Partagez|


Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:04


Saskia Rétság
La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir.



(NOM) Rétság. C'est un nom d'emprunt. Elle avait besoin d'un patronyme, elle a prit une carte de la Hongrie et elle a pointé son doigt sur le papier. Rétság. C'est un district au nord du territoire Magyar. Son vrai nom est Dmitrieva. Enfin c'est son nom de femme mariée. Elle le porte depuis six ans. Son véritable nom, elle l'a oublié depuis longtemps ou elle fait tout pour l'oublier. Subtile nuance qui perdure depuis quelques années. Une façon pour elle de survivre au déclin de sa famille, à la chute de ceux qui devaient être là pour elle. (PRÉNOM) Saskia, Alexandra, Natalya. Tout le monde l'appelle Saskia. Plus jeune, elle a eu d'autres surnoms qu'elle a toujours détesté. Des surnoms qui étaient employés pour lui rappeler sa position d'inférieure. (ÂGE) Officiellement, elle entame sa vingt-huitième année. Elle aurait vu le jour, le sept mars. Officieusement, elle soufflera sa vingt-cinquième année, le treize juin prochain.  (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Née en Hongrie à Debrecen le sept mars 1989. C'est en tout cas ce qui est écris sur son visa de travail. En fait, elle a vu le jour dans une petite ville agricole de Serbie, à Subotica, le 13 juin 1992. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Elle travaille pour la Bratva. Elle est une faussaire très douée de ses mains. Elle peut reproduire n'importe quelle œuvre, n'importe quel papier ou n'importe quelle lettre. Elle a aussi cette particularité de lire sur les lèvres. (NATIONALITÉ) Russe (ORIGINES) Serbe par son père et Hongroise par sa mère. (STATUT CIVIL) Elle est mariée depuis le douze décembre deux mille onze. Et elle est maman d'un petit garçon nommé Sasha, âgé de sept mois. (ORIENTATION SEXUELLE) Elle est hétérosexuelle. Elle ne s'est jamais vraiment intéressée aux hommes. Ce sont eux qui sont venus à elle. Eux qui ont changé sa vie à jamais. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) douze mars.  (GROUPE) Nous sommes de ceux qui vivent.

« If you can't change your fate, change your attitude.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Elle est arrivée il y a quelques jours à peine. Moins d'une semaine. Quelqu'un s'est occupé de lui trouver un appartement dans l'immeuble. Un T2. Elle aurait pu choisir un appartement plus grand mais elle préfère les petits espaces. Et puis avec une seule chambre, elle a une excuse pour que son fils puisse dormir à ses côtés. Et elle adore ça. Elle a également un coin lumineux où elle peut peindre alors c'est tout ce qui compte au final.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Il ressemble à n'importe quel bâtiment du coin. Il y a peut-être plus de personnes à problèmes rassemblés au même endroit. Une concentration de gens à problème. Et c'est justement l'intérêt. Les gens auront trop de problèmes à gérer pour s'intéresser à ce qu'elle fait. En tout cas, elle l'espère. Les voisins, elle n'en a encore rencontré aucun. Elle espère simplement ne pas avoir des voisins trop bruyants. Parce que sinon là, elle risque de montrer les dents.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Elle est dans l'immeuble depuis trop peu de temps pour avoir la moindre réputation. Et elle ne doute pas que cela va arriver. La question qui se pose, c'est combien de temps va-t-elle être tranquille. En même temps, ce n'est pas comme si elle faisait attention à ce qui se disait sur elle. Elle a été calomniée de longues années pendant son enfance alors une rumeur de plus ou de moins.

PSEUDO/PRENOM : Sasi/Saskia ÂGE : 20 ans PAYS :franceFRÉQUENCE DE CONNEXION : ça dépend de l'intégration, soit je serais là pour passer un bon moment avec vous, soit je passerai que pour rp. Bon j'espère que ce sera la première option. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : il est dans mes favoris depuis quelques mois REMISE EN JEU Etant donné que je suis une sorte de pré-lien, le perso ne m'appartient pas vraiment, donc faites vous plaisir (TYPE DE PERSO) petite sœur de @"Slavenko Kovacs " (CRÉDITS) lemodeles, wildspirit et unchained COMMENTAIRE OU SUGGESTION :  coeur  AVATAR : A. Alonso

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Saskia Rétság le Dim 12 Mar - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:04


Raconte moi une histoire...
La vie est faite de choix, certains que l'on regrette, certains dont on est fier. On est ce que l'on choisit d'être.

La guerre. Elle avait rythmé son enfance. Les informations à la télévision. Les discussions animées au coin des rues. La tension toujours présente. Et cette peur qu'elle lisait dans le regard de sa mère. Elle était née en plein conflit. Elle était une enfant de la guerre. Elle n'avait rien connu d'autre quand elle était petite. Son champ de vision, c'étaient ces colonnes de fumée qui s'élevaient très haut dans le ciel. C'étaient ses tirs en rafales qu'elle entendait parfois trop près de son jardin secret. C'étaient les alarmes des bâtiments officiels qui retentissaient de façon sporadique mais toujours stridentes pour annoncer les quelques accalmies accordaient par les parties belligérantes. La haine l'avait vu grandir. Elle lui avait posé une carapace sur le corps, sur ses frêles épaules. Elle avait appris à vivre malgré tout, à sourire quand sa mère posait un regard sur elle. Elle espérait ainsi balayer tous les soucis qu'elle pouvait avoir. Un mari, un fils qui portaient les armes. Ce n'était pas une vision idéale pour celle qui avait quitté son pays par amour. Et que récoltait-elle au passage ? La discorde. Parfois au sein même de sa famille. Famille qui était gangrenée par les accords, les retours de services, les devoirs et la fierté de la terre. Elle ne voulait pas ça pour ses enfants. Parce que la guerre changeait leurs destins. Elle redistribuait les cartes. Mais Irèn était une piètre joueuse, piètre menteuse. Elle ne pouvait pas se réjouir de certaines décisions de son époux. Les disputes étaient fréquentes. Elles avaient rythmé son enfance au même titre que ces balles qui sifflaient trop près de son visage. Saskia, elle n'avait jamais vu son père sourire. Il ne l'avait jamais pris dans ses bras. Il ne lui avait jamais dit je t'aime. Ce genre de choses, ce n'était pas pour eux. Il fallait être fort. Il le répétait sans cesse. Et son fils devenait comme lui. Saskia voyait dans les yeux de Slavenko cette même rage qui animait leur père. Elle ne comprenait pas. Qu'est-ce qui pouvait être plus important que la famille ? Etait-il utile de prendre les armes ? Petite, Saskia avait très vite perdu ses illusions d'enfant. Elle était née avec la guerre. Elle n'avait connu que ça. C'était une partie d'elle, de sa vie, de celle de sa famille. La guerre avait brisé de multiples foyers. Et le sien n'avait pas résisté. Son père était devenu un criminel recherché. Sa tête était mise à prix tout comme celle de son oncle, de son frère. Elle savait que c'était grave. Parce que les gens ne les regardaient plus, sa mère et elle avec les mêmes regards.

Elle avait cinq ans quand son père a été arrêté. Sept ans quand son oncle et son frère avaient participé à la guerre au Kosovo. Leur mère avait réussi à envoyer Slavenko aux États-Unis. Pour sa mère, c'était une bonne chose. Et Saskia le croyait. Jusqu'à ce qu'elle comprenne que le prix à payer pour ça, était beaucoup plus élevé. Les premières années après le départ des hommes de la maison étaient difficiles. Il fallait supporter les regards de reproche, les insultes murmurés. Mais la famille avait encore des soutiens. Seulement, ils étaient de moins en moins nombreux. Et le prix à payer pour ses services était élevé. Irèn avait contracté de lourdes dettes. Elle travaillait ici et là pour réussir à réunir la somme. Mais c'était trop difficile. Sa santé déclinait. Elle cumulait les emplois. Saskia avait onze ans quand Irèn a eu sa première attaque. Le médecin lui avait dit qu'elle devait se reposer. Seulement l'argent manquait alors c'est Saskia qui avait laissé tomber l'école. Il n'y avait que cette solution. « La famille » n'existait plus. Ceux qui avaient aidé son père, son oncle avaient fui. Ils avaient changé d'identité, de région, ou même de pays. La guerre avait changé pas mal de choses. L'équilibre des forces s'était inversé. Les clans s'étaient divisés et de nouvelles forces s'étaient imposées. Les russes avaient mis la main base sur les affaires, sur l'administration. Alors Saskia avait vu dans ce changement, une nouvelle opportunité pour sa mère et elle. Elle avait treize ans quand elle a commencé à surveiller pour le compte de la Bratva. Elle voyait beaucoup de choses alors elle était devenue indic. Elle avait la particularité de pouvoir lire sur les lèvres. Elle observait beaucoup. Elle donnait des noms comme on avait donné celui de son père. Elle ne faisait plus aucune différence entre les nationalités. Elle bossait pour ceux qui mettaient la main à la poche. Ceux qui lui rendaient des services. Ceux qui l'aidaient à vivre mieux, sa mère et elle. Et elle en profitait. Les années avaient modifié son caractère. Elle était devenue plus froide, plus calculatrice. Elle savait que chaque chose avait un prix. Même sa liberté. Elle savait comment la monnayer. Elle en tirait profit. Et puis elle voyait les avantages. En entrant dans la Bratva, les russes lui avaient permis de rembourser les dettes de sa mère. Ou plutôt les dettes de son frère. Saskia les avaient payé, jusqu'au dernier sou. Elle avait mis du temps, presque dix ans pour mettre un trait sur le passé. Mais maintenant, elle avait trouvé une famille. Une famille qui avait pris soin de sa mère, qui lui avait payé ses médicaments et ses séjours à l'hôpital. Sa mère et elle avaient déménagé à Tuzla au Monténégro quand Saskia avait épousé Karel à ses dix-huit ans. Lui, elle l'avait rencontré quand elle avait approché la Bratva, la première fois. C'était sa famille qui contrôlait les transactions. Elle avait réussi à attirer son attention et il l'avait présenté. Depuis, ils se voyaient régulièrement. Saskia savait qu'elle avait une position inconfortable. Deux femmes sous le même toit. Certains pensaient qu'il était facile de les manipuler. Mais heureusement Irèn avait beaucoup de caractère et sa fille en avait hérité. Elles étaient décidés toutes les deux à ne pas se laisser faire.

Saskia savait malgré tout qu'elles puissent trouver un protecteur. Alors quand elle a remarqué qu'elle ne laissait pas indifférente Karel, elle a utilisé ça à son avantage. Ils se sont mariés moins d'un an plus tard. Saskia obtenait la nationalité russe. Elle avait réussi à obtenir une bonne position. La famille de Karel était très influente et Irèn et Saskia retrouvaient enfin un niveau de vie qui leur épargnait le cumul des activités. A présent, Saskia pouvait s'adonner à sa passion : le dessin. Elle avait toujours aimé ça. Peindre c'était une activité qui la détendait. Qui lui permettait d'oublier ce qui hantait ses nuits car les vestiges de la guerre étaient toujours présents. A vrai dire, quand elle avait accepté d'épouser Karel, elle pensait pouvoir profiter de l'influence des Dmitriev. Et c'était tout. C'était tout ce qui l'intéressait. Et puis, elle s'était fait prendre à son propre jeu. Elle était tombée dans le panneau. Et pourtant, elle s'était jurée de ne pas laisser les sentiments mener sa vie. Et pourtant... Un matin, en le regardant dormir, Saskia s'était rendue compte qu'elle était tombée amoureuse de Karel. Que ce béguin enfantin n'en était pas un. Elle l'aimait. Karel lui avait offert un équilibre, une tranquillité qu'elle avait toujours recherché. Une sécurité dont elle avait désespéramment besoin. Et toutes ces choses, il lui avait donné. Il ne cherchait rien en retour. Non. Mais Saskia ne pouvait pas rester à ne rien faire. Alors quand la Bratva lui demanda de copier des œuvres, elle accepta. Elle pouvait également faire des faux documents. Tout ce qui était scriptural était dans ses cordes. Et elle se débrouillait plutôt bien. C'était ça son boulot. A défaut d'avoir été à l'université, d'avoir fait de grandes études, elle parvenait à se sentir utile. Son passé était derrière elle. Elle vivait à présent à Moscou. Sa mère se faisait à cette vie même si elle ne voulait pas quitter son pays d'adoption. Pour Saskia, c'était différent. Elle voulait quitter cette terre qui ne lui rappelait que de mauvais souvenirs. Mais quand elle y repensait, elle se disait que c'était ce départ qui avait précipité son décès. Irèn avait succombé à une nouvelle crise cardiaque à peine trois mois après leur installation dans la ville des anciens Tsars. Et deux mois plus tard, Saskia apprenait qu'elle était enceinte. Cette nouvelle avait chamboulé sa vie étant donné qu'elle avait toujours refusé d'avoir des enfants. Elle ne pensait pas avoir l'instinct maternel. Et pourtant quand Sasha est né, tout a été différent.

C'est la naissance de Sasha qui a poussé Saskia a repensé à son frère. Vingt ans quasiment qu'elle ne l'avait pas vu. Vingt ans qu'il avait fui le pays, sa famille.  Des années de silence et un sentiment d'abandon qui refaisait surface. Une rancune qu'elle pensait enfoui et qui la rongeait pourtant de l'intérieur. Elle en voulait à Slavenko. Et elle voulait lui faire payer tout ça. Toutes ces années où elle avait subi les abus de sa « famille », de ceux qui se prétendaient de son côté, qui luttaient pour les mêmes intérêts. Mais ces gens n'avaient fait qu'abuser d'elle. Elle en faisait à nouveau des cauchemars. Karel lui proposa de venir aux États-Unis. Et après avoir refusé catégoriquement, elle accepta. Là bas, elle pourrait reprendre ses « activités » tout en essayant de mettre la main sur son frère. Et pourquoi pas, mettre sa vie en pagaille. Après tout, il avait fait la même chose avec la sienne et celle de leur mère quand il avait pris cet avion pour le pays de l'oncle Sam.

1. Elle aime tout ce qui est au chocolat. Un chocolat chaud avec une pointe de cannelle, elle en raffole. Elle aime également beignet au chocolat, ou tout simplement en plaquette. Un ou deux carrés devant la télévision, c'est son péché mignon. 2. Elle aime nager. C'est une activité qui la détend. Elle nage chaque jour. Enfin c'était le cas avant qu'elle n'arrive au Parking. Elle n'a pas encore cherché une piscine où elle pourrait retrouver cette liberté de mouvement. 3. C'est une fan de Tom Hanks et des films de Spielberg. Elle a tous ces films dans sa bibliothèque. Et elle aime bien aller au cinéma. 4. Elle parle serbe, russe et français. Elle apprend l'anglais depuis un an et elle s'en sort plutôt pas mal. 5. Elle est fan de mode. A une époque, elle faisait ses propres vêtements quand elle travaillait pour une couturière de la ville. Elle a appris à faire un patron, à prendre les mesures. Maintenant, elle a l'argent pour se payer ses tenues. Sauf qu'elle doit faire profil bas. Alors elle évite les marques et elle utilise plutôt les vêtements qui la mettent à l'aise. Dans lesquels elle se sent bien. 6. Elle aime regarder les étoiles à la tombée de la nuit. Elle a étudié un peu l'astronomie. Et le deuxième prénom de son fils est Cyrus. C'est l'étoile la plus brillante du ciel après le soleil. 7. Elle ne mange quasiment pas de viande. Elle n'est pas végétarienne mais elle évite cette nourriture. Et elle ne s'en porte pas plus mal. 8. Elle n'aime pas les bijoux. Elle n'en porte qu'un sur elle : son alliance. Même des boucles d'oreilles. 9. Elle aime la musique. Même si elle ne pratique aucun instrument. Elle aurait aimé apprendre. Mais elle n'a pas eu cette opportunité. Aujourd'hui, elle se dit qu'il est trop tard pour découvrir un instrument. 10. Elle a la main verte. Elle possède plusieurs plantes et plusieurs fleurs dans son intérieur. Elle préfère une plante symbole de la nature, plutôt que tout autre cadre ou bricole que l'on accroche au mur.


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Saskia Rétság le Lun 13 Mar - 19:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« BAD DECISIONS, BETTER STORIES »
› Âge : 60 années très assumées.
› Appart : #411.
› Occupation : Médecin interdit de pratiquer, il est aujourd'hui l'empereur d'un large trafic de drogues et de médicaments.
› Messages : 241
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:16

Trop belle OMG Bienvenue ROBERT


LA JEUNESSE EST UNE
fraction de folie
(C) KATAII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12011-sergio-je-te-frapperai


avatar

› Âge : 28 ans (05/12).
› Appart : Hors du Parking.
› Occupation : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
› DC : Suileabhan le papa ours & Camille le gentleman français.
› Messages : 1203
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:18

bienvenue par ici :)




You let me violate you, you let me desecrate you. You let me penetrate you, you let me complicate you. Help me I broke apart my insides, help me I've got no soul to sell. Help me the only thing that works for me, help me get away from myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #002 (#402)
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black - Kekali Tanaka
› Messages : 6120
› Nombre de RP : 88

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:21

Gniiiiiiii ! Sestra ! !!!! JAIME I love you
Bienvenue !!!! :l:
Tu verras on en vivra du drama familial, ça va être beau, ça va être bien ! CUTE  Laughing




"Il y a des ailes ici...un millier d'ailes qui battent et tout un monde fendu..."

Richard K. Morgan
Furies déchaînées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 25 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 4684
› Nombre de RP : 77

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:22

Bienvenue officiellement, j'ai hâte de rp avec toi CUTE
Bonne chance pour ta fiche :l:




I can't feel anything the morning after you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3049
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:30

oh t'es bien jolie toi, bienvenue :l:



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


En ligne
avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Drill
› Messages : 1309
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 16:31

Bienvenue parmi nous BRILLE


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


avatar

› Âge : vingt six ans, la vie en moins
› Appart : #1212, douzième étage, chez le squelette pakistanais
› Occupation : Mécano au 8full
› DC : Marsh l'enfant de salaud, et Leo la chaudière alcoolo
› Messages : 220
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 18:22

La jolie :l: :l:

Bienvenue, bon courage pour ta fiche



Je t’enseignerais l’agilité pour dompter la chance j’ai composé la chanson, celle où le diable mène la danse. Coeur, orphelin je t’offrirais des sensations des jerricanes d’adrénaline pour assouvir tes tentations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 18:29

Y'a vraiment des nanas qui sont canons :l: :l:
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 26 ans
› Appart : #1013 / dixième étage
› Occupation : Pickpocket. Je vous fais les poches pour vivre. Parfois, je passe aussi dans votre appartement, si je flaire un bon coup. Je suis polyvalente, comme fille.
› DC : La blonde aux airs de bourgeoise (Avalon)
› Messages : 278
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 18:53

Bienvenue parmi nouuus HAN





Sì alla libertà.
Sì alla vita.
Sì alla follia.
Sì alla forza.
Sì a me stessa.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9243-alessia-o-si-chacun-doi


avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina, Misha et Henry
› Messages : 4220
› Nombre de RP : 18

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 19:32

Bienvenue parmi nous jolie brunette :hihi:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 20:16

Bienvenue coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 22:48

Merci pour l'accueil! Ça fait plaisir coeur
Je n'ai pas vu de liste avec les appartements pris dans l'immeuble. Il en existe une ou pas? Histoire que je sache où ma Sas' va vivre DAFUQ
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité. Dim 12 Mar - 23:01

Salut Saskia^^
Bienvenue ;)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité.

Revenir en haut Aller en bas

Saskia • L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Haine collegue de travail
» Hymne à Saint Joseph
» Hymne à l ‘amour
» Hymne Acathiste à la Mère de Dieu
» (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)