Répondre au sujet Partagez|


kaimana ▬ here's to the mess we make.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 22:00


Kaimana Lei O'Kelani
Here's to the ones who dream, foolish as they may seem.
Here's to the hearts that ache. Here's to the mess we make.



(NOM) O'Kelani (PRÉNOMS) Kaimana, le pouvoir de l'océan, Lei, l'enfant, la petite fleur (ÂGE) 40 ans tout rond, ça fait mal. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 23 janvier 1977 à Honolulu, Oahu, île d'Hawaï.(OCCUPATION OU ACTIVITÉ) ancienne US Marine, agent spécial de l'ATF désillusionnée. (NATIONALITÉ) Américaine (ORIGINES) Américaine oui, mais Hawaïenne avant tout, elle ne reniera jamais sa première patrie. (STATUT CIVIL) Célibataire, elle n'a pas le temps pour la vie de famille. (ORIENTATION SEXUELLE) Hétéro (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) 22 février 2017  (GROUPE) Ceux qui survivent.

« Laisse la bouteille.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Kaimana c'est la nouvelle qu'on croise pas beaucoup. Ou qu'on évite. Elle a débarqué un beau matin du mois de février, un peu de nulle part, on sait pas. Elle avait cinq cartons et un sac à dos. C'est tout. On lui a parlé du Parking, on lui a déconseillé le Bronx et cet endroit. Évidemment, elle n'a pas écouté. Elle pourrait se payer mieux mais c'est l'envie qui lui manque. Elle ne pense pas mériter plus. Le Parking ce sera très bien pour la vie de misère qu'elle s'est construite. Ici, elle pourra se mêler au reste du monde, passer pour n'importe qui. C'est trop dangereux qu'on lui a dit. Ca tombe bien, le danger c'est sa vie.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Elle s'en soucie à peine, ayant bien d'autres problèmes à gérer. Elle n'a pas choisi cet endroit sur catalogue et certainement pas parce que le voisinage était sympa. Socialiser n'est pas son point fort, elle n'est pas là pour ça. Elle évite l'ascenseur et donc de rester coincer avec ses chers voisins. Elle doit bien avouer s'être attendu à pire quand ses collègues lui ont décrit l'endroit. Finalement, ce n'est pas si mal. Ici, elle peut se faire oublier, être qui elle veut. Personne pour la juger.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) On préfère l'éviter Kaimana. Souvent, y a des hurlements chez elle. Pourtant, tout le monde est sûr qu'elle vit toute seule dans son appartement. Allez savoir. On sait pas trop ce qu'elle fait dans la vie. Horaires décalés, des jours de congés à répétition. Elle est serviable quand elle veut. Le lendemain, elle ne vous regardera pas. Une folle dont on se passerait bien.

PSEUDO/PRENOM : RIDDERMARK (florence) ÂGE : 27 ans mais l'âge mental c'est pas loin de 16 ans des fois, ça passe ? PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tous les jours normalement, je suis addict. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Un amour de Geert a guidé mes pas. REMISE EN JEU Geert décide à ma place  Crying or Very sad  (TYPE DE PERSO) Inventé (CRÉDITS) fuckyeahzoesaldana COMMENTAIRE OU SUGGESTION : J'adore le contexte de votre forum et son design et voilà je kiffe la vie quoi. AVATAR : Zoe Saldana

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Kaimana O'Kelani le Lun 15 Mai - 12:39, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 22:00


We don't get to pick our fate.
I am not ashamed of who I am or what I’ve done. Are you ashamed for me ?

i’ve learned there’s two types of people in iraq : those who are very good, and those who are dead. i’m very good. « Et toi OK ? » Assise dans son humvee, à sa place, côté passager, elle regarde distraitement la route qui s'étale, désert de sable et de sang. « Hmm ? » Distraite, elle ne daigne même pas tourner la tête vers ses frères d'armes dont elle sent les regards. Elle tourne une cuillère en plastique dans sa ration du jour, un savant mélange pas franchement réussi de mac and cheese. « C'est quoi l'endroit qui te manque le plus sergent ? » Un fin sourire se dessine sur son visage tandis qu'elle pense à sa terre natale. D'habitude, elle s'interdit d'y penser. Distraction inutile qui lui fait perdre la tête. « L'océan. » C'est drôle comme le silence se fait autour d'eux. On ne distingue plus que le brouhaha général des autres soldats dans leurs humvees respectifs. Chacun attend les ordres. On guette l'arrière, là où les gradés discutent de la suite des événements. Ou de leurs bonnes femmes qu'ils ont pas baisés depuis douze semaines. « Je donnerais tout pour sentir à nouveau les vagues de North Shore. » Elle ne devrait pas y penser. Le visage de ses parents ne devrait pas apparaître dans sa tête. Un moment de faiblesse qu'elle chasse en secouant la tête, comme si ces saletés de mouches l'attaquaient toutes ensemble. Elle tape sur l'épaule de l'homme assis sur le sol devant elle et lui tend sa ration. Il l'attrape en levant les yeux au ciel, un soupire s'échappant de ses lèvres. « T'es sûre ? T'as rien avalé depuis hier Kai'. » A son tour de lever les yeux au ciel. Elle sort sa carte à moitié déchirée de sa poche ventrale, la déplie avant de l'examiner avec une attention distraite. « Je suis une grande fille Ray. » Les hommes rient, se moquent, se chamaillent. Et elle sourit, insouciante, inconsciente. Elle baisse sa garde l'espace de quelques instants. Juste assez pour profiter de la vie et de ces moments qui sont les derniers. Mais ça, elle ne le savait pas. C'est après que sa vie a viré au cauchemar.

▼▼▼

« Sergent O'Kelani ? » La voix résonne dans sa tête douloureuse. Elle fronce les sourcils, incapable de trouver la source de cette voix féminine qui lui donne la nausée. Elle secoue la tête et tout devient clair. Trop clair. Elle ouvre les yeux pour se découvrir loin du désert, de la chaleur et des tempêtes. Loin de ses frères et loin de lui. « Vous voulez continuez ? » Elle jette un regard à la femme, la détaille de la tête aux pieds elle et son tailleur de l'armée parfait, pas un plis. Un chignon tiré, un maquillage sans bavure. Un produit industriel. « Pourquoi ? Vous savez très bien ce qu'il s'est passé ensuite. » Elle croise les bras, crache son venin avec une force mesurée. Elle n'est pas ici de gaieté de cœur. On ne lui a pas laissé le choix. De retour à Oahu auprès des siens, l'armée lui a forcé la main. D'abord pour quitter le service actif, ensuite pour suivre une thérapie. « Je dois l'entendre de votre bouche Sergent. » Elle rit. Non pas parce que c'est drôle mais parce que ses nerfs lâchent. Elle ne contrôle plus rien depuis son retour. « Entendre quoi ? Qu'on a reprit la route vers Falloujah sur ordre du Major Mattis ? Que c'était une putain de connerie de nous envoyer là-bas ? » Elle se lèvre, passe une main nerveuse dans ses cheveux et va regarder par la fenêtre le monde qui continue de tourner. « On n'était pas préparé. On manquait de tout. Tout ce qu'on avait, on ne le devait qu'à nos propres ressources. L'armée a pas été foutu de nous fournir des uniformes de la bonne couleur. Vous y croyez à ça vous ? » Elle soupire en regardant sa thérapeute rester de marbre, gribouillant quelques mots sur son précieux carnet. « Ça nous arrêtait pas. Rien ne pouvait arrêter notre bataillon. L'élite qu'ils  nous appelait. » Elle a un rire nerveux, presque triste en y pensant. « Falloujah ça ressemblait plutôt à l'enfer. » Des tirs nourris de partout. On y voyait rien. La tête vous tournait et les balles sifflaient à vos oreilles. A ce jour, la bataille de Falloujah reste la plus meurtrière pour le premier bataillon de reconnaissance des US Marines. « Parlez-moi de ce qu'il est arrivé. » Cette fois Kaimana lui lance un regard noir de colère. Elle n'a plus envie de jouer, plus envie de rire. Elle s'approche lentement tout en parlant avec force. « Vous croyez que je nie tout en bloc ? » La thérapeute soutient son regard, pose son crayon sur son bureau et joins ses mains comme dans une prière ridicule. « A vous de me le dire Kaimana. » Elle vient s'appuyer sur le bureau, regarde droit dans les yeux cette femme qui pense sincèrement mieux comprendre ses sentiments. Elle la menace d'un regard, lui crache son venin à la figure. « Il est mort dans mes bras alors que tout autour ça continué d'exploser ! Y avait rien à faire et il le savait. Il avait accepté putain ! » Elle balance le carnet et d'autres documents d'un mouvement rageur du bras, hurle en vain, avant de se laisser tomber dans le fauteuil derrière elle. « Il avait accepté. » Elle ne pleure pas alors que la colère redescend, la laisse vide. Elle regarde ses mains et peut presque y voir le sang qu'il a perdu, qu'elle tentait désespérément d'arrêter. Rien à faire. Elle le voit encore, peut le sentir contre elle. Son regard qui se voile et sa main qui serre la sienne. Elle entend encore sa voix dans sa tête. Spectre d'un autre monde qui vient la hanter. « Maintenant je dois l'accepter aussi. » Son Ray n'est plus. Il l'a laissé toute seule dans un monde qu'elle ne reconnaît plus comme étant le sien.

Some roads you start going down. Well, you can't turn back. And I'm about 10 miles down one of those right now.« Putain tu vas trop loin Kaimana ! » Elle tire sur sa cigarette, laisse la fumée envahir sa bouche avant de la laisser s'échapper par volutes qui dissimulent presque son visage sereine. « On a eu les infos non ? » Du coin de l'œil elle voit son co-équipier s'agiter, visiblement pas satisfait de cette réponse. Il soupire en lâchant un ouais pas convaincu. « Alors me fais pas chier. » Elle reprend sa contemplation de la ville qui dort en bat. Los Angeles. La ville des anges. La ville qui ne dort jamais. Adossée à sa vielle voiture au rouge délavé, elle fume en silence pendant plusieurs minutes. « Tu sais ce qu'ils te feront si ils te choppent ? » Elle lève les yeux au ciel en laissant sa tête tomber en arrière, déjà fatiguée de cette conversation. « Putain Waller, je gère jte dis. » Pas convaincu pour un sou, il la regarde les bras croisés, ses yeux détaillant sa tenue, son corps. Elle n'a pas pris la peine de passer par son appartement avant de le retrouver pour un debriefing. Elle porte encore sur elle l'odeur de Santos, le gros dealer que son unité cherche à coincer depuis des mois.Un petit top trop décolleté qui en dit long sur ses atouts, une jupe en jean qu'on enlève avec une facilité déconcertante et des bottes de cow-boy usées, poussiéreuses. « Peut-être mais tes méthodes ne sont pas approuvées par l'agence. » Elle finit enfin sa cigarette, jette le mégot au sol en expirant profondément, expulsant de ses poumons cette saloperie d'air. « Par l'agence ? Ou par toi ? » Elle croise les bras, le fixe du regard, cherchant à déceler dans ses expressions une réponse. Elle n'a pas envie de jouer à ce petit jeu. Ils ont passé l'âge. Elle tend un bras vers lui, main ouverte pour qu'il la prenne. « Viens par là. » Il la tient par la taille, leurs visages à quelques centimètres l'un de l'autre. Ça la fait sourire. « T'es jaloux ou quoi ? » Il émet un grognement et il n'en faut pas plus à Kaimana pour comprendre. Elle lui mordille la lèvre inférieure, se joue de lui. Sa main droite se perd, vient écraser son sexe à travers le tissus épais de son jean. Elle approche sa bouche de son oreille pour lui murmurer des mots loin d'être doux. « Montre moi à quel point. » Il grogne à nouveau avant de poser ses mains sous ses fesses et de la soulever, la plaquant contre le capot de la voiture. Elle sourit tandis qu'il s'affaire déjà à retirer sa ceinture. Elle retire son string noir, remonte un peu sa jupe et lui, déjà prêt pour l'action, l'embrasse. Sa main retrouve le chemin de son sexe qu'elle commence à caresser. Il introduit deux doigts en elle, sans prévenir, sans ménagement. Elle en perd sa respiration, juste quelques secondes. Et puis elle soupire de plaisir, accélère ses propres mouvements. « Maintenant Jason. » Il lui sourit et elle entoure son bassin de ses jambes, lui laisse tout l'espace. En quelques secondes, ses doigts sont remplacés par son sexe durcit. Il la pénètre d'un coup, sans être violent, mais suffisamment pour la faire gémir. Il se retire complètement et réitère l'opération plusieurs fois. Jusqu'à ce qu'elle n'y tienne plus. « Montre moi ce que j'rate quand j'suis avec eux. » Elle sait que ça suffira pour qu'il la baise correctement. Elle sait qu'il déteste l'idée que sa couverture soit une strip-teaseuse. Pire encore, il déteste savoir qu'elle va toujours plus loin dans sa relation malsain avec Santos. Alors il la pénètre et reste en elle, lui donne des coups de reins réguliers, ses mains accrochés à ses fesses, les pinçant parfois. Plus rien ne l'arrête quand il l'imagine entre les mains d'un autre. Ses coups s'intensifient, il gémit son nom et elle l'embrasse, leurs langues se liant avec passion. Il accélère, jure entre ses dents. Elle n'a pas envie de jouir, pas encore, mais elle sait que Jason n'attendra pas. Alors elle accède à sa requête, prend le premier orgasme comme il vient, jouit avec lui. Il est toujours trop rapide mais elle aime le sentir en elle. Kaimana ne peut pas lui avouer qu'il a des raisons d'être jaloux. Santos est une brute, un tueur né, un homme sans merci. Elle n'aura aucun remord à lui passer les menottes le moment venu. Mais Santos est un sacré bon coup qui sait la faire jouir. Pas comme Jason Waller, agent spécial de l'ATF, marié, trois gamins. Un jouet entre ses mains.


We’ve all done the worst kind of things just to stay alive. But we can still come back. We’re not too far gone. « Ne refait pas les mêmes conneries kaiku'ana. » Elle ferme les yeux quelques secondes, laisse la voix de son frère résonner dans sa tête, se faire un chemin jusqu'à son cœur battant. Vivre loin de sa famille est un sacrifie qu'elle a accepté de faire en s'engageant dans les forces armées. En revanche, elle n'a pas forcément choisir de vivre sur le continent. Elle ne s'y fera jamais. Encore moins depuis qu'on l'a forcé à s'enterrer sur la côte Est, à New-York. Le froid l'a rendu malade en quelques minutes à peine. Elle déteste cette ville et ses habitants. A choisir, elle aurait préféré rester à Los Angeles. Mais le choix, on ne le lui a pas donné quand la sentence était tombée. « Je sais, t'en fais pas. Je suis plus un gratte papier qu'autre chose ici. » Un petit mensonge n'a jamais fait de mal à personne. La vérité, c'est qu'elle n'allait plus réellement sur le terrain. On l'a tenait éloignée des missions d'infiltration. Kaimana devait se contenter des arrestations, des investigations simples et nettes. A son âge, elle n'en demandait pas plus. Elle avait assez vécue et, même si elle ne l'avouait pas, elle était fatiguée. « Embrasse papa et maman pour moi d'accord ? » Plus émue qu'elle ne le voudrait, elle refoule les larmes qui menacent de la noyer. Son petit frère la connaît par cœur et elle sait qu'il n'est pas dupe. Il a néanmoins assez de tact pour prétendre que tout va bien. « Ça marche sœurette. Toute l'ohana t'embrasse. Tu nous manque. » Elle respire profondément, consciente qu'elle va devoir mettre un terme à cette conversation si elle veut réussir à garder un semblant de dignité. « Vous aussi. » Retenue par des forces invisibles sur le continent, elle voudrait avoir la force de rentrer, d'affronter le regard permanent des siens. Malheureusement, il n'y a plus rien pour elle sur l'île de sa naissance. Elle n'y a plus sa place. A la longue, Kaimana deviendrait folle. Elle a trop besoin d'action et d'une vie de dangers. Besoin de sentir le souffle de la mort caresser sa peau. L'adrénaline a depuis longtemps remplacé le sang dans ses veines. On ne revient pas de ça. « Reviens vite Kai'. » Elle sourit en se mordant la lèvre inférieure. Elle sait déjà ce qui va suivre. « Arona ana. » Il y a bien longtemps que l'affection a déserté sa vie alors entendre ces petits mots lui serre le cœur. « Moi aussi mon frère. Aloha. » Et elle raccroche, incapable de retenir plus longtemps les larmes et les sanglots qui lui transpercent le corps.


© Nous sommes de ceux




She was free in her wildness.







Dernière édition par Kaimana O'Kelani le Lun 15 Mai - 16:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


avatar

« requin d'eau douce »
« requin d'eau douce »
› Âge : 56 ans.
› Appart : 142.
› Occupation : Pornographe.
› DC : Makayla la sauvage, Odalie la sirène
› Messages : 869
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 22:00

Comment ça une fiche vide :bouh: ! C'est inacceptable, on va être obligé de te traîner au bucher TSS !

Ça me fait très plaisir que tu aies cédé à mes avances répétées et obscènes décidé de nous rejoindre, surtout avec ce petit bijoux qui me fait déjà rêver chou ! J'espère que le forum te plaira, en tout cas je nous prépare tout pleins de petits rps pour nous épanouir dans notre pipounisme chou


I wonder why I don’t go to bed and go to sleep. But then it would be tomorrow, so I decide that no matter how tired, no matter how incoherent I am, I can skip on hour more of sleep and live.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5328-geert-juste-un-doigt#10


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 22:11

:bouh: :bouh: genre toi tu oses me dire que ma fiche est vide.
Y a des gifs tout mignons CUTE

J'espère qu'elle te fera rêver jusqu'au bout HEHE j'ai la pression un peu ! JEREM LE HERISSON
Mais j'ai tellement hâte d'écrire avec toi dans ce nouvel univers !




She was free in her wildness.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


avatar

« The Raccoon »
› Âge : 33 ans
› Appart : #1309
› Occupation : Barman, Faussaire, Receleur, Pourvoyeur d'alcool, de rumeurs et d'alibi.
› DC : Slavenko Kovacs
› Messages : 554
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 22:26

Haaaaaaaaaaa Zoeeeeeeeeee !!! JAIME
Bienvenue ! :l:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9676-samuel-black-no-cash-fo


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 23:03

Chriiiiissss, non mais je l'aime d'amour lui JAIME HEHE
Pis avec Zoe, sont trop mignon quoi !

Merci PERV




She was free in her wildness.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Dim 14 Mai - 23:37

Bienvenue parmi nous :l:
Zoé est trop jolie BRILLE


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar

› Âge : trente-quatre, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #604, un F2 au sixième étage donc.
› Occupation : ex-taulard, sportif de haut niveau avant de tomber au fond du caniveau, se contente de combats de rue en attendant un nouveau job.
› Messages : 171
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 0:21

Oh Zoe OMG + le début de la fiche qui promet FAN
Bienvenue ! CANDICHOU :l:


    -animal kingdom-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10919-lip-les-promesses-de-l


avatar

› Âge : quarante ans
› Appart : #1109 / 11 ème étage
› Occupation : Propriétaire d'un bar au décor rappelant l'Irlande. Il y officie en tant que Barman
› DC : Isaac Taylor, le militaire blessé
› Messages : 124
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 8:45

Zoé est tellement belle CUTE
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche coeur


She moved through the fair
I dreamed it last night hat my true love came in so softly she entered, her feet made no din. She came close beside me and this she did say :  It will not be long love 'till our wedding day.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10508-caem-nature-boy


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 12:15

Merci beaucoup tous les trois I love you
(McConaughey OMG )

En espérant que la suite vous plaise HEHE




She was free in her wildness.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2100
› Nombre de RP : 17

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 12:34

Zoe chou

Bienvenue parmi nous ! :l: Vues les origines et le métier du perso tu risques de rapidement croiser la route de notre @Rauera Taare national HEHE

Bon courage pour la suite de la fiche Smile


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar

« Chouchou d'Al »
› Âge : Dix-sept désillusions.
› Appart : De retour à la rue.
› Occupation : Survivre et c'est à plein temps.
› DC : Donald le gentleman.
› Messages : 1283
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 14:18

Une connaissance de Geert, tu es une personne bien courageuse au quotidien ! Rien que pour ça, je te tire mon chapeau.
C'est drôle parce que j'ai connu un autre personnage avec ce prénom donc j'étais un peu suspicieux mais rien à voir niveau âge et pseudo. Krr Krr Krr
Du coup bienvenue ! :l:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 15:04

RENNER OMG JAIME
Merci beaucoup !

Oh merci, chou je suis quelqu'un de courageux oui oui.
AAAAH, je ne suis pas unique, quelle déception CRY ME A RIVER
Et donc, merci (encore, haha).




She was free in her wildness.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


avatar

« Moelleux comme un Pitch »
› Âge : 35 ans
› Appart : #802 avec la tribu féline Pōhirihiri, Nani, Oki, Flor et Mar
› Occupation : flic corrompu de l'état de new york ; combattant dans des combats de rue illégaux ; ancien professeur de yoga
› DC : Franz ; Bianca ; Apolline
› Messages : 1253
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 15:07

Mahalo :hihi:


sucker for pain
Walk slow through the fire, Like, who gon' try us ? Feeling the world go against us, So we put the world on our shoulders.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9353-rauera-less-than-fuckin


En ligne
avatar

› Âge : 40 ans tout rond
› Appart : #608
› Occupation : agent spécial de l'ATF
› Messages : 32
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make. Lun 15 Mai - 15:39

Aloha HELLO




She was free in her wildness.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11184-kaimana-here-s-to-the-


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: kaimana ▬ here's to the mess we make.

Revenir en haut Aller en bas

kaimana ▬ here's to the mess we make.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La grande messe du matériel astro
» Pourquoi l'aigle héraldique est elle féminine?
» La photo de notre Seigneur Jésus Christ
» Garabandal !
» Troublant - Pédro Régis recevrait des messages de Notre-Dame et ses prédictions semblent exactes

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)