AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦



 

Répondre au sujet Partagez|


BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar

« HIJA DEL SOL »
› Âge : 27 y.o, pas encore la trentaine, mais la fraîcheur des vingts ans bien entamés.
› Appart : pour l'instant? Sur le canapé de Sly, Leon et Samuel!
› Occupation : Étudiante en théâtre la journée, prostituée la nuit, double vie rpz
› DC : rauera ; franz
› Messages : 127
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 18:31


Bianca Ortega
J’ai pris option théâtre au lycée, et on a fait du théâtre de masque, de comédie musicale et de la chlamydia dell arte, un genre qui vient d’Europe.



(NOM) Ortega, trois syllabes, trois sons qui claquent sous la langue, le premier la fait rouler au rythme des cadences hispaniques chaudes et captivantes, le second est comme un coup de fusil jeté en l’air, une balle à blanc qui claque contre le palet de celui qui s’aventure à prononcer ton nom, et le dernier, gémissement féminin qui se perd dans la gorge et laisse le souffle se réchauffer au creux de la poitrine.   (PRÉNOM)Bianca, c’est celui qui était écrit sur tes papiers, avant, quand tu n’avais pas encore besoin de se cacher, c’est celui qui clame au grand jour tes origines colombiennes,  Louise, c’est un don de ta mère, pour clâmer ses origines françaises, mais pas seulement. Louise, c’est un hommage à Louise Michel, parce que ta mère a toujours cru que sa fille changerait le monde, ferait de l’humanitaire, de la politique, une révolution. Tu sais pas ce qu’elle penserait de toi maintenant si elle connaissait la vérité. (  GE) 27 ans, c’est la trentaine qui approche, l’innocence des 20 ans qui s’est déjà envolé. Tu ne saurais dire si tu regrettes tes plus jeunes années, ou si tu as hâtes de voir ce que te réservent les suivantes. Mentalement, tu vis dans le déni de la trentaine, parce que trente ans, c’est dur, parce que trente ans c’est vieux, c’est l’âge auquel on est quand même sensé avoir un peu réussi sa vie.  (DATE ET LIEU DE NAISSANCE)Bogota - Colombie, sous le soleil brûlant de l’Amérique du Sud, sous les couleurs de ton pays, rouge comme le coeur qui bat, jaune comme le soleil qui brille, bleu comme la mer qui danse, tu es née au coeur de l’été, le 12 juillet.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) T’en as fais des choses, et puis dernièrement, t’es revenu à d’anciennes amours, enfin si tant est qu’on puisse parler d’amour quand on vend son corps, tu es une prostituée et c’est un choix, c’est la meilleure solution pour rembourser tes dettes, et puis en général, tes clients sont pas trop désagréables. En général. Si on les aime un peu chelou. (NATIONALITÉ) Colombienne pour de vrai, le droit du sol, le droit du sang, celui qui parle, celui d’un pays auquel tu appartiendras toujours, Américaine pour les faux papiers, ceux qui font qu’on s’en sort, ceux qui font qu’on est pas mort. (ORIGINES) La Colombie, dans les veines, dans le coeur, dans l’esprit, dans les pieds qui dansent, dans le cul qui remue, dans les épaules qui roulent, dans les bouches qui claquent. La France dans la culture, dans la langue qui sait soigner les “r”, et qui s’applique pour formuler les mots correctement, pour faire plaisir à maman. (STATUT CIVIL) Célibataire tu vogues de crush en crush, mais c’est surtout que tu te vois mal imposer à quelqu’un de te partager avec le reste de la ville. Tu peux pas leur en vouloir de pas s’attarder, t’es pas la fille dont on tombe amoureuse, t’es celle qu’on paye pour quelques heures.  (ORIENTATION SEXUELLE) Tout ce qui passe enfin … Non. On reprend. Tout ce qui paye. C’est comme ça. Tu es une marchandise de qualité, et tu soignes suffisamment ton corps pour faire la difficile, alors forcément, si on te veut, faut sortir les billets, sans distinction de sexe, ça se fait pas dans le métier, et de toute façon, ça ne te ressemble pas. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) le 12 mars 2017   (GROUPE) de ceux qui vivent

« C’est un tueur en série? Oh putain quel soulagement. J’ai cru que c’était un violeur, ou un truc comme ça.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Le Parking? Je l’ai connu lors de mon premier séjour à New York. C'était un endroit neutre, un endroit à peu près discret. Personne savait qui j'étais ici, et c'était reposant dans cette fuite qui venait de commencer. Quand je suis revenue à NY, la semaine dernière, j’ai pas hésité longtemps, surtout qu’un bon copain à moi vit ici, et me loge, en attendant que je me fasse assez de thunes pour avoir mon propre appartement, ou un colloc. Ça va le faire. Je fuis plus cette fois.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) L’immeuble n’est pas de première jeunesse, on va pas se mentir. C’est pas un hôtel particulier au coeur de Manhattan, mais c’est un toit, y'a des murs, et en général, on y est pas si mal. Faut simplement arrêter de se poser des questions sur les impacts de balles dans les vitres, les mégots parfumés sur le perron, l’odeur dégueulasse dans la cage d’escalier. Les voisins sont sympa, ils posent pas trop de questions, c’est un peu la famille où les gens se connaissent, peuvent compter les uns sur les autres, mais si tu demandes rien, personne te pose de questions. On est pas chez les bisounours non plus quoi.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Pour l’instant, personne me connait. Je me fais pas d’illusions, les nouvelles vont vite dans le quartier. Je serais vite la petite pute, celle qui vend son cul, celle qui vend son charme, pour quelques dollars. J’en ai rien à foutre, je me soucie plus de ce qu’on pense de moi depuis que papa et maman ne savent plus où je vis. C’est reposant d’en avoir rien à foutre. Ça a même un petit côté jouissif. Sentir les regards, allumer une cigarette et continuer son chemin. Yolo.

PSEUDO/PRENOM :Lolita AGE :21 ans ( GENRE 22 vendredi en vrai :hihi: ) PAYS : France!FRÉQUENCE DE CONNEXION : 24/24 à peu près.!COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : ca a commencé un 14 fevrier. REMISE EN JEU faut voir mais apriori non. (TYPE DE PERSO) inventé (CRÉDITS) Tumblr COMMENTAIRE OU SUGGESTION : poursuivre les efforts, tres bon trimestre. AVATAR :Emma Watson :l:

© Nous sommes de ceux




tu souris et tu paies.
Chaque fois c'est un peu pareil, la peau collante, une horrible nausée , elle a dans la poche cent billets. Elle remet ses bottes, son jean cigarette, rouge à lèvre de noires grandes lunettes, sur le chemin trembleuse sifflote, cet air, cette chansonnette très sotte


Dernière édition par Bianca Ortega le Dim 12 Mar - 21:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« HIJA DEL SOL »
› Âge : 27 y.o, pas encore la trentaine, mais la fraîcheur des vingts ans bien entamés.
› Appart : pour l'instant? Sur le canapé de Sly, Leon et Samuel!
› Occupation : Étudiante en théâtre la journée, prostituée la nuit, double vie rpz
› DC : rauera ; franz
› Messages : 127
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 18:31


Raconte moi une histoire...
No es cosa de brujeria


[EL SOL COMO OXYGEN] J’ai toujours préféré la chaleur, j’ai toujours aimé cette sensation particulière de celle du soleil qui projette ses rayons sur les peaux et laisse derrière lui un léger hâle. Je ne sais pas si c’est parce que je suis née au coeur de l’été, ou si c’est le fait d’avoir grandi en Colombie, mais je ne supporte pas le froid. Résultat? Bonjour les factures d'électricité incroyable, et je vous parle même pas de celle de l’eau. Mes parents s’en plaignaient sans arrêt, et ma colloc m’a foutu dehors pour ça quand j’étais en France. En même temps, quand on a pas d’argent et qu’on joue les princesses…. J'ai passé mes premières années de vie à jouer dehors, à courir sous le soleil, à faire grincer la balançoire du jardin familial, en dessinant les plus incroyables oiseaux dans mon ombre. Je crois que c'est ça qui me fascine dans le soleil. Sa capacité à créer l'ombre. Cet amour est marqué à même ma peau, sous la forme d'un minuscule petit soleil dessiné sur le côté de mon sein, dans un tatouage façon aquarelle.

[EL MUNDO ES UN TEATRO] Je me revois tirer sur les rideaux de ma chambre pour m’enrouler dedans, me donner des airs de duchesse, de princesse, de reine ou d’impératrice romaine. J’ai toujours aimé faire semblant, et je me suis rapidement intéressée au théâtre. Mes parents m’ont inscrit à un cours, et je m’y suis livrée corps et âme. Je crois que j'aurais aimée être actrice, malheureusement, la vie en a décidé autrement. Je vais cependant voir beaucoup de spectacles, et j'étudie, encore actuellement, l'art de la mise en scène. Peut-être qu'un jour, je finirais par mettre en pratique tout ce savoir théorique que j'ai accumulé au fil des années. Je me dis que même si je n'enflamme pas les planches du Globe, de la Comédie française, ou même du cosmopolitan, je joue la comédie moi aussi, à tout ces hommes, à toutes ces femmes, je joue les princesses, pour mieux cracher sur leur tombe.

[ENTRE DOS CULTURAS] Je suis la fille d’une rencontre inter-culturelle. Ca le fait dit comme ça, mais c’est juste pour pouvoir me la jouer. La réalité c’est que papa était Méxicain, mais qu’il était venu s’installer en Colombie pour les affaires, et que maman était diplomate en France. Le gouvernement l’a envoyé en Colombie, et elle n’en est plus jamais repartie, prenant sa retraite quand je suis née. Faut avouer que sans être du genre milliardaire, on faisait partie de la bourgeoisie Colombienne et les amies de maman étant toutes de parfaites petites femmes au foyer - plutôt crever -, elle s’est débrouillée pour s'intégrer et elle a fait la même chose. Elle s’est donc occupée de moi, puis, quand il est né, de mon petit frère. J’ai toujours parlé l’espagnol et le français, et j’ai toujours revendiqué cette double culture qui m’a facilité la vie dans bien des situations. Pour passer la douane, c’est toujours plus facile de parler la langue.

[C’EST POUR LA PETITE BOURGEOISIE] Le problème avec les gosses de riches, c’est qu’ils ne sortent qu’entre eux. Je n’ai jamais fait exception. Résultat, je me suis vite retrouvée dans les soirées un peu branchées de Bogota, et c’est là que ça a commencé. D’abord c’était juste un peu d’herbe, une ou deux lattes tirées sur un joints, pour faire comme les autres, pour danser un peu plus facilement, pour s'enivrer un peu plus aussi. Puis ensuite, j’ai commencé à prendre des trucs, des cachets, je savais jamais vraiment ce que c’était, ou alors je me voilais la face, de temps en temps, une ligne de poudre. Je ne suis jamais passée du côté des drogues qu’on injecte, et ma consommation restait occasionnel, je disais à tous que j’étais juste une fêtarde un peu moins coincée que les autres. Le truc, c’est que c’était pas tant la drogue et ses effets que je cherchais, parce que même sans rien, je n’ai jamais été du genre coincée, c’était le type qui me les vendait. C’était Angel.

[LA VIE C’EST COMME UNE BOÎTE DE CHOCOLAT] Angel, c’est un nom qui gueule: ATTENTION PIEGE A CON. Ouai, mais des fois, on a juste envie d’être con et de faire taire sa conscience. C’est ce que j’ai fais. Je suis tombée amoureuse de lui, parce qu’il était aussi séduisant qu’un cachet d’ecstasy, parce qu’il était aussi interdit qu’une ligne de coke. J’ai attiré son attention et on a commencé à sortir ensemble. Je savais qu’il n’était pas un type bien, mais j’avais envie d’être sa Bonnie, je rêvais d’aventure et il me l’offrait sur un plateau en argent. Il voyageait beaucoup, et je détestais ses départs, alors il n’a pas fallu très longtemps pour que je lui propose de l’aider. Je suis devenue une mule. Avec mes airs de fille de bonne famille comme il disait, et mes plusieurs langues parlées, j’étais son petit trésor. Je l’ai suivi au Mexique, parce que c’était pour un gros cartel Mexicain qu’il bossait, et j’ai commencé à traverser le monde, d’avion en aéroports, de taxis en soirées privées, avec de la poudre plein les valises. L’enjeu, c’était d’être à deux, le défi, de ne pas se faire choper.  

[LA FUITE] La descente de l’avion, j’en avais pris l’habitude. Il y avait toujours cette bouffée de stress, parce que quand vous devez récupérer votre valise avec l’équivalent de plusieurs dizaines de milliers de dollars de poudre à l'intérieure, la douane, c’est toujours un peu tendu, mais il ne faut rien laisser paraître. C’est quand on a l’air louche que les types se disent qu’on l’est. Ma routine était bien rodée. Ce jour là, j’ai entendu quelques murmures à mon égard. Derrière mes lunettes de soleil, j’ai commencé à flipper. Au lieu d’aller récupérer la valise, qui avait été enregistré à un autre nom que le mien bien sûr, Angel avait encore un semblant de considération pour moi, j’ai couru. Je me suis précipitée dans les toilettes les plus proches, et je suis sortie, une heure après. Je suis sortie sans la valise, je suis sortie sans la poudre, je me suis enfuie, je me suis endettée, je me suis perdue. Il n’a fallu que trente secondes pour que ma vie bascule dans une fuite permanente. Je suis partie, un peu au hasard, j’ai atterris à New York. J’avais 22 ans.

[TWO STATES OF MIND] J’ai vécu un an à New York avant de commencer à avoir des ennuis. Les Mexicains ne sont pas des gens bêtes, et ils avaient retrouvés ma trace. J’ai changé d’état, en changeant de papiers. Ma famille n’avait aucune nouvelle, mais je devais surtout me tenir loin de ce foutu cartel. La Nouvelle Orléans, c’est un truc que j’avais entendue dans La Princesse et la Grenouille. J’y ai déposé mes valises en 2012, et j’y ai rencontré une de mes meilleures amies. C’était la première fois que je donnais mon vrai nom à quelqu’un, depuis ma fuite, c’était aussi la première fois que j’avais une amie avec qui j’avais de réelles discussions et pas simplement des commentaires sur le mec le plus en vogue de Bogota et la quantité d’ecsta que j’étais capable d’avaler avant de partir en vrille complet. Ma petite Nina, c’était mon petit ange à moi. Malheureusement, je n’ai pu rester que deux ans dans cet état, parce qu’encore une fois, ils étaient sur mes traces. J’ai dû la laisser, on a continuer à échanger, puis on a perdu la trace l’une de l’autre. C’est avec Nina que j’ai fais ce tatouage, ce petit soleil sur le côté de mon sein droit.

[WANDERINGS] Partir, s’installer, défaire les valises, s’installer, avant de s’envoler à nouveau. Après la Nouvelle Orléans, je me suis perdue en France. Ca s’était imposé facilement, changer de pays devenait nécessaire, et j’avais la chance de maîtriser la langue. J’ai atterris à Paris, sans rien. Pas décidée à me vendre ici, comme je l’avais fait à New York, j’ai commencé à dormir un peu partout. Puis un jour, un drôle d’énergumène m’a prise en photo alors que je dormais dans l’une des gares de la grande ville. On a discuté, et Sly m’a accueilli chez lui, je vous raconte pas la gueule de sa femme. J’y ai passé quelques semaines avant de trouver une colocation. J’y suis revenue quand ma colloc m’a foutu à la porte, mais on en a surtout gardé une très grande amitié, de celles qui se tissent à la fumée d’un joint partagé en se parlant fort en espagnol, pendant que tout le monde dort. Quand il a quitté la France, j’y suis restée, parce que j'avais un mec là bas, ce que j'avais à vivre en France n'était pas terminé.

[MONEY CANNOT BUY HAPPINESS] Je suis revenue vivre à New York. J’ai atterris il y a une semaine, mais il m’a fallu un peu de temps pour atterrir et retrouver le Bronx. Je suis pas naïve, j’ai besoin d’argent, alors j’ai recommencé à vendre mon corps, comme quand je vivais là pour la première fois. J’ai la chance d’avoir une clientèle de “luxe”, la faute à ma bonne éducation et à mes manières de fille bien élevée. Grâce à ces choses là, j’arrive à séduire des hommes qui ont besoin d’une fille qui présente bien, j’arrive à plaire aux femmes qui ont envie de pouvoir parler en plus de toucher. Je ne fais pas la difficile, le métier ne me déplait pas, pour autant, je préfèrerais faire autre chose de mes nuits, on ne va pas se mentir. L’argent ne fait pas le bonheur, mais il paie le loyer, et je peux mettre de côté, juste au cas où, parce que les Mexicains ne sont jamais bien loin. Je ferme ma gueule, je souris, j’avale et je dis merci, avant de réciter quelques vers au creux de leurs oreilles, ou de critiquer la pièce qu’ils ont eu la grandeur d’âme de m’emmener voir. Je ne porte jamais de vêtements noirs, sauf pour eux.



© Nous sommes de ceux



tu souris et tu paies.
Chaque fois c'est un peu pareil, la peau collante, une horrible nausée , elle a dans la poche cent billets. Elle remet ses bottes, son jean cigarette, rouge à lèvre de noires grandes lunettes, sur le chemin trembleuse sifflote, cet air, cette chansonnette très sotte


Dernière édition par Bianca Ortega le Dim 12 Mar - 23:20, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3966
› Nombre de RP : 166

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 18:32

PREEEEEEEEEEEM'S



Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« CRUELLA D'ENFER »
« CRUELLA D'ENFER »
› Âge : 34 ans
› Appart : #1403, avec princesse Shalimar.
› Occupation : Etudiante en droit le jour | Administratrice d'une boîte de nuit-maison close, Le Lumignon Blanc, la nuit. | Chimiste de drogues dures et faussaire à ses heures perdues.
› DC : Sly / Niilo / Nathan / Dei
› Messages : 990
› Nombre de RP : 27

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 19:01

T'es moche.


Pas d'espoir.
Tout passe. Tout périt. Tout pâlit. Ma pensée s'éloigne avec un sourire meurtrier et laisse la discordante anxiété rugir dans mon âme.  
Sarah Kane

ABS >22/08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6880-ness-ness-presso-what-e


En ligne
avatar

› Âge : 28 ans.
› Appart : #207 / 2ème étage. Avec ses mioches et Opale la gamine capricieuse.
› Occupation : Tireur d'élite et tueur à gage pour le gouvernement américain. Officiellement, "simple" chef de la sécurité au X-TL.
› DC : Hermes le dépressif amoureux & Camille le gentleman français & Vice le rockeur.
› Messages : 1693
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 19:28

re-bienvenue CUTE



Shameless


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11347-suileabhan-maybe-i-ve-


avatar

« coeur glacier »
« coeur glacier »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 3835
› Nombre de RP : 48

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 19:29

Rebienvenue parmi nous LOVE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar

« BAD DECISIONS, BETTER STORIES »
› Âge : 52.
› Appart : #611 au Parking, avec sa chienne Karma.
› Occupation : En formation pour être flic. Agent infiltrant des groupes criminels. Officiellement, trafiquant indépendant.
› Messages : 151
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 19:53

Emma a tendance à m'énerver mais là OMG et ce kit OMG

So dark :hihi:

Bienvenue CUTE


I'm okay, I'm okay, I'm okay
« Sometimes I tell myself I'm okay. I repeat it, like a mantra : I'm okay, I'm okay, I'm okay... Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I'm not. » by Wiise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8796-everett-tu-perds-encore


avatar

« Obey. »
› Âge : Entre trente-six et trente-huit ans.
› Appart : #1017 avec Wayland et le chien.
› Occupation : Prostitué.
› DC : Lincoln le gamin oublié.
› Messages : 978
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 20:13

Madame se la joue pute de luxe alors, on fait la difficile. Surprised
Y'en a qui ont de la chance. Surprised

:l:



   
POURTANT IL FAUT VIVRE

   
You may choose to look the other way but you can never say again that you did not know. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6528p15-slavko-dieu-fit-la-l


avatar

› Âge : 24 ans (23 avril).
› Appart : #1307 / 13ème étage.
› Occupation : Etudiante en littérature et tapin la nuit.
› Messages : 232
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 20:18

Il faut un lien absolument, elles ont trop de points communs FAN
Puis Emma OMG OMG
Rebienvenuuue coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9848-aimee-au-diable-toi-et-


avatar

« HIJA DEL SOL »
› Âge : 27 y.o, pas encore la trentaine, mais la fraîcheur des vingts ans bien entamés.
› Appart : pour l'instant? Sur le canapé de Sly, Leon et Samuel!
› Occupation : Étudiante en théâtre la journée, prostituée la nuit, double vie rpz
› DC : rauera ; franz
› Messages : 127
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Dim 12 Mar - 21:53

Nina: Surprised :l: Moi aussi je t'aime :l:

Ness: Surprised Toi non plus d'abord. Vilaine pas belle. Surprised

Adriel : merci :hihi: on va avoir des choses à se dire!

Al: Merciiii BRILLE

Eve: Oh BRILLE :l: Contente de te faire aimer un peu plus Emma BRILLE

Slavko: Surprised On est pas tous bons pour la retraite NIARK

Aimee: Avec plaisir :l:



tu souris et tu paies.
Chaque fois c'est un peu pareil, la peau collante, une horrible nausée , elle a dans la poche cent billets. Elle remet ses bottes, son jean cigarette, rouge à lèvre de noires grandes lunettes, sur le chemin trembleuse sifflote, cet air, cette chansonnette très sotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : tu crèches au #1503 (T3) avec pour seule fréquentation ton intimité exacerbée
› Occupation : Ton palais est une mine d'or qui t'apporte gloire et fortune. Tu es celui qui goûtes, qui évalues et qui exècres par son raffinement. Tu es ce qu'on appelle communément un sommelier.
› Messages : 124
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Lun 13 Mar - 2:39

Rebienvenue :l:


Can't breathe anymore from our dusty clouds
I run through your head, loud with a nightmare, brushing your skin with my breathing, turn out the light. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9983-samael-feel-i-was-chemi


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Lun 13 Mar - 10:02

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Soldat de la Tsarine »
« Soldat de la Tsarine »
› Âge : 36 ans
› Appart : #712 (7) avec Alyosha, leurs cinq chiens de l'enfer, et le p'tit noir récemment arrivé.
› Occupation : Représentant officieux du Chat Noir | Dealer
› DC : Sly, Ness, Nathan, Dei
› Messages : 3526
› Nombre de RP : 54

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦ Lun 13 Mar - 21:47


Validée !
Félicitations, tu rejoins le Parking !

Félicitations ! La Concierge a bien étudié ton dossier et a décidé de t'attribuer un appartement au sein de son précieux immeuble ! Il a beau commencer à décrépir, elle l'aime son Parking alors si tu veux un conseil: ne tue jamais personne sur la moquette des couloirs parce que sinon, c'est toi qui va y passer ! En attendant de t'installer, pense à bien remplir ton profil et t'inscrire sur les listings:

Listing des Appartements Obtenir un rang
Listing des Métiers Créer sa fiche de perso
Listing des Casiers (Judiciaires) Communiquer avec les autres
Listing des Multi-ComptesGérer son compte



© Nous sommes de ceux


Nous vieillirons.
Nous aurons traversé la vie sans trop parler, sans trop rencontrer de gens. Nous ne connaîtrons que nous, que deux personnes sur terre.
Pauline Picot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6315-niilo-kuolema-tekee-tai


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦

Revenir en haut Aller en bas

BIANCA ♦ CHANTE, DANSE BABY POP ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je crois en Dieu qui chante
» Voici une petite fille qui chante, qui danse... jusqu'ici tout est normal, me direz-vous;
» "La Danse du Serpent"
» mon fils chante
» Danse - musique avec ou sans paroles ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)