AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Sam 8 Juil - 19:44

Kelsey Lawrence
That's when you know you've found somebody special.
When you can just shut the fuck up for a minute and comfortably enjoy the silence.



(NOM) Lawrence. Seul relent d’un géniteur disparu. Envolé vers un destin plus grand, qu’il disait. Surement crevé au fond d’une ruelle, les yeux ouverts et le sourire rieur. Imbécile heureux bien trop utopiste. (PRÉNOM) Kelsey. Ses parents rêvaient d’une fille, d’une princesse à pouponner. Déçu d’avoir hérité d’un garçon, il a hérité du prénom féminin choisi à l’origine. Il ne compte plus les regards étonnés des gens qui s’attendent toujours à voir une p’tite nana au lèvres pulpeuse débarquer. Il fait avec, subit les moqueries et les rires, depuis qu’il est gosse. (ÂGE) Vingt neuf années à bourlinguer, au milieu des turbulences. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Un douze Mai à Los Angeles, sous le soleil Californien. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Cameraman pour une chaîne de télévision. Ça a toujours été son grand rêve, le cadrage, l’image, la beauté d’un filtre colorée et d’une ambiance inventée. Pourtant il se retrouve à filmer des émissions, sans grande trame poétique. Sans grande passion. À côté de ça, quelques extras comme gogo danseur, pour arrondir les fins de mois. Secret bien gardé, réputation conservée, avec entre les doigts, quelques liasses de billets. (NATIONALITÉ) Pur produit américain. (ORIGINES) Sa mère lui a toujours raconté la fabuleuse histoire d’ancêtres anglais, colonisateurs de l’Inde. Aujourd’hui encore, il doute de la véracité de tout ces récits. Il est persuadé qu’elle a toujours fabulé, sa mère, dans le seul but de s’évader, loin d’un destin amer. (STATUT CIVIL) Officiellement marié à une star de télé-réalité. Toy-boy d’un temps passé, laissé possédé, manipulé, désinhibé, par l’attrait de la facilité. Enfuit depuis, séparé. Se prétend libre, célibataire d’étreindre et d’aimer. Cœur complètement détaché. (ORIENTATION SEXUELLE) Les femmes, d’abord, à une époque. Pas trop curieux, ni même aventureux. Pourtant désormais, c’est le long des silhouettes masculines que son regard se perd. Il se considère davantage bisexuel, pour la forme, bien qu’en vérité, les hommes sont les seuls à réchauffer ses draps, depuis des années. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Deux longues années qu’il a posé ses valises dans ce trou à rat, trop fauché et dépité.  (GROUPE) De ceux qui survivent.

« I'm American, honey. Our names don't mean shit. »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Obligé de financer la cure de désintox de sa mère, c’est dans un souci d’argent qu’il trouver le Parking, obligé de rendre son appartement à Brooklyn. Ni très glorieux, ni très attirant, il se fait pourtant une raison et emménage sans grande conviction. Temporaire, qu’il dit. Mais un temporaire qui dure depuis deux longues années, sans jamais trop en voir le bout.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Pour sur qu’à ses yeux, l’immeuble est miteux. Il mérite un bon ravalement de façade et quelques travaux mais il a le mérite de ne pas couter grand chose en matière de loyer. Alors Kelsey ferme les yeux, élude, oublie. Il fait avec. Concernant ses voisins, il en juge plusieurs du regard, en ignore d’autres ou au contraire, en aide certains. Il sait que personne n’est totalement innocent, ou totalement coupable. Ici, s’entremêlent les délinquants du coin, les mafieux, les voyou et les âmes en peine à la recherche d’une nouvelle vie, de quoi se refaire. Certains le fascinent, d’autres le révulsent. Il a appris à s’y faire, à cette population hétéroclite.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Le beau garçon au regard clair, qui rigole trop fort et descend l’escalier en glissant sur la rampe. Celui qui fredonne souvent quelques airs connus, mimant quelques pas de danse en allant chercher son courrier. Celui qu’on remarque souvent avec une conquête différente, en train d’emballer dans l’escalier avant de regagner son chez lui. Un peu exhibitionniste lorsqu’il rentre de son footing, pas toujours serviable sans en être un petit con. Un peu moqueur, un peu rieur. Souvent un appareil photo ou une petite caméra autour du cou. Comme s’il avait besoin de capturer chaque jour des images du monde.


PSEUDO/PRENOM : wiise ÂGE : 24 y.o PAYS : Fr FRÉQUENCE DE CONNEXION : 6/7COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? :  chou  REMISE EN JEU Nop (TYPE DE PERSO) inventé, changement de Narcisse (CRÉDITS) écrire ici COMMENTAIRE OU SUGGESTION : banane AVATAR : Zac Efron

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Kelsey Lawrence le Mer 19 Juil - 13:44, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Sam 8 Juil - 19:44

Raconte moi une histoire...
Fucked up dreamer

- Qu'est ce que tu fais ?
- Je filme cet oiseau mort.
- Pourquoi ?
- Parce que c'est beau !


I. Son père, il ne l’a jamais connu. Il n’a jamais même cherché à le retrouver. Pour lui, ce n’est qu’un lâche qui a osé s’enfuir en laissant sa mère seule avec ses déboires et un gamin à charge Un femme déjà incapable de s’assumer seule et donc Kelsey a dû s’occuper tout le long de sa vie. Il maudit ce géniteur égoïste. Cet enfoiré des bas fonds qu’il espère mort quelque part, en juste retour des choses.

II. Le milieu du cinéma, de l’image, ça lui plait depuis qu’il est gamin. Toujours à regarder des films et des séries avec sa mère. Il s’éprend des ambiances, de la beauté des couleurs et des décors. Il analyse les façons de filmer, les styles des réalisateurs. Se met même à faire un peu de photo, pour développer son propre style et sa vision des choses. Sa chambre est alors parsemée de clichés en tout genre, aussi abstrait que figuratif. Le meilleur cadeau qu’il pourra avoir, c’est une petite caméra d’occasion que sa mère aura réussi à récupérer d’un ami à elle. Ce sera l’évidence même, il veut travailler dans ce milieu de l’image, de l’esthétique de la réalisation. Il veut créer et faire voyager le spectateur.

III. De ses années de réalisateur amateur, il en a gardé tous les films, toutes les vieilles cassettes et clichés divers. Une boîte dans son placard, qui a toujours suivi ses déplacements et péripéties. Parfois il s’éprend de nostalgie à revoir ce dont il était capable. Il se met à rêver un peu, de ce qu’il pourrait faire aujourd’hui. Il cherche d’ailleurs à investir dans une nouvelle caméra, pour relancer sa fibre artiste trop longtemps oubliée sur les plateaux de télé.

IV. Les mauvais choix, il en a fait un paquet. À commencer par celui de s’aventurer sur une pente glissante avec une star de télé-réalité. Une rencontre fortuite, quelques nuits endiablées et baisers échangés. Il le sait que c’est une mauvaise idée, ce genre de cercle où l’apparence est reine et la débauche évidente. Il y fera ses premiers excès, aux côtés de cette fille, la vingtaine à peine dépassée. Les drogues, les blackouts de trop d’alcool, les nuits en cellules de dégrisement. Aujourd’hui il ne peut pas regretter, toutes ces histoires font partie de son passé, mais dieu sait qu’il se sent con, d’avoir utilisé son temps pour ce genre de frivolités.

V. Marié. Sur le papier. Marié à cette plantureuse blonde futile dans un énième excès. Las Vegas, une nuit trop longue dont il ne se souvient pas vraiment. Quelques bribes, qui se succèdent. La bague, le certificat. La dispute qui va briser son pseudo couple. Lui, le petit jouet entretenu, gardé là pour sa plastique et ses orgasmes. Rien qui fait rêver, même si dans un sens, il avait une forme de belle vie. Ils ne divorceront jamais, les deux tourtereaux de quelques mois, de quelques aléas. Ils se sépareront simplement, Kelsey rejoignant New York à la suite d’une opportunité professionnelle. Il quitte sa Californie, le soleil, pour retrouver ses racines, sa mère et un nouvel objectif de vie.

VI. L’argent qui se meurt trop vite car une fois de plus, Kelsey décide de s’occuper de sa mère. Alcoolique, mal en point, au bord du gouffre prête à sombrer. À sauter dans le vide à pieds joins. Alors il s’inscrit à une cure, dans un bel établissement. Il lâche son appartement de Brooklyn, il abandonne sa petite vie pour entamer sa première décente aux enfers. Le Bronx. Le Parking. Cette espèce de boule au ventre et le sentiment d’échouer, qui se mêle à ce lui de faire ce qui est juste.

VII. Les soirées d’excès, de lumière, de musique et de sueur qui colle à la peau. Cette sensation d’être vivant, même quelques heures. D’en oublier le temps et les obligations. Le compte en banque et les facture. Les pilules s’ajoutent. Pilule de rêve, d’abandon, d’extase pure et simple. À chaque sortie il fini par en avaler quelques unes, pour un oubli plus fort, plus intense et plus long. Le point de non retour ? Il n’y pense même pas. Il est trop occupé à tout foutre en l’air pour une poignée de sensations.

VIII. La plastique qui plait. Le corps qui fait vendre et qui attire les regards. L’opportunité dégradante mais l’attrait de quelques billets faciles. Il vent le rêve d’une apparence avantageuse. Quelques danses, peu de vêtements et l’hystérie d’un public en transe. Gogo danseurs à ses heures perdues, pour quelques soirées ou évènements. Il se fait honte, parfois, couvert de paillette, dans un sous vêtements moulant et brillant. Mais la facilité, l’appât du gain, a toujours pris le reste sur un semblant de dignité. Comme le besoin viscéral de retrouver sa vie, avant son élan d’altruisme qui l’a fauché en pleine ascension.

XI. Son amour de l’image va à Quentin Tarantino. Il en adore les films, les histoires, le style sanglant et coloré. Dans sa chambre, quelques affiches phares de ses réalisations favorites. Pulp Fiction, dont il connaît les répliques par cœur, Inglourious Basterds, dont il vénère les idées et la réalisation, Django, plus récent, dont il aime le style western revisité. Définitivement, Kelsey est intarissable sur le sujet, véritable passionné. Ayant même la musique thème de Pulp Fiction en sonnerie de téléphone.

X. Bien qu’il en est un peu honte, au delà de sport lus classiques comme le jogging ou encore le basket avec quelques amis, Kelsey pratique le yoga depuis des années. Ayant commencé avec son ex, juste pour l’aider à se motiver, il s’est épris de la discipline qu’il a trouvé relaxante et apaisante, en plus de faire travailler sa souplesse. Aujourd’hui, il est même capable de faire le grand écart antero-postérieur, sa petite fierté personnelle. Bien évidemment, il déteste parler de ce talent là où encore montrer sa souplesse au grand public, hors ses spectacles de danse. Seul son colocataire a le privilège de connaître cette facette de sa personne.



© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Kelsey Lawrence le Mer 19 Juil - 22:41, édité 5 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Sam 8 Juil - 19:45
Bonjour, mon très cher petit caméraman PERV MIAOU
Que tu es mignon, je te croquerais bien HEHE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5366-lyam-o-neill-it-s-too-c
avatar


▹ MESSAGES : 799
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Trente-sept douilles échouées, éparpillées à terre.
▹ APPART : #1513/15ème, seul dans un grand appartement bien vide à présent. Et trop silencieux.
▹ TAF : Officiellement, professeur particulier de langues (Suédois, Russe et Gaélique Irlandais). Officieusement, infiltré dans un grand réseau de proxénétisme pour lequel il est un informateur. En réalité ? Agent du FBI sous couverture, anciennement policier dans les moeurs puis la criminelle de L.A. après avoir été sniper au sein de la US Army.
▹ DC : Le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen), l'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain) & la catin aux couleurs mensongères (Aaliya Abelson).



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Sam 8 Juil - 20:29
Rebienvenuuuue BRILLE
Quel début de fichette. OMG C'est très très prometteur tout ça. FAN (puis Zac quoi POTTE (teamHSM Twisted Evil )) Hâte de voir ton nouveau bébé évoluer au Parking. CANDICHOU
Bon courage pour la suite de la rédaction ! :l:





Je cherche une issue pour te laisser partir, et tout aussitôt un moyen pour te garder.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
avatar


▹ MESSAGES : 1423
▹ NOMBRE DE RP : 2

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Sam 8 Juil - 21:50
Re-bienvenue BRILLE
Le métier de Kelsey, j'adoore CUTE
Et t'es beau un peu :hihi:


▬ “FILLE LIBRE COMME L'AIR, fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.”
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4925
▹ NOMBRE DE RP : 11

▹ AGE : 19 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ DC : Misha, Henry et Ace



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Dim 9 Juil - 8:51
Rebienvenue :hihi:


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Dim 9 Juil - 12:00
Emo Emo Emo
AU VOLEUR.
tu me partages trooooop la, jtm trop pour le détester vraiment
:l: :l: :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Dim 9 Juil - 12:01
Merci à tous ! :l: FAN

Oli T'en fais pas, ça peut s'arranger NIARK

Lyam Tous ces compliments, merci beaucoup ça me fait réellement plaisir ! CANDICHOU JAIME Et oui team HSM en force HEHE

Lizz Merci ma mignonne MIAOU

Al Merci SLURP

Vinnie Jtm aussi bébé, mais c'est Logan qui va te le montrer le mieux coeur MIAOU JAIME
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
avatar
« Balkanski tigar »

▹ MESSAGES : 7846
▹ NOMBRE DE RP : 78

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ DC : Samuel Black - Kekali Tanaka



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Dim 9 Juil - 12:28
Re bienvenue !
Quel chouette prénom !




Is it a wolf I hear,
Howling his lonely communion
With the unpiloted stars,
Or merely the self importance and servitude
In the bark of a dog?
How many millenia did it take,
Twisting and torturing
The pride from the one
To make a tool,
The other?
And how do we measure the distance from spirit to spirit?
And who do we find to blame?.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10919-lip-les-promesses-de-l
avatar


▹ MESSAGES : 209
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : trente-quatre, déjà un pied dans la tombe.
▹ APPART : #604, un F2 au sixième étage donc.
▹ TAF : ex-taulard, sportif de haut niveau avant de tomber au fond du caniveau, se contente de combats de rue en attendant un nouveau job.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Dim 9 Juil - 12:43
salu t moch NIARK
hâte de lire la suite de cette fiche, rebienvenue du coup ! FAN CANDICHOU :l:


    -- why should i apologize for the monster i've become? no one ever apologized for making me this way.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Dim 9 Juil - 15:58
Rebienvenue coeur
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2338
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Lun 10 Juil - 0:04
J'adore le métier FAN !
rebienvenue avec ce nouveau personnage chou !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Lun 17 Juil - 16:42
Merci à tous les amours ! coeur

Slavenko Merci ! Pour Kels le déteste MDR

Lip Moche toi même FUCK Mais non je te bz en vrai ROBERT

Aimee Merci ! yaaa

Makayla Oh merci beaucoup ! FAN Je trouve que ça change un peu chou
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
avatar


▹ MESSAGES : 626
▹ NOMBRE DE RP : 20

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Mar 18 Juil - 18:53
Apparemment, c'est un retour... donc... Bon retour, avec ce perso qui semble écorché Smile


c'est plus d'actu mais...:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le
avatar


▹ MESSAGES : 160
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 37 ans
▹ APPART : #1402. Avant dernier étage, histoire de voir les alentours de ta fenêtre. Appartement que tu partages avec ton chat. Vieille fille.
▹ TAF : Tu cherches à survivre dans ce monde en étant du côté des gentils, de la justice. Avocate et fière de l'être, tu sais pourtant que la barrière est mince avec l'autre côté de la barre.
▹ DC : La danseuse innocente au coeur meurtri (Olivia)



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   Mer 19 Juil - 14:36
Rebienvenue par ici SLIP coeur


She was unstoppable. Not because she did not have failures or doubts, but because she continued on despite them.  
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kelsey {I don't think that there's anything worse than being ordinary}   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.