AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UA - Look Back on Your Life [Nina] - Page 9



 

Partagez|


UA - Look Back on Your Life [Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
les locatairesles potins


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Sam 6 Mai - 20:13

Je répète, buté sur la question parce que j'imagine mal une fille jolie qui me ressemblerait ! Et ma fille, je ne la vois que jolie, adorable. Je péterais les genoux de tous les mecs l'approchant, je m'en fous, mais elle sera belle. Comme sa mère. "Je préférerais qu'elle te ressemble. " Je pose sa main sur son ventre, le caresse. C'est un geste que j'ai assez rarement en public. Déjà parce que je ne suis pas sur qu'elle aime qu'on la touche comme ça, pas pour elle mais pour l'enfant, à tout bout de champ (c'est fou le nombre de personnes qui peuvent vouloir se jeter sur le ventre de Nina dans un accès de câlinerie déplacée qui me hérisse, je ne vais surement pas leur donner l'exemple); ensuite parce que je trouve que c'est très intime comme geste. Beaucoup plus que baiser et risquer de se faire surprendre par exemple. Ne cherchez pas pourquoi, c'est comme ça que je le vois.

Je m'écarte et m'empare de mon verre pour le siroter. "J'aime beaucoup les prénoms en A. On cherche un prénom court qui finit par A, c'est ça ? Pourquoi pas Olivia ? Ou Leila ?" Ouai je connais les prénoms en A, y a pas que ma femme qui écume les sites de prénom pour bébé, même si je ne l'avouerais jamais. "Ou Chiara" Mouai, je sais pas si on est prêt à choisir. Je veux le prénom parfait et Nina aussi, on est pas rendu ! Et puis surtout chercher ensemble a des allures de rituel amoureux et je n'ai pas envie d'y renoncer maintenant, alors je cherche encore, sans relâche.

Je me rapproche de Nina, bougeant ma chaise dans un sursaut qui la décolle. Je passe mon bras derrière elle, caresse son cou, le masse doucement. "ça va srce ? T'es pas trop fatiguée ?" Je m'inquiète constamment pour elle, j'aurais voulu qu'elle arrête de bosser dès qu'on a su qu'elle était enceinte, mais je n'ai pas eu gain de cause, vous imaginez bien. Alors je harcèle Anita pour qu'elle veille sur Nina et l'oblige à lever le pied. Je suis diabolique "est-ce que tu as faim ? Tu veux manger maintenant ?"




"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 7 Mai - 12:39

Son entêtement borné me fait sourire, m'attendrit et je plisse les lèvres en une moue d'excuse. Je suis désolée, mon amour, mais je suis pas certaine que tu sois encore en mesure de décider, là... Disons que maintenant, faut laisser la génétique faire son oeuvre et il va avoir du mal à se plaindre auprès du S.A.V si notre fille lui ressemble plus qu'à moi. Moi, je suis sûre qu'elle sera magnifique dans tous les cas, parce que je sais déjà qu'on la regardera avec cette subjectivité propre à tous les parents, qui fait qu'ils trouvent forcément que leurs enfants sont les plus beaux au monde. Un long frisson me parcourt l'échine quand il pose sa main sur mon ventre, par-dessus le tissu de ma robe, mais quand même. J'ai toujours adoré qu'il me touche le ventre, même avant d'être enceinte, mais encore plus maintenant. Je crois qu'à l'époque déjà je ressentais une émotion assez triste quand il posait sa main sur mon ventre, parce que j'étais convaincue qu'il serait éternellement vide.

Pourquoi qui finisse forcément par A ? Bon, c'est vrai qu'en Espagne c'est courant mais il y a des tas d'autres prénoms ! Ouais, Olivia c'est joli... Je plisse le nez et sors mon téléphone. J'ai enregistré une liste avec tous les prénoms qui nous plaisent à tous les deux, j'essaie de la compléter au fur et à mesure de la journée parce que nos conversations, peu importe le sujet de base, sont fréquemment interrompues de "et Clara, t'en penses quoi ?". La liste est déjà longue, une dizaine de prénoms, je ne suis pas sûre que ça serve à grand chose du coup, il va nous falloir faire un sacré tri ! Je rajoute Olivia sur la liste, donc. Pas Leila parce que ça me plaît moins, mais j'ajoute aussi Chiara. Voilà, douze prénoms, putain ça ne s'arrête jamais de grandir !

Je soupire d'aise quand il se rapproche de moi, m'enveloppe de sa chaleur, sa main sur ma nuque. Non ça va, j'ai dormi longtemps ce matin. Pour une fois, d'ailleurs. Je secoue la tête, glisse ma main dans la sienne. Non, il est encore tôt. Je t'assure que ça va. J'essaie de ne jamais m'agacer de ses attentions parce que je suis infiniment touchée qu'il veille sur moi de cette façon. Mais c'est difficile de garder mon calme quand je sais qu'il a rangé Anita de son côté, et qu'elle essaie de me gaver comme une oie ! Vous n'imaginez pas la tête des clients quand on leur fait visiter un appartement et qu'au beau milieu du salon elle me tend une barre de céréales, à n'importe quelle heure de la journée, en déclarant qu'il faudrait pas que je manque de fibres ! Ils sont mignons, je vais pas me plaindre, mais je suis surprotégée, c'est certain. On reprend la balade ?




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Lun 15 Mai - 15:12

"J'aime bien quand ça finit par A, c'est féminin, c'est joli." Quoi ? J'ai le droit d'avoir mon opinion sur la question et ma fille sera belle comme sa mère, c'est tout. Y a même pas à discuter. Mon visage s'éclaire de rire contenu à mon propre entêtement. Je suis capable de faire la part des choses et d'en rire aujourd'hui. Je secoue la tête "non pas Clara" et je la regarde noter sur notre liste déjà longue, et qui s'allonge encore plus tous les jours. Cela trompe mon impatience de l'attente. C'est long une grossesse pour qui la désire, et je la désire, c'est quelque chose que je n'aurais jamais cru possible un jour. Nina est capable de faire des miracles.

Je sais que je suis pénible avec mes attentions constantes, mon air de cerbère à veiller sur elle alors je n'insiste pas et j'accepte qu'on reprenne notre promenade sans discuter, mais sachez que ça me coute énormément. On marche encore un peu et j'opte pour un subterfuge. "On fait un tour en barque alors." Au moins, elle sera assise pendant que je ramerais en essayant de rester à l'ombre des saules qui bordent l'étang. Elle me connait par cœur, je sais qu'elle n'est pas dupe de mon stratagème mais elle me laisse faire, c'est le principal. J'amène la barque au sol pour qu'elle puisse entrer dedans sans risque et ensuite, je la tire dans l'eau, mouillant mes chaussures et mes jambes jusqu'au mollet avant de grimper dans l'embarcation et de prendre les rames pour nous écarter du bord. J'ai pris l'habitude maintenant de manier la barque, on vient souvent ici, on adore ce lieu même l'hiver, surtout l'hiver quand il y a moins de monde. Les espagnols sont les gens les plus frileux qui soient, ce pays correspond tellement bien à Nina que peut-être sa mère était espagnole? Je rame dans l'ombre des arbres avant de nous laisser dériver un moment.







"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 19 Mai - 10:09


Je trouve ça attendrissant et je décide de prendre ça comme un compliment personnel parce que mon prénom finit par un A et que mon ego a constamment besoin d'être reboosté en ce moment. Ornela aussi, ça termine par un A, mais j'ai dépassé ma jalousie à propos de cette femme il y a longtemps. D'autant qu'aujourd'hui, c'est avec moi qu'il veut un enfant, il n'en a jamais voulu avec aucune autre. De quelle autre preuve d'amour aurais-je besoin ? Je fronce le nez et ne note donc pas Clara, c'est dommage j'aimais bien ce prénom, mais la liste qu'on a est déjà longue ! C'est fou parce qu'on en parle tout le temps, et quand on n'en parle pas j'y pense constamment. Au début j'étais pudique sur le sujet, j'essayais de faire comme si de rien était alors que ça m'obsédait clairement, mais j'avais peur qu'il se lasse et qu'il regrette, parce qu'il n'a jamais voulu d'enfant avant. J'essayais de me faire discrète, de ne pas l'étouffer de mon enthousiasme. Mais finalement il a été si enjoué lui aussi que j'ai une fois de plus baissé ma garde et aujourd'hui je me laisse aller sans crainte.

J'ai un sourire amusé lorsqu'il propose le tour en barque parce que je ne suis pas dupe une seule seconde. D'accord, comme ça je pourrais te mater pendant que tu rames. Ce qui est bien, c'est qu'il fait beau et chaud aujourd'hui. Avec un peu de chance l'effort le fera transpirer, il ôtera son haut et je pourrais me rincer l’œil correctement. Je m'installe, aussi confortablement qu'il est possible de l'être dans une barque, et je le dévore des yeux tandis qu'il nous éloigne du bord. Alors c'est décidé, on part en vacances en juillet ? Je demande, le regard brillant, même si j'ai parfois l'impression que ma vie ici avec lui ressemble à des vacances perpétuelles. On pourrait aller à Cadix, en Andalousie ? J'ai toujours voulu y aller, il paraît que c'est magnifique. Bon, par contre il fera une chaleur infernale, mais je fais comme s'il ne le savait pas et moi non plus. Juillet, ce sera la fin de la grossesse, quasiment. J'ai envie de partir un peu avec lui, de profiter de nos derniers moments de solitude, qu'on prenne des vacances juste en amoureux parce que je ne sais pas quand on pourra en prendre à nouveau de cette façon. D'ailleurs je demande, en fronçant le nez : Tu pourras prendre des congés, après l'accouchement ? Pour rester avec nous.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mer 24 Mai - 10:38

"Tu veux mater, srce ? ça tombe bien j'ai chaud de ramer..." je ne me fais pas prier à son sous-entendu à peine déguisé. on se connait trop bien pour que je ne le perçoive pas. Je me mets donc torse nu pour plaire à ma femme, enceinte et aux hormones en ébullition. Quel homme ne serait pas ravi de l'effet qu'il produit sur son épouse. Je l'enveloppe d'un regard caressant et d'un sourire amoureux.

"Cadix ? On va mourir de chaud srce ! Je veux bien mais ait pitié de moi, on prend une villa avec climatisation et piscine ! j'veux pas finir comme une tranche de bœuf séché au soleil." C'est notre premier été en Espagne et j'appréhende un peu. Je sais néanmoins que je m'adapterais, je le fais toujours, surtout si ça plait à Nina. "Enfin y a la mer, c'est déjà ça. Demande à Anita si elle connait pas des locations par là bas, tu veux srce ? Je demanderais à Pietro de mon coté. Faudrait déjà qu'on réserve, on est pas en avance pour le faire pour la pleine saison !" Le médecin a dit qu'elle pouvait se déplacer, je ne m'inquiète pas trop. Je peux facilement avoir une voiture très confortable de l'ambassade et si besoin on fera la route en deux fois trois heures.

J'ai le droit à deux semaines de congé pour ma petite poupée et sa mère. Je peux les prendre quand je veux dans les trois mois après l'accouchement. Tu veux que je sois à la maison quand tu rentreras de la maternité, dušo ? J'ai cessé de ramer et je caresse Nina du regard, elle est encore plus belle depuis qu'elle est enceinte. Ses seins se sont alourdis mais surtout elle a un air de douceur sur le visage, et de sérénité, je ne sais pas comment l'expliquer mieux que ça. Après qu'on se soit retrouvé, elle avait souvent des crises d'angoisses, et même de fureur envers moi comme si elle cherchait inconsciemment à me pousser à bout pour que je parte et lui prouve qu'elle avait raison, que j'allais de nouveau la quitter. Et puis soudain, elle me demandait de l'abreuver de mots d'amour, de la rassurer, de lui répéter dix millions de fois que je n'allais nulle part sans elle. En Serbie ça a été très dur, pour elle, pour nous deux. Mais je savais que je devais le supporter parce que tout était ma faute. Et puis l'Espagne et le bébé sont venus nous apaiser, nous réparer. Aujourd'hui, je crois qu'on a un équilibre. Je suis impatient, fébrile parfois de découvrir ma fille. Il m'arrive encore, comme tous les futurs pères, d'avoir peur de l'avenir, de l'arrivée d'un bébé dans notre couple fusionnel mais ce ne sont que des questionnements communs et franchement, je flotte dans le bonheur.




"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mer 24 Mai - 10:59

Je vibre de contentement lorsqu'il retire son haut et je ne me fais pas prier pour le dévorer des yeux, ma passion pour lui n'a jamais faiblit. Quand on s'est retrouvés, il était encore plus muscle qu'avant à cause de l'armée, musculature un rien trop sèche à mon goût d'ailleurs. Mais depuis que nous sommes en Espagne, même s'il continue le sport régulièrement, je fais en sorte qu'il mange correctement à tous les repas et avec tous les apéros qu'on fait, disons qu'il aurait pu perdre un peu de sa superbe ! Pourtant il n'en est rien, il est toujours aussi beau, il me plaît un peu plus chaque jour, peut-être parce que j'ai la sensation qu'il s'apaise au fil du temps. Clim et piscine, évidemment, c'était ce à quoi je pensais. Même moi je suis plus sensible à la chaleur qu'avant depuis que je suis enceinte et ce serait une mauvaise idée, à la fin de la grossesse, de rester sous un soleil de plomb par 40° toute la journée. On vit à l'heure espagnole, on évitera les heures les plus chaudes de la journée pour sortir, et on les passera au pieu à la place. Si, je pourrais encore faire l'amour, laissez-moi tranquille bande de rabat-joie !

Anita vient manger ce soir, on lui demandera et on essaie de réserver tout ça d'ici une semaine maximum, ok ? Ce qui est bien, c'est que l'argent n'est plus du tout un problème. Pourtant j'essaie de faire en sorte qu'on dépense de façon moins inconsciente qu'avant, parce que je sais qu'un enfant va nous coûter cher et je tiens à ce que notre fille ne manque jamais de rien. Tout comme je tiens à ce qu'elle ne manque pas d'attention, et ça me semble important que Slavenko puisse être aussi présent que possible. Oui, j'aimerais bien... J'ai peur de pas gérer toute seule. Je ne sais pas comment une femme est supposée gérer la fatigue de l'accouchement et un nouveau-né. Et puis je veux qu'on soit ensemble pour ces premiers jours terriblement importants. Et puis comment ça, quand je rentre ?! À la maternité aussi tu seras avec moi ! J'admets que je m'inquiète beaucoup à l'idée de ne pas savoir comment m'occuper de ma fille, et puis l'accouchement en lui-même m'angoisse aussi légèrement. J'essaie de me focaliser sur le positif parce que c'est important mais parfois je me pose trop de questions et je me tape des coups de stress. Je suis clean depuis longtemps maintenant mais je n'oublierais jamais celle que j'ai été et parfois je me demande encore si je suis bien placée pour élever un enfant.

Comme il arrête de ramer je souris et tend les mains vers lui. Tu peux venir m'embrasser ou tu crois qu'on va chavirer ? J'ai un sourire mutin parce que je n'ai pas encore un si gros ventre que ça et je n'ai pris que quelques kilos depuis le début de la grossesse, je pense que ça devrait aller !




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mer 24 Mai - 17:16

"Tu sais bien que je ne pourrais pas être tout le temps là à la maternité. A l'accouchement oui, et je passerais tous les jours. Mais tu seras bien entourée par les sage-femmes et je préfère garder mes jours pour après, quand tu seras à la maison." On est inscrit dans la clinique la plus indécemment chère des environs alors j'espère bien qu'elle sera traitée comme si elle était la Reine d'Espagne en personne ! "T'as pas besoin de t'angoisser moj andjeo, tout va bien se passer et je serais là" Et puis y a Marisol, c'est pas comme si on allait devoir gérer de faire nos repas, les lessives, le ménage etc... en plus de s'occuper du bébé ! Nous avons une vie plus que confortable. On a connu pire dans le Bronx. Ici, c'est idéal pour faire un bébé, je ne suis pas inquiet.

Je pose les rames et me glisse vers elle d'un mouvement fluide qui fait à peine bouger la barque. Je m'assied à coté d'elle sur le banc qui n'a rien de confortable, je dois bien l'admettre. Ma main se noue à la sienne, qu'elle a tendu vers moi et je glisse l'autre sous ses cheveux, sur sa nuque dans cette caresse qui nous appartient. "Tu es belle mon amour" Sous le soleil, sa peau s'est légèrement pigmentée, elle a beau prendre ses précautions, nul n'échappe au soleil espagnol mais si j'aime la blancheur de sa peau, quand en hiver, elle s'apparente à l’albâtre, elle est encore plus jolie ainsi, rayonnante et l'or se mêlant à la nacre. Je me penche, prends ses lèvres dans un baiser langoureux auquel se mêle la tendresse. Je frotte mon nez au sien, mon regard se fait doux en se posant sur elle, la couvant comme une poule couve son œuf. Je ne peux pas porter ce bébé mais je peux m'occuper de celle qui accomplit cette tâche. Je prends Nina dans mes bras, pose ma main sur son ventre puisqu'on est loin des regards. J'embrasse le cou de mon précieux trésor en lui soufflant. "Je t'aime Nina, de me donner tout ça, je t'aime. J'ai hâte d'avoir notre bébé."



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Jeu 25 Mai - 13:05

Je fronce les sourcils, l'air de dire que je ne suis pas d'accord. J'ai déjà voulu essayer de négocier pour qu'il reste avec moi tout le temps parce que je n'aime pas l'idée de rester toute seule là-bas, mais il m'a clairement fait comprendre que ce ne serait pas possible. Je trouve ça inadmissible, il devrait avoir droit à un congé paternité comme le mien... Genre il arrête de bosser en même temps que moi pour s'occuper de moi, et il reprend le boulot en même temps que moi. Mais non, ça ne fonctionne pas comme ça, à mon grand désarroi. Mais tu viendras tous les jours, promis ? A m'entendre on croirait que je vais rester à la maternité six mois, mais il sait très bien que j'ai une légère tendance à dramatiser dès que ça concerne cet accouchement. Et encore, je trouve que je m'en sors bien, je ne suis pas là à m'imaginer que ça va forcément mal se passer ! Je fronce le nez quand il promet d'être là, hoche doucement la tête, il a raison, ça va bien se passer. Des milliers de femmes font ça tous les jours, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas y arriver.

Il sait trop bien me manipuler et me calmer parce qu'il suffit qu'il se coule vers moi pour que mes angoisses se dissipent. Je me love contre lui en soupirant de bien-être, rougis toujours de la même façon lorsqu'il me complimente. Merci... Ouais, c'est un truc que j'ai appris à dire avec le temps. Je fonds littéralement sous ses lèvres infiniment douces et chaudes et ma main se glisse dans ses cheveux avec tendresse tandis que je lui rends son baiser, mon rythme cardiaque s'accélérant. Sa main qui se pose, possessive, sur mon ventre, me fait vibrer de bonheur et je souris tout contre sa peau. Moi aussi j'ai hâte, mon ange. Je t'aime, plus que tout. Je l'embrasse encore, viens me blottir plus étroitement contre lui. Je ne sais pas s'il réalise que je n'ai pas l'impression de lui donner quoi que ce soit. C'est lui qui donne, moi qui prends, il me donne tout ce que j'ai toujours voulu, tout ce à quoi j'ai rêvé et qu'il me refusait six ans auparavant. Ce qu'on est en train de construire ensemble, j'ai l'impression de n'avoir vécu toute ma vie que pour ces instants, que pour lui appartenir, pour porter son enfant, pour le rendre heureux.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 26 Mai - 12:20

"Bien sur que je viendrais tous les jours. En plus la maternité n'est pas loin de l'ambassade, c'est parfait. Je resterais avec toi autant qu'on me le permettra, moj andjeo. Je vais détester être à la maison sans toi." Depuis qu'on est à nouveau ensemble, je ne l'ai jamais quittée plus d'une journée. J'ai su rester cinq ans sans elle, et aujourd'hui, j'ai du mal à ne pas la voir de plusieurs heures, c'est complètement fou. Et puis je culpabilise toujours de ma décision de la quitter, de l'abandonner, surtout quand je sais aujourd'hui le résultat que ça a donné. Quand je l'ai retrouvée dans cet aéroport, c'est le Destin qui est venu frapper à ma porte, je n'ai eu de cesse depuis à réparer mon erreur. Longtemps, j'ai eu peur que ce soit elle qui parte par un juste retour des choses. Peut-être que ça arrivera. Mais j'ai décidé de ne pas anticipé les malheurs, je m'efforce de ne plus céder à ce travers de ma personnalité. Je fais de mon mieux pour que nous soyons heureux ensemble. Et ce bébé est le symbole de ce bonheur.

Nina et moi sommes devenus bien plus câlins depuis l'annonce de sa grossesse, comme si nous voulions enveloppé le bébé d'un cocon de douceur. C'est aussi un moyen de compenser nos ébats charnels brutaux. Ils font place à la volupté plus sensuelle et plus douce, même si je sais bien que souvent elle aspire à autre chose. Encore quelques mois à tenir. En attendant, ça ne nous empêche de nous aimer différemment, plus tendrement. Je tiens Nina contre moi, son corps appuyé contre le mien, nos visage tournés l'un vers l'autre. On s'embrasse, on se chuchote des mots doux, en parlant de l'avenir de notre bébé, de notre avenir. Je suis dans un état de grâce depuis qu'elle m'a annoncé, tremblante, qu'elle était enceinte. Je me colle à elle, baisse la tête pour embrasser sa gorge, jusqu'à la lisière du tissu, avec l'envie de goûter ses seins bien plus ronds depuis ces dernières semaines. Ses mains sur ma peau nue me font frissonner. Je soupire tout bas parce que j'ai envie d'elle bien sur, mais c'est une envie douce et lancinante qui peut attendre. Je lui propose parce qu'il est hors de question qu'elles sautent un repas. "On va manger et ensuite on rentre à la maison, qu'est-ce que tu en dis moj andjeo, je te ferais un massage des pieds."



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 30 Mai - 19:54

J'ai un sourire satisfait quand il m'assure qu'il passera tous les jours, j'ai l'impression qu'il vient de m'accorder un caprice princier alors qu'honnêtement, c'est plus que naturel qu'il soit présent. Autant qu'on te le permettra ? Je fronce le nez. Il fut un temps où tu aurais dit qu'il faudrait te passer sur le corps pour pour t'empêcher de rester avec moi ! J'ai déclamé les derniers mots sur un ton exagérément dramatique et je secoue la tête. Ca y est, on tombe dans la routine, c'est plus ce que c'était... De toute façon, quand tu auras ta fille dans les bras... Tu ne voudras plus quitter la maternité. Quand je vois déjà le regard qu'il pose sur moi quand il glisse une main sur mon ventre, j'ose à peine imaginer la façon dont il regardera sa fille. Notre fille. Je viens doucement frotter mon nez au sien. Ca va aller, je serais pas partie longtemps, puis Marisol sera là pour s'assurer que tu ne meurs pas de faim. Je fais comme si c'était ça qui allait lui manquer alors que je ne cuisine jamais, ou quasiment pas. C'est d'ailleurs bien pour ça que Marisol est là.

Je reste longtemps ainsi, blottie contre lui, à sourire béatement, comme je le fais toujours en ce moment. J'ai perdu cet air triste et angoissé que j'avais constamment quand on est partie ensemble de Washington, peu à peu j'arrive à me faire à l'idée que cette fois, il ne m'abandonnera pas. Je hoche la tête en lui volant un baiser langoureux, ma main dans ses cheveux. C'est une très bonne idée... Mais je préférerais un massage du dos, tant qu'à faire... Je travaille debout toute la journée, ou presque, et je dois bien admettre que je commence à fatiguer. Pourtant mon ventre est encore supportable, je n'ose pas imaginer ce que ce sera quand il sera énorme et me tirera vers l'avant. Je vais rouler, je crois. Mes mains glissent le long de son dos nu et je soupire contre sa bouche, viens doucement lécher ses lèvres en cherchant son regard. Ou alors on rentre tout de suite... Je sais qu'il ne voudra pas me faire l'amour dans cette barque, malheureusement pour moi il est devenu intransigeant sur les lieux où l'on peut le faire, et je sais aussi qu'il y a peu de chances qu'il accepte mon deal... Mais je m'entête à essayer !




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 11 Juin - 0:24

Je grogne mi-figue mi-raisin, "Je veillis zlato moje, j'deviens respectable, faut-y faire. C'est l'effet futur père. Et j'ai pas oublié comment cuisiner tu sais. Je sais toujours faire réchauffer une boite de raviolis. Tu vas quand même pas t'inquiéter pour moi." Je sais déjà qu'elle va ma manquer atrocement quand elle sera à la maternité. Sans compter que ce sera pas de sexe pendant plusieurs semaines ! Vous imaginez ça ? Pas moi, pas du tout, absolument pas... Mais j'essaye de m'y préparer psychologiquement.

Je pose un regard amusé sur elle. Elle ne cesse de me tenter, avec sa petite mine à ne pas y toucher, mignonne et suave. Ses mains sur ma peau me fait frissonner de désir. Et quand elle a cette petite moue aux lèvres, je vous jure que les pensées les plus lubriques me traversent l'esprit, genre me déboutonner pour l'amener à me sucer, là maintenant. J'ai beau m'être rangé, avoir un boulot réglo, une vie de famille, ça n'a pas calmé mes fantasmes et désirs avec Nina. Je l'embrasse, mes lèvres écrasant les siennes d'un baiser fondant, avant que je caresse ses lèvres avec un geste infiniment voluptueux. Et je sais que dans le regard qu'on échange, je sais qu'elle sait à quoi je pense. "D'accord mais je préviens Marisol de te préparer quelque chose à manger"

J'envoie un SMS à notre gouvernante et je reprends mes rames pour traverser le lac à la barque et réduire la distance qu'elle aura à marcher à pied jusqu'à la voiture. Que diable, je suis encore assez délinquant pour abandonner la barque là on n'a pas le droit juste pour épargner à ma femme une trop grande fatigue ! Délinquant à la petite semaine, ouai...



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Ven 16 Juin - 18:55

Du bout des doigts, je viens effleurer les légères rides qui se sont dessinées au coin de ses yeux, une lueur de tendresse éclairant mon regard. C'est vrai, il vieillit, moi aussi d'ailleurs, mais je trouve que les années lui vont à merveille. Elles ont apporté sur ses traits un air plus serein, moins angoissé. Avec le temps, elles sont parvenues à éteindre la rage qui couvait au fond de son regard et depuis que nous sommes en Espagne ensemble, j'ai l'impression que cette rage a disparu. Je n'ai plus peur de lui, jamais, et je n'ai pas non plus peur pour notre fille. Il a mûri, il lui en a fallu du temps mais il a mûri, il s'est assagi et je crois désormais qu'il est le plus sage de nous deux, le plus posé, le plus raisonnable aussi. Peut-être parce que ces cinq années de séparation ont été bénéfiques pour lui alors qu'elles ont été terriblement difficiles pour moi. J'essaie de me dire que c'était le prix à payer pour avoir droit à ce que la vie m'offre aujourd'hui pourtant si j'avais su, je ne suis pas certaine que j'aurais accepté malgré tout. Je m'inquiète toujours pour toi, tu sais bien... Mais je suis sûre que tu t'en sortiras très bien. Encore une fois, je ne serais pas partie longtemps.

--------------------------------------------------------
1 AN PLUS TARD
--------------------------------------------------------


Installée derrière mon bureau, j'achève de ranger les papiers qui y traînent avant de pouvoir rentrer chez moi. Je n'ai jamais été de nature particulièrement bordélique mais je crois que d'être mariée à Slavenko a encore accentué ce côté-là chez moi, désormais je ne supporte pas de quitter le boulot avec un bureau en bordel. J'ai repris le travail assez rapidement après l'accouchement, qui s'est merveilleusement bien passé. Par habitude, j'avoue que je m'attendais à des complications, mais peut-être est-ce justement parce que nous avons déjà assez donné que les choses ont été si parfaites, je commence à croire que la roue tourne bel et bien et que nous avons aussi droit à un peu de bonheur sans que des drames se glissent forcément au milieu. J'avais assez peu grossi, pour ça je bénis ma morphologie et mon appétit d'oiseau, et j'ai récupéré sans trop de mal après quelques semaines de repos. Résultat, je n'ai pas été absente du travail si longtemps que ça, j'aurais pu choisir de rester à la maison pour m'occuper de ma fille, je crois que Slavenko aurait voulu, mais je n'ai jamais tenu à devenir mère au foyer. Déjà, exercer un boulot légal, presque ennuyeux quand on pense à notre vie passée, est un exploit pour moi, il ne faut pas trop m'en demander !

Malgré tout je me suis découvert un instinct de louve après l'accouchement et je n'ai pas pu maintenir le rythme que j'avais. Aussi ai-je aménagé mes horaires pour pouvoir être plus présente, j'ai tous mes mercredis de libre par exemple. Malheureusement ce soir, c'est Marisol qui a du récupérer ma fille à la crèche, et je suis pressée de rentrer. Slavenko rentrera probablement plus tard que moi mais j'ai désormais une autre raison de me dépêcher. Une fois mes affaires bouclées je récupère mon sac à main et rentre, à pieds, jusqu'à la maison. Il n'est pas très tard, à cette période de l'année il fait encore un grand soleil, et je retrouve Marisol en train d'occuper la petite sur la terrasse. Je salue la gouvernante qui s'éclipse avec une discrétion qui ne l'a pas quittée depuis son embauche, et j'abandonne mes chaussures et mon sac au sol pour récupérer ma fille et la prendre dans mes bras.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina]

Revenir en haut Aller en bas

UA - Look Back on Your Life [Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Sujets similaires

-
» La nina el nino
» Le phénomène "second life"
» La NINA actuel est l'un des plus puissants depuis un siecle....
» Nina la chienne de Brigitte Bardot perdue
» Apocalyptica/Nina Hagen - Seemann.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Annexes :: RP Alternatifs :: Univers Alternatifs-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)