Partagez|


améthyste † métamorphose en bord de ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 22:57

améthyste gin snow
j'ai pas mangé depuis trois jours pour être jolie.
Nom snow, Prénom améthyste, Date et lieu de naissance un 5 mai, comme ça, elle a pointé sa gueule et sa tignasse rouquine, déjà le cul planté dans le bronx, Âge vingt-et-une piges, Nationalité américaine, Origines américaine et polonaise, Statut matrimonial le coeur entre les cuisses, Orientation sexuelle bisexuelle, Job ou Activité bassiste, chanteuse, serveuse, dealeuse, emmerdeuse, Groupe de ceux qui survivent, Type de perso inventé Crédits alaska,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? ouais.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?
T'sais, j'ai toujours vécu dans le Bronx. J'étais avec elle. La putain. Celle qui m'a mise au monde et qui m'a crevée à petit feu. Et puis lui aussi. Lui le salaud. C'était presque devenu une routine de me faire bousiller. C'était comme ça point barre. Le matin. Le café. La clope. Les cours. Le retour. La ceinture. Qui s'défait. Le grognement satisfait. Puis ça recommençait. Tout le temps. J'ai fini par me casser tu vois. Y a une semaine. J'crois que j'tombais dans une sorte de syndrome de Stockholm. Que j'me complaisais dans cette merde. J'me sens vide maintenant. J'me suis trimballée au Parking parce que j'y connaissais déjà des cons et des connes. Comme moi. Et j'me suis dit,cc'est bon, c'est là que j'dois être, que j'dois crécher. Et j'dois pas y retourner. Là-bas. Putain faut pas que j'y retourne.

Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?
L'immeuble. Il est moche. Il pue la désolation. Il est bancal. J'm'y retrouve bien, ouais. C'est un peu comme s'il m'attendait depuis longtemps. Depuis toujours. C'est la genèse d'une douce relation. Entre moi et ces murs décrépits. Délaissés. Même les gens suintent la tristesse et l'abandon. Moi ça me fait marrer. J'les regarde se démener avec la vie. Comme si elle en valait la peine. Comme si l'odeur fétide qui se faufile jusque dans nos draps n'existait pas. J'les admire ouais. Parfois y en a même qui sourient. Et j'les envie. Ou non. J'me dis que j'voudrais leur tailler un sourire à l'envers. Pour plus avoir à supporter leur bonheur. Factice. Non, ne souris pas. Ne souris pas putain.

Quelle est votre réputation au sein du quartier ?
C'est pas comme si j'en avais quelque chose à foutre de l'avis des autres. Mais j'suis la nouvelle. J'rayonne. J'détonne. J'suis la rouquine qui virevolte. La désinvolte. Qui baise partout. Contre les murs et sur les toits. Une folle avec plusieurs visages. Qui arrive pas choisir le bon masque. Qui laisse couler son mascara sur ses joues en se couchant sous la pluie. Puis j'm'en fous. Putain, j'm'en bats tellement les ovaires des conventions. J'suis pas un mouton. J'suis pas formalité. J'suis anormalité.Et alors ? Et alors.



feat dasha sidorchuk
la poupée qui fait non

améthyste elle est brisée. un peu cassée. abîmée comme une poupée trop malmenée. améthyste elle a pas la vie dure non, c'est ce qu'elle fait croire • hautaine elle ne laisse rien voir. améthyste elle est pas riche, elle est pas pauvre, mais elle n'a jamais manqué de rien • elle essaye de se donner un genre en se payant des trucs hors de prix. parce que ça lui plairait bien d'être comme tous ces mômes pétés de thunes. 

améthyste elle est capricieuse. dans le genre malicieuse qui aime faire chier le monde • elle veut tout avoir, elle veut tout savoir. loin d'être planquée dans sa tour d'ivoire. améthyste elle a aucun espoir. pour l'avenir, pour l'humanité, pour l'amour • l'amour ? une blague. amé elle est volage, c'est pas une pute non, elle aime pas ce mot. elle préfère dire qu'elle est comme un oiseau. elle voyage de nid en nid • une gueule d'ange mais un corps de nymphe, améthyste sait qu'elle est belle, et elle en joue. 

améthyste est un peu folle. elle pleure, elle crie, elle vole. elle fait tout pour se faire remarquer • elle ment comme elle respire. elle s'amuse avec les autres comme une marionnettiste. manipulatrice • améthyste s'invente des vies. améthyste est mythomanie. mais en même temps elle cache sa véritable existence • pitoyable maltraitance. améthyste elle doit cacher ses bleus sous du fond de teint presque tous les jours parce que le beau-père a la main lourde. parfois aussi, il laisse tomber son futal sur ses chevilles, alors qu'il tient la pauvre fille. mais Améthyste elle en dit rien. sa mère le sait mais elle s'abstient • améthyste c'est pas la joie de vivre. y a une lueur de mort dans le regard. elle fait tout pour avoir l'illusion d'être en vie. à la recherche d'adrénaline. parfois ça l'éclate de dealer. ça paye bien faut dire. 

dans tout ça, améthyste c'est une artiste. un micro et une basse entre les mains. elle sait jamais de quoi sera fait le lendemain • améthyste elle est contradictoire. amé est paradoxe. amé est équinoxe. le jour et la nuit en même temps.

l'étincelle dans son regard est intacte, mais elle a comme un faux contact dans le sourire

Améthyste c'est la connerie humaine. Humainement conne, elle est un peu comme du dégriffé. Y a que des airs sur de la fausseté. On gratte un peu, mais y a rien derrière. Y a juste Gin. Ça s'effiloche au moindre coup de vent. Rebelle anticonformiste qu'elle se dit, mais elle bêle joyeusement dans la masse des autres moutons. Féministe. Elle pourrait se dire pacifiste mais elle dégage les pouffiasses à coup de talons. Ouais, Améthyste elle pourrait être une grande idéaliste, dire que l'argent fait pas l'bonheur, mais Améthyste c'est une matérialiste. C'est le fric qui lui tapisse le cœur. Améthyste c'est la parole aussi douce et agréable qu'un coup de pied dans les couilles. Améthyste, elle pointe son arrogance et ses sarcasmes comme des armes. Puis pan! Elle te déglingue. Un peu dingue. C'est la belle rouquine que tu vois sur la banquette. C'est la belle qui fume, qui s'croit parfaite. Comme les volutes de sa clope, Améthyste elle est inaccessible. Tu peux essayer d'la choper. Mais Améthyste elle reste jamais. 

Elle est adulée la belle, elle est même appréciée. Sous ses grands airs de fille révolutionnaire, elle joue un rôle. Améthyste croit qu'elle te contrôle. Comme Gepetto, elle joue avec les fils de la vie. Elle se dit forte, elle le colporte. Mais elle chiale devant Bambi toutes les nuits. Améthyste c'est l'ambition, c'est l'abjection. C'est une aberration. Améthyste l'hydrocution. C'est l'ascenseur émotionnel sous toutes les positions. Et des positions elle en fait pas mal ouais. Douce catin. C'est la fleur bleue des fleurs du mal. Elle croit mériter le respect. Emmerde celui qui s'jette pas à ses pieds. Améthyste elle a besoin de personne mais elle est entourée. Elle se fout de tout, elle se fout de toi. Elle s'donne des airs blasés. Mais au fond Améthyste, c'est du papier déchiré. Du verre brisé. Une brindille cassée.

c'était à la fois effrayant et rassurant de se confronter à quelqu'un d'aussi extraordinairement abîmé par l'amour ; un monstre de mélancolie qui se fait peur au point d'accepter sa condition de fille invisible...


C'est pas un conte de fée. C'est rien que l'histoire d'un New-Yorkais qui rencontre une Polonaise. Costard, cravate et dolce vita. Paraît que ça peut faire bon ménage. On aurait pu croire à un coup de foudre. On aurait pu y croire ouais. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Mais c'est pas comme ça que ça s'est passé. C'est pas le récit de Cendrillon. Comme dans un film, un café renversé sur la jolie robe en dentelle de la demoiselle. Des regards qui se croisent. Tant pis pour la robe haute couture. Ils gloussent comme des mômes. En plein milieu de la rue. Ils se connaissent même pas mais ils ont l'air destiné l'un à l'autre. Ils ont presque l'air heureux. Pourtant c'est factice. Rien qu'une étincelle, rien qu'un éclat de rire dans leur vie pathétique. L'un, grand PDG d'une entreprise de bagnoles, passe sa vie dans les bars quand c'est pas au boulot. Il n'a jamais su garder une femme. De toute façon il ne veut pas s'encombrer. L'autre, jeune et belle, égérie d'une marque de parfum à la mode. Elle sort de quelques années d'anorexie. Elle se fait vomir dès qu'elle culpabilise après avoir bouffé une part de gâteau. Mais ils le savent pas. Ils se contentent de rire bêtement pour une tasse de café renversée. 

Et puis ils se voient. Se revoient. Ils finissent dans un plumard. Comme dans toutes les histoires. Et ça en reste là. Au fond ils préfèrent cette situation. Pas de complication. Mais c'était sans compter sur Améthyste. Améthyste petit ange qui grandit dans le bide d'un des plus grands mannequins polonais. Améthyste qui déforme ce corps parfait mille fois photoshopé. Améthyste non prévue. Améthyste non voulue. Fruit d'une partie de jambes en l'air qui devait être sans conséquences. Mais on n'avorte pas non. Les médias ont déjà répandu la nouvelle. Y a plus qu'à attendre la naissance de la belle. Papa n'est pas content à dire vrai. Putain, s'emmerder avec un enfant. Mais il se marie. Pas de grande cérémonie. Tout juste un oui devant l'autel. Un murmure. Des petits anneaux qui les enchaînent. Plus de magie. Plus de désir. Un devoir qui se transforme en cauchemar. Une nouvelle vie. Il est loin le jour où ils ont rit aux larmes au milieu des rue de la grande pomme. Il ne touche pas le ventre rond. Il cherche pas à savoir si c'est une fille ou un garçon. Il s'en fout. Et si ce n'était pas elle qui la portait, au fond, la Polonaise s'en ficherait aussi. Mais elle subit les nausées. Méprisée avant même d'avoir pointé le bout de son nez. Améthyste, complication à la con.

ses larmes glacées ont rebondi sur le sol telles les perles d'un collier cassé


Elle crie, elle crie, elle crie. C'est infernal. Elle ne fait que ça. Jour et nuit. Putain. Cette môme les rend fous. Déjà capricieuse, déjà malheureuse. Et le visage rouge de colère elle fait savoir son indignation. Parents à la con. Ils la laissent chialer et même la nounou l'ignore. Elle finira bien par s'épuiser. Ou crever. Améthyste pleure. Améthyste meurt. Des bris de glace dans le cœur. Améthyste se tait. Améthyste finit bien par s'épuiser. Lasse de s'égosiller. Lasse de réclamer ce qu'on peut pas lui donner. A peine formée, déjà fatiguée. Paraît qu'elle a tout pour être heureuse. Paraît qu'elle n'a pas à se plaindre. Elle a des jouets dernier cri, fringuée comme une princesse. Tout juste cinq printemps, elle sent déjà le Chanel. On lui donne en fric ce qu'on veut pas lui donner en amour. Et puis c'est quoi l'amour ? Un mythe merdique auxquels les plus cons veulent bien croire. Comme une rosée d'espoir. Sourire béat et palpitant en foire. Améthyste elle a pas de chance. Elle est lucide. Pourtant elle aimerait être conne. Être aussi ignorante et stupide que les éberlués qu'elle croise dans la rue. Elle aimerait bien ouais. Mais Améthyste elle se tait. Et même elle se complaît. Elle doit se contenter de ramasser les billets et de rester loin de maman trop occupée à baiser avec son prof de gym et de papa qui gagne toujours plus d'argent. D'ailleurs papa se casse. Las. Il taille la route avec une belle blonde pour sillonner le monde. Y a pas de place pour une môme. Alors elle reste avec maman et son prof à la con. Pas content d'hériter d'une famille déshéritée. Y a plus rien dans les caisses. Et comme il gagne pas assez de fric à son goût, beau-papa se bourre la gueule. A coup de whisky, à coup de rhum, à coup d'alcool. Améthyste aussi elle en prend, des coups. 

« T'es qu'une putain comme ta mère. »

La main tombe. S'abat. L'abat. Améthyste, poupée de chiffon. Chiffonnée sur le sol. Amochée. Assommée. Améthyste culpabilise d'être née. Parfois il lui tire même les cheveux. Ses beaux cheveux roux. Des mèches entières s'en vont. Et comme des perles les larmes coulent. Et puis ça s'estompe. La douleur s'efface. Au fond ça l'agace. Ça ne lui fait même plus mal. Un sourire malsain scotché aux lèvres, elle en redemande. Son corps frêle habitué, ne laisse presque plus de marques. L'enfance envolée avant même de l'avoir effleurée. Désillusionnée avant l'heure. Le voile de l'innocence n'a même pas pu couvrir son regard. Désabusée. Tout juste adolescente mais déjà dépucelée. Abusée. Un jour beau-papa va trop loin. Il voit bien que les coups ne font plus rien. Alors il la coince contre un mur, ouvre sa braguette et laisse tomber son verre de rhum. Les bouts de verre voltigent partout. Gling gling. Ça sonne comme une détonation. Comme un flingue collé à la tempe. Le futal glisse. Pan. Elle se rhabille la lèvre en sang. Il remonte son pantalon. Satisfaction. Abjection. Améthyste ne montre aucune émotion. Plus rien ne s'étale sur son visage de porcelaine. Poupée d'albâtre aux milles brisures. Améthyste devient un mur. De plus en plus de visites nocturnes. Mais ça aussi, elle s'y fait.

je suis mécaniquement vivant, puisque mes doigts bougent et que mes yeux clignent ; mais je suis rempli de vide


Améthyste n'est pas puritaine. Améthyste est putaine. Ses formes se dessinent à peine sur ses hanches et ses seins qu'elle jette sa dignité au premier venu. Améthyste boit. Améthyste s'amuse. Améthyste couchée sur le bitume. La rouquine tape, sniffe et fume. Volutes parmi les autres. Amé se donne des airs, elle porte du Gucci et de l'Armani, payé avec le deal. Elle juge tout et tout le monde. Au collège tout le monde la connaît. Petite conne popularisée. Foutue comme une nymphe elle attire tous les regards et elle le sait. Elle en joue. Près des casiers ou dans les toilettes, y a déjà presque tous les mecs qui l'ont testé alors qu'elle entre au lycée. Poupée de cire, poupée de son. Poupée de sang, elle sort pas toujours indemne de ses relations. Comme si elle avait une gueule à recevoir mandale sur mandale. Parfois des bleus sur sa petite gueule pâle. Mais pas d'inquiétude, le maquillage sauve les apparences. Amé elle joue la transparence. Réputation à outrance. Elle se fout de ce que les gens pensent. Plus on parle d'elle, mieux elle se porte. Améthyste elle est pas amoureuse non. C'est pour les faibles. Elle préfère y brûler ses ailes. Brûler ses désirs, brûler ses envies. Presque animale, Améthyste est amorale. Améthyste est combustion. Améthyste est autodestruction. Mais donner son corps à n'importe qui ne suffit plus. Petite Gin veut vendre son âme au diable. Sur le banc du lycée on lui tend l'enfer. Elle le sniffe en plein air. 

La fac lui ouvre ses bras. Améthyste se pense artiste. Mais elle passe plus de temps avec sa basse qu'entre les murs de l'université. Elle se fait un petit groupe et écume les petites scènes sales des bars crasseux. Mais un jour, ils se feront remarquer. Amé elle chante parfois, elle a la voix qui déraille. Un peu blues, un peu rock. Une voix qui vient de loin et qui t'emmène dans le fond de sa vie misérable. Elle te noie dans sa névrose. Améthyste pue la désolation. Elle te consume jusqu'à l'exagération. Améthyste, comme un mégot sur du velours.



trackingbird.
passe ta souris !
trackingbird. 22 piges. une connexion qui se fera selon les devoirs de l'étudiante en journalisme que je suis. on va dire que j'peux toujours me démerder pour sortir ma plume une fois par semaine au moins.


Dernière édition par Améthyste Snow le Mer 15 Avr - 1:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:00

J'aime bien ton pseudo Hors-Rp UP


Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:03

Belle Dasha BRILLE bienvenue au Parking ! Smile :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:05

HELLO BABEEEEEEEE JAIME JAIME BAVE2 BLBLBLBL HEHE I love you
welcome here ma nanouh, trop contente à l'idée de pouvoir rp avec toi de nouveau CUTE JAIME
t'auras pas été très difficile à convaincre en tout cas :hihi:

et je m'occupe de réfléchir à notre lien, t'en fais pas HOT

ps : t'es bonne.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:09

dasha, mon bébé d'amour de toujours POTTE POTTE j'aime beaucoup ce que tu as déjà écrit en plus, ta demoiselle promet d'être intéressante CUTE

bienvenue parmi nous LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:10

Quel beau prénom ! Puis ton TITRE CUTE :l:

Bienvenue DE CEUX
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:16

Scar GOD ce prénom HAN Merci merci !

Frey T'es trop comestible MIAOU Merci !

Aj WYBZAHVYIVE JAIME BAVE2
AZY FAIS-MOI L'AMOUR S'TE PLAIT. Moi aussi j'suis trop contente, ça va dépoter comme d'hab' JEREM LE HERISSON Fin en même temps comment te résister et puis comment passer à côté d'un forum avec THE référence quoi.
Ouais t'as intérêt, un lien de fou, de la mort.
J'te sexe.

Natalia Tétrobelle, laisse-moi mourir BAVE Ce choix de vava quoi, puis une escort-girl, pitié garde-moi un lien.
and thank you coeur

Milo Thomas quoi, on le voit tellement jamais BAVE
Merci tout plein SLURP
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:21

Bienvenue :l: :l: :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:24

Ce prénom, ce nom, dans mon top 5 préférés ever, et Dasha je l'aime tout autant. Alors je dis : JE VEUX UN LIEN HAN HAN

Il faudrait juste enlever l'initiale, on en met pas chez nous POTTE

Et en tout cas bienvenue, hésite surtout pas si t'as besoin BAVE2 JAIME
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:29

Aaron Thank you darling HAN JAIME

Jeremiah OMYGAD TOBIAS BAVE Avec plaisir le lien HEHE
Thank you pour l'info, j'avais même pas capté HAN
Merci tout plein ! J'hésiterai pas MIAOU
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:32

Avec plaisir POTTE T'es belle, je bave bon MDR SIFFLE
Je sors, pas bien le flood SIFFLE (ou pas MDR)

Owi hésite pas HEH
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:38

Je me répète, mais CE CHOIX D'AVATAR OHLALA ho
BIENVENUE ENCORE UNE FOIS ♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:40

De nouveau, bienvenue ici ma belle SUPER SUPER HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mar 14 Avr - 23:50

Jeremiah Viens on bave ensemble l'un sur l'autre (putain dégueu')
:hehe:Mouhahaha, la tentation du flood

Lu' Mathilda HOT
Merci AS

Caïn Merci joli spécimen HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel Mer 15 Avr - 0:32

Bienvenue ma belle, quand tu veux tu me HOT
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: améthyste † métamorphose en bord de ciel

Revenir en haut Aller en bas

améthyste † métamorphose en bord de ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» améthyste † métamorphose en bord de ciel
» Question traditionnelle: le fameux carnet de bord!!!
» esprit au bord de la route cette nuit !
» Au bord du Doubs
» Trois astronautes en route vers l'ISS à bord d'un Soyouz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)