, ok, mais tu n'es pas homophobe, loin de là. Il n'est pas tâtillon sur le paperasse mais toi non plus. Il se moque souvent des autres et se montre très sarcastique, mais après tout chacun ses défauts....
Non, il y a quelque chose qui vraiment te dérange chez lui, sans que tu arrives à mettre le doigt dessus. Ses sourires retors, son regard sans doute trop malin et sa façon d'aborder le boulot, un peu trop par-dessus la jambe... Il y a un truc qui cloche.

2017
Tu épluches tes comptes, assis dans la cuisine. Il est tard mais tu n'es guère surpris quand tu croises le regard interrogatif de Scott dans l'encadrement de la porte.
- Tout va bien Papa ?
- Oui Scott, va te recoucher, ce n'est rien.
Il ne t'obéit pas - l'a-t-il jamais fait ? - et vient prendre la bouteille de lait et deux verres. Son sacro-saint rituel qu'il affectionnait tant étant gamin : un verre de lait pouvait soit-disant guérir de tous les maux et problèmes humains. C'était Gemma qui lui avait mis cela dans la tête quand il était môme et il l'avait gardé comme un secret précieux et véridique.
Il les remplit et en fait glisser un vers toi avant de s'asseoir en prenant la chaise en face de toi.
- J'suis quasiment un adulte, tu peux tout me dire Papa.
Tu laisses échapper un sourire amusé.
- T'es encore un gamin. Scott, te prend pas la tête pour moi, tout va bien.
Il soupire, sans doute dépité que son propre père ne voit pas ses qualités.... A vrai dire, cela fait tant d'années que tu es aveugle à ses capacités que tu ne vas pas commencer ce soir. Pas avec cette facture énormissime sous les yeux.
Ton père a déconné. Salement déconné. Et la dette risque d'engloutir non seulement la pension de retraite de tes deux parents, mais leur petite maison avec... Leur vie toute entière. Tu ne peux pas les laisser à la rue : la seule solution serait de trouver du fric, et vite. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire.
- Va te recoucher Scott, je te promets que tout ira bien.
Il n'en croit pas un traître mot. Toi non plus.




© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Jefferson East le Sam 5 Aoû - 10:57, édité 4 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 165
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt-deux ans.
▹ APPART : #1408, avec son bourreau.
▹ TAF : fantôme des rues, témoin de la crasse quotidienne, enfant de la vulgarité qui ne cherche même plus à monter les échelons de la société.
▹ DC : Chadours.

MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 21:01
houloulou mais fassbandant, je suis tombée sur le dos là JAIME
re :l:


❝ Avec mes yeux tout délavés qui me donnent l'air de rêver❞ j'ai pris des branlées par un père déserteur au point d'espérer qu'en enfer il y ait du bonheur. la perception atrophiée et c'est pas votre moralité qui m'a habillé. parce qu'anormal est l'isolement dans lequel j'ai pu nager, dans lequel on m'a plongé, auquel personne n'a jamais voulu rien changer.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5366-lyam-o-neill-it-s-too-c
avatar


▹ MESSAGES : 786
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Trente-sept douilles échouées, éparpillées à terre.
▹ APPART : #1513/15ème, seul dans un grand appartement bien vide à présent. Et trop silencieux.
▹ TAF : Officiellement, professeur particulier de langues (Suédois, Russe et Gaélique Irlandais). Officieusement, infiltré dans un grand réseau de proxénétisme pour lequel il est un informateur. En réalité ? Agent du FBI sous couverture, anciennement policier dans les moeurs puis la criminelle de L.A. après avoir été sniper au sein de la US Army.
▹ DC : Le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen), l'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain) & la catin aux couleurs mensongères (Aaliya Abelson).



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 21:31
Rebienvenuuue avec ce joli personnage. CUTE
Ça manquait de représentants de l'uniforme et de la loi dans le coin. :hihi:
Bon courage pour la suite de ta fichette and have fun avec ton nouveau bébé. CANDICHOU





Je cherche une issue pour te laisser partir, et tout aussitôt un moyen pour te garder.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 22:29
Rebienvenue avec ce nouveau perso !
Quel magnifique choix d'avatar CUTE
Il nous faudra un lien What a Face
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11688-nimue-oh-mum-she-has-s
avatar


▹ MESSAGES : 187
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 24 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, ennui
MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 23:14
oooh!!! Du poulet!!!

*mord allégrement dans la cuisse*

Miam!


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ MESSAGES : 7135
▹ NOMBRE DE RP : 31

▹ AGE : 39
▹ APPART : #002 (#402)
▹ TAF : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
▹ DC : Samuel Black - Kekali Tanaka



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Jeu 3 Aoû - 23:21
re bienvenue ! :l:




il est très facile de développer à tort l'impression qu'on a le contrôle


Richard K. Morgan

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Ven 4 Aoû - 0:16
Merci à tous :l:
Evidemment, des liens, des liens !!! ^^ (et puis comment te résister Caem ? :hihi: )
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Ven 4 Aoû - 2:12
bienvenue I love you
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le
avatar


▹ MESSAGES : 151
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 37 ans
▹ APPART : #1402. Avant dernier étage, histoire de voir les alentours de ta fenêtre. Appartement que tu partages avec ton chat. Vieille fille.
▹ TAF : Tu cherches à survivre dans ce monde en étant du côté des gentils, de la justice. Avocate et fière de l'être, tu sais pourtant que la barrière est mince avec l'autre côté de la barre.
▹ DC : La danseuse innocente au coeur meurtri (Olivia)



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Ven 4 Aoû - 3:23
Rebienvenue JEREM LE HERISSON Bon courage pour la fin de ta fiche CANDICHOU


She was unstoppable. Not because she did not have failures or doubts, but because she continued on despite them.  
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 697
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Ven 4 Aoû - 15:30
Re-bienvenue HEHE
Toujours aussi beau gosse :hihi:


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
quote
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
avatar
« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »

▹ MESSAGES : 4800
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : Au 903 avec Ulala, mais traîne surtout au 520.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ DC : Sly, Niilo, Neslihan, Sinaï.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   Ven 4 Aoû - 19:09

Validé !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et t'inscrire sur les listings:

Listing des Appartements Obtenir un rang
Listing des Métiers Créer sa fiche de perso
Listing des Multi-ComptesCommuniquer avec les autres
Roulette du RPGérer son compte



© Nous sommes de ceux


La tristesse de mon humeur habituelle s'accrut jusqu'à la haine de toutes choses et de toute humanité ; cependant ma femme, qui ne se plaignait jamais, hélas ! était mon souffre-douleur ordinaire.
EA Poe - Le Chat Noir


Introuvable du 7 au 21/12.
#JE SUIS TETON !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jefferson East - Fiche   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.