AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne



 

Partagez|


Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 14:04


Sixtine Delaney
Bonsoir, je voudrais partager tes nuits. Tu connaîtras les nuits fauves. Je te le promets, elle sera tigre en embuscade quand tu viens te glisser sous
ses draps



(NOM) Delaney, le nom même de ma mère d’origine anglaise qui a honteusement accouchée de moi en silence sans jamais m’avouer de qui appartenait le sperme qui m’a engendré. (PRÉNOM) Sixtine, ça amusait ma mère, elle m’avait sans réflexion appelée comme ça et me surnommait en permanence Sextine, sûrement dû à la coke qu’elle sniffait jour après jour. Donc je ne pouvais que devenir ce que je suis et mon nom de scène n’est autre que Babylone, ça fait légèrement chaudasse et j’avoue que j’aime que l’on m’appelle Baby. (ÂGE) 26 foutues années à galérer. Je me demande encore comment je fais pour être encore en vie. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Le pluvieux été de 1990, le 18 août précisément, à Londres. Un jour que ma mère n’a cessé de me reprocher chaque de ma foutue existance.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Actrice de charme, eh oui, faut bien payer les factures et ça beau être vulgaire, de un ça paie vraiment bien et de deux, je ne suis pas le moins du monde pudique. (NATIONALITÉ)  J'ai obtenu depuis peu ma nationalité Américaine. (ORIGINES) Anglaises, ma galérienne de mère a toujours vécue là-bas et y peut-être plus maintenant, ou juste deux pieds sous terre. En bref, je ne connaissais qu’elle alors, je dirais juste anglaise. (STATUT CIVIL) Célibataire, vous croyez vraiment que je cherche quelqu’un pour m’aider à bousiller ma vie ? Je le fais suffisamment bien comme ça. (ORIENTATION SEXUELLE) Qu’importe, je ne juge pas, je prends. Des seins pulpeux, une protubérance alléchante, je m’en fiche royalement, tant que je jouie.(DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il y a peu près 4 ans, après avoir galéré à trouver une place à New York.  (GROUPE) Ceux qui survivent, quoi d’autres. La vie est un combat perpétuel auquel je suis vraiment à la masse.

« Je suis libertine. Je suis une catin. »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Il y a environ 4 ans si je ne me trompe pas. Vous savez comme beaucoup d'étrangers, je me suis dit que j'allais vivre le rêve américain, gagner ma vie, habiter dans un appart luxueux en vivant de ce que j'aime. Mais le seul hic, qu'est-ce que j'aime ? Qu'est-ce que je veux faire de ma foutue vie ? Alor,s c'est bien beau d'arriver avec confiance, claquer le peu de thunes que tu possèdes dans une chambre d'hôtel miteuse. Bienvenue Sixtine dans le rêve américain ! Même pas assez d'argent pour un billet retour et puis de toute façon, qu'est-ce que je foutrais en Angleterre ? Me détruire comme ma mère ? Bah autant le faire ici… Alors, bonjour le Parking, les affaires louches, les substances illicites et loyer pas trop élevés. Ça fait donc 4 ans que je subsiste face à ce monde de connard grâce à mon job d'actrice de charme, vous savez les vidéos que vous avez tous vus, des vidéos où une fille pseudo canon se dénude de façon hot en faisant des clins d'œil à la caméra. Autant dire que j'avais bien besoin d'un appartement pour faire ça et les quelques sextapes ou porno, appelez ça comme vous voulez dans lesquels j'ai tourné.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Le seul truc que je recherchais dans cet immeuble c'est un toit. La misère je connais, je l'ai connu toute ma vie, alors les gens qui gueulent dans les couloirs, les fêtes improvisées qui durent jusqu'au petit matin, les engueulades maritales ou même les chiens qui réveillent tout le monde en pleine nuit, je n'en ai clairement rien à battre. Si je peux moi aussi essayer de cacher la vie merdique que je vis en abusant peut-être un peu trop de la luxure, de l'alcool, de la drogue, je ne dis pas non. Si un seul habitant de l'immeuble ose dire le contraire c'est qu'il n'a rien compris à la vie et ses injustices permanentes qu'il faut accepter. Moi, je les vis ces injustices et les défis. Et je ne suis pas du genre à juger qui que ce soit, chacun sa vie, chacun ses malheurs.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Je ne m'intéresse pas à ce que l'on pense de moi. Que je sois comme une pute, que l'on m'aime parce que je suis une fille dite ‘facile' parce que je suis du genre à enlever mes vêtements rapidement et bien écoute, si ils veulent. Je ne me cache pas et je cache encore moins ce que je fais. Je le fais parce que ça marche et que ça rapporte, alors le problème dans toute cette affaire c'est plus ceux qui sont prêts à payer pour me voir me dénuder mais, là encore, ils font ce qu'ils veulent. Alors aimez moi ou ne m'aimez pas, j'en ai clairement rien à faire. Insultez-moi s'il cela vous chante, mais, mesdames, si vos hommes regardent ces vidéos c'est peut-être parce que vous ne le satisfaites pas.

PSEUDO/PRENOM : Emmy ÂGE : 21 yo PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Un peu tous les jours COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Top-sites REMISE EN JEU Si vous voulez. (TYPE DE PERSO) inventé (CRÉDITS) Tori RPH COMMENTAIRE OU SUGGESTION :Nous sommes de ceux qui se branle sur du porno AVATAR : Radeo Suicide

© Nous sommes de ceux

[/center]


Dernière édition par Sixtine Delaney le Mar 2 Mai - 14:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 14:05


Raconte moi une histoire...
Cendre de lune, petite bulle d'écume, poussée par le vent, je brûle et je m'enfume. Entre mes dunes reposent mes infortunes. C'est nue que j'apprends la vertu.

Quand je suis arrivé à New York j'ai comme fait reset de ma vie passée. Ma misérable vie avec ma misérable mère. Vous savez, ce n'est jamais agréable de retrouver sa mère endormie sur le canapé, tête penchée sur le côté avec une jolie flaque de vomie. Voilà, ça c'est plutôt bien résumer mon enfance. Comprenez donc pourquoi je ne sais pas si elle est encore en vie et que je m'en fiche royalement. On dit d'aimer nos parents, qu'ils ont tout donné pour nous élever, la mienne, à part me faire inhaler de la fumée de joint et m'offrir de vieux repas réchauffés qu'elle ramenait de son boulot, quand elle n'oubliait pas... Donc oui. Je n'ai aucun respect pour cette femme. J'ai vu des dizaines et des dizaines d'hommes passer par sa chambre, ils baisaient et puis voilà. C'est bien plus tard que j'ai appris qu'elle faisait le tapin. Oh je ne lui reproche pas d'être une pute, chacun s'en sort comme il le peut mais, si seulement elle ne m'avait pas fait assister à ça. Moi, je ne suis pas mieux... En même temps avec une image maternelle comme la sienne, je ne pouvais pas être saine d'esprit. Eh oui, les enfants, je ne suis pas saine d'esprit. Ne cherchez pas en moi une once de bonheur, de joie ou de quoi que ce soit qui s'en rapproche. Je ne suis pas quelqu'un de drôle. Je ne suis pas quelqu'un de digne. J'ai souvent honte. J'ai souvent peur. Je pleure aussi. Je me morfonds. Mais je sais aimer. Et sait aussi tromper. Je sais faire semblant. Et surtout, je sais bouger. Par contre, je ne sais pas trop à quel moment j'ai commencé à me peinturlurer le corps. C'était une sorte de soulagement. Pouvoir s'exprimer et le montrer à tous ceux que je croisais. Je ne sais pas non plus d'où m'est venue l'idée de faire ce job. Je ne sais pas non plus comment je suis arrivée au parking. D'où m'est venue l'idée saugrenue de venir vivre à New York.
Mais j'y suis. J'ai fait toutes ses choses. J'ai fait des bêtises et des choses bien. J'ai pardonné mais j'ai aussi persécuté. J'ai aimé et j'ai haï. J'ai abandonné et je suis restée. Je ne suis qu'un être humain qui ne comprend pas le sens de la vie. Qui ne sait pas trop à quoi il est destiné. Quoi qu'il en soit, je n'aspire pas à une vie de bonheur, de réussite, de richesse et de facilité. Je ne suis pas née d'une famille prestigieuse, reconnue et bosseuse. Je suis née dans un taudis où le seul travail que l'on connaissait c'était celui du corps. Eh oui. Chez moi on vit de sa beauté. Que ce soit comme ma mère qui se faisait culbuter par je ne sais pas combien d'hommes à la journée ou que ce soit moi, qui me dénude devant une caméra. Je ne sais pas ce qui est le mieux. J'ai souvent reproché à ma mère d'être ce qu'elle était, de ne pas faire d'efforts. Mais souvent, quand on est enfant on ne voit pas tout ce que l'on nous donne. Elle, elle m'avait apporté les moqueries à l'école, les tableaux d'horreur à la maison et l'insécurité.

Petite fille sombre. Petite fille effrayante. Petite fille solitaire. Petite fille triste. Petite fille morte.

‘Oublie tes rêves prétentieux, redescends sur terre ou tu n'en reviendras jamais.'

C'est mon crédo. J'avais compris tout au long de ces 26 putains d'années, que je n'étais pas vouée à faire tout sauf ce qui aurait pu me plaire. Alors, j'essaie de me complaire dans ce que je faisais. Prendre du plaisir et que les autres le ressentent. Quand je remonte ma jupe, baisse ma culotte, masse ma poitrine dénudée, me mordre la lèvre, mettre mon index dans la bouche, poser sur un canapé, un lit, dans la rue, sur le toit… J'abandonnais tout. Je serai cette fille sans âme qui vivra à fond jusqu'à ce que la faucheuse vienne frapper à sa porte. Je ne suis peut-être pas quelqu'un de bien mais, si tout le monde était parfait, le monde serait ennuyeux. C'est bien pour ça que des gens paumés comme moi ont été créés. Je fais partie de ceux qui sont là pour que les gens les montrent du doigt en répétant à leurs enfants de ne jamais devenir comme ça. Alors, j'oublie. Je me répète que toutes ses femmes soit-disant parfaites, ont un mari qui rentre tard le soir, n'est presque pas là pour éduquer leurs enfants et qu'ils se touchent en regardant l'une de mes vidéos. Je ne suis peut-être pas l'exemple à suivre, mais moi je n'attends rien de personne. Il m'arrive parfois de rêver, comme tout le monde. Il parait que cela aide à survivre, c'est peut-être ça qui me permet de survivre.


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Sixtine Delaney le Mar 2 Mai - 14:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 14:26

Citation :
Nous sommes de ceux qui se branle sur du porno
MAIS MDR

bienvenue toua, tu vas me plaire. SIFFLE
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : 26 ans
› Appart : #1013 / dixième étage
› Occupation : Pickpocket. Je vous fais les poches pour vivre. Parfois, je passe aussi dans votre appartement, si je flaire un bon coup. Je suis polyvalente, comme fille.
› Messages : 247
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 14:32

Bienvenue, Baby ME GUSTA
Hâte d'en lire plus, bon courage pour ta fiche coeur





Sì alla libertà.
Sì alla vita.
Sì alla follia.
Sì alla forza.
Sì a me stessa.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9243-alessia-o-si-chacun-doi


avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Benjamin
› Messages : 1248
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 14:36

Bienvenue parmi nous CUTE


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


avatar

› Âge : 28 ans.
› Appart : Hors du Parking.
› Occupation : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
› DC : Suileabhan le papa ours & Hermes le dépressif amoureux & Camille le gentleman français.
› Messages : 1110
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 14:39

Une nouvelle tatouée sexy PERV
Bienvenue à toi :)




You let me violate you, you let me desecrate you. You let me penetrate you, you let me complicate you. Help me I broke apart my insides, help me I've got no soul to sell. Help me the only thing that works for me, help me get away from myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 15:53

Henry, bah voui, on va pas s'mentir Cool Si je te plais, qu'il en soit ainsi alors SIAM Et merci CUTE

Alessia, toi tu me plais aussi, call me Baby everytime HEHE Merci sweetie :hihi:

Merci beaucoup Lizz BRILLE

S'il n'avait pas été trop tard, j'me serais tentée à ton scénario Vice, dommage MOUSTACHE Mais cela dit merci et au plaisir de croiser ton p'tit cul de tatoué HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 22 conneries
› Appart : #1411 avec ''son mec'' et le gamin
› Occupation : Petit dealer et brocanteur, parasite.
› DC : le zombie, la pétasse nationale et le fdp de riche.
› Messages : 1068
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 16:42

Oh la belle JAIME
Bienvenue :l:


i’m sick of my pain being
an art museum of broken things.
i’m so sick of writing about my heart as if it’s this beaten up, bloody thing. i’m so sick of it being something i’m ashamed to look at. i’m so sick of throwing it against the pavement, breaking it open for everyone to see, opening up my wounds for entertainment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5504-badzz-represento-a-mis-


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 17:22

Merci, jolie Monsieur au nom imprononçable :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : trente-quatre, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #604, un F2 au sixième étage donc.
› Occupation : ex-taulard, sportif de haut niveau avant de tomber au fond du caniveau, se contente de combats de rue en attendant un nouveau job.
› Messages : 127
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Sam 22 Avr - 23:06

Quel début de fiche HEHE
Bienvenue par ici ! CANDICHOU


    -animal kingdom-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10919-lip-les-promesses-de-l


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Dim 23 Avr - 11:31

Hannn Haydennn BAVE BAVE BAVE
Merciii beau-cul SLURP
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : quarante ans
› Appart : #1109 / 11 ème étage
› Occupation : Propriétaire d'un bar au décor rappelant l'Irlande. Il y officie en tant que Barman
› DC : Isaac Taylor, le militaire blessé
› Messages : 105
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Dim 23 Avr - 12:37

Elle est bien pulpeuse cette demoiselle :l:
amuse toi bien par ici CUTE et bon courage pour ta fichette :P


She moved through the fair
I dreamed it last night hat my true love came in so softly she entered, her feet made no din. She came close beside me and this she did say :  It will not be long love 'till our wedding day.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10508-caem-nature-boy


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Dim 23 Avr - 12:57

héhé c'est ce que l'on dit... HEHE
Mercii joli monsieur **
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« BAD DECISIONS, BETTER STORIES »
› Âge : 52.
› Appart : #611 au Parking, avec sa chienne Karma.
› Occupation : En formation pour être flic. Agent infiltrant des groupes criminels. Officiellement, trafiquant indépendant.
› Messages : 151
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Dim 23 Avr - 15:38

Fesses fesses fesses FAN Bienvenue !


I'm okay, I'm okay, I'm okay
« Sometimes I tell myself I'm okay. I repeat it, like a mantra : I'm okay, I'm okay, I'm okay... Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I'm not. » by Wiise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8796-everett-tu-perds-encore


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne Lun 24 Avr - 1:07

Bienvenue CANDICHOU
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne

Revenir en haut Aller en bas

Sixtine ¤ Métro / apéro / lexo / clopes et pornos à l'ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Chapelle Sixtine
» Chapelle Sixtine ( visite ).
» Histoire des arts: chapelle sixtine à 360°
» Visitez la chapelle Sixtine dans un visionnement à 360 degrés
» Le trombi : récapitulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)