Partagez|


JOAN WASHINGTON - filet d'écume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: JOAN WASHINGTON - filet d'écume Mer 15 Mar - 0:08


Joan Washington
You can shake an apple off an apple tree
Shake, shake sugar
But you'll never shake me



(NOM) Washington, le nom de la capitale et celui d'un père qui donne le biberon en marmonnant du Ram Jam. (PRÉNOM) Joan, un petit prénom qui est plus joli écrit que parlé. Pour les clients, c'est Daisy. Ça vient d'une chanson, ça roule bien sur la langue, comme une vague salée. (ÂGE) À peine 31 ans, en plein dans le récif de corail qui danse entre trois et quatre dizaines. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Le 23 février 1986, dans le Missouri. C'est une date qu'elle célèbre avec une bière, un vieux vinyle et les jambes à l'air. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Femme de chambre dans un motel très moyennement réputé et call-girl pour parvenir à payer son loyer. (NATIONALITÉ) C'est une fière américaine qui préfère Kenickie à Danny Zuko. (ORIGINES) Sa famille a la tête dans l'american dream depuis des générations. (STATUT CIVIL) Divorcée depuis quelques années. Il y a encore ce goût d’écume pâteuse dans la bouche. (ORIENTATION SEXUELLE) Qu’importe, c'est les clients qui décident. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Le 24 juillet 2012 (GROUPE) Nous sommes de ceux qui vivent

"There's a fishing net in my brain"

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) « I just moved in. it’s tiny and it smells funny and it’s not pretty. But i’ve got Frank, Johnny, Dean, Elvis with me. i pulled out my old turntable. It still works. I’m happy. » (Entrée du 24 juillet 2012, extrait de TABLE OF CONTENTS by Joan Washington.)

Elle était arrivée à bord d’un vieux pick up en écoutant du Dean Martin. Elle avait des grosses lunettes de soleil en plastique sur le nez et portait une robe moulante qui faisait des plis au niveau de sa taille. Elle avait baladé ses pieds sur le goudron chaud par terre, puis avait décidé d’enfiler une vieille paire de baskets. C’était un modèle de running gris à rayures bleues. Elle avait passé la matinée à monter ses cartons, à monter ses quelques meubles, à monter les escaliers, à remonter sa culotte que sa robe serrée avait fait descendre, à monter dans sa voiture pour taper sur la radio qui déconnait. Puis, elle avait finit la journée assise par terre, à côté de son tourne-disque avec Elvis et un verre de lait.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) « I miss my imaginary life. I had two kids, a husband who sang well, a house… x never existed. She was not real. She was the fake one. She ruined me. » (Entrée du 12 septembre 2015, extrait de TABLE OF CONTENTS by Joan Washington.)

Elle avait tout prévu, tout répété comme les répliques de théâtre, tout appris par cœur comme les tables de multiplication. Elle avait fait une liste de course sur laquelle était écrit, au lieu de « lait, steaks, bananes, levure, farine, jambon », des noms d'enfant et des adresses de grandes maisons. Elle avait fait une erreur de calcul. Son mari ressemblait à Frank Sinatra, ça lui plaisait à elle, mais aux autres aussi (il était partit avec l'inconnue x). Ici, il n’y avait pas de fontaine en marbre, pas de grands couloirs décorés de Rembrandt, Van Gogh, Monet, pas d'épais rideaux rouges qui s'ouvraient majestueusement sur une scène chamarrée, pas de grandes voiles de bateaux, pas de torse nu de sirène. L'immeuble n'était pas la vie imaginaire dont elle avait rêvé.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) « I had work for Daisy today. It was simple, just sex, nothing fancy. i have to go get some milk, i don’t have any left and i miss it. I like to drink milk while listening to Elvis. » (Entrée du 16 janvier 2017, extrait de TABLE OF CONTENTS by Joan Washington.)

Daisy était née lorsqu'elle avait collé ses premières brochures informatives dans les cabines téléphoniques du quartier. C'est comme ça, et sur Internet, qu'elle promouvait ses services. Joan n'existait pas dans ce monde, elle s'effaçait comme les vagues de la marée basse. Elle laissait son personnage prendre le contrôle et monter en marée haute à la surface. Les dessous en dentelle, le rouge à lèvres grossièrement appliqué, le sourcil gauche arqué, les cuisses écartés, les petits mots chuchotés comme des secrets. Le peu de personne qui connaissait Daisy la connaissait par coeur. Il n'y avait, de toute façon, pas grand chose à savoir à son propos. Rares étaient ceux qui savaient que Joan existait en dessous de ces airs déferlés.



PSEUDO/PRENOM : Mathilda ÂGE : 17 ans PAYS : Canada FRÉQUENCE DE CONNEXION : Aussi souvent que possible ! COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : En nageant dans les Top Sites, je crois. REMISE EN JEU Je ne préfère pas. (TYPE DE PERSO) Joan est un personnage inventé. (CRÉDITS) Tumblr COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Pas pour l'instant ! AVATAR : Yvonne Strahovski

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Joan Washington le Ven 31 Mar - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: JOAN WASHINGTON - filet d'écume Mer 15 Mar - 0:09


Well, since my baby left me
Well, I found a new place to dwell
Well, it's down at the end of Lonely Street
At Heartbreak Hotel



12th of September 2007 La robe blanche léchait ses courbes comme les vagues de la mer. Ses cheveux clairs, filets de pêche brossés pour en adoucir la longueur, s’embobinaient follement autour des pinces et épingles ornés de perles d’argent. La peau de son visage, qui avait été apprivoisée la veille avec une crème à l’hibiscus, était maintenant minutieusement maquillée. Le fond de teint se blottissait dans les rides de son sourire, le bleu de ses yeux pétillait comme les fonds marins. Elle marchait sur le tapis de velours rouge tout doucement. Elle ne voulait pas brusquer la musique ni les enfants qui jetaient des pétales derrière elle. L’homme qui l’attendait à l’autel allait bousculer le rythme des vagues, elle aurait pu s’en aller à ce moment là et prendre la barre du Sedov pour aller caracoler ailleurs. Elle ne l'avait pas fait, elle n'avait pas de boule de cristal, elle ne pouvait pas voir son destin comme on pouvait voir une mappemonde. Trois ans plus tard, il allait la remplacer. Elle n'était plus un bon crustacé.

24th of July 2012 C’était drôle de changer les courants marins et d’y naviguer comme un saumon, en sautant hors des eaux et en y retombant maladroitement. Joan se laissait porter de rivières en océans. Elle trouvait refuge dans des motels, y restait quelque temps. Elle avait fait un bout de chemin dans sa vieille voiture, sur les routes. Elle était même allée voir son père, puis elle s’était jetée dans la mer. Les vagues l’avaient secouée, ballotée dans tous les sens, écartelée, recroquevillée, transportée. Elle s’était noyée pendant deux ans, avait laissé le téléphone sonner, n’avait jamais répondu à la porte des chambres qu’elle louait, avait usé ses robes, ses talons hauts, ses bijoux en faux diamants, ses palettes de fards bleus, verts, dorés, marrons. Elle avait enroulé énumérations sur énumérations et les avaient jeté dans une corbeille à papier, dans une chambre, dans un motel, sur la route, quelque part aux États-Unis.

Un jour, on lui avait offert un travail : nettoyer les draps, faire les lits, ne pas entrer si le signe « ne pas déranger » était à la porte, répondre aux demandes capricieuses des clients, laver le plancher. C’était dans un motel de New York, près de là où elle avait décidé d’emménager. Elle avait amené le goût amer de l’océan avec elle. Elle était sortie de la noyade avec le sel dans la gorge.

4th of November 2012 Joan n’écrivait jamais, mais elle avait inventé un personnage. Le travail au motel ne suffisait plus pour payer le loyer. Quelque part dans l’océan, elle avait dû trouver une idée.

SERVICES ESCORT Daisy Martin 150$/2hours For more infos: (212) 364-5662 [ici : photo du corps de Daisy, juste le corps, le visage reste à Joan, Daisy peut garder le reste]

Daisy était née avec le sourire aux lèvres et une maturité prématurée, mais elle n'avait jamais vu les vagues, elle n'avait jamais mis la tête sous l'eau. Elle n'avait pas de tête, elle ne réfléchissait pas, elle n'avait aucune éducation, elle n'avait aucune culture, elle ne connaissait aucun film, aucune chanson, aucun livre. Elle avait seulement son corps, elle s'y accrochait comme à une bouée, elle s'empoignait fermement. Et elle demandait aux autres de l'aider en jetant des brochures sur les tablettes des cabines téléphoniques.

18th of May 2016 Il était difficile de sortir des vagues d'un océan, elles engloutissaient tout dans un bruit sourd, pesaient sur la tête, faisaient s'éclater les tympans pour inonder le cerveau. Joan était devenue un morceau de mer, une particule salée et amère, même pas une goutte, plutôt un filet d'écume. En s'humidifiant les lèvres, elle donnait naissance à un ouragan de l'autre côté du globe. En secouant la tête, elle faisait s'écraser les vagues sur la côte atlantique. En bouillonnant de colère, elle réchauffait les fonds marins, en pleurant, elle construisait des glaciers. En vivant, elle faisait respirer les eaux, frissonner les lacs, onduler les rivières. Joan surplombait son être de loin, l'observait se mouvoir en rythme avec l'eau dans les éviers de l'immeuble. Dans les éviers baignaient des maillots de bain, des culottes, des soutiens-gorge, des caleçons, parfois des bulles, un canard, des fourchettes, des assiettes, des bols et des gamelles. Joan fit couler l'eau.




TABLE OF CONTENTS by Joan Washington


[excerpts from diaries - (1986-2000)]
23th of March 1993.....................................................................................Daddy bought me a new doll
24th of March 1993.....................................................................................................I named her Daisy
4th of June 1994..........................................................................................................I have a boyfriend
5th of June 1994...................................................................................I don't have a boyfriend anymore
17th of August 2000.............................................................................................There is salt in the sea

[excerpts from diaries - (2004-2010)]
23th of February 2004........................................................................................................He kissed me
23th of February 2005.......................................................................................................We made love
14th of April 2006...................................................................................................There's this other guy
20th of April 2006..............................................................................................He likes the same music
27th of April 2006................................................................................I left the other because I love him
15th of May 2006............................................................................................Everything is going so fast
19th of October 2006...............................................................Spaghetti was my breakfast this morning
12th of September 2007.........................................................................................................I am a wife
30th of May 2010.............................................................................................................Hello, he's gone


[excerpts from diaries - (2012-2016)]
24th of July 2012...................................................................................................I think there's a home
27th of July 2012.........................................................................................................But I can't afford it
6th of August 2012...............................................................................................Everything seems fine
4th of November 2012........................................................................................................I am a whore

12th of December 2013.............................................................................................I mix milk with Elvis
29th of January 2014...................................................................I had work for Daisy but I did it myself
13th of March 2015.........................................................................I had two socks and now I have one
3rd of May 2016................................................................................................I lost my car but I found it


© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Joan Washington le Jeu 16 Mar - 16:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 35 ans (21/11).
› Appart : #601 / 6ème étage
› Occupation : Médecin légiste. Ancien cambrioleur de maisons de riches, voleur d'oeuvres d'art et braqueur de bijouteries.
› DC : Suileabhan le papa ours & Hermes le dépressif amoureux & Vice le rockeur.
› Messages : 623
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: Re: JOAN WASHINGTON - filet d'écume Mer 15 Mar - 8:30

Bienvenue avec ce canon :l:
Cette fiche chou ! Et quelle plume !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8668-camille-witness-tell-me


avatar

« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »
› Âge : 46 ans
› Appart : #1309, avec Samuel et leurs animaux, Cash et Manoel.
› Occupation : Architecte Urbaniste| Photographe Spiderman | Danseur à La Folle du Désert | Le nez dans des petits, tout petits, tout gentils trafics d'oeuvres d'art.
› DC : Niilo, Ness, Nathan, Dei.
› Messages : 2084
› Nombre de RP : 11

Message(#) Sujet: Re: JOAN WASHINGTON - filet d'écume Mer 15 Mar - 9:35

'me plaisent les gens qui mettent des chronos MOUSTACHE


Validée !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et t'inscrire sur les listings:

Listing des Appartements Obtenir un rang
Listing des Métiers Créer sa fiche de perso
Listing des Casiers (Judiciaires) Communiquer avec les autres
Listing des Multi-ComptesGérer son compte



© Nous sommes de ceux


L'intensité de l'instant
est le seul remède. Il faut travailler la terreur de la mort par la fureur de vivre, imperturbable.
Pascal Quignard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: JOAN WASHINGTON - filet d'écume Mer 15 Mar - 13:42

Merciiii !! COOKIE :l: :l: :l:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: JOAN WASHINGTON - filet d'écume

Revenir en haut Aller en bas

JOAN WASHINGTON - filet d'écume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» la Reine des Neiges (spectacle de Joan Mompart) mon frère
» Magnifique Joan Baez (chanson de Bob Dylan)
» Inondations aux U.S. Washington
» Filet pour fruits et légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)