Partagez|


OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:02


Opale Watherford
Il n'y a qu'une catégorie de gens qui pensent plus à l'argent que les riches, ce sont les pauvres.



(NOM) Watherford (PRÉNOM) Opale (ÂGE) 21ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Le 14 Février 1996 à Dallas, Texas (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Fille à papa, glandeuse professionnelle. (NATIONALITÉ) Américaine. (ORIGINES)  Américaine pure souche. Bon peut-être des origines françaises du côté de sa grand mère maternelle mais elle n'en est pas certaine. (STATUT CIVIL) Célibataire, trop jeune pour se caser voyons. (ORIENTATION SEXUELLE) Hétérosexuelle ça elle n'en doute pas.(DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Le 05/06/2017 (GROUPE) De ceux qui rêvent.

« Je peux résister à tout, sauf à la tentation.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Si seulement je le savais vraiment. Je me suis levée ce matin la tête dans le brouillard pour prendre mon petit déjeuner. Mon père semblait encore paumé, il est comme ça depuis des mois. Sauf que là il n'est pas parti bosser comme tous les matins. Le petit déjeuner était prêt, il était assis là à m'attendre. J'ai mangé mes œufs brouillés et au moment d'attaquer mes tartines le voilà qui me dit que je dois faire mes valises, qu'on va passer me prendre. Que je suis peut-être en danger. Sur le moment j'ai rigolé, mais lui non. C'était pas une blague en faite. Alors j'ai fait mes valises, une espèce de gorille est venue me chercher et me voilà dans ce merdier. Ils auraient au moins pu m'emmener sur une île, ou m'envoyer à Paris plutôt que dans ce trou à rats.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Et oh on se calme, je suis arrivée aujourd'hui et je n'ai pas encore eu le plaisir et la joie de les rencontrer. Vous la sentez l'ironie là ? Et pour être franche les voisins je m'en cogne un peu pour le moment, ce qui m'inquiète c'est l'état de l'immeuble. Si les habitants lui ressemblent je vais sauter du balcon d'ici demain. Sérieux y a même pas un Starbucks ou une boutique de fringues ! Et puis c'est moche, on dirait une prison  ou un refuge pour SDF. A croire que les gens qui y habitent n'ont aucun goût en matière de décoration.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) J'en ai pas, personne ne me connait ici. Enfin pour le moment. A Manhattan j'étais pas du genre petit ange vous savez ? Les règlements, les ordres et tout le reste c'est pas mon truc. Je suis pas non plus du genre serviable. Je vais pas tenir la porte à la maman chargée de sacs de courses avec ses sales mioches accrochés à sa jambe. C'est à moi qu'on ouvre les portes d'habitude. J'ai des priorités et une vie sociale à entretenir et c'est pas avec les gens du quartier que je vais garder mon statut de Queen de la ville. Alors je vais être franche, ce que les habitants du coin pensent de moi je m'en moque, on ne vit pas dans le même monde.

PSEUDO/PRENOM : Aurélie ÂGE : 25 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tous les jours. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Pub sur Facebook REMISE EN JEU C'est déjà un scénario (TYPE DE PERSO) scénario de @Suileabhan McGregor (CRÉDITS) http://arielrpt.tumblr.com COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Rien à dire,ça m'a l'air top par ici  LOVE  AVATAR : Scarlett Leithold

© Nous sommes de ceux

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:03


Raconte moi une histoire...
Just remember life is more than fittin' in your jeans .

"De toute façon Andrew ta fille est pourrie gâtée, tu n'en fera rien. Elle va bouffer ton argent et toi tu continueras de la couver comme tu le fais toujours ! " Et oui la matriarche Watherford n'y va pas de mains mortes quand elle a des reproches à faire à son fils unique. Sous prétexte qu'ils ont vécu dans la pauvreté il faudrait qu'Opale le vive aussi ? Hors de question. C'est bien trop difficile d'être pauvre et regardé de haut et c'est pour cela qu'Andrew Watherford a décidé d'épargner cela à sa femme et sa fille bien aimée. Grand promoteur immobilier et propriétaire de plusieurs casinos dans tout le pays cet homme s'est construit une fortune lui-même. Il a donc le droit d'en profiter et d'en faire profiter son entourage. D'ailleurs sa fille Opale en profite largement. La gamine obtient de son père tout ce qu'elle demande et cela en un claquement de doigts. C'est bien d'être fille unique, on a toute l'attention qu'on réclame. Et la culpabilité de ses parents de ne pas lui avoir donné de frère ou sœur lui permet d'obtenir encore plus. Il suffit de jouer sur le fait qu'ils "l'abandonnent" dès qu'ils partent en vacances ou en voyage d'affaire. Opale a été élevée par des nourrices jusqu'à son entrée dans une école privée du Texas. Pensionnaire, elle a crée des liens avec d'autres "gosses de riches" comme on dit et s'est très vite intégrée à tout ce petit monde. Pourtant elle était loin d'être la garce qu'elle est maintenant. C'était une enfant douce, généreuse et très intéressée par les études. Première de sa classe, excellente en cours de danse et en équitation, elle réussissait tout ce qu'elle entreprenait. Une fierté pour sa famille jusqu'à ce que sa vie change du tout au tout. Les casinos de son père se portent à merveille et ses contactes dans le monde de l'immobilier lui ont trouvé une affaire en or. Un hôtel privé dans un quartier de standing en plein milieu de Manhattan. Le rêve de sa femme et lui. Ils ont alors sauté sur l'occasion et se sont empressé de quitter le Texas sans penser aux besoin de leur enfant. En plein milieu de son adolescence la jolie blonde se voit retirée à tous ses amis pour débuter une nouvelle vie. En soit rien d'effrayant. Mais les gosses de riche ici ne sont pas les mêmes que ceux qu'elle a connu. Fidèle à elle même la jeune fille a tenté de s'intégrer en respectant ses camarades, quelle mauvaise idée. Elle est vite devenue le souffre douleur de l'établissement. Ses notes ont chuté, elle passait des nuits à pleurer dans sa chambre. Un an de calvaire jusqu'à ce qu'elle dise stop. Humiliée une fois de plus par les pestes de l'école sur les réseaux sociaux elle décide de se venger. Terminé la gentille Opale pour qui tout le monde est beau et gentil. Place à la peste qu'elle aurait dû être dès le début. Œil pour œil, dent pour dent. A grand coup de rumeurs et de coups bas la voilà nichée tout en haut du trône, la reine de l'école. Les autres lui obéissent, boivent ses paroles et l'adulent. La nouvelle Opale est née.


"Mademoiselle Watherford, je suis désolée mais votre carte est refusée. Avez-vous un autre moyen de paiement ?" La colère se lit dans le regard de Miss Watherford. Comment sa carte peut-elle être refusée, ça ne lui est jamais arrivé. En furie la voilà qui appelle son père pour obtenir des explications. "Comment ça tu ne m'as pas remis d'argent de poche? C'est quoi cette histoire ? J'en ai besoin de cet argent papa !" Un souffle las se fait entendre de l'autre côté de l'appareil. Blasé après une journée difficile Andrew ne sait même pas comment lutter. "Tu as déjà dépensé ton argent de la semaine en même pas une journée ça suffit maintenant Opale." La blondinette de dix huit ans maintenant serre les poings, il est hors de question qu'elle capitule, jamais son père ne lui a dis non et elle sait que sa grand-mère est à l'origine de cette histoire. "D'accord comme tu veux, mais si je ne peux pas acheter cette robe je ne pourrais pas venir à l'inauguration de ton nouveau casino. Je ne peux quand même pas remettre la même robe de cocktail que la semaine dernière, que vont dire les autres ? " Un long silence se fait entendre, un raclement de gorge pour un nouveau soupir. "Tu dois être là, on doit montrer que l'on est une famille soudée ... C'est bon je t'ai remis de l'argent sur ton compte. Et ne traine pas, nous sommes attendus dans moins de trois heures." Le visage de la belle blonde s'illumine alors qu'elle fait glisser sa carte gold entre ses doigts. "Merci papa t'es le meilleur ! Et je serai à l'heure comme toujours. Bisous je t'aime." A peine raccroché et la voilà de nouveau en caisse. "Je vais prendre cette paire de chaussures en 38 aussi s'il vous plait."

Quelques temps plus tard la voilà fraiche et pimpante, descendant les marches du salon pour faire face à son père admiratif. "Tu es magnifique ma chérie." Elle le remercie d'un sourire, l'embrasse sur la joue et rejoins sa grand-mère vers l’ascenseur. "Encore une nouvelle robe ?" La vieille femme la regarde de haut en bas, la gratifiant d'un sourire crispé et désobligeant. Resplendissante, Opale ne se démonta pas. "Tu sais bien que j'ai toujours ce que je veux grand-mère. Et même toi tu ne peux rien contre moi." Hautaine au possible la jeune femme adresse un regard narquois à la vielle femme avant d'entrer dans l'ascenseur. L'ainée soupire, si seulement sa petite-fille pouvait comprendre qu'elle fait ça pour son bien. La petite famille se dirige enfin vers le nouveau casino Watherford et tout le monde joue le jeu habituel pour ressembler à la famille parfaite. Opale joue avec les photographes, prend des poses de plus en plus accentuées afin d'être au centre de l'attention.  


"Ma chérie tu dois faire tes valises. Tu n'es pas en sécurité ici pour le moment. Un homme va venir te chercher et assurer ta protection pour quelques temps."Sur le moment Opale se met à rire, manquant de s'étouffer avec le bout de tartine qu'elle vient d'avaler. Mais devant le sérieux de son père elle comprit vite qu'il ne plaisantait pas. Depuis quelques temps déjà il est distant, froid, inquiet et méfiant. Parfois parano sur les bords. Bien entendu Opale était bien trop concentrée sur sa petite personne pour vraiment s'en soucier. Tout ce qu'elle voyait c'est que son père lui posait beaucoup trop de questions sur ses fréquentations et que ça l'ennuyait plus qu'autre chose. Il a même était jusqu'à embaucher un détective privé pour savoir à quoi elle passait ses journées. Son père a très peu apprécié de découvrir qu'elle fumait des joins avec ses amis et qu'elle dépensait son argent en alcool pendant des soirées endiablées. Et découvrir qu'elle s'envoie en l'air chaque soir avec un autre homme a été difficile à encaisser. Sur le moment la blondinette s'est surtout dit que c'était encore un coup de sa grand-mère. Mais finalement il avait peut-être une bonne raison. "Papa tu me fais peur, qu'est-ce qui se passe ? Et je vais aller où ? Et maman ? Et grand-mère ?Et ..." Andrew lui coupe la parole, ne la laissant pas terminer son interrogatoire. "Je ne peux pas t'en dire plus pour ne pas t'impliquer. Ta mère et ta grand-mère veulent rester ici. On a décidé que ce serait plus prudent de t'envoyer ailleurs quelques temps. Je ne sais pas où, aucun de nous trois ne le sais. C'est préférable. Mais ne t'en fais pas je te confie à quelqu'un de confiance." Il a les larmes aux yeux, Opale aussi. "Maintenant montes faire ta valise et ne prends que le minimum." Facile à dire quand on a une pièce entière qui nous sert de dressing. Finalement la jeune femme vit sa mère et sa grand-mère venir l'aider. Au bout d'une heure la voilà prête. Tous les quatre se retrouvent dans le salon et les au revoir sont difficiles, surtout pour la jeune femme qui ne comprend pas. Mais comment expliquer à une gamine de 21 ans que son père a refusé de traiter avec la mafia, qu'il a témoigné contre eux et que maintenant ses jours sont comptés ? Mieux vaut la laisser dans l'ignorance.

On sonne à l'interphone?. "C'est lui ... il faut y aller maintenant ma chérie ... " Des larmes, encore et toujours. Même si la jeune femme est une peste qui mène la vie dure à tout le monde, les Watherford sont quand même soudés. Des étreintes, des larmes encore et elle disparait dans l'ascenseur. Arrivée en bas la voilà accueillie par un homme qui ressemble plus à un gorille croisé avec un junkie qu'à un garde du corps ou autre. Avec son amabilité légendaire la jeune femme lui passe devant, le regardant à peine. "Les valises sont dans l'ascenseur, merci d'y faire attention." Sur ces paroles la voilà qui ouvre la portière arrière de la voiture pour se glisser à l'intérieur. Impatiente de quitter ce lieu pour ne plus se montrer vulnérable et sensible elle ouvre la fenêtre à peine une minute plus tard. "Bon alors il se dépêche Baloo ? On n'a pas toute la soirée non plus !"  


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Opale Watherford le Lun 5 Juin - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 28 ans (17/05).
› Appart : #207 / 2ème étage. Avec ses mioches et Opale la gamine capricieuse.
› Occupation : Tireur d'élite et tueur à gage pour le gouvernement américain. Officiellement, "simple" chef de la sécurité au X-TL.
› DC : Hermes le dépressif amoureux & Camille le gentleman français & Vice le rockeur.
› Messages : 1704
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:04

Ahah j'aime les gifs dans ta fiche MDR JAIME

Bienvenue ici et merciiiiiiiiiii de tenter mon scénario JAIME Laughing coeur chou CANDICHOU

Je vais gentiment adorer te détester PAN PAN PAN

En attendant, j'ai hâte de lire ta fiche ALCONTENT

édit : dès le début de ta fiche, j'te déteste cordialement MDR CANDICHOU Trop de perfection.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11347-suileabhan-maybe-i-ve-


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5607
› Nombre de RP : 18

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:45

Bienvenue Opale ! HELLO



"la personnalité est une dune. Une forme passagère qui répond au stimulus du vent, de la gravité, de l'éducation. De la carte des gènes. Tout est sujet à l'érosion et au changement.."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 26 ans
› Appart : #1013 / dixième étage
› Occupation : Pickpocket. Je vous fais les poches pour vivre. Parfois, je passe aussi dans votre appartement, si je flaire un bon coup. Je suis polyvalente, comme fille.
› DC : La blonde aux airs de bourgeoise (Avalon)
› Messages : 277
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:50

Ce personnage, il promet yaaa Bienvenue à toi !





Sì alla libertà.
Sì alla vita.
Sì alla follia.
Sì alla forza.
Sì a me stessa.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9243-alessia-o-si-chacun-doi


avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Drill
› Messages : 1285
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:53

Bienvenue parmi nous chou


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


avatar

« Soldat de la Tsarine »
« Soldat de la Tsarine »
› Âge : 36 ans
› Appart : Actuellement dans la suite impériale de l'Etoile.
› Occupation : White walker (Pour la sphère illégale du Bronx il est considéré comme décédé.)
› DC : Sly, Ness, Nathan, Dei
› Messages : 3713
› Nombre de RP : 19

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 21:58

Ah on manquait de sales pestes ici ! bienvenue ! :l:


Nous pouvons changer le monde
Je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille
et n'abandonne jamais.
Xavier Dolan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6315-niilo-kuolema-tekee-tai


avatar

› Âge : 26 ans
› Appart : 1204 (12ième)
› Occupation : T'as pas d'études, t'as pas eu la chance d'en avoir, mais tu bosses dans une petites boutiques de fringues, question de mettre de la bouffe dans le ventre de ton gamin.
› Messages : 119
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:21

Allo le service rapide!!!

Je joue aussi dans un duo Scar/Billy et je les vénères!!


i hate you, i love you
Feeling used but I'm still missing you and I can't, See the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time, is passing by.  ▬ Erony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:23

Merci tout le monde I love you I love you I love you :l: :l: :l: coeur coeur coeur
Z'êtes tous canon ici JAIME

Niilo; t'en fais pas Opale en vaut au moins 3 de sales pestes MR GREEN MR GREEN
Suileabhan; et ce n'est que le début, tu vas m'adorer t'en fais pas yaaa en tout cas merci, contente que le début te plaise coeur
Mirény; J'avoue qu'ils sont canons ensemble DE CEUX
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 28 ans (17/05).
› Appart : #207 / 2ème étage. Avec ses mioches et Opale la gamine capricieuse.
› Occupation : Tireur d'élite et tueur à gage pour le gouvernement américain. Officiellement, "simple" chef de la sécurité au X-TL.
› DC : Hermes le dépressif amoureux & Camille le gentleman français & Vice le rockeur.
› Messages : 1704
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:28

Oh Mirény t'as très bon goût alors HEHE

Citation :
un homme qui ressemble plus à un gorille croisé avec un junkie qu'à un garde du corps ou autre
FUCK FUCK FUCK

Je te déteste. Épouse moi.

(C'est bon pour moi. La validation, toussa toussa. BRILLE )





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11347-suileabhan-maybe-i-ve-


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5607
› Nombre de RP : 18

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:35

Ha ha Baloo, j'adore le surnom !
Pauvre Sully !



"la personnalité est une dune. Une forme passagère qui répond au stimulus du vent, de la gravité, de l'éducation. De la carte des gènes. Tout est sujet à l'érosion et au changement.."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 28 ans (17/05).
› Appart : #207 / 2ème étage. Avec ses mioches et Opale la gamine capricieuse.
› Occupation : Tireur d'élite et tueur à gage pour le gouvernement américain. Officiellement, "simple" chef de la sécurité au X-TL.
› DC : Hermes le dépressif amoureux & Camille le gentleman français & Vice le rockeur.
› Messages : 1704
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:37

Tu sais que j'ai pensé à Sully ? MDR

Sully comme ça quoi MDR





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11347-suileabhan-maybe-i-ve-


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:40

@Suileabhan McGregor a écrit:

Citation :
un homme qui ressemble plus à un gorille croisé avec un junkie qu'à un garde du corps ou autre
FUCK FUCK FUCK

Je te déteste. Épouse moi.

Je ne sais pas pourquoi mais je savais que cette partie te ferai plaisir MDR MDR MDR MDR Moi aussi je te déteste I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5607
› Nombre de RP : 18

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:48

@Suileabhan McGregor a écrit:
Tu sais que j'ai pensé à Sully ? MDR

Sully comme ça quoi MDR

MDR c'est un Baloo bleu !
Parce qu'elle va t'en faire voir de toutes les couleurs je crois bien ! Laughing



"la personnalité est une dune. Une forme passagère qui répond au stimulus du vent, de la gravité, de l'éducation. De la carte des gènes. Tout est sujet à l'érosion et au changement.."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter. Lun 5 Juin - 22:54

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan j'y avais pas pensé !!
Je suis tellement fan de ton idée !! PITIE PITIE coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter.

Revenir en haut Aller en bas

OPALE - Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Prière a dire pour convertir les autres
» savoir se dire "non"
» Chapelet pour dire: me voici
» Choississez vous d'être heureux?
» que dire à une amie-collègue qui craque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)