Partagez|


mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 1:39


Rose Jenkins
vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.



(NOM) Jenkins. (PRÉNOM) Rose. (ÂGE) vingt trois ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) le 11 Mars 1994, dans le Bronx. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) rose, c'est un peu la fille à tout faire. elle a pas de boulot stable, et pourtant elle en a qu'un,  toujours au service des mêmes raclures qui lui font vivre l'enfer. elle sait même plus ce qu'elle fout vraiment là, tout ce qu'elle sait c'est qu'elle est dans les sales coups.   (NATIONALITÉ) américaine, elle est née ici même, dans le bronx. (ORIGINES) des origines colombiennes qui viennent de sa mère. enfin ça, c'est ce qu'on lui a raconté, elle a ni souvenir distinct d'elle, ni  papier capable de le prouver.(STATUT CIVIL) célibataire, dire qu'elle était pourtant prête à se fiancer l'année dernière. (ORIENTATION SEXUELLE) bisexuelle, elle était très curieuse à l'époque du lycée. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) elle est là depuis quatre ans, et si elle savait pas bien ce qu'elle cherchait en venant, elle le sait encore moins maintenant. désormais, c'est plus une question de pas se faire tuer.  (GROUPE) nous sommes de ceux qui survivent.

« tu pourras pas me réparer, quand je suis née j'étais cassée »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Long story short, Rose a simplement suivi le mouvement. Elle avait sa petite bande à l'école, ces gens un peu à côté de la plaque qui rêvaient de mille et une choses, allongés dans l'herbe un joint aux lèvres, contemplant les étoiles. Ceux qui séchaient volontiers les cours pour aller taguer les murs, ou squatter dans de vieilles baraques abandonnées. Ceux qui avaient un peu la folie des grandeurs, l'envie de s'échapper de ce trou à rats qu'est le Bronx, quitte à faire des petits délits pour y parvenir. Elle est mignonne Rose, elle était populaire au lycée. Elle aurait pu sortir avec le capitaine de l'équipe de basket, rejoindre les cheerleaders et être élue reine du bal de fin d'année, mais elle a préféré suivre la bande de tarés. Et pour elle, ça semblait normal, c'était sa seconde famille, sa bande de tarés. Alors tous ensemble, ils ont pris leur indépendance en emménageant au Parking, il y a quatre ans. Elle a quitté son père sans un regard en arrière pour s'installer avec ses nouveaux amis, et les problèmes ont commencé.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Quand elle a mis les pieds ici pour la première fois, l'immeuble représentait l'espoir d'une nouvelle vie. C'est bien pire ici que chez son père, ça pue le tabac froid, la transpi et le sexe dans les couloirs. Des fois elle trouve de la pisse sur sa porte, des fois son talon se coince dans une capote, parfois ça hurle chez les voisins et ça fait trembler les murs. Quand elle est arrivée ici avec ses potes, pourtant, rien n'était capable de la démonter. Elle avait le sourire aux lèvres, des étoiles plein les yeux devant ce symbole de son indépendance, et une curiosité furieuse de savoir tout ce qui se tramait au sein de la bâtisse. Ca, c'était y a quatre ans. Désormais, elle a l'impression de s'être habituée au rythme du parking. La lumière grésillante des ampoules premier prix ne l'éblouit plus. Elle ne sent plus les effluves répugnantes qui se mêlent dans tout l'immeuble, comme si l'odeur était normale, comme si elle lui était propre. Les cris et coups qui s'entremêlent à travers les murs apparaissent comme un bruit de fond, tout comme les interpellations des voisins, devant qui elle passe sans même un regard quand elle quitte l’appartement. Elle n'a plus vraiment l'impression d'avoir d'avis, et pourtant, elle n'a pas l'impression de se contenter de cet environnement non plus, elle n'a fait que baisser les bras.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Elle ne s'est pas construit une réputation importante au quartier, opérant loin de celui-ci quand ça concerne le boulot, c'était un peu le cadet de ses soucis qu'on se fasse un avis sur elle. Rose, elle est plutôt du genre à se foutre des avis. Comme sûrement beaucoup de locataires, on pouvait vite lui coller l'étiquette de la casse-couille quand elle a débarqué. Rose Jenkin, c'est un peu la voisine qui met la musique à fond chez elle à 3h du matin, mais qui n'hésitera pas à venir tambouriner à ta porte si elle juge que ça gueule trop. C'est celle qui quitte son appartement avec un tailleur et des talons aiguilles, et que tu peux voir rentrer tard le soir sur le dos d'un pote en s'esclaffant, la jupe remontée aux trois quarts et les chaussures en main. C'est la nana frêle qui est capable de vomir sur ton perron après cinq verres, mais aussi celle qui va foncer vers toi comme un pitbull si t'as le malheur de la siffler quand elle passe devant le Parking. Au final, elle n'est pas connue de grand monde, Rose, mais tous ceux qui ont déjà pu la croiser était d'accord sur une chose : elle avait le feu, un feu qui ronflait doucement dans sa poitrine, une envie de vivre qui se reflétait dans le fond de ses prunelles ambrées. Mais depuis l'année dernière, la flamme a perdu de son éclat. Les cernes ont pris place sous ses yeux éteints, sa jolie peau métisse semble blafarde, et on en vient presque à regretter la petite chieuse qui a posé ses valises ici il y a quatre ans.

PSEUDO/PRENOM : sweetysan/adélaïde ÂGE : 22 ans PAYS : france FRÉQUENCE DE CONNEXION : plusieurs fois par semaine COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : une propagande honteuse (ok c'est moi qui ai demandé le lien et alors)  Crying or Very sad  REMISE EN JEU non  (TYPE DE PERSO) inventé bébé (CRÉDITS) tumblr COMMENTAIRE OU SUGGESTION : je cherche un groupe de criminels dans lequel rose est enrôlée bon gré mal gré et dont elle aurait du mal à sortir  HEHE  si vous êtes intéressés hésitez pas à me mp! même pour n'importe quel lien d'ailleurs  AVATAR : alisha boe

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Rose Jenkins le Mar 9 Mai - 2:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 1:40


jenkins
et j'ai poussé comme une rose parmi les orties.

2013 + « Ça doit quand même être cool d'être un nuage. »  A cette remarque, Rose s'esclaffe et lèvre les yeux au ciel, sans même prendre la peine de regarder directement son auteur. La tête posé sur le ventre d'Alix, un joint aux lèvres, elle regarde d'un air pensif les nuages en essayant de déterminer ce qui passe par la tête de Luke pour qu'il sorte des conneries pareilles. La main d'Alix caresse distraitement ses cheveux, et elle lui fait passer le joint du bout des doigts. « Vous êtes au courant que si on va pas au cours de Bory cette fois, y a moyen qu'ils nous virent pour de bon ? »  s'enquit la métisse en se mordant la lèvre inférieure. « Tant mieux. » répond son amie Sara d'un air ennuyé. « Il serait temps qu'on dégage de ce lycée de toute façon. » Rose reporte son attention sur le ciel pendant que ses amis acquiescent énergiquement. Si elle avait su à quoi ressemblerait cette dernière année au lycée... Le jour où elle a franchi les portes de l'école pour la première fois, elle s'attendait à trois années sans histoires. Elle espérait pas grand chose, des bonnes notes, un petit ami, aller au bal du lycée, rejoindre le club des cheerleaders peut-être, si c'était pas trop demander. C'était avant qu'elle rencontre Alix. Alix, il lui a tout de suite fait de l'effet. Avec son air de bad-boy un peu solitaire, il a pourtant pas l'air avenant. Mais quand il sourit et que ses petites fossettes se forment, il a cet air terrible, cet air de défi, celui qui te laisse penser que tant que tu restes avec lui, t'es capable de réaliser n'importe quoi. Il a de l'ambition, celle qui va au delà les quatre murs de la salle de classe, celle qui te donne rapidement envie de sécher les cours pour découvrir ce que le monde a à t'offrir. Il est un peu grande gueule, mais quand il parle, il a ce charisme, il a ce don de te convaincre en t'expliquant simplement sa pensée. C'est pour ça qu'elle est là, assise dans l'herbe, à faire une nouvelle fois l'école buissonnière. C'est pour ça que ses amis sont là aussi. Ça a commencé avec Alix, Luke et Rose, puis le groupe s'est agrandi. Six gamins, des étoiles plein les yeux, et une envie folle de partir à l'aventure.

2014 + « Tadaaaaaaa ! » fait Alix en donnant un coup de pied dans la porte de son appart, qui s'ouvre à la volée. Rose rentre en sautillant, suivie de près par Sara, et prend connaissance des lieux. Ici, c'est l'appart d'Alix et Luke. C'est celui qu'ils se partagent au parking, l'endroit où la cohabitation va commencer pour de bon. Rose regarde autour d'elle avec un petit sourire aux lèvres. « C'est pas dégueu, ce que vous avez fait. » Deux fauteuils un peu rétros, une table basse, un tapis en fourrure, et même deux jolis tableaux. Son regard s'arrête dessus et elle plisse les yeux ; elle jurerait avoir vu les mêmes à l'expo devant laquelle ils sont passés mardi dernier, quand Luke est allé demander un prêt à la banque. « Bon, ça sent toujours la pisse », fait remarquer la métisse en fronçant le nez, et tourne finalement le dos aux deux peintures. « Faut juste s'habituer ! » grogne Luke en s'allumant une clope. « Et vous, vous en êtes où ? » « Je dois encore bouger des meubles, j'en fais venir de chez moi », fait la voix de Sara sur la droite, venant de la mini cuisine. « Et toi Rose, tu ramènes quoi ? » s'enquit Alix, qui s'affale sans cérémonie dans l'un des fauteuils. La jeune fille l'imite et s'installe sur le celui qui fait face au jeune homme. « Moi ? Rien du tout. Mon père voulait déjà pas que je parte de la maison, tu penses qu'il va en plus me laisser prendre les meubles ? » fait-elle avec un petit rire. Elle passe ses jambes au dessus de l'accoudoir et essaye de faire tourner le fauteuil sur lui-même, les yeux fixés vers le plafond. « Moi, je recommence à zéro », dit-elle d'un ton pensif.

[...]

« Alix !  Alix, putain ! » fait la voix de Rose qui vient tambouriner à la porte du garçon,  Sara sur ses talons. Elle force sur la poignée, mais c'est fermé. « Alix ouvre moi déconnes pas ! » Après une minute qui paraît interminable, elle entend un crochet cliqueter et la tête d'Alix fait son apparition dans l'embrasure de la porte, une clope au bec. Rose le pousse sans ménagement et entre dans la pièce avec son amie, prenant place dans le salon. « C'est quoi ces conneries Alix, trois jours que tu réponds pas ! J'te signale que t'étais sensé nous donner le feu vert pour aller livrer les deux gars, on sait même pas si Luke s'est arrangé avec... » Elle s'arrête net dans son discours en voyant quatre inconnus occuper les fauteuils en face de la grande télé que les garçons viennent de s'acheter. « C'est qui ça ? » demande-t-elle, sidérée, en se tournant vers le jeune homme. « Non mais j'hallucine là, tu tapes soirée pendant qu'on essaye de te joindre ? T'as pété un plomb ou quoi ? » « Relax Rose, j'vais t'expliquer. » lui dit simplement Alix en posant deux mains fermes sur ses épaules. Il les serre brièvement et plonge ses yeux dans les siens, comme il fait toujours quand il veut l'apaiser. Rose respire un grand coup, essayant de trouver du réconfort dans les mains caleuses du jeune homme, et comme un agneau bien docile, se tait. Et il lui explique. La jeune fille écoute son discours en croisant les bras, un moue peu convaincue sur le bout des lèvres. Livrer de la drogue pour survivre c'est bien sympa, mais selon Alix, c'est pas assez. Elle pense pendant un instant qu'il va lui recommander de prendre ce boulot de serveuse dont elle avait bien besoin, chose qu'il l'a découragée de faire, mais son discours est tout autre. Il lui présente les quatre nouveaux en parlant énergiquement ; Jax, leur nouveau dealer officiel, Mike, celui qui ira négocier avec les fournisseurs, Lucie, une nana qui s'y connaît apparemment en systèmes de sécurité, et Clyde, un receleur. Les yeux de Rose ignorent royalement Mike, et s'attardent un peu sur Jax ; elle le connaît, ils étaient ensemble au lycée. Ils se sont même parlés plusieurs fois, mais il a quitté l'école avant eux. Ses yeux se plissent sur les deux derniers qu'Alix vient de lui présenter. Le trafic de drogues, c'est bon, elle connaît. Mais une hackeuse de systèmes de sécurité et un receleur, ça lui inspire pas la même idée. Ils ont pas besoin de ça pour dealer. Ils ont besoin de ça pour... « On va aller cambrioler une baraque » lui explique fièrement Alix, le sourire aux lèvres, la clope entre les dents, qui vient déposer ses cendres sur le tapis. Il  commence à faire les cents pas dans la pièce, battant des mains, balançant les bras tout en parlant. Il est énergique, il est tout excité, et il fait un peu peur à Rose en cet instant. Voler ? Dans quoi est ce qu'il les embarque d'un coup ? « Bon, voilà le plan les gars. »

2015 + Elle s'esclaffe dans la rue, elle se cogne contre les murs, elle prononce des petits chuts précipités, regardant Clyde avec un grand sourire espiègle qui se dessine derrière le doigt qu'elle a posé devant ses lèvres pour lui intimer de se taire. Elle a une paire de talons rouges en main, une veste kaki trois fois trop grand pour elle sur le dos, le mascara qui tourne un peu, et la tête qui tourne, qui tourne à n'en plus finir. Mais elle se sent bien, elle s'amuse. Ces soirées avec Clyde ou Sara, c'est la seule chose qui la met encore de bonne humeur. Ça a son petit pouvoir magique, ça ravive la flamme dans ses yeux le temps d'une nuit, cette petite flamme qu'Alix fait si souvent chavirer avec ses plans foireux. Ce soir Sara est malade, alors ils ne sont sortis qu'à deux. Elle baisse les yeux et regarde ses pieds recouverts de boue, de crasse, de choses qu'elle ne sait pas identifier. Il fait nuit noire, et la faible lueur du lampadaire peine à éclairer ce qui traîne devant le parking. Sans prévenir, Clyde se place devant elle en titubant un peu. « Montes ssssur mon dos ! » lui ordonne le jeune homme, la voix un peu engourdie par l'alcool. La jeune fille obtempère en riant, et il entame le chemin vers l'entrée de l'immeuble, se joignant à ses cris lorsqu'elle donne l'impression qu'elle va chavirer. Rose se raccroche à son cou pour ne pas glisser, et Clyde fait quelques écarts, à droite, à gauche, il essaye de se stabiliser. Soudain, quelques quolibets se font entendre sur leur gauche, et un groupe de jeunes s'avance vers eux en sifflant. « Eh ben mon gars, tu te fais bien prendre pour un con. Elle est pas assez grande pour marcher ? » fait l'un d'eux, les yeux injectés de sang, la boule à zéro. Rose fronce les sourcils ; elle l'a déjà vu traîner dans les parages et lui lancer quelques remarques. « Oh mais tu la fermes jamais toi ? » se plaint la métisse d'une voix traînante. Elle sent les mains de Clyde l'agripper un peu plus fermement, et il la remonte sur son dos. « Qu'est ce que t'as dit !? » s'énerve le type, la voix un peu plus menaçante. Il fait deux pas vers eux. « Ben quoi ? T'es toujours dans le coin à faire des réflexions à tout le monde ! T'as pas mieux à faire putain ? » geint Rose. Clyde commence à accélérer le pas et dépasse le groupe, alors que les injures fusent. Soudainement, Rose voit un tesson de bouteille passer au dessus sa tête et finir sa course en s'éclatant sur l'interphone. « Eh ! » fait-elle en se retournant tant bien que mal sur le dos de son ami. « Vas te faire foutre ! » lance-t-elle au mec en lui brandissant son majeur, sans aucune grace. A l'entente d'autres insultes dégradantes qui s'élèvent dans son dos, la jeune fille continue de piailler de sa voix aiguë, tapant des poings sur Clyde pour qu'il la pose à terre, jurant qu'elle va aller leur régler leur compte. Mais Clyde n'entend rien, il ne la pose qu'une fois arrivé devant son appart, et les fait rentrer précipitamment avant de lâcher Rose. « Oh, Clyde ! Je t'ai dit de me poser ! T'as entendu ce qu'il m'a dit ce connard ? Je vais l'éclater ! » dit elle en essayant de sortir, la démarche bancale. « Rose,  ROSE !  Calmes-toi bordel ! » fait le garçon, lui barrant le passage. « Tu te crois maligne à chercher la merde avec tout le monde ? » « Hein ?! Mais c'est lui qui a commencé, tu l'as vu comme moi ! » « Et alors ?! » rugit-il. « Un jour tu vas t'en prendre une Rose, et je serai pas là pour te sauver ! » « Mais je t'ai rien demandé ! » Renchérit la jeune fille un ton au dessus, vexée.  « J'allais pas te laisser te battre avec trois mecs, t'es malade ?! Tu veux finir à l'hosto ? Tu veux te faire violer et finir dans une benne ? » « Laisse moi tranquille, lui répond sèchement la demoiselle. Elle est un peu à court d'arguments, et Clyde l'énerve. C'est plus drôle, ils ont fini de s'amuser, en plus ils ont sûrement du réveiller Sara maintenant qu'elle y pense. « Écoutes... » soupire Clyde. Rose se retourne lentement vers lui et l'observe en silence, sa poitrine se soulevant rapidement au rythme de sa respiration saccadée. Elle est énervée,  elle a du mal à se calmer. « T'en as peut-être rien à foutre de ce que c'est gars seraient capables de te faire, mais moi pas. Putain Rose, s'il t'arrivait un truc, je... » « Oh arrêtes », le coupe sèchement la jeune fille, la gorge serrée. « Viens pas me faire croire que t'en aurais quelque chose à foutre s'il m'arrivait quelque chose dans ce trou à rat. On a beau être tous ensemble, quand y a une merde, c'est toujours chacun pour soi. » Elle a les larmes qui montent aux coins des yeux, les bras croisés, elle baisse les yeux devant son regard brûlant. Elle refuse de le regarder, elle refuse qu'il lise la détresse qui commence à s'installer, là, tout au fond. Cette peur étouffante de ne jamais sortir d'ici, de faire des cambriolages jusqu'à ce qu'elle se fasse coffrer. Clyde fait finalement deux, trois pas, il plaque une main derrière sa nuque, et sa bouche sur la sienne. Rose a la souffle coupé. Elle se débat deux, trois secondes, avant de céder à la pression de ses lèvres sur les siennes. Elle laisse le souffle chaud de Clyde l'envelopper, elle se sert un peu plus contre lui, et dans ses pensées embrumées lui vient l'idée que peut-être, peut-être tout n'est pas perdu.

2016 + Rose avance à pas de velours dans la maison, prenant garde de ne pas renverser quoi que ce soit. Elle se baisse au niveau de la fenêtre, avançant comme un chat dans la pénombre, essayant de ne pas laisser sa silhouette se dessiner ou que ce soit. Elle a l'impression d'avoir fait ça tellement de fois que ça en devient naturel. La brunette tourne les yeux vers Clyde et lui adresse un petit sourire rassurant de l'autre côté de la pièce. Elle ne sait même pas s'il peut discerner son visage dans cette obscurité. D'habitude, Clyde ne vient pas. C'est sa première effraction, lui il se contente de refourguer, mais Sara, Jax et Lucy sont sur un autre coup. Pour celui-ci, ils sont 4 : Luke, Alix, Clyde et elle. Alix est allé fouiller la chambre, Luke est dans l'entrée, et ils sont à deux dans le salon. Rose lui fait un petit signe, indiquant qu'elle va aller dans la cuisine. La maison est immense. Les quartiers riches, c'est nouveau pour eux, ils ont pas l'habitude. Elle commence à ouvrir les placards d'une main gantée, ne se donnant pas la peine de remettre les choses à sa place. Leur règle, c'est de voler tout ce qu'ils peuvent. Les gens s'en rendront forcément compte, alors ils ne prennent pas le temps de ranger. Elle passe la main sur l'argenterie quand un coup de feu brise le silence, suivi de cris. Lâchant brusquement sa lampe torche, la brunette se précipite dans le salon et écarquille les yeux à la vue de Luke qui s'est écroulé sur la table basse. Il a un trou dans la gorge, il pisse le sang. Elle panique, cherche Clyde du regard. Ils sont plus nombreux que prévu dans la pièce, ça crie, quelqu'un tend un flingue. Une main lui serre la taille et la tire vers le hall d'entrée. Elle se fait traîner en dehors de la maison, le teint blafard, incapable d'émettre le moindre son. Elle regarde Alix qui a relevé sa cagoule la foutre dans la voiture, tandis que des cris retentissent derrière eux. « Non.. Clyde, Clyde, où est.. ? » elle n'a pas le temps de finir sa phrase que leur leader décolle à toute allure, arrachant l'air de ses poumons. La vitesse la plaque contre le siège et elle met quelques secondes à reprendre ses esprits. « Alix, qu'est ce que tu fous ?! On peut pas les laisser là bas, on peut pas, non, il faut, Luke... » « Luke est mort. Clyde l'a tué, Rose. Je l'ai vu. Il s'est fait coffrer. » La voix grave d'Alix lui glace le sang.

2017 + Elle zappe les chaînes à vitesse grand V, elle a le regard dans le vide. Elle ne regarde même pas l'écran, elle a les yeux qui se perdent, les pensées qui s'entremêlent. Son teint blafard et ses joues creuses témoignent de son état.
Elle n'est pas malade, pas qu'elle sache, elle est juste lassée d'être ici. Rose se sent enfermée entre ces quatre murs, elle a l'impression d'être au trou. Elle se l'avouera peut être pas, mais la vie sans Clyde, ça n'a plus le même goût. Après le drame, ils ont eu les flics au cul pendant quatre mois, et ont un peu ralenti leurs activités. N'ayant trouvé aucune preuve solide, ces derniers les ont finalement laissés tranquille, mais sortir est une angoisse. Elle ne veut plus faire ça. La motivation, ça fait longtemps qu'elle l'a perdue, mais maintenant, elle a le cœur en morceaux. Mais elle ne peut pas. Alix, Lucy, Mike... Ils ne l'accepteraient jamais. « Si on tombe, c'est tous ensemble», s'étaient-ils jurés au lycée. Seulement, que reste-t-il vraiment de leurs rêves impérissables d'adolescents ?


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Rose Jenkins le Mar 9 Mai - 2:10, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 2:02

T belle tcho

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 2:33



Vous ici ? Quelle surprise ma foi
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : vingt ans et toutes ses dents.
› Appart : #1101 avec son frère
› Occupation : Vendeuse à temps partiel dans une chouette boutique de tout et de rêve.
› DC : Gael
› Messages : 1187
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 3:40

http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9935-recherches-criminelles
J'pose ça là SIFFLE
Bienvenue, bon courage pour ta fiche I love you



Tighten up on your reigns
You're running wild ⊹ Devenir adulte, c'est admettre que la fuite est impossible, que les histoires sont courtes, sans importance mais qu'elles laissent des traces, pour des raisons qui nous échappent. Devenir adulte, c'est admettre qu'il n'existe pas d'ailleurs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6574-mily-butler-audaces-for


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 seule à broyer du noir, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1368
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 5:01

Bienvenue parmi nous CUTE


« Just smile »
Je vais bien. Ne t'en fais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar

› Âge : vingt-quatre ans.
› Appart : au #900 avec Zoila, seule depuis que son coloc s'en est allé.
› Occupation : sans emploi fixe. Actuellement serveuse dans un diner miteux du Bronx.
› Messages : 407
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 5:10

J'ai buggé pendant dix sec. Ton vava ressemble - mais vraiment vraiment - à ma cousine MDR MDR OSEF ARROWluvCharlie
Bienvenue par ici coeur




Darkness is your candle.
J.A. ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7801-julia-the-past-and-the-


avatar

› Âge : quarante ans
› Appart : #1109 / 11 ème étage
› Occupation : Propriétaire d'un bar au décor rappelant l'Irlande. Il y officie en tant que Barman
› DC : Isaac Taylor, le militaire blessé
› Messages : 134
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 7:24

Oooooooh Jessicaaaaaaaaa (oui je suis encore dans 13 reasons why)
Bienvenue parmi nous en tout cas !
Et bon courage pour ta fiche What a Face


She moved through the fair
I dreamed it last night hat my true love came in so softly she entered, her feet made no din. She came close beside me and this she did say :  It will not be long love 'till our wedding day.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10508-caem-nature-boy


avatar

« Poumons noirs »
› Âge : Le chiffre change comme sur un compteur rouillé à chaque 21 septembre. Elle est loin la majorité, il a encore cette tête d'enfant, ce regard d'adolescent provocateur et pourtant le corps est vieux. Dix-huit années qui s'entassent dans ses pupilles sans qu'elles ne s'effacent réellement, toujours là pour lui rappeler ce qu'il ne veut plus savoir.
› Appart : #1209 avec sa mère qui n'ose le regarder, qui l'ignore, le renie en secret. Et parfois, y'a l'autre qui vient. Celui qui n'est ni son père, ni l'inconnu du coin.
› Occupation : Si la journée, il ne fait pas sa dramaqueen, il travaille avec Avery et toute l'équipe. C'est le hackeur du groupe. Celui qui parle en chiffres binaires quand il ne rend pas un autre service pour son chef.
› DC : Art, l'emo fragile.
› Messages : 347
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 9:46

Cet avatar est vraiment trop magnifique HAN
Bienvenue I love you


PLEASE
TELL ME AGAIN


C'était moi le roi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10456-kendall-tu-te-casses-l


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : ex-taulard, se retrouve infantiliser par une inspectrice sociale qui ne le lâche pas d'une semelle et souhaite continuer à emprunter le mauvais chemin. il se retrouve à la tête de l'armurerie de Deirdre auprès de Niilo, tout en continuant son trafic d'armes mais abandonnant le métier de tueur à gages.
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3058
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 11:38

Cette actrice m'a tout autant touché dans 13RW. Et elle est trop mignonne, ça serait pas une cousine à @Júlia Asensio NIARK
Bienvenue parmi nous ceci dit :l:



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 11:48

Júlia Asensio a écrit:
J'ai buggé pendant dix sec. Ton vava ressemble - mais vraiment vraiment - à ma cousine MDR MDR

MDRRRRRR j'ai hurlé MDR elle est grave bonne ta cousine alors ROBERT (ok ouais j'arrête Emo)

Sinon bienvenuuuue, ce prénom est vraiment trop beau JAIME et je connaissais pas l'avatar mais vraiment belle CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Jeu 27 Avr - 17:31

haaaaaaaan merci pour cet accueil, comment vous êtes tous trop beaux FAN FAN
je confirme que ta cousine doit vraiment être pas mal Julia MDR
moi aussi c'est mon gros coup de coeur de 13RW je cherchais trop un forum où la jouer! ici je le sens bien NIARK
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2313
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Ven 28 Avr - 17:27

Ce début de fiche HEHE !
Bienvenue parmi nous HELLO !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Ven 28 Avr - 19:56

héhéhé, merci beaucoup ! DE CEUX
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose) Sam 29 Avr - 0:47

Alisha. :l: Gros coup de cœur dans 3RW.

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose)

Revenir en haut Aller en bas

mon sac à dos pour oublier qu'avant c'est toi qui me pesait (rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Chanter, pour oublier le reste!
» Le moyen de l'humour, pour oublier une maladie grave...pendant un bon moment ?
» Quel test pour : 1 groupe - avant et après - 3 éléments
» [rituel de magie rouge] Pour oublier une peine de coeur
» Réunion pour les parents avant un voyage scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)