AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
lip (les promesses de l'ombre)



 

Répondre au sujet Partagez|


lip (les promesses de l'ombre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : trente-quatre, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #604, un F2 au sixième étage donc.
› Occupation : fraîchement sorti de taule, sportif de haut niveau avant de tomber au fond du caniveau.
› Messages : 109
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:35


Lip Costigan
he’s raised on the edge of the devil’s backbone



(NOM) Costigan, nom qu'on a clamé dans tes beaux jours, avant de te traîner dans la boue et de cracher sur le patronyme par la même occasion. Ton frère s'en est toujours pas remis, pour lui, t'es une honte à ton sang. (PRÉNOM) en entier, ça donne philip, mais tu as toujours détesté ce prénom, même si tu ne l'as jamais dit à ta mère pour ne pas la vexer.  Mais depuis qu'elle a rejoint son idole à sandalettes (ouais, c'est bien de jésus dont tu parles), tu te fais juste appeler lip et c'est bien suffisant. (ÂGE) trente-quatre bougies cramées et déjà un pied dans la tombe à tes yeux. T'attends plus grand chose de la vie à vrai dire, c'est sans doute ta punition pour avoir vécu trop intensément ces vingt dernières années. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) un truc comme le douze avril, ici même, cet Eden des bas-fonds qu'on appelle Bronx. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) ancien sportif professionnel, combattant poids léger pour strikeforce, puis étoile montante de l'ufc. C'était parfait, c'était la belle vie, tout ce que tu avais toujours désiré pour finir par sortir de ce trou pourri. Faut croire que t'as rêvé beaucoup trop gros, que tu aurais juste dû rester à ta place pour devenir personne. Tu sors tout juste de cinq ans derrière les barreaux, tes projets sont partis en fumée, tu cherches un petit boulot, mais surtout un employeur pas trop regardant sur le passif de son personnel. Préférentiellement dans un garage, puisque la mécanique, c'est tout ce que tu sais faire de tes dix doigts, à part frapper. (NATIONALITÉ) juste américain, pur produit de la ville. (ORIGINES) un peu de vert, de blanc, d'orange dans tes veines : irlandais par ton père, puis ton nom de famille ne laisse pas tellement de doute là-dessus. (STATUT CIVIL) résolument seul, elle s'est barrée en même temps que ton fric, que ta carrière bien entamée et les privilèges. Tu ne peux même pas lui en vouloir puis c'est peut-être pas plus mal, elle a fini par montrer sa vraie nature. Tu t'es fait une raison de toute façon, t'es incapable de t'attacher assez ou de faire confiance aux autres pour que ça fonctionne. (ORIENTATION SEXUELLE) tu te dis hétérosexuel parce que c'est plus facile d'assumer le regard des autres quand on entre dans une norme. La vérité c'est que t'en as aucune idée, tu pars juste du principe que te sentir bien avec quelqu'un, c'est tout ce qui compte réellement. Alors oui, t'es un peu curieux. Juste un peu. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) il y a à peu près deux semaines, quand tu as quitté ta cellule. Mais tu as toujours connu le parking, même si tu n'y as jamais vécu avant maintenant. Tu passais souvent devant pour rejoindre la maison familiale. (GROUPE) de ceux qui vivent.

« letters from the sky  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) il y a environ deux semaines maintenant. En sortant de taule, tu avais besoin d'un endroit où atterrir. Tu aurais tout aussi bien pu te pointer à la demeure familiale, comme n'importe qui de sensé l'aurait fait. Mais non. Tu préfères te la jouer solitaire, une fois de plus. Parce que t'es plus sûr de les mériter. Tu as déçu ton père. Ton frère te crache au visage dès qu'il te voit. Et tu n'as clairement pas envie de traîner dans les pattes de ta sœur, tu considères que tu as fait assez de mal comme ça. Tu ne peux juste pas revenir comme une fleur, cinq ans plus tard, comme si rien ne s'était passé, comme si le monde s'était arrêté de tourner pendant ton séjour entre les criminels.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) tu viens d'arriver, c'est encore difficile de décrire comment tu vis ton intégration au Parking. Ceci dit, tu n'es vraiment pas chiant comme voisin. Le bruit est loin de te déranger - l'immeuble pourrait s'effondrer que ça ne perturberait pas ton sommeil. Tu n'es pas non plus du genre fouineur ou à tomber dans les commérages, la vie privée des autres ne t'intéresse pas. A vrai dire, tant qu'on ne te cherche pas, tu as tendance à être un type lambda. Discret, un petit sourire pour dire bonjour quand tu croises quelqu'un, à filer du sel à ton voisin, à filer un coup de main à la voisine avec la plomberie (moyennant rien du tout, j'vous voir venir). L'immeuble en lui-même, tu le trouves correct, tu te contentes bien de ton F2, même si tu as connu bien mieux par le passé.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) autrefois, on parlait souvent de toi comme du fils de Braden, parce que ton père a toujours été un type respecté et reconnu pour être serviable et assez chaleureux, une force de la nature qui tenait un petit garage dans un coin du Bronx. Puis tu as grandi, jusqu'à devenir une personne à part entière, Lip, un sportif, une étoile montante aux belles ambitions. Mais tout s'est effondré, tu as disparu de la circulation pour cinq ans et tu es tout juste de retour. Les cartes ont changé, on te trouve trop discret, trop taciturne. On évite quand même de t'emmerder, parce que les rumeurs courent, parce que d'autres se souviennent de cet article de journal, celui décrivant à quel point tu as perdu les pédales un soir, au point de défigurer un type. Le seul truc, c'est que c'était pas gratuit et ça, y'en a pas mal qui l'ont oublié. Maintenant, tu essayes juste de creuser ton trou, de prendre un nouveau - un bon - départ. De fixer les morceaux éparpillés de ton passé, d'arranger le bordel avec ta famille, de redonner un peu d'éclat à ton patronyme.

PSEUDO/PRENOM : spf, tu peux m'appeler margot :l: ÂGE : vingt vingt vingt. PAYS : sud de la france  PERV FRÉQUENCE DE CONNEXION : un peu tous les jours sans doute, autant que possible pour rp.  ho COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : par quelques zouaves tentateurs NIARK REMISE EN JEU En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? non merci. (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) tumblr, the civil wars, civil twilight. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : ça faisait quelques temps que je tournais autour de votre petite pépite CUTE  AVATAR : anakin.

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Lip Costigan le Jeu 20 Avr - 15:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10919-lip-les-promesses-de-l


avatar

› Âge : trente-quatre, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #604, un F2 au sixième étage donc.
› Occupation : fraîchement sorti de taule, sportif de haut niveau avant de tomber au fond du caniveau.
› Messages : 109
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:35


Raconte moi une histoire...
till my bones collapse

(vice city) le Bronx, berceau crasseux pour une enfance moyenne. Tu n'es pas pourtant pas malheureux, ce que vous avez, ça te convient. Peut-être parce que tu n'as jamais connu mieux. Peut-être parce que tu ne demandes pas plus. Ton père, Braden, tient un petit garage. Il a un accent irlandais affreux au bout de la langue, le visage entamé par le temps, par une vie qui n'a pas toujours été tendre avec lui. Ça ne l'empêche pas de sourire à ta mère comme aux premiers jours. Ça ne l'empêche pas de vous aimer, de vous protéger, de rire. Personne n'est parfait et pourtant, lui l'est à sa manière. Serviable, chaleureux, franc, un peu rustre parfois. La douceur, c'est ta mère qui l'apporte avec ses mains qui pansent tes plaies quand tu tombes, ces mots qui comblent tes incertitudes, ces sourires qui font disparaître tes larmes. La maison n'est pas bien grande, tu as dû bouger dans la chambre de Finn pour que votre petite sœur puisse avoir la sienne, qu'importe, tu donnerais tout pour un autre de ces sourires innocents qu'Erin a, quand elle vous embête. Alors non, la demeure ne détonne pas dans le quartier. La peinture blanche s'écaille ici et là, une des trois marches du perron est au bord de la fracture. Il y a des trous un peu partout dans le petit jardin devant. Mais il y a des rires à l'intérieur, il y fait bon vivre, même quand tout le clan Costigan est réuni et qu'on manque de se marcher dessus. Tu regardes ta mère qui arrange un énième bouquet de fleurs dans le salon. Elle adore ça, les fleurs. Il y en a partout dans la maison, peut-être même trop, mais c'est parfait ainsi, pas vrai ?

(only god forgives) Marilyn est morte. La maison a perdu de sa couleur, de sa chaleur. Ton monde est devenu plus terne. Ça fait une semaine qu'elle est partie. Une semaine que Erin pleure et que tu ne sais plus comment faire pour qu'elle arrête. Une semaine que tu essayes d'être fort, de garder la tête haute. T'as envie de frapper et de tout détruire. Tu te dis qu'au final, tout ça, c'est de la connerie. Il n'y a pas de Dieu. Il n'y en a jamais eu, il n'y a personne pour veiller sur vous, pour vous protéger du pire. Vous êtes seuls, humains, terriblement mortels. Tu t'assombris avec les jours, ton temps sur les bancs de l'école, tu le passes à rêvasser. Ton père a l'air anéanti et se noie sous le boulot au garage. Finn préfère fuir la maison, broyer du noir dans la rue à faire les cent coups avec ses potes. Tu te demandes comment est-ce que vous allez vous en sortir, cette fois. Il n'y aura plus de gâteau d'anniversaire, plus de trace de rouge à lèvres sur vos joues, plus de son parfum bas de gamme qui sentait trop fort. Mais par dessus tout, il n'y aura plus jamais de fleurs.

(a history of violence)  Tu te souviens très bien de toutes ces soirées passées devant la télévision. À regarder ces scènes de violence sans sourciller, à bondir sur le vieux sofa quand l'émotion d'un match vous transportait. Cette époque ou vous aimiez bien parier, l'un comme l'autre, quand Pride annonçait un nouveau combat. Ça vous faisait rêver. Et aujourd'hui ça vous détruit. Finn n'est plus le même depuis quelques années, depuis que ta mère est morte. Toi aussi, tu as changé. Le seul problème, c'est que tu aurais voulu que ça se fasse en douceur, dans la même direction, mais Finn a pris un virage à cent-quatre-vingt degrés et plus le temps passe, plus vous vous éloignez. Au début, c'était juste un jeu. La boxe, c'était qu'un passe temps. Mais ça a pris une autre tournure. Les coups sont devenus plus puissants. L'envie de faire mal s'est faite plus présente. Tu n'as jamais demandé ça. Tu n'as jamais voulu lui faire du mal en étant meilleur que lui. Tu aurais voulu qu'il te soutienne, au mieux qu'il t'ignore. Mais Finn ne sait pas faire dans la demi-mesure, il n'a jamais su. Alors Finn te déteste, il te repousse et s'il pouvait te briser les dix doigts pour t'empêcher d'attraper tes rêves, il le ferait sans doute. Tu ne sais pas ce que tu as fait pour mériter cette haine viscérale qui lui tord les tripes quand il te croise. Tu as bossé pour en arriver là, tu t'es surtout tenu loin de toutes les conneries dans lesquelles lui il peut tremper encore aujourd'hui. Ça t'a demandé de la rigueur, des sacrifices. Pourtant il y a des fois où tu aimerais abandonner tout ça, revenir en arrière, à ces belles années où tu pouvais encore le serrer dans tes bras sans craindre d'y laisser quelques os.

(dustland fairytale) Tu ne te souviens plus tellement du moment où ça a commencé. Où les gens ont posé un regard nouveau sur toi. Le moment où tu es devenu plus que le fils de Braden. Faut dire que ça t'a demandé du temps, de devenir quelqu'un. Tu as appris à être plus vicieux dans la cage. À être moins tendre avec ton adversaire. Tu y as passé toute ta frustration, toute ta colère et tu as compris à quel point tu as changé quand tu as commencé à te réjouir d'avoir pété le nez du type d'en face. Le goût du sang est devenu familier. Le bruit des os qui craquent sous la pression aussi. Oh, il y en a eu des défaites. Plus d'une fois, tu t'es retrouvé face contre le sol, à te détester d'être si faible. À crier à pleins poumons, à en vouloir au monde entier. Mais tu t'es relevé, et tu as travaillé toujours plus fort et une nouvelle vie s'est offerte à toi. Strikeforce ont été les premiers à te proposer un contrat. Tu as accepté sans réfléchir plus que ça, lancé dans un le monde impitoyable du combat libre. Il y a eu les premiers vrais voyages à l'étranger, les premiers sponsors. Le palmarès a vite pris de l'ampleur, il en prend encore aujourd'hui alors que tu signes ton premier contrat avec l'ufc. Ça te rend dingue de voir où tu en es désormais, en dépit de tout ce qui a pu te tomber sur le coin de la gueule depuis une dizaine d'années. Mais tu gardes la tête froide et par-dessus tout tu n'oublies pas d'où tu viens, parce que tout ça, ça pourrait disparaître en un claquement de doigts.

(instant crush) Avec Mia, c'est allé vite, peut-être trop. Tu as su au moment où tu as commencé à lui parler que tu étais foutu. Parce qu'elle avait un sourire taquin toujours collé aux lèvres et un regard qui ne te lâchait pas. Pourtant le soir où tu l'as rencontrée au détour d'un hôtel, c'était qu'un jeu, une histoire sans lendemain. Ce qui arrive à Vegas reste à Vegas, pas vrai. Mais la voilà, six mois plus tard, à s'enrouler dans les draps de ton lit, à gambader en terrain conquis au milieu de ton appartement de Manhattan. Elle te rend dingue, Mia. Parce qu'elle est intense, parce qu'elle te provoque, parce qu'elle sourit un peu trop aux autres mecs rien que pour te faire un péter un câble. Elle est la seule à pouvoir te faire dérailler comme ça. C'est peut-être un peu nocif, sans doute. De désirer quelqu'un à ce point. C'est même dangereux. Mais pour rien au monde tu ne veux la laisser partir. Parce que tu ne t'es encore jamais attaché à quelqu'un à ce point. Tu as besoin d'elle et ça te crève le cœur de l'admettre. Alors tu es prêt à tout lui donner, tout ce qu'elle peut demander. Elle en abuse parfois, tu préfères fermer les yeux là-dessus. Comme tu fermes les yeux sur tous les jours sombre à se crier dessus, à te prendre plus de droites que dans une cage de combat. Elle te tient, comme personne n'a su le faire avant elle.

(guts over fear) La carrière, la fille, l'appart sur Manhattan. Tu as tout. Et l'instant d'après, il y a ce coup de téléphone. Celui qui signe la fin des privilèges, même si tu n'en es pas encore conscient. C'est Erin. Sa voix tremble quand elle te dit qu'elle a besoin de toi, que Finn ne répond pas, qu'elle t'attend devant chez toi. Logan comprend que quelque chose ne va pas quand il te regarde. Mais ton esprit est déjà perdu ailleurs quand tu lâches les billets sur le comptoir avant de quitter le bar à grandes enjambées. Tu arrives bien vite, beaucoup trop inquiet. Tu vois le bleu sur sa joue, sa lèvre qui saigne, ses yeux rouges. Elle n'a pas d'autre choix que de s'expliquer et tu la laisses ici, même si elle te supplie de ne pas faire de connerie, même si elle te tire par le bras pour que tu restes chez toi. Mais non, c'est déjà trop tard. Ton esprit tourne à plein régime, tu voir vert, rouge, bleu, toutes les putains de couleur de l'arc-en-ciel et les pneus crissent sur le macadam. Tu roules beaucoup trop vite, tu ne prends même pas la peine de couper le moteur quand tu arrives devant chez l'autre. Son petit-ami. A peine ouvre-t-il la porte qu'il a déjà le nez en sang. Tu l'attrapes et tu ne comptes clairement pas le lâcher. Tu frappes, tu frappes. Encore et encore, même s'il gueule, même si tes phalanges en souffrent. Tu frappes autant que tu trembles, tu hurles plus fort encore. Les voisins ont sans doute déjà appelé les flics. Ça ne t'arrête pas pour autant. Tu ne veux plus t'arrêter et de toute façon, t'en es pas capable.

(american history x) Tu te fais discret en taule. Parce que tu ne te considères pas comme eux. Tu ne dis pas que tu vaux mieux, après tout, tu as envoyé un type dans l'inconscient pour deux semaines, il s'est réveillé avec tellement de fractures qu'il va encore baver quelques mois avant de pouvoir parler correctement. Pour autant, tu ne te vois pas comme un criminel. Tu as fait ce que tu avais à faire, c'est tout. Protéger les tiens. Et ce avant tout le reste. Tu ne saurais dire si tu regrettes ton geste. Des fois, tu te dis qu'il a été chanceux. Parce que avec une clé de douze sous la main, on t'aurait condamné pour meurtre sans l'ombre d'un doute. Et quand tu vois ton monde s'écrouler peu à peu, les mauvaises nouvelles arriver, tu te dis que les conséquences n'auraient pas été plus terribles. Tu as tout perdu, en quelques semaines seulement. L'ufc t'a complètement écarté, surtout à cause de la médiatisation qu'un tel geste de folie a causé. Une grande partie de l'argent a servi pour le procès, pour combler les frais médicaux du type que tu as presque défiguré ce soir là. Mia prend de plus en plus de distance et tu le sens, elle va finir par se barrer. Parce qu'elle n'attendra pas sept ans. Tu ne peux pas lui en vouloir, de toute façon. Erin elle, se sent incroyablement responsable et vient te voir à la moindre occasion. Ton père ne te parle plus et ton frère lui, rit de ton malheur. Il dit que c'est le karma. Ta punition pour avoir rêvé de toucher les étoiles. Il te dit que t'es un peu comme Icare et ses ailes de cire. À la seule différence que toi, tu ne peux pas blâmer soleil, non. Toi, tu as toujours eu les allumettes en main, il suffisait d'attendre que tu les embrases.

(forgive us our trespasses) Te voilà cinq ans plus tard, à entasser les cartons dans le F2 que tu viens de louer. Cinq ans qui t'ont paru une éternité, malgré la remise de peine pour bonne conduite. Tu ne sais plus vraiment où est ta place dans ce monde. Si tu comptes encore ne serait-ce qu'un peu, pour quelqu'un. Tu sais que les bruits courent. Tu sais que les gens parlent. Tu te sens petit, dans un monde beaucoup trop grand désormais. Tu n'as plus la force, ni l'envie, de reprendre l'ascension de cette grande échelle vers tes rêves. Tu en es déjà tombé une fois, et de très haut, ça t'a suffi. Alors tu pars dans une autre direction, tu essayes du moins, sur le chemin tortueux de la rédemption. Tu n'attends la pitié de personne. Ni l'indulgence, non, tu sais ce que tu as fait. Tu sais ce que tu mérites. Tu veux juste qu'on t'autorise à prendre un nouveau départ. Tu te laisses tomber sur le sofa dans un soupir, alors que tu tritures le chapelet de ta mère. Peut-être qu'elle avait raison en fait. Peut-être qu'il y a bien un Dieu. Peut-être même que c'est lui qui t'a poussé de l'échelle. Ta mère disait toujours qu'il avait des plans, même si personne n'était en mesure de les comprendre. Alors peut-être que tu dois juste l'accepter et passer à autre chose. Mais t'es pas vraiment du genre à te laisser dicter ta vie par un connard en sandalettes.

© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Lip Costigan le Mer 19 Avr - 22:16, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10919-lip-les-promesses-de-l


avatar

› Âge : 31 années éprouvées.
› Appart : #512, un F2 avec Vinnie et son chien. Coloc forcée par le destin.
› Occupation : Barman dans une boîte de nuit du quartier, combattant de rue, ancien combattant professionnel de MMA pour l'UFC sur le retour.
› DC : Angelo le grincheux, Narcisse le snob et Eros le rustre
› Messages : 72
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:37

:l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: :l: coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur

Voilà merci MIAOU

Plus sérieusement j'suis tellement contente que tu es craqué pour DC ! JAIME Nos plans diaboliques promettent (sisi) NIARK


We cut the night
« We're random bullets, love, shot by some drunken god, guilty only of growing old. Twins by the heartbeat of our love. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10887-logan-esperance-de-vie


avatar

› Âge : 19
› Appart : #1410
› Occupation : Etudiant en ingénieur de gestion
› DC : Cam Prescott
› Messages : 3161
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:37

Beau beau beau BAVE2

Bienvenue ! :l: (et Lip c'est juste trop bien comme Pseudo, aussi HAN )

coeur


Sous vide, t'as du mal à respirer
Donne moi le courage d'aller bouffer tous les nuages. Écoute mon cœur, écoute la rage, écoute ce texte anthropophage. Je me calmerai jamais, j'en ai trop gros sur la patate. Et c'est l'hypocrisie totale, peu d'espoir que ça dérange. Et c'est l'apathie générale, peu d'espoir que les gens changent mais...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7448-nathaniel-si-la-vie-est


avatar

« winnie l'ourson »
› Âge : trente deux ans mais les coups qu'il s'est pris durant sa carrière l'ont amoché alors, il fait plus vieux.
› Appart : #512, avec Logan.
› Occupation : champion poids moyen de mma pour l'ufc, suspendu. videur depuis peu.
› DC : Chad Graham, l'ours grincheux & Stanislas.
› Messages : 139
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:41

ooooh le petit nouveau HEHE vivement la suite, t'es beau comme un coeur en plus FAN
bienvenue :l:



il y a ton sourire qui s'élève,
c’est comme une lueur d’espoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10860-vinnie-broken-crown


avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Benjamin
› Messages : 1236
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:44

Bienvenue parmi nous BRILLE
Cet avatar, ce choix tellement parfait OMG JAIME


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


avatar

› Âge : Trente ans à mener une guerre qu'il ne gagnera sûrement jamais.
› Appart : #113/1er étage - avec Naimh, sa jeune soeur.
› Occupation : Fleuriste/livreur dans la légalité, en recherche d'autre chose. Participant assidu aux combats des bas-fonds du mauvais côté de la loi.
› DC : L'agent du FBI sous couverture (Lyam O'Neill), le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen) & la catin aux couleurs mensongères (Aaliya Abelson).
› Messages : 97
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:48

Bienvenuuuuuuuuuuuuue parmi nous CANDICHOU BRILLE
Quel personnage intrigant FAN Ce début de fichette promet de belles choses, et cette plume. ho OMG (J'espère qu'on pourra se trouver un petit lien, entre combattants et Irish bro NIARK ) (Puis Chris OMG )
Bon courage pour la suite de ta fichette FAN




« Night of the hunter »
One night of the hunter, one day I will get revenge, one night to remember, one day it'll all just end... Honest to God I'll break your heart, tear you to pieces and rip you apart... © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6881-aisling-o-luain-puisqui


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3034
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 0:59

Le pseudo
Christensen
Puis tu viens du Sud
Tu t'appellerais pas perfection? JAIME



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2163
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 1:14

Ca faisait tellement longtemps que je n'avais pas vu cet avatar GNOE ! Et ce pseudo JAIME !
Bienvenue parmi nous chou !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

› Âge : trente-quatre, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #604, un F2 au sixième étage donc.
› Occupation : fraîchement sorti de taule, sportif de haut niveau avant de tomber au fond du caniveau.
› Messages : 109
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 1:53

Wow quel accueil  OMG  ho

@Logan Wells - coucou toi NIARK NIARK Merci à toi de m'avoir aidée à craquer déjà JAIME Puis hâte de mettre en route lesdits plans JEREM LE HERISSON coeur coeur coeur

@Nate Hemington - que dire de Lucky OMG Merci beaucoup à toi ! LOVE

@Vinnie Solheim - merci bien à toi aussi ! LOVE je vais sans doute squatter tes mps un de ces quatre, si tu veux bien de moi CUTE :l:

@Lizz Moen - kate, ça faisait un bout de temps que j'avais pas vu sa bouille à elle aussi (vous avez tous de ces avatars de toute façon OMG ) merci beaucoup ! BRILLE LOVE

@Aisling Ó Luain - moh, merci à toi aussi, c'est juste adorable CANDICHOU LOVE Puis ce sera avec plaisir pour le lien ! OMG je m’attelle à la lecture de ta fiche dès que j'ai un peu de temps, encore merci  FAN  :l:

@Avery Williamson - une autre sudiste, dans mes bras ! JEREM LE HERISSON NIARK merci à toi aussi ! CUTE :l:

@Makayla Jefferson - Taraji quoi JAIME c'est juste la première fois que je la vois jouée quelque part, c'est génial CUTE merci beaucoup ! :l:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10919-lip-les-promesses-de-l


En ligne
avatar

« Chouchou d'Al »
› Âge : Dix-sept désillusions.
› Appart : #1411 avec Al et Badz.
› Occupation : Survivre et c'est à plein temps.
› DC : Slavko et son désir d'exister.
› Messages : 1202
› Nombre de RP : 16

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 2:02

Si tu veux te sentir bien dans les bras de quelqu'un j'ouvre les miens tout de suite. blasé

Bienvenue ! :l:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 3:19

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : quarante ans
› Appart : #1109 / 11 ème étage
› Occupation : Propriétaire d'un bar au décor rappelant l'Irlande. Il y officie en tant que Barman
› Messages : 95
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 7:35

Ooooooh copain d'origines, on aura fait un peu de prison en même temps together MIAOU (mais je dis ça je dis rien mwé HAN
En plus avec Hayden HAN Cet acteur de fifou :l:
Bienvenue parmi nous et hâte de lire la suite LOVE
Faudra qu'on se trouve un petit lien d'ailleurs :l:


She moved through the fair
I dreamed it last night hat my true love came in so softly she entered, her feet made no din. She came close beside me and this she did say :  It will not be long love 'till our wedding day.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10508-caem-nature-boy


avatar

› Âge : 22 conneries
› Appart : #1411 avec ''son mec'' et le gamin
› Occupation : Petit dealer et brocanteur, parasite.
› DC : le zombie, la pétasse nationale et le fdp de riche.
› Messages : 1038
› Nombre de RP : 10

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 8:35

Linc, tu te calmes direct, ça va pas ramener des étalons à l'appart RIP RIP
Bienvenue JAIME


i’m sick of my pain being
an art museum of broken things.
i’m so sick of writing about my heart as if it’s this beaten up, bloody thing. i’m so sick of it being something i’m ashamed to look at. i’m so sick of throwing it against the pavement, breaking it open for everyone to see, opening up my wounds for entertainment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5504-badzz-represento-a-mis-


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3034
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre) Mer 19 Avr - 11:12

@Lip Costigan nous sommes une secte MDR *hug*



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: lip (les promesses de l'ombre)

Revenir en haut Aller en bas

lip (les promesses de l'ombre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» lip (les promesses de l'ombre)
» Souffle d'ombre
» J'ai vu une ombre, j'en suis sûre ...
» Le soleil de midi ne fait pas d'ombre...
» Sainte Geneviève, Le Saint Nom de Jésus, commentaire du jour "Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Killian est perdu Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe)