AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Sara Caissy + Princesse au pays des armes   Mer 10 Mai - 4:48

Sara Caissy
Et puis, à quel point j'en ai à foutre quelque chose de ta life?



(NOM)Caissy(PRÉNOM) Sara (ÂGE) Vingt-trois piges, mais j'aurais une vieille âme m'a t-on dit. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 02 mars 1994, ici-même dans le Bronx (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Je suis le jouet pour faire diversion, la bouille d'ange que tu regarde la bave sur le visage, pendant que ta piole se fait vider. Je suis la petite conne qui te pose des questions en mode "je suis blonde" mais pourtant, dans 30 secondes tu sera frapper violemment pour non respect du code. Je suis celle qui est derrière le patron, celle qui dans ton dos, volera ton pognon. Je suis aussi celle qui peut t'arracher la gueule, parce que j'y suis obligée. Mais j'en ai marre de tout ça...  (NATIONALITÉ) Américaine (ORIGINES) Américaine (STATUT CIVIL) Célibataire, bonne chance à celui qui aura à dealer avec moi, sans faire de jeux de mots. (ORIENTATION SEXUELLE)Hétéro, jusqu'à preuve du contraire.(DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il y à quatre ans avec Rose, Alix et Luke(GROUPE) De ceux qui rêvent, puisque derrière mon visage bouffie, je rêve de meilleur dans ma vie.

« Loving can hurt, loving can hurt sometimes  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Il y a 4 ans, traînée ici par ma pote du lycée, Rose. Vous savez ce genre d'amie que tu as depuis toujours et qui n'est pas très recommandable? Mais qui influançait l'autre entre nous deux? Les deux, parce que à deux nous avions plus de courage, plus de force. On est arrivés en bande avec Alix et Luke, vous avez déjà vue, à votre lycée, ces gens un peu bohème, qui sont "free for world" et qui sont stone dès 7h le matin? C'était nous, ces fucked up là. Ceux qui squat les parcs et les maisons abandonnées, au lieu d'étudier l'histoire et les maths. Ceux qui poussent des blagues, franchement pas drôle au fond de la classe, faisant soupirer les profs et oui, encore nous. Nous sommes de ceux qui s'en balec des règles pré-établit par la société. Alors, comme cul et chemise depuis toujours, nous sommes au Parking, ensemble depuis quatre ans. La familia, MA famille.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Il y a quatre ans, je voyais cet endroit comme mon échappatoire, ma nouvelle vie, loin de tout ce que j'avais connue. Il y a quatre ans je voyais en ces lieux, mon indépendance, la vie d'adulte. Je voyais les voisins comme des êtres nouveaux et bien. Aujourd'hui, mes cernes cachés sous mon make-up ne disent pas la même chose. Ces lieux m'ont causé, en fait, ont causés à ma bande et moi, les pires problèmes du monde. Des problèmes qui vous enlises dans le sol et dont vous ne pouvez vous échappez. Prise à la gorge comme un chien à sa laisse, je suis dirigée comme un patin au bon gré de celui qui dirige. Maintenant, mon appartement me donne envie de pleurer, mais c'est tout ce que je connais et partir n'est pas une option. Faut choisir, mais moi je n'ai pas le choix. Et au moins, Rose est avec moi. Alors, je feins un sourire envers mes voisins, je fume un joint et tout va bien.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Réputation? Quelqu'un sait que j'existe dans ce parking? Je suis le fantôme, l'ombre, je suis l'apparence d'ange cachant les yeux du diable. Personne n'a vraiment connaissance de mon existence, sauf que je suis la petite blonde qui habite le parking. Que je traîne avec des gens louches et que mon appartement fait beaucoup de bruit la nuit. Mais autrement, les gens ne me calcule même pas quand je passe devant eux. Je suis la discrète, la pâle blonde. Et puis, je m'en fou, leurs opinions ne me dérange guère. Je te dérange et bien tant pis pour toi. Quand les gens me regardent, je suis l'air froide et glaciale du pôle nord, je me fou de ta gueule et de ta soirée de la veille. Alors, ne me calcule pas, je ferai de même.

PSEUDO/PRENOM : Faith ÂGE : 22 PAYS : Canada FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tout les jours, même si ce n'est que de passageCOMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Des potes REMISE EN JEU Non merci.. (TYPE DE PERSO) inventé(CRÉDITS) Myself et TumblrCOMMENTAIRE OU SUGGESTION :Pouet  :l: AVATAR :Gigi la sexy Hadid

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Sara Caissy le Mer 10 Mai - 6:30, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sara Caissy + Princesse au pays des armes   Mer 10 Mai - 4:49

Sara Caissy
Aucune foutue "happy end" possible dans cette histoire d'horreur.

"Puff puff passe"
Née d'un père violent et d'une mère alcoolique, j'ai grandis dans le Bronx. Je n'ai pas grand chose à dire sur mon passé et je ne veux pas non plus. Assise en indien au pied du grand chêne, j'attend que le joint se rende à moi. Rose, la tête posée sur les cuisses d'Alix et Luke à ma gauche, l'odeur du cannabis qui se faufile dans l'air. Huit heures, moins le quart et nous sommes déjà bien défoncés. La cloche résonne et je soupire "Quelqu'un a envie de faire brûler cette foutue cloche?" Je rigole, prenant le joint de mes doigts, après tout nous sommes en Mai et en dernière année. Mieux vaut ne pas se plaindre, bientôt nous seront débarrassé de ce lycée de merde et des gens qui y sont, HALLELUJAH!Dans ma bande de copains, je suis la plus sage, mais quand on voit ce que je pense du mot sage, je ne le suis pas vraiment. Je suis la suiveuse, mais je suis d'une rapidité et d'une flexibilité légendaire. Je suis celle qui demande sans cesse "C'est safe?", mais qui n'hésitera pas à te crever les yeux si tu touche à ma bande. Ouais, j'ai toujours été cette meuf qui a l'air sage, la petite blonde un peu fofolle. Mais chaque bande à sa petite peureuse, non? Néanmoins, je recrache la fumée du joint et passe à Luke. Nous n'irons pas en cours, encore une fois. Nous n'y allons jamais et nous nous en fichons vraiment. De toute façon, ce soir je vais rentrer chez moi défoncée, comme à mon habitude et ma mère sera au bout de la table déchirée comme toujours. Mon père quant à lui, vociféra contre elle et il finira par la battre avant de frapper partout. Je me lèverai de mon lit en pleine nuit, retrouvant ma mère sur le plancher de la cuisine, des ecchymoses partout. Elle se sera fait pipi dessus et me criera de la laisser tranquille. Papa sera endormit sur le canapé du salon, ouvrira les yeux pour me demander de m'occuper de cette "pute", pour qu'elle ferme sa gueule. J’exaucerai sa demande en foutant ma mère dans son pieu et sortant sur le balcon fumer une clope. Je pleurerai pendant vingt minutes, enverrai un SMS à Rose et retournerai me coucher pour me lever à six heures et partir au lycée. Ensuite, savez-vous quoi? Le tout recommencera. Rose me claque la cuisse, me demandant de sortir de la brume. Je pose à nouveau le joint contre mes lèvres pâles, fermant les yeux et m'étalant sur le gazon frais.

"Welcome in your new bad life"
Il était temps que je sorte de chez mes vieux. Je n'en pouvais plus de leurs gueules, de leurs disputes, de leurs alcools et leurs violences. Rose, ma sauveuse, m'a parlée de ce Parking. Ni une, ni deux nous y voilà. Mais avec cette nouvelle vie, vient de nouvelles choses. Je regarde Rose assise sur le canapé, son sourire sincère. Bon, ce n'est pas un palace, mais c'est quand même mieux que rien du tout. J'ouvre la bouche puis la referme, alors qu'elle me dit que ce soir, nous irons cambrioler une piole "Qu, quoi?" Et ben merde, c'est ce soir que le tout commence. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit si vite, Alix nous en avait parlé la veille seulement! Mes mains se mettent à trembler et je regarde ma vieille copine et finalement me calme. La vente de drogue, ça va je m'y connais, mais ça...c'est tout autre. Nous avons attendus que la nuit ai engloutit la ville, pour se faufiler dans cet baraque silencieuse. Lucy s'était déjà faufiler pour désactiver les alarmes, alors qu'Alix, Rose et moi attendons dehors. Rose me regarde, faisant signe d'aller fouiller les chambres et je m’exécute. À pas de renard, je monte à l'étage et ouvre délicatement une porte. Personne dedans et j'entre, ouvrant les tiroirs, armoires fouillant partout. Les cheveux remontés en chignon pour éviter de laisser des fils d'or traînée, des gants pour que mes mains délicates ne me trahissent pas, des vêtements foncés pour ne pas être vue. On pourrait croire que j'ai fais ça toute ma vie, mais ce n'est pas le cas. C'est ma première fois et malheureusement, pas la dernière.

"Be the person who change de world"
J'entends crier dans le salon, je me lève encore endormit pour me retrouver face à ma Rose bien déchirée."Il ce passe quoi, pour que tu crie à 3h du mat'?" Je parle d'un ton calme, jamais je ne m'énerve contre ma pote, de toute façon je suis habituée. Ce soir je ne suis pas sortie avec elle, je suis rester calmement chez moi, devant netflix. Je tente parfois, d'avoir une vie normal eh! Elle me raconte qu'un connard du troisième à menacé d'appeler la police si elle ne fermait pas sa gueule. Je rigole doucement, ô ma chère Rose, tu ne porte pas le bon prénom! Je l'aide à enlever ses chaussures et à se pieuter. Elle tire mon bras pour que je me couche à ces côtés "T'as passée une bonne soirée?" Mais déjà, elle s'est endormit. Je retourne dans mon propre lit, pour terminer ma nuit déjà courte.

"To be continued..."
Je regarde tour à tour Luke, Alix, Rose, Jax et Lucy dans le petit appartement. Nous préparons le prochain coup et Alix fait son speech. Je frotte mes paumes sur mes jeans, la nervosité grandissante. Chaque fois c'est la même, je suis nerveuse de me faire choper. "T'es sérieux Alix? Ton plan est trop faible...on va se faire prendre!" Faire deux pioles en même temps, le même soir...trop de risque. Mon coeur palpite, je vais peut-être faire un arrêt cardiaque? Relax Sara...relax! Jax, Lucy et moi irons sur un coup, alors que Alix, Clyde, Luke et Rose sur un autre. Je serre les dents, regardant Jax qui n'est pas convaincu, lui non plus par ce plan. Mais, on obéit comme des marionnettes, partant en deux bandes. Lucy se charge de pirater le système d'alarme, alors que Jax se dirige vers le coffre-fort. Quant à moi, je fuis les portes et fenêtre, me rendant dans le sous-sol. Mon agilité me permet d'aller à peu près partout et c'est l'une des raisons qui fait que je suis envoyer dans les endroits confinés. Nous sommes trois, mais pourtant aucun bruit ne permet de savoir que nous sommes là. Mon portable vibre une fois, puis deux et une troisième fois me fais regarder rapidement l'écran "SOS" J'ouvre grand les yeux, remontant rapidement à l'étage. Mes yeux font un regard circulaire sur la pièce sombre, à la recherche d'un de mes deux complices. J'avance à l'aveugle, tentant de ne rien déranger sur mon passage. J'aboutie à Jax et dépose ma main sur son épaule. Il sursaute tournant sur lui même, la peur au visage. Il s'adoucit voyant que ce n'est que moi et il me questionne du regard. Je m'approche de son oreille pour souffler "SOS" Et il regarde partout à la recherche de Lucy. Où est-elle cette meuf bordel? Jax se met à chercher à pas feutrer et je le suit, m'accrochant à son veston de jean. Nous trouvons Lucy à l'étage et lui faisant le signe de partir. Une fois dehors, loin de cette baraque, avec que quelques babioles les deux autres me regarde interrogateur "Je n'sais pas, Rose m'a SMS simplement un SOS, ça merdé de leur côté. Faut retourner au Parking!"

"Whats happening?"
Voilà, Luke est mort. Clyde s'est fait coffrer. Rose est dévasté. Alix semble s'en balec. Jax est dépasser par les événements. Lucy est découragée et moi? Moi je suis angoissée. Apeurée. Un silence de mort plane dans l'appartement, une odeur de gerbe me vient aux narines. Des larmes se forment dans mes yeux, une boule dans ma gorge me brûle. Je savais que sa merderait ce plan. Je savais qu'un jour un truc du genre arriverait. Tout ça, c'est trop. Je me dirige vers mon appartement, me couche dans mon lit et je pleure. Pleure comme jamais. Je suis restée 4 jours dans ma chambre, refusant de voir qui que ce soit. Ni Rose, ni Alix, ni Lucy, ni Jax, ni personne. Dans un mutisme totale. Et puis au bout de quatre jours, Alix m'obligea à sortir de ma tanière. Du genre, vraiment m'obliger. Et comme c'est lui la tête, le leader, je dû écouter en bonne fille. Nous devions nous calmer quelques temps, histoire de baisser les soupçons qui pèsent contre nous. Les gens ne sont pas fou, Luke était dans la bande et Clyde aussi. Ils nous avaient déjà à l'oeil, maintenant c'est pire. Nous avons donc, pendant quelques mois, cesser de faire nos sales coup. Nous voyant que peu et rapidement sans parler de rien. La peur chaque nuit, la honte chaque jour et puis, le temps à passé et on à recommencer. Chasser le naturel, revient au galop! Et moi je suis blasée, tellement blasée de cette vie.

"And now, sweetheart?"
Je déambule dans les rues de New-York, musique aux oreilles. Les cernes trahissent mes courtes nuits. Mes joues creuses trahissent mon mal être. Mon teint blanc, n'est plus mignon, mais épeurant. Je vois le Parking et je monte soupirant d'avance. Quand tu nais dans un bled, tu reste. Quand tu nais sous une mauvaise étoile, inutile de rêver. La vie ma donner une main de merde, me donnant des cartes stupides et je sais que je joue mal aux cartes de la vie. Mais comment faire mieux quand tout ce que tu as toujours connue, c'est les coups de merde? Je pousse la porte de mon appartement, il est vide. Rose n'est pas là et je m'élance vers chez Alix, tambourinant de mes petits poings sur la porte. Aucune réponse. La peur me tenaille et c'est à la course et que je me rend chez Jax. Là non plus aucune réponse. Et bien, au diable! La peur me tue et je ne peux faire quelque chose, alors je retourne chez moi, pleurant. Je panique, j'ai peur, j'ai mal. Ils sont où ces débiles? Je pense au pire, coffrés? Tués? BORDEL! J'entends taper dans ma porte et mon coeur cesse. Je regarde par le judas et aperçoit la bouille d'Alix. J'ouvre rapidement le laissant entrer. Il m'explique que je dois aller dans un pub, faire les yeux doux à un homme d'affaire. Je le regarde surprise, donc ils sont tous sur une mission et personne ne m'a prévenue? Génial! Je roule des yeux, c'est repartie pour un tour gratuit de manège. Je m'exécute, me parant d'une jolie robe, maquillant mon visage et me rend au pub désigné. J'entre et m'assoit direct près de l'homme en question, lui offrant d'entrer un sourire blanc et des yeux de biche. Même pas dix secondes, le mec m'offre un verre que je sirote. Quatre verres plus tard, des conversations niaises entre l'homme et moi et j'actionne le plan finale. "T'as envie de m'accompagner dans la ruelle...? J'ai peur toute seule..." Je fais la moue, la main sur la cuisse du mec. Je mord ma lèvre inférieur, battant des cils. L'homme me sourit et me suit sans broncher. Il m'accote contre le mur de brique, posant ses mains dégoûtantes sur mes cuisses, faisant remonter le bas de ma robe. Il embrasse mon cou, je tiens sa nuque. Je plante mon regard dans les yeux d'Alix derrière le mec et je le pousse contre Alix. Cagoule sur la tête, je tourne les talons, laissant les deux mecs derrière. Mission terminé. Le dénouement? Je m'en fou, j'ai fais mon job et là je rentre dans mon appartement pour aller me laver et me foutre en boule et chialer. Telle est l'histoire de ma vie.



© Nous sommes de ceux
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6880-ness-ness-presso-what-e
avatar
« Pinkie Pie »
« Pinkie Pie »

▹ MESSAGES : 1501
▹ NOMBRE DE RP : 4

▹ AGE : 34 ans
▹ APPART : #1403, avec la fleur japonaise Kekali et princesse Shalimar.
▹ TAF : L3 de Droit / Propriétaire d'une entreprise pharmaceutique / Chimiste de pacotille
▹ DC : Sly / Niilo / Dei / Sinaï

MessageSujet: Re: Sara Caissy + Princesse au pays des armes   Mer 10 Mai - 10:48

Validée !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et t'inscrire sur les listings:

Listing des Appartements Obtenir un rang
Listing des Métiers Créer sa fiche de perso
Listing des Casiers (Judiciaires) Communiquer avec les autres
Listing des Multi-ComptesGérer son compte



© Nous sommes de ceux


J'écrivis pour gémir de ma douleur d'aimer, de toute écriture, choisissant la plus fine. Elle est comme je suis, amaigri, émacié, c'est ainsi que s'écrivent les amants éplorés.
Les Mille et une nuits
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sara Caissy + Princesse au pays des armes   Mer 10 Mai - 11:02
bienvenue I love you
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sara Caissy + Princesse au pays des armes   Sam 13 Mai - 16:31
Merciiiiiiiiii @Henry Sammons :l:
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sara Caissy + Princesse au pays des armes   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.