AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
M - You will remember me. (libre)



 

Partagez|


M - You will remember me. (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar

› Âge : vingt-quatre ans.
› Appart : au #900 avec Zoila, seule depuis que son coloc s'en est allé.
› Occupation : sans emploi fixe. Actuellement serveuse dans un diner miteux du Bronx.
› Messages : 387
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: M - You will remember me. (libre) Ven 16 Juin - 6:53


Leo Nom
Thom Morell - Nate Buzolic



(NOM) Un nom à consonance italienne. C’est au choix. Florenzi, De Rossi, ou que sais-je... (PRÉNOM) Leo (ÂGE) entre 27-29 ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Au choix selon son âge (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) il n’a pas beaucoup de sous depuis qu’il est sorti de prison. Il cherche donc de l’argent facile et rapide. Un énième dealer. (NATIONALITÉ) Américain (ORIGINES) Italiennes (STATUT CIVIL) Célibatard (ORIENTATION SEXUELLE) Hétérosexuel (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) à sa sortie de taule (GROUPE) de ceux qui survivent.

« Une petite phrase qui définit le scenario  »

Leo a vécu toute sa vie dans la grosse pomme (l’arrondissement est au choix mais pas Manhattan) ► Enfant unique ou énième gosse d’une fratrie, peu importe. Il était très proche de sa mère ► Il a toujours baigné dans un environnement assez malsain, son père étant membre de la mafia sicilienne. Il a très tôt été initié à l’univers du trafic de drogue et à la contrebande ► Il a grandi dans l’ombre de son père, toujours impliqué dans ses affaires et pourtant ils n’ont jamais été proches. Ce qui était au départ un manque d’attention est finalement devenu une sorte de mépris profond à l’égard de son géniteur. ► Son père était un homme mauvais, misogyne et violent. Aujourd’hui, Leo a du mal à s’avouer qu’il lui ressemble un peu. ► Aujourd’hui, il n’a plus de contact avec ses parents (pour X raison) ► C’est quelqu’un qui ne s’intéresse pas beaucoup aux autres sauf s’il y trouve son intérêt. Il est calculateur et manipulateur. ► Il faisait partie d’un gang du Bronx avant de se faire arrêter pour possession de drogue. Il a passé quatre ans en taule ► Aujourd’hui, il n’a pas beaucoup d’argent, et prend donc un peu tout ce qui lui tombe sous la main et pouvant facilement lui apporter de l’argent. ► Il débarque au Parking parce qu’il n’a pas les sous pour vivre ailleurs, parce que quelqu’un l’héberge, … Peu importe ; c’est à votre guise.
Le reste est totalement libre.

Petit plus (à lire après les liens MIAOU ): aujourd'hui, c'est un peu la guerre entre Júlia et Avery. Ils s'aiment pas. La jeune femme a pourtant une gamine dont il est le père ('faudra lire ma fichette pollo). Leo n'est pas resté en contact avec Júlia après sa rupture avec Av et il n'est pas non plus resté en contact avec ce dernier après s'être fait arrêté. Du coup, il n'est pas vraiment au courant de la situation actuelle si ce ne sont les rumeurs - véridiques - selon lesquelles Av' se serait fait prendre. Il sort fraichement de taule.

JÚLIA ASENSIO - SWEETEST TABOO
« Quand tu l’as vu la première fois, elle était accrochée à son bras. Elle parlait fort et lui volait parfois un baiser au détour d’une conversation. Elle faisait un peu tâche autour de vous, une bande de mec aux mains souillées par les magouilles. Elle s’appelle Júlia, et tu l’as trouvé plutôt jolie. Plutôt à ton goût. Au début, c’était des regards de loin. Des petits sourires en coin. Des rires avec les potes. Puis lorsqu’elle était à côté de toi, c’était ce bras que tu passais autour de ses épaules pour le faire chier, le taquiner gentiment car tu savais à quel point il pouvait être possessif. Et vous en riiez de cette proximité, de ces câlins qui paraissaient amicaux et désintéressés mais qui au fond, ne l’étaient pas du tout… Avec la jeune femme, vous vous regardiez, vous vous observiez, vous vous cherchiez. Quelques fois, loin des autres, tu ne la lâchais pas du regard. Pour qu’elle comprenne. Que t’étais intéressé. Que quelque part au fond, t’avais envie de faire d’elle ta muse de quelques heures, d’un soir. Tu savais bien que c’était sa meuf à lui. Et Avery n’était certainement pas du genre à partager. Mais t’as pas été loyal envers ton pseudo-pote et t’as joué dans son dos. T’as joué à un jeu de séduction risqué avec elle. Tu aimais lorsqu’elle se dérobait sous ton regard insistant ou encore le fait qu’elle te résiste sans vraiment te repousser. Elle n’a jamais été véritablement indifférente à l’attention que tu lui portais, au regard que tu posais sur elle, à tes caresses discrètes sur son bras. Il y avait quelque chose de physique entre vous. Et tu pensais être arrivé à tes fins lorsque ce soir-là, loin de autres, loin de regard, elle a penché la tête en arrière et offert son cou à tes baisers. Lorsque tes doigts, avides, couraient sur sa peau hâlée, cherchant à la débarrasser de ses vêtements. Tu as alors posé tes mains sur le dernier bout de tissu et elle t’a arrêté. Elle a hésité puis a ramassé ses vêtements avant de partir parce que « on est en train de faire un grosse connerie » qu’elle a dit. Ça t’est resté en travers de la gorge. Vexé et frustré à la fois. Frustration d’une part de n’avoir pas eu ce que tu voulais et d’autre part de toujours la voir à son bras. C’est pour cela que tu as eu envie de la pourrir à ce moment là. C’est pour cela que tu as voulu lui faire payer, par frustration par fierté, et peut-être un peu par jalousie aussi. « Júlia, elle te lâchera à la première merde qui t’arrivera. Les meufs comme elles sont juste intéressées » que tu avais dit à Avery dans ton rôle du bon pote. Le bon pote qui lui monte la tête pour mettre fin à sa relation avec la colombienne. Et t'as été satisfait en constatant quelques temps après qu'elle avait disparu du paysage. Tu ne l'as plus revu. »

AVERY WILLIAMSON - FRIENEMIES
« Tous les deux étiez bien conscients que il n’y a pas d’amitiés qui tiennent dans votre milieu. Surtout quand ta soi-disante amitié concerne Avery Williamson. Dès qu’il a fait ses premiers pas dans votre gang, t’as su que ce mec te ferait de l’ombre. Ce n’est en aucun cas pour le mettre en avant, tu refusais activement d’admettre cela, mais son ascension était bien trop rapide. Toi, t’as pas supporté. Alors, comme toutes personnes cherchant le pouvoir qui se respecte, t’as respecté l’adage « sois proche de tes amis, et encore plus de tes ennemis » et c’est ce que t’as fait.
En temps normal, dans d’autres circonstances, tu aurais évité le contact avec le loup. Il avait tout de détestable : sa belle gueule, son courage à deux balles et sa débrouillardise. Tu ne sais comment ce petit avait fait pour se mettre le boss dans sa poche, toi, t’avais trimé – mais c’est surement parce que t’avais une tête de fouine à laquelle peu de personnes ose y donner sa confiance.
Entre toi et Williamson, c’était ça : haine et compétition. Alors ouais, vous étiez des amis. Tu aurais pu croire en cette amitié, tu y avais cru mais t’étais trop envieux de lui. Trop envieux de ce qu’il obtenait facilement, même les plus jolies filles. Et quand il est sorti avec Júlia, qu’il se pavanait à son bras, t’as pas supporté. T’as toujours fait tout derrière son dos, tu l’as caressé dans le sens du poil, tu as renforcé cette amitié alors que tu ne souhaitais qu’une chose : le voir sombrer, au-moins une fois. T’avais presque réussi, en lui volant sa copine, en l’embrassant (et plus si nécessaire), t’avais presque réussi en la faisant douter mais cette conne avait une certaine loyauté (incompréhensible) envers ce connard. Et tu ne comprenais pas pourquoi. Et ça te rendait fou. Alors t’as joué la carte sensible, t’as parlé « au nom de l’amitié » en manipulant tout le monde autour de toi et lui, en particulier.

Puis tout s’est déroulé extrêmement vite. Le gang est tombé, avec votre chef, et tu en as payé les frais de ta jeunesse en la passant en taule. Alors que, comme toujours, Williamson s’en est sorti sans presque rien. Sauf peut-être la perte de sa petite amie par ta faute.
Mais aujourd’hui, le bruit court qu’il s’est fait gauler. Et toi, t’as bien envie de retourner le couteau dans la plaie dès que tout cela sera possible. »

© Nous sommes de ceux




I CAN LIVE UNDERWATER

And I should have warned you what was in store. But I was so so sure I wasn't haunted anymore. Not forevermore. Stuck somewhere between a friend and foe, round and round we go.© signature by anaëlle.


Dernière édition par Júlia Asensio le Ven 16 Juin - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7801-julia-the-past-and-the-


avatar

› Âge : vingt-quatre ans.
› Appart : au #900 avec Zoila, seule depuis que son coloc s'en est allé.
› Occupation : sans emploi fixe. Actuellement serveuse dans un diner miteux du Bronx.
› Messages : 387
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: Re: M - You will remember me. (libre) Ven 16 Juin - 6:53


Le mot en plus
Parce que j'ai quelques exigences

AVATAR
J'ai un vrai coup de coeur pour Thom Morell. Il collerait parfaitement à ce rôle avec ses faux airs d'ange. Après, il y a aussi l'option Nathaniel Buzolic. Cependant Thom reste le premier choix ho Par contre si vraiment ça tête ne vous revient pas - ou si vous l'avez croisé une fois dans la rue et qu'il vous a fait un truc tordu - on pourrait en discuter.

PSEUDO
J'ai mis Leo (pour Leonardo) pour rendre le personnage un peu plus vivant mais le pseudo reste libre tant que l'origine italienne est respectée.

LIENS
Tout est écrit dans les liens! Je peux cependant comprendre qu'il y ait des zones d'ombre sur certaines choses, certaines moments, ou encore sur la chronologie. N'hésitez pas à nous demander chou (Av' est un démon mais la joueuse est un ange :hihi: )
Et je tiens tout de même à préciser pour ma part, quant à l'évolution des liens, que celle-ci se passe IRP. Rien n'est défini à l'avance, sinon où est le fun dans tout ça Cool Je ne prédis pas à l'avance si les "retrouvailles" seront plutôt du positif ou du négatif. Ça sera au feeling.

PRÉSENCE
Pas besoin d'être là H24 et 7j/7 (après si t'en ressens l'envie, te gêne surtout pas ME GUSTA ). On a tous une vie en dehors du RP ou parfois on n'a juste pas la motivation d'écrire. Toutefois, c'est toujours agréable de voir des gens qui participent à la vie du forum, qui s'intègrent, qui font de temps en temps un tour sur la CB, qui se trouvent des liens et j'en passe. DC c'est chouette et ça l'est encore plus lorsqu'on le vit avec les autres.

AUTRE
Concernant la fréquence de RP, 'faudra juste respecter ce qu'indique le règlement du forum. Par contre, les textes bourrés de fautes ça tue vraiment le plaisir. L'orthographe, la syntaxe, la grammaire, c'est pas pour orner les manuels scolaires CUTE J'espère tout de même ne pas vous avoir fait peur. On est sympa, rejoignez nous  Twisted Evil SLIP


© Nous sommes de ceux



I CAN LIVE UNDERWATER

And I should have warned you what was in store. But I was so so sure I wasn't haunted anymore. Not forevermore. Stuck somewhere between a friend and foe, round and round we go.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7801-julia-the-past-and-the-

M - You will remember me. (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» 5/2,libre ou la fac?
» Jonas poésie : FEMME LIBRE
» nouvelle à chute du XIXe (ou plus récente mais libre de droits)
» en chute libre !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Petites Annonces-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Killian est perdu Kendall fait la fête (groupe)