AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UA - Look Back on Your Life [Nina] - Page 7



 

Partagez|


UA - Look Back on Your Life [Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
les locatairesles potins


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 10 Mar - 16:55

"T'as besoin de dormir mon amour, déjà que la petite t'embête la nuit, si tu dois aussi me supporter, tu vas être épuisée." C'est pour ça que je suis sage, pour elle, j'ai tellement peur qu'il y ait un problème que j'impose des règles strictes. On a beau m'assurer que de nos jours dans les pays modernes, l'accouchement n'était plus sans danger, moi je flippe quand même parce que je ne pourrais pas supporter de perdre Nina. Alors c'est pour ça que je suis les instructions du Doc' avec une précision militaire plutôt flippante, c'est vrai.

Je grogne contre sa bouche écartant impatiemment ses plaintes "tout à l'heure, pour le second round. Après..." Je préfère jouir vite de cette façon dans un soulagement de la frustration et profiter ensuite de son corps plus langoureusement que l'inverse. Elle me libère et je gronde plus fort sous sa poigne ferme mais trop lente "Jebote Nina" Elle gémit et ondule et moi ça me rend dingue, fou de désir. Ma queue durcit dans sa paume, tremble et j'enfonce mes doigts en elle sur le même rythme comme si c'était le prolongement de mon sexe. Elle accélère et je fais de même, tendant le bassin, bougeant pour qu'elle aille plus fort autour de moi. Elle réclame de ralentir et moi d'accélérer, c'est infernal. Je la sens qui jouit sous mes doigts et ses doigts se refermant brusquement sur ma queue, j'éjacule dans sa paume, quasi-synchrone. Je macule ses cuisses et ses fesses de longs jets blancs dont les spasmes me soulagent de la tension intenable. Je l'embrasse amoureusement. Je récupère rapidement parce que la frustration est trop présente pour me permettre de gouter longtemps l'orgasme. Je soulève Nina dans mes bras, la serrant contre moi en la couvant d'un regard de feu. A grands pas, je l'emmène dans la chambre.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 10 Mar - 17:06

Il ne m'écoute pas, ne ralentit pas la cadence, ne fait au contraire qu'accélérer et je ne tiens plus. Je me crispe brusquement, me contracte autour de ses doigts et je jouis dans un cri rauque. Je sens sa queue qui tressaille contre ma paume et la sensation de son sperme chaud sur ma peau est grisante, terriblement excitante. J'en veux plus, déjà plus. Je suis encore tremblante dans ses bras, l'esprit embrumé par l'orgasme, mais c'était trop bref pour que je sois rassasiée. Je libère sa queue de mes doigts pour enrouler mes bras autour de son cou quand il me soulève pour m'emporter jusqu'à la chambre. Je crois que je serais malheureuse comme les pierres quand je serais trop lourde pour qu'il puisse me porter ainsi.

Je referme la porte derrière lui en donnant un léger coup de pieds dedans, au cas où Marisol reviendrait entre temps. La porte-fenêtre est entrouverte et l'air doux qui s'infiltre dans la pièce fait voler les voilages bruns accrochés aux fenêtres. Il me dépose en douceur sur le lit, encore plus précautionneux qu'avant depuis que je suis enceinte, comme si je risquais de me briser à tout moment. Je retire entièrement la nuisette que je balance dans un coin de la pièce et viens me lover contre lui en soupirant d'aise. Je glisse mes mains sur le bermuda qu'il porte encore. Enlève ça... Je le veux nu contre moi, constamment. Mon souffle s'est à peine calmé et les battements de mon cœur sont encore frénétiques, je peine un peu à récupérer, à retrouver totalement mes esprits aussi. Pourtant je sais qu'il faut que je patiente, ne serait-ce que pour lui laisser le temps de reprendre des forces.

Alors je me fais douce, sage surtout, je frotte mon nez contre son épaule, ma main posée sur son torse une fois qu'il est revenu près de moi. Est-ce que tu réalises tout le sexe que tu vas devoir rattraper, quand j'aurais accouché ? Je demande, la voix encore un peu trop rauque. J'ai envie de toi tout le temps, mon amour, tout le temps... C'est infernal. En réalité, je crois que je suis surtout dans cet état parce qu'on m'impose des limites, et que j'agis sans m'en rendre compte par esprit de contradiction. Je ne supporte pas l'idée qu'on me restreigne dans les relations que j'ai avec mon mari. Je voudrais pouvoir l'avoir contre moi constamment, pourtant au fond je suis consciente que mon corps ne tiendrait pas la cadence, pas en ce moment.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 10 Mar - 20:19

Madame est bien autoritaire.... Mais j'obtempère volontiers en finissant de me déshabiller pour me lover dans son dos, mes bras ramené autour d'elle dans la position que nous adoptons de plus en plus souvent. Et puis elle se tourne vers moi pour nicher son nez, humer mon épaule dans ce geste d'animal mignon et câlin, alors qu'elle ramène ses mains entre nous. J'adore quand elle est comme ça autoritaire mais avec une note de supplique dans la voix. Le contraste me fait toujours frémir entre l'envie d'obéir et celui de mater son insolence. Mais ces dernier temps, je cède toujours.

J'ai un rire grave à sa remarque parce que si on retrouve notre activité d'avant, y aura plus de créneau pour faire des rattrapages.  "Rattraper du sexe...on va en mourir c'est certain" Je caresse ses fesses, elle a à peine pris du poids et à par ses seins et son ventre, elle n'a pas changé. Je lui fais doucement le reproche. "T'es trop mince mon amour, tu manges pas assez."

J'ai un profond soupir parce que moi aussi elle me manque, physiquement en tout cas. Mais ce ne sera que pour mieux nous retrouver j'en suis persuadé. Et puis c'est pour cette petite fille, notre fille, qu'on le fait. J'ai une bouffée d'amour pour elles deux, mes deux amours, et cet amour a fini d'être douloureux, il est juste intense, joyeux, serein. Je l'embrasse d'un long baiser appuyé à ma langue vient ensuite se mêler à la suite. Je caresse ses fesses lentement, tellement heureux de sentir le contact de sa peau que je trouve encore plus douce qu'avant. "Moi aussi mon amour, je sais que c'est difficile mais c'est juste une période à passer." C'est ce que je me dis tous les jours. "Et puis tu peux me demander de m'occuper de toi si t'as trop envie, tu sais que j'adore ça." Juste la caresser, lui donner du plaisir, j'aime quand elle jouit par mes soin, peu importe comment.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 


Dernière édition par Slavenko Kovacs le Ven 10 Mar - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 10 Mar - 20:31

C'est pas ce qu'on a toujours dit, de toute façon ? Qu'on mourrait comme ça ? J'ai un sourire mutin parce que là aussi, les choses changent. Avant, j'étais persuadée de vouloir mourir pour lui, que la vie n'avait plus aucune valeur s'il n'en faisait pas partie. C'est toujours le cas, je pourrais toujours mourir pour lui... Mais un autre petit être va bientôt se rajouter à l'équation, et je sais que ça va tout changer. Je suis convaincue qu'il sera fou d'elle, je l'imagine déjà fondre de bonheur et se faire mener par le bout du nez par une enfant. Chaque fois que j'essaie d'imaginer que ce sera bientôt notre vie, je ne peux m'empêcher de sourire, et une bouffée de bonheur m'envahit.

Je fronce le nez quand ses mains glissent sur ma peau. Mais si, je mange... Et puis t'en fais pas, quand j'arrêterais le boulot, Marisol me forcera à manger toute la journée. Et puis le médecin m'a gentiment réprimandée à ce sujet, mais il a dit que j'étais en bonne santé, alors je ne suis pas inquiète. C'est juste que j'ai eu beaucoup de nausées les premiers mois, ce qui m'a empêchée de grossir malgré le fait que je mangeais plus. Mais ça va mieux depuis quelques temps, les choses devraient bientôt rentrer dans l'ordre. Je secoue doucement la tête, fais mon enfant boudeuse comme je le fais si souvent en ce moment. C'est moins difficile pour toi... C'est la mienne de libido, qui atteint des pics vertigineux. Je me fais l'effet d'une nymphomane. Pourtant je sais que les plaisirs solitaires qu'il s'accorde très probablement ne soulagent pas grand chose de la tension. Parce que ce n'est pas de sexe qu'on a envie, c'est de sexe l'un avec l'autre. Je n'avais pas du tout ce besoin frénétique de baiser dix fois par jours quand il a disparu cinq années durant. Au contraire.

Mes lèvres s'étirent en un léger sourire et je hoche doucement la tête. Je sais... Mais je n'ai pas envie qu'il s'occupe de moi, je veux nos corps enlacés comme avant. Malgré tout je m'abstiens de le dire, parce que ça ne ferait que remuer le couteau dans la plaie. Je sens la Crevette bouger alors je récupère l'une de ses mains pour la poser sur mon ventre, mon sourire s'élargissant un peu plus. Tu sais quoi...? On la confiera deux jours à ta sœur quand elle viendra nous voir, et on se fera un week-end de rattrapage dans un hôtel, comme avant. Je dis ça en plaisantant, parce que je sais déjà que les premiers temps, je refuserais de la quitter des yeux une seule seconde.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 10 Mar - 22:35

Je grogne, pas du tout convaincu que ce soit moins difficile pour moi. Moi aussi je veux son corps et nos jeux de compensation ne me satisfont que superficiellement. Je brûle encore plus de me perdre en elle après. Pourtant c'est vrai, je ne peux décemment pas dire que je suis en manque. Quand j'entends parler mes collègues, j'hallucine un peu. Moi je ne dis rien, je me contente de hausser les épaules avec cet air entre étonnement et compréhension et en général on me fout la paix. Ou alors je réponds ma femme est enceinte et là ils démarrent tous seuls la conversation en faisant les questions et les réponses. Il n'y a que nos amis proches qui devinent la passion qui nous lient. Par exemple Anita et Pedro, je ne suis pas sur qu'ils soient dupes parce que n'importe où qu'on soit, Nina et moi nous mangeons des yeux, nous nous frôlons du bout des doigts, volons des baisers entre l'apéritif et l'entrée.

"Je t'aime Nina, te quiero, volim te...dans toutes les langues..." je souris, lèche sa langue de mienne, rigole doucement "de toute ma langue. On fera l'amour encore dix millions de fois zlato, t'inquiète pas pour ça. Je t'aime tellement." Je la caresse lentement, les mains parcourant son corps avec des gestes doux mais possessifs. "D'accord mon amour, mais on va pas abandonner notre fille trop tôt hein ? Je te promets qu'on fera l'amour comme avant, on aura tout le temps du monde..." J'embrasse son cou, ses épaules et descends vers ses seins que je lèche avec passion. Je prends la main de Nina et la guide vers mon sexe qui gonfle doucement. J'ai envie de sentir encore sa main sur moi, me faire renaître parce que j'ai envie d'elle, de me loger en elle.






"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 10 Mar - 22:47

Je ne me lasse pas de ces mots, même s'il m'a fallu quelques longues semaines pour accepter de les croire à nouveau. En fait je crois que je l'ai réellement pris au sérieux quand j'ai réalisé qu'il ne fuyait pas en apprenant la grossesse, que c'était réel, qu'il voulait réellement tout ça avec moi et qu'il avait bel et bien changé. En mieux, pourtant je le trouvais déjà parfait à l'époque. Les battements de mon cœur s'accélèrent et je soupire contre sa bouche. Moi aussi je t'aime... L'une de mes mains remonte dans ses cheveux, je les caresse du bout des doigts sans les emmêler encore. Je m'inquiète pas... T'es là, je m'inquiète plus... Et je bois chacune de ses paroles, je crois que je suis arrivée à un stade où je le croirais aussi, s'il me promettait de m'emmener en voyage sur la Lune. Mais non, on l'abandonnera pas... Je sais qu'on trouvera du temps, on s'est toujours débrouillés pour en trouver, même quand il était à la tête du Klan et que moi je jonglais entre les cambriolages et le boulot au bar. On trouve du temps parce qu'on n'a besoin de rien d'autre, je sais très bien qu'au fond on s'en fiche de voir du monde, qu'on s'isolera dans une bulle sans problème si on se manque trop.

Je ferme les yeux, expire un gémissement plaintif quand ses lèvres glissent sur ma peau. Je me cambre, lui offre mes seins devenus plus sensibles à cause de la grossesse mais je ne crains rien, parce que ses gestes à lui sont aussi devenus plus doux. Je me laisse guider par sa main et viens enrouler mes doigts autour de sa queue. J'échappe un soupir d'aise de le sentir prendre consistance contre ma paume et j'entame de lents mais inexorables mouvements de va et vient autour de lui. Je l'attire à moi pour qu'il m'embrasse encore, je veux boire son souffle, me dissoudre contre ses lèvres. Les gestes de ma main s'accélèrent et mon souffle se fait plus court contre sa bouche. Želim te... Je le veux constamment, de toutes les façons possibles. Je crois que les gens autour hallucinent de nous voir toujours collés l'un à l'autre comme deux adolescents en rut, mais c'est parce qu'ils ne savent pas tout ce qu'on a traversé, parce que personne ne comprend qu'on ne peut pas lutter;




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Sam 11 Mar - 10:32

L'amour que j'ai déjà pour le petit être qui n'est même pas encore né est effrayant. Comment est-ce possible tant d'amour sans même se connaitre déjà. Quand je passe ma main sur le ventre de Nina et la bouffée d’amour est immédiate. Non seulement pour elle, ma femme et mon amour à jamais mais pour notre fille. Je rêvais d'une petite fille à choyer et Nina m'offre ce cadeau. Ma passion pour elle ne s'en est trouvée que redoublée. Je me penche, écarte ses cheveux pour embrasser son cou, remonte vers ses lèvres où elle expire en soupirs qui me font frémir. Je souffle plaintivement alors que le désir revient, né de sa main "Nina..."

Je retiens son poignet et m'écarte, j'ai d'autres idées. Je cherche son regard et secoue doucement la tête, avec un sourire de loup aux lèvres. Je ne veux pas juste me glisser en elle, pas ce matin. Elle s'est trop plaint pour que je ne fasse que ça. Je la provoque d'une voix rauque et impérieuse "Pas comme ça srce, on va y aller un peu plus fort que ça. Mets-toi à genoux, face à la tête de lit, les mains à plat dessus." Je l'aide à se placer comme je le veux avant de me placer derrière elle. Je caresses ses flancs, vais vers ses fesses sur lesquelles je me penche pour les embrasser les lécher, glisser mes doigts entre les globes appétissants, tentants.

Quand son souffle est si court que je sais qu'elle est prête, je reviens me coller contre son dos et frotte mon sexe au sien avant que je ne me guide en elle pour m'enfoncer lentement, sans brutalité. J'étouffe un cri rauque contre son épaule en prenant enfin possession de son corps. Je crispe mes mains sur ses seins, restant sans bouger pour profiter du plaisir brut qui m'envahit comme une vague brûlante. Oh dušo ! Le plaisir octroyé sur la terrasse me permet au moins de me contrôler et de faire durer cette nouvelle étreinte. Putain, c'est si bon d'aller et venir en elle par à-coups brefs, pas trop profonds mais rapides. Crispé de plaisir, j'attends qu'elle me provoque de ses reins, qu'elle vienne me chercher de ses mouvement et de ses gémissement pour aller plus fort.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Sam 11 Mar - 13:49

Ses doigts s'enroulent autour de mon poignet pour figer mes gestes et je cille, me demandant un instant pourquoi il me repousse avant de comprendre. Les battements de mon coeur s'accélèrent brusquement et son regard sur moi me fait frémir d'anticipation. Je crois que c'est ce qui me manque le plus depuis le début de la grossesse. Cet air autoritaire, ses ordres qui claquent sur ma peau. Il sait bien que je ne peux qu'être docile, de toute façon j'ai abandonné la rébellion trop violente depuis que je suis enceinte parce que j'ai trop envie de lui pour lui résister. Je me vengerais quand j'aurais accouché. Je m'exécute, pivotant pour m'agenouiller face à la tête de lit sur laquelle je pose mes mains, un lent frisson me parcourant l'échine quand il glisse ses doigts sur ma peau. J'échappe un gémissement au contact de ses doigts, de ses lèvres sur moi, et je me cambre, me crispe d'anticipation.

Je tressaille violemment quand il coulisse en moi, tremblant comme s'il ne m'avait pas prise d'une semaine alors qu'on a fait l'amour hier soir. Je rejette la tête en arrière, me crispe pour tenter de maîtriser mes tremblements, mais les gémissements m'échappent déjà quand il commence à aller et venir en moi. Ses mains agrippées à ma chair me font frissonner et je me tends vers lui, ondule pour venir à sa rencontre, le pousser à accélérer le rythme mais surtout l'intensité. Je gronde d'approbation quand il répond à ma supplique silencieuse. Oh putain... Le plaisir que je ressens à le sentir de nouveau en moi de cette façon est indicible. Je me tends plus fort vers lui, viens claquer mes fesses contre son bassin à chaque nouvel à-coup en l'intimant d'y aller plus fort, de ne surtout pas s'arrêter.

Son prénom commence à fuser d'entre mes lèvres comme une litanie jusqu'à ce que je ne sois plus capable d'articuler autre chose que des gémissements rauques. L'orgasme grimpe de mes reins, me transperce comme une lame de fond et je jouis dans un cri plus aigu qui fait trembler tous mes membres, tentant vainement de m'accrocher à la tête de lit pour ne pas m'effondrer.





Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Sam 11 Mar - 15:19

Mes mains sur ses seins, les pressant assez pour en sentir la chaleur et le poids, je continue à mesure qu'elle se tend et gémis, supplie. Je mords mes lèvres pour me contrôler, je ne vais pas à fond, même si je sais qu'elle le voudrais mais je vais déjà assez fort, plus fort que ce qu'on fait ces dernières semaines, mais en remplaçant la profondeur de mes mouvements par la sécheresse de ceux-ci. Ses cris sont une musique à mes oreilles.

Elle jouit, s'affaissant dans mes bras et je glisse hors d'elle, n'ayant pas encore atteint mon plaisir. Elle est toujours si excitée ces dernier temps que c'est fréquent qu'elle vienne rapidement, bien avant moi. Je la tiens dans mes bras, la love contre moi en nous rallongeant. Je la laisse profiter des spasmes de plaisir qui la secoue mais je suis si excité que je l'embrasse en mordillant ses lèvres. Je soulève sa jambe la cale contre ma hanche pour revenir vite me loger en elle. Je ne suis pas encore gêné par son ventre pour ça. Je chuchote Nina, Nina... Je vais encore en elle, rapidement, me laissant absorber par sa chaleur pour jouir à mon tour en gémissant de plaisir. Je l'enfouis contre mon épaule d'un geste d'amour protecteur et reconnaissant. Nina est tout. C'est la femme qui a donné un sens à ma vie. Avant elle, il n'y avait rien, aucun but, aucun espoir, et après la longue traversée du désert, ces cinq ans où j'ai cru que renoncer à elle était notre salut pour cesser de nous faire du mal, j'ai compris qu'il n'y avait qu'elle. Que je devais cesser de lutter et accepter le bonheur sans crainte, que j'y avais droit dans ses bras. Je la serre délicatement parce qu'elle est la chose la plus précieuse de mon univers, elle est mon univers, elle et le bébé qu'elle porte. Je caresse son ventre amoureusement, embrasse ses cheveux. "Volim te."

Un peu plus tard, après une débauche de câlins et de mots d'amour, de caresses et de tendres baisers, je lui propose en ronronnant "Jacuzzi ou Piscine ?"



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Sam 11 Mar - 15:30

Je sais qu'il n'a pas joui mais je ne suis pas en mesure de me contrôler, de toute façon j'ai cessé d'essayer depuis longtemps. Je me laisse entraîner, docile poupée de chiffon qu'il manipule à sa guise, et viens me lover contre lui en enroulant mes bras autour de son cou. Je l'attire à moi, me presse contre lui, mord sa bouche parce que malgré l'orgasme, je meurs d'envie de le sentir jouir au fond de mon ventre. J'enroule ma jambe autour de lui, le laisse se fondre en moi avec un gémissement plaintif, les spasmes de l'orgasme prolongés par les mouvements saccadés qu'il imprime entre mes cuisses. Je sens enfin son sexe qui tressaille en moi et je le serre plus fort contre ma poitrine, ignorant la légère douleur que ce geste engendre. Volim te... Je me laisse aller contre lui quand il se retire, me glisse tout contre son torse, reprend mon souffle contre sa peau en le berçant de ces mots d'amour que je sais dire à présent, sans chercher à les limiter.

J'ai un sourire mutin et je viens mordiller l'angle de sa mâchoire en soufflant : Piscine, mon amour. J'aime toujours autant le jacuzzi mais il fait trop beau pour que j'ai seulement envie de m'asseoir, immobile, engluée dans la chaleur de l'eau. J'ai envie de nager, de profiter du soleil qui ne cogne pas encore assez pour que ce soit dangereux de m'exposer. Déjà, ma peau a pris une teinte légèrement plus hâlée depuis qu'on habite ici. C'est presque rien mais je sais que Slavenko, lui, l'a remarqué. Et puis j'aime nager, depuis le début de la grossesse. Je n'avais jamais réellement essayé avant mais le médecin m'a dit que c'est le sport le plus inoffensif et je tenais absolument à rester sportive. Finalement j'y ai pris goût, même si j'ai hâte de retourner courir pour faire des choses qui me défoulent un peu plus.

Je me déprends de ses bras après un dernier baiser et je me lève pour récupérer un maillot de bain, par égard pour Marisol, la pauvre. J'enfile le bikini pourpre, mes goûts n'ont pas changé, et attrape deux serviettes au passage, dans le grand placard de la chambre. J'en jette une à Slavenko avec un sourire. Tu sais ce qui me manque ? La sangria. Je n'ai jamais été alcoolique, mais un cocktail au soleil, putain je tuerais pour ça.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 12 Mar - 1:15

"Piscine, bon choix..." Moi aussi je préfère amplement la piscine. L'eau va être bonne, un peu froide sans doute pour Nina, même avec les 28° que le thermomètre affiche. Le temps de mettre nos maillots de bain, nous allons main dans la main à la piscine. "On peut te faire une sangria sans alcool si tu veux. Je demanderais à Marisol d'acheter du jus de raisin. Ça fera illusion avec des fruits dedans, une paille et de ces p'tits tournesols à cocktail. "

Je rentre dans l'eau avant elle, me tourne en surnageant pour l'observer qui tête frileusement la surface du bout de l'orteil. Je la trouve si belle bien que le hâle léger de sa peau me chagrine un peu. J'aimais la blancheur de neige immaculée de sa peau de lait, à présent, en y regardant bien, elle a des démarcations de bronzage. Je ne l'en aime pas moins pour autant. Sa silhouette aussi a changé mais elle s'est arrondie sans s'alourdir et je m'inquiète sans cesse pour elle pourtant, le médecin assure qu'elles sont en parfaite santé toutes les deux. Je tends les mains vers elle, l'appelle d'une voix joueuse "viens me rejoindre zlato. L'eau est délicieuse."

Quand enfin elle me rejoint, elle vient se lover contre moi pour que je la réchauffe, ce que je fais dans un baiser langoureux dans son cou. "Bravo mon amour, t'as mis moins d'une demi-heure pour me rejoindre ! " Je la taquine ce n'était pas si long je vous rassure ! Je la relâche et nage un peu avec elle. Je sors avant elle mais je m'assieds au bord de la piscine, les pieds dans l'eau pour la regarder faire ses longueurs. Elle aime faire un peu de natation pour garder la forme, comme si elle avait peur que la grossesse ne la déforme trop ou la ramollisse ? Craint-elle que je ne la désire plus quand elle sera aussi ronde qu'un lamantin ? Je ne crois pas que ça puisse m'arriver un jour de ne plus la désirer même à 80 balais.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 12 Mar - 12:33

Je fronce le nez, pas vraiment convaincue. Le meilleur dans la sangria ça reste l'alcool, hein... Mais t'as raison, au moins ça fera illusion. De toute façon c'est le genre de boisson dans laquelle on ne sent pas vraiment l'alcool, dissimulé par tout le sucre. Avec un peu de chance j'arriverais à me convaincre que je suis ivre, haha.

Je le suis jusqu'à la piscine, me laisse envelopper par le léger vent chaud qui flotte dans l'air et qui sera insupportable en plein été. Slavenko rentre d'un seul coup, sans se poser de questions, et moi comme à mon habitude j'hésite longuement, l'air de me demander si je ne vais pas mourir d'hypothermie alors que l'eau est à presque 30°. Eh, j'arrive. Le nez plissé, je procède par étapes, reste bloquée au niveau du ventre parce que ça reste le plus difficile, mais je finis par le rejoindre en échappant un hoquet de stupeur, genre c'est gelé. Je nage rapidement jusqu'à lui et viens me blottir contre la chaleur de son corps, entourant son cou de mes bras en me pressant contre lui, du moins autant que mon ventre arrondi me le permet. T'as vu ça, je progresse hein. J'ai un sourire amusé avant de lui voler un baiser.

Comme souvent, il sort avant moi et je m'applique à faire mon sport de la journée pour me donner bonne conscience. Je n'ai absolument rien cambriolé depuis qu'on a quitté New-York ensemble, mais je suis déterminée à conserver ma silhouette de voleuse. Je crois que c'est la seule chose qui m'effraie réellement dans cette grossesse, l'idée de me laisser aller et que Slavenko se détourne de moi, se lasse et m'abandonne au profit d'une autre, plus jeune et en meilleure forme. En fait c'est ma plus grande crainte dans la vie, de façon générale, parce que je serais toujours incapable d'oublier tout à fait son abandon. J'essaie d'entretenir le mythe, de ne plus jamais lui donner aucune raison de partir. D'ailleurs je répète qu'il n'aura pas le droit d'assister à l'accouchement parce que sinon il ne voudra plus jamais me toucher. Je nage pour le rejoindre quand j'estime que j'ai fait suffisamment de longueurs, et je me glisse entre ses jambes, le nez levé vers lui tandis qu'il profite du soleil. Tu veux sortir cet après-midi ?




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 12 Mar - 15:08

J'observe ma naïade s'ébattre dans l'eau avec un demi-sourire amoureux et protecteur. Je me sens comme un loup veillant sur sa meute et c'est un sentiment si puissant, si fort qu'il m'emplit tout entier de satisfaction. Je profite du soleil qui n'est pas trop fort et de la chaleur de cette belle journée madrilène. Quand elle revient vers moi, je souris en me penchant vers elle. De l'index, je caresse l'ovale de son visage, toujours autant attiré par sa peau qu'avant. Elle ne peut pas être à proximité de moi sans que j'ai envie de la toucher. Je hoche la tête doucement à sa proposition.

"C'est une bonne idée si tu me gardes un créneau en rentrant pour la sieste et que tu me promets de te reposer. De toute façon nos invités n'arrivons pas avant 21h, je n'arrive toujours pas à me faire à ces horaires espagnols ! " Je me lève bien trop tôt pour leur mode de vie, et en conséquence, je me couche tard aussi. Heureusement, je n'ai jamais eu besoin de beaucoup de sommeil et j'apprends à me mettre à la sieste ! Crapuleuse si Nina est là, je dois l'admettre. "Qu'est-ce que tu voudrais qu'on aille marcher et faire de la barque au parc du Reitiro ? Ou tu pensais à autre chose ? Du shopping pour le bébé ? " Parfois on va flâner sur les avenues des magasins. Je suis fier d'avoir ma femme à mon bras, son ventre témoignant de notre bonheur. J'ai déjà acheté des choses pour le bébé, des chaussons si petits qu'ils tiennent tous les deux dans ma paume de main, un cheval en bois à bascule trouvé dans une brocante et que je suis occupé à poncer et repeindre. Je me suis un peu emballé elle ne pourra pas en faire avant un ou deux ans au moins.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


En ligne
avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3898
› Nombre de RP : 107

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 12 Mar - 15:18

Un sourire éclaire mes traits dès qu'il pose sa main sur moi et je me sens fondre d'amour, encore. C'est un sentiment éternel qui se renouvelle chaque jour, et je crois qu'il n'est qu'amplifié par le fait que j'ai cru l'avoir perdu durant cinq ans. Je me sens toujours plus amoureuse, et chaque nouvelle journée à ses côtés est une victoire, une nouvelle preuve qu'il ne m'abandonne pas. Moi j'adore l'heure espagnole. Il le sait. De toute façon, j'ai toujours beaucoup plus dormi que lui. Si je peux faire la grasse-matinée, c'est avec plaisir. Et avant que je sois enceinte, la grasse-matinée était souvent interrompue par au moins deux parties de jambes en l'air entre lesquelles on se rendormait l'un contre l'autre. J'adore l'Espagne. Vraiment. J'aime l'ambiance dans les bars, les tapas, la musique, danser en boîte de nuit, me coucher tard et prendre l'apéro à 21h. Je n'ai jamais été si heureuse que depuis que je suis ici. Je passe mon temps à me reposer ! Je te promets un créneau pour une sieste. J'ai un sourire mutin et ma façon de prononcer ce mot montre que je ne pense pas du tout à dormir.

Je fronce le nez, réfléchissant à ses propositions. Il faut vraiment qu'on lui trouve un prénom pour arrêter de l'appeler "le bébé". Ca me tue, parce que ça fait tellement impersonnel ! Alors que c'est ma fille, c'est déjà ma fille même si elle n'est pas là. Je l'aimais avant de savoir que c'était une fille, m'extasiais avant les trois mois réglementaires qui m'autorisaient l'extase, avant d'être rassurée sur le fait que je ne la perdrais pas. Non, aller faire de la barque c'est bien. On a déjà fait les magasins le week-end dernier. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour mais en plus de ne pas être effrayé à l'idée d'être père, Slavenko s'implique énormément dans cette grossesse. Et très souvent, c'est lui qui m'incite à prendre soin de moi, à faire les choses correctement, à manger plus, à me reposer plus. Mais c'est aussi lui qui s'arrête, souvent, devant les boutiques pour enfant ou les magasins de jouet et qui essaie de me convaincre d'y entrer. On est en train de refaire entièrement ce qui sera sa chambre et il a déjà des idées pour quand elle pourra crapahuter à quatre pattes.

Je m'éloigne pour atteindre les escaliers et sortir de la piscine. Avant je me hissais sur le rebord, mais avec mon ventre j'ai quand même un peu de mal maintenant, même si je n'en suis pas encore incapable. J'attrape une serviette pour m'en envelopper. Ca te va comme programme ?






Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


En ligne
avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5188
› Nombre de RP : 124

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Lun 13 Mar - 15:46

"C'est joli le bébé, moja beba, et puis on a encore 4 mois pour trouver..." De nous deux c'est surtout elle qui est la plus difficile pour s'arrêter sur un prénom. A croire que c'est la chose la plus importante au monde. Je sais qu'elle a souffert d'être orpheline, elle me disait que Nina, c'était surtout deux syllabes faciles à retenir. Je propose donc naturellement "moi je veux un long prénom, avec pleins de syllabes. Veronica ou Angelina. Ou un prénom composé, un prénom d'ici pour faciliter son intégration Maria-Angelica. Comme ça le garçon qui voudra sortir avec elle aura plus de deux neurones, hein..".

Je ris à cette plaisanterie du premier jour entre nous. Nina et ses réparties acides, son humour même dans les pires moments. J'ai toujours aimé ça. Je me relève, l'attends pour qu'on aille prendre une douche, sage pour une fois, bien obligé. Je m'habille d'un bermuda et d'une chemisette claire.

"Parfait moje zlato.
Je vais prévenir Marisol de ne pas faire à manger, on ira dans ce tapas près du lac et on fera un tour de barque pour digérer. Je vais encore pouvoir faire saillir mes muscles pour toi moje zlato, je ferais se pâmer toutes les petites vieilles environnantes et tu pourras jouer les fières et les possessives en t'accrochant à mon bras. Après on rentrera et j'te ferais l'amour pour t'assurer que c'est toujours toi que j'aime et pas mémé Dolorès de Fuentes"


Je fous mon portefeuille dans la poche arrière de mon short, prends mes lunettes de soleil et je vais prévenir la gouvernante rentrée des courses et réfugiées dans l'office que Madame et moi, nous sortons. Je sors la décapotable du garage. Ouai, nous sommes à Madrid, autant se faire plaisir. J'attends Nina en mâchouillant un cure dent. J'ai cessé de fumer depuis qu'elle est enceinte mais j'ai remplacé un tic par un autre.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina]

Revenir en haut Aller en bas

UA - Look Back on Your Life [Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Sujets similaires

-
» La nina el nino
» Le phénomène "second life"
» La NINA actuel est l'un des plus puissants depuis un siecle....
» Nina la chienne de Brigitte Bardot perdue
» Apocalyptica/Nina Hagen - Seemann.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Annexes :: RP Alternatifs :: Univers Alternatifs-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)