AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UA - Look Back on Your Life [Nina] - Page 8



 

Partagez|


UA - Look Back on Your Life [Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Lun 13 Mar - 16:34

Je fronce le nez, pas certaine que "moja beba" soit hyper mignon pour un enfant. Je suis tellement indécise qu'à ce rythme-là, elle s'appellera encore le bébé quand elle aura deux ans. Sa répartie m'arrache un léger rire et je hausse les épaules. Je sais pas, ça m'a plutôt bien réussi d'épouser un homme avec deux neurones, je trouve. Je ne parle pas seulement de notre second mariage, je n'ai jamais regretté le premier. J'ai souffert de son départ mais je n'ai jamais ressenti l'envie de revenir sur mes choix, j'ai toujours été heureuse d'être sa femme. Sauf quand il s'est éloigné de moi, quand il a disparu. Un prénom d'ici ? Je pensais que tu voudrais qu'elle ait un prénom slave... Je fronce le nez, parce que moi je crois que je préférerais. Et puis j'aime pas les prénoms composés. Ca finit toujours en surnoms ridicules.

J'enfile une robe quand on sort de la douche, c'est le seul vêtement qui me va encore sans que j'ai besoin d'acheter forcément des tailles au-dessus. Celle-ci est blanche, assez ample pour que je me sente à l'aise dedans. Je ne mettais jamais de blanc, avant. J'enfile également des sandales en cuir et récupère mes lunettes de soleil ainsi que mon sac à main. Je ris face à ses élucubrations. Ouais t'as intérêt à te coller à moi toute la journée si tu ne veux pas que je sois jalouse de Dolorès. D'ailleurs, je m'accroche déjà à son bras, même seulement pour aller jusqu'au garage et je le laisse sortir la voiture avant de monter à l'avant. J'ai l'impression de vivre une autre vie, depuis que je l'ai retrouvé.

J'attache mes cheveux pour éviter qu'il ne me revienne dans la figure avec le vent et je pose ma main sur sa cuisse, toujours en quête de son contact. Il démarre la voiture et on quitte la maison, bercés par l'air chaud et le soleil. Tu crois qu'on pourra partir en vacances, cet été ? Je demande, tout en sachant que ce ne serait pas vraiment raisonnable étant donné que je suis censée accoucher à la fin de l'été.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Lun 13 Mar - 18:51

"Le prénom slave, ce n'est pas une obligation. Mais j'aime assez Selena pour rester dans le ton de ton Elena. Et puis c'est aussi Espagnol je crois, ou mexicain... T'aimes pas les prénoms composés ? Mais qui aime pas ça. Regarde la petite amie de Spiderman, Marie-Jeanne, MJ, c'est classe !" Je finis par dire sur le ton de la plaisanterie "tant que c'est pas Russe. Ce sera parfait". Et encore ça ne me dérangerait pas autant qu'avant. Il est loin le temps où mes ennemis étaient les Russes du Bronx, il est loin le temps de la mafia. Je suis maintenant diplomate à l'étranger d'un pays de 1.3 Millions d'habitants !

Tu sais des fois je pense à ma contrôleur judiciaire. Ula Donnelly. Ulicia... Non je fantasme pas sur elle zlato mais j'me dis que si elle était restée, les choses auraient pu tourner différemment à l'époque. Ulicia, c'est joli comme prénom.

Avant de démarrer, je me penche vers Nina pour lui voler un baiser. "Tu es très belle mon amour." J'ai appris à aimer le blanc sur elle, il tranche à présent avec sa peau légèrement halée. Elle est juste magnifique. Je trouve que la grossesse la sublime un peu plus. Vous allez dire que je ne suis pas objectif parce que je suis amoureux, sans doute, mais quelle importance ? Cheveux au vent, joues rosies par le plaisir de la balade, je suis sous le charme.

"Tu ne pourras pas prendre l'avion, mais si on part en juillet, on devrait pouvoir se faire des vacances. Pourquoi pas en bord de mer, il fera moins étouffant qu'ici. Pedro et Anita on proposé qu'on les rejoigne sur leur yacht. Sinon j'avais pensé qu'on pourrait louer une villa à la mer. " Parce que j'aime beaucoup Pedro et Anita mais deux ou trois semaines avec eux me fichent la frousse. Et puis je n'ai pas envie de me restreindre pour pouvoir embrasser, toucher, caresser Nina. Je sais que notre impudeur bien involontaire dérange souvent mais je suis incapable de résister plus de quelques heures au plaisir d'un baiser passionné ou d'une caresse lascive.









"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Lun 13 Mar - 19:42

Je secoue vivement la tête. Tu veux vraiment que ta fille s'appelle Marijuana ? Non parce que c'est ça que ça veut dire, Marie-Jeanne ! Et puis Spiderman c'est pas un mec cool, je veux pas que ma fille sorte avec Spiderman, c'est trop dangereux ! Oui, quand j'ai épousé Slavenko il bossait pour la mafia, mais c'est un détail. La dernière chose que je souhaite pour ma fille c'est qu'elle mène la vie que j'ai pu mener. Je ne compte même plus toutes les galères qui ont failli m'achever avant que j'atteigne enfin une certaine forme de sérénité. Et encore je sais qu'elle est bancale parce que, comme autrefois, si Slavenko s'en va tout s'effondre. Ulicia ? Tu rigoles, ça me fait penser à Ursula. La méchante sorcière dans la Petite Sirène, quoi. Non sérieusement ce prénom est atroce. Non, je refuse, j'aime pas tes idées. Je trouverais mieux. Oui moi, toute seule.

J'ai un sourire un peu béat quand il me complimente et je fronce le nez avant de lui rendre son baiser. Merci. Je ne pourrais pas être plus heureuse que je le suis en ce moment, avec lui à mes côtés. Il a tenu toutes les promesses qu'il m'a faites le jour où on s'est retrouvés dans le même aéroport, par hasard. Je secoue la tête face à ses propositions. Je veux pas partir avec eux. Je veux des vacances... Juste toi et moi... Avant que "moja beba" ne vienne chambouler tout ça. Nos derniers instants seuls tous les deux avant un long moment, parce que je doute d'avoir envie de partir en vacances sans ma fille de si tôt. Je sais déjà que j'aurais envie de partager tout ça avec elle, et que j'aurais du mal à la laisser. Je le sais alors même qu'elle n'est pas encore là. Et puis je suis pas devenue le genre de femme qui passe ses vacances sur un yacht ! Je m'insurge, en mode bourgeoise qui prétend ne pas vouloir oublier d'où elle vient. On peut louer quelque chose à la mer, oui... Peut-être un truc plus original qu'une villa... Je regarderais sur internet, bientôt je n'aurais plus que ça à faire de toute façon.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 14 Mar - 0:17

Voilà, ça finit toujours comme ça ! Je lui balance un tas d'idées et elle les démonte les unes après les autres pour après revenir à dire qu'elle choisira sauf qu'elle n'aboutit jamais dans sa quête du prénom parfait ! C'est impossible le prénom parfait ! Moi je la laisse faire, je l'aime et je sais que notre fille sera parfaite, si ça c’est possible, et que donc son prénom lui ira merveilleusement bien.  Mais je suis déjà content qu'on sache que c'est une fille, parce qu'avant de connaitre le sexe, je galérais deux fois plus !

"Je pensais la même chose moje zlato. J'aime beaucoup nos amis mais supporter Anita deux semaines... Je crois que je me suicide à l'eau de mer.  Tu entends quoi par plus original qu'une villa. J'te préviens, Nina, pas de camping ! J'ai assez dormi en tentes et en baraquements militaires pour une vie entière. Me retire pas mon confort de vieux rangé dans une vie de luxe. Sois gentille, zlato."

Je me suis très bien fait au luxe de notre vie. C'est clair que c'est pas le Bronx, ni la guerre, mais ça me convient très bien, même si je m'encroûte dans le calme reposant de notre vie. J'ai appris à aimer la routine, la chérir et de toute façon, un petit être vient bientôt venir la bouleverser cette routine ! Alors je serais content de ces vacances.  Je la taquine gentiment "Et puis pense que tu seras au stade où je devrais te rouler du lit au bord de la piscine où je te jetterais pour que tu flottes comme une jolie bouée maritime. On t'achètera un maillot de bain jaune, l'illusion sera parfaite. Alors tu vois, une maison de plein pied c'est plus pratique ! Va pas imaginer des folies avec une cabane dans les arbres ou j'sais pas quoi..."



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 


Dernière édition par Slavenko Kovacs le Mar 14 Mar - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 14 Mar - 14:30

Je roule des yeux en riant. Mais non, pas un camping ! J'te signale que je suis enceinte et que d'ici là, j'aurais déjà du mal à dormir sur un vrai matelas... Alors en camping, je t'en parle même pas. Pour le moment, ça va encore à peu près, même si ça commence à devenir épuisant parce que le bébé n'arrête pas de bouger la nuit, et que ça me réveille. Mais en-dehors de ça, je vais surtout commencer à avoir mal au dos et je tiens à mon confort, moi aussi. Et arrête de dire que t'es vieux. Tu vas être papa dans quelques mois, t'as pas le droit d'être vieux. Je ne sais pas encore s'il sera le genre de père super cool qui veut tout faire avec sa fille ou plutôt du genre à la fliquer et à être hyper intransigeant. Il y a six ans de ça, j'aurais parié sur la première option, c'est sûr. Mais maintenant j'en sais rien. Il s'est assagi, calmé, il a mûri c'est certain. Est-ce que ça veut pour autant dire qu'il a changé du tout au tout ? Je n'en suis pas sûre. Disons qu'il est devenu un loup domestique mais je suis convaincue qu'il saura sortir les crocs si c'est nécessaire. Je ne me fais aucun souci là-dessus.

Je fronce les sourcils, m'insurge. Je serais pas aussi grosse qu'une bouée ! Je suis encore très bien, pour une femme enceinte ! Voilà, avec des réflexions pareilles, je ne vois pas comment il voudrait que j'accepte de manger plus et de faire moins de sport. J'ai l'impression qu'il va se détourner de moi dès qu'il ne pourra plus me serrer contre lui parce que mon ventre nous gênera. Je baisse soudain un regard affolé sur le ventre en question et demande : J'ressemble à une bouée maritime ? Eh, oh, je vous ai dit que j'étais émotive ! J'inspire, essaie de me ressaisir et de reprendre le fil de la conversation. Je pensais pas à une cabane mais pourquoi pas une maison sur pilotis... Ou alors tu sais, carrément un bateau ? Pas forcément un truc de luxe, hein.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 14 Mar - 18:07

J'ai un éclat de rire emporté par le vent de la voiture qui file. Je ne roule pas vite, j'ai ma femme enceinte à bord, il fait beau, c'est dimanche. Je vais être papa. "Je dis ça pour t'apitoyer moje zlato, tu sais bien. Je ne suis pas vieux à ce point." Quand même ! J'ai encore l'âge de m'occuper d'un enfant. Physiquement, je me sens en forme, peut-être même mieux qu'il y a six ans ! J'ai une vie bien plus équilibrée, moins nocive.

"Une très jolie bouée chérie, déforme pas mes propos !" Je lui jette un regard rieur mais je lis la panique dans ses yeux, presque des larmes et j'ai un remord de l'avoir taquinée. Je la gronde gentiment de son émotivité extrême "Dušo, tu sais que je trouve toujours aussi sexy. Je te le prouverais bien tout de suite si le Docteur n'était pas si stupide. C'est pour ça que je veux un lieu confortable pour les vacances. Pour pouvoir encore te faire l'amour sans que ton dos souffre. Ha moj andjeo, volim te, znaš to?"

J'aborde les petites routes qui mènent au lac, me gare sur le parking. Je te laisse chercher sur le net, tu me montreras ce que tu as trouvé d'accord ? Prévenant, je viens lui ouvrir la porte de la voiture pour l'aider à sortir, même si elle n'en a pas encore besoin. J'en profite pour la serrer contre moi par surprise d'un geste possessif. Il n'y a personne. Je l'embrasse à pleine bouche, ma main remontant sous la robe pour caresser une fesse qui n'a rien perdu de sa fermeté. Je lui assure d'une voix rauque "t'es toujours aussi bandante, srce." et je lui sort un sourire lumineux et viril d'homme comblé. Je suis comblé, j'ai la plus belle femme au monde, la seule que je veuille à mes cotés, et elle est enceinte de notre bébé.







"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 14 Mar - 23:11

Je suis désolée, mais une très jolie bouée, ça reste une bouée, et je refuse de prendre ça comme un compliment. Ce qu'il y a de bien avec mon émotivité presque maladive due à la grossesse, c'est que mes sautes d'humeur fonctionnent dans les deux sens. Je m'enflamme rapidement mais j'oublie également très vite. Il dit qu'il me trouve sexy et ma moue boudeuse se transforme aussitôt en sourire radieux. Je papillonne des cils, tente déjà de l'amadouer. Le Docteur a dit qu'on devait faire attention... Pas qu'on devait se limiter à une fois par jour. Cela dit il n'avait pas l'air habitué à ce qu'un couple vienne le voir en lui assurant baiser au moins quatre fois par jour, tous les jours sans exception. Forcément, il nous a donné des consignes assez strictes pour nous, mais qui paraîtraient probablement laxistes à un couple plus normal.

Je roule des yeux quand il contourne la voiture pour venir m'ouvrir mais je n'ai pas le temps de faire mine de râler, parce qu'il me serre contre lui en ce geste qui me liquéfie de bonheur. Un couinement m'échappe, meurt étouffé contre ses lèvres quand il m'embrasse et j'enroule brusquement mes bras autour de son cou pour me presser contre lui. J'ai l'image très nette d'une baise brutale contre le capot de la voiture là, tout de suite, mais je suis presque certaine qu'il va qualifier ça de déraisonnable. Maintenant il ne faut pas m'en vouloir si j'ai du mal à me raisonner quand il empoigne mes fesses de cette façon. Heureusement, depuis le début de la grossesse et puis globalement depuis notre arrivée ici, je mets des sous-vêtements, parce que je n'ose pas vraiment me balader en robe sans rien en-dessous. En revanche j'ai réinvesti dans ces culottes fendues que je porte constamment, dans l'espoir fou qu'on se remette à baiser comme des lapins. Ce qui n'arrive pas. Tu sais que tu vas devoir me prendre dans cette barque, pas vrai ? Je demande, sans même chercher à paraître innocente. Il ne peut pas me dire que je suis bandante et juste espérer que j'attende sagement qu'on soit rentrés à la maison pour lui sauter dessus !





Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mer 15 Mar - 18:30

J'ai un sourire à son ton boudeur. "Une fois par jour, un peu plus le weekend moj andjeo..." Parce que le weekend, c'est trop difficile de résister quand on est en permanence collés l'un à l'autre. Les extras ne suffisent pas toujours à me faire tenir tranquille, et elle, encore moins, surtout qu'avec les beaux jours qui reviennent, elle ressort ses petites robes affriolantes et si pratiques.

"ah tu crois ? Moi, j'en suis pas si sur, mais si t'as tellement envie de mon corps, j'te laisserais me sucer dans la barque." fais-je mine de concéder avec ma délicatesse habituelle. Je n'ai pas tellement changé sur ce point, en tout cas quand on n'est que tous les deux. Je n'ai jamais eu honte de mes appétits, ni de mon langage cru. Et puis j'adore la taquiner quand elle est toute excitée, le seul problème c'est que ça m'excite aussi, difficile de rester sage mais je pense au bébé et son ventre arrondi m'y aide. Je me penche, embrasse le bidon et me redresse pour entraîner Nina vers le lac, ma main nouée à la sienne, avant que j'oublie mes résolutions et que je la baise sauvagement contre la bagnole.

On a l'air de ces couples normaux qu'on regardait passer il y a six ans et sur lesquels Nina laissait son regard glisser sur les ventres des femmes enceintes. En tout cas c'est ce que je m'imaginais avant de paniquer furieusement. Aujourd'hui, je ne panique plus du tout, je suis fier, heureux. J'entoure ma femme de mon bras, toujours protecteur, ça n'a pas changé. Nous marchons lentement avec cette habitude de rester collés mais on a le temps, il est tôt pour les tapas. On s'arrête un instant près d'un square où jouent des enfants sous la surveillance de leurs parent. Nous aussi on viendra ici les dimanches doux  et je regarderais ma fille faire du toboggan, je la pousserais sur la balançoire. Je penche la tête, pose sur Nina un regard amoureux et doux, reconnaissant de la patience, la sérénité qu'elle m'apporte, le bonheur, et vient chercher un tendre baiser avant de souffler tout bas, pour nous deux comme un secret, ce qui crève pourtant les yeux. "volim te"



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Jeu 16 Mar - 23:19

Un peu plus c'est pas assez, tu sais ça...? Et moi je sais bien que je ne lui facilite absolument pas la tâche à toujours réclamer plus que ce à quoi j'ai droit, mais je ne sais pas faire semblant de résister quand il est près de moi, son corps toujours brûlant, ses mains toujours baladeuses et son regard toujours si sombre... Déjà je me retiens de lui envoyer des sextos à longueur de journée, je pense qu'il ne faut pas trop m'en demander non plus.

Les battements de mon coeur s'accélèrent brusquement et ma bouche s'assèche alors qu'il me parle pourtant sur un ton mutin que je ne suis pas forcément censée prendre au sérieux. Je papillonne des cils sans même ciller. J'adorerais ça. On croirait que je viens d'accepter poliment une invitation au restaurant. En réalité j'adore ces jeux-là avec lui, cette tension sexuelle toujours latente que je craignais toujours de voir disparaître avec le temps, et encore plus avec la grossesse. Elle n'est plus destructrice comme elle a pu l'être autrefois, mais elle est toujours bien présente et je ne saurais de toute façon pas m'en passer. D'autant que j'ai à présent l'image très nette de son corps surplombant le mien et de ses mains dans mes cheveux tandis que j'aurais sa queue plantée au fond de ma gorge. Et très honnêtement, ça me donne chaud. Beaucoup trop chaud. Même son baiser sur mon ventre et ses doigts sagement mêlés aux miens ne suffisent pas à calmer mes ardeurs.

Je ne m'apaise que lorsqu'on commence à marcher parce que je le sens plus tendre contre moi, et ses émotions m'ont toujours contaminée. Je me serre étroitement contre lui, sans me soucier de ralentir notre progression. Un sourire naît sur mes lèvres à la vue des enfants qui jouent et, comme à chaque fois, je tente de me projeter avec notre fille. J'ai terriblement envie de la voir, de savoir auquel de nous deux elle ressemblera le plus, de voir le regard du slave changer quand il le posera sur elle. Il a déjà changé quand il le pose sur moi, depuis que je suis enceinte. J'y lis une tendresse infinie en toutes circonstances, encore plus qu'autrefois. Mon coeur loupe un battement et je lui reprends son baiser en répondant dans un sourire : Moi aussi je t'aime...




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 21 Mar - 12:40

"Oui mais de toute façon ce n'est jamais assez. Tu es insatiable mon amour, encore pire depuis que tu couves." Ouai, elle couve, elle couve notre oisillon à tous les deux et moi je la couve en retour pour les protéger toutes les deux. "et tu sais c'est infernal de devoir te résister" Si de nous deux c'est moi celui qui doit être raisonnable c'est le monde à l'envers. Bien que j'ai changé et que notre relation est tout de même bien plus adulte, mature et normale que celle qu'on avait il y a cinq ans.

Hum. Enfin presque. Parce qu'on parle quand même de se faire plaisir dans la barque au milieu d'un lac où il y a d'autres personnes qui rament. Et ce n'est pas juste pour rire. J'envisage très sérieusement la chose, réfléchissant déjà aux zones tranquilles et je sais qu'elle aussi. Mon tendre baiser prend un peu plus d'ampleur, d'avidité et je fond quand elle me dit qu'elle m'aime. Il a fallu du temps pour retrouver la confiance mais je crois qu'aujourd'hui elle est à nouveau là. Je m'efforce de lui prouver chaque jour combine je l'aime et surtout combien elle m'est indispensable.

Je me penche dans son cou, souffle contre la peau pour revenir à la question de la barque dont l'image me hante à présent. J'espère la motiver sur notre petit deal, si jamais elle avait besoin de motivation ce dont je doute fortement mais j'aime bien le jeu de s'exciter verbalement par des propos salaces murmurés au creux de l'oreille tandis que les gens qui nous croisent nous regarde comme l'image de futurs parents modèles. S'ils savaient de quoi on cause ! "Si tu me suces bien, j'crois que je pourrais me laisser fléchir et te baiser ensuite contre la bagnole ou un arbre. Bien fort zlato moje, ça fait longtemps hein." Je ronronne dans son cou. "Ha Nina, tu sais que tu m'excites toujours si fort srce... J'sais pas si c'est très décent pour une future mère, mais jebote, j'aime bien ça" Je caresse son cou en l'embrassant encore.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Mar 21 Mar - 14:32


Je plisse les yeux parce qu'il marque un point, ce n'est jamais assez. Ce n'était déjà jamais assez avant que je tombe enceinte, alors imaginez un peu maintenant que je dois me restreindre. C'est juste qu'on a tendance à l'oublier, mais ça ne fait pas même un an qu'on s'est retrouvés. Je ne lui en veux plus, je ne suis plus malheureuse, mais je n'oublierais jamais ces cinq années passées à me languir de lui, à m'éteindre à petit feu loin de ses bras. Et ça m'a rendue plus avide encore de sa peau qu'auparavant. Parce que maintenant je n'ai plus juste peur de le perdre, je sais ce que ça fait quand tout s'arrête du jour au lendemain. Et je refuse de perdre une seconde que j'aurais pu passer au creux de ses bras. Tant mieux si c'est difficile, au moins tu partages mon calvaire. Je réponds dans un sourire mutin.

J'ai enroulé mes bras autour de sa taille et je ferme les yeux en frissonnant quand son souffle chaud me caresse la peau. Une décharge électrique me traverse l'échine et je me serre un peu plus fort contre lui. Il embrase tous mes sens, me donne à la fois envie de jouer et de rendre déjà les armes. Pourtant je tente le jeu, viens doucement mordiller son cou. Si je te suce bien...? Ma main se glisse entre nous, vient se poser sur son ventre, sous son tee-shirt. Tu me feras pas croire que t'as déjà oublié ce que c'est que de glisser ta queue entre mes lèvres, Slavenko. Et pour appuyer mes propos, je donne un coup de langue sur sa gorge. J'inspire son odeur, relève les yeux sur lui. Je pourrais t'exciter tellement plus que ça si seulement tu me laissais faire... Ma voix est provocante et pourtant légèrement teintée de reproche parce que je meurs de cette distance qu'on s'impose. Je presse mes lèvres contre les siennes, viens chercher sa langue avec langueur, la suçotant comme je le ferais avec sa queue tandis que mes doigts se pressent plus fort sur son ventre.

Et puis brusquement je m'éloigne, le relâche, et recommence à marcher. J'avance de quelques pas avant qu'il se reprenne et me rejoigne, et je reprends la discussion, comme si de rien était alors que j'ai le bas du ventre en feu et du métal en fusion dans le creux des reins. Tu sais quoi ? J'vais m'acheter un matelas gonflable pour la piscine.





Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Lun 27 Mar - 0:16

Je soupire contre sa bouche, la tête pleine d'images plus érotiques les unes que les autres. Elle sait pertinemment l'effet qu'elle me fait, même encore maintenant que son ventre s'est arrondi. Ça ne change rien à mon désir constant, c'est juste que j'ai une raison d'être raisonnable. Je veux tellement que tout soit bien, qu'elle soit bien. Au début, la grossesse de Nina m'angoissait pour les risques. Je préfère ne pas avoir d'enfants plutôt que de risquer de perdre Nina. Mais le médecin a su me rassurer. Elle est très bien suivie et sa grossesse n'est pas à risque, tout va très bien. C'est plus moi qui met ces règles drastiques, accentuant les conseils du médecin, que réellement des consignes strictes. Pourtant les semaines passant, je suis plus serein parce que je m'habitue, prends mes marques. Je la suis et la rattrape, glisse ma main dans la sienne, le regard brillant, me promettant d'autres plaisirs plus tard. Aujourd'hui ou quand le bébé sera né, plus tard.

Le bar à tapas est déjà ouvert et je lui propose de faire une pause. On choisit une table au soleil mais j'installe le parasol pour qu'elle puisse se réfugier à l'ombre si elle le désire. Je suis toujours aux petits soins pour elle, pire qu'une mère poule. Parfois je me demande si elle ne s'en agace pas ou si ça l'attendrit seulement mais je suis incapable d'aller contre ma nature profonde qui est de la protéger, et qu'elle soit bien. Elle a voulu travailler alors que j'aurais préféré qu'elle reste à la maison pour nous fabriquer le petit être qu'elle couve mais Nina peut-être plus têtue que moi pour certaines choses et je n'ai pas eu gain de cause. Elle travaille avec Anita et je sais que ça ira parce qu'Anita est aussi une mère poule. C'est grâce à Nina que nous avons rencontré Pedro et Anita qui sont devenus un couple d'amis proche. On a changé tous les deux, nous sommes plus sociables, c'est certain même si nous aimons toujours notre cocon, comme pour les vacances.

Nous commandons des boissons, des softs. Devant nous le lac scintille sous le soleil. Je porte la main de ma femme à mes lèvres, l'embrasse amoureusement en lui jetant un regard souriant.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Jeu 30 Mar - 14:11

Je le laisse m'entraîner vers le bar, pas mécontente de pouvoir me poser un peu. Je ne suis pas encore physiquement épuisée par la grossesse, je sais que ce sera pire vers la fin, même si je suis bien plus fatiguée qu'avant. C'est seulement qu'en présence de Slavenko, ça a toujours été ainsi. Il faut que nos balades soient ponctuées de pauses où on peut se dévorer des yeux, nous blottir l'un contre l'autre sans être restreints par nos pas. Je le remercie en souriant tendrement quand il ouvre le parasol et je m'installe sur la chaise juste en-dessous parce que je ne suis pas censée m'exposer trop longtemps au soleil si je n'ai pas mis de crème. A Madrid, même au printemps, le soleil cogne assez sévèrement pour que je sois prudente. Slavenko me couve déjà beaucoup, alors j'essaie de ne pas lui donner de travail en plus en étant raisonnable... Du moins autant que possible.

Je commande un sirop de menthe et décale légèrement ma chaise pour la coller à la sienne et pouvoir poser ma tête sur son épaule. C'est une des choses qui n'a pas changé, nous sommes toujours soudés l'un à l'autre comme deux adolescents. Seulement il n'y a plus cette fureur à nous posséder, c'est plus doux, bien plus serein. Il suffit de voir le visage du slave pour comprendre à quel point les choses sont différentes aujourd'hui. Son sourire en entraîne un sur mes lèvres et je reporte mon attention sur le lac, réfléchissant. Machinalement, la main qui n'est pas liée à la sienne vient se poser sur mon ventre où je guette les mouvements de ma fille. Tu crois qu'elle te ressemblera...? Je finis par demander, comme s'il était au courant du fil de mes pensées. Inutile de préciser, en ce moment quand je dis elle je parle forcément de la crevette qui grandit en moi. Elle accapare la quasi-totalité de mes pensées. J'essaie de ne pas penser négativement, même si je suis stressée, comme toutes les futures mères j'imagine. J'ai peur de mal faire, de ne pas savoir m'y prendre, surtout parce que je n'ai eu aucun modèle pour m'apprendre comment faire. Mais Slavenko me rassure, à chaque fois, comme s'il était incapable de douter de moi.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #402 / #002
› Occupation : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
› DC : Samuel Black
› Messages : 5247
› Nombre de RP : 171

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Jeu 6 Avr - 11:42

Je passe mon bras derrière sa chaise, enveloppant ainsi Nina d'un geste amoureux. du bout des doigts, je joue avec une mèche de sa chevelure, lui chatouillant le cou en restant raisonnable, effleurant juste la peau du coup par moment à la fois joueur et tendrement possessif. Je m'attendris quand je la vois caresser son ventre qui s'est arrondi, accueille avec plaisir la bouffée d'amour qui explose dans ma poitrine, elle ne me fait plus peur aujourd'hui. Sa question me fait sourire et je proteste, mi-rieur mi-grondeur "J'espère pas! T'imagine une fille avec des mains grosses comme les miennes ? J'espère qu'elle te ressemblera ! "

Une enfant à la peau à claire et aux yeux sombres. La seule différence c'est que j'aimerais qu'elle soit plus rieuse qu'on ne l'est même si on a fait des progrès, il n'y a qu'à voir nos visages béats. Mais nous n'avons l'un et l'autre pas eu une vie facile et dompter nos démons n'a pas été une tâche facile. Je ne veux pas que ma fille ait la même enfance que moi, ou qu'elle ait à souffrir. Elle n'est pas encore née que je voudrais déjà la protéger des turpitudes de la vie. Je me sens un farouche instinct protecteur pour elle, mon enfant, ma fille, le petit être qui va naitre de notre amour.

"Elle aura tes yeux et la petite moue de tes lèvres, c'est sur. Aussi belle que toi, srce. " Je me penche pour déposer un baiser sur la tempe de Nina. Le serveur revient avec les boissons, sa menthe à l'eau et mon jus d'orange frais. J'aime l'Espagne, je suis tombé amoureux de ce pays parce qu'il incarne la sérénité d'une vie retrouvée avec Nina, un avenir radieux, heureux, enfin.



"J'en étais réduit au rôle de passager dans la voiture d'observation située derrière mes yeux."

Richard K. Morgan
Carbone Modifié


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #002 (rdc) avec Slavenko
› Occupation : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
› DC : Eden & Lieven
› Messages : 3947
› Nombre de RP : 151

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina] Dim 9 Avr - 20:30

Sa réponse me fait rouler des yeux et m'arrache un sourire amusé. Je suis bien plus encline à sourire depuis qu'on a quitté la Serbie et qu'on a pu commencer notre vie ensemble, ici. Je crois que j'ai continué à douter jusqu'à ce qu'on soit dans l'avion pour Madrid. J'avais sans cesse peur qu'il change d'avis, qu'il essaie de me convaincre de rester là-bas, auprès de sa famille retrouvée, au coeur de cette vie qu'il avait construite sans moi durant cinq ans et dont, par conséquent, je ne voulais pas. Je secoue doucement la tête. Elle pourrait avoir tes yeux, tes mimiques... Moi, j'espère qu'elle lui ressemblera. Bien-sûr, c'est une fille, alors forcément elle n'aura pas sa carrure ni sa barbe, hein ! Mais je suis terriblement impatiente de voir à quoi elle ressemblera. Parce qu'elle sera un mélange de nous deux, qu'elle aura certaines de ses expressions et certaines des miennes. Ce petit être qui grandit à l'abri au creux de mon ventre représente tout ce que j'ai toujours voulu, le fruit de notre amour, la preuve vivante qu'on s'aime, qu'on a enfin construit quelque chose ensemble.

Son baiser me fait frissonner et je m'empourpre légèrement à son compliment quand le serveur revient. Je le remercie, en espagnol attention, et récupère ma boisson en soupirant d'aise. En réalité c'est tout ce dont j'ai toujours eu besoin pour me sentir bien et apaisée, un endroit où être avec lui tout en étant certaine que rien ne viendrait l'arracher à moi. C'est pour ça que les premiers mois qui ont suivi nos retrouvailles ont été légèrement chaotiques, parce que j'étais incapable de lui faire confiance de nouveau et que j'étais persuadée qu'il allait se tirer quand il partait seulement acheter des clopes. Ici, je me sens mieux, en sécurité parce que je sais, ou du moins je crois, qu'il sera toujours près de moi. En fait je crois que tu as raison, on devrait lui donner un prénom espagnol. Pas pour son intégration, mais comme pour rendre hommage à ce pays qui nous permet de vivre enfin la vie à laquelle on aspirait, sans forcément se l'admettre. Je fronce le nez. J'aime bien Alicia... Ou Lola.




Poison


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: UA - Look Back on Your Life [Nina]

Revenir en haut Aller en bas

UA - Look Back on Your Life [Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Sujets similaires

-
» La nina el nino
» Le phénomène "second life"
» La NINA actuel est l'un des plus puissants depuis un siecle....
» Nina la chienne de Brigitte Bardot perdue
» Apocalyptica/Nina Hagen - Seemann.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Annexes :: RP Alternatifs :: Univers Alternatifs-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)