Partagez|


I wanna boi (Mere)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar

« La tête ailleurs »
« La tête ailleurs »
› Âge : Vingt piges mais ça fait déjà quelques temps que ça a arrêté de tourner là-dedans.
› Appart : 203, avec maman et le poisson rouge
› Occupation : Lycéenne redoublante ad vitam aeternam, à l'acceuil de la Lanterne Rouge le soir, elle s'occupe des vestiaires.
› DC : Makayla la sauvage et Geert le belge
› Messages : 427
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: I wanna boi (Mere) Mar 25 Avr - 2:55

i wanna boi
(x) Elle avait suivit la mort jusqu’au fast-food du Bronx. Apparition émanant des tréfonds du parking,  ombre dont les pieds claquaient le sol d’un rythme trop régulier pour être sincère, la faucheuse avait trop soigné son déguisement pour que les gouttes de pluies qui composaient Odalie y croit – persuadée de suivre une hallucination, elle s’était évertuée à rester discrète dans le sillage d’air froid laissé dans les traces de pas de celle qui ne voulait pas la prendre. La mort n’était pas une chose délicate, le squelette qui habillait son visage et sa démarche des caïds du coin dissuadait les quelques badauds qui croisaient son chemin de la dévisager sans politesse, à peine quelques dealers lui faisaient un signe de tête respectueux avant de baisser les yeux, Odalie, elle, ne pouvait détacher ses pupilles écorce de chêne du sweat que Charonne avait revêtu pour sans doute cacher le détail  de son corps de marbre. Pourquoi maintenant pouvait-elle voir la mort, petit poisson qui avait tant de fois sauté hors de l’aquarium dans l’espoir qu’elle vienne la chercher, pourquoi maintenant donc pouvait-elle la suivre, n’était-elle pas venue pour elle ? Elle suivait les traits anguleux et le crâne chauve jusqu’à s’éloigner de la résidence des Lilas, dédale de rues qui vinrent se perdre dans le   labyrinthe de graisse et le temple des inspections sanitaires. La mort attendait, patiemment, que la file se dégorge pour s’acheter de quoi se sustenter, et, Odalie, l’estomac dans les talons de toutes les odeurs qui venaient chatouiller les narines, se retrouvait à fouiller ses poches vides, mauvaise enquêtrice qui ne s’y connaissait pas assez en filature. « Eh, tu veux pas me payer un burger ? » Elle lui avait attrapé la manche, insouciante, sans se dire que de toucher les fantômes elle pourrait en devenir un – elle lui avait juste attrapé la manche, comme l’enfant qu’elle avait oublié d’arrêter d’être. « On pourrait manger ensemble, j’ai des questions à te poser. » Et elle ne pouvait pas lui dire non, la mort, elle avait des comptes à lui rendre, de ne jamais répondre à ses appels comme un petit ami voulant s’échapper d’une belle en changeant de numéro de téléphone.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6089-odalie-le-coeur-rempli-


avatar

› Âge : trente et un tourments.
› Appart : #714/ septième ciel, avec le compagnon de cellule et la revenante.
› Occupation : tortionnaire et trafiquant d'armes pour la mafia arabe.
› DC : Badz, Joe & Jay
› Messages : 607
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: I wanna boi (Mere) Mer 9 Aoû - 5:33

Tu savais plus quelle âge avait la gosse, tu savais seulement qu'elle faisait plus jeune encore. Plus appétissante encore. Tu ne savais même plus très bien son nom, ni rien. Encore la faute à la coke, avant que sa main ne te tire, pour la glissée sur son ventre qui avait faim. Ou tu savais plus, si tes mains étaient allées sur elle, ou c'était dans les tempêtes de ta tête. Tu savais qu'elle te suivait, que toi t'allais au fast-food, qu'elle venait aussi, sans savoir si elle devait te suivre ou si tu devais faire semblant de ne pas savoir qu'elle te suivait, même quand tu lui souriais de tes dents sous tes dents, ses grands yeux posés nul part d'autre que sur toi, à s'en casser la gueule et puis tant pis. Plus appétissante que n'importe quel trio. Une bête à quatre pieds, toi qui l'attirait dans le gouffre de tes bras, de l'enfer des arrêts cardiaques. Combien de morts, signées ici en bruits de succions et de déglutition. Avales, tout, avales, salope, salope. Et elle allait avaler, elle avait faim, trépignant doucement, forniquant ses poches sans ne trouver rien d'autre que des poussières. Jusqu'à ce que ses petits mains s'agrippent à toi, les grands yeux innocents suppliant pour un burger. Tu aurais pu refuser, mais tu ne voulais pas. Grand sourire de faucheuse alors qu'elle organisait votre rendez-vous, comme si c'était normal.

« Mais bien sûre. » Que tu souffles en glissant tes doigts oseux dans les découverts de sa peau, roulant jusqu'à la courbe des ses hanches pour la faire passer devant-toi, la coincer entre ton corps et le comptoir l'entourer de tes deux bras qui se posaient sur le granite noir de la caisse, ton visage glissant plus bas jusqu'à son oreille, sa joue. « Prend ce que tu veux. Tu veux un milkshake aussi, ou un glace, ou les deux ?» Que tu l'attires, l'appâte. Et même si t'as pas grand chose à te mettre sous la dent encore, que son corps d'adolescente, un sein rebel qui pointe un peu trop hors de son débardeur, que tu viens caresser, cacher, en lui foutant un bisou sur la joue, la faisant tienne pour tout ceux qui étaient ici. Elle était avec toi. Tu lui payais la bouffe.


Bitches they come, they go.
Ne t’en fais pas pour moi. Je suis une ogive nucléaire de destruction massive. J’aurais fait fondre tes petites cuillères et peut-être qu’un jour, une amoureuse radioactive me demandera de la suivre, pour tourner dans la grande roue de Tchernobyl. (violett pi - marie curie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5326-meredith-not-your-fucki

I wanna boi (Mere)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» PRIERE DE MERE TERESA
» vaisseau mere du 14 octobre 2008
» SAUVEE EN DEVENANT MERE :de la difficulté à comprendre 1Timothée 2:14-15
» vaisseau mere le 14 octobre
» que pensez vous de la revu catholique "voici ta mere"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: LES ALENTOURS :: Le Fast-Food-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)